Terminé #11 le Jeu 5 Jan 2017 - 13:08

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 17 Féminin
× Age post-mortem : 73
× Avatar : Hana Koumeda - Crimson Prince
× Appartement : Michalak
× Métier : Maman adoptive de Joshua à temps plein.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1414
× Øssements 7989
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 06/02/2016
× Présence : complète
× Surnom : le chou / le mérou
× DCs : Ebiko Kaiyoutei
Glittering Mama
http://peekaboo.web-rpg.com/t608-miu-dans-la-vie-rien-n-est-definitif-tu-sais http://peekaboo.web-rpg.com/t609-miu-l-eau-de-javel-c-est-pas-bon#6441

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
45/15  (45/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 17 Féminin
× Age post-mortem : 73
× Avatar : Hana Koumeda - Crimson Prince
× Appartement : Michalak
× Métier : Maman adoptive de Joshua à temps plein.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1414
× Øssements 7989
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 06/02/2016
× Présence : complète
× Surnom : le chou / le mérou
× DCs : Ebiko Kaiyoutei
Glittering Mama


カレーライス


Un peu d'bouffe et d'paillettes.


Du poulet au curry ? C’était une bonne idée, et comme je n’avais pas envie de réfléchir, je décidai de commander la même chose. Pourquoi se compliquer la vie quand on peut faire simple sérieusement ? Je n’aimais choisir, prendre des décisions, je trouvais ça plus simple de suivre les autres. J’étais un vrai mouton en fait. Tant pis. J’avais encore une fois écouté la moitié de ce qu’il avait dit, mais il me semblait avoir entendu un mot revenir à plusieurs reprises. Clafouti. Au moins j’étais sûre de ne pas prendre le même dessert que lui, vu que j’avais les clafoutis en horreur. Je ne comprenais même pas comment on pouvait avaler cette chose. Rien que d’y penser, ça me coupait l’appétit.

Un gamin surgit alors devant notre table, avec sa bouille moqueuse et son air effronté. Je ne compris rien de l’échange qui se déroula entre lui et Domen, juste qu’ils n’avaient pas l’air de s’apprécier beaucoup. J’en restai bouche bée et je manquai de faire tomber le verre de la table - heureusement je le rattrapai avant qu’une catastrophe ne se produise et arrêtai de jouer avec dans la seconde qui suivit.

Une fois le môme parti, je ne pus retenir un sourire en écoutant les explications du Lémure, je trouvais quand même ça presque mignon qu’il soit sur la même longueur d’ondes que cet enfant niveau… Humour ? Même s’il le trouvait garnement. On ne pouvait pas non plus dire que le brun soit un modèle de sagesse.

"Mais trêve de bavardages, que veux-tu commander ma petite ?" finit-il par me demander après une énième tirade incompréhensible.

"La même chose que toi, mon petit ! Comme ça je pourrais te filer discrètement ce que je ne mange pas." lançai-je en réponse à sa question, "Sauf pour le clafouti, c’est pas bon ça. Enfin il faudrait déjà qu’ils en aient vu que c’est un resto indien. En plus je suis pas sûre d’avoir encore faim au dessert."

Je commençais à parler presque autant que lui, ce n’était pas bon signe. Plutôt que de gaspiller de la salive dans le vide, je décidai de commander parce que malgré l’évocation de cette maudite tarte aux cerises j’avais faim. Cela tombait bien vu que le serveur passait près de notre table.

"Excusez-moi !" l’interpelai-je, "Nous allons prendre deux currys au poulet s’il vous plaît." D’un même mouvement, je lui tendis nos deux cartes, décrétant que nous n’en avions plus besoin pour le moment. Efficace, il les récupéra et disparut dans les cuisines.

J’avais envie de me féliciter d’avoir réussi à adresser la parole à un illustre inconnu pour demander quelque chose dans bégayer, mais j’allais passer pour un cucurbitacée si je faisais ça, vu que pour Domen ce genre de chose devait être plus que normal. Il disait tout ce qui lui passait par la tête - ou presque - ce qui lui facilitait grandement la vie.

Finalement, alors que j’attachais mes cheveux qui me tenaient beaucoup trop chaud, le serveur revint avec deux immenses assiettes. Il avait fait drôlement vite, mais nous n’allions tout de même pas nous en plaindre ! Sans attendre, je lui souhaitai un bon appétit et commençai à manger.


© code by Lou' sur Epicode

Afficher toute la signature
Réduire la signature


Invité

Terminé #12 le Dim 22 Jan 2017 - 10:11

avatar
Invité
Un peu d'bouffe et d'paillettes- ou comment se faire gentiment inviter -

Miu Nagareboshi

Domen Thregafressa

Alors qu'il renvoyait de manière peut conventionnelle ce sale gosse qui s'était permis de venir l'importuner pendant son temps libre, bien qu'il n'avait que ça, du temps libre, la brunette avait semblé quelque peu perdue. Mais elle n'en avait pas pour autant sembler en tenir réellement compte. À force, elle devait avoir plus que l'habitude des divers surprises que la présence de Domen pouvait apporter. Et c'était sans compter les folies dans lesquelles il était capable de partir tout seul, sans qu'aucun facteur extérieur n'intervienne.

Loin d'être fatigué par sa propre bêtise ainsi que par l'énergie omniprésente dont il faisait preuve, le tchécoslovaque fixait intensément la Lémure, attendant impatiemment qu'elle donne son verdict final pour pouvoir commander. S'il n'y avait pas trop de suspense avec la carte d'un resto indien, il restait tout de même comme un enfant s'attendant à une surprise.

"La même chose que toi, mon petit ! Comme ça je pourrais te filer discrètement ce que je ne mange pas. Sauf pour le clafoutis, c’est pas bon ça. Enfin il faudrait déjà qu’ils en aient vu que c’est un resto indien. En plus je suis pas sûre d’avoir encore faim au dessert."

Une étincelle au fond des yeux, il sourit de plus belle. Il approuvait complètement l'idée de Miu, surtout si ça revenait à lui remplir d'autant plus la panse. Mais elle ne lui laissa pas le temps de lui témoigner son contentement. Comme pour l'empêcher d'en profiter pour changer d'avis, elle s'empressa de commander leurs plats. Domen n'en tint pas compte, son attention étant déjà tournée vers autre chose.

« Tu sais, « pour toujours », c’est un temps très très long. Et le temps a une façon bien à lui de changer les choses... »

L'instant réflexion plus ou moins fondée du Lémure était ouvert. S'il avait su qu'il resterait 'jeune' aussi longtemps, il aurait certainement mangé plus de clafoutis au cours de sa vie sans se soucier de conneries comme l'équilibre alimentaire. Et maintenant, il avait droit à des siècles de clafoutis et restos à gogo. Tout un temps incroyablement long pour continuer de traîner Miu dans tous les restos des moindres recoins du Japon.

« En tout cas j'espère que ce curry restera pour toujours le même, c'est un régal ! »

Même en mangeant, Domen ne s'arrêtait jamais. D'autant plus lorsque le repas était bon. Il continua de déblatérer diverses pensées qui lui traversaient l'esprit avant de finir son plat, ainsi que celui de la petite Lémure qui avait la bonté de l'inviter, même si elle n'en avait pas totalement le choix. Quelle fut sa réaction lorsque le serveur lui appris qu'ils n'avaient pas de clafoutis pour le dessert ! Non, non et non, ce n'était pas possible ! Ni une, ni deux, il avait décidé que les choses se passeraient autrement.

« De toute façon, nous trouverons certainement quelque chose de meilleur au zoo ! Allons, allons Miu, les dodos nous ont déjà suffisamment attendus ! Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin. En route ! »

Tout excité dans sa nouvelle idée, il avait à moitié pressé sa comparse vers la sortie, en oubliant presque qu'elle avait à payer leur repas. Lui s'en fichait bien, il voulait revoir les dodos !