en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Le Deal du moment : -25%
APPLE Écouteurs sans fil AirPods 2
Voir le deal
135 €
Le Deal du moment : -17%
Vente Flash : Ecran PC Samsung C27R500FHU
Voir le deal
149.99 €

Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut]

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3
Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] - Page 3 Empty #21le 12.01.19 12:01
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Varus [VB]
Invité
Les ailes du cygne s'affaissent. L'homme convulse. Non ! Sa main saisit le bec de l'oiseau pour le forcer à se refermer. Il le tient, comme une muselière. Les yeux noirs le fusillent. S'il réussit à se libérer, il ne donne pas cher de ses doigts.

Laisse les faire. Calme... Ne crie pas.

Sa voix est presque suppliante. Il déteste avoir recours à ce genre d'extrême. Imposer sa volonté. C'est nécessaire, il le sait. Si l'oiseau crie maintenant, leurs oreilles ne le supporteront pas. A cette distance ils deviendront sourds. Au mieux. Leur cerveau est aux premières loges. Ils deviendront fous.

Les petites pattes aux griffes recourbées comme des serres s'accrochent à son cuir. Il sent toujours sa vibration. Elle s'intensifie, alors que la petite créature se met en mouvement. Lentement, elle grimpe. Escalade son bras depuis son épaule, remontant jusqu'à son poignet. Là, un petit saut gracieux lui fait rejoindre la tête du cygne.
Il cligne des yeux, incrédule. Mais l'animal, lui, ne bronche pas, alors que l'oiseau-proie se couche dans ses plumes. Il s'installe sur le sommet de son crâne comme dans un nid, et étend ses ailes de chaque côté. Complètement détendues, elles longent le cou du cygne. Et  celui-ci, doucement, semble se détendre à son tour.

Passé la première appréhension, il relâche doucement sa prise. Le bec reste entrouvert en signe d'anxiété. Mais ne fait pas mine de bailler. Il ne criera pas. Lui, respire. Cette fois, il est confiant. Il a décidé d'avoir foi en la bonne volonté de la créature mythique, et des intentions de son petit compagnon. Il reste assis un peu en vrac à côté de l'oiseau. Il a saisit qu'il était là pour aider. Tout comme ses compagnons. S'il a besoin, il peut le solliciter.
A son tour, il tourne les yeux vers l'inconscient. Position latérale de sécurité.

Le dormeur doit se réveiller...

Le corps de l'homme cesse peu à peu de trembler. A côté de lui, il entend une longue plainte. Le cygne en est l'origine. C'est comme des pleurs, mais les émotions véhiculées sont autres. Soulagement, espoir... Ses plumes semblent illuminées de l'intérieur. Désormais il en est sûr : cet homme va vivre. Le murmure de Rak'sha confirme une certitude déjà acquise.
Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] - Page 3 Empty #22le 13.01.19 13:06
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Lombard / Violet [TT]
Invité
Sauvé. Après de douloureuses convulsions où on avait cru le voir partir, le pouls et la respiration de l’homme étaient revenus à un rythme normal. Raz’Sha en ronronnait de satisfaction entre deux jurons. C’est dire si tout allait bien.

Violet et Edgar à leur tour, se détendirent, relâchèrent leur prise sur le patient. La vieille dame se retourna vers le jeune homme et l’oiseau, qu’elle avait relégué dans un coin de son esprit tant que quelqu’un dans la pièce se trouvait en danger de mort, et qui se rappelait à elle par une longue plainte, douce et émotive. Elle trouva l’oiseau luisant d’une étrange lueur.

« Ce n’est pas un simple oiseau, n’est-ce pas ? » demanda Violet au garçon qui avait su gérer ce qui lui avait visiblement échappé à l’infirmière et au médecin. « Merci d’en avoir pris soin. »

Ce qu’était l’oiseau exactement, Violet n’en était toujours pas certaine. Mais ses cris n’avaient rien de naturels, et si le jeune homme n’avait pas été là pour les canaliser, sans doute n’auraient-ils rien pu faire pour le mourant.

Elle laissa ses yeux vagabonder sur les murs de cette étrange et surnaturelle maison, qui, à présent que l’homme reprenait doucement vie, semblait elle-même aller mieux, si c’était possible. Les grincements des poutres vermoulues avaient cessé, l’odeur d’humidité et de moisissure s’était résorbée, et la bâtisse si sombre semblait étrangement plus lumineuse…

Comme si la maison, pour sauver son propriétaire et se sauver elle-même, avait ouvert sa porte à des étrangers venus d’autres mondes. Comme si elle avait très exactement attiré en son sein le médecin, l’infirmière et le jeune homme à la sensibilité à fleur de peau dont elle avait besoin. C’était en tout cas l’idée que s’en faisait Violet, pas plus étonnée que ça à l’idée d’une maison dotée de sa propre volonté et de ses propres pouvoirs, très certainement liée à l’homme qui gisait là, ses yeux papillonnants sous ses paupières au rythme de sa reprise de conscience.

La vieille dame voulu se relever, mais ses genoux le lui refusèrent.

« Ho bien, c’était un peu trop pour mes vieilles articulations on dirait… »


HRP:

Il me semble que nous arrivons doucement vers la conclusion de notre petit rp, non ? Je dirais qu'on peut sans doute clôturer cette belle aventure en 1 ou 2 posts chacun. Cela dit, si vous voulez faire durer encore un peu le plaisir, je n'y vois aucun inconvénient  Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] - Page 3 798748180
Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] - Page 3 Empty #23le 14.01.19 21:55
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Silivren [NRP]
Invité
Bien élevé qu'il est, Raz'Sha tend une patte secourable à la vieille dame et l'aide à se redresser sans trop craquer ses genoux fatigués par le poids de l'âge.

- Putain, il faudrait penser à penser un peu d'huile dessus, lâche-t-il d'un coup. Vu ses yeux écarquillés, il n'avait pas à l'esprit l'idée de s'exclamer à voix haute. C'est qu'il s'est un peu trop retenu durant les dernières secondes. Sa caboche a fourmillé de noms d'oiseaux tous plus jolis les uns que les autres durant toute la durée de l'opération. Il préfère la...

- ... chirurgie, damn ! Au moins, j'ai les mains dans les tripes, je peux agir sur le schmilblick et pas rester comme un couillon attendre que mon enfoiré de patient clampse entre mes pattes.

Et encore à voix haute. Il ne peut vraiment pas s'en empêcher. Certains lâchent des pets quand ils dégonflent de leur stress, lui, ce n'est pas des gaz qu'il accumule, mais des vulgarités. Et il se dégonfle, tout simplement.

Mais il a l'habitude maintenant, cette sale manie le suit depuis sa plus tendre enfance. Mama Neka Nuka a beau lui avoir tiré tous les bouts d'oreille et tous les morceaux de chair de ses joues, rien n'y a fait. Son petit garçonnet a développé un vocabulaire garni de mots fleuris.

Heureusement pour elle, et son petit cœur, il n'est pas devenu méchant. Juste un peu con sur les bords. Pas con dans le sens idiot, loin de là. Mais con dans le sens à toujours chercher noise là où il en voit. A foutre la merde, en gros.

Pour l'heure, il penche ses longues perches pour recueillir l'homme dans ses bras - ça aide, d'être plus grand que tout le monde, et s'en part en quête d'un lit ou au moins d'un truc confortable où le poser.

- Parce que, putain de merde, je ne vais pas laisser crever mon patient de froid après l'avoir sauvé !

HRP:
Idem ! Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] - Page 3 463452255
Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] - Page 3 Empty #24le 31.01.19 22:24
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Varus [VB]
Invité
C'est au tour du cygne de trembler. Il sent le mouvement. Ses yeux se tournent vers l'animal. Les ailes affaissées mais le cou tendu, ses plumes tremblent. Il entend à peine le remerciement. N'y réagit pas. Il se déplace doucement. Gentiment, il pousse l'oiseau tétanisé. Submergé par l'émotion.

Vas le rejoindre.

La tête triangulaire se tourne vers celui qui lui a parlé. Le regard clair se veut rassurant, même si son sourire ne s'exprime pas réellement sur son visage. Alors l'oiseau s'avance vers l'homme encore couché, d'un pas légèrement pataud, comme s'il encore avait du mal à y croire. Mais il y croit. Lui, parle encore un peu, de cette même voix qui avait apaisé la détresse de la créature.

Ton cri annonçait sa mort. Ton cri l'a sauvé.

Son étrange passager s'envole au moment où le cygne arrive au niveau de l'homme. La petite créature se pose sur sa main tendue, toujours vibrante. Il lui caresse le dos et les flancs, remerciement silencieux en la serrant contre lui. Il ne fait attention à rien d'autre, sinon à son aîné merveilleux. Le blanc volatile plie le cou pour se pencher sur l'homme, le bec dirigé vers le front. Ses yeux noirs clos, comme pour un baiser.

HRP:
Désolé pour l'oubli/l'attente !
Le pire étant que j'étais bien partant pour continuer, mais ai été pas mal pris et j'ai... zappé. Pardon.  Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] - Page 3 4271482974
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire