en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Le Deal du moment : -43%
Promo sur la Trottinette électrique GoRide Pro ...
Voir le deal
199.99 €

EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Terminé #1le 03.01.19 20:30
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Joshua Rokuro
Roi des Lémures ♛Propriétaire de chenille zombie & Dragon des archives

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales] As64OwE48/15EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales] EeIQN7j  (48/15)
× Présence: présent
× Evolution : EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales] EmptyEPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales] IFGhJr1EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales] EmptyEPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales] EmptyEPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales] EmptyEPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales] Empty
EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales] Cflb × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greedling - FMA [fanart par hobermen]
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : Duplex de Jojo
× Métier : Roi ♛
× Epitaphes postées : 7917
× Øssements3950
Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Joshua Rokuro
Roi des Lémures
Propriétaire de chenille zombie & Dragon des archives
https://www.peekaboo-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-thttps://www.peekaboo-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua
Epreuve 2 : Manoir abandonné
Ce sujet d'épreuve est l'oeuvre de notre Catherine Horville nationale

Vous aviez prévu des vacances de rêve : la plage, le soleil, les soirées arrosées... Oui, mais non. Sur le chemin, vous vous êtes retrouvés piégés par un orage de tous les diables au fin fond de la forêt... vous et l'autre péquenaud qui s'est perdu aussi n'avez plus qu'à toquer à la porte du manoir pas du tout angoissant que vous avez trouvé.

Binôme : Chronosrep et Tasty Tales
Cette fois-ci, c'est Chronosrep qui commence !

EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales] Tumblr_pb1y4uyIXw1usu924o2_500

Rappel des règles


  • Vous avez trois jours pour échanger au maximum 5 réponses rp chacun (soit 10 réponses en tout)
  • L'épreuve se termine donc le 6 janvier à 23h59
  • Les réponses sont limitées à 350 mots maximum
  • Le contenu du manoir est évidemment laissé libre pour que vous puissiez y insérer vos idées les plus éclairées
  • Les champions doivent poster dans le sujet de leur épreuve respective en tant qu'invité (pas besoin de s'inscrire donc, sauf si vous êtes un champion de PaB) en précisant bien leur forum d'origine dans leur pseudo.
    exemple, si Jean-Diego est le champion de Tasty Tales, il poste en tant que "Jean-Diego [TT]"

  • Vous pouvez ajouter en "hors-rp" une présentation rapide de votre personnage ou des aspects importants concernant le contexte de votre forum d'origine, histoire de faciliter la compréhension du lecteur sur des points trop obscurs. (et ça comptera pas dans la limite de mots obvi)

N'hésitez pas à poster vos questions si vous en avez, soit dans le sujet explicatif, soit sur la shoutbox de l'interforum, où vous pouvez par ailleurs discuter avec les autres champions EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales] 2960999066
Terminé #2le 04.01.19 12:59
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Unity Fortesee [CR]
Invité
Unity poussa un long soupir bruyant. Ah elles commençaient bien ces vacances. Hijikata l'avait forcée à aller à le rejoindre à la plage, "pour prendre des couleurs" d'après ses mots, et ça déjà, la geekette ne l'appréciait guère. L'idée d'avoir du sable dans les mécanismes la dérangeait plus que de s'imaginer la tête des réparateurs de l'Institut obligés de nettoyer les composantes. Mais elle avait fini par accepter pour éviter de devoir subir la tempête de mots.

Et au lieu d'une tempête de mots, elle affronta une tempête d'eau. Sortir n'avait jamais été une aussi mauvaise idée. Et, pour couronner le tout, elle s'était dirigée vers la mauvaise sortie. Comment le savait-elle ? Simple. Au lieu d'une jolie plage avec des personnes navrantes essayant de jouer à ne pas se noyer ou lancer un ballon, elle se retrouvait presque seule, trempée jusqu'aux os, au milieu d'une forêt dont elle n'avait aucune idée de l'existence, devant un manoir à peu près aussi déserté qu'une école à Noël, et aussi rassurant que le monsieur avec des bonbons et une camionnette devant cette même école.

Au moins, il y avait une rampe d'accès handicapés, qui, si cabossée et peu pratique, avait permis à Unity et son fauteuil roulant de se mettre à l'abri, sous le porche du manoir. Un début de vacances génial. Trempée jusqu'aux os, paumée devant un manoir au milieu d'une forêt qu'elle ne connaissait pas.

« Ça a le mérite d'être plus intéressant que la plage au moins... » dit-elle tout haut en observant la porte, se demandant à quel point pénétrer le manoir serait un crime d'effraction.
HRP:
Désolé de ne pas avoir fait mention de ton personnage, chèr-e co-champion-ne, mais vu que je ne savais pas qui tu étais...

Bref, petit descriptif rapide d'Unity. C'est une jeune femme très pâle, très maigre, en fauteuil roulant. Ses bras sont robotisés, et c'est de là que sort sa voix, vu qu'elle n'a pas de cordes vocales. Son fauteuil roulant très futuriste est relié à son cou par un câble. Et elle semble juger tout le monde. Ses cheveux sont courts et décolorés. Pour son caractère, ben... ... Vous verrez ~
Terminé #3le 04.01.19 14:49
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Istvan [TT]
Invité
HRP:
Tout d'abord laisse-moi te dire que ton personnage est génial, et que ton intro vend du rêve ~
Et que je suis très heureuse de faire cet interfo avec toi. Sur ce ;

EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales] Ik0voKZ
Istvan Fersen // 40 ans // Médecin Légiste // Père célibataire // Caféinomane notoire, enfin si on veut // Introverti profond // Cynique & sarcastique // Calme // Pas spécialement expressif // Fier // Pince sans rire // Désabusé // Blasé // Réfléchi // Laconique // Bon menteur // Pénible // Intransigeant // Patient // Passionné // Rabat-joie // Borné // Instinctif // A du mal avec le contact // Sensible // Compréhensif, l'air de rien // Perspicace // Honnête // Ne croit pas aux coïncidences // Sérieux // Secret // Méticuleux // Paradoxal // Le sait & s'en fout globalement.

Comme la majorité des gens sur l'île de Summerside, il a un pouvoir ; statisticien qui lui permet de dégager des pourcentages et probabilités en utilisant les éléments de l'environnement comme des variables statistiques. Doté d'une marge d'erreur (intervalle de confiance à 5%), et certaines variables ne peuvent pas être prises en compte, comme lui-même. Il doit rester strictement spectateur pour que son pouvoir lui serve, et si la situation ne l'intéresse pas, bye-bye.

Détails notables // parle couramment 4 langues (hongrois, italien, français, anglais) et peut les mélanger quand il est fatigué/énervé // a un accent hongrois, d'habitude discret mais qui peut s'accentuer par moments // a eu un genou fracturé et fait depuis office de station météo, parfois la douleur disparaît d'elle-même à l'arrivée de la pluie, parfois elle persiste et empire au fur et à mesure // sens de l'accueil et de la conversation : -15.

(et ce sera tout c'est déjà pas mal conséquent là) (oupsie)





Vacances, colloque, pour toi c’est du pareil au même à partir du moment où tu n’as pas à mettre les pieds dans ta morgue pour aller t’occuper d’un échantillon de la bêtise humaine avant de donner confirmation sur un bout de papier, format A4.

Tu regardes l’épais rideau de pluie, devant toi. Planqué sous la véranda d’un manoir qui a à peu près autant bougé que ta personne depuis que tu as décidé de venir t’abriter là. La pluie, tu l’anticipes. Plutôt bien, même, mais de là à ce que ça t’enchante... il y a une marge. Et sur une échelle de zéro à joie de vivre, on se situe où à peu près ? Neuf trois quarts.
Tu soupires, résigné. Un éclair manque d’accrocher ton attention, tu te contentes de lever les yeux au ciel quand le tonnerre suit en roulant le long des nuages. Et ils vont se calmer trente secondes, là-haut, peut-être ?
Tu n’as même pas remarqué que quelqu’un venait d’arriver, tu n’es de toute façon pas spécialement disposé à remarquer grand-chose. Tu en as déjà marre.

Ce que tu fais là ?
Aucune idée. Ce que ce manoir fait là ?
Aucune idée. Ce que la nouvelle arrivante fait là ?
Comment veux-tu que je le sache ? Elle s’est probablement paumée, elle aussi. Tes doigts jouent quelques instants sur la poignée de ton sac. Tu commences à sentir les tendons de ta nuque tirer, un peu désagréablement. Eh, dis-moi, ça fait combien de temps que tu es planté là, comme ça ?

Longtemps.

Vous pourriez essayer d’entrer, ceci dit. C’est vrai que tu n’as pas songé à voir si la porte était ouverte, encore aurait-il fallu que tu aies envie d’entrer là-dedans. Tout bien réfléchi, non. Tu n’as pas envie ; mais alors pas du tout, de mettre un pied dans ce manoir.
Mais vous n’allez pas non plus rester plantés là toute la journée ; nuit ? Tu bouges finalement, poses une main sur la poignée pour voir.

C’est ouvert. Joie.






EPREUVE 2 • Manoir abandonné [Chronosrep + Tasty Tales] KC5Bwyh
Terminé #4le 04.01.19 15:38
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Unity Fortesee [CR]
Invité
« Oh, ça s'ouvre. »

Pas très loquace, le camarade. Moins trempé, cependant, comme s'il avait prévu la pluie. Il avait dû sentir quelques gouttes et s'être mis à l'abri avant que quelque farceur météorologique ne décide de percer le ciel. "Ça s'ouvre", répéta Unity en pensée. Avec le bon grincement cliché des familles. Au loin, la cyborg crut entendre un rire maléfique. Mais elle mit ça sur son imagination.

« Je vais aller me changer » dit-elle à son camarade d'infortune, aussi loquace et intéressé soit-il.

Et sans attendre de réponse, elle entra dans le manoir ouvert. Le couloir d'entrée était plutôt long, les murs couverts de tableaux moisis, de miroirs brisés, de portes aussi accueillantes que l'entrée, et au fond, un escalier. Rien que le rez-de-chaussée pour les handicapés, hein ? Bon, éviter d'attraper un coup de froid, ça serait une bonne idée. Unity entra dans la première salle à droite, un immense salon avec des restes de chaises et de fauteuils, ce qui ressemblait aux ruines d'une cheminée, une bibliothèque poussiéreuse et un piano étrangement en bon état.

« Manquerait plus qu'on trouve le Necronomicon dans cette poussière et la boucle sera bouclée... » lança 43 au silence.

Elle posa son sac, retira comme elle put son pantalon et son haut, prit une serviette et s'essuya. Le temps qu'elle termine, sa valise avait disparu. Elle resta silencieuse, interdite, devant l'emplacement, désormais vide, où la poussière témoignait qu'il y avait une valise. Et pas d'autres traces dans la salle que celles des roues de son fauteuil.

C'est donc en bikini, une serviette sur la tête qu'elle revint, plus sérieuse que jamais, interpeler son compagnon d'infortune.

« Est-ce que vous pourriez m'aider à retrouver ma valise ? On me l'a volée, et je sais pas où est passé le voleur. Et comme je peux pas visiter l'étage... J'aurais besoin de votre aide. »
Spoiler:
43 = Unity. Longue histoire.
Terminé #5le 04.01.19 16:25
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Istvan [TT]
Invité




Tu la laisses vivre sa vie. Après tout, elle est parfaitement capable de se débrouiller seule, elle en donne parfaitement l’exemple. Tu refermes la porte avec un haussement d’épaules pour toi-même. Décidément très accueillant cet endroit.
Tu te demandes si vous êtes vraiment au sec à ce point ; il y a cette odeur d’humidité résiduelle, dans l’air, en plus de celle de la poussière amassée sur les textiles. Il reste l’arrière-note de l’odeur de la pluie et de la terre mouillée, en extérieur. Elle disparaît rapidement.
Vieux bois ; il y a aussi le parfum ténu du bois qui aurait dû être reverni depuis belle lurette.

Tu observes. Tranquillement. Le monde qui t’entoure, en avançant avec une certaine prudence. Le vieux parquet noirci par le temps grince sous tes pas, et tu regardes le hall. Un escalier, des meubles ; la chaise a l’air à peu près aussi bancale que ta capacité à te sociabiliser, à moins ce que ne soit l’inverse. Au moins, il ne pleut que dehors.
Ça n’a pas l’air de vouloir se calmer. Et toi tu reviens sur terre ; parce qu’on te parle, bravo au moins une donnée qui ne change pas. Tu considères ton interlocutrice, en fronçant légèrement les sourcils. Elle avait une valise.
Elle n’a plus de valise ? Ton regard se détourne vers la porte avant de retourner aux escaliers.

« Je vais aller voir, tu réponds en la rejoignant quelques instants, le temps de poser ton sac, te débarrasser de ta veste et la lui tendre. Tenez, vous aurez déjà moins froid avec ça. »

A elle de voir si elle accepte ; toi tu as déjà fait demi-tour pour aller explorer l’étage, que tu atteins avec un soupir machinal. Il pleut. Tu es coincé dans un manoir. Et pour couronner le tout, il semblerait que vous ne soyez pas seuls.

« Génial, tu fais en commençant à chercher la valise. Vraiment, génial. J’espère qu’ils ont assuré le coup, les autres, parce que si je trouve un squelette dans un placard, je le leur ramène. »

Et entier.

Terminé #6le 04.01.19 18:02
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Unity Fortesee [CR]
Invité
Un peu surprise, Unity accepta la veste de l'homme. Il n'avait pas forcément l'air très sympathique, mais au moins, elle n'avait pas à se lancer dans le "I must procure your help, bröther. I am quite in a mess." speech. Elle suivit machinalement l'homme du regard en mettant sa veste sur les épaules et esquissa un sourire. Pas la pire des rencontre dans un manoir abandonné au milieu de nulle part. Bon, il avait laissé son sac alors qu'un voleur sévissait, mais il avait fait preuve de bonne volonté jusque là. Autant qu'il ne perde pas lui aussi ses affaires. Elle ramassa le fameux sac et entama sa visite du rez-de-chaussée.

Évidemment, toujours pas de trace de sa valise dans le salon. Le piano s'était mis à faire une musique tout seul, les notes valsant dans une danse macabre, mais Unity n'en avait cure. Si elle voulait avoir peur, elle jouerait au Resident Evil VR qui était actuellement... DANS SA VALISE ! Hahem. Bon, toujours pas de valise en vue, et même s'il y avait des titres intéressants dans la bibliothèque comme "Comment juper demoignes et autre belues infernales", elle n'en avait cure. Elle voulait sa valise.

Quand l'invalide passa devant une horloge qu'elle n'avait même pas remarqué, minuit sonna. En plein jour. Et sous les yeux blasés de 43, une horreur composée de 206 segments apparut dans un hurlement profond tout droit sorti des enfers.

« Si t'as le temps d'essayer de me faire peur, t'as le temps de m'aider à trouver ma valise. » dit-la jeune femme au squelette.

Le ton n'y était pas, la cyborg n'ayant pas eu le temps de changer sa voix, mais son visage reflétait clairement la colère.

« D'ailleurs c'est un de tes potes qui me l'a piquée, j'parie ! Donc si tu veux pas que je multiplie ton nombre d'os par trois, t'arrêtes de me crier dessus et tu me dis où elle est ! »
Terminé #7le 04.01.19 18:21
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Istvan [TT]
Invité




Poussière. Poussière. Poussière. Et ; oh, poussière, heureusement que tu n’es pas allergique. Tu n’as pas spécialement l’impression que la valise soit à l’étage, en tout cas. Et tu as aussi l’impression de ne pas être spécialement seul, à l’étage, tant qu’à faire.

Tant pis. De toute façon, sans la valise, tu n’as strictement plus rien à faire à cet endroit du manoir, et peut-être ta compagne d’infortune à prévenir que tu n’as pas retrouvé sa valise ; mais que tu vas peut-être aller jusqu’à avoir la mauvaise idée d’essayer le grenier et pourquoi pas le sous-sol.
Tu as tout juste posé le pied sur le parquet grinçant du rez-de-chaussée que tu entends hurler. Tu soupires, lèves les yeux au ciel. Et c’est quoi, ça, encore ? Tu en as déjà suffisamment marre comme ça, tu rebrousses le chemin de l’écho pour finir par découvrir...

« C’est une blague ? »

Un squelette.
Bon, pas dans un placard, mais ce n’est qu’un détail. Tu ne demandes pas spécialement d’explications et tu te contentes de détacher la tête du squelette du reste.

« Arrête de faire du bruit, la cloche, on t’a pas sonnée, tu lances sèchement alors que le puzzle bipède cherche visiblement ce qu’il doit faire.
La texture du crâne sous tes doigts te dit quelque chose.

« ... Il est là depuis combien de temps, ce truc, tu marmonnes pour toi-même en regardant le crâne humain ; un vrai ; que tu tiens entre tes doigts.

Un bref mouvement sur ta gauche attire ton attention. Tu fusilles une porte du regard.

« N’y pense même pas, le courant d’air ! »

Les gonds ont l’air d’hésiter quelques millisecondes avant de finalement, semble-t-il, ne pas se décider à claquer le battant ; très obéissant ce courant d’air, dis donc. Tant mieux. Toi, tu hésites à défaire le puzzle Ravensburger bipède en jouant au bowling. Ça aurait le mérite d’être efficace.

« Bon... tu fais en te tournant vers la jeune femme. Je suppose qu’on peut aller voir derrière cette porte, je vous confie le crâne de notre hôte ? »




Terminé #8le 04.01.19 19:15
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Unity Fortesee [CR]
Invité
« Hmpf » acquiesça Unity, un peu calmée par la performance de son compagnon d'infortune.

C'était un brin violent. Moins que ce qu'avait menacé de faire Unity, mais tout de même. Ça lui avait plu. Elle avait maintenant entre les mains une tête de squelette qui claquait des dents, probablement par peur des deux intrus qui avaient pénétré son antre. Ça avait un quelque chose entre l'agaçant, l'absurde et l'amusant, qui ne dérangeait pas tant l'handicapée que ça. Continuant de suivre l'homme, elle se détourna peu à peu de sa tâche, observant le crâne de toute part.

« Accroches toi à ma chaise, ça sera plus simple pour nous suivre » intima-t-elle au corps, au passage.

Le squelette n'ayant pas l'air très bavard, et le piano ayant subitement passé d'une musique endiablée à une musique d'ascenseur plus calme, la cyborg finit par se calmer. Une curiosité malsaine l'envahit alors...

« A votre avis, c'est un mâle ou une femelle ? » demanda-t-elle à haute voix sans vraiment chercher à atteindre un auditoire.

Ayant oublié le but de son exploration, elle commença à examiner le crâne sous tous les angles possibles et inimaginables, allant même jusqu'à arrêter le claquement avec sa main robotique.

« Et ça marche comment ce truc ? J'arrive pas à voir autre chose que les os... »

A y repenser maintenant, c'était tout de même assez étrange que le squelette puisse bouger ou hurler. Mais après avoir trouvé la valise. Le petit groupe entra dans la pièce suivante, et Unity s'exclama avec stupeur.

« Ma valise ! »

Elle était là, au centre de la pièce.

Tranquillement posée sur une table.

Qui flottait à un mètre du sol.

« Tu sais ce qu'il te reste à faire, dit-elle au crâne du squelette, si tu veux pas que je te jette dans un fleuve... »
Terminé #9le 04.01.19 19:38
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Istvan [TT]
Invité




Tu as un bref regard pour le squelette qui vous suit ; tu aurais préféré qu’il reste dans son coin, celui-là, mais bref. Au moins il est calme, et il a arrêté de claquer des dents ; il ? Un peu compliqué à confirmer avec la luminosité actuelle et le fait que vous êtes en mouvement, mais.

« D’ici, et avec la forme de la mandibule, je dirais que c’est un homme, tu réponds avec une voix mesurée qui correspondrait à une levée de corps sur site.
De l’art du constat ; ça fait plusieurs années que tu perfectionnes le tien, d’ailleurs. Des squelettes. Tu n’en as pas croisé tant que ça. Enfin, pas seuls ; disons que tu as rarement croisé des corps composés seulement de leur squelette.

Est-ce qu’il a un nom, d’ailleurs, votre squelette ? Tu te doutes que lui demander ne servirait à rien ; mais tu t’en voudrais quand même un peu de lui donner le patronyme d’un des collègues que tu apprécies le moins à l’Institut Médico-Légal. Il ne t’a pas fait de mal, après tout, ce squelette.

« Par contre, c’est un vrai, tu fais remarquer sans te défaire de la mesure dans le ton que tu emploies. Ça se voit à la couleur et à la texture, les fontanelles sont déjà soudées donc c’était un homme adulte. »

Avec du temps et tes outils de légiste, un peu de calcul, tu pourrais même faire une estimation de son âge. Tu n’as pas vraiment pensé à vérifier la présence de dents de sagesse, qui te permettraient de le situer au-dessus de 18 ans.
Tu as d’autres choses sur lesquelles te focaliser, comme. La valise. Et la table.
Et le fait qu’elles lévitent. Tu inspires à fond avant de laisser un soupir quitter la moindre de tes alvéoles pulmonaires. De mieux en mieux, ce manoir, décidément.

« Superbe. »

Sarcasme.
Ça commence par la même lettre. Tu laisses la propriétaire de la valise s’arranger avec votre squelette de compagnie ; si on peut appeler ça comme ça.

« Ça manque d’originalité, tout ça, quand même... »

Arrête, tu vas vexer quelqu’un.




Terminé #10le 04.01.19 21:10
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Unity Fortesee [CR]
Invité
Avec une étrange agilité d'outre-tombe, le nouvel animal de compagnie de la cyborg grimpa sur la table chercher les précieuses affaires. Mais ce qui attisa la curiosité de 43 fut plutôt ce que son camarade humain avait dit. Ainsi, il était capable de faire parler les squelettes ? Très intéressant. Bien plus intéressant qu'une table qui flotte ou un cadavre ambulant.

« C'est vrai qu'il ne manquerait qu'un vampire ou un savant fou pour terminer dans le cliché mais au moins, j'ai retrouvé mes affaire. » répondit-elle à la dernière injonction de l'homme en le fixant d'un regard curieux. « Mais sinon, donc, comme ça... Vous étudiez les cadavres des gens ? »

Des étoiles brillaient dans ses yeux. Elle voulait définitivement voir ce que l'on pouvait tirer d'un corps.

« Hey... Si ça ne vous dérange pas... Qu'est-ce que vous pouvez dire d'autre à propos de Josh ? » demanda-t-elle en tendant le crâne.

Hey, on sait jamais quelle histoire ce corps pourrait raconter.

« Dites-vous au pire que c'est un moyen d'attendre que la pluie se termine. »

Et si vous ne voulez pas, je trouverai bien un autre moyen de tromper mon ennui, disait son regard. Pas forcément un moyen que vous apprécierez. Elle avait encore le crâne, après tout, et peut-être que Josh lui obéirait vraiment au doigt et à l’œil. Et oui, pour ceux qui se poseraient la question, elle avait vraiment appelé le squelette "Josh". Elle trouvait que ça lui allait comme un gant.

« Alors ? » insista-t-elle avec un petit sourire, le crâne toujours tendu vers ce compagnon dont elle n'aura probablement jamais le nom.

Spoiler:
Je te laisse terminer, Unity est plutôt intéressée comme élève, et au pire, il s'arrête de pleuvoir et elle sera juste déçue /PAN/ MAIS C'EST TROP COUUUURT vivement la suite dans la boitatextes !
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire