en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Elena a posté un rp libre dans le musée
Elena recherche un personnage masculin pour un rp négatif

Mille et un parfums

Mille et un parfums Empty #1le Ven 11 Oct 2019 - 23:36
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Megumi Yokoyama
Chimère

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Mille et un parfums As64OwE0/15Mille et un parfums EeIQN7j  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution : Mille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums Empty
Mille et un parfums Empty × Age de la mort : 20 Féminin
× Age post-mortem : 20
× Avatar : Kagiyama Hina - Touhou
× Croisée avec : Renard roux
× Appartement : Brossard
× Epitaphes postées : 869
× Øssements434
Féminin
× Inscription : 29/08/2019
Megumi Yokoyama
Chimère
http://www.peekaboo-rpg.com/t5134-megumi-yokoyama-mille-et-un-mahttp://www.peekaboo-rpg.com/t5162-megumi-yokoyama-mille-et-un-mensonges#140469http://www.peekaboo-rpg.com/t5170-megumi-yokoyama-mille-et-un-messages#141146
Mille et un parfums 1570851391-flower
MILLE ET UN PARFUMS
feat asmara guntur langgeng
Il y avait dans la routine, quelque chose de rassurant. Au travers toutes ses questions sans réponses, au travers l’inconnu, au travers ce nouveau monde, la routine était un synonyme de stabilité aux yeux de la jeune femme. Alors qu’après sa mort, on lui avait demandé si elle avait oublié de s’amuser, elle avait décidé que s’amuser était simplement de vivre autrement, davantage pour elle et pour laisser sa trace. De sa courte existence sur le monde des vivants, son plus gros regret se présentait sous l’inaction des gens autour d’elle et la déception qui l’avait habité quand elle réalisa que personne ne se souciait de son absence. Elle n’avait été qu’une personne de plus, une inconnue qui avait grandi sans soucis, avec de bons résultats, qui avait fait une école classée parmi les acceptables, se tenait dans la moyenne, ayant décroché un emploi banal, d’une apparence correcte, d’un tempérament peu existant, bref une vie pitoyable maintenant qu’elle y pensait. Certes, bien qu’elle se forçait à sortir de sa zone de confort, Megumi ressentait le besoin de s’accrocher à une nouvelle routine pour bien se situer dans ce nouvel univers.

Sa veillée n’était qu’un faible souvenir. Elle avait abusée des différents alcools forts, les oreilles bourdonnaient suite à la musique étourdissante des boîtes de nuit, ses pieds la faisaient souffrir tant il avait dansé. Pourtant, telle une horloge programmée, elle s’était réveillée à l’aurore, dans le lit de cet inconnu. Elle le regarda quelques secondes, observant sa poitrine se soulever pendant qu’il dormait paisiblement : c’était le bon moment. Doucement, elle quitta le lit, attrapant son sac où elle sortie une tenue plus adapté pour un jogging et se changea, relevant ses cheveux en un chignon bâclé avant de quitter l’appartement et profiter de l’éveil du soleil qui montait lentement dans le ciel. Dans son sac, elle avait toujours ce qu’il fallait pour ce genre de réveil. Ce n’était pas sa première fuite en douce, ce ne serait pas sa dernière. Par contre, son jogging, s’était un acte presque sacré, un rituel qu’elle s’exigeait de respecter. Ainsi arriva-t-elle finalement à son appartement, après avoir fait un détour, observée le paysage et couru sur un rythme doux et sans presse. Alors qu’habituellement, elle aimait rejoindre ses draps à elle et reposer à nouveau son corps, elle ne le fit pas. Le lieu semblait si calme, si paisible, si.. solitaire? Elle accrocha son sac sur l’un des lions qui ornaient l’entrée et prit une douche. Les cheveux humides et collants contre son visage, une simple camisole carreauté de rouge et de noir avec un short laissant passant sa queue de renard, elle alla vers la cuisine, décidant de rendre sa journée plus palpitante.

Quoi de mieux pour s’amuser que d’énerver une personne? Dans la musique, elle s’était mise à casser des œufs, mélanger, verser, cuire, assembler, ainsi de suite plusieurs petites choses, mais surtout des macarons au citron pour bien énerver un certain jeune homme qu’elle aimait voir tourner en bourique. Elle attendit quelques minutes. Elle goûta, prit un verre de lait et attendit encore. Puis, elle commença à cuisiner d’autres petites choses. Des brochettes de dango, du thé à la pêche, des daifuku, elle eut même le temps de faire cuire du riz pour faire des onigiri avec différentes garnitures qu’elle vola dans le réfrigérateur, allant de petites crevettes, poulpes à morceau de prune et autres aliments traditionnels. L’impatience commença à se faire sentir, elle était même sur le point d’aller mettre l’assiette devant sa porte avec un ventilateur pour propager l’odeur lorsqu’elle réalisa. Elle était peut-être bien seule dans ces lieux. Elle toqua à la porte et n’eut aucune réponse. Elle fixa la porte de l’autre hutte, celle de son squelette préféré et toqua aussi. Le silence se fit.

Tant pis, elle profiterait de cette nourriture seule. Ou pas. Elle prit son cellulaire, tapota rapidement quelques mots sur son téléphone, emballa la nourriture et quitta dans les couloirs de l’Agence, se dirigeant vers son lieu de prédilection. Peut-être viendrait-il, peut-être resterait-elle seule? Dans les deux cas, elle avait soit beaucoup de nourriture pour elle, soit un beau moment belle compagnie. Arrivant à la roseraie, Megumi s’installa près de l’entrée, à une dizaine de mètre dans un endroit où les rosiers formaient un demi-cercle et où une pelouse sans insecte lui permettait d’étendre une couverture et de s’installer. Elle plaça un coussin pour elle, puis un second. Elle n’oserait jamais le lui demander, mais il serait sûrement plus confortable pour un paquet d’os d’être assis avec un peu de rembourrage, vu que les fesses que lui avaient doté autrefois la nature afin de le protéger n’existaient plus. Elle huma le parfum des fleurs autour d’elle et prit son mal en patience, se coulant une tasse de thé froid à la pêche en attendant qu’Asmara vienne la rejoindre.
Mille et un parfums Empty #2le Mar 15 Oct 2019 - 9:48
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Asmara Guntur Langgeng
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Mille et un parfums As64OwE6/15Mille et un parfums EeIQN7j  (6/15)
× Présence: présent
× Evolution : Mille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums Empty
Mille et un parfums Empty × Age de la mort : 19 Autre
× Age post-mortem : 60
× Avatar : Sans (Undertale)
× Appartement : Brossard
× Métier : Photographe
× Epitaphes postées : 31
× Øssements188
Masculin
× Inscription : 09/09/2019
× DCs : Elijah Cross
Asmara Guntur Langgeng
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t5166-asmara-guntur-langgenghttp://www.peekaboo-rpg.com/t5210-asmarahttp://www.peekaboo-rpg.com/t5211-asmara
mille et un parfums
i want you to be happy, free to run, get dizzy on caffeine, funny friends that make you laugh and maybe you're just a little bit dappy
Une multitude de senteurs lui emplirent la tête, tout juste avait-il posé un pied dans la roseraie. Quel magnifique endroit, se disait-il en prenant quelques secondes pour retrouver son souffle. Pendu à son cou, son appareil frottait contre son haut au rythme de ses pas, aussi légers que les pétales qui voletaient parfois dans cette pièce insolite.

Megumi ! Au détour des rosiers, il trouva la jeune femme, assise et visiblement prête à commencer ce petit pique-nique improvisé. C'est en lui offrant son plus beau sourire qu'il contourna les fleurs pour s'avancer jusqu'au coussin qui l'attendait patiemment, s'asseyant courtoisement.

Merci de m'avoir invité. La remercia-t-il chaleureusement, tapotant d'un ou deux doigts squelettiques l'appareil à son cou. J'étais justement parti prendre quelques clichés ce matin.

Dans sa gaieté habituelle, il laissa un petit rire franchir la barrière de ses dents avant de glisser un regard vers la renarde et le panier qu'elle avait préparé, un éclat de curiosité brillant dans ses iris immaculées.

Comment vas-tu ? Asmara pencha sa tête, faisant légèrement glisser son bonnet.

Parce qu'il ne tenait pas à esquinter ses créations durant ses escapades, il avait revêtu des habits plus simples, mais surtout, plus chauds pour supporter le froid mordant en ce jour d'Octobre.

Son mois préféré.
Il avait tellement hâte d'être à Halloween.

Mais aujourd'hui, place à la photographie ! Et ces merveilleux mets dont l'odeur se mariait étonnamment bien à celle des roses.


Mille et un parfums Empty #3le Dim 20 Oct 2019 - 23:57
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Megumi Yokoyama
Chimère

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Mille et un parfums As64OwE0/15Mille et un parfums EeIQN7j  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution : Mille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums Empty
Mille et un parfums Empty × Age de la mort : 20 Féminin
× Age post-mortem : 20
× Avatar : Kagiyama Hina - Touhou
× Croisée avec : Renard roux
× Appartement : Brossard
× Epitaphes postées : 869
× Øssements434
Féminin
× Inscription : 29/08/2019
Megumi Yokoyama
Chimère
http://www.peekaboo-rpg.com/t5134-megumi-yokoyama-mille-et-un-mahttp://www.peekaboo-rpg.com/t5162-megumi-yokoyama-mille-et-un-mensonges#140469http://www.peekaboo-rpg.com/t5170-megumi-yokoyama-mille-et-un-messages#141146
Mille et un parfums 1570851391-flower
MILLE ET UN PARFUMS
feat asmara guntur langgeng
Elle sirotait le breuvage avec satisfaction, sentait le liquide froid couler dans son œsophage et se recueillir dans son estomac, la désaltérant et la rafraîchissant à merveille, laissant une note sucrée dans sa bouche avec la saveur de pêche qui avait infusée. Elle bu tranquillement, se contrôlant pour éviter de terminer seule la mixture préparée, voulant en servir à celui qu’elle attendait. Un petit son retenti et elle observa l’écran de son cellulaire, souriant en lisant les mots qui apparaissaient. Ainsi, elle ne serait pas seule. Elle déposa son verre presque vide pour retaper le petit coussin à côté d’elle, voulant le rendre le plus confortable possible. Puis soudainement, elle réalisa. Ou plutôt se questionna. Est-ce qu’Asmara avait des organes? Du moins, pouvait-il manger et boire? Il pouvait parler, mais elle n’avait jamais vraiment poser la question. Lui l’avait peut-être vu en tenue d’Ève, elle ne l’avait vu sans tissu pour recouvrir ses os. Un malaise se forma dans son estomac et la douce sensation de satisfaction s’évanouit, laissant place à un point, presque un brûlement.

Son cerveau n’eut point le temps de réfléchir à la situation, il était déjà là. Son esprit se retournait déjà de tous bords, tous côtés, cherchant une réponse. Pourquoi donc n’avait-elle pas souvenir de l’avoir vu manger ou boire? Elle qui préparait un repas si régulièrement, elle restait dans le néant, le doute. Il faut dire que son arrivée était plutôt récente, malgré tout. Tout de même, après trois mois, elle devrait connaître la réponse. Cependant, envers Asmara, la jeune renarde ne posait pas trop de questions, ne voulant pas être indiscrète. Peut-être était-il seulement gentil avec elle lorsqu’elle lui proposait, peut-être n’avait-il pas voulu la mettre dans l’embarras quand elle lui offrait une pointe de gâteau? Sa réflexion s’acheva sans résultat, outre un sourire plutôt nerveux et malaisé qui se traçait sur ses fines lèvres. Elle n’osait pas le questionner. De quoi aurait-elle l’air d’ignorer la réponse après le temps passé ensemble? Megumi pouvait mettre les choses sur le dos de la fatigue, sur le dos de l’alcool consommé, mais encore, est-ce que cela passerait de travers dans la gorge de son ami? Elle prit une grande respiration et tenta de se calmer, souriant de façon moins crispé en voyant son sourire lumineux. Elle regarda l’appareil photo et ses épaules se relaxèrent : au moins, s’ils ne mangeait pas, ils pourraient faire la séance à travers les rosiers.

La journée commence difficilement, mais ça va tout de même bien. Et toi? Je suis désolée de te faire venir ici à la dernière minute… Étais-tu déjà venu dans ce paradis des roses?

Megumi prit un verre propre et lui versa le liquide froid avant de le lui tendre. Sa main tremblotait légèrement, sa bouche lui sembla devenir sèche, pire qu’un désert. Elle avala l’absence de salive. Commentait-elle une erreur? Allait-il la regarder curieusement? Elle laissa le panier d’osier fermé, se refusant de s’embourber encore plus les pieds si jamais il ne consommerait rien. Pourquoi diable n’était pas capable de se souvenir? Sûrement la faute à la gueule de bois qui s’installait tranquillement dans son crâne. Peut-être serait-il compréhensif? S’il avait remarqué qu’elle avait découchée, peut-être ferait-il le lien et serait plus clément envers elle..

C’était curieux d’être seule dans la savane ce matin.. Tu es allé prendre des photos de quelque chose de précis ou tu t’es laissé inspiré par une promenade matinale?
Mille et un parfums Empty #4le Dim 3 Nov 2019 - 7:14
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Asmara Guntur Langgeng
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Mille et un parfums As64OwE6/15Mille et un parfums EeIQN7j  (6/15)
× Présence: présent
× Evolution : Mille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums Empty
Mille et un parfums Empty × Age de la mort : 19 Autre
× Age post-mortem : 60
× Avatar : Sans (Undertale)
× Appartement : Brossard
× Métier : Photographe
× Epitaphes postées : 31
× Øssements188
Masculin
× Inscription : 09/09/2019
× DCs : Elijah Cross
Asmara Guntur Langgeng
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t5166-asmara-guntur-langgenghttp://www.peekaboo-rpg.com/t5210-asmarahttp://www.peekaboo-rpg.com/t5211-asmara
mille et un parfums
i want you to be happy, free to run, get dizzy on caffeine, funny friends that make you laugh and maybe you're just a little bit dappy
Difficilement ? L'inquiétude du squelette se manifesta à travers un léger froncement de ses arcades sourcilières, qui s'accentua quand ses mains frôlèrent celle tremblante de la jeune femme. Que se passait-il ? Si la flaveur de l'infusion était alléchante, il était maintenant trop préoccupé pour la porter à ses lèvres, malgré qu'il continua de prêter une oreille attentive à toutes ses questions.

Je n'avais rien de précis en tête, mais la nature sauvage est une source d'inspiration infinie. Il marqua une courte pause, un sourire au coin des lèvres. Si je suis déjà venu ici... En une soixantaine d'années, il serait cocasse que je ne connaisse pas l'agence de fond en comble.

Un petit rire lui échappa, portant une main à sa bouche dans un réflexe de politesse avant de reprendre doucement son calme, portant un regard aux reflets de son breuvage.

Enfin. Je vais bien... Mais tu m'as l'air anxieuse, Megumi. Asmara redressa la tête, couvrant la chimère d'un regard à la fois inquiet et tendre. Tu disais que la journée commençait difficilement... Il s'est passé quelque chose, ce matin ?

Il doutait que ça ait un quelconque rapport avec Lyosha si elle avait été seule dans l'appartement, bien que leurs... différents ne lui étaient pas inconnus.

Mais alors, quoi ?

Attendant patiemment une réponse, le squelette porta finalement la tasse à ses lèvres et se délecta silencieusement d'une longue gorgée, appréciant grandement le soupçon de pèche que l'infusion lui offrit.

C'est alors qu'on pourrait s'attendre à voir le liquide s'écouler au travers des nombreuses ouvertures de ses os, se faire absorber par ses vêtements à la place de son œsophage inexistant. Et pourtant. On ne voyait même pas le breuvage descendre dans sa gorge, comme s'il avait disparu à peine ses lèvres franchies.


Mille et un parfums Empty #5le Mer 6 Nov 2019 - 22:26
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Megumi Yokoyama
Chimère

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Mille et un parfums As64OwE0/15Mille et un parfums EeIQN7j  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution : Mille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums EmptyMille et un parfums Empty
Mille et un parfums Empty × Age de la mort : 20 Féminin
× Age post-mortem : 20
× Avatar : Kagiyama Hina - Touhou
× Croisée avec : Renard roux
× Appartement : Brossard
× Epitaphes postées : 869
× Øssements434
Féminin
× Inscription : 29/08/2019
Megumi Yokoyama
Chimère
http://www.peekaboo-rpg.com/t5134-megumi-yokoyama-mille-et-un-mahttp://www.peekaboo-rpg.com/t5162-megumi-yokoyama-mille-et-un-mensonges#140469http://www.peekaboo-rpg.com/t5170-megumi-yokoyama-mille-et-un-messages#141146
Mille et un parfums 1570851391-flower
MILLE ET UN PARFUMS
feat asmara guntur langgeng
Ce squelette, son ami, son colocataire, il était une perle. Une âme précieuse qui méritait d’être bien entretenu, bien traité, qui méritait de recevoir de l’amour comme celui que contenait son panier. De petites attentions, de petits gestes, quelque chose qui signifie qu’il comptait à ses yeux. Et bien que cet homme était une véritable petite merveille d’os, Megumi sentait le stress qui montait en elle. Sa gorge se serrait, devenant de plus en plus aride. L’idée de prendre une gorgée du breuvage la traversa, mais elle rejeta cette solution, craignant que ses mains ne tremblent puisque ses muscles étaient picorés par la panique, par la crainte de faire une bêtise. Elle voulait profiter de cette journée, elle voulait passer un agréable moment et surtout, ne pas être la cause d’un malaise certain. Or, elle ne débutait pas très bien. La jeune Chimère avait de la difficulté à se concentrer sur la réponse qu’il lui donnait, entendant son pouls battre dans ses tempes, les restes de tequila qui laissaient derrière eux un amère mal de tête, sentant son coeur vouloir quitter sa poitrine. Elle le fixait, baladant son regard entre les iris de son acolyte et le verre qu’il tenait, continuant de torturer son esprit à savoir où allait ce fameux liquide et s’il agirait ou ferait comme si rien n’était dans le cas d’une erreur de sa part.

Il avait beau vivre ensemble, se voir chaque jour et se parler, Megumi sentait qu’il y avait un manque. Ils n’étaient pas des inconnus, mais ils n’étaient pas des gens très proches non plus. Elle n’était pas toujours honnête, mais surtout, ne connaissait pas beaucoup de choses de lui. Ce qu’elle savait était général, n’ayant jamais voulu faire preuve d’une indécente curiosité. Ce n’était pas l’envie qui manquait, mais le sentiment qu’il n’avait pas besoin d’une autre bête interrogative sur son apparence, mais seulement d’une amie avec qui passer du bon temps. Enfin, réussi-t-elle à se concentrer, à sa réponse à laquelle elle répondit en riant, unissant son rire de grelot de lutin à celui de son ami, réalisant à quel point sa question était stupide. Un rire semi-nerveux qui relaxa à peine son corps. Néanmoins, elle resta surprise par sa question, n’ayant pas réaliser qu’elle n’était pas la seule personne à observer les autres. Or, dans le cas d’Asmara, il se souciait d’elle et l’idée de l’avoir inquiéter ne lui plaisait pas.

Elle baissa le regard, fixant son verre en pianotant ce dernier du bout des doigts. Elle hésita un peu, ouvrant la bouche pour la refermer. Elle s’apprêta à expliquer le sujet de son anxiété lorsqu’il prit finalement une gorgée. Et rien. Rien n’arriva. Le liquide passa par sa bouche et disparu. Sa pression artérielle se mit à descendre, reprenant des valeurs normales, comme son souffle qui se fit plus régulier. Elle soupira doucement et prit une gorgée, réhydratant le Désert du Sahara qui s’était installé dans son œsophage. Ouvrant le panier-repas, Megumi lui répondit :

▬  Ne t’inquiète pas, je me suis mal exprimée. Pas difficilement dans ce sens.. J’ai seulement un mal de tête qui commence à s’installer. La nuit a été courte et j’ai peut-être un peu exagéré..

Elle commença à sortir les plats qu’elle avait fait, les plaçant ici et là autour d’eux avant de les fixer, ignorant par quoi commencer. Elle prit une brochette de dango et mangea la première petite boule pour prendre le temps de réfléchir avant de poursuivre. Elle ne souhaitait pas lui partager ses questionnements concernant le fonctionnement de son corps. Pas pour l’instant, ce serait trop direct, trop indiscret. La conversation n’était pas rendu à un niveau permettant ce type d’interrogation. Megumi décida de rester plus simple et reprit parole lorsqu’elle eut avaler sa bouchée.

▬  Tu réalises qu’on a jamais vraiment pris un moment pour discuter? Comme ça, face à face, au calme? Oui, on vit ensemble et on se connaît, mais en même temps.. J’ai l’impression qu’on se connaît pas autant qu’on pourrait.. Je sais pas si tu comprends ce que je veux dire…? Par exemple, je sais que tu es passionné par la photographie, mais j’ignore pourquoi. Comment tu as découvert ce talent, pourquoi tu aimes ça, qu’est que tu aimes le plus photographier? Tu es un être plein de mystère à mes yeux, Asmara.
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire