en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
-38%
Le deal à ne pas rater :
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
235 € 379 €
Voir le deal

EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Aube des Mondes + Institut Espoir]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
annulé #1le 03.01.19 20:37
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Joshua Rokuro
Roi des Lémures ♛Propriétaire de chenille zombie & Dragon des archives

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Aube des Mondes + Institut Espoir] As64OwE48/15EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Aube des Mondes + Institut Espoir] EeIQN7j  (48/15)
× Présence: présent
× Evolution : EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Aube des Mondes + Institut Espoir] EmptyEPREUVE 2 • Manoir abandonné [Aube des Mondes + Institut Espoir] IFGhJr1EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Aube des Mondes + Institut Espoir] EmptyEPREUVE 2 • Manoir abandonné [Aube des Mondes + Institut Espoir] EmptyEPREUVE 2 • Manoir abandonné [Aube des Mondes + Institut Espoir] EmptyEPREUVE 2 • Manoir abandonné [Aube des Mondes + Institut Espoir] Empty
EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Aube des Mondes + Institut Espoir] Cflb × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greedling - FMA [fanart par hobermen]
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : Duplex de Jojo
× Métier : Roi ♛
× Epitaphes postées : 7917
× Øssements3898
Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Joshua Rokuro
Roi des Lémures
Propriétaire de chenille zombie & Dragon des archives
https://www.peekaboo-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-thttps://www.peekaboo-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua
Epreuve 2 : Manoir abandonné
Ce sujet d'épreuve est l'oeuvre de notre Catherine Horville nationale

Vous aviez prévu des vacances de rêve : la plage, le soleil, les soirées arrosées... Oui, mais non. Sur le chemin, vous vous êtes retrouvés piégés par un orage de tous les diables au fin fond de la forêt... vous et l'autre péquenaud qui s'est perdu aussi n'avez plus qu'à toquer à la porte du manoir pas du tout angoissant que vous avez trouvé.

Binôme : Aube des Mondes et Institut Espoir
Cette fois-ci, c'est Aube des Mondes qui commence !

EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Aube des Mondes + Institut Espoir] Tumblr_pb1y4uyIXw1usu924o2_500

Rappel des règles


  • Vous avez trois jours pour échanger au maximum 5 réponses rp chacun (soit 10 réponses en tout)
  • L'épreuve se termine donc le 6 janvier à 23h59
  • Les réponses sont limitées à 350 mots maximum
  • Le contenu du manoir est évidemment laissé libre pour que vous puissiez y insérer vos idées les plus éclairées
  • Les champions doivent poster dans le sujet de leur épreuve respective en tant qu'invité (pas besoin de s'inscrire donc, sauf si vous êtes un champion de PaB) en précisant bien leur forum d'origine dans leur pseudo.
    exemple, si Jean-Diego est le champion de Tasty Tales, il poste en tant que "Jean-Diego [TT]"

  • Vous pouvez ajouter en "hors-rp" une présentation rapide de votre personnage ou des aspects importants concernant le contexte de votre forum d'origine, histoire de faciliter la compréhension du lecteur sur des points trop obscurs. (et ça comptera pas dans la limite de mots obvi)

N'hésitez pas à poster vos questions si vous en avez, soit dans le sujet explicatif, soit sur la shoutbox de l'interforum, où vous pouvez par ailleurs discuter avec les autres champions EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Aube des Mondes + Institut Espoir] 2960999066
annulé #2le 04.01.19 11:06
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Tahiri - ADM
Invité
Petit descriptif de Tahiri:
Information :
☩ Nom : Rösenwand
☩ Prénom : Tahiri
☩ Race : Demie-divinité, Gar'Haz (dieu des morts sur Arcaëlle) et une elfe.
☩ Age : 71 ans mais elle en paraît 25 (c'est une elfe après tout)
☩ Sexe : Féminin
☩ Métier : Mercenaire, vagabonde
☩ Arme : Un sabre légèrement courbé et un sabre en bois également courbé

Description physique :
Tahiri est une elfe aux cheveux verts et aux yeux verts. Elle a la peau bronzée et possède un corps athlétique. Gauchère à tendance autrefois ambidextre, elle a récemment perdu sa main droite qui est remplacée par une prothèse en bois. Elle taille 1m80 et elle est plutôt souple et agile.

Ses pouvoirs :
Hormis la maîtrise du fluide (magie) du vent, elle possède de part sa nature divine un don octroyé par son père. Elle est capable de prendre la forme d'un avatar divin, qui lui donne un teint pâle, les cheveux blancs et les yeux rouges ainsi qu'une force et une rapidité hors du commun (un genre de mode berserker).
En plus de cela, son don divin fait qu'elle est consciente de se trouver dans une histoire, et elle a donc parfois tendance à briser le 4e mur. Cela lui donne également la capacité de parler aux corbeaux, les serviteurs de son père, Gar'Haz, Dieu des Morts.

Tahiri sous sa forme normale (à gauche) et sous sa forme semi-divine (à droite)
EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Aube des Mondes + Institut Espoir] Tahiri11


Je regardais à nouveau la carte que j'avais dans les mains. J'étais dubitative ; il me semblait pourtant bien être aux Citées Blanches(1), pile là où il devait y avoir une superbe plage, mais à la place je me retrouvais dans une forêt sordide. Était-ce parce que j'avais emprunté cet étrange chemin par le vieux machin encapuchonné ? Je n'avais même plus l'impression de me retrouver sur Arcaëlle(2). Tout semblait si différent ici.

Je levai à nouveau les yeux de ma carte pour faire face à un étrange manoir, tout aussi accueillant que la forêt. Je n'avais pas vraiment envie d'y aller, on aurait dit un vieux truc abandonné. Je pouvais même entendre les volets claquer. Mais j'avais pas vraiment le choix, le temps commençait à se gâter, il y avait un vent terrible et de la pluie. J'entendais l'orage au loin.  

- Encore un putain de manoir... j'aime vraiment pas ça. Ça fait plusieurs semaines que je me trimballe dans des Rps horrifiques, je le sens pas...

Je regardais ma main droite qui n'était plus qu'une prothèse en bois.

- En plus il y avait cette histoire d'interfo... foru... forain ? Je sais pas quoi... Mais pas le choix...

Je m'avançais vers l'entrée de la demeure qui semblait grincer de partout et dont la devanture me faisait horriblement penser à un visage macabre. A un moment je cru voir une silhouette se déplacer derrière une fenêtre.

- Du calme Tahiri... Du calme... c'est ton imagination...

Je m'approchai de la porte pour toquer, mais personne ne sembla vouloir répondre.

- Y a quelqu'un ???

Toujours rien... Elle était peut-être finalement belle et bien abandonnée cette demeure.

- Je vais rentrer... avertis-je.

Mais alors que je commençai à pousser la porte pour tenter de l'ouvrir, je sentis une présence derrière moi et une main se posa sur mon épaule... Je n'étais pas seule !

Note HRP:
1 – Arcaëlle est le monde dans lequel Tahiri vit.
2 – Les Citées Blanches sont une nation où il fait bon vivre, dirigée par une Reine bienveillante.
annulé #3le 04.01.19 12:39
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Amalia Reano [IE]
Invité
Amalia avait eu une autorisation de sortie exceptionnelle, pour aller voir sa famille. Mais bien sûr, elle ne comptait pas les rejoindre. Ils l'avaient envoyé de cet Institut de malheur, ils ne méritaient plus que son dédain. Le bateau de l'île l'avait ramenée sur le continent, elle était maintenant libre. Son uniforme détestablement blanc de patiente avait été troqué pour un jean, un débardeur, un long manteau et de grandes bottes, le tout aussi noir que ses cheveux. Elle n'avait pas pu se débarrasser de son cache-oeil, malheureusement, mais elle portait toujours ses mitaines de dentelle et son habituel maquillage rouge et noir. Elle se délecta de la crainte des personnes qu'elle croisant, qui n'osaient pas soutenir son regard glacial, avant d'être prise au dépourvue par une tempête passablement forte.

L'italienne était habituée à ce genre d'orage, au vu du caractère insulaire de l'Institut, aussi elle haussa les épaules, enfila sa capuche sombre et alla se mettre à l'abri sous les arbres de la forêt. Elle laissa ses pas la guider, jusqu'à arriver face à un manoir sordide. Sans se poser plus de questions et ne voyant personne, elle poussa la porte à moitié détruite et décida d'explorer le rez-de-chaussé, les pièces étant illuminées par à-coups grâce aux éclairs. Son investigation fut interrompue par des coups sur le battant de bois et une voix féminine. Amalia ne daigna pas répondre et s'installa dans un fauteuil poussiéreux près de la fenêtre. Elle ne put retenir un ricanement moqueur quand elle vit l'inconnue sursauter pour une simple feuille morte qui lui avait effleuré l'épaule. Décidant d'en faire sa nouvelle proie, elle jeta son cache-oeil au hasard dans ce qui semblait être la pièce principale et croisa nonchalamment les jambes, comme si ce manoir était le sien. Sa capuche était encore rabattue sur ses cheveux, aussi n'était-elle visible que par la pâleur de sa peau et ses lèvres rouge sang quand la lumière déchirait le ciel tourmenté.
annulé #4le 04.01.19 12:40
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Amalia Reano [IE]
Invité
Désolée du double-post, j'ai oublié un détail !

Quelques explications s'imposent:
L'Institut Espoir est sensé être un lieu où on s'occupe des maladies rares voire de pathologies uniques. Il est en réalité plus proche d'un lieu d'expériences et de torture que d'un réel hôpital, situé sur une île pour être sûr que rien ne viendra troubler les médecins plus ou moins sadiques. Amalia est une des patientes à la pathologie la plus rare et la plus bizarre, car elle possède un oeil qui lui permet d'infliger une torture illusoire, à laquelle il est impossible d'échapper même en cas de résistance à la douleur. Physiquement, elle n'est pas très impressionnante : très longs cheveux noirs, fine, pâle, ses yeux sont vairons (le gauche est argenté, le droit est rouge mais elle est obligée de porter un cache-oeil de ce côté-là pour éviter de torturer tout le monde). Sauf que cette protection est très vite retirée car Mademoiselle a de très fortes tendances sadiques et c'est plutôt elle qui fait des expériences que son médecin. D'origine italienne, elle a une vingtaine d'années et trouve que tout le monde est sans intérêt, elle est froide, hautaine et moqueuse.
annulé #5le 04.01.19 17:58
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Tahiri - ADM
Invité
Tandis que je me retournais subitement, personne. J'avais pourtant juré qu'il y avait quelqu'un ou quelque chose derrière moi. C'était étrange, je sentais que cet endroit été habité par une étrange puissance, au-delà de ma compréhension.

- Ouais... ok... Je crois que je vais pas rentrer finalement... Ça pue encore les emmerdes cette histoire.

C'est à ce moment là que le vent souffla de plus belle, que la pluie tomba de plus en plus dru et que l'orage commença à toner encore plus fort. Je me bouchais les oreilles et gueulais alors à tue tête.

- LA LA LA !!! J'entends rien du tout ! Y a pas de tempête, je m'en fous, je rentrerais pas !! C'est mooooort ! Démerdez-vous avec vos malédictions à la con !

C'est à ce moment là que la grêle commença à tomber ce qui me fit pousser des jurons de douleur. Je décidais par entrer à contre cœur, poussant brutalement la porte avant de la refermer.

- Bon... Alors je vous préviens... Si y a des mauvais esprits, des machins maudits ou autre, je fais pas dans la dentelle ! Je tranche avant de réfléchir, pigé ? Alors si y a quelqu'un ici qui n'a rien de maléfique, il ferait mieux de se montrer... Sinon j'le découpe en deux !

Pas de réponse. Je haussais les épaules, m'imaginant bien qu'il n'y avait sans doute personne vu que je n'avais pas eu de réponse. Manquant cruellement de patience, je décidais d'aller plus loin dans le manoir, n'ayant pas remarqué de signe visible. Je m’engouffrais dans le couloir face à moi avant de voir que sur ma gauche se trouvait une ouverture vers une pièce qui semblait être une cuisine plutôt lugubre. L'avantage, c'est qu'il y avait un four à bois et de quoi faire un feu.

- Bien... J'vais pouvoir me réchauffer et faire à bouffer.

J'entrepris d'allumer ce feu quand j'entendis des bruits plus loin, me faisant m'arrêter dans mes activités. Je tendis l'oreille.
annulé #6le 04.01.19 19:04
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Amalia Reano [IE]
Invité
Une grimace vint se dessiner sur les lèvres carmin d'Amalia. Cette fille, qui qu'elle soit, était trop bruyante pour être supportable, et sa parole trop peu élégante pour être digne d'intérêt. Elle aurait dû répondre pourtant, à l'évocation d'esprits maléfiques mais, quitte à être mauvaise, autant en jouer non ? C'était certainement sous cet angle qu'elle allait s'amuser avec sa future victime. Déjà à l'Institut, rien ne l'empêchait de torturer ses individus, alors elle allait encore moins se priver de divertissements hors de l'île. La menace de se faire sabrer n'était pas suffisante, l'effet de surprise était du côté d l'italienne vu qu'elle ne s'était pas signalée, et même si jamais la seconde intruse réagissait rapidement, elle n'aurait pas de problèmes. Elle avait tenu tête à bien pire, Donatien Elpida et Dante, pour ne citer qu'eux.

Le son d'un feu qu'on allumait parvint aux oreilles de la demoiselle de noir vêtue et elle se dirigea silencieusement vers la source de lumière, de chaleur et de bruit. Adossée à l'embrasure de ce qu'elle devinait être une ancienne porte, elle eut tout le loisir d'observer sa compagne forcée. Elle paraissait plutôt athlétique, avec de longs cheveux verts détrempés, sa chevelure étant tout de même moins imposante que celle de la brune. Cette dernière remarqua surtout des oreilles en pointe. Certainement une malformation, après tout elle possédait bien des canines pointues sans être un vampire. Elle ne croyait pas au surnaturel. D'un pas de prédateur, la féline s'engagea dans la pièce en profitant de l'ombre et se glissa dans le dos de l'inconnue. Retenant sa respiration, Amalia bondit d'un coup sur ses épaules et la fit basculer au sol. Assise au creux des reins de sa proie, elle la toisait de toute sa hauteur et sa superbe, le menton relevé avec mépris.

-Je ne vous ai pas autorisée à pénétrer ma demeure.

Voix glaciale et regard imperturbable, Amalia était réellement chez elle.

HRP:
Donatien Elpida est le médecin en chef de l'Institut Espoir et est aussi sadique qu'elle, Dante est un patient particulièrement violent. Bien sûr elle a tenu tête aux deux à de nombreuses reprises et s'en est toujours sortie plus ou moins bien.

La couleur d'écriture est #990000
annulé #7le 05.01.19 15:13
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Tahiri - ADM
Invité
Surprise, je regardais mon assaillante avec stupeur avant de faire un grand sourire amusé.

- Oh ! Excusez-moi ! J'avais pourtant frappé ! Mais personne ne m'a répondu ! Cela dit, drôle de façon de m'accueillir ! Dis-je avant de m'écrier : Thâ'Ronae(1) !

A l'aide de mon fluide de vent, je créai une bourrasque de vent qui propulsa la jeune femme en l'air, et au lieu de la laisser choir, je la réceptionnai dans mes bras, prenant mon air le plus séducteur possible. Elle devait peser quarante kilos toute mouillée, pas plus. Autant dire que je n'avais aucun mal à la tenir contre moi.

- J'aime bien me faire chevaucher, mais si on apprenait d'abord à mieux se connaître avant de passer aux choses sérieuses ? Qu'en pensez-vous ? On prend un verre ?

Je jouais la carte de la séduction plutôt que de passer directement à l'offensive, après tout, mon agresseur n'avait pas l'air si terrible. Je devais me méfier cependant, je ne savais pas à quoi m'attendre dans cette maison que je pensais maudite.

- D'ailleurs, si c'est vraiment chez vous, vous devriez penser à faire graisser les gonds des volets et de la porte, ça grince, c'est insupportable !

Avant même qu'elle ne réponde, j'entendis un bruit terrible venant de l'étage. Un cri, strident, puissant, semblable à celui d'un spectre. On entendit les portes claquer à l'étage du dessus, s'ouvrir et se refermer avec force et sans s'arrêter. Ce n'est que juste à temps que je me rendis compte que les couteaux de cuisine posés près du plan de travail se mirent à bouger tout seul. Ils volèrent en notre direction et je dus plonger avec la jeune femme pour ne pas que l'on finisse toutes les deux embrochées.

- Vous avez pensé à un exorciste pour votre demeure ? lui demandai-je tandis que je la tenais encore dans mes bras. J'en connais un pas cher...

HRP:
1 – Thâ'Ronae signifie bourrasque de vent en arcaëllien
annulé #8le 05.01.19 16:11
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Amalia Reano [IE]
Invité
Elle avait osé la toucher. Une moue indignée prit place sur les traits de porcelaine d'Amalia. Repoussant violemment la jeune femme, elle reprit possession de son équilibre et epousseta ses habits.

-Sans façon, je ne fricote pas avec les petites gens. Même mon manoir exècre votre présence indigne, merci de bien vouloir prendre vos affaires et la porte.

À l'aise dans son rôle de maîtresse de maison hantée, elle lui lança un regard dédaigneux par-dessus son épaule. Elle fit claquer sa longue tresse comme un fouet, prenant garde à ne pas dévoiler son œil rouge, atout de taille que s'il n'était utilisé qu'en surprise morbide.

-Quant à l'aspect peu avenant de ma demeure, je le laisse tel quel pour éloigner les individus méprisables. Il semblerait que vous êtes trop limitée pour le comprendre. Répugnant.

L'italienne remarqua une ombre blanchâtre dans le dos de la malotrue, tendant ses mains fantomatiques vers la garde de ce qui semblait être un sabre. L'esprit qui était là paraissait être du côté d'Amalia, autant en profiter. Elle leva la main avec un sourire en coin malsain, mimant un commandement à la forme indisticte, qui prit la lame et la fit voler à un coin de la pièce. Elle était enchantée de voir qu'elle était parfaite dans la peau d'un démon. Rien d'étonnant à cela, déjà son apparence maléfique jouait, et elle survivait sans soucis à l'enfer sur Terre que constituait l'Institut Espoir.

Le feu projetait des ombres dansantes sur les murs de la cuisine, aussi Amalia se fondit dedans, disparaissant de la vue de la soit-disante elfe. Elles l'enveloppèrent dans un manteau de nuit, lui permettant de se déplacer à sa guise en se dérobant à tous les regards.

-Je déteste les exorcistes, ils sont d'un tel ennui et d'une telle inefficacité contre nous, les démons.

Elle avait susurré à l'oreille pointue, invisible dans l'obscurité, avant de s'éloigner prestement et silencieusement. Pourquoi ne pas rester au lieu de repartir, comme une aura effrayante ?
annulé #9le 06.01.19 11:17
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Tahiri - ADM
Invité
Je restais silencieuse un moment face à cette disparition totalement inexpliquée et cette dernière déclaration. Je sortis de mes sacoches une paire de lunettes et un parchemin.

- Attendez, excusez-moi... Tout ceci n'a aucun sens ! Je viens de relire les règles et il y a bien écrit : qu'on devait toutes les deux trouver le manoir, et qu'il n'appartenait à personne, d'où le « abandonné » ! En plus il n'a été fait aucune mention de je ne sais pas trop quel pouvoir démoniaque en votre possession pour disparaître soudainement...
- Mais qu'est-ce que tu fiches, bordel ? s'écria une voix derrière moi. T'es pas censée pouvoir faire ce genre de truc.

Je me retournai pour faire face à mon nouvel interlocuteur, une gonzesse toute transparente et phosphorescente qui tenait dans sa main mon sabre.  

- Si, c'est écrit plus haut, dans ma description, j'ai tendance à briser le quatrième mur... Tu peux me rendre mon sabre s'il te plaît ?
- Oh... désolée, oui !

Elle s'inclina en me tendant le sabre que je repris.

- Désolée, j'étais censée être le fantôme qui fait peur mais elle a complètement changé les règles !
- Pas grave... Je compte pas les respecter non plus désormais...

Je posais mon sac à terre et en sortis un énorme bazooka.

- Mais qu'est-ce que tu fous ? T'es même pas censée avoir ce genre d'arme dans ton monde ! Et puis tu vas te tuer en même temps qu'exploser le manoir avec ça !
- On s'en bat les couilles des règles à présent, Billie !
- Je m'appelle pas Billie !!!
- Je sais !!! Un truc qui vient de chez moi !

Dans un fracas monumental, une tête de dragon s'engouffra dans la pièce en brisant totalement les murs du manoir.

- C'est encore pire !!! s'écria le fantôme.
- Oh ! Ça va ! Elle est mignonne non ? Elle s'appelle Punchline !
- QUOI ?
- Ben ouais... on m'a dit de sortir une punchline.

Le fantôme se cogna le front. Je fis disparaître la dragonne et tout redevint comme si de rien.
annulé #10le 06.01.19 13:13
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Amalia Reano [IE]
Invité
Plus rien n'avait de logique. Un bazooka, un dragon, un char soviétique à paillettes ensuite ? Ou une licorne géante ? Quelle manque d'élégance. Et d'intelligence, puisque le seul refuge pour échapper à la tempête avait été détruit. Amalia aurait aimé prendre possession du manoir, mais cette imbécile de magicienne avait fait exploser cette envie en poussière. Maintenant, elle était de particulièrement mauvaise humeur et c'était mauvais signe. L'autre avait tout d'une perdante : déjà une stupidité à toute épreuve, puis le besoin de se référer à un obscur parchemin pour comprendre que non, dans ce monde, la magie n'existe pas. Dès que possible, la brune s'était éloignée de la zone mais, d'un pas rageur et néanmoins silencieux, elle revint sur les lieux, prête à faire payer cher la responsable de sa colère.

Comme une répétition de leur première interaction, elle sauta sur sa proie telle une panthère et lui plaqua le dos au sol, l'obligeant à bloquer ses bras elle-même. Un sourire carnassier étirait le rubis de ses lèvres, dévoilant ses canines pointues.

-Je déteste les règlements, mais je hais encore plus qu'on détruise mes règles, lamentable insecte. Je vais te montrer que ce 'est pas la magie qui fait un démon.

Ne lui laissant pas le temps de réagir ni de prononcer quoi que ce soit, elle baillona sa victime d'une main, tout en lui plantant les griffes qui lui servaient d'ongles dans la mâchoire inférieure. D'un geste théâtral, l'italienne repoussa sa lourde mèche de jais et obligea l'elfe soumise à regarder son iris rouge, sans pouvoir s'en détourner. L'adrénaline lui donnait une poigne de fer et les joues de l'agressée commençaient à s'ouvrir sous la pression des ongles. Se délectant de la souffrance de la jeune femme, elle attendit le rictus de douleur qui indiquait que sa torture illusoire était effective. Elle décida de ne pas s'attarder après son méfait, laissant le corps pantelant mais conscient de son sujet d'expérience au sol. Rabattant sa capuche, Amalia disparut dans les bois orageux.

HRP:
Je tiens à préciser une nouvelle fois que la sensation de torture est inévitable, je te laisse par contre le choix d'où ton personnage la ressent. Dernière chose, normalement Amalia va jusqu'à faire s'évanouir la victime, ce qu'elle n'a pas fait ici mais tu es bien mal en point.

Je m'arrête ici pour cette épreuve, c'était sympa de rp avec toi ;)
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire