ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Rose recherche des rps et des liens !

    Meyah Sésatoriss recherche un partenaire de rp qui serait inspiré par son personnage !

    Lise K. Abbes a besoin de nouveaux partenaires pour rp et a quelques idées à proposer !

    Chappie Woodstock a posté un rp libre dans l'appartement Jolly Jumper

    Mitsuko Shinoda cherche plusieurs partenaires et a plein d'idées à proposer !

    Daisuke Yoshiro recherche un partenaire de rp nécromancien

    Saturday a posté un rp libre dans l'Izakaya Bchobiti

    Event du moment
    ... Before Christmas
    du 20 décembre au 20 janvier

    Burn it up, burn it down, let it burn accross the town ~

    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #21 le 09.01.17 17:52
    Un instant surprise – je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il me verse la somme d'argent demandée comme ça, sans broncher une seule fois –, je fixe, interloquée, les Øssements qu'il avait laissés dans ma main libre, l'autre écrasant ma cigarette dans le cendrier à portée. Alors que Raven m'entraîne un peu dans sa danse de la joie en me maintenant contre lui, j'estime à vue de nez le tout à environ 150Ø. Parfait, ça ferait totalement l'affaire.

    « Alors ça marche ? Va pour passer la soirée avec moi ? Non, parce que tu sais, je suis blessé, il me faut une infirmière.», ricane-t-il en resserrant davantage notre étreinte.

    Je me contente de sourire, amusée par ce soudain excès d'enthousiasme – et par cette excuse foireuse aussi ~ –, puis je range mon salaire dans mon sac à main, bien au chaud. Au moins, il m'avait payé la totalité directement, pas comme Takeshi qui s'était contenté d'un vulgaire acompte. Un bon point pour Raven.

    « D'accord. Je te ferai un check-up complet dans ce cas ~ », ricané-je à mon tour, d'une voix transpirant un peu l'ironie, avant de me faire traîner jusqu'à l'intérieur de l'usine pour la énième fois de la soirée.

    J'avoue qu'encore une fois, je ne m'y étais pas attendue à celle-là. Moi qui pensais naïvement que nous emprunterions l'escalier pour contourner le bâtiment et rejoindre la route, histoire de chopper notre taxi là-bas...
    Mais mon nouveau client en avait décidé autrement apparemment. L'androgyne souhaitait-il se pavaner devant Takeshi avec moi accrochée à son bras ? Ça m'en avait tout l'air mais... était-ce vraiment nécessaire ? Pourquoi ne pas simplement partir, passer à autre chose et surtout ne pas nous ajouter des ennuis supplémentaires... ?

    Ah, c'est vrai... Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué hein ~

    Aussitôt entrée, je croise le regard du brun. Lorsqu'il avait entendu la porte s'ouvrir, il s'était détourné du spectacle qu'offrait le couple sur le divan pour finalement froncer les sourcils à mon approche, reportant immédiatement ses prunelles noires sur la chimère, non sans mécontentement.

    « Tu l'as toujours pas largué dans un taxi ce type ? », s'enquiert-il, les mâchoires serrées alors qu'il nous rejoint, visiblement mécontent.
    « … Désolée Takeshi, en fin de compte je vais rentrer avec mon ami... », lui réponds-je simplement sans détourner les yeux, pour une fois. « J'espère que tu trouveras ce que tu cherches. », ajouté-je en haussant les épaules, invitant ensuite la chimère à me suivre en agrippant son bras.

    Je n'avais pas envie de laisser une chance à l'asiatique de s'en prendre à Raven. Pas alors qu'il s'était déjà battu à deux reprises et était bien assez amoché pour une seule soirée.

    « ...Bah c'est ça ! Casse-toi ! Y en a tout un tas des salopes dans ton genre ici ! », s'exclame-t-il avec un sourire mesquin au coin des lèvres alors que nous nous avancions sur la mezzanine pour rejoindre l'escalier et l'entrée principale.

    En tout cas, les ''salopes'' en question allaient être ravie d'apprendre que Takeshi était libre à présent. Les quelques danseuses qui se trémoussaient autour de nous près des canapés lui adressaient déjà un regard noir, plus qu'explicite.

    « Viens on y va, laisse tomber... », soufflé-je déjà au blond, avant même qu'il ne pense à réagir. Allez savoir, des fois qu'il se sente obligé de défendre mon honneur ou que-sais-je encore.

    D'une main, je pianotais déjà sur mon téléphone pour composer le numéro de la compagnie de taxi spectrale. Un véhicule pourrait nous récupérer d'ici cinq/dix minutes. Parfait...
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #22 le 11.01.17 12:09


    burn it up, burn it down, let it burn accross the town ~

    Raven regarda Giu redevenant totalement sérieuse, arrêtant sa danse de la joie, avant de se mettre au garde-à-vous. Elle était sérieuse avant de venir tirer la langue à Giuliana. Raven a toujours été quelqu'un de sérieuse par le passer. Et maintenant qu'elle avait une nouvelle vie, elle voulait casser cette image qu'elle avait pris l'habitude de prendre et elle se sentait bien avec Giu. Elle était l'une des premières à voir la nouvelle Raven. Celle qui allait profiter maintenant.

    « Bien chef! », dit-elle avant de se mettre à rire un peu.

    Raven avait pris la main de Giu lorsqu'elles étaient re rentrées dans le bâtiment, se dirigeant vers l'endroit où se trouvait le fameux Takeshi. Raven s'arrêta face à lui, le regarder dans les yeux. Prêt à ouvrir sa bouche aux moindres trucs qu'il pourrait prononcer contre Giu. Elle la lâcha croissant les bras toujours à le fixer, un petit sourire aux lèvres. Elle allait lui balancer une petite réplique ne pas piquer des hannetons, mais Giu la devança, restant calme. Raven se demandait bien comment elle pouvait être aussi calme avec une personne comme lui. Raven était tellement dégoutté par son attitude envers les femmes. Raven ne disait rien, laissant Giu gérer cela avec perfection. Si cela continue, elle allait finir par lui demander des conseils. Mais Raven commença à tirer sur le bras de Giu fixant Takeshi, ses crocs hors de sa bouche. À ce moment, Raven allait lui mettre son poing là où elle pense. Mais Giu n'était pas du même avis et ne commença pas à traîner Raven loin de lui. Mais elle ne voulait pas en rester là avec ce fameux Takeshi, elle savait que cela n'allait pas lui plaire ce qu'elle allait faire, mais elle ne pouvait pas laisser cet abruti parler ainsi de Giu.

    Raven laissa un moment Giu avant de se faufiler auprès des filles qui collaient déjà Takeshi pour certaine. Elle arriva en face de lui sourire aux lèvres et un regard qui en disait long. Quant à ses gardes du corps, eux étaient bien trop occupés à essayer de retenir quelques salopes comme disait Takeshi. Raven profita de la situation pour venir donner un joli petit coup dans les bijoux de celui qui se laissa tomber main sur son entre jambes.

    « Peu importe le boulot d'une femme, on lui montre du respect, car crois moi que sans elle la vie ne serait pas comme celle dans laquelle on vit actuellement. »

    Raven sourit et revient vers Giu avant de venir lui prendre le bras de nouveau. Elle quitta le bâtiment et Raven en profita pour allumer le reste de la cigarette qui lui restait. Elle alla s’asseoir avant de faire signe à Giu de la rejoindre. Elle fixait le ciel qui était magnifique, de voir ce ciel noir rempli d'étoiles, faisait du bien à Raven.

    « Désolé pour Takeshi, mais j'étais obligé, pas pour ton honneur, j'ai pu voir que tu étais une femme forte et que tu gérais parfaitement la situation, d'ailleurs tu devrais me donner des conseils. Mais je l'ai fait pour toutes les femmes. On n'a pas à juger celle-ci par rapport à son travail... Comme disait ma mère, on ne juge pas une personne sur ses origines ou son travail, mais sur ces actes. Enfin, bref encore désolé sinon tu aimerais aller où ? »

    Pride sur Libre Graph'
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #23 le 12.01.17 18:06
    J'avais fini par comprendre qu'avec Raven, rien ne pouvait vraiment se passer comme prévu. A peine avais-je raccroché que je sens le bras de la chimère m'échapper. Écarquillant les yeux, je la regarde retourner auprès de Takeshi, lui qui n'attendait sans doute que ça. Non !, avais-je eu envie de crier pour la retenir. Mais trop tard. J'assiste donc, impuissante, au petit spectacle donné par ce blond androgyne affublé d'une queue et d'une paire d'oreilles de renard. Je m'autorise même une grimace en voyant le japonais tomber à genoux après qu'on lui ait porté le coup de grâce. Évidemment, autour de nous, tout le monde s'était interrompu pour jouir de la vue : comment ne pas être intéressé par cette petite remise en place toute masculine, hm ?

    « Peu importe le boulot d'une femme, on lui montre du respect, car crois-moi que sans elle la vie ne serait pas comme celle dans laquelle on vit actuellement. », lui assène la chimère non sans une certaine fierté – dont j'ignorais très honnêtement l'origine, parce qu'à mon sens, Takeshi s'en ficherait bien d'un tel discours moralistico-féministe –,  avant de revenir à mes côtés, me prenant le bras d'autorité pour descendre les escaliers et rejoindre enfin l'entrée.

    Bien, je ne souhaitais pas m'attarder ici plus que ça de toute manière. Mieux valait ne pas laisser à Takeshi le loisir de riposter d'ailleurs. Une fois dehors, je prends une profonde inspiration, ignorant le vigile qui me déshabillait du regard, une fois n'est pas coutume. En silence, Raven et moi marchons jusqu'à atteindre la route et ce banc, probablement un ancien arrêt de bus aujourd'hui obsolète. Sagement, je m'installe aux côtés du blond, croisant les jambes en soupirant d'aise alors que mon dos heurte doucement le dossier de bois. Un peu de calme après toute cette folie, ce n'était pas plus mal.

    « Désolé pour Takeshi, mais j'étais obligé, pas pour ton honneur, j'ai pu voir que tu étais une femme forte et que tu gérais parfaitement la situation, d'ailleurs tu devrais me donner des conseils. ». A cette remarque, je m'autorise un bref ricanement, en sourdine. Il était sérieux ? Moi, une femme forte ? Eh bien... « Mais je l'ai fait pour toutes les femmes. On n'a pas à juger celles-ci par rapport à leur travail... Comme disait ma mère, on ne juge pas une personne sur ses origines ou son travail, mais sur ses actes. Enfin bref, encore désolé. », poursuit-il, m'obligeant à sourire encore. « Sinon tu aimerais aller où ? »

    Je soupire à nouveau – plus discrètement cette fois –, détournant finalement mon regard sur le visage de mon interlocuteur, détaillant distraitement ses oreilles dressées sans perdre mon rictus.

    « Mouais... Tu m'en files une autre s'il te plaît ? »,demandé-je finalement en tendant la main, mes lèvres s'étirant d'un sourire plus charmeur alors que je jette un bref coup d’œil à la cigarette qu'il avait entre les lèvres.

    En réalité, je n'avais pas tellement envie de débattre sur tout ça. Le droit des femmes, l'égalité entre les sexes, etc... C'était d'un barbant. Ça m'aurait largement passionnée bien sûr, de mon vivant, mais actuellement et étant donné tout ce que j'avais vécu, j'avoue que je m'en fichais pas mal. Je n'étais plus à ça près. Mais inutile de le faire savoir à la chimère. Tout ça partait d'un bon sentiment... et je supposais que sa haine pour les hommes était légitime. On ne devenait pas chimère pour rien après tout.

    « T'en fais pas pour Takeshi. Il y a de très fortes chances pour que je ne le recroise plus avant un sacré moment ~ », me contenté-je de dire en haussant les épaules, comme pour minimiser les actes de Raven. J'attends qu'il me grille ma clope pour en tirer une longue latte salvatrice, puis exhale sensuellement la fumée de ce délicieux poison en détournant mes iris vers la route. « Quant à notre destination... c'est toi qui payes, c'est donc toi qui choisis ! », ricané-je un peu avant de plisser les paupières en apercevant des phares au loin. Notre taxi arrivait-il déjà ?

    « Cela dit, avec tes blessures, un détour par l'infirmerie de l'agence ne serait pas du luxe. Tu habites à l'agence je suppose ? », hasardé-je en décroisant mes jambes pour me redresser.

    Oui, c'était bien notre taxi qui arrivait en ronronnant, se garant juste devant nous. Vivement qu'on se tire de cet endroit glauque au possible ~.
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #24 le 14.01.17 18:56


    burn it up, burn it down, let it burn accross the town ~

    Raven fuma tranquillement son cul posé sur le banc main dans les poches, profitant de la vue, profitant du ciel. Elle tourna la tête vers Giu avant de lui donner sa cigarette qu'elle avait en bouche. C'était la dernière et puis elle avait commencé à l'entamer donc il en restait pas mal à fumer. Elle s'étira avant de commencer à démêler un peu les poils de sa queue.

    « Tu peux la finir, au moins, ça m’incitera à moins fumer de plus avoir des clopes au moins. »

    Elle sourit avant de venir mettre sa veste sur Giu. Elle fixa de temps en temps sa montre pour regarder l'heure, oui parce qu'elle n'avait toujours pas de portable alors que cela va faire beaucoup d'année où elle est ici. Que voulez vous, elle est la technologie ça marche pas. Elle a bien un téléphone, mais elle le laisse généralement sur sa table de nuit. Elle sait décrocher un appel, mais pour faire un SMS, voilà, voila quoi... Elle rangea sa queue pour ne pas gêner Giu et vient se coller contre elle.

    « Tant mieux alors, bon après j’espère qu'il n'ira pas s'en prendre à toi pour ce qui s'est passé ce soir. »

    Raven se mit à réfléchir sérieusement avant de penser a un lieux où elles pourraient s'amuser toutes les deux. Elle eut une idée et elle ne put s'empêcher de faire un grand sourire en fixant Giu. Elle savait qu'à cet endroit-là, elles allaient s'amuser, manger et boire.

    « Un petit karaoké, cela te, tente? On pourra même manger et boire en même temps. »

    Raven grimaça un peu avant de se reculer. Elle n'aimait vraiment pas se retrouver dans un hôpital ou autres. Rien que le fait de voir quelqu'un en blouse, lui rappelle beaucoup de mauvais souvenir. Eh oui ne pensez pas à la chauffer en vous habillant en infirmière sexy, tout ce que vous allez provoquer, c'est de la mettre en plus dans un coin.

    « On est vraiment obligé d'y aller... je n'ai pas besoin de médecin, je peux me guérir moi-même enfin pour mes côtes n'y rien à faire et le reste est minime. Ça devrait aller t'en fait pas, j'ai eu pire. »

    Raven se leva du banc avant d'ouvrir la porte à Giu et la suivit de près montant dans le taxi essayant de savoir en plaçant sa queue comme elle pouvait pour ne pas l'écraser. Sachant qu'elle en bavait un peu avec les vêtements, actuellement c'était le double de la dose. Elle soupira grognant un peu.
    Pride sur Libre Graph'
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #25 le 18.01.17 22:45
    Un faible ricanement fait vibrer ma gorge alors que je recrache une nouvelle volute acre de fumée blanche. C'était l'histoire du karaoké qui m'amusait, je l'avoue. Non pas que je juge les gens qui s'adonnaient à cette pratique – je savais que les nippons étaient friands de ce genre de jeux – mais moi, ce n'était pas franchement ma tasse de thé. Même si d'aucuns – et là je prends de grosses pincettes parce qu'il s'agit principalement de membres de ma famille ~ –  auraient dit que j'avais un joli grain de voix, de mon vivant. A vrai dire, ce qui m'amusait surtout, là, tout de suite, c'était que l'idée du karaoké avait été la première que Raven ait eu alors même que j'étais à lui pour le restant de la soirée. Ça n'était pas déplaisant, au contraire. Cette innocence a me changerait très certainement de mon quotidien...
    Mais ça n'en restait pas moins drôle.

    « D'accord, d'accord ~ », lui concédé-je en souriant un peu plus largement, lui accordant un regard en coin avant d'écraser la cigarette au sol, puisque le taxi arrivait à notre hauteur. « Alors disons que j'essayerai de te soigner ça vite fait dans la voiture,  Monsieur Renard ~ », ricané-je en m'engouffrant dans le véhicule, me calant contre la portière pour laisser à la chimère tout le loisir de caser ses attributs en fourrure – ce qui n'était pas une mince affaire visiblement.

    « Où que j'vous emmène m'sieur dame ~ », demande le chauffeur d'un air blasé, visiblement pas très ravi de s'être déplacé jusqu'ici, dans ce repère de toxicos avinés. Au moins lui semblait-il qu'il n'avait pas affaire à l'un de ceux-là, même si le type à la queue de renard avait une gueule bien amochée.

    « Emmenez-nous quelque part où il y a des karaokés, s'il vous plaît. », réponds-je au vieux taxi-driver, souriant faiblement à mon désormais nouveau client. « Tant que tu ne me forces pas à pousser la chansonnette ... », murmuré-je à l'attention du blond après un soupir, me tournant ensuite à demi vers lui en passant une cuisse par-dessus la sienne pour me rapprocher sensiblement.

    Le chauffeur se contente d'acquiescer brièvement avant de démarrer sur la route cabossée et cahotante de feu ce quartier industriel, sans plus poser de question. Moi, je fouille dans mon sac à main pour chercher tout ce qui serait utile à arranger la figure de Raven. Là où on allait – autrement dit dans un lieu que je caractériserais de « très sage » à l'inverse des endroits que je fréquentais habituellement – , il serait de bon ton de ne pas passer pour des sauvages et de nous fondre dans le paysage. Le temps du voyage, nettoyer les plaies et camoufler les bleus avec un peu de fond de teint ne serait donc pas de trop, n'en déplaise à monsieur ~...


    Suite du RP:
    La suite du RP se trouvera donc -> ICI <-
    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires