en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces

[FB] Reconnaissance de dette

[FB] Reconnaissance de dette Empty #1le 07.10.19 13:54
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[FB] Reconnaissance de dette As64OwE18/100[FB] Reconnaissance de dette EeIQN7j  (18/100)
× Présence: présent
× Evolution : [FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Pouvoir : Se décomposer, c'est un pouvoir ?
× Croisée avec : Lui-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 1667
× Øssements636
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Kyo Yuzuki
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifferencehttp://www.peekaboo-rpg.com/t5270-kyo-parlez-apres-le-bip-biiiiiip
Reconnaissance de dette

Cela faisait plusieurs mois que Kyo était mort.

Neuf, pour être plus précis. Et cela ne faisait qu’un mois qu’il avait décidé de se prendre un peu en main. A force de broyer du noir seul dans sa chambre, il avait fini par se remettre en questions. Pleurer sur son sort était une chose, essayer de s’en sortir en était une autre. Sa première vraie sortie s’était plutôt bien dérouler, puisqu’il avait fait une rencontre sympathique. Il n’avait toujours pas eu l'occasion de passer voir William à son restaurant, mais il se disait que cela finirait par arriver, tôt un tard.

Il fallait dire que juillet avait été plutôt éprouvant. Il avait cherché à retrouver une mort plus normale, bien que la déprime profonde dans laquelle il s’était enfermé était toujours présente. La différence résidait le fait qu’il cherchait à en sortir, et cela était important. Bien, au moins un truc qui avance. Il avait plus ou moins accepter sa condition de zombie, sachant que cela ne servait à rien de lutter contre. Il guettait les informations sur le net, maintenant qu’il pouvait surfer de l’appartement. Au cas où quelqu’un trouverait un remède… Mais il n’y croyait pas vraiment.

Le plus perturbant était l’arrivée imprévue des visions. Ces instants désagréables où il assistait à la mort d’inconnus… C’était particulièrement éprouvant, notamment parce qu’il était souvent du côté du tueur. Enfin, il était le tueur, dans ses songes. Et à chaque éveil, il était en nage, troublé et malade de ce qu’il avait vu. Il avait espéré pouvoir se rassurer en imaginant que ces histoires n’étaient que de la fiction. Ce n’était pas le cas ; raison de plus de l’atteindre. Lors de son premier rêve, il était aller chercher du secours auprès des zombies anonymes… En ne manquant pas de faire une rencontre des plus marquantes. C’était le terme. Mais même si Pandora était des plus particulières, il avait apprécié la réunion. Il en avait appris davantage sur les gens de sa race, leurs vécus, leurs tracas. Il avait découvert que ses doutes, ses hontes, il n’était pas le seul à les ressentir. Au final, l’isolement n’était pas une solution. Il se surprenait, d’ailleurs, à y retourner toutes les semaines, malgré la présence d’une zombie à l’œil peu dissident. Il avait toujours ce dégoût lié aux yeux et la voir remettre systématiquement son globe oculaire dans son orbite… Erk.

Il savait pourtant qu’il ne devait pas s’en montrer dégouté, mais c’était plus facile à dire qu’à faire. Lui aussi, était des plus dégoûtants quand il était sous sa forme zombie. Toutefois, là-bas, il pouvait afficher cette forme sans craindre les jugements. Il essayait d’en faire de même. Il se rendait compte à quel point cela lui faisait du bien. Jusqu’à aujourd’hui, il n’avait pas rencontré de personnes réagissant mal, face à sa condition. Et c’était plaisant, vraiment. Ça lui permettait de moins culpabiliser, de moins cogiter à ce sujet.

Mais s’il pouvait affronter sa condition sans trop de tracas, c’était essentiellement dû à Rizzen et ses potions. Les parfums, il avait fini par s’en procurer un peu ailleurs, cherchant l’odeur qui lui conviendrait. Il n’avait rien contre le fumet floral, mais… Ce n’était pas l’odeur qu’il préférait. Il n’avait pas encore jeté son dévolu sur une flagrance en particulier, mais il ne doutait pas qu’il y parviendrait. Bref. Ses potions d’apparence. Depuis le début, depuis sa transformation, il se fournissait uniquement chez Rizzen. Et depuis ce jour où tout a basculé, la relation qu’il entretenait avec le nécromancien était des plus… Étranges. Souvent, leurs rencontres consistaient à ce que le zombie récupère ses potions, remerciant l’homme au passage qui gardait un visage impassible. Kyo avait appris l’existence de bonbons qui coupaient les émotions et il soupçonnait le nécro d’en manger un à chacune de leurs entrevue… Ce qui avait tendance à l’agacer, au final.

Il nourrissait encore une certaine rancœur à son égard. Tout avait commencé à cause d’une potion de vie foireuse dont Rizzen était l’auteur… Ce qui justifiait, à ses yeux, qu’il ne paye pas pour les mixtures. Mais, plus le temps passait, plus sa colère diminuait. Il se rendait compte, jours après jours, qu’il se montrait particulièrement injuste avec lui. Dans cette histoire, c’était lui qui avait imposé son idée. Lui qui avait demandé de l’aide. Lui qui avait foncé tête baissée. Il fallait qu’il se rende à l’évidence ; même si Rizzen avait refusé de lui faire la potion, il en aurait cherché une ailleurs. Fatalement, il aurait aussi été transformé en zombie… Et il n’aurait eu personne pour l’aider, face à sa transformation. Il aurait été complètement perdu et abandonné. Ce qui n’avait pas été le cas, ici.

Il savait aussi, que si le nécromancien ne lui avait jamais demandé de paiement, c’était parce qu’il se sentait lui-même coupable. Kyo en avait profité. Ça ne lui ressemblait pas, pourtant, de profiter ainsi de la culpabilité de quelqu’un. Il avait commencé à en éprouver des remords, d’autant plus lorsqu’il s’était renseigné sur le prix desdites potions. Putain, c’était super cher ces conneries ! Et lui, il en profitait gratis, se souciant guère des galères financière qu’il générait avec son comportement égoïste.

T’es pas hyper fier de toi, c’est clair.

Il avait pris une décision, un matin. Après l’habituelle vision traumatisante du jour - ou plutôt de la nuit-, il avait pris une douche, avalant une potion d’apparence, dissimulant ainsi son aspect zombiesque ainsi que ses cernes à faire peur, se parfumant. Il n’avait pas prévu de voir Rizzen aujourd’hui, il comptait justement là-dessus. S’il passait à l’improviste, il espérait qu’il pourrait lui parler sans faire face à un mur sans émotion. Parce qu’il fallait qu’ils parlent. Qu’il s’excuse, vraiment, sincèrement. Il s’habilla, un brin nerveux. Il ignorait comment tout ça allait se passer. Si, pour équilibrer la balance, il devait encaisser un coup de poing, il l’acceptait.

Sait-on jamais, si Rizzen avait la dent dure.

Il était quelque peu agité, au point d’en oublier l’enveloppe qu’il avait préparé. Il dut faire demi-tour alors qu’il se trouvait déjà dans le couloir. Il essaya de contrôler sa nervosité, sans grand succès. Il se rendit à l’appartement Brossard, puisque c’était là que se trouvait Rizzen. Après quelques secondes d’hésitations, il toqua à la porte, espérant que ce serait le nécromancien qui viendrait ouvrir et pas l’un de ses colocataires.

Ton stress est quelque peu visible sur ton visage, bien que tu essayes de te contrôler.
Codage par Libella sur Graphiorum
[FB] Reconnaissance de dette Empty #2le 08.10.19 1:52
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[FB] Reconnaissance de dette As64OwE23/100[FB] Reconnaissance de dette EeIQN7j  (23/100)
× Présence: présent
× Evolution : [FB] Reconnaissance de dette FBQqP15[FB] Reconnaissance de dette CvBG396[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty
[FB] Reconnaissance de dette Empty × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Lucas Anglade - Graineliers / Riku Kurose - 10 Count
× Pouvoir : Contrôle végétal (pousse à partir de son corps)
× Logement : Maison de Rizzen & Leone
× Métier : Étudiant
× Epitaphes postées : 1752
× Øssements518
Féminin
× Inscription : 17/06/2019
× Surnom : la laitue romaine
× DCs : Lindsay Grant
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱
http://www.peekaboo-rpg.com/t4899-rizzen-arai-se-relever-http://www.peekaboo-rpg.com/t4932-rizzen-vegetal-a-bien-des-niveauxhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5128-rizzen-arai-deathbook
Reconnaissance de dette
Une fois de plus, il y avait eu cette discussion avec Rik, une discussion que tu n’avais pas envie d’avoir. Tu sais au fond qu’il a raison, que ça ne peut plus durer, mais comment pourrais-tu t’imposer de la sorte? C’est de ta faute après tout. Même après neuf mois, la culpabilité ne s’atténue pas. Même avec les séances avec Leone, avant que vous soyez plus intimes au point de ne plus pouvoir l’avoir comme psychologue. Bref, t’as bousillé la mort de Kyo, la moindre des choses est de compenser, de lui offrir ses potions sans dire un mot. Puis, il ne prend plus ses parfums chez toi alors ça fait ça de moins à perte de ton côté. Au moins, les cours aux Catacombes t’aident à être plus efficace et à perdre moins d’ingrédients lors des fabrications. Puis, ça t’offre une bonne pratique, bien que tu te serais spécialisé dans d’autres types de potions, avoir eu le choix. Au moins, les potions de soin sont à ta portée. Ça de moins à payer.

Donc, cette conversation. « Tu sais Riz que je ne vais pas te fournir des ossements pendant toute ta mort... Je veux ton bien et ton confort, mais il faut que tu y mettes du tien. » Il a raison. Il a toujours raison dans ce qu’il te dit quand ça concerne ce sujet. Un soupir t’échappe. « C’est de ma faute Rik, pas celle d’un autre nécromancien. De la mienne. » Tu es catégorique là-dessus. Une moue s’affiche sur ton visage, détestant ces moments pénibles au pas possible. « Je commence à vendre des potions à d’autres personnes, alors j’ai une petite entrée d’argent. Si tu veux arrêter de... » Ton frère ne te laisse pas finir ton idée, il t’interrompt. « Là n’est pas la question. Je ne veux pas absolument arrêter de t’aider, je veux que tu t’aides toi-même. Ça se fait très bien de lui signaler qu’à partir de la prochaine fois, il te paiera. Tu charges déjà moins cher qu’ailleurs parce que tu es encore aux études, il peut difficilement te cracher dessus... Et s’il le fait, je m’occupe de son cas! » Ce n’est pas une surprise, Rikchasz n’aime pas Kyo. Il n’aime pas ce qu’il génère comme émotion chez toi ni le fait que tu doives limite te droguer aux bonbons qui coupent des émotions pour le voir afin de ne pas laisser paraître ta culpabilité. Tu aimerais bien dire que tout cela ne concerne pas ton jumeau, mais il te supporte financièrement. Alors oui, il est bien concerné.

« Non, tu ne lui feras rien. Ça t’attirerait des ennuis... Et je ne veux plus en parler, tu me fatigues. » Ta solution : la fuite. Quand t’es à court d’idées et d’arguments, un repli stratégique fait tout le travail. Ça rend ton frère blasé et il cesse l’argumentation. « Riz, il faut que tu entendes ce que je dis. » ...Ou pas. La surprise se peint sur ton facies. Alors là, t’es bouche bée. Et il en profite pour poursuivre, pour te marteler qu’il faut que tu fasses quelque chose. Ça te ferme encore plus comme comportement. C’est rare que vos désaccords durent si longtemps. Au final, vous avez décidé d’un commun accord d’en arrêter là et que Rik regagne son appartement. Vous vous verrez plus tard ou le lendemain, ce n’est pas un souci. Par contre, sur le coup, il faut admettre que tu ignores comment t’occuper. Être seul ne te réussit pas autant qu’avant. Même de ton vivant, il y avait Sköll à tes côtés... Leone travaille, tu ne peux pas le déranger, bien qu’il te vienne parfois à l’esprit d’aller le voir rapidement entre deux clients. Le temps d’un baiser ou plus...

T’es allé à la salle de sport pour t’entraîner un peu. C’est toujours un bon moyen pour toi d’évacuer les frustrations et de redevenir plus calme pour reprendre sur de meilleures bases. Seul, t’as pu effectuer ta routine complète, et en sortir apaisé, et avec de l’énergie en moins. De retour à ton appart, la douche s’est imposée. Ça te prend plus de temps qu’avant ta mort, à cause de la prothèse que tu ne peux pas porter sous l’eau. À force, tu as développé l’habitude pour te laver sans risquer de tomber. Une fois terminé, tu remets en place ta prothèse esthétique et enfiles un pantalon de pyjama noir. Rester torse nu ne te dérange pas quand tu te dépêches de rejoindre ta chambre. Il semble que tu sois seul pour l’heure, ou les autres sont bien cachés dans leur chambre. Donc, serviette sur les épaules, passant derrière ta nuque, tu te sèches les cheveux d’une main distraite en te dirigeant vers ta chambre. Jusqu’à ce qu’on frappe à la porte, te faisant presque sursauter. Ton regard s’attarde sur les chambres des autres occupants. Les portes sont fermées. Bon, c’est peut-être Rik qui s’inquiète s’il t’a envoyé des messages. Soupirant, tu marches sans grande conviction vers la porte, continuant de te sécher un côté de la tête d’une main, ouvrant avec l’autre.

La surprise se manifeste très rapidement sur ton visage. « Kyo? » Autant dire que tu ne t’attendais pas à ce qu’il soit là. D’ailleurs, pourquoi est-il là? Il ne peut pas déjà avoir besoin de potions... S’il en abuse, ce n’est pas ton problème. En tout cas, ça t’agace qu’il puisse voir la peau brûlée sur ton torse, cette peau tout ondulée et raide, moche. Il y a juste avec Leone que ça ne te dérange plus. Heureusement. « T’es là pour voir quelqu’un ou...? » Tu espères qu’il ne réponde pas qu’il est là pour toi...

Codage par Libella sur Graphiorum
Afficher toute la signature


[FB] Reconnaissance de dette Signa11
[FB] Reconnaissance de dette Empty #3le 09.10.19 18:43
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[FB] Reconnaissance de dette As64OwE18/100[FB] Reconnaissance de dette EeIQN7j  (18/100)
× Présence: présent
× Evolution : [FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Pouvoir : Se décomposer, c'est un pouvoir ?
× Croisée avec : Lui-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 1667
× Øssements636
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Kyo Yuzuki
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifferencehttp://www.peekaboo-rpg.com/t5270-kyo-parlez-apres-le-bip-biiiiiip
Reconnaissance de dette

C’était un peu le fouillis, dans son esprit. Il n’était pas totalement sûr de l’instant où il avait décidé qu’il ferait ce qu’il était en train de faire. Sans doute… Sans doute qu’il avait commencé à réaliser ses mauvaises actions dans sa discussion avec William. Et puis pendant les réunions de zombies, il avait appris la vraie valeur des potions. Le fait que certains de ses congénères, excédés par leurs prix, abandonnaient l’idée de cacher leurs apparences. Kyo s’était senti mal de leur dire qu’il ne payait rien. Aussi, il ne l’avait pas fait, de peur qu’on lui demande son fournisseur. Il était, aussi, toujours troublé par les paroles dures contre les nécromanciens de Pandora. Rizzen était le seul nécro qu’il connaissait et il ne correspondait absolument pas à la description donnée par son homologue féminine.

Alors il avait cogité, au point d’avoir pris cette décision. Depuis qu’il était mort, il savait qu’il n’avait pas de quoi se plaindre, financièrement parlant. L’Agence faisait ce qu’il fallait pour qu’il est une mort tranquille… Mais était-ce assez ? Il n’avait pas dépensé grand chose de ses ossements. Ce n’était pas plus mal. Cependant, il savait que s’il voulait reprendre une mort normale, il lui faudrait de quoi tenir. Pas qu’il était dépensier mais… Un peu, quand même. Surtout que ses passions habituelles étaient loin d’être gratuites. Il avait mis de côté l’idée d’acheter un PC portable, et pourtant, son ancien travail venait à lui manquer. Les jeux vidéos, aussi. Et la musique.

Chaque chose en son temps, tu veux ?

Il avait l’esprit ailleurs, alors que la porte s’ouvrait devant lui. Non seulement ses pensées vagabondaient dans sa tête, mais il peinait un peu à faire abstraction de la vision du jour. Un meurtre, encore un. C’était comme s’il y était abonné. Et, évidemment, il se trouvait une nouvelle fois du point de vue du tueur… De quoi le perturber davantage. Bref. Il essaya de chasser ses tracas en regardant celui qui venait de lui ouvrir et il fut tout autant surpris que son interlocuteur. Il n’était pas spécialement étonné que ce soit Rizzen qui ouvre, il était plus gêné en revanche de constater qu’il était torse nu. En temps normal, ça ne l’aurait pas dérangé -au contraire-, mais la cicatrice qu’il voyait sur sa peau, il n’était pas sûr qu’il devait la voir. Il prit soin, de ce fait, de garder son regard haut, fixant plutôt ses yeux que son torse.

« Salut.  »

A en juger par le faciès de l’homme qui lui faisait face, ce dernier n’était absolument pas ravi de le voir. Cela ne fit qu’augmenter davantage la nervosité du blond qui eut tendance à s'affaisser légèrement. Il fut d’autant plus sur la défensive quand son interlocuteur lui demanda s’il voulait voir quelqu’un d’autres. « Euh… »  Kyo cligna des yeux, un peu surpris. Il ne s’attendait pas vraiment à un accueil sympa, mais là… C’était glacial. Il se croirait presque au Pôle Nord. Il passa une main dans ses cheveux, plus par réflexe qu’une envie de se recoiffer.

« Je connais personne de ton appart alors, non. C’est toi que je viens voir. Faut qu’on parle. »

Il essayait de prendre un ton neutre, ignorant si cela fonctionnait réellement. Il était presque sûr de lire ensuite la déception sur le visage de l’autre, ce qui l’agaçait un tantinet. Il devait être extrêmement naïf pour ne pas avoir remarqué que leur relation avait drastiquement chuté… En même temps, il était difficile de discuter avec quelqu’un qui bridait volontairement ses sentiments. Ce n’était qu’une hypothèse, mais en vue des expression faciales, il pensait ne pas se tromper. Pour le coup, il aurait presque envie de lui donner l’enveloppe sans explication avant de partir.

Mets un peu ta susceptibilité de côté, s'il te plait.

Il fouilla dans sa poche arrière, récupérant l’argent. Il ignorait combien d’ossements elle contenait, vu qu’il avait mis tout ce qu’il pouvait. Il ignorait ce que ça allait rembourser, si seulement ça suffisait pour quelques potions, y compris celle de soin et les quelques parfums qui lui avaient demandés. Mais… Mais peut-être qu’en voyant qu’il venait avec de quoi le rembourser, Rizzen serait plus ouvert à la conversation.

« Tiens. Euh… C’est tout ce que j’ai, pour le moment. »
Codage par Libella sur Graphiorum
[FB] Reconnaissance de dette Empty #4le 09.10.19 22:16
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[FB] Reconnaissance de dette As64OwE23/100[FB] Reconnaissance de dette EeIQN7j  (23/100)
× Présence: présent
× Evolution : [FB] Reconnaissance de dette FBQqP15[FB] Reconnaissance de dette CvBG396[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty
[FB] Reconnaissance de dette Empty × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Lucas Anglade - Graineliers / Riku Kurose - 10 Count
× Pouvoir : Contrôle végétal (pousse à partir de son corps)
× Logement : Maison de Rizzen & Leone
× Métier : Étudiant
× Epitaphes postées : 1752
× Øssements518
Féminin
× Inscription : 17/06/2019
× Surnom : la laitue romaine
× DCs : Lindsay Grant
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱
http://www.peekaboo-rpg.com/t4899-rizzen-arai-se-relever-http://www.peekaboo-rpg.com/t4932-rizzen-vegetal-a-bien-des-niveauxhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5128-rizzen-arai-deathbook
Reconnaissance de dette
En ouvrant cette porte, tu ne t’attendais pas du tout à y voir Kyo. Justement, alors que ton frère et toi vous êtes quelque peu disputés plus tôt à cause de lui, à cause de la divergence d’opinions qu’il provoque entre vous. C’est une chance que Rik ne soit plus là, parce que ça aurait pu mal se passer... Ton jumeau ne se gêne pas pour dire ce qu’il pense, tout comme toi d’ailleurs. Tu te sens si coupable que tu ne diras certainement pas au zombie de te payer. C’est non. En tout cas, la surprise est bien présente et elle se manifeste aussi de vive voix quand tu nommes son prénom alors que tu sais très bien à qui tu as à faire. Pour sa part, il te salue simplement. Dès cet instant, tu remarques une certaine nervosité qu’il n’a pas d’habitude, bien que quand vous vous voyez c’est toujours étrange. Bon hein, tu y contribues fortement en avalant ces bonbons qui coupent des émotions. Il faudrait que tu cesses ça. Il y en a encore un dans ta chambre, un que tu pourrais aller prendre en voulant te mettre un haut. Tu détestes afficher tes sentiments à une personne qui n’en a rien à foutre. Du moins, que tu crois qui n’en a rien à foutre... Vous n’avez pas vraiment eu de conversation depuis ce qui s’est passé à la salle informatique. Visiblement, il y en aura une aujourd’hui, sauf si ce n’est pas toi qu’il vient voir.

Donc, tu lui demandes. Ne sait-on jamais. De toute évidence, ta question le prend de court, à en juger par son comportement ensuite. Une légère moue passa sur ton visage, te disant que tu as peut-être été trop direct dans ta façon de t’exprimer. C’est surtout la surprise qui joue, tu ne t’attendais pas à ça, croyant que ce serait Rik. C’est plutôt rare, quand vous vous disputez, que l’un ne retourne pas vers l’autre au cours de la même journée. Vous n’aimez pas rester en froid. Ou avoir l’impression d’être en froid. Bref, laisse ton jumeau de côté et concentre-toi plutôt sur ton interlocuteur. Tu vas en avoir besoin, en vue de la réponse obtenue. Il te confirme ne connaître personne d’autre dans ton appart et qu’il faut que vous parliez. Tu ne vois pas trop de quoi il veut te parler, mais ok. « Ok euh... bah entre », lui dis-tu quelque peu déstabilisé. Tu te décales pour lui laisser la place et pour ensuite refermer derrière lui. Ta main qui tenant la serviette contre tes cheveux la relâche, la plaçant de sorte à partiellement cacher la brûlure. Au moins comme ça, tu te sens un peu plus à l’aise, bien que tu comptes lui demander pour te laisser le temps d’enfiler un haut. Peut-être des chaussettes aussi, nu-pied comme ça on voit très bien que tes orteils droits n’ont rien de naturel.

Tu allais le demander, sauf que Kyo bouge avant toi, te tendant une enveloppe. « Tout ce que tu as? De quoi tu parles? » La curiosité se manifeste. T’as beau sentir l’eau qui s’écoule de tes cheveux, te faisant un peu frissonner, ça ne t’arrête pas. Tes doigts viennent ouvrir l’enveloppe, puis la surprise effectue un grand retour sur ton visage. « Des ossements... » Un murmure plus pour toi que pour lui, à cause de l’étonnement. Tu ne comprends rien. Ta tête se redresse soudainement, tes iris verts fixent ton interlocuteur. « Pour les potions? » La question est posée, mais la réponse n’est pas vraiment attendue avant de poursuivre sur la lancée. Tu parles vite, il y a plusieurs émotions qui se bousculent. Tu ne comprends pas pourquoi maintenant, pourquoi soudainement. Ça ne fait pas de sens pour toi. « Tu n’avais pas... m’enfin c’est... C’est de ma faute si tu es... un zombie. » Voilà, tu l’as dit. Tu exprimes ta culpabilité et elle se voit tandis que tu fermes les yeux, baissant la tête et reculant même d’un pas. Ta lèvre inférieure se fait mordiller par tes dents. C’est de ta faute, alors pourquoi voudrait-il te payer? C’est normal que tu le fournisses.

Codage par Libella sur Graphiorum
Afficher toute la signature


[FB] Reconnaissance de dette Signa11
[FB] Reconnaissance de dette Empty #5le 11.10.19 18:51
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
  • Réputation du message : 100% (1 vote)
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[FB] Reconnaissance de dette As64OwE18/100[FB] Reconnaissance de dette EeIQN7j  (18/100)
× Présence: présent
× Evolution : [FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Pouvoir : Se décomposer, c'est un pouvoir ?
× Croisée avec : Lui-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 1667
× Øssements636
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Kyo Yuzuki
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifferencehttp://www.peekaboo-rpg.com/t5270-kyo-parlez-apres-le-bip-biiiiiip
Reconnaissance de dette

Il avait sans doute sous-estimé l’effet qu’avait sur lui la vision du matin. Deux semaines, à tout casser, c’était un peu tôt pour penser s’être habitué. Pourtant, il faisait tout pour chasser les images, bien que des flash de sang lui revenaient parfois à la gueule. Ça le fatiguait, horriblement. Le fait, aussi, de peiner à trouver le sommeil et d’en avoir un réparateur expliquait aussi qu’il surjouait les scènes qui se passaient devant les yeux.

De part habitude de voir Rizzen froid et distant, il avait pensé que ce serait encore le cas, cette fois-ci. D’un point de vue extérieur, la surprise n’était que de la surprise, pourtant. S’il réfléchissait un peu, il pouvait le comprendre. Surtout que vu de la tenue de son interlocuteur, il n’avait sans doute pas pensé faire face à une personne. Mais alors… pourquoi avoir ouvert la porte ? Kyo n’avait pas la moindre idée de la discorde qui existait entre lui et son frère, à cause de lui-même, justement. Si ça avait été le cas, sans doute se sentirait-il encore plus nerveux, si c’était seulement possible. Après la question qui lui fut adressée, il précisa qu’il ne connaissait personne de l’appartement à part lui -pourquoi diable, il n’en avait aucune idée-, avant d’annoncer être venu le voir, pour discuter. Il observa avec attention sa réaction, ne remarquant aucun négativisme, ni aucune joie d’ailleurs. Il ne s’attendait pas à mieux, à vrai dire, mais il se demandait si, finalement, son histoire de bonbons n’était pas que le résultat de son cerveau beaucoup trop actif.

Toutefois, le nécromancien paraît toujours étonné, bien qu’il l’invita à entrer. Un signe de tête comme remerciement, il pénétra dans l’appartement, son regard se perdant sur le sol. Il remarqua la différence existante entre ses pieds, essayant de ne pas faire paraître son questionnement. Quand ils s’étaient rencontrés et que Rizzen avait eu du mal à marcher, il avait mis ça sur le dos de l’alcool. Il n’avait pas imaginé qu’il puisse porter une prothèse… Et en même temps, si le jeune homme ne lui en avait pas parlé, c’était parce qu’il ne le souhaitait pas. Le sujet était peut-être sensible ou autres. Qui était-il pour s’en mêler, de toute manière ?

Tu gardes l’information pour toi, ce n’est pas pour ça de toute façon que tu es venu.


Une fois à l’intérieur, après que Rizzen ait fermé la porte, il lui tendit l’enveloppe avec un brin de nervosité. Il essayait de faire en sorte que sa main ne tremble pas trop. Il lui expliqua qu’il s’agissait de ce qu’il avait pour le moment, sans en dire plus. Sans doute aurait-il dû commencer à donner des explications avant de lui fourrer l’enveloppe dans les mains. Il le comprit dès l’instant où la surprise se dessina davantage sur le visage de son interlocuteur, les questions suivants rapidement. Il n’eut pas vraiment le loisir de répondre, passant une main dans ses cheveux, gêné. Le murmure le fit acquiescer légèrement de la tête, alors qu’il cherchait le meilleur moyen d’expliquer les choses. Il y avait réfléchi pourtant, avant de venir ici. Il avait déjà oublié ce qu’il avait récité devant la glace… Comme quoi, même en essayant de s’organiser un peu, il agissait plus à l’instinct qu’autre chose.

Sinon, tu aurais choisi un autre matin. Ou alors tu serais venu en soirée, quand les mauvaises images s’estompent davantage.


En tous les cas, en vue du faciès qu’affichait le nécromancien, il était désormais persuadé de son utilisation des bonbons lors de leurs entrevues. La dernière fois qu’il avait vu son visage affiché autant de sentiments, c’était lors de leur rencontre… Et dans la salle informatique. Il ne souhaitait pas revenir sur cet incident, bien qu’il ressentait, toujours au fond de lui, le besoin de s’excuser encore. Ce fut au tour du blondinet d’afficher une sérieuse surprise, quand Rizzen lui affirma qu’il ne devait pas. Il ne put réprimer une grimace qui vint à danser sur son faciès, réagissant au mot “zombie”. Tout dans sa mort avait beau lui rappeler sa condition, il avait toujours du mal à l’accepter. Il continuerait sans doute à en avoir, jusqu’au jour où il pourra en plaisanter.

Il resta quelques secondes silencieux, observant la culpabilité s’afficher sur le visage du nécromancien. Il sentit un pincement au cœur en le voyant réagir aussi négativement… Par sa faute. Il se mordit la lèvre inférieure, signe du mal-être ressenti. Il se sentait vraiment nul. Honteux.

« Je… Je suis sincèrement désolé. Excuse-moi je… Je sais que tu te sens coupable et… J’aurais pas dû en profiter aussi longtemps. Désolé. »

Il s’inclina bassement. Le remord était lisible sur son visage, puisqu’il était possible, lors de moments comme celui-ci, de lire en lui comme dans un livre ouvert. Il esquiva volontairement le regard du nécro, craignant de voir la colère grimper en lui. Savoir que le blond avait profité de lui n’était pas la chose la plus agréable à entendre. Il finit par se redresser, esquivant toujours son regard. Le mur derrière lui avait soudain un intérêt tout particulier.

« J’ai… J’ai pas mal réfléchi, ces derniers temps. Je ne peux pas passer ma mort à broyer du noir dans ma chambre. A rester seul comme ça, je crois que je suis devenu un peu fou. »  Un petit rire, d’autant plus que les images de sa vision venait à l’emmerder encore un peu. Il ferma les yeux un instant, avant de se reprendre. « Ce que je veux dire… C’est que c’est pas ta faute. T’as cru à mes conneries de résurrection et… J’ai réalisé que si ça n’avait pas été toi, ça aurait été un autre. »

L’admettre à voix haute te rend d’autant plus nerveux, un brin émotif, aussi.

« Si tu avais refusé, j’aurais trouvé un autre nécro et j’aurais été transformé en zombie quoi qu’il arrive. Je suis désolé, du coup… Ça aurait sans doute mieux pour toi, à bien y penser. »  Un nouveau rire nerveux. « Si t’avais pas été là après ça, après… Après mon comportement impardonnable, je sais pas ce qui me serait arrivé. Rien ne te forçait à m’aider et ça me fait juste dire que t’es quelqu’un de bien et que je suis qu’un odieux connard alors… Éponger mes dettes, je crois que c’est un début, si je veux être en accord avec moi-même. Et si tu veux plus me procurer mes potions désormais, je comprendrais. »

Il avait beaucoup parlé, au point d’avoir la gorge nouée. Il déglutit, osant lever un peu les yeux pour voir sa réaction. S’il voyait un poing s’abattre sur sa tronche, il n’essayerait même pas d’esquiver.

A ton sens, c’est tout ce que tu mérites.
Codage par Libella sur Graphiorum
[FB] Reconnaissance de dette Empty #6le 12.10.19 22:46
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[FB] Reconnaissance de dette As64OwE23/100[FB] Reconnaissance de dette EeIQN7j  (23/100)
× Présence: présent
× Evolution : [FB] Reconnaissance de dette FBQqP15[FB] Reconnaissance de dette CvBG396[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty
[FB] Reconnaissance de dette Empty × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Lucas Anglade - Graineliers / Riku Kurose - 10 Count
× Pouvoir : Contrôle végétal (pousse à partir de son corps)
× Logement : Maison de Rizzen & Leone
× Métier : Étudiant
× Epitaphes postées : 1752
× Øssements518
Féminin
× Inscription : 17/06/2019
× Surnom : la laitue romaine
× DCs : Lindsay Grant
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱
http://www.peekaboo-rpg.com/t4899-rizzen-arai-se-relever-http://www.peekaboo-rpg.com/t4932-rizzen-vegetal-a-bien-des-niveauxhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5128-rizzen-arai-deathbook
Reconnaissance de dette
Ce qui est en train de se passer te déstabilise énormément. Déjà, il te faut affronter tes sentiments face à Kyo, toute la culpabilité que sa condition génère chez toi. Ce que tu faisais juste en présence de ton frère. Mais sincèrement, tu t’attendais à tout sauf à ce qu’il se pointe à l’improviste pour amorcer un remboursement des potions prises depuis les neuf derniers mois. Avec toutes les expressions qui passent sur ton visage, c’est évident qu’il a dû faire le lien avec les bonbons que tu avales avant de le rencontrer. Tant pis, s’il faut que tu expliques, tu le feras. Là, tu ne sais pas à quoi t’attendre comme réponse à tes propos. C’est de ta faute, c’était bien ce qu’il te faisait savoir, à la salle informatique. Alors pourquoi ce soudain retournement de situation? Ce changement d’avis? Doucement, tes paupières s’ouvrent. T’es prêt à le demander. Cependant, Kyo est plus rapide pour prendre la parole, tandis que son regard se fait fuyant. Il s’excuse d’avoir profité de ta culpabilité. Alors, malgré tous tes efforts, il s’en est rendu compte? Voilà de quoi te surprendre, mais aussi te rendre de mauvaise humeur. Savoir que quelqu’un profite de soi n’a rien d’amusant. Ta mâchoire se serre quelque peu pendant qu’il s’incline face à toi. Néanmoins, tu sais que la violence ne réglera rien du tout. Au contraire, comme à la salle informatique, ça rendra toute discussion plus difficile. Alors même si tu gardes une expression plus sévère au visage, tu ne bouges pas.

Kyo se redresse, évitant toujours ton regard. Pour ta part, tu ne sais pas quoi lui dire, mis à part que tu aimerais qu’il continue ses explications et ses excuses. Comprendre pourquoi il change d’avis et qu’il veut te rembourser. Il y a forcément eu un cheminement dans sa tête, un cheminement qui aura pris neuf putains de mois. Donc, en dépit de ton attitude plus fermée, tu l’encourages à poursuivre, ce qu’il fait. Ainsi, le zombie mentionne avoir beaucoup réfléchi et qu’il a réalisé que c’était aussi de sa faute. Mais surtout, que si ça n’avait pas été toi le nécromancien, ça en aurait été un autre. Mieux pour toi oui, clairement. Vivre avec le poids d’avoir bousillé la mort de quelqu’un n’est pas facile, et ce, malgré l’aide de Leone pour te faire à cette idée et chasser la culpabilité... Et c’est vrai que tu aurais pu ne pas l’aider, après le coup de poing et tout. Donc, à ton tour de t’expliquer. « Si je t’ai aidé et que je le fais toujours, c’est par culpabilité. » L’intonation est assez rude, mais tu souffles un coup avant de reprendre plus posément. « C’est lourd comme poids à porter, d’avoir changé la mort de quelqu’un, de lui avoir nui alors que le but était d’aider. Et le poids de ma naïveté ou de mon idiotie d’avoir cru en la source que j’ai consultée... » Une once de colère revient sur la fin, sur les derniers mots. Ça ne s’adresse évidemment pas à ton interlocuteur.

« J’ai dû consulter mon psy pour tout cela. En fait, je n’ai pas eu le choix, il m’a trouvé dans ma chambre après le passage à la salle informatique... » Un soupir. Des fois, tu maudis Leone d’être trop intrusif, mais sans cela, va savoir si l’envie de te confier serait venue. Sûrement pas, te connaissant. « Malgré ses efforts, je vis toujours avec la culpabilité », affirmes-tu, défaitiste. Ce n’est sûrement rien à côté du fait de vivre en étant un zombie, tu le conçois, mais tu devais lui dire comment tu vis la chose, de ton côté. Vous ne l’aviez jamais fait, après tout. « Je n’arrivais plus à affronter ton regard parce que tu m’en voulais autant que je m’en voulais moi-même. Alors... » Tu ne sais plus où tu vas avec ce que tu dis. Une pause est nécessaire pour reprendre tes esprits, pour y mettre de l’ordre. « Ça fait du bien d’en parler entre nous, de parler honnêtement. » Discuter du sujet avec d’autres personnes ne peut pas régler le souci à sa source, c’est une évidence. Il fallait que vous discutiez tous les deux pour ce faire, et tu croyais que ça ne servirait pas, et que le poids de la culpabilité t’empêcherait de dire les bons mots et d’aller au fond des choses.

« Je suis désolé d’avoir cru que moi plus qu’un autre pouvais y arriver, tout cela parce que mon pouvoir donne une forme de vie. Désolé d’avoir découvert bien plus tard l’existence des plumes-test pour s’assurer de la qualité d’une potion. Maintenant je... je vais en cours aux Catacombes pour les potions et pour mon pouvoir. Ça m’aide. » Tu parles beaucoup. T’en rendant compte, un nouveau soupir franchit tes lèvres. « Si pour être bien avec toi-même tu veux me rembourser, alors je le prends. Je charge un peu moins cher pour les potions d’apparence, et toutes mes potions en fait, parce que je suis encore aux études. » À ton sens, ce n’est pas le moment de parler prix alors tu t’arrêtes là. Tu aviseras selon ses réponses.

Codage par Libella sur Graphiorum
Afficher toute la signature


[FB] Reconnaissance de dette Signa11
[FB] Reconnaissance de dette Empty #7le 13.10.19 15:54
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[FB] Reconnaissance de dette As64OwE18/100[FB] Reconnaissance de dette EeIQN7j  (18/100)
× Présence: présent
× Evolution : [FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Pouvoir : Se décomposer, c'est un pouvoir ?
× Croisée avec : Lui-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 1667
× Øssements636
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Kyo Yuzuki
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifferencehttp://www.peekaboo-rpg.com/t5270-kyo-parlez-apres-le-bip-biiiiiip
Reconnaissance de dette

Il n’était pas nécessaire d’être un génie pour comprendre la culpabilité de Rizzen. Même si les fois où ils se voyaient, ils n’échangeaient quasiment pas de paroles, même si le visage du nécromancien était toujours impassible, le zombie avait bien réalisé qu’il y avait quelque chose qui clochait. Il n’y avait seulement pas porté attention, au début. En vue de l'accueil qu’il lui avait réservé à la salle informatique, il n’était pas vraiment étonnant que son interlocuteur se montre méfiant envers lui, voire craintif. Même s’il ne pouvait pas lui jeter la pierre pour ça, Kyo s’en sentait toutefois blessé. Il avait beau savoir qu’il était à l’origine du problème, il n’avait ensuite plus montré le moindre signe d’agressivité. Et pourtant… Ça continuait de le suivre, neuf mois plus tard.

C’est toujours autant le bazar, au niveau de tes sentiments. Y a des moments où tu ne te reconnais même plus toi-même.

Il essayait toutefois d’aller de l’avant. Il assumait sa responsabilité, dans cette histoire. Même si une part de lui continuait de rejeter la faute sur Rizzen -c’était toujours plus facile ainsi-, il se convainquait petit à petit qu’il était le problème, à l’origine. Il était toujours difficile néanmoins d’assumer sa mort et la perte de ses amis. Il était toujours hanté par le souvenir de Seiya, en plus des visions. Mais tout ça, c’était son tracas, c’était à lui de le gérer. Il n’était pas dans ses habitudes de se reposer sur les autres. Se confier, s’ouvrir, ce n’était pas dans sa façon d’être. Il ne pensait pas le faire davantage, seulement assumer. Son comportement était inexcusable. Alors il s’excusait, pour tout ça. Pour s’être rendu compte du pouvoir qu’il avait contre le nécromancien, pour s’en être servi pour avoir des potions gratuitement.

Lorsqu’il s’inclina pour demander pardon, il ne remarqua pas immédiatement la réaction de son interlocuteur. Il l’imaginait bien, pourtant. Il resta silencieux quelques secondes, le regardant du coin de l’œil. Toute sa colère était concentrée dans cette mâchoire crispée. Il se demandait sûrement s’il devait cogné ou non… C’était compréhensible. S’il cédait à la tentation, le blond ne répliquerait pas. Cependant, aucun coup ne vint. Il entreprit alors d’expliquer davantage sa démarche, sa façon de penser.

Il lui devait au moins ça.

Ensuite… Ce fut le tour de Rizzen de s’exprimer. La première phrase lui glaça les sangs. Il avait vu juste et de ce qu’il comprenait, c’était uniquement la culpabilité qui expliquait l’aide qu’il lui apportait. Il était stupide d’avoir cru qu’il y aurait peut-être des sentiments plus positifs derrière tout ça. Après tout, ils s’étaient bien entendus à leur première rencontre… Ca lui semblait être un lointain souvenir, se demandant même parfois s’il s’était réellement déroulé. Il resta tête baissée, encaissant sans rien dire. L'énervement qu’il ressenti à la fin de sa seconde tirade n’était pas dirigée vers lui, il l’avait bien compris. Il ignorait de qui il s’agissait, mais il était vrai que s’il avait voulu se défouler sur quelqu’un, c’était plus sur cette source anonyme qu’il devait concentré sa fureur.

Il s’affaissa un peu en l’entendant parler de son psy. Alors… Il consultait, à cause de lui ? Ça ne fit que le faire sentir plus mal encore. Il comprenait bien que le nécromancien consultait avant de l’avoir rencontré, puisque le fameux psy avait débarqué juste après l’incident de la salle informatique. Mais tout de même… Être à l’origine d’un tel mal être était aussi pesant sur sa personne. Il était responsable et le poids de sa propre culpabilité ne faisait que grandir un peu plus. Maintenant qu’il s’était calmé, il réalisait toute la peine et la douleur qu’il avait véhiculé. Il était impossible de remonter le temps et il était bien incapable de dire s’il aurait pu agir différemment s’il avait su. Le pire était sans doute de réaliser que non. Il avait été aveuglé par la colère, la détresse profonde que générait le fait d’être un zombie. Il sentait toute sa honte s’abattre sur ses épaules. Il ressentit encore plus de souffrance en l’entendant dire qu’il n’osait plus le regarder en face à cause du poids de la culpabilité… Ce qui expliquait les bonbons anti-sentiments.

« Désolé… »

Il ne savait pas quoi dire de plus… Rien de ce qu’il pouvait faire ne pouvait changer tout ça. Les regrets étaient présents. Pour autant, Rizzen semblait désormais partir sur une note plus positive, après un silence gênant que le zombie n’avait pas cherché à briser. Parler faisait du bien. Clairement, ils en avaient besoin, l’un comme l’autre. Pour l’instant, il n’y avait pas vraiment du mieux, du côté du zombie. Il savait que le nécromancien se sentait coupable, mais il n’avait pas pensé que cela était allé aussi loin… Et il regrettait davantage. Il déglutit, osant enfin relever un peu la tête. Il fut surpris de l’entendre s’excuser. Pour son ignorance, pour sa vanité, aussi. Le blond cligna des yeux en entendant parler de plume-test, ignorant totalement leur existence.

« J’ai pas aidé, non plus… J’étais tellement obnubilé par le monde des vivants… Tellement persuadé que tu parviendrais à accomplir l’impossible… Je suis désolé de t’avoir emmené avec moi, dans mes délires. »

Il eut tendance à s’asseoir à moitié sur la table derrière lui, sentant ses jambes tremblées. Il avait du mal à rester debout, toute sa fatigue lui retombant dessus. Il se sentait prêt à craquer, cependant, il ne voulait pas s’afficher une nouvelle fois ainsi. Il ne désirait pas non plus la compassion. Il parlait d’assumer ses fautes, ce n’était pas pour réclamer le pardon par la pitié. Il se mordit la lèvre inférieure, essayant de reprendre le dessus sur son comportement.

« Mais maintenant… J’ai compris. J’ai compris que j’étais naïf. On l’était tous les deux, de toute évidence… »  Une moue désolée étira ses lèvres, alors qu’il laissait échapper un soupir. « Je suis mort. Et rien ne pourra changer cette vérité. »  Il ressentait une pointe de douleur, dans sa poitrine. Le penser était une chose, le dire en était une autre. Il prenait conscience de la portée de ses paroles, sentant un léger mieux, dans sa poitrine. « J’aimerai te rembourser tout ce que je te dois, peu importe le prix que tu fixes. Si tu veux me mettre une taxe pour comportement de connard, ça me va. Et mon remboursement inclut la potion de soin et les parfums du début. »  Il avait essayé d’inclure une petite plaisanterie, ne sachant pas réellement si ses mots avaient l’effet escompté.

« Et puis… Je sais pas si ça peut t’aider, mais c’est pas si pire d’être un zombie. »  Il eut une légère moue, surpris par ses propres mots. Un petit sourire vint à flotter sur ses lèvres. « Enfin, bien sûr, la décomposition et les visions, c’est pas le top à vivre. Mais avec tes potions, le parfum… C’est viable. J’ai rejoins un groupe, pour des réunions de zombies anonymes. » Un nouveau sourire étira ses traits. Ce nom continuait de le faire marrer, sans qu’il sache réellement pourquoi. « Ça m’aide pas mal à comprendre ce qui m’arrive. Partager nos expériences et… Par rapport aux autres zombies, j’ai vraiment de la chance d’avoir quelqu’un comme toi dans mon entourage. »

Si seulement tu avais pu t’en rendre compte plus tôt…


« Au fait… C’est quoi les Catacombes ? »

Parce qu’il avait pas compris, au final. C’était un nom étrange, quand même, pour qu’on y donne des cours… Il était un peu lent à comprendre, pour le coup.
Codage par Libella sur Graphiorum
[FB] Reconnaissance de dette Empty #8le 20.10.19 20:41
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[FB] Reconnaissance de dette As64OwE23/100[FB] Reconnaissance de dette EeIQN7j  (23/100)
× Présence: présent
× Evolution : [FB] Reconnaissance de dette FBQqP15[FB] Reconnaissance de dette CvBG396[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty[FB] Reconnaissance de dette Empty
[FB] Reconnaissance de dette Empty × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Lucas Anglade - Graineliers / Riku Kurose - 10 Count
× Pouvoir : Contrôle végétal (pousse à partir de son corps)
× Logement : Maison de Rizzen & Leone
× Métier : Étudiant
× Epitaphes postées : 1752
× Øssements518
Féminin
× Inscription : 17/06/2019
× Surnom : la laitue romaine
× DCs : Lindsay Grant
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱
http://www.peekaboo-rpg.com/t4899-rizzen-arai-se-relever-http://www.peekaboo-rpg.com/t4932-rizzen-vegetal-a-bien-des-niveauxhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5128-rizzen-arai-deathbook
Reconnaissance de dette
Parler franchement n’est pas si simple, mais ça fait du bien de dire en face du concerné comment tu as vécu sa zombification. Certes, ce n’est pas toi qui es pris avec le fléau, mais de là à croire que ça ne t’a pas du tout affecté, c’est faux. Tu vis très mal avec ce que tu as provoqué pour lui, et tu ne comprends pas trop pourquoi il s’excuse après tes explications. Bon, il est vrai que tes mots n’étaient pas les plus doux... Il y a encore une forme de colère en toi, celle d’avoir appris qu’il s’est servi de ta culpabilité. Au moins, il y a l’honnêteté qui est essentielle pour la suite. Un peu plus calme et réalisant à quel point parler sans filtre fait du bien, tu t’excuses pour toute cette histoire, constatant la surprise qui se peint sur le visage de ton interlocuteur. Normal, dans un sens. Ça ne sert à rien de jouer le jeu de s’en vouloir un et l’autre après autant de temps. Il vaut mieux passer à autre chose pour être plus serein, ça sera valable à tous les deux. Ce n’est pas la rancœur qui amène la paix intérieure.

« Le fait que tu aies cru en moi m’a tellement boosté l’ego que je me suis dit que j’allais tout essayer. C’était stupide de ma part... » Au final, vous avez tous les deux vos torts dans l’histoire. Ce n’est pas que toi, même si c’est difficile de chasser les pensées que c’est de ta faute, que tu as changé à tout jamais la mort d’une personne. Bref, en voyant Kyo s’asseoir à moitié sur la table, tu te dis que ça ne serait pas une mauvaise idée de vous asseoir, en effet. La conversation risque de durer encore un moment. Du moins, c’est ce que tu penses. Ton interlocuteur reprend et tu l’écoutes, frissonnant quelque peu des gouttes qui descendent sur ton torse à cause de tes cheveux encore mouillés. « On l’était oui », réponds-tu tout aussi défaitiste que lui. « On dit de notre vivant qu’on ne peut pas changer le passé, mais nous avons essayé de le faire... Au moins, la mort n’est pas une finalité en soi, pas pour tout le monde. » Sous-entendu ceux qui ne se sont pas assez amusés. Les autres, va savoir ce qui leur arrive. C’est peut-être réellement la fin, comme lors de la tombée en poussière ici.

« Comme tu veux pour le remboursement, je tenterai de te faire un chiffre. Mais il n’y aura pas de taxe, ça va », termines-tu en lui adressant un léger sourire. Il est vrai que ce moment à la salle informatique n’avait rien de plaisant, au contraire. Cependant, c’est inutile de rester sur la rancune. C’est ce que tu te dis depuis le début de votre conversation, alors tu ne changeras pas d’avis. Cette fois, tu l’exprimes. « Ça ne sert plus à rien de s’en vouloir un et l’autre. Pour être plus serein, il vaut mieux. Tu ne crois pas? » Espérons une réponse positive pour toi, sinon ça serait dommage. Ensuite, Kyo poursuit, te parlant de sa réalité. Une nouvelle fois, l’étonnement se joint à la partie de ton côté. Tu ne t’attendais pas à ce qu’il puisse t’en parler aussi ouvertement, et encore moins qu’il te dise que ce n’est pas si mal. À la fin de sa tirade, la surprise laisse place à un nouveau petit sourire. « Merci de me dire tout ça. C’est bien que tu aies pu trouver un groupe pour parler librement de ce que tu vis. » Toi tu as ton psychologue, m’enfin avais. Et lui a son groupe de zombies anonymes — c’est vrai que le nom a un quelque chose de drôle, tu n’as pas manqué le sourire de Kyo. Néanmoins, quelque chose dans ses propos a attiré ton attention. « Tu as des visions? » Ça en est presque indiscret, alors tu t’empresses d’ajouter qu’il n’a pas d’obligation à répondre. Tu as encore l’impression de marcher sur des œufs en lui parlant, mais c’est tout de même mieux.

Puis, le zombie revient sur les Catacombes. Il ne sait vraiment pas ce que c’est? Te voici surpris. Le bâtiment est pourtant très imposant, vu la quantité de cours qui s’y donnent, et pour tous les goûts. « C’est l’Université des morts à Tokyo. Il y a toute sorte de cours différents qu’on peut suivre. Tu n’es jamais passé à côté du bâtiment? » Vraiment, ça t’étonne. « Si t’as des études à poursuivre ou des envies d’apprendre, c’est la place. J’aurais dû y aller bien avant pour les potions... »

Tu profites de ce changement de sujet pour demander quelque chose que t’as envie de demander depuis le début. « Tu me permets que j’enfile un haut? On pourrait passer au salon aussi et s’asseoir sur les sofas. » À la réponse positive, tu files à ta chambre, soufflant un coup une fois caché à l’intérieur. Tes gestes sont rapides, trahissant une certaine nervosité. Néanmoins, ça sera toujours mieux en étant vêtu et en ne montrant plus ta brûlure. Donc, cela fait, tu reviens au salon, prenant place sur un des sofas. « Au fait, pour le remboursement, tu n’as pas à te presser. » Tu préfères le préciser, pour ne pas qu’il se mette dans la merde.

Codage par Libella sur Graphiorum
Afficher toute la signature


[FB] Reconnaissance de dette Signa11
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire