#1 le 09.05.16 15:58

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Appartement : Lascaux
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 938
× Øssements 1091
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : complète
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi
zombie
http://www.peekaboo-rpg.com/t2001-ebiko-kaiyoutei-flower-girl http://www.peekaboo-rpg.com/t2048-ebiko-kaiyoutei

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Appartement : Lascaux
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 938
× Øssements 1091
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : complète
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi
zombie
Fly with me- I need a miracle -

BLOM Tobias

HARPE Sonata

C’est une belle journée de printemps et les clients étaient nombreux au café aujourd’hui. Je n’ai pas eu une minute de répit, à part pour ingurgiter une potion histoire de ne pas montrer aux charmantes demoiselles qui me sourient de loin que je suis en décomposition. Je pense qu’elles seraient tout de suite moins souriantes si elles me voyaient comme je suis réellement. D’ailleurs au moment de partir j’ai soupesé mes pourboires et je peux confirmer que c’était une belle journée. Je n’ai pas besoin de compter les pièces pour savoir que j’ai de quoi refaire mon stock de potions.

Sur le chemin du retour, je peux voir que tout le monde profite du beau temps. Il faut dire que la semaine dernière était horrible, avec des averses totalement imprévisibles qui vous laissaient aussi trempé que si vous aviez piqué une tête tout habillé dans la rivière Sumida. J’ai désespérément essayé de faire sécher mes vêtements dans ma chambre, mais vous avez déjà essayé de faire sécher du linge dans une grotte ? Moi oui, et je peux vous dire que ça ne marche pas. Une semaine plus tard, mon t-shirt préféré est toujours humide.

Je regarde avec envie le parc en passant devant des ectoplasmes qui se courent après. Si seulement j’avais prévu une autre tenue que mon uniforme de serveur… Je pourrais aller me changer et revenir après. Il faudrait aussi que je trouve quelqu’un pour venir avec moi. Ce serait plus sympathique. Peut-être qu’un de mes colocataires voudra bien m’accompagner ?

C’est en sifflotant que je reprends mon chemin vers l’Agence Azazel d’un pas sautillant. Je sens quelques regards qui s’attardent sur moi, mais peu m’importe. Ils peuvent bien penser ce qu’ils veulent, je suis ici pour m’amuser. Arrivé dans le hall, je dévale les escaliers pour m’enfoncer dans les entrailles du bâtiment le plus fréquenté de la ville. Je reconnais quelques visages, parfois je les salue, mais je vois aussi beaucoup de nouveaux morts. Un peu perdus, ils s’arrêtent n’importe où pour regarder où ils sont et vérifier qu’ils vont bien dans la bonne direction. J’ai envie de les pousser pour les obliger à avancer, mais je me retiens. Moi aussi j’étais aussi paumé qu’eux quand je suis arrivé.

Comme d’habitude la porte de notre appartement est ouverte. Je me précipite à l’intérieur, pressé de ressortir voir la lumière du jour, et je tombe nez à nez avec une petite tête blonde dans le séjour. Je ne saurais pas décrire son visage, elle se cache toujours un peu. Et puis, on ne sait pas vraiment ce que c’est la lumière ici. En deux ans, je n’ai pas souvent eu l’occasion de parler avec elle. C’est comme si elle m’évitais.

“Sonata !” je m’écris avec un grand sourire, “Comment ça va ? Tu veux sortir avec moi ? Je vais aller au parc, ce serait sympa qu’on soit deux.”

Je ne me fais pas trop d’illusions, c’est une chimère. Si elle le voulait, elle pourrait me détruire les tympans et me bousiller la cervelle, mais elle n’a jamais essayé. Je pense qu’elle a plus peur de moi que le contraire d’ailleurs. Pourtant je ne vois pas pourquoi.

#2 le 10.05.16 20:26

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Féminin
× Age post-mortem : 176
× Avatar : Sharo Kirima - Gochuumon wa usagi desu ka
× Croisée avec : Lapin bélier
× Appartement : Lascaux
× Métier : Serveuse au bar à chats
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 163
× Øssements 737
× Age IRL : 18 × Inscription : 27/03/2016
× Présence : réduite
× Surnom : la chipolata
chimère
http://peekaboo.web-rpg.com/t681-sonata-i-swear-i-am-nineteen-oo http://peekaboo.web-rpg.com/t706-a-bunny-s-notebook-ooo-rs

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
21/100  (21/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Féminin
× Age post-mortem : 176
× Avatar : Sharo Kirima - Gochuumon wa usagi desu ka
× Croisée avec : Lapin bélier
× Appartement : Lascaux
× Métier : Serveuse au bar à chats
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 163
× Øssements 737
× Age IRL : 18 × Inscription : 27/03/2016
× Présence : réduite
× Surnom : la chipolata
chimère
  • Sonata Harpe
  • Tobias Blom
A ray of hope ?
Que cette journée était belle,  parfaite pour toi Sonata ! Personne pour tirer sur tes oreilles afin d'en vérifier l'authenticité,  personne pour te faire sursauter... et tu étais seule dans l'appartement,  de ce fait personne ne pouvait te déranger dans ton ménage.  Et puis ça leur ferait une petite surprise pour leur retour ! Tu les imaginais déjà être très contents en rentrant dans une pièce toute propre - tu souris même à cette pensée - et pourtant deviner à l'avance ta propre réaction te démoralisa. Tu le savais d'ores et déjà : à peine le ménage terminé tu allais t'écraser dans un coin et te faire oublier, voire même cultiver quelques champignons au passage pour te tenir compagnie. Te sociabiliser ce n'était toujours pas ton truc, et pourtant ça faisait un moment que tu étais là.

Trêves de bavardage ! Tu te mis donc au travail en te disant que même si ça ne t'apporterait pas la gloire, ça te permettrait au moins de vivre dans un environnement sain. Un coup de chiffon par-ci, un coup de balai par là,  tu t'amusais bien au final et ça t'empêchait de trop penser à l'obscurité. Cela te prit bien plusieurs heures pour tout nettoyer de fond en comble, mais une fois que ce fut terminé tu sus que tu pouvais être fière. Pas un grain de poussière n'avait su résister à ton maniement du chiffon ! Par contre tes cheveux et tes vêtements eux avaient visiblement voulu participer au grand ménage : ils étaient pleins de particules poussiéreuses. Mais tu ne savais plus quoi faire maintenant. Tu voudrais bien pouvoir ranger certains objets traînant un peu partout, mais étant relativement petite et n'ayant que peu de force tu abandonnas vite l'idée.

Tu restas plantée sur place un instant, regardant droit devant toi d'un air idiot. Peut-être le rangement serait-il envisageable en grimpant un peu partout ? Non, très mauvaise idée: la dernière fois tu étais tombée et tu avais manqué d'abîmer le mobilier au passage. Si tu venais à casser les affaires de tes colocataires, ils ne seraient probablement pas très contents et tu n'aurais que tes yeux pour pleurer. Alors que tu étais là à songer avec une intensité hors du commun,  tu eus l'impression de sentir le sol trembler. Rien de bien grave à première vue,  ça arrivait souvent lorsque des gens couraient aux alentours de ton appartement,  et tu sentais ces pas par ce que tu étais un peu trop paranoïaque. Pourtant tu te figeas lorsqu'une boule d'énergie non identifiée fit irruption dans l'appartement et brisa le calme dans lequel tu étais jusque là.

“Sonata ! Comment ça va ? Tu veux sortir avec moi ? Je vais aller au parc, ce serait sympa qu’on soit deux.”

Ton cerveau il s'est arrêté au "tu veux sortir avec moi" parce que nulle comme tu es tu as mal interprété ses paroles. Alors voilà que ton visage prit une teinte pivoine, ta gorge se nouant quelque peu sous le choc.

"Q-Q-Qu'est-ce que tu racontes Tobias ? C-C'est un peu précipité c'est à peine si--"


Et là tu te stoppas net, te rendant compte de tonn incroyable bêtise. Crédibilité : 0 ; pas comme si on n'avait pas l'habitude honnêtement. Ta voix baissa soudainement d'un ton et tu te cachas légèrement derrière ton chiffon. Tu aimerais bien sortir c'est sûr, mais au risque de le décevoir tu n'étais pas vraiment à l'aise avec les garçons. Dehors il y avait de la lumière, mais il y avait aussi beaucoup de monde et tu n'étais mentalement pas prête à les affronter. Mais ça tu ne voulais pas l'avouer, encore moins après ce beau malentendu. Tu t'inclinas légèrement pour t'excuser.

"D-désolée j'ai encore du rangement à faire... t-tu trouveras certainement mieux pour t'accompagner."

Ne lui en veux pas elle est un peu bête parfois + omg j'aime Tobias il est adorable
Invité

#3 le 12.05.16 7:54

avatar
Invité

 


Tobias | Sonata |Atsuhito


Don't threaten me with a good time

« L'anatomo-pathologie, appelée également anatomie pathologique, est la discipline médicale faisant partie de l'étude des maladies. Elle étudie les lésions et les modifications structurelles des organes et des tissus, causées par une maladie. »


Il enlève ses chaussures en répétant à mi-voix la définition de l'anatomopathologie. C'est une discipline médicale qui fait partie de l'étude des maladies. Ça sert à étudier les lésions des organes et des... et des... Zut ! Il jette un coup d’œil au polycopié qu'il a dans la main, à la définition surlignée en jaune.
Des tissus. Lésions et modifications structurelles des organes et des tissus.


Il se baisse pour passer la tête, son sac rempli de bouquins de cours à la main. Il lâche doucement, presque pour lui même, parce qu'il est persuadé que personne ne l’accueillera de toutes façons :


« Bonsoir. »


Il relève la tête, a envie de la re-baisser aussitôt. Alerte à l'humain. Deux de ses collocs discutent au milieu de l'entrée. Le petit blond hyperactif, celui qui saute tout le temps de partout. Atsuhito ne lui a jamais dit, mais souvent il s'amuse à estimer le nombre de calories qu'il dépense en courant partout et en envahissant l'espace vital des gens. C'est un peu le malaise avec lui, mais pas autant qu'avec Sonata, la jolie blonde auquel il doit avoir adressé genre 3 mots depuis qu'ils se sont rencontrés. Elle ne lui est pas antipathique ou quoi que ce soit. Mais deux timides de leurs niveaux ensemble, c'est un peu comme mettre deux cailloux en face de l'autre et espérer qu'ils entament une conversation : certes, ils ne vont pas se battre, mais la conversation ne va pas voler haut.


Toujours est-il qu'il y avait des humains (ou ce qu'il en reste) entre lui et son lit ; et les humains sont quasiment toujours des problèmes pour ce qui est d'aller se rouler en boule sous la couette. Il espère se fondre dans le mur : peut-être que s'il se concentre assez fort, il pourra se transformer en nécromancien et acquérir un pouvoir d'invisibilité. On ne va pas parler du fait qu'il soit déjà un vampire et le laisser espérer. Il hésite à marcher en crabe en rasant le mur pour passer inaperçu, mais d'une part son pull gris ne se fond pas du tout avec le décor et d'autre part c'est impossible de passer inaperçu en faisant un mètre quatre vingt quinze, il le sait d'expérience.


Il paraît qu'on peut faire n'importe passer n'importe quoi si on y met assez de conviction. Ça se trouve, s'il marche droit sur sa chambre avec l'air de ne rien avoir remarqué, il activera un mécanisme psychologique complexe et il pourra aller se transformer en burrito de couette tranquillement. Il aurait du étudier la psychologie.


Il inspire un grand coup, se sermonne : pas la peine de se rouler dans son incapacité à avoir des relations sociales normales et saines ! Courage, ils ne vont pas le manger ! Il pose péniblement un pied devant l'autre et se dirige vers la chambre avec un sourire forcé et légèrement effrayant à l'adresse des deux autres. Sa couette n'est pas loin.




Rant:
Bon bah désolée pour l'incrust, du coup o/
Et awn, nan, ils sont tous les deux cutes //paillettes

#4 le 12.05.16 23:02

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Appartement : Lascaux
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 938
× Øssements 1091
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : complète
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi
zombie
http://www.peekaboo-rpg.com/t2001-ebiko-kaiyoutei-flower-girl http://www.peekaboo-rpg.com/t2048-ebiko-kaiyoutei

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Appartement : Lascaux
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 938
× Øssements 1091
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : complète
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi
zombie
Fly with me- Why is my reflection someone I don't know? -

BLOM Tobias

IDEKA Atsuhito

Il fallut à peine quelques secondes à la frimousse de ma gentille colocataire pour devenir cramoisie. Pourquoi est-ce que j’ai l’impression qu’elle panique à chaque fois que nous nous croisons ? Je dois faire un truc de travers, d’habitude je mets plutôt les gens à l’aise… Ou alors elle a compris que je suis un zombie. Catastrophe, j’espère que ce n’est pas ça ! Il faut absolument que je reprenne une potion !

“Q-Q-Qu'est-ce que tu racontes Tobias ? C-C'est un peu précipité c'est à peine si--” bafouille-t-elle, visiblement mal à l’aise.

Elle fait une pause, comme si elle venait de comprendre quelque chose. Je n’ai pourtant pas demandé la lune, si ? Je ne la vois quasiment jamais sortir et elle en aurait bien besoin selon moi. Peut-être qu’elle préférerait aller prendre un café ? Elle ne doit pas forcément apprécier de courir après un ballon. Quel idiot je fais !

“D-désolée j'ai encore du rangement à faire... t-tu trouveras certainement mieux pour t'accompagner.”

Elle s’incline légèrement en prononçant ces quelques mots. Une vraie demoiselle. Mais franchement, l’appartement est plus propre qu’un hôpital… Et puis, je l’aime bien cette petite. Je suis sûr qu’elle connaît des tonnes de choses plus intéressantes les unes que les autres, seulement elle ne parle presque jamais. Alors je ne sais rien d’elle. D’ailleurs, pourquoi est-elle est devenue une chimère ? Je m’apprête à le lui demander avec ma délicatesse légendaire lorsque la porte s’ouvre et qu’un géant nous salue.

“Bonsoir.”

C’est un bonsoir calme, platonique, de quelqu’un qui ne s’attend pas à avoir une réponse. Il ne nous regarde même pas. Qui ça ? Un japonais, un vrai, immense, qui vivait avec nous depuis un an. Il me semble qu’il étudie à l’Université, mais je n’en suis pas vraiment certain. Il n’a pas l’air de nous apprécier plus que ça, il ne reste jamais bien longtemps dans la même pièce que moi. Et puis, comme il a l’air occupé je n’ose pas trop le déranger d’habitude. Par contre il laisse à manger pour nous dans le frigo et juste pour ça, je l'adore !

“ATSUHITOOOO,” je m’écris en me précipitant vers lui et en lui sautant au cou pour m’accrocher comme un koala, “Tu ne veux pas venir au parc avec nous ?! Ce serait vraiment trop bien, une petite sortie entre colocataires, et puis comme ça je pourrais te montrer comment on joue au quidditch ! Dis ouiiii s’il-te-plaaaiiiit !!”

C’est vrai que Sonata n’a pas encore dit oui. Mais ça il ne le sait pas. Personne ne m'a jamais dit non quand je prouve que je n'ai pas volé mon diplôme d'imitation du Chat Potté - osez me regarder dans les yeux et me dire non - et je ne pense pas que cela puisse changer aujourd'hui.

Je rêve de faire un truc comme ça avec eux depuis trop longtemps, vous savez, les faire sortir de cette grotte pour aller profiter de la lumière du jour - et du printemps par la même occasion. Dommage que nos deux autres colocataires ne soient pas là... Ils auraient certainement bien aimé, même si on ne se parle pas souvent. Il faut dire que niveau communication dans cet appartement, je ne suis pas aidé.

Un jour viendra où je pourrai être fier de présenter mon équipe et de dire qu'ils vivent tous avec moi. Peut-être que ça me prendre un petit siècle, mais je ne perds pas espoir, et puis j'ai toute ma mort pour y arriver.


lalala:
J'imagine tellement bien Atsu calculer les dépenses énergétiques de Tobi ahah. Bon je vous annonce direct qu'il est déchainé

#5 le 16.05.16 17:08

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Féminin
× Age post-mortem : 176
× Avatar : Sharo Kirima - Gochuumon wa usagi desu ka
× Croisée avec : Lapin bélier
× Appartement : Lascaux
× Métier : Serveuse au bar à chats
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 163
× Øssements 737
× Age IRL : 18 × Inscription : 27/03/2016
× Présence : réduite
× Surnom : la chipolata
chimère
http://peekaboo.web-rpg.com/t681-sonata-i-swear-i-am-nineteen-oo http://peekaboo.web-rpg.com/t706-a-bunny-s-notebook-ooo-rs

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
21/100  (21/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Féminin
× Age post-mortem : 176
× Avatar : Sharo Kirima - Gochuumon wa usagi desu ka
× Croisée avec : Lapin bélier
× Appartement : Lascaux
× Métier : Serveuse au bar à chats
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 163
× Øssements 737
× Age IRL : 18 × Inscription : 27/03/2016
× Présence : réduite
× Surnom : la chipolata
chimère
  • Atsuhito Ideka
  • Tobias Blom
Like Moon and Sun
Alors que tu étais occupée à t'embarrasser toute seule, le pauvre Tobias ne devait pas comprendre grand chose. L'appartement il était nickel, difficile de croire que c'était vraiment une grotte tant c'était propre, et tu parlais encore de rangement ? Quelle mauvaise excuse, Sonata. Mentir ce n'était visiblement pas ton point fort, pour ne pas dire que tu étais carrément nulle pour raconter des salades et trouver des prétextes pour échapper à quelque chose. Pendant que tu cherchais encore un moyen d'éviter à la sociabilité, tu entendis des bruits de pas, plus lourds que les précédents mais d'une cadence différente : cela signifiait donc qu'un autre de tes colocataires allait débarquer. Et là, intérieurement, tu priais pour que ce soit Treize parce que c'était un peu la seule figure féminine de l'appartement, sans te compter toi évidemment. À cet instant du soutien féminin tu en avais bien besoin, parce que tu étais complètement chamboulée.

« Bonsoir. »

Tu levas lentement la tête, complètement figée. Le géant était de retour, de quoi te mettre encore plus mal à l'aise. Vous n'aviez pas beaucoup parlé jusque là, parce que comme vous étiez tous les deux extrêmement timides la conversation passait mal, ce n'était pas naturel. Et puis en plus d'être grand, c'était avant tout un homme, alors tu avais un peu peur de faire le premier pas pour échanger quelques mots. Ton côté peureux ne te lâchera donc jamais, pauvre Sonata. Peu surprise de voir le grand baisser la tête en vous remarquant Tobias et toi tu le regardas un instant, te doutant qu'il voudrait probablement aller se réfugier sous sa couette comme d'habitude. Tu bredouillas un simple bonsoir, mais le blond lui ne lui laissa pas l'occasion de s'éclipser discrètement, bondissant à son cou pour s'y accrocher avec enthousiasme. À la place du grand japonais, tu aurais très certainement paniqué et couru dans tous les sens pour t'en débarrasser avant de t'écraser lamentablement au sol alors heureusement qu'il ne t'avait pas sauté dessus.

« ATSUHITOOOO ! Tu ne veux pas venir au parc avec nous ?! Ce serait vraiment trop bien, une petite sortie entre colocataires, et puis comme ça je pourrais te montrer comment on joue au quidditch ! Dis ouiiii s’il-te-plaaaiiiit !! »

... "nous" ? Tu eus l'air un peu surprise, parce que tu ne te souvenais pas avoir dit oui. Il te semblait même avoir poliment décliné son offre. Cependant quand tu voyais son regard, tu n'avais plus le cœur de refuser. Et puis prendre un peu l'air te ferait certainement le plus grand bien non ? Tu avais bien le droit de te reposer après tant d'efforts enfin ! Un petit sourire se dessina sur tes lèvres sans même que tu ne t'en rendes compte, bien que probablement personne n'y prêterait attention : quel dommage n'est-ce pas. Tes oreilles remuèrent légèrement alors que les pensées positives commençaient à envahir ton cerveau. Peut-être qu'en sortant dans le parc tu trouverais l'inspiration pour écrire ? Il fallait que tu apportes ton matériel alors ! Tu éclaircis un peu ta gorge, tenant timidement ta jupe avec tes mains.

« C'est vrai que sortir pourrait nous faire du bien... probablement. » finis-tu par dire, le ton de ta voix descendant progressivement.
Un face à face de cailloux, si ce n'est pas beau ça. Sociabilisez cette petite please elle en a besoin
Invité

#6 le 20.05.16 21:40

avatar
Invité

 



Don't threaten me with a good time

 Écoutez les enfants. Vous entendez ce cri ? C'est le rêve qu'avait Atsuhito de se rouler dans sa couette pour larver qui agonise.


Tobias lui saute dessus comme la misère sur les pauvres, Atsu n'a pas le temps de fuir ou même de faire un pas sur le côté pour éviter de se retrouver avec Tobias qui lui pend au cou. L'ESPACE VITAL. L'ESPACE VITAL. Ça ne lui dit rien ?!


- ATSUHITOOOO ! Tu ne veux pas venir au parc avec nous ?! Ce serait vraiment trop bien, une petite sortie entre colocataires, et puis comme ça je pourrais te montrer comment on joue au quidditch ! Dis ouiiii s’il-te-plaaaiiiit !!


Il cligne des yeux. Après deux secondes de battement, il écarte doucement Tobias en mode « si j'agis doucement, il ne va peut-être pas se remettre à sauter partout ». Il n'a pas compris un foutu mot de ce qu'il a dit. Déjà, dans sa tête « trop bien » et « sortie », ça ne va pas dans la même phrase. En plus, il n'a pas saisi à quoi Tobias voulait jouer. Harry Potter, il n'a qu'une très vague idée de ce que c'est. Il n'est jamais sorti du Japon et ce n'est pas le genre de littérature étrangère à laquelle il s'est intéressé. Alors le quidditch, ça lui évoque rien du tout. Pire encore ; vu l'enthousiasme de son coloc, à tous les coups ça implique de sauter partout et de tripoter les autres. Du grand Tobias et tout ce qu'il adore. Franchement.


- Du... du quoi ? Excuse moi, je n'ai pas compris, je ne sais pas ce que... Enfin, je...


Il bafouille et s’emmêle les pieds en pieds en reculant. Autant les yeux de chatons ne l'atteignent pas plus que ça, autant l'envahissement sauvage de son espace vital le perturbe. Est-ce qu'il pourrait arrêter d'être si près ?! Pitié.


- C'est vrai que sortir pourrait nous faire du bien... probablement.


Il tourne des yeux choqués vers Sonata. PARDON ?! [/color]


TRAHISON ! Disgrâce ! (L'esprit du mal est marqué sur sa face) Le coup de couteau qui vient de là où il ne l'attendait pas. Il croyait que Sonata était comme lui, une associable pas méchante, mais aussi casanière qu'Atsuhito. Pas le genre de fille à courir au soleil pour aller faire du « quidditch », quoi que ça veuille dire. Et voilà qu'elle se met à encourager les sorties aussi ? Nan, mais ça va pas du tout, comment il fait si deux personnes en même temps essayent de le pousser à sortir ?


- Je ne suis pas sûr d'être très en forme. Je vais... peut-être... vous... je veux dire... C'est très gentil, ceci dit, mais...


Il s’embrouille. Non, du coup, là il va passer pour malpoli ! Il a une petite grimace. Il ne veut pas les vexer, ok ? C'est pas le but. Il les aime plutôt bien, le but c'est pas qu'ils pensent qu'ils le font chier... même si, effectivement, ils le font chier. Là n'est pas la question. Il se balance d'avant en arrière sur ses pieds, visiblement indécis. Vraiment, il n'a pas envie de sortir. Dehors, y'a des gens, pas de lits et il faut sociabiliser. Mais Tobias a vraiment l'air de vouloir qu'il vienne, et, vraiment, ce serait méchant de le laisser tomber comme ça... Mais dehors...




Rant:
Atsu se fait victimiser c'est beau.

#7 le 22.05.16 15:53

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Appartement : Lascaux
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 938
× Øssements 1091
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : complète
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi
zombie
http://www.peekaboo-rpg.com/t2001-ebiko-kaiyoutei-flower-girl http://www.peekaboo-rpg.com/t2048-ebiko-kaiyoutei

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Appartement : Lascaux
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 938
× Øssements 1091
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : complète
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi
zombie
Fly with me- Stay with me -

BLOM Tobias

HARPE Sonata

Atsuhito ne supporte pas les contacts humains. Je le sais, pas besoin d'être devin, à chaque fois il m'écarte et recule. D'ailleurs cette fois-ci ne fait pas exception. Tout comme la petite blonde, il bafouille. Mais c'est d'autant plus perturbant que je ne lui arrive même pas à l'épaule, de quoi a-t-il peur sérieusement ?

"Du... du quoi ? Excuse moi, je n'ai pas compris, je ne sais pas ce que... Enfin, je..."

Je me renfrogne pendant un instant. Toujours la même excuse. Mais en même temps s'il écoutait mes explications au lieu de me fuir, depuis le temps il aurait bien compris. Peut-être que je devrais lui offrir le livre des règles de soixante-dix pages ? C'est une idée à noter. Un sourire sur les lèvres, je m'apprête à lui réexpliquer les bases pour la énième fois lorsque Sonata prend la parole, nous surprenant l'un et l'autre :

"C'est vrai que sortir pourrait nous faire du bien... Probablement."

Halleluia ! Elle réalise à quel point ce serait bien. Il y a du progrès. Un jour j'y arriverai, et peut-être que ce jour est aujourd'hui. Une date historique pour l'appartement Lascaux, à graver sur les murs et à célébrer chaque année. Je m'imagine déjà organisant une fête avec tous les autres habitants de l'Agence dans notre salon.

"Je ne suis pas sûr d'être très en forme. Je vais... peut-être... vous... je veux dire... C'est très gentil, ceci dit, mais..." s'excuse soudain notre Atsuhito préféré, brisant mes rêves les plus fous.

Je réfléchis. Peut-être que sortir c'est trop leur demander pour ce soir. Peut-être que nous pourrions simplement rester ensemble dans l'appartement pour boire et manger. Sauf que sans fenêtre pour voir la lumière du jour, c'est vraiment glauque. Qu'est-ce qu'on peut faire d'intéressant dans le noir ? Pas grand chose. C'est là que je me rappelle que j'ai un vieux jeu de cartes qui prend la poussière sous mon lit. C'est peut-être moins extrême pour eux...

"Demain alors ? Demain tu viendras ?" je lance en suppliant le japonais du regard.

J'attrape ma petite chimère préférée en passant un bras autour de ses épaules en priant pour qu'elle ne hurle pas. Un geste très désinvolte en apparence, mais qui pourrait se révéler désastreux pour mes neurones. Toutefois, j'ai tellement l'impression d'être seul même en leur présence que j'ai besoin de m'assurer qu'ils sont bien là. Je ne veux pas être seul, même pour une nuit.

"Ce soir on se fait une petite partie de cartes pour que tu puisses te reposer et demain on sort tous les trois, c'est pas une bonne idée sérieusement ?"

Je maudis intérieurement le gars qui a conçu cet appartement sans électricité. Nous aurions pu regarder un film, tranquillement, mais non, tout ça pour que notre environnement ressemble à une grotte.

plop:
Je propose une pétition pour avoir l'électricité. Z'AVEZ VU LES EFFORTS QU'IL FAIT POUR EUX ?