Anko Asano ϟ if God don't follow me, God is wrong

    #le 09.07.16 15:18

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 21 Féminin
    × Age post-mortem : 21
    × Avatar : Originaux de Ilya Kuvshinov
    × Appartement : SDF
    × Péripéties vécues : 367
    × Øssements 2300
    × Age IRL : 22 × Inscription : 21/06/2016
    × Présence : complète
    × Surnom : le maquereau
    × DCs : not yet :stare:
    Non-validé
    Non-validé

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    16/113  (16/113)
    21 Féminin 21 Originaux de Ilya Kuvshinov SDF 367 2300 22 21/06/2016 complète le maquereau not yet :stare:


    SHE'LL NEVER BE LIKE YOU


    identité
    NOM : Asano
    PRÉNOM : Anko
    DATE DE NAISSANCE : 30/10/1995
    DATE DE MORT : 24/11/2016
    NATIONALITÉ : Japonaise
    LANGUE(S) PARLÉE(S) :
    [X] Anglais. (merci l'école ; elle ne le parle pas couramment, mais arrive à comprendre et à se faire comprendre)
    [X] Japonais. (langue maternelle)
    [] Autre(s) : /
    RACE : Lémure
    PERSONNAGE DE L'AVATAR : OC by Ilya Kuvshinov






    physique

    Couleur des cheveux : Un noir de jais typiquement asiatique que le soleil illumine parfois de teintes violettes ou bleutées, de quoi penser à la nuit tombée.
    Longueur des cheveux : La belle les a rarement coupés, préférant les garder longs. Lisses, ils lui arrivent presque au milieu du dos, mais si elle les laisse bouclés, ils remontent alors au niveau des épaules.
    Couleur des yeux : Un violet sombre qui en étonne plus d'un, profond, tirant tantôt sur le gris, tantôt sur le bleu. Un regard qu’elle tient de sa mère, comme beaucoup d’autres choses d’ailleurs.
    Style vestimentaire : Anko aime le classique, l’indémodable, et le simple. Une chemise, un débardeur ou un sweat. Un jean, une jupe ou une robe. Des baskets, des ballerines ou des bottes à talons. Peu lui importe. Tant qu’elle s’y sent bien et que c’est confortable. En revanche, elle optera toujours pour des couleurs sobres, comme le noir, le blanc ou le marron ; les teintes vives n'étant pas ce qui l'attirent de nature.
    Taille : Un mètre soixante-cinq, une taille moyenne et tout à fait raisonnable dira-t-elle.
    Piercing(s) : Non, aucun. Jamais de la vie, et encore moins de la mort. Elle n’a même pas les oreilles percées.
    Tatouage(s) : Un seul, dans le dos, qu’elle s’est offert pour ses dix-sept ans. Il représente une petite fille assise dans le creux gauche de son bassin, et qui souffle sur un pissenlit fané, dispersant les brins de pollen qui s’élèvent en suivant sa colonne, se transformant petit à petit en colombes qui prennent leur envol sur son épaule droite. On raconte qu’elle n’a pas eu une seule réaction pendant la séance, ni une larme, ni un cri de douleur, ni même un mot, rien, si ce n’est un regard d’acier.
    Corpulence : Des courbes fines et harmonieuses, un poids qui ne dépasse pas les cinquante kilogrammes, on peut dire que Anko est tout ce qu’il y a de plus proportionné et de banal. Mais ne vous fiez pas aux apparences, la brune est bien plus musclée et forte qu'elle n'en a l'air.
    Habitudes : se mord la lèvre inférieure quand elle réfléchit ; fait craquer toutes ses articulations après être restée immobile pendant un moment ; fixe toujours les gens dans les yeux, comme si elle cherchait à sonder leur âme ; est rarement tactile ;
    Autre : Sa mort - aussi violente fut-elle - lui a laissé des marques de son passage dans l'au-delà. Ainsi, une demi-douzaine de cicatrices circulaires tâchent son corps de toutes parts, la plus visible étant en plein milieu de sa main droite.



    précisions
    insensible à la douleur depuis sa mort ; allergique aux fraises ; n'aime pas ses pieds ; critique les chats et clame ne pas les aimer ; a le vertige depuis sa mort ainsi que des troubles de la mémoire ; maîtrise le kick-boxing et le taekwondo ; experte dans l'art de soigner les blessures superficielles (œil au beurre noir, coupures, hématomes, etc. ...) ; incapable de faire la cuisine correctement ; a une légère tendance au somnambulisme ; a la manie de cacher des trucs sous son oreiller quand elle est à moitié endormie et en a honte ; adore le Schweppes agrumes ; a besoin de lunettes pour lire ; est fascinée par les oiseaux ; n'aime pas le chocolat ; légèrement maniaque du rangement et du ménage ; ne tient pas l'alcool et a une certaine tendance aux câlins et aux bisous une fois saoule ; ça peut lui arriver de fumer, en de rares occasions, surtout quand on lui propose ;



    caractère

    « Cette fille n'a tout simplement pas eu de chance. Avec une mère bâtarde, un père joueur, et un frère à charge, comment voulez-vous qu'elle ait une vie décente ? » « Quel dommage tout de même, un si beau visage .... » « Mais regardez ces yeux, ils me glacent le sang ! Pas vous ? » « Mais vous l'ignorez ? Elle a presque tué quelqu'un dans une boîte de nuit ! » « Franchement il n'y a pas idée de laisser des délinquants pareils traîner dans les rues ... »

    Tu les ignores, ces voix qui s'élèvent sur ton passage. Tu as l'habitude. On te juge. On te critique. On te méprise. On te craint. On te rejette. On ne voit que ténèbres en toi, autour de toi, peu importe où tu vas.

    « Qu'ils parlent donc, eux qui ont du temps à perdre. Moi je n'en ai pas. »

    Inaccessible. Froide. Sombre. Tu attires l'attention bien malgré toi. N'importe où, en cours, dans la rue, en boîte. Comme si tu dégageais une aura dont on ne peut se défaire, ni s'échapper. Les autres filles t'ont souvent jalousée et méprisée pour cela. Et alors ? Quand on te regarde, c'est comme si tu te foutais des gens, de tout, du monde. Comme si rien ne t'atteignait vraiment. Un fantôme qui apparaît soudainement sur une photo. Présente sans l'être. Pas invisible. Pas concernée. Rien et tout à la fois. Une silhouette floue qu'on ne peut s'empêcher de fixer. Une brume inquiétante dans le regard, tapie dans ton esprit, rendant tes pensées indéchiffrable.

    Tu ne parles pas beaucoup, ou du moins, tu ne parles pas pour ne rien dire. Les conversations futiles t'ennuient. La politesse t'exaspère. Les conventions t'agacent. Tu as cette dureté dans ta voix. Ce tranchant dans tes paroles. On s'étonne souvent de t'entendre. Ça peut surprendre. Ça peut même faire peur. Cet éclat dans tes yeux. Cette colère qui transperce dans ce ton qui pourtant, semble si calme. Tu ne cries pas. Tu ne chuchotes pas. Tu t'affirmes sans t'imposer. Tu déranges. Tu impressionnes. Directe. Franche. Cassante. Tu dis ce qui doit être dit. Ni plus. Ni moins.

    Mais ce calme apparent dans tes paroles n'est qu'illusion. Et ça se sent. Cette rage. Elle bouillonne. Se révolte. Te tourmente. Elle émane de toi. De tout ton corps. De tout ton être. Et même de ton paraître. La colère fait partie de toi, de qui tu es, et rien ni personne ne pourra jamais y faire quoi que ce soit. Une colère contre les autres. Une colère contre toi-même. Une colère contre le monde. Une colère contre la vie. Cet état de rage permanente te rend nerveuse et réactive. Rien ne te prend au dépourvue. Rien ne t'étonne. Rien ne te surprend. Mieux vaut éviter d'apparaître furtivement dans ton dos pour te faire une farce, on finirait douloureusement sur le sol.

    Ah, cette violence. Tu vis avec depuis tellement longtemps. Tu ne connais que ça. Quoi de mieux pour se faire respecter ? Quoi de mieux pour qu'on ne vous marche pas sur les pieds ? Ne pas se montrer faible. Être plus forte que les autres. Voilà la seule vraie leçon que tu retiendras de ton vivant. Tu n'as pas peur de te battre. Tu ne crains pas de te prendre des coups. Tu n'évites pas de te salir les mains. Tout est prétexte à la confrontation. L'injustice. L'irrespect. La provocation. L'ennui. Remettre un arrogant à sa place. Prendre la défense de quelqu'un qui ne le peut pas. Te sortir d'une situation délicate. Tu ne fais pas de différence, ni de compromis. Tu agis.

    Pourtant tu as cette douceur en toi. Si incongrue. Si paradoxale. Celle qui, attendrie, te fera sourire gentiment. Celle qui te fait réagir face aux larmes, bien plus que tu ne voudrais l'avouer. Tu la caches, l'enterres au fond de ton cœur que tu verrouilles à coup de portes blindées et de fossés infranchissables. Une part de toi que trop peu ont vu, à vrai dire, ils ne sont que trois. Trois à avoir connu cette Anko moqueuse et gaffeuse qui fait rire de ses bêtises involontaires. Trois à t'avoir photographiée dans leur mémoire, riant avec sincérité, à l'écoute des autres et attentionnée. Trois à t'avoir surprise à être gênée par des broutilles.

    Mais un seul a découvert ta soif de liberté. Une soif que tu n'étancherais jamais. Et tu le savais. Depuis toujours. Une envie de t'envoler haut, mais tes ailes t'ont été arrachées. Une ambition impossible. Un rêve de partir loin. Mais tu n'as jamais pu briser tes chaînes. Et maintenant que c'est fait ? Tu ne sais pas. Tu ne sais plus. Tu ignores où tu vas, ni quel chemin prendre. Tu ne vois ni problème, ni solution. Tu avances à reculons. Et tu ne regardes jamais dans la bonne direction. Perdue. Déboussolée. Morte ?

    « Depuis bien plus longtemps que la version officielle ... »



    histoire

    5 décembre 2016, 9h32

    Un jour comme un autre. Les passants passent. Les touristes flânent. Les travailleurs se pressent. Et personne ne s’attarde. Aucun ne prête vraiment attention à ce journal froissé abandonné dans une poubelle, comme tant d’autres de ses camarades de papier. On ne parle plus du scandale. Ça n’a pas duré bien longtemps, quelques jours, tout au plus. L’affaire a rapidement été étouffée, comme si c’était normal. Une histoire banale, qu’on se raconte tous les jours. Non. Plus personne ne prête un regard sur cet article en première page et ses photos choc. C’est dommage. Tu en es l’héroïne. Ou plutôt la victime, si on en croit ces mots écrits noir sur blanc.

    « […] Hier, pendant la conférence de presse concernant l’affaire Asano, l'inspecteur en charge de l'enquête, Nagasawa Hiraku, a confirmé l’hypothèse du meurtre en révélant le nom du coupable, Sato Naraku, qui aurait avoué avoir bel et bien poussé la victime du haut de l’immeuble en construction. […] Il est apparu durant l’enquête qu’il entretenait une relation particulière avec la victime, et d’après de nombreux témoins, il était fréquent qu’ils se disputent et se battent. […] Le présumé coupable attend donc son procès dont la sentence pourrait s’élever à l’emprisonnement à perpétuité. […] Quant à la dépouille non-réclamée de la victime, Asano Anko, elle fut finalement prise en charge par la mairie de Tokyo, qui s’est occupée des funérailles quelques jours plus tôt. […] On ignore encore ce que sont devenus le père et le frère cadet de la jeune femme. […] »

    Et voilà. C’est tout. Pas vraiment de quoi résumer une vie, n’est-ce pas ? Surtout pas la tienne. Qui plus est, ce n’est pas vraiment la trace que tu voulais laisser dans les mémoires. Mais te souviens-tu seulement de ce que tu souhaitais laisser comme héritage ? Pas cette histoire en tout cas, ça, c’est certain … «  Jamais rien ne se passe comme prévu … »



    [Paniquez pas, la suite vous attend dans le poste suivant !]


    derrière l'écran
    Prénom :  
    Age :    
    Comment t'as trouvé le forum ?    
    Le smiley que tu préfères ici ?    
    Tes mangas préférés ?  


    ©joshua rokuro pour peek a boo!

    #le 09.07.16 15:18

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 21 Féminin
    × Age post-mortem : 21
    × Avatar : Originaux de Ilya Kuvshinov
    × Appartement : SDF
    × Péripéties vécues : 367
    × Øssements 2300
    × Age IRL : 22 × Inscription : 21/06/2016
    × Présence : complète
    × Surnom : le maquereau
    × DCs : not yet :stare:
    Non-validé
    Non-validé

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    16/113  (16/113)
    21 Féminin 21 Originaux de Ilya Kuvshinov SDF 367 2300 22 21/06/2016 complète le maquereau not yet :stare:
    I DON'T WANT TO WASTE MY TIME CHASING A LIFE I'LL NEVER GET

    HAHAHA T'Y AS CRU ? EH BAH NON MON CANARD, CEY EN COURS

    PARTIES TERMINÉES : 6/11

    ©joshua rokuro pour peek a boo!

    #le 09.07.16 15:25

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 17 Masculin
    × Age post-mortem : 17
    × Avatar : Kagamine Len - Vocaloid
    × Appartement : Kiss
    × Péripéties vécues : 596
    × Øssements 1672
    × Age IRL : 22 × Inscription : 02/01/2016
    × Présence : actuellement absent(e)
    × Surnom : la banane
    lémure
    lémure

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    21/15  (21/15)
    17 Masculin 17 Kagamine Len - Vocaloid Kiss 596 1672 22 02/01/2016 actuellement absent(e) la banane
    Rebienvenuuuuuuuue

    OMG J'adore ce caractère *-* Bon courage pour l'histoire

    #le 09.07.16 15:34

    avatar
    Invité
    Invité
    Mais elle est morte jeune
    ( Je ne la pensais pas décédé en 2016 en fait. )

    'fin bref. Re-Bienvenue et bon courage pour la suite

    #le 09.07.16 15:41

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 21 Féminin
    × Age post-mortem : 21
    × Avatar : Originaux de Ilya Kuvshinov
    × Appartement : SDF
    × Péripéties vécues : 367
    × Øssements 2300
    × Age IRL : 22 × Inscription : 21/06/2016
    × Présence : complète
    × Surnom : le maquereau
    × DCs : not yet :stare:
    Non-validé
    Non-validé

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    16/113  (16/113)
    21 Féminin 21 Originaux de Ilya Kuvshinov SDF 367 2300 22 21/06/2016 complète le maquereau not yet :stare:
    MERCI MERCI

    Eh ouais Zacc, et encore, t'as pas la cause de la mort *BAM*

    Puis j'y pense, elle est morte moins jeune que Kiko quand même

    #le 09.07.16 16:09

    avatar
    Invité
    Invité

      Re-Bienvenue !
      Tu comptes nous faire une longue histoire ?

    #le 09.07.16 16:12

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 21 Féminin
    × Age post-mortem : 21
    × Avatar : Originaux de Ilya Kuvshinov
    × Appartement : SDF
    × Péripéties vécues : 367
    × Øssements 2300
    × Age IRL : 22 × Inscription : 21/06/2016
    × Présence : complète
    × Surnom : le maquereau
    × DCs : not yet :stare:
    Non-validé
    Non-validé

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    16/113  (16/113)
    21 Féminin 21 Originaux de Ilya Kuvshinov SDF 367 2300 22 21/06/2016 complète le maquereau not yet :stare:
    Re-merciiii


    Oui Ryu

    #le 09.07.16 18:24

    avatar
    Invité
    Invité
    Re-bienvenue ♡

    #le 09.07.16 18:25

    avatar
    Invité
    Invité
    Re bienvenue Mademoiselle

    #le 09.07.16 19:59

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 21 Féminin
    × Age post-mortem : 21
    × Avatar : Originaux de Ilya Kuvshinov
    × Appartement : SDF
    × Péripéties vécues : 367
    × Øssements 2300
    × Age IRL : 22 × Inscription : 21/06/2016
    × Présence : complète
    × Surnom : le maquereau
    × DCs : not yet :stare:
    Non-validé
    Non-validé

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    16/113  (16/113)
    21 Féminin 21 Originaux de Ilya Kuvshinov SDF 367 2300 22 21/06/2016 complète le maquereau not yet :stare:
    Et re-merci vous deux !

    #le 09.07.16 20:09

    avatar
    Invité
    Invité
    Re-Bienvenuuue

    #le 09.07.16 20:12

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 21 Féminin
    × Age post-mortem : 21
    × Avatar : Originaux de Ilya Kuvshinov
    × Appartement : SDF
    × Péripéties vécues : 367
    × Øssements 2300
    × Age IRL : 22 × Inscription : 21/06/2016
    × Présence : complète
    × Surnom : le maquereau
    × DCs : not yet :stare:
    Non-validé
    Non-validé

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    16/113  (16/113)
    21 Féminin 21 Originaux de Ilya Kuvshinov SDF 367 2300 22 21/06/2016 complète le maquereau not yet :stare:
    Re-merci

    #le 15.07.16 21:18

    avatar
    Invité
    Invité
    D'OU TU REBOOT COMME CA TOI.
    JAI EU PEUR OK.


    bienvenue
    ( oui, je profite, c'est a première fois que je peux te le dire mdr )

    #le 24.10.16 15:11

    avatar
    Invité
    Invité
    Toi. C'est pareil qu'Alekseï. Ta fiche. Avant noël ( 2016 )

    #le 17.01.17 12:33

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 24 Féminin
    × Age post-mortem : 68
    × Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya
    × Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
    × Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
    × Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
    × Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin
    × Péripéties vécues : 1366
    × Øssements 654
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 21/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : le cockatiel
    × DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
    Forever Eulone ~
    Forever Eulone ~

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    24 Féminin 68 OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs Shirley ლ(´ڡ`ლ) Viens me rendre visite petit coquin c: Mangemort - Thérapeute clandestin 1366 654 24 Féminin 21/12/2016 réduite le cockatiel Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
    Bienvenue

    Bon sérieux, j'arrête

    Accesoirement, j'avais jamais vu ton vava, mais omg t'es trop canoooon demon


    "Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
    Even the smallest person can change the course of the future.

    nos partenaires