en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Elena a posté un rp libre dans le musée
Elena recherche un personnage masculin pour un rp négatif

[PV Kei] Let's rock, baby!

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
[PV Kei] Let's rock, baby! Empty #1le 13.10.19 14:17
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[PV Kei] Let's rock, baby! As64OwE23/100[PV Kei] Let's rock, baby! EeIQN7j  (23/100)
× Présence: présent
× Evolution : [PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Pouvoir : Se décomposer, c'est un pouvoir ?
× Croisée avec : Lui-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 1902
× Øssements1158
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Kyo Yuzuki
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifferencehttp://www.peekaboo-rpg.com/t5270-kyo-parlez-apres-le-bip-biiiiiip


[PV Kei] Let's rock, baby! 2SJAPF9

Let's rock, baby!

Une certaine fatigue s’était installée chez le jeune zombie. Entre les visions cauchemardesques et les petits boulots qu’il enchaînait pour rembourser sa dette, il ne lui restait pas beaucoup de temps pour ses loisirs. Il avait la sensation d’être perpétuellement la tête sous l’eau, se demandant en quoi cette nouvelle vie était meilleure que la précédente. Pour autant, en sacrifiant un peu le sommeil dont il avait besoin -de toute manière, il était incapable de dormir plus de deux heures sans se réveiller en sueur, en proie à une nouvelle vision-, il parvenait à dégager du temps pour sa guitare, pour ses jeux vidéos.

Ses colocataires devaient être un peu saoulés de l’entendre jouer à deux heures du mat’...


Il était complètement décalé, quant à la notion du temps. Il ignorait quel jour on pouvait être, mais d’après son emploi du temps, il avait enfin une journée off. Pas de boulot pour aujourd’hui. Il ne savait pas s’il s’agissait d’une bonne idée, mais pour sa santé mentale, il était nécessaire qui lève un peu le pied. Si encore, il s’agissait de boulot qui l'intéressait comme l’informatique, ça ne le dérangerait pas mais… Il ne nourrissait pas une grande passion pour la plonge, bizarrement. Il aurait grandement apprécié de faire une grasse mat’. Vraiment. Les cernes se dessinant sous ses yeux étaient presque aussi flippantes que sa peau décharnée. Il se demanda vaguement s’il existait pas une potion permettant de récupérer des heures de sommeil, où au moins une qui lui permettrait de bloquer les mauvais rêves. Un peu comme dans Harry Potter. L’idée était à creuser, bien qu’il n’avait clairement pas les ossements pour s’en procurer une. Mais s’il pouvait passer ne serait-ce qu’une nuit sans voir quelqu’un mourir devant ses yeux, il en serait reconnaissant.

Tout cela ne l’empêchait pas de faire des rencontres et de chercher à maintenir ses relations. Il s’entendait particulièrement bien avec Haruki, une jeune femme qu’il avait pris pour Mira, de prime abord. Il avait vite appris à faire la différence néanmoins, entre les deux donzelles. Et après l’instant gênant suivant son automutilation, il apprenait à la connaître davantage, découvrant des passions communes. C’était agréable, de ne pas se retrouver coincé seul dans son coin. Sa relation avec Rizzen avait évolué aussi, dans le positif.

En même temps, difficile de rendre la relation encore plus bizarre…

Et dernièrement, il avait croisé un jeune homme par hasard dans le couloir, habitant dans l’un des appartements de l’Agence. Ayant sa guitare avec lui, ils avaient naturellement dévié la conversation sur la musique, le zombie découvrant qu’il était musicien, lui aussi. Après un rapide échange de numéros, ils s’étaient laissé là, le zombie devant rentrer pour retourner bosser -encore et toujours-. Maintenant qu’il avait un temps à lui, il s’était permis de le contacter par SMS pour proposer un boeuf posé. Il avait fait la découverte d’une salle de musique, leur permettant de laisser parler leur art.

Il s’était rendu dans la salle en avance, équipé de sa Fender. Il devait avouer que la curiosité l’avait poussé à vouloir découvrir l’endroit en solo. Il aurait volontiers continué à dormir mais… Voilà. Bref. S’occuper l’esprit après un nouveau réveil désagréable était important à son sens. Après une douche, un petit déj, l’habituelle potion d’apparence et le parfum, il était près à découvrir l’Agence. Ca faisait presque qu’un an désormais qu’il était là et il se surprenait toujours des pièces qui pouvaient y trouver… Surpris de constater que quasiment tout le bâtiment se trouvait sous terre. Heureusement qu’il n’était pas claustrophobe, sinon, ça aurait été compliqué.

Niveau émotion forte c’est bon, t’as eu ta dose.

Un sourire idiot dansa sur ses lèvres alors qu’il découvrait la salle. Elle paraissait parfaitement insonorisée, tout comme elle offrait un choix important d’instruments. Même s’il n’avait pas acheté sa guitare, il aurait quand même pu jouer… Et peut-être aurait-il pu rembourser davantage Rizzen. Une légère moue s’afficha sur son faciès, n’étant pas réellement satisfait par cette pensée. Jouer d’un instrument dont tout le monde pouvait gratter les cordes… Il était moyennement fan, en réalité. Il aimait bien trop l’idée d’avoir sa propre gratte et, au final, ne regrettait absolument pas de l’avoir acquise. Il désirait toujours acheté une guitare électrique, mais l’achat pourrait attendre, du coup. S’il voulait laisser parler son envie, il pouvait utiliser l’une qui était à disposition. Son attention se porta donc naturellement sur cette dernière, un brin dubitatif. C’était pas le modèle qu’il préférait, mais de mémoire, elle avait aussi un bon son. Il déposa son étui au sol, faisant bien attention à ce que celui-ci ne puisse tomber -il prenait bien trop soin de sa belle pour que cela n’arrive-, son attention portée sur les instruments.

Ce qui était sûr, c’était qu’il y avait du choix.

Halloween
[PV Kei] Let's rock, baby! Empty #2le 14.10.19 3:04
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
  • Réputation du message : 100% (1 vote)
Kei Makino
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[PV Kei] Let's rock, baby! As64OwE5/15[PV Kei] Let's rock, baby! EeIQN7j  (5/15)
× Présence: présent
× Evolution : [PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty
[PV Kei] Let's rock, baby! 1569893434-empty × Age de la mort : 16 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Sato Mafuyu (Given)
× Appartement : Pucca
× Métier : Traducteur
× Epitaphes postées : 946
× Øssements1419
Féminin
× Inscription : 30/08/2019
Kei Makino
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t5145-kei-makinohttp://www.peekaboo-rpg.com/t5164-kei-makinohttp://www.peekaboo-rpg.com/t5185-kei#141854


❝ Let's rock, baby! ❞
ft. yuzuki kyo
Fortuite était la rencontre entre les individus prénommés Yuzuki Kyo et Makino Kei. Une simple rencontre dans les couloirs de l’Agence et, ç’aurait été mentir de dire que l’occupant de l’appartement Pucca n’avait jamais remarqué auparavant la chevelure de blé, les yeux aux couleurs disjonctés et surtout l’arôme exagérée qui collait aux basques du jeune homme. C’était simplement qu’avant, bien que présente, l’envie de l’aborder n’était pas assez forte. Puis, entre nous, former de nouvelles connections, partir de zéro et construire une relation tangible –meaningful, était beaucoup plus ardue qu’une partie de Sims. Mais, ce qui différait cette rencontre des autres, ce qui fit en sorte que la barrière entre la connaissance et l’amitié potentielle fût éclatée se résumait en un dénominateur commun : la musique.

Et amoureux de sons, d’accords et de mélodies, Kei ne pouvait rester de marbre face à une personne qui –potentiellement- partageait l’une de ses passions.  Bien que pas rares, il était tout de même agréable de savoir qu’un musicien vivait à proximité. C’était étendu sur son lit, pouce défilant les dernières actualités des réseaux sociaux auxquelles il était abonné que la sonnerie propre à sa messagerie texte retentit. Il sourit et sa main gauche joint celle qui tenait déjà l’appareil ; offrant du support supplémentaire alors que ses pouces tapèrent harmonieusement une réponse positive sur le clavier. Makino se redressa ; un mouvement qui dérangea Ringo qui était couché près de son maître. Le canidé émit un son désapprobateur alors qu’une main lui caressa le crâne avant de l’agripper fermement au niveau de la poitrine et de le déposer au sol.

Au risque de faire attendre Kyo plus longtemps, Kei prit quelques minutes supplémentaires afin de se changer. Bien que le port d’un jogging n’avait rien de honteux ; pour une rencontre un peu plus officiel, le jeune avait le sentiment que porter des vêtements plus soignés aiderait de un, projeter une meilleure impression vis-à-vis de sa nouvelle connaissance, puis deux, eh ben, ne pas avoir l’air d’une vidange. Quand il s’arrêta deux seconde pour bien y repenser, il ne put s’empêcher de penser à quel point c’était ridicule. Certes, il rencontrait une nouvelle personne, mais ce n’était pas une date non plus. Et à en juger par l’odeur parfumer du blond, Kei se doutait bien que l’apparence d’autrui ne devait pas trop le déranger.

Mais. C’était comme ça : plus fort que lui. Et comment aurait-il aimé s’en foutre et si Kyo était dérangé par ces banalités, et bien, c’aurait été son problème. Signifiant qu’il était une personne superficielle et par conséquent, ne méritant pas que leur relation ne fleurisse plus loin. Ah, l’anxiété. Démon sournois l’envoyant sur des tangentes irrationnelles.  Le rouquin soupira devant la glace, jugeant son apparence une dernière fois avant de se pencher pour caresser le petit chien témoin de la scène. Il attrapa l’étui contenant sa précieuse guitare et se dirigeant dans la salle commune, saluant les colocataires présent, puis alla au point de rendez-vous. Il savait que la salle de musique existait, mais il ne lui était jamais venu à l’esprit d’y aller. Simplement parce que jouer à l’appartement était davantage convenient et puis, la majorité de ses colocataires s’en fichaient.

Le périple jusqu’à la salle fut court et touchant et arrivé devant la porte, il s’arrêta pour non seulement reprendre son souffle, mais calmer l’angoisse émulsionnante.

Kei pénétra dans la pièce, la scannant rapidement afin d’y repéré Kyo. Et lorsqu’il le vit, il le salua brièvement d’un geste de la main, sourire sur les lèvres et dit :

« Bonjour Yuzuki-san ! »

Il s’approcha du zombie, faisant de son mieux pour faire abstraction de l’arôme dansant autour du jeune homme. Puis, avant le silence ne devienne un malaise –ou bien que Kyo soit consciencieux de l’odeur qu’il dégageait, Kei refit un scan de la salle de musique. C’était impressionnant et invraisemblablement adapté aux besoins de tous. Ses paroles firent écho à ses pensées : «C’est la première fois que je mets les pieds ici… ça ne sera probablement pas la dernière. »

Lorsqu’il fut à une proximité adéquate face au blond, Kei fit glisser la bandoulière de son étui de son épaule, faisant en sorte qu’elle toucha sol délicatement. Il se pencha, l’ouvrit et passa ses doigts sur les cordes, produisant un son. Clairement, elle avait besoin d’être accordée. S’enquérant d’abord de l’était du Zombie, il poursuit avec une interrogation générale : «Ça fait longtemps que tu joues ? »

Longtemps étant relatif, considérant leur situation.
[PV Kei] Let's rock, baby! Empty #3le 14.10.19 18:47
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[PV Kei] Let's rock, baby! As64OwE23/100[PV Kei] Let's rock, baby! EeIQN7j  (23/100)
× Présence: présent
× Evolution : [PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Pouvoir : Se décomposer, c'est un pouvoir ?
× Croisée avec : Lui-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 1902
× Øssements1158
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Kyo Yuzuki
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifferencehttp://www.peekaboo-rpg.com/t5270-kyo-parlez-apres-le-bip-biiiiiip


[PV Kei] Let's rock, baby! 2SJAPF9

Let's rock, baby!

Kyo n’était pas du genre à juger sur le physique ; ce serait se foutre un peu de la gueule du monde. S’il mettait de côté son aspect zombiesque, il n’était pas vraiment quelqu’un de soigneux sur lui. Toujours en jean, déchiré la plupart du temps. Un sous-pull à manches longues, lui permettant de cacher, au cas où, ses bras décharnés. Cela ne lui était jamais vraiment arrivé, de se laisser surprendre par la fin impromptu de sa potion, mais cela ne l’empêchait pas de prévoir. Sait-on jamais. Pour le visage, c’était un peu plus complexe, mais il avait toutefois toujours des masques à porter de main. Comme c’était fréquemment porté par les japonais lorsqu’il était malade, même dans la mort, il pouvait profiter de l’astuce.

Il ne s’était pas posé la question, d’ailleurs, de savoir si sa nouvelle connaissance avait déduit sa condition. On lui avait déjà fait la remarque qu’il se parfumait trop et il peinait à trouver un juste milieu. Mais, en soi, il préférait largement puer le parfum que l’odeur de pourriture qui lui parvenait parfois aux narines, lors de son réveil. Il ne la supportait pas, n’acceptant pas pourtant que cela faisait parti de lui. Autant le corps décharné, la peau à vif, il voulait bien encore l’admettre. Ca lui donnait un petit côté “étrange” pas dérangeant et il ne pouvait s’empêcher de comparer ça à un maquillage réaliste.

Difficile de faire plus réaliste, pour le coup.

En tous les cas, même si Kei avait remarqué quelque chose, cela ne l’avait pas dérangé pour accepter sa proposition. Soit il n’avait rien remarqué, soit il n’avait rien contre les zombies. Dans les deux cas, ça lui convenait. Et s’il se montrait trop curieux ou moqueur, le blond n’aurait qu’à l’envoyer balader. Il espérait toutefois ne pas avoir à arriver à cet extrême, puisque la possibilité de jouer avec un partenaire le mettait particulièrement de bonne humeur, suffisamment pour chasser sans doute ses visions le temps du jeu. Il devait avouer que cette opportunité était ce qui devait le motiver le plus… Et le manque de gratter les cordes en dehors de sa chambre.

Étant le premier arrivé sur place, il laissa sa curiosité l’emporter. Il ne s’était pas attendu à ce qu’il ait tant de choix. Son attention était surtout portée sur la guitare électrique, mais il louchait aussi un peu sur le piano. Il étouffa un soupir, se disant qu’entendre Seto jouer lui manquait. Tout comme entendre la voix de Mira qui l’accompagnait. Une légère moue dansa sur son faciès, alors que des pas le sortait de ses songes. Lorsqu’il se retourna pour accueillir le nouvel arrivant, il n’y avait plus de trace de sa soudaine nostalgie. Au contraire, il répondit avec le même sourire, lui adressant aussi un signe de la main.

« Salut ! »

Il l’observa distraitement s’approcher, reportant plus ou moins son attention sur la guitare. Il s’en dégagea lorsqu’il fut assez proche de lui, penchant légèrement la tête sur le côté. Il y avait un problème ou était-ce son imagination trop débordante qui lui faisait penser ? Il croyait dénoter un comportement… Il ne savait pas le définir, en réalité. Un truc, qui dérange. Ayant tellement pris l’habitude de sentir son propre parfum, il ne s’en accommodait plus. Et il n’avait pas vraiment l’habitude de déranger les autres non plus, pensant que c’était discret.

Ou sinon ça a le même effet que d’écrire “ZOMBIE” sur ton front.

« J’avoue. Je la découvre aussi et je savais même pas qu’il y avait des instruments à disposition… C’est intéressant. »

Il décrocha définitivement son attention de l’électrique, revenant à sa guitare et le jeune homme. Il le regarda retirer son instrument, souriant légèrement en voyant le soin qu’il y appliquait. Quand on était passionné, il y avait des gestes qui trahissaient. Néanmoins, lorsqu’il entendit les premières notes, une légère grimace étira ses traits. Il alla récupérer un accordeur qui était à disposition, étant toujours plus précis qu’une application sur le téléphone. Il le tendit à Kei, ne doutant pas qu’il serait capable de s’en servir convenablement. En attendant, il sortit à son tour sa Fender de son étui avec la même attention particulière, après que les formalités habituelles de politesses furent échangées, une question directe lui fut posée.

« Ça fait… Purée, j’ai répondu à cette question y a pas longtemps et faut quand même que je recalcule. Attends… J’ai commencé à quinze ans, donc presque neuf ans désormais. »  Il hésita un instant, se demandant s’il devait préciser qu’il avait appris à jouer pour draguer une fille… Il préféra faire abstraction de ce détail, ayant déjà eu la réaction de Haruki à ce sujet. « Et toi ? »  Autant reposer la question, savoir à quel niveau Kei se trouvait. Si ça se trouvait, le zombie allait se rendre ridicule… Quoi qu’il n’avait jamais douté de ses capacités de guitariste. Il laissa glisser ses doigts sur les cordes, s’assurant qu’elle ne s’était pas désaccordé depuis cette nuit. Pour lui, c’était encore bon.

« Un style que tu préfères ? Un artiste, un groupe, une mélodie ? »

C’était plus pratique de savoir le genre musical, la chanson qu’il désirait jouer. Kyo était capable de s’adapter, étant assez bon en mimétisme. Et puis si ça trouvait, ils avaient les mêmes goûts.

Halloween
[PV Kei] Let's rock, baby! Empty #4le 16.10.19 1:34
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kei Makino
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[PV Kei] Let's rock, baby! As64OwE5/15[PV Kei] Let's rock, baby! EeIQN7j  (5/15)
× Présence: présent
× Evolution : [PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty
[PV Kei] Let's rock, baby! 1569893434-empty × Age de la mort : 16 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Sato Mafuyu (Given)
× Appartement : Pucca
× Métier : Traducteur
× Epitaphes postées : 946
× Øssements1419
Féminin
× Inscription : 30/08/2019
Kei Makino
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t5145-kei-makinohttp://www.peekaboo-rpg.com/t5164-kei-makinohttp://www.peekaboo-rpg.com/t5185-kei#141854


❝ Let's rock, baby! ❞
ft. yuzuki kyo
L’odeur particulière du jeune guitariste, Kei vient à la conclusion que le principe devait être le même que son appartement : obligé à vivre dedans, il n’avait eu d’autre choix que de s’accoutumer à la perpétuelle odeur de nouille frite. À un point tel, qu’aujourd’hui il ne la sentait plus, ou du moins presque plus. Mais comme toutes choses, ç’avait son lot de désavantage, car comme la cigarette, l’odeur s’imprégnait sur ses vêtements et par conséquent, elle le suivait tel un parfum. Par contre, c’était injuste ; de comparer cette odeur banale à celle de Kyo. Puis, ce qui était encore plus injuste, c’était de critiquer une condition que le blond n’avait probablement pas choisi de son plein gré. Ou du moins, c’était ce que pensait Kei, alors que ses yeux cascadèrent du Zombie jusqu’à sa guitare. Tout en se gardant bien d’émettre quelques commentaires ou sons qui pourraient être associés à du dégoût ou du malaise.

« Merci » dit-il, ses doigts s’entrelaçant contre l’accordeur tendue, puis s’asseyant au sol, jambes croisées en indien et prenant délicatement sa guitare. Il pinça l’appareil contre la tête de l’instrument et attendit que Kyo ait terminé de parler, histoire de ne pas couper le jeune homme en plein élan. Et c’était plus poli, après tout. Ses lèvres se courbèrent en un sourire courtois, voir invitant, un peu comme s’il voulait communiquer à l’autre de prendre son temps, et que de toute façon, du temps, il y en avait masse. Ses yeux quittèrent brièvement le blond, s’élevant pour regarder les néons au plafond, comme pour se concentrer. Ce qui était risible, considérant que le calcul mental a effectué était relativement simple.

Quinze additionné de neuf, ça équivalait à environ 24 ans. Marrant, ils avaient presque le même âge. Toutefois, Kei n’osa pas demander s’’il figurait, parmi ce neuf ans, quelques années défuntes. Et puis, dans ce genre de contexte, s’enquérir de ce type de détails pouvait, dépendamment de la personne, être considéré comme de l’insensibilité pure et dure.

« Woooah », Kei dit, les yeux maintenant rivées sur sa guitare vermillon, sa main glissant lentement de la manche vers la tête, puis jusqu’aux mécaniques ; ses doigts pinçant le premier piston pour ajuster la tension de la corde. « Quel coïncidence, on a à peu près la même expérience… enfin, par-là, je veux dire, c’est relativement similaire. » Il prit une petite pause, afin de vérifier si la tension était bonne sur la première corde avant de rediriger son regard vers le blond. « J’ai commencé un peu plus jeune, par contre. »

La guitare de Kyo produisait un beau son et, mine de rien, c’était excitant, de jouer avec quelqu’un qui s’y connaissait. Et donc, Kei prit quelques secondes avant de répondre à la question de son interlocuteur, s’assurant que sa guitare soit parfaitement accordée afin qu’ils puissent jouer. Et lorsqu’il eut fini, il rendit l’accordeur à son propriétaire.

« Hmmm… j’ai une préférence pour le rock », commença-t-il, ses doigts démangeant de gratter les cordes, ce qu’il fit, finalement : il joua un bref accord. « Particulièrement le math rock. Dernièrement, il y avait cet anime à propos d’un groupe de musique qui a justement ce genre de son. Ah, attends. » Quoi de mieux que de se taire et de laisser aller la musique. Kei se releva délicatement, faisant bien attention à ne pas abîmer sa guitare dans le mouvement et se rapprocha davantage de Kyo. Ses doigts grattèrent les cordes, reproduisant la mélodie qu’il tentait actuellement de maîtriser. Certes, l’exécution manquait un peu de finesse par moment, mais essentiellement, le son était celui désiré.

Puis quand il eut terminé, il se tourna légèrement vers Kyo, et poursuit, sentant le besoin de commenter le bref numéro : « en ce moment, j’aime bien reproduire des trames sonores des séries que je regarde, je pense que c’est une bonne façon d’apprendre et… musicalement parlant, ça étend les horizons. Et toi ? »

Ça changeait la donne, de parler avec une personne expérimenté et même s’il jouait depuis longtemps, il y avait toujours de l’espace pour apprendre. Et à en juger la guitare que possédait Kyo, Kei avait confiance que le jeune homme pouvait lui montrer une astuce ou deux.

« D’ailleurs, es-tu plus du genre à faire des covers ou faire des propres pièces ? »

Faire sa propre musique, c’était plus difficile qu’on le pensait, mais ça pouvait être un exercice intéressant, surtout avec un inconnu. Enfin, si Kyo montrait un intérêt, il lui proposerait.
[PV Kei] Let's rock, baby! Empty #5le 20.10.19 13:28
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[PV Kei] Let's rock, baby! As64OwE23/100[PV Kei] Let's rock, baby! EeIQN7j  (23/100)
× Présence: présent
× Evolution : [PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Pouvoir : Se décomposer, c'est un pouvoir ?
× Croisée avec : Lui-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 1902
× Øssements1158
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Kyo Yuzuki
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifferencehttp://www.peekaboo-rpg.com/t5270-kyo-parlez-apres-le-bip-biiiiiip


[PV Kei] Let's rock, baby! 2SJAPF9

Let's rock, baby!

Le jeune zombie se rendait bien compte qu’il y avait un petit malaise, sans qu’il ne parvienne à identifier la raison. Il n’était peut-être pas assez réveillé pour faire le lien avec cette odeur qui le suivait partout où il allait. Ou simplement pas assez futé… Jusqu’à aujourd’hui, il n’avait pas vraiment fait face à un comportement mauvais ou agressif envers sa condition, bien au contraire. Il prenait toujours soin de cacher sa vraie nature, ce qui ne l’aidait en rien avec l’acceptation de sa zombification. Bref. Kei n’évoqua pas le sujet, préférant se concentrer sur la raison de leur présence dans cette salle ; la musique.

Et ça ne dérangeait nullement le blond. Il lui apporta l’accordeur, prenant place par terre à ses côtés. Il se sentait un peu stupide de devoir réfléchir pour apporter une réponse juste, se rendant compte que cela donnait aussi l’indication sur son âge. Il était vrai qu’il s’approchait, doucement mais surement, de ses vingt-quatre ans… Il n’avait pas fêté son précédent anniversaire, trop traumatisé par sa mort récente. Est-ce qu’il changerait la donne, cette année ? Il avait encore quelques mois pour y réfléchir. De toute façon, il y avait son anniversaire de mort qui arrivait bientôt… Hum.

Tu essayes de ne pas y penser, au risque de mettre un coup à ton moral.

Il retourna la question, le regardant accorder son instrument. Il était curieux d’en apprendre davantage, sur son expérience. Un sourire dansa sur ses lèvres alors que Kei lui expliquait qu’ils avaient à peu près la même expérience, ce qui leur permettrait de mettre en pratique leurs savoirs. Il pensait qu’ils avaient beaucoup à apprendre, de l’un comme de l’autre et cette possibilité le mettait en joie. Cela faisait trop longtemps qu’il n’avait pu taquiner les cordes en compagnie d’un autre musicien, aussi était-il particulièrement enjoué face à cette expérience.

« Plus jeune, c’est-à-dire ? »

En général, il n’était pas de ceux qui se montraient curieux. Mais puisqu’il s’agissait d’un art qui l’intéressait particulièrement, il se permettait la familiarité. Il chercha, de ce fait, à connaître les goûts musicaux de son duo. Tant qu’il ne lui disait pas qu’il était fan de country, ça lui convenait. Pas que le blond avait quelque chose contre le genre mais… Ce n’était clairement pas ce qu’il préférait, à être parfaitement honnête. Heureusement, il s’agissait de rock, le sourire du blond se faisant plus grand encore. Ils allaient s’entendre. La précision sur le style particulier aguisa davantage sa curiosité. Il connaissait le genre, assurément, mais jusqu’alors, il n’y avait pas porté plus d’attention que ça. Les mains sur la courbe de sa guitare, il se laissa séduire par les notes qui s’ensuivirent. Il se montra particulièrement attentif, observant avec attention les doigts habiles naviguer sur les cordes, pour des accords intéressants et une mélodie qui lui était inconnue, mais particulièrement agréable à son oreille. C’était un brin nerveux, dans le genre qu’il aimait.

« Nice. »

Le commentaire lui avait échappé, gardant ce sourire bienveillant sur ses lèvres. Il était légèrement sous le charme, il devait bien l’avouer. Il cligna des yeux lorsque Kei reprit la parole, se perdant un instant dans ses pensées.

« J’ai tendance à reprendre des mélodies que j’entends aussi, mais plus dans des jeux vidéos ou des groupes que j’aime. Je suis pas difficile, niveau rock, j’apprécie un peu tous les styles. J’ai quand même une préférence généralement pour le punk rock. »

Autant être honnête. Bien sûr, il écoutait de tout genre, passant aussi bien des groupes d’aujourd’hui à ceux d’il y a vingt ans. Il était toujours curieux de découvrir de nouveaux styles, de nouveaux sons. Accroc à la musique, depuis des années maintenant. Tout en parlant, il se lançait dans quelques notes, reprenant une version acoustique d’une chanson qu’il appréciait grandement, sans y ajouter - pour l’instant- les paroles. Il s’arrêta un instant, face à la question.

« Hum… Des covers, généralement. Mais j’aime assez la création, j’en faisais souvent, des impros ou autres, avec ma meilleure amie. On jouait ensemble, on avait même un groupe. Bon en public c’était surtout des covers, je dois avouer. »

Une légère mélancolie se mélangeait à son faciès souriant. C’était fou comme il était incapable de parler de musique sans évoquer Mira à tout bout de champ. Mais, en même temps, elle était celle qui lui avait permis de sortir de sa dépression avec la musique. Ça n’avait été que la prise de contact qui s’était faite ainsi, mais il n’oubliait pas. Est-ce qu’il pouvait comparer son état, à l’époque, à celui dans lequel il se trouvait, actuellement ? Enfin… Pas vraiment maintenant. Quelques mois plus tôt, sans équivoque. Maintenant, il cherchait à s’en sortir, essayant de fuir la souffrance qu’il s'infligeait tous les jours, en se plongeant dans le passé.

T’as encore du chemin à faire, avant d’accepter véritablement ta mort.

Instinctivement, il reprit sur la chanson qu’il jouait auparavant, y ajoutant cette fois-ci sa voix. Il était bien incapable de partir dans les aigus comme le chanteur d’origine, mais il était capable de maîtriser son timbre pour que ce soit pas trop désagréable à entendre. Les paroles lui parlaient, un peu trop sans doute. Il espérait juste que ce serait pas trop visible. Il ne se lança pas sur toute la chanson -bien qu’il la connaissait par cœur-, se contentant surtout du refrain. A la fin de sa prestation, il offrit un sourire à Kei.

« Ça fait… un peu longtemps que j’ai pas chanté. Pardon pour le massacre. »  Il rit, bien qu’il n’avait pas vraiment l’impression d’être foiré sur tout le chant. Cependant, il manquait peut-être un peu d’assurance, pour le coup. « Tu voudrais tester une compo à deux ? Ou une mélodie qu’on connaît tous les deux, ça pourrait être chouette ! »

L’idée l’enchantait assez. En cherchant dans les groupes/chansons les plus connus, ils devaient bien être capable de trouver de quoi jouer ensemble.

Halloween
[PV Kei] Let's rock, baby! Empty #6le 22.10.19 4:05
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kei Makino
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[PV Kei] Let's rock, baby! As64OwE5/15[PV Kei] Let's rock, baby! EeIQN7j  (5/15)
× Présence: présent
× Evolution : [PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty
[PV Kei] Let's rock, baby! 1569893434-empty × Age de la mort : 16 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Sato Mafuyu (Given)
× Appartement : Pucca
× Métier : Traducteur
× Epitaphes postées : 946
× Øssements1419
Féminin
× Inscription : 30/08/2019
Kei Makino
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t5145-kei-makinohttp://www.peekaboo-rpg.com/t5164-kei-makinohttp://www.peekaboo-rpg.com/t5185-kei#141854


❝ Let's rock, baby! ❞
ft. yuzuki kyo
Comme tous bons passionnés de la musique qui se respectent, il était donc naturel que Kyo s’enquiert de son expérience. Et avec du recul, la réponse que lui avait fourni le rouquin n’avait rien de concret. Où avait-il eu la tête ? Sans plus attendre, il répondit, faisant légèrement écho à ses pensées : « Depuis que j’ai treize ans… haha, j’aurais dû être plus précis. » Puis, ses yeux se posèrent sur la guitare alors que ses doigts se mirent à caresser amoureusement les cordes, produisant un son qui se rapprochait davantage de son style favori. Les dernières notes furent jouées et il regard Kyo, à la fois curieux et… très intéressé par l’opinion du zombie.

Son visage crispé par la concentration se détendit suite au commentaire simple, mais honnête et il lui rendit son sourire avant d’enchaîné et répondre à la question posée et une fois fait, il retourna les mêmes interrogations vers le blond. Si ça se trouvait, leurs goûts devaient être similaires, ou du moins complémentaires. Kei ne put rester de marbre face à la confession sous-entendue. Il ne put s’empêcher d’ailleurs d’y réfléchir. De la façon dont il avait employé le passé, le jeune homme en déduit que soit, ils n’étaient plus amis, soit la mort les avait séparés. Et malgré sa curiosité grandissante, il trouvait inapproprié d’interroger davantage le guitariste. Lors de ce genre de situation, Kei n’était pas le meilleur pour trouver les bons, mais il tenta :

« Je n’ai jamais fait de live, mais je n’ai pas de mal à imaginer à quel point le feeling doit être différent. » Le feeling, l’adrénaline, la foule en délire scandant un encore… Il avait été à quelques concerts, mais il y avait un faussé entre être un spectateur et le musicien. Il s’arrêta, réalisant que dans sa tentative d’empathie, il avait redirigé le flow de la conversation sur sa personne. Yabai. Il patinait mentalement, jusqu’à ce qu’il fut sauvé par nul autre que Kyo. Du moins, le son produit par sa guitare et sa… voix ?

Kei cligna des yeux, son attention entièrement refocusé sur le musicien et la mélodie qu’il produisait. Il ne connaissait pas cette chanson, mais il se rendait bien compte que de la façon dont le zombie la chantait, il s’agissait d’une pièce chère à son cœur, ou du moins, ayant une haute signifiance. À la fin de la prestation, Kei ne se gêna pas de faire connaître son opinion : il applaudit.

« C’était loin d’être un massacre ! » S’exclama-t-il, des étoiles dans les yeux. « Magnifique, même. » Puis, étant lui-même musicien, il n’eut pas à réfléchir longtemps avant de venir à la conclusion que sa critique manquait de saveur. «  Ta voix sied à merveille à la musique, puis, ça se voit que c’est une chanson que tu apprécies beaucoup. »

Il y avait ça, mais aussi l’anglais de Kyo, il était bon ; pas de mal à croire qu’il était fluent. Puis s’ensuit la proposition d blond. À croire qu’il lisait dans les pensées, car c’était quelque chose que Kei avait effectivement envie de faire. « J’aimerais beaucoup oui. » Le rouquin examina la pièce, cherchant le matériel nécessaire à l’élaboration d’une composition. La logique voulait que s’il y avait virtuellement une bonne partie des instruments imaginable, chance était qu’il y avait aussi le matériel qui servait à le créer : papiers et crayons. Une fois fait, il retourna voir Kyo.

« Quel genre de chanson as-tu envie d’écrire ? Si on n’a pas d’idée, on peut toujours faire pile ou face afin de décider des caractéristiques ? Par exemple, si c’est instrumentale ou avec parole, joyeux ou maussade, etcetera ? Qu’en penses-tu ? »

Kei fouilla dans la poche de son jean en sortant un yen et le tendant au jeune homme. S’il était d’accord, il pourrait aller de l’avant et laisser le hasard décider.  
[PV Kei] Let's rock, baby! Empty #7le 23.10.19 19:42
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[PV Kei] Let's rock, baby! As64OwE23/100[PV Kei] Let's rock, baby! EeIQN7j  (23/100)
× Présence: présent
× Evolution : [PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Pouvoir : Se décomposer, c'est un pouvoir ?
× Croisée avec : Lui-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 1902
× Øssements1158
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Kyo Yuzuki
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifferencehttp://www.peekaboo-rpg.com/t5270-kyo-parlez-apres-le-bip-biiiiiip


[PV Kei] Let's rock, baby! 2SJAPF9

Let's rock, baby!

Depuis ses treize ans, donc. Kyo aurait pu se montrer mal à l’aise d’avoir chercher à en savoir davantage, mais le petit rire qui échappa aux lèvres de son compère musicien lui fit comprendre qu’il n’y avait pas de raisons. Il aurait bien continué en lui demandant quel âge il avait dorénavant, mais peut-être était-ce pousser le bouchon un peu trop loin. Aussi, il acquiesça doucement, essayant de calculer mentalement l’âge qu’il pouvait avoir… Avant de finalement laisser tomber, puisqu’au final, cette information n’avait pas tant d’importance. Ce qui avait à retenir, c’était qu’ils avaient à peu près la même expérience et donc sans doute un niveau assez similaire, ce qui leur permettrait de profiter de l’instant.

Il se laissa porter par le jeu, commentant d’un simple mot. L’intention était là et il n’était pas difficile de comprendre qu’il avait vraiment apprécié. Le message était passé, s’il en jugeait le sourire qu’il récolta en réponse. Peut-être aurait-il pu argumenter davantage, mais il ne voyait pas l’intérêt de se lancer dans un débat de milles mots. Il avait simplement la confirmation qu’il allait bien s’amuser. Il entreprit de parler de ses goûts, le rejoignant sur le rock. Un genre un peu différent, mais pas tant. Il y avait tellement de genre de toute façon, certains se ressemblant, certains étant… Inqualifiable. Soit. Il évoqua les quelques lives auquel il avait pu participer, se sentant légèrement mélancolique en évoquant Mira. Kei eut la gentillesse de ne pas chercher à en apprendre davantage, le blond le remerciant silencieusement pour ça. Quoi que… ça ne l’aurait pas dérangé de parler de sa meilleure amie.

« C’est sûr que c’est une autre adrénaline que de jouer entre amis. Par contre… C’est vachement stressant. Mon premier concert, j’étais tellement stressé que sur le premier morceau, je faisais une faute sur deux. Mais ça va, le public était cool. Je n’imagine pas par contre ce que ça doit être de se faire huer sur scène… »


Ça devait être particulièrement gênant, en plus de la honte. De quoi dégouté de l’instrument, à son sens. S’il s’était fait huer, il ne savait pas s’il aurait été capable de rejouer un jour… C’était une carte à jouer toutefois, une expérience à vivre. Il n’était pas mécontent d’avoir réussi à mettre son trac de côté et d’avoir, surtout, réussi à se ressaisir. Être avec des personnes comme Mira qui s’était déjà retrouvée sur scène avant lui aidait aussi, puisqu’elle avait pris soin de lui, plaisantant pour adoucir le public. C’était un peu grâce à elle que l’expérience avait été si plaisante. Ça lui manquait un peu, maintenant qu’il y repensait.

Ses doigts naviguèrent sur son instrument, jouant naturellement une mélodie qu’il affectionnait particulièrement. Il laissa sa voix s’exprimer, ayant un peu de mal à la reconnaitre. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas fait travailler sa gorge. Mais, de toute évidence, cela ne devait pas être si catastrophique, en vue des applaudissements qu’il récolta. Un brin de surprise, il ne tarda pas à sourire à nouveau à pleine dent, s’inclinant brièvement et grossièrement, amusé par la situation, un peu gêné aussi. Il n’était plus habitué à ce genre de réaction, mais ce n’était pas désagréable, il devait l’avouer.

Surtout quand ça venait d’un beau garçon.

« Tu vas finir par me faire rougir. » Il passa sa main dans ses cheveux, bien qu’il avait exprimé son ressenti. Il n’était pas des plus satisfaits, bien qu’il fût heureux d’apprendre que Kei était emballé par sa prestation. Néanmoins, face à tous ses compliments, il sentit ses joues chauffer brièvement. « C’est gentil. Mais si tu continues, je vais prendre la grosse tête. » Il rit, plaisantant pour évacuer son embarras. Ce n’était clairement pas désagréable d’entendre des louanges, cependant il ne savait pas vraiment comment réagir avec modestie. En tous les cas, il continuait d’afficher un large sourire, touché. Il était vrai que la chanson lui tenait à cœur, il était rassuré de savoir qu’il était encore capable de transmettre des émotions à travers son chant et son jeu.

Il enchaina sur ce que le musicien désirait faire, dorénavant. Maintenant qu’ils étaient capables de jauger les capacités de l’autre, ils pouvaient peut-être partir sur quelque chose de plus compliqué. Une cover ne le dérangeait pas, mais l’idée de composer le motivait plus. Il était ravi de voir que Kei aussi semblait emballé par l’idée. Il l’observa chercher ce dont ils avaient besoin, réfléchissant à sa question de ce dont il désirait chanter. « Hum...  » Ils n'étaient pas plus avancés. Heureusement, la mise fut sauvée par l'idée du hasard qui le séduisait pas mal.

« Parfait ! Alors… » Il récupéra le yen, prêt à le faire rebondir.

C'est parti pour le hasard, du coup ! !
Les dééééééés décident !:
1/ Pile : Paroles
Face : Instrumentale

2/ Pile : Joyeux
Face : Déprimant

(Je te laisse décidé du thème si y a des paroles [PV Kei] Let's rock, baby! 4151510438

Halloween
[PV Kei] Let's rock, baby! Empty #8le 23.10.19 19:42
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
La Faucheuse
Maître de la mort

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[PV Kei] Let's rock, baby! As64OwE0/0[PV Kei] Let's rock, baby! EeIQN7j  (0/0)
× Présence: présent
× Evolution : [PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty
[PV Kei] Let's rock, baby! Empty × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Pouvoir : omnipotente
× Epitaphes postées : 2997
× Øssements954
Autre
× Inscription : 15/03/2014
La Faucheuse
Maître de la mort
Le membre 'Kyo Yuzuki' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'PILE OU FACE' :
[PV Kei] Let's rock, baby! WnzlAIK [PV Kei] Let's rock, baby! RtIGMYL
[PV Kei] Let's rock, baby! Empty #9le 28.10.19 3:38
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kei Makino
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[PV Kei] Let's rock, baby! As64OwE5/15[PV Kei] Let's rock, baby! EeIQN7j  (5/15)
× Présence: présent
× Evolution : [PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty
[PV Kei] Let's rock, baby! 1569893434-empty × Age de la mort : 16 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Sato Mafuyu (Given)
× Appartement : Pucca
× Métier : Traducteur
× Epitaphes postées : 946
× Øssements1419
Féminin
× Inscription : 30/08/2019
Kei Makino
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t5145-kei-makinohttp://www.peekaboo-rpg.com/t5164-kei-makinohttp://www.peekaboo-rpg.com/t5185-kei#141854


❝ Let's rock, baby! ❞
ft. yuzuki kyo
Quoi de mieux que le hasard pour pimenter les choses ? Puis, non seulement ça ajoutait de la saveur, mais aussi une couche supplémentaire de challenge. Kei se passa une main dans ses cheveux, légèrement impatient de connaître le résultat.

« Donc… il y aura des paroles », dit-il zieutant le premier fruit du hasard avant que son compagnon ne répète le procédé. « Une chanson… déprimante. »

Les dés sont jetés et, ça lui faisait drôle ; l’ironie de la thématique. Car, usuellement, ce type de chanson cherchait à toucher le public, leur faire vivre une multitude de sentiments à travers une histoire qui, bien souvent, n’était que l’expérience personnelle du chanteur. Et des histoires à saveur mélancolique… Oui, il en avait quelque une, mais à vouloir exposer son jardin secret ?  Ses yeux firent la navette de la pièce au visage de Kyo et un rire s’échappa de ses lèvres. Si à prime à bord, le rire ne semblait pas particulièrement spécial, on pouvait tout de même y déceler une faible note de nervosité. Une nervosité qu’il tenta de cacher en ouvrant aussitôt la bouche pour commenter :

« Déprimant… Déprimant… Pas facile comme thème. » Peut-être que sa façon d’interpréter le thème était erroné et que Kyo avait une toute autre vision. Une qui ne forçait pas l’un ou l’autre à dévoiler des détails qu’ils ne voulaient pas forcément partager. Mais d’un autre côté, Kei était le genre à penser qu’une chanson triste ne se basant pas sur des faits réels, ou du moins, n’arborant aucune essence concrète, perdait de la valeur. Il n’y avait aucune autre façon de savoir ce que le blond en pensant, sauf lui demander : « qu’est-ce que ça t’évoque ? »

Encore une fois, il était curieux de connaître l’opinion du musicien et entre passionnés, souvent, ça ne pouvait faire autre chose qu’élargir ses horizons. Kei se laissa basculer vers l’arrière et ses yeux rencontrèrent les néons du plafond ; une position qu’il aimait bien adopter lorsqu’il avait besoin de réfléchir. Comme de fait, une illumination lui vint sous la forme d’une ampoule métaphorique au-dessus de la tête.

« Ah ! Avant de se pencher davantage sur la thématique, je crois qu’il serait préférable de se pencher sur la langue. » Dit comme ça, ça semblait étrange, mais la prestation de Kyo l’avait convaincue que ce dernier maîtrisait la langue de Shakespeare. Son expérience en tant que traducteur et l’absence d’accent nipponne lors de la prononciation de mots plus ardus lui avaient mis la puce à l’oreille. « À moins que je ne me trompe, j’ai des raisons de croire que tu maîtrises l’anglais. »

Il sourit, plutôt fier de sa déduction, et a nervosité d’antan ; disparue. Toutefois, Kei avait l’impression de passer du coq à l’âne. Une conséquence de son manque d’expérience.

« Quoique… avant de décider… ne faut-il pas savoir ce qu’on va en faire ? » Il se passa une nouvelle main dans les cheveux avant de rajouter : « Pardon, je ne pense pas l’avoir mentionné, mais je suis un total néophyte en cette matière. »

Kei joignit ses mains ensemble de la façon nippon avant de pencher légèrement la tête vers l’avant.

« Je compte sur toi, Senpai. »
[PV Kei] Let's rock, baby! Empty #10le 29.10.19 11:03
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[PV Kei] Let's rock, baby! As64OwE23/100[PV Kei] Let's rock, baby! EeIQN7j  (23/100)
× Présence: présent
× Evolution : [PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty[PV Kei] Let's rock, baby! Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Pouvoir : Se décomposer, c'est un pouvoir ?
× Croisée avec : Lui-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 1902
× Øssements1158
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Kyo Yuzuki
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifferencehttp://www.peekaboo-rpg.com/t5270-kyo-parlez-apres-le-bip-biiiiiip


[PV Kei] Let's rock, baby! 2SJAPF9

Let's rock, baby!

Il parait que le hasard faisait bien les choses… Il avait la preuve que non. Autant qu’il y ait des paroles ne le dérangeait absolument pas. Autant des paroles déprimantes… Arg. Il fixa un moment la pièce, alors que Kei commentait. Pourquoi au juste, avait-il mis ce choix dans ce lancer ? Il sentit les traits de son visage se crisper. Une chanson, d’après son ressenti, partait d’un sentiment vécu, d’une envie de traiter un sujet qui tenait à cœur. Ecrire sur un évènement qu’il ne connaissait pas ou qu’il n’avait pas vécu, très peu pour lui. Leurs chansons, lorsqu’ils composaient avec Mira, avait toujours un lien avec leurs expériences, que ce soit la sienne ou celle de sa meilleure amie.

Et le problème résidait là. Il ne connaissait pas Kei, est-ce qu’il serait seulement capable de s’ouvrir comme il le faisait avec la jeune fille ? Il avait mis du temps, avant de se confier à elle. Ça lui avait fait un bien fou, à n’en pas douter. Mais il ignorait s’il était capable d’en faire de même avec le jeune homme… Avec une nouvelle rencontre, il cachait généralement le fond de sa pensée. Il n’avait pas spécialement envie de changer de comportement. Le rire que laissa paraitre l’autre lui fit comprendre qu’il devait se dire la même chose. Kyo pensait déceler une pointe de nervosité dans son timbre de voix, et il en comprenait totalement le sens. Il réfléchissait sur le thème, un peu comme le zombie. Il bloquait un peu, pour être franc. Pourquoi, vraiment, avait-il laissé le hasard choisir ce thème ? Il passa sa main dans ses cheveux, un peu plus nerveux quand son acolyte lui demanda ce que cela évoquait chez lui.

« Beaucoup trop de choses. »

Un petit sourire passa le seuil de ses lèvres, alors qu’il poussait un soupir. Il avait plusieurs idées en tête. La mort, la zombification, la perte de l’être aimé… Y avait de quoi faire, dans sa vie et sa non-vie qui pouvait être traité. S’il partait sur son statut de zombie néanmoins, il excluait d’office Kei. Il ne savait même pas si ce dernier avait conscience de l’aspect réel du blond… Sans doute un peu quand même, puisqu’il semblait troublé, tout à l’heure, par son odeur.

Ah ben enfin, tu fais le lien avec son comportement, pas trop tôt. Tu ne sais pas, en revanche, si c’est une bonne ou mauvaise nouvelle. Au moins, le lémure est resté…

Il fut surpris lorsque Kei reprit la parole, comme s’il avait eu une illumination. Il n’était pas contre, étant donné qu’il se perdait un peu trop profondément dans ses pensées. Le choix de la langue fut évoqué et il s’arma d’un sourire. Il était vrai qu’ils n’avaient pas fait cette détermination. Il sourit davantage en l’entendant parler de sa maîtrise de l’anglais, ravi d’apprendre qu’il n’avait pas perdu, à ce niveau-là. Pourtant, ça faisait un moment qu’il ne s’était pas exprimé dans la langue de Shakespeare.

« Je partais effectivement sur de l’anglais, à la base. Je la trouve plus… Communicative que le japonais. Enfin, plus de gens la comprenne, en général… Je ne sais pas trop ici ce qu’il en est. »
Après tout, dans ce monde, il avait croisé beaucoup d’étrangers qui maitrisait la langue nippone, alors peut-être se trompait-il. Il repensa vaguement à la personne qui l’avait aidé à s’améliorer, grimaçant un peu lorsque le faciès de Keith se dessina devant ses yeux. « J’ai toujours un petit accent japonais par contre… enfin je crois. J’essaye vraiment de le faire disparaitre, en général. »

Il ne savait pas trop pourquoi il cherchait tant à se justifier. Mais il préférait dire la vérité, sachant que son anglais n’était pas parfait non plus. Il essayait d’avoir plus de neutralité dans la voix, bien qu’il empruntait souvent l’accent américain, à cause de Mira. Il préférait pourtant l’accent anglais, aussi étrange que cela puisse paraitre… Et ne parlons pas de l’accent irlandais. Bref. Il était évident que Kei ne s’était jamais prêté à cet exercice, ne manquant pas de le lui faire remarquer. Le « sempai » lui arracha un petit rire, bien qu’il ne pensait pas avoir le mérite pour une telle appellation. Il réfléchit quelques secondes, avant de reprendre enfin la parole.

« Je dirais qu’il n’y a pas de bonnes méthodes à appliquer. Tu peux très bien commencer par la mélodie, pour caller les paroles dessus. Tu peux aussi commencer par les paroles et adapter la mélodie ensuite, pour trouver le rythme et tout. Avec ma meilleure amie, Mira, c’était elle qui s’occupait des paroles, moi qui faisais la mélodie. Après, on faisait les ajustements. » Ces souvenirs font danser un sourire doux sur son visage, bien qu’il savait que la mélancolie ne tarderait pas à montrer le bout de son nez. « C’est… Comme tu préfères. Au niveau du thème… Comme dit, j’ai pas mal de trucs déprimants à raconter. Je pense… Que tu l’as déjà compris, avec la condition qui est la mienne… ? » Il ignorait si c’était une bonne idée, de parler du zombie qu’il était. Son inquiétude était lisible sur son visage, méfiant quant à la réaction qu’il récolterait. Il avait déjà eu de bons retours mine de rien, de ceux qui se fichait pas mal de sa zombification. Toutefois, avec toutes les histoires qu’il avait entendu aux zombies anonymes, il y avait pas mal de gens qui se montrait affreux avec eux. Déterminer dans quel « camp » se trouvait Kei lui paraissait important, avant d’aller plus loin.

Halloween
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire