#1 le 17.06.16 4:11

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 25 Féminin
× Age post-mortem : 35
× Avatar : Zerochan ~
× Croisée avec : Alligator - Loup.
× Appartement : Gagarine
× Métier : //
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 197
× Øssements 841
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 26/05/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le lama
La panthère écailleuse
http://peekaboo.web-rpg.com/t775-aellana-kurohyo-devil-exists-somewhere-deep-in-your-soul-you-ll-find-him-aellana-kurohyo http://www.peekaboo-rpg.com/t2118-aellana-kurohyo-la-panthere-ecailleuse#54955

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
3/100  (3/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 25 Féminin
× Age post-mortem : 35
× Avatar : Zerochan ~
× Croisée avec : Alligator - Loup.
× Appartement : Gagarine
× Métier : //
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 197
× Øssements 841
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 26/05/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le lama
La panthère écailleuse
La feuille rose lentement tombe, narguant le sol de sa beauté.


ft. Maya Connors


Une, deux, trois. Les feuilles roses s'envolaient, attirées comme des milliers de papillons par la brise légère qui soufflait. La pâle lumière du soleil matinal éclairait l'allée, vide de femmes et d'hommes, peuplée seulement de quelques oiseaux dont le chant égayait le commencement de la journée.
Du moins, ils égayaient la journée des personnes absentes. Mes oreilles, elles, souffraient de la mélodie beaucoup trop aiguë, et mes dents grinçaient d'énervement. Lorsque j'étais sortie de l'appartement, la ville était sombre et endormie ; trop tôt pour un réveil, trop tard pour une longue soirée, même s'il y avait quelques exceptions que j'avais croisées en me promenant à travers les rues encore sombres de Tokyo. Certains assez alcoolisés pour que j'aie besoin de retenir la haine qui menaçait de déborder de mes lèvres. Mes crocs s'étaient plantés dans ma chair, faisant éclater quelques vaisseaux, me rappelant le goût si familier qu'avait mon sang. Je n'avais ni le temps, ni l'envie d'aller retirer tout semblant d'avidité dans leurs regards brillants d'un éclat malsain. J'avais échangé la veille quelques mots avec mon colocataire, et nous avions décidé d'enfin se parler dans un endroit où la gravité n'étaient pas distordue. Pour la première fois, nous allions faire une sortie ensemble, moi la chimère à moitié folle, et lui, enfermé dans son mutisme, une peur bleue de toutes celles de ma race. Deux ans qu'on se côtoyaient - par obligation, certes, mais nous nous croisions souvent - et c'était seulement aujourd'hui que l'on organisait quelque chose. Il faut dire que sa phobie n'arrangeait pas l'affaire, et l'odeur horrible qu'elle laissait dans son sillage n'était pas des plus agréables. Mais il s'était calmé au fur et à mesure - il faut croire que je n'étais pas si terrible, après tout.
J'avais donc laissé un mot épinglé sur la porte de sa chambre, ce matin même, pour lui signifier que je l'attendrai quelques heures plus tard sous les cerisiers, et j'étais sortie, sans un bruit. Mes pas m'avaient guidés d'eux-mêmes, me menant dans divers quartiers, pour finir par arriver avec un peu plus de vingt minutes d'avance sous les arbres roses. J'attendais donc son arrivée, adossée plus ou moins confortablement contre un tronc râpeux, mes sens en alerte captant le moindre bruit et la moindre odeur. Les volatiles qui criaient leur joie en m'horripilant narguaient aussi mon estomac vide de leur corps et de leur fumet appétissants, mais je calmai les ardeurs de ma faim, l'heure du rendez-vous approchant. Quatre, cinq, six, sept, huit, neuf. J'aurais dû dépasser la dizaine depuis un moment, mais mon esprit embrumé avait refusé de compter plus de feuilles. J'attendais, ayant abandonné l'idée de faire la liste des choses qui m'ennuyaient.
©NB333
Afficher toute la signature
Réduire la signature


« Car il se fâchera encore une fois et il te fera ce qu'on lui faisait et il te dira que c'est ta faute à toi, que les grands sont mals et ne pleurent pas, mais qu'ils se battent, enfin battent leur femme, mais surtout leurs enfants et tu pleureras, mais c'est pas grave, oui tu oublieras, tu feras dodo, l'enfant do, bébé dormira bien vite. »
Invité

#2 le 23.06.16 2:43

avatar
Invité
La feuille rose lentement tombe,
narguant le sol de sa beauté.
Feat. Aellana Kurohyô

Ayant passé le plus clair de son temps à se planifier un horaire respectable, afin de ne pas s’ennuyer à mort, il regarda quelques films. Il était encore quelque peu surpris que sa colocataire, Aellana, lui eût parlé. Cela n’allait pas s’arrêter puisque tous les deux avaient une petite sortie. Cette fois-ci, il ne pouvait plus s’enfuir d’elle, l’évité par peur de devenir fou du jour au lendemain. Par contre, elle aurait pu le faire depuis le début, mais elle ne l’a pas fait.

Il avait de la chance.

Il vit enfin le papier dont Aellana avait écrit à la main. Alors leur sortie était aux allé au cerisier. Il est allé là-bas à de nombreuses reprises… en particulier le soir. Lui étant un homme qui vivait presque souvent lorsque la lune dominait le ciel. Donc ce lieu n’était pas inconnue pour lui. Il contemplait souvent sa beauté, son charme. Il lui était déjà arrivé qu’il se soit presque endormi sous ces arbres ornés de roses. Très bien, ce lieu allait être un bon point de départ pour leur première sortie.

Il commença alors à se préparer, se faisant une beauté, ne se gêna pas d’utiliser tout le temps à sa disposition. De toute façon, il en avait amplement. Lorsqu’il fut enfin prêt, il prit son sac et se rendit à l’extérieur. Au moment où il se faisait attaquer par les rayons du soleil, il plissa les yeux et les protégea avec sa main. L’homme nocturne prit un peu de temps avant que cet accommodement ne diminue, mais il se rendit en ville.

Vu que c’était leur toute première sortie, il voulait qu’elle soit un peu plus agréable.

Il se rendit alors dans de petites boutiques tout en se demandant : qu’est-ce qu’un alligator ou un loup pouvait bien manger? Il avait cette mentalité que les chimères sont toutes dangereuses et qu’elles allaient sauter sur sa victime masculine. il était convaincu qu’elles pouvaient avoir le même comportement et le même régime de l’animal dont elle est croisée. Cela pouvait sembler un peu fou, mais comme Maya se dit assez souvent : «Tout est possible après tout.»

À l’épicerie, il acheta des légumes, des fruits et d’autres petites collations, histoire de ne pas être en manque de nourriture durant leur marche. Après avoir en déduit qu’il avait tout ce qu’il avait de besoin, il se rendit immédiatement au point de rencontre que la chimère lui avait donné.

L’androgyne, qui portait un sac rempli sur son dos, vit la femme au pied de l’arbre, adossée. Il s’était retenu d’agiter sa main dans les airs pour annoncer sa présence, mais il le fit au final, et il s’approcha rapidement d’elle. Lorsqu’il fut suffisamment près d’elle, il lui écrit :

« J'espère que je ne t'ai pas fait attendre trop longtemps.»

Puis il lui montra tout ce qu'il avait dans son sac: que de l'argents gaspillés en nourriture. Heureusement que la plupart des choses qu'il avait étaient en spéciales.

« J'ai apporté des collations, histoire de ne pas avoir le ventre vide à la fin de notre rendez-vous»
     
© 2981 12289 0

#3 le 23.06.16 4:47

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 25 Féminin
× Age post-mortem : 35
× Avatar : Zerochan ~
× Croisée avec : Alligator - Loup.
× Appartement : Gagarine
× Métier : //
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 197
× Øssements 841
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 26/05/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le lama
La panthère écailleuse
http://peekaboo.web-rpg.com/t775-aellana-kurohyo-devil-exists-somewhere-deep-in-your-soul-you-ll-find-him-aellana-kurohyo http://www.peekaboo-rpg.com/t2118-aellana-kurohyo-la-panthere-ecailleuse#54955

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
3/100  (3/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 25 Féminin
× Age post-mortem : 35
× Avatar : Zerochan ~
× Croisée avec : Alligator - Loup.
× Appartement : Gagarine
× Métier : //
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 197
× Øssements 841
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 26/05/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le lama
La panthère écailleuse
La feuille rose lentement tombe, narguant le sol de sa beauté.


ft. Maya Connors


Des pas s'étaient faits entendre, assez loin devant moi et légèrement sur ma droite. Mes yeux fermés ne m'avaient pas permis de distinguer le nouvel arrivant, mais je me doutais de son identité. Mes paupières se relevèrent et j'aperçus mon colocataire à une vingtaine de mètres, qui me saluait de la main. Je n'y répondis pas, préférant attendre qu'il arrive à ma hauteur, ce qu'il ne tarda pas à faire, alors que je l'observais rapidement ; il s'était plutôt bien habillé et coiffé, il semblait avoir pris soin de lui pour cette première sortie, et portait sur son dos un sac qui avait l'air assez rempli. Je m'interrogeai un instant sur ce qu'il contenait sans m'en inquiéter réellement, je le saurai sûrement bien assez tôt. Il avait jolie mine, malgré un permanent mais faible plissement de paupières - dû à la luminosité trop forte, si j'avais juste.

« - J'espère que je ne t'ai pas fait attendre trop longtemps. avait-il écrit. »

Je lui offris un léger sourire qui découvrait à peine mes dents, les coins de mes lèvres ne s'étirant que de quelques millimètres. Il diffusait un sentiment joyeux, quoi qu'un peu teinté d'appréhension peut-être, mais arborait une expression assez sereine. Je sentis mes oreilles frétiller doucement et reportai toute mon attention sur lui. Ile me montrait le contenu de son sac après m'avoir expliqué - toujours par écrit - qu'il avait acheté quelques collations avant de venir. Je piquai un des fruits avant de lui répondre :

« - Merci. Je peux ? Et ne t'inquiètes pas, j'étais en avance, mais ça ne me dérange pas. je me décollai de l'écorce du cerisier avant de lui désigner l'allée d'un mouvement de tête. Une petite promenade lente à travers les arbres, ça te tente ? »

Je croquai déjà dans la chair juteuse de la pêche que l'androgyne avait apporté, sans attendre son consentement, mon estomac réclamant de la nourriture. Étrangement, j'étais plutôt contente d'apprendre à le connaître, ne serait-ce qu'un peu. Jamais en sa présence elle ne s'était réveillée, cette colère interne qui dormait d'un sommeil superficiel en moi. C'était plutôt bon signe, et ses propos restaient respectueux envers les autres, chose qui me plaisait. Je demeurai donc debout, mangeant lentement le fruit que je m'étais approprié, le laissant décider de ce qu'il voulait faire.
©NB333
Afficher toute la signature
Réduire la signature


« Car il se fâchera encore une fois et il te fera ce qu'on lui faisait et il te dira que c'est ta faute à toi, que les grands sont mals et ne pleurent pas, mais qu'ils se battent, enfin battent leur femme, mais surtout leurs enfants et tu pleureras, mais c'est pas grave, oui tu oublieras, tu feras dodo, l'enfant do, bébé dormira bien vite. »
Invité

#4 le 10.07.16 6:12

avatar
Invité
La feuille rose lentement tombe,
narguant le sol de sa beauté.
Feat. Aellana Kurohyô

À ce jour, la chimère n’était pas dérangée en sa présence, c’était déjà une très bonne chose. Il n’eut pas vraiment le temps de lui écrire quoique se soit lorsqu’elle prit un fruit de son sac, mais fait signe que c’était correct.

«Une petite promenade lente à travers les arbres, ça te tente?»

L’androgyne observa le chemin déjà tracé et entouré de ces grands arbres orné de rose. Le vent venait gentiment sur ceux-ci. Certains étaient suffisamment accrochés pour rester auprès des branches, alors que d’autres se laissaient guider par le souffle. Quelle beauté!

Il ne pue s’empêcher de regarder ce petit spectacle un moment avant de réaliser que Aellana attendait sa réponse. Il hocha rapidement de la tête et marcha devant elle. Il se retourna, voulant que la chimère le suive.

C’est en observant les arbres qu’il commençait à avoir un petit malaise, remarquant le nombre de troncs à leur passage.

Il se souviendra toujours de ce que son ami lui avait dit une fois :

«Hey! L’allé des cerisiers est tellement magnifique pas vrai? J’aurais bien aimé découvrir cet endroit juste avant d’être ici. Peut-être même mourir dans un tel endroit! Savais-tu que les pétales de ces arbres sont originellement blanc, mais lorsqu’on y enterre un décédé tout près, elles deviennent rosées à cause du sang?»

Il n’aurait dû jamais lui dire ça. L’allée des cerisiers pouvait maintenant se surnommer l’allée de la mort. Par contre, il avait déjà rendu l’âme… devrait-il réagir avec indifférence?

Maya soupira, puis il prit son cellulaire et écrivait rapidement. Dès qu’il eut fini de composer son message, il se rapprocha une nouvelle fois de Aellana.

«Penses-tu que les autres chimères vont se mettre à parler de toi puisque tu traines avec un garçon? Si ma présence te dérange, tu n’as qu’à me le dire, je peux tout à fait comprendre.»

Maya était étrangement content que celle-ci avait décidé de faire le premier pas et que maintenant ils pouvaient enfin plus discuter. Par contre, est-ce qu’une amitié entre une chimère et un lémure qui était un mec allaient nécessairement mener à une relation fleurissante dans un futur proche? Elle devait sans doute se forcer à ne pas lui faire du mal, et ce depuis plus de 2 ans, mais allait-elle tenir le coup un jour, une semaine et même plusieurs années plus tard?

Il ne pouvait cacher son admiration face à la tolérance qu’elle avait envers lui... une raison de plus pour ne pas la provoquer ou juste donné une très mauvaise impression. Il devait alors surveiller tout ce qu’il faisait, relire deux fois son message avant de lui en faire part, accorder de la distance si elle le souhaitait. Cela allait sûrement mener à des agissements pas si naturels de Maya. Il devait alors trouver le juste équilibre entre être lui même et agir en fonction de ce que cette femme désirait.

Ça n’allait pas être facile. Dommage qu’il n’a pas acheté ce casque contre les cris de cette race entièrement féminine. Comme ça il était prêt lors des moments imprévisibles.

Hrp:
Désoler pour l'attente  


     
© 2981 12289 0

#5 le 17.09.16 15:35

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 25 Féminin
× Age post-mortem : 35
× Avatar : Zerochan ~
× Croisée avec : Alligator - Loup.
× Appartement : Gagarine
× Métier : //
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 197
× Øssements 841
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 26/05/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le lama
La panthère écailleuse
http://peekaboo.web-rpg.com/t775-aellana-kurohyo-devil-exists-somewhere-deep-in-your-soul-you-ll-find-him-aellana-kurohyo http://www.peekaboo-rpg.com/t2118-aellana-kurohyo-la-panthere-ecailleuse#54955

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
3/100  (3/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 25 Féminin
× Age post-mortem : 35
× Avatar : Zerochan ~
× Croisée avec : Alligator - Loup.
× Appartement : Gagarine
× Métier : //
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 197
× Øssements 841
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 26/05/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le lama
La panthère écailleuse
La feuille rose lentement tombe, narguant le sol de sa beauté.


ft. Maya Connors


Je rejoignis rapidement le jeune homme qui avait pris un peu d'avance, laissant la brise fraîche relever ma chevelure et venir chatouiller mes oreilles. Ces dernières se relevèrent en entendant le faible mais audible soupir de Maya, qui sortit son téléphone quelques secondes après, semblant légèrement mal à l'aise. Je ne savais pas si c'était ma présence qui le gênait ou bien le lieu, mais je me concentrai sur le texte qu'il avait écrit sur son téléphone.

« Penses-tu que les autres chimères vont se mettre à parler de toi puisque tu traînes avec un garçon ? Si ma présence te dérange, tu n’as qu’à me le dire, je peux tout à fait comprendre. »

Je ris devant tant de bienveillance de sa part. Il avait vraiment l'air gentil et attentif à ne pas déranger qui que ce soit. Même s'il dégageait une certaine inquiétude envers ma race. Je n'avais aucune raison de lui mentir et de prétendre que je prêtais une réelle attention aux rumeurs et aux dires de mes consœurs et lui répondis donc :

« Je me contrefous de ce qu'elles peuvent penser ou dire. Ne t'en fais pas, si ta présence me dérange tu le sauras bien assez tôt... »

Je lui adressai un clin d’œil ironique, ne voulant bien sûr pas l'effrayer - mais ce que j'avais dit avait une partie de vrai. Je n'allais tout de même pas lui avouer qu'il était un gentil garçon, surtout que ça aurait pu paraître bizarre. Cependant, son malaise restait, et je ne pensais pas en être la cause. Ma curiosité pris le dessus, et je me risquai à lui demander ce qu'il se passait.

« Il s'est passé quelque chose ici dont tu viens de te rappeler ? »

Comme à mon habitude, je penchai légèrement la tête sur le côté, observant sa réaction et espérant au fond de moi ne pas l'avoir blessé - car même si je ne me l'avouais pas totalement, je l'appréciais plutôt.

hrp:
C'est moi qui suis désolée pour l'attente ><"
©NB333
Afficher toute la signature
Réduire la signature


« Car il se fâchera encore une fois et il te fera ce qu'on lui faisait et il te dira que c'est ta faute à toi, que les grands sont mals et ne pleurent pas, mais qu'ils se battent, enfin battent leur femme, mais surtout leurs enfants et tu pleureras, mais c'est pas grave, oui tu oublieras, tu feras dodo, l'enfant do, bébé dormira bien vite. »