avatar
Invité
Invité
Terminé #21 le 09.01.17 17:52
Un instant surprise – je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il me verse la somme d'argent demandée comme ça, sans broncher une seule fois –, je fixe, interloquée, les Øssements qu'il avait laissés dans ma main libre, l'autre écrasant ma cigarette dans le cendrier à portée. Alors que Raven m'entraîne un peu dans sa danse de la joie en me maintenant contre lui, j'estime à vue de nez le tout à environ 150Ø. Parfait, ça ferait totalement l'affaire.

« Alors ça marche ? Va pour passer la soirée avec moi ? Non, parce que tu sais, je suis blessé, il me faut une infirmière.», ricane-t-il en resserrant davantage notre étreinte.

Je me contente de sourire, amusée par ce soudain excès d'enthousiasme – et par cette excuse foireuse aussi ~ –, puis je range mon salaire dans mon sac à main, bien au chaud. Au moins, il m'avait payé la totalité directement, pas comme Takeshi qui s'était contenté d'un vulgaire acompte. Un bon point pour Raven.

« D'accord. Je te ferai un check-up complet dans ce cas ~ », ricané-je à mon tour, d'une voix transpirant un peu l'ironie, avant de me faire traîner jusqu'à l'intérieur de l'usine pour la énième fois de la soirée.

J'avoue qu'encore une fois, je ne m'y étais pas attendue à celle-là. Moi qui pensais naïvement que nous emprunterions l'escalier pour contourner le bâtiment et rejoindre la route, histoire de chopper notre taxi là-bas...
Mais mon nouveau client en avait décidé autrement apparemment. L'androgyne souhaitait-il se pavaner devant Takeshi avec moi accrochée à son bras ? Ça m'en avait tout l'air mais... était-ce vraiment nécessaire ? Pourquoi ne pas simplement partir, passer à autre chose et surtout ne pas nous ajouter des ennuis supplémentaires... ?

Ah, c'est vrai... Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué hein ~

Aussitôt entrée, je croise le regard du brun. Lorsqu'il avait entendu la porte s'ouvrir, il s'était détourné du spectacle qu'offrait le couple sur le divan pour finalement froncer les sourcils à mon approche, reportant immédiatement ses prunelles noires sur la chimère, non sans mécontentement.

« Tu l'as toujours pas largué dans un taxi ce type ? », s'enquiert-il, les mâchoires serrées alors qu'il nous rejoint, visiblement mécontent.
« … Désolée Takeshi, en fin de compte je vais rentrer avec mon ami... », lui réponds-je simplement sans détourner les yeux, pour une fois. « J'espère que tu trouveras ce que tu cherches. », ajouté-je en haussant les épaules, invitant ensuite la chimère à me suivre en agrippant son bras.

Je n'avais pas envie de laisser une chance à l'asiatique de s'en prendre à Raven. Pas alors qu'il s'était déjà battu à deux reprises et était bien assez amoché pour une seule soirée.

« ...Bah c'est ça ! Casse-toi ! Y en a tout un tas des salopes dans ton genre ici ! », s'exclame-t-il avec un sourire mesquin au coin des lèvres alors que nous nous avancions sur la mezzanine pour rejoindre l'escalier et l'entrée principale.

En tout cas, les ''salopes'' en question allaient être ravie d'apprendre que Takeshi était libre à présent. Les quelques danseuses qui se trémoussaient autour de nous près des canapés lui adressaient déjà un regard noir, plus qu'explicite.

« Viens on y va, laisse tomber... », soufflé-je déjà au blond, avant même qu'il ne pense à réagir. Allez savoir, des fois qu'il se sente obligé de défendre mon honneur ou que-sais-je encore.

D'une main, je pianotais déjà sur mon téléphone pour composer le numéro de la compagnie de taxi spectrale. Un véhicule pourrait nous récupérer d'ici cinq/dix minutes. Parfait...
avatar
Invité
Invité
Terminé #22 le 11.01.17 12:09


burn it up, burn it down, let it burn accross the town ~

Raven regarda Giu redevenant totalement sérieuse, arrêtant sa danse de la joie, avant de se mettre au garde-à-vous. Elle était sérieuse avant de venir tirer la langue à Giuliana. Raven a toujours été quelqu'un de sérieuse par le passer. Et maintenant qu'elle avait une nouvelle vie, elle voulait casser cette image qu'elle avait pris l'habitude de prendre et elle se sentait bien avec Giu. Elle était l'une des premières à voir la nouvelle Raven. Celle qui allait profiter maintenant.

« Bien chef! », dit-elle avant de se mettre à rire un peu.

Raven avait pris la main de Giu lorsqu'elles étaient re rentrées dans le bâtiment, se dirigeant vers l'endroit où se trouvait le fameux Takeshi. Raven s'arrêta face à lui, le regarder dans les yeux. Prêt à ouvrir sa bouche aux moindres trucs qu'il pourrait prononcer contre Giu. Elle la lâcha croissant les bras toujours à le fixer, un petit sourire aux lèvres. Elle allait lui balancer une petite réplique ne pas piquer des hannetons, mais Giu la devança, restant calme. Raven se demandait bien comment elle pouvait être aussi calme avec une personne comme lui. Raven était tellement dégoutté par son attitude envers les femmes. Raven ne disait rien, laissant Giu gérer cela avec perfection. Si cela continue, elle allait finir par lui demander des conseils. Mais Raven commença à tirer sur le bras de Giu fixant Takeshi, ses crocs hors de sa bouche. À ce moment, Raven allait lui mettre son poing là où elle pense. Mais Giu n'était pas du même avis et ne commença pas à traîner Raven loin de lui. Mais elle ne voulait pas en rester là avec ce fameux Takeshi, elle savait que cela n'allait pas lui plaire ce qu'elle allait faire, mais elle ne pouvait pas laisser cet abruti parler ainsi de Giu.

Raven laissa un moment Giu avant de se faufiler auprès des filles qui collaient déjà Takeshi pour certaine. Elle arriva en face de lui sourire aux lèvres et un regard qui en disait long. Quant à ses gardes du corps, eux étaient bien trop occupés à essayer de retenir quelques salopes comme disait Takeshi. Raven profita de la situation pour venir donner un joli petit coup dans les bijoux de celui qui se laissa tomber main sur son entre jambes.

« Peu importe le boulot d'une femme, on lui montre du respect, car crois moi que sans elle la vie ne serait pas comme celle dans laquelle on vit actuellement. »

Raven sourit et revient vers Giu avant de venir lui prendre le bras de nouveau. Elle quitta le bâtiment et Raven en profita pour allumer le reste de la cigarette qui lui restait. Elle alla s’asseoir avant de faire signe à Giu de la rejoindre. Elle fixait le ciel qui était magnifique, de voir ce ciel noir rempli d'étoiles, faisait du bien à Raven.

« Désolé pour Takeshi, mais j'étais obligé, pas pour ton honneur, j'ai pu voir que tu étais une femme forte et que tu gérais parfaitement la situation, d'ailleurs tu devrais me donner des conseils. Mais je l'ai fait pour toutes les femmes. On n'a pas à juger celle-ci par rapport à son travail... Comme disait ma mère, on ne juge pas une personne sur ses origines ou son travail, mais sur ces actes. Enfin, bref encore désolé sinon tu aimerais aller où ? »

Pride sur Libre Graph'