Invité

#1 le 17.01.16 17:05

avatar
Invité
Découverte du Zoo
PV. Domen Thregafressa



Tu étais sortie aujourd'hui, vêtue d'une robe plutôt longue et de couleur blanche. Tu avais pour but de visiter le zoo aujourd'hui, tu en avais entendu parler, plus particulièrement d'un animal : le dodo. Ce zoo n'abritait que des animaux disparus du monde des vivants. Tu avais entendu parler du zoo des gens vivants, tu n'avais jamais eu l'occasion d'en visiter vu que tu étais pauvre, le peu d'argent que tu gagnais servait à acheter des habits de temps en temps, mais vraiment rarement. Si tu ne t'étais pas suicidée tu serais probablement dans la rue, en train de mendier pour pouvoir t'acheter une robe sale qui ne te plaisait pas alors qu'ici tu avais facilement les moyens de t'acheter des beaux habits et sans mendier ! Tu entrais dans le zoo puis t'asseyais sur un banc, le temps de laisser le soleil te réchauffer
Invité

#2 le 17.01.16 22:32

avatar
Invité
Le matin même, Domen s'était levé avec le soleil ; fidèle à ses habitudes. Sa journée avait commencé le plus banalement du monde. Après avoir baillé avec la grâce d'un singe, il s'était tout simplement habillé et avait quitté l'appartement sans trop traîner. Car Monsieur vivait maintenant avec deux Demoiselles. Taquin mais guère vicieux, il ne trouvait correct de les déranger dans leur sommeil. Ainsi décida-t-il qu'il prendrait son petit déjeuner en ville. Chose qu'il fit effectivement. Il ne tenait pas systématiquement parole le Domen ; mais lorsqu'il s'agissait de manger, on pouvait compter sur lui. Même s'il n'avait pas réellement faim, les repas étaient des rituels qu'il ne loupait que rarement.

Assis au bar, il s'ennuyait cruellement. Il manquait d'action. Le calme était d'un ennui cruel et désespérant. À rester immobile à ne rien faire, il risquait de mourir de nouveau. Mourir d'ennui était une mort certainement plus lente que de mourir sur un bûcher. Non, il ne comptait pas repasser par cette étape. Il soupira. Cette immobilité l'agaçait. Peut-être aurait-il mieux fait de réveiller ses deux colocataires. Au moins il se serait immédiatement amusé. Éventuellement, il ferait ça une prochaine fois. Toute idée était à retenir. En particulier lorsqu'il s'agissait d'embêter les autres.

La position assise le gênant au niveau de son genou faible, il s'empressa de finir sa boisson pour se dégourdir enfin les gambettes. Boitillant légèrement en raison de sa gêne, il se promena un long moment dans les rues de la ville en quête d'une occupation. Il s'arrêta finalement devant l'entrée du zoo. En y repensant, il ne s'y rendait que très rarement. Il sourit. Le temps était venu de rectifier cela. Voyons, pouvoir contempler des espèces disparues était exceptionnel. Comment pouvait-il passer à côté d'une telle occasion ? Il ricana. Lui-même ne se trouvait pas convaincant.

Vagabondant d'un enclos à l'autre, Domen observait vaguement les animaux. Non, cela ne l'intéressait pas réellement. Détournant son regard des bêtes, il observa plutôt les autres visiteurs. Le brun sourit à pleines dents en apercevant une petite blonde sur un banc. Cette petite frimousse lui évoquait comme une sensation de déjà vu. Sensation qui se justifia lorsqu'il s'approcha un peu plus. En effet, cette bouille appartenait à sa nouvelle colocataire ; à qui il n'avait pas encore eu l'occasion de parler.

C'était regrettable. Affreusement même. Voyons, il ne pouvait se permettre de passer à côté d'elle sans rien faire. Non. Ce serait contraire aux règles de politesses. Et puis, il venait de trouver une occupation en sa personne. Tout souriant, il alla s'asseoir à côté d'elle. Dans son japonais imparfait, il prit la parole sans laisser à son sourire le loisir de le quitter. « Salut toi ! Tu loges à l'agence Azazel non ? » Question inutile, bien évidemment qu'elle y logeait. « Moi c'est Domen, je sais pas si tu as remarqué mais on loge dans le même appartement. » De son regard pétillant, il la fixait en cherchant déjà par quel moyen il allait réussir à l'embêter.
Invité

#3 le 18.01.16 8:07

avatar
Invité
Découverte du Zoo
PV. Domen Thregafressa



Un garçon s'approcha de toi en souriant. Il avait l'air de te connaitre mais il ne te disait rien. Tu lui disais bonjour. Il te demanda ensuite si tu logeais à l'agencd Azazel puis il continua en se présentant. Il te dit qu'il s'appelait Domen puis il te demandas si tu avais remarqué que vous logiez dans le même appartement. C'était possible, après tout tu passais longtemps en dehors et tu étais quasiment jamais dans cet appartement. Tu répondis à Domen :
"- Moi c'est Miyuki, j'ai 15 ans et je loge dans l'appartement Bozo, comme tu le sais. Par contre je t'ai jamais vu..."
Invité

#4 le 19.01.16 14:58

avatar
Invité
La confusion se lisait sur le visage de la petite blonde. Cela amusa beaucoup le Domen. Ainsi la dénommée Miyuki risquait de bien l'amuser. Il ne demandait qu'à voir quelles seraient ses limites. Si elle était du genre à s'énerver rapidement pour un peu de choses, aux yeux du Tchèque tout du moins, elle pourrait l'ennuyer. Et l'ennui, il n'en voulait point.

Il sourit, la poussant légèrement. « Appartement Bozo ? Je ne me suis donc pas trompé ! Je suis navré de te l'annoncer mais tu vas bel et bien devoir me supporter un moment ~ » Il riait doucement. Pauvre petite, elle allait devoir cohabiter avec un énergumène tel que lui. Il la plaignait. Oh ça oui, il la plaignait ! Mais une tête de plus à emmerder, cela ne l'arrangeait que trop bien Miyuki n'avait pas à se réjouir, il n'était guère un colocataire des plus discrets.

S'avachissant légèrement, il mima une expression réfléchie. « 15 ans... Tu es bien jeune ma parole ! » Il rit. « J'ai 69 ans, je pourrai presque être ton grand père... » Enfin, le nombre exact était plutôt vingt-deux ans. Depuis quarante-dix-sept ans. Mais il n'était pas à quelques années près non ? Le principal était que dans sa tête, Domen était toujours un enfant. Son sourire ancré aux lèvres, il observait l'adolescente.
Invité

#5 le 19.01.16 17:08

avatar
Invité
Découverte du Zoo
PV. Domen Thregafressa



Il se dit navré de t'annoncer que tu devras le supporter. Tu ris un peu, il ne s'est donc pas demandé pourquoi il ne te voyait presque jamais voire jamais à l'appartement. Tu riais un peu avant de lui annoncer :
"- Tu me verras pas souvent à l'appart, j'y vais juste pour dormir"

Il dit ensuite un peu comme un sage que tu es jeune puis il rit en disant qu'il pourrait presque être ton grand-père. Tu étais impressionnée, tu savais bien que les gens ne faisaient pas leur âge ici mais ça t'impressionnais toujours de rencontrer quelqu'un de vieux mais qui avait une apparence incroyablement jeune. Tu avais dans ta tête une image de lui en grand-père. Tu éclatais de rire puis te calmais ensuite et t'excusais. Tu dis :
"- Mon grand-père... toujours aussi incroyable... ça te gêne pas de garder une apparence aussi jeune après autant de temps ?"
Invité

#6 le 21.01.16 20:03

avatar
Invité
Son attitude inchangée, il fixait la demoiselle avec curiosité. Quel genre de personne pouvait-elle bien être ? Cela lui importait bien. Étant donné que Miyuki était sa colocataire, il aurait encore bien du temps devant lui pour en savoir plus sur elle. Enfin elle semblait prendre de son aise et se permit un petit rire. Il en fut fort satisfait. Si Domen se comportait ainsi ce n'était que parce qu'il savait fort bien qu'il ne fallait pas s'encombrer cette nouvelle vie d'émotions négatives et diverses sornettes. Satisfait, il l'était.

Cela ne dura guère longtemps. Il mima un air offusqué, prenant du recul en observant la blondinette de haut. Les mains posées sur ses hanches, le regard plein de reproches, il tentait de paraître crédible. « Comment ça tu n'y seras pas souvent ? Ta majesté n'aime pas les couleurs ? » Il resta un instant ainsi avant de souffler un coup et reprendre son attitude décontractée qui lui était largement plus familière.

« Plus sérieusement, je trouve ça dommage. Nous ne sommes pas méchants tu sais. Et puis la décoration est plutôt festive, c'est loin d'être un tombeau. » Il sourit à pleines dents. Pour sûr, leur logement n'avait rien à voir avec une pyramide. Pour des morts, ils avaient de quoi s'amuser et en particulier lui, l’aîné.

Une fois de plus, elle se mit à rire. Décidément, elle ne serait pas ennuyante celle-là ! Domen n'appréciait que peu les rabat-joie avec leurs mines éternellement sérieuses ou dénuées d'une quelconque luminosité. Non, il préférait côtoyer des personnes plus ouvertes aux bons côtés de leur sort. « Et oui, tu pourrais m'appeler papi ! » Il rit pour lui-même et ébouriffa quelque peu la chevelure de la miss. « Tu sais Miyuki, la vieillesse fragilise le corps. À mon âge je serai certainement ridé et mes sens diminueraient déjà. Sans compter les rhumatismes de l'âge. Alors non, je suis bien content d'être tel que je le suis ~ »

Même s'il était toujours un peu surpris de croiser des d'aussi jeunes gens dans ce Tokyo des morts, il semblait tout de même que les personnes âgées étaient peu nombreuses. En même temps, une fois un foyer fondé et un confort de vie trouvé, que demander de plus ? Il sourit. Domen avait du mal à s'imaginer avec son véritable âge. « Mais ce serait plutôt à toi de poser cette question, tu es encore plus jeune que moi ~ »
Invité

#7 le 24.01.16 18:40

avatar
Invité
Découverte du Zoo
PV. Domen Thregafressa



Tu ne savais pas si tu devais lui expliquer pour ta peur des clowns. C'était un choix, qui sait, vu comme il avait l'air il pourrait te faire de mauvaises blagues mais tant pis, maintenant que tu lui avais dit que tu y passais peu de temps tu lui devais une explication. Tu lui dis après avoir soupiré :

" En fait... je suis coulrophobe... donc l'appartement est pas le meilleur endroit où être pour moi..."

Il répondit à ta question simplement en disant qu'à 69 ans, en étant toujours vivant il serait plus qu'un vieux débris. C'est pas faux, s'il y avait bien un avantage en particulier à être un fantôme, c'était bien ça. Tu ne comprenais pas bien sa dernière phrase alors tu la laissais de côté sans trop t'y attarder. Tu te levais du banc en disant :

" Tu es déjà venu ici ? Tu pourrais me faire la visite ?"

Tu n'avais pas eu le temps de tout expérimenter dans ce monde, mais Domen avait surement presque tout fait alors tu n'étais pas sur que le Zoo aie un quelconque secret pour lui, après tout il était là depuis 47 ans.

Invité

#8 le 04.02.16 23:00

avatar
Invité
Domen ne quittait des yeux la petite dame. Elle attisait bien trop sa curiosité pour qu'il ne puisse la laisser filer. Plus il en apprenait, plus lui venait l'impression qu'il allait bien s'amuser avec une colocataire comme elle.
Et lorsqu'elle lui déclara qu'elle avait la phobie des clowns, Monsieur ne pu se retenir d'éclater de rire. Se moquer n'était son but premier. Seulement tout paraissait trop beau pour être vrai. Elle avait peur des clowns et vivait dans l'appartement Bozo avec en prime un colocataire tel que lui. De peu et l'envie de la plaindre lui viendrait.

Cependant il se garda de quelconques remarques pour plus tard. Il saurait parfaitement ressortir tout cela le moment venu. Pour ce genre de détails, il n'avait guère une bien mauvaise mémoire. Et puis, le demoiselle ne semblait avoir fini de parler. Curieux de voir ce qu'elle pouvait bien avoir à rajouter, il tendit l'oreille.

Comment ? Elle souhaitait visiter le zoo ? Et plus particulièrement, elle voulait savoir s'il accepterait de la guider ?
En quarante-sept années, pour sûr qu'il avait pu trouver plusieurs occasions pour visiter le zoo spectral. Bien entendu, il ne le connaissait pas comme le fond de sa poche. C'était pour cela qu'il y était retourné aussi. Mais un petit peu d'improvisation pouvait toujours être amusant. Et justement, il avait un peu de temps à tuer. Aussi. Puis, il n'avait pas encore décidé de lâcher Miyuki.

« Et bien allons de ce pas trouver l'enclos de l'espèce phare du zoo : le dodo ! » Il se leva, son sourire ne le quittant en aucun cas. Il avait ignoré sa première question. Pour sûr qu'il était déjà venu ici. « A moins que tu n'aies aussi la trouille des plumes ~ » Il se mit en marche, riant doucement. « Avec toutes ces espèces "disparues", tu verras qu'il faut pas mal de temps pour faire le tour héhé »
Invité

#9 le 13.02.16 8:36

avatar
Invité
Découverte du Zoo
PV. Domen Thregafressa



Domen riait beaucoup, un peu trop même, il en était presque pénible. La peur des plumes, et pourquoi pas ? Il doit bien y avoir des gens qui en ont peur, non ? Vous vous dirigiez vers l'enclos des dodos. Tu calmais un peu ton envie de lui mettre une jolie claque. Tu marchais tranquillement derrière le garçon. Tu te voyais mal ne pas vieillir et passer toute ta vie dans un corps aussi jeune. Tu n'avais pas vraiment à te plaindre, tu étais plutôt belle mais s'il y avait une fille morte à huit ans et qui avait vécu aussi longtemps que Domen ça devait être perturbant. Tu lui demandais :

"Tu as fait quoi pendant toutes ces années ? Tu ne t'es pas ennuyé ?"

Invité

#10 le 15.02.16 22:31

avatar
Invité
Monsieur, si on lui demandait quelle espèce il préférait parmi toutes celles présentes, ne saurait répondre. Il y en avait tant de toutes sortes... Il y avait des plumes, des écailles, des poils. De tout. Cette diversité lui plaisait fort, il ne pouvait le nier. Alors comment choisir dans un choix si compliqué ? Monsieur n'en prenait donc pas la peine, ce contentant d'apprécier chaque espèce à sa juste valeur, celle de simple distraction d'un jour.

Domen ne parlait pas, en partie perdu dans ses pensées. Il se trouvait incapable de retrouver la date à laquelle il était venu ici pour la dernière fois. Bien qu'il ne doutait pas que cela remontait à quelques années déjà, il restait surpris de son manque soudain de mémoire. Était-ce donc cela, la vieillesse ? Il en doutait fort. Ce n'était qu'une petite déconcentration. Trop préoccupé à chercher à taquiner la petite, il ne pouvait se concentrer pleinement sur autre chose. Il était comme ça. Une fois son idée en tête, il ne la lâchait pas.

Un grand sourire rejoint ses lèvres alors que Miyuki daignait enfin parler d'elle même. Il ne put retenir un rire léger. À l'entendre, il s'imaginait réellement grand-père. S'en était ridicule. Et plaisant aussi.

« Oh mais être mort présente bien des avantages. On peut faire certaines choses que l'on aurait pensé faire de notre vivant. J'ai beaucoup voyagé à une période avant de me décider à m'installer réellement ici. Il y a encore beaucoup de choses que je n'ai pas faites, je n'ai nul temps de m'ennuyer ~ »

Il s'arrêta, arrivé au dit enclos des dodos. « Et les voici, les fameuses poules du dix-septième siècle ! » Il désigna un dodo comme s'il s'agissait de la prunelle de ses yeux alors qu'il n'en avait rien à faire d'un poulet. Non, il ne faisait que jouer.