en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Elena a posté un rp libre dans le musée
Elena recherche un personnage masculin pour un rp négatif

[Flashback Solo] I wished I was your hero - 1er mai 1987

Terminé #1le 02.10.19 21:38
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
William Barnes
Vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[Flashback Solo] I wished I was your hero - 1er mai 1987 As64OwE42/100[Flashback Solo] I wished I was your hero - 1er mai 1987 EeIQN7j  (42/100)
× Présence: présent
× Evolution : [Flashback Solo] I wished I was your hero - 1er mai 1987 FcKnJIX[Flashback Solo] I wished I was your hero - 1er mai 1987 Empty[Flashback Solo] I wished I was your hero - 1er mai 1987 Empty[Flashback Solo] I wished I was your hero - 1er mai 1987 Empty[Flashback Solo] I wished I was your hero - 1er mai 1987 Empty[Flashback Solo] I wished I was your hero - 1er mai 1987 Empty
[Flashback Solo] I wished I was your hero - 1er mai 1987 Empty × Age de la mort : 29 Masculin
× Age post-mortem : 209
× Avatar : Sebastian Michaelis
× Logement : Appartement
× Métier : Patron et cuisinier du restaurant Mordu du goût
× Epitaphes postées : 968
× Øssements692
Féminin
× Inscription : 11/04/2019
× Surnom : l'igname
× DCs : Kaori le tout choupi, Yuki le badass
William Barnes
Vampire
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4724-william-barnes-yes-http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4736-william-barnes-mordu-du-gouthttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4818-william-barnes-mord
I wished I was your hero
James ∞ William

Cela fait déjà quatre jours que je le traque, je dois vite terminer avant de rentrer ça commence à être fatiguant. Cet homme est un psychopathe. Ca fait un petit moment que mes informateurs m'ont parlé de lui, mais la zone géographique à fait que je ne le pourchasse que maintenant. Cette pourriture à pour habitude d'enlever des gens, des prostituées avant de les torturer à sa guise, j'ai même entendu parler de viole. Rien que d'y penser, j'en ai des frissons. C'est un comble pour un homme qui torturait au nom d'un autre, mais je n'ai jamais agressé quelqu'un sexuellement. Je pourrais me cacher derrière le fait que c'était durant un autre temps, mais cela ne change pas ce que j'ai pu faire dans ma vie. Même ce que je fais actuellement ne rachètera jamais mes fautes.  
Me voilà alors, dans l'ombre alors que j'observe la dernière adresse que j'ai trouvé, si tout vas bien, ma prochaine victime se trouve là-dedans. J'entre sans trop d'encombre, ce qui est assez étonnant. Les méchants ferment rarement les portes, comme s'ils pensaient avoir une sorte d’immunité...

Grossière erreur.

C'est un endroit plutôt lugubre, j'ai même l'impression de retrouver les éléments d'une maison close du XIXe siècle. Cette pensée m'arrache presque un sourire, mais je dois redevenir sérieux. D'autant que l'obscurité se mêle à une odeur assez ignoble d'alcool, de drogue et de... sang...
Je serre les poings alors que ma mâchoire se crispe.

Merde il doit avoir une nouvelle victime...

J'entends une porte s'ouvrir et je réfléchis même pas. Je le plaque au sol alors qu'il tente de se débattre, en vain. Je vérifie tout de même qu'il s'agit bien de ma future proie et souris doucement. Oui, c'est bien lui, le regard sadique avec un soupçon de folie. Il ouvre de grands yeux en m'observant alors que mes pupilles rouges doivent briller.
- On a été un méchant garçon... Tu pensais pouvoir continuer comme ça encore combien de temps hein ? Si tu savais comme je hais les personnes comme toi... Et tu sais ce que je fais aux gens comme toi ? Je les vides.
- Qui êtes-vous ?
J'approche doucement mon visage.
- Pour toi, je serais la mort... Salut la faucheuse pour moi.
A peine je termine ma phrase que j'ouvre sa gorge, le laissant alors se vider de son sang. Je me redresse pour ne pas me salir, après tout je récupérerais son sang en poche et me nourrirais une fois rentré. Je tourne finalement la tête vers la salle d'où il sort, l'odeur de sang et autre substance est encore plus forte par-là. Je fronce un peu les sourcils, c'est beaucoup trop lumineux là-dedans, mais je finis par pousser la porte et entre. On est dans une sorte de chambre, mais en même temps on se croirait vraiment sur une scène de crime. Il y a du sang, des vêtements déchirés, d'autres objets utilisé pour le plaisir (normalement) mais pas dans ce cas présent. Il y a des aiguilles traînant au sol auprès de bouteilles d'alcools. Il ne cherchait même pas à cacher ces preuves, comme s'il pensait avoir une totale maîtrise de la situation. Mais ce qui me choqua le plus n'était pas tout cela, mais bel et bien l'homme affalé littéralement sur le lit.
Cela fait longtemps que je ne me suis pas figé ainsi en regardant quelqu'un qui souffre... Il est là, totalement dénudé, les yeux dans le vide et les lèvres gercés. Depuis combien de temps n'a-t-il pas bu ? Manger ? Depuis combien de temps cet homme le torture ?..
Je m'approche doucement de lui alors que je regarde les pulsassions de son sang. C'est rapide, beaucoup trop rapide. Ce n'est pas normal, il va bientôt mourir. Seulement, il souffre, il ne réalise certainement pas mais moi je le vois en train de souffrir. Et cette vision est tout simplement insupportable...
Je m'approche doucement, ne voulant pas qu'il prenne peur, bien qu'il ne doit pas comprendre grand chose à ce qui l'entoure. Je glisse une main tendre sur son visage pour dégager ses mèches de cheveux alors que ma mâchoire se crispe, retenant les larmes me montant aux yeux. Son regard se pose sur moi, je reste totalement immobile alors que j'ai l'impression qu'il est en train de me sonder. Je ne veux pas qu'il pense que je suis comme l'autre enfoiré... Je ne veux pas qu'il s'imagine que je suis un détraqué moi aussi...

Même si je le suis, un peu...

- Je suis désolé... Tu verras, tout ira bien
Je n'ai qu'une chose à faire maintenant, c'est faire en sorte qu'il aille mieux. Je n'ai jamais transformé quelqu'un en vampire, mais en le mordant et le tuant ainsi il deviendra comme moi. Est-ce une bonne chose ? Je ne saurais vraiment le dire, mais il pourra revenir dans ce monde, il pourra ainsi y revenir, le voir grandir. Il est si jeune...
Je le redresse un peu et le serre contre moi avant de finalement glisser mes lèvres contre sa nuque. Il n'oppose aucune résistance, je pense qu'il n'en a tout simplement plus la force. Je ferme les yeux alors que mes crocs s'enfoncent dans sa chair. Son sang a un goût atroce, celui de la drogue qui coule dans ses veines. Je le serre pourtant plus contre moi alors que ma main se porte à son poignet pour sentir ses battements de cœur. Je bois ce sang, je fronce le nez pour supporter ce goût atroce mais je ne le lâche pas un seul instant, pas encore...  
Il ne faut pas longtemps, deux minutes à peine pour que finalement j'entende son dernier souffle. Et c'est là que je retire mes crocs et que j'éclate en sanglots, serrant cet homme que je ne connaissais pas contre moi.
- Je suis désolé... Je suis tellement désolé... Si seulement j'étais arrivé plus tôt...Si seulement je l'avais trouvé... Pardonne moi...
Est-ce que je disais ça pour lui qui ne m'entendait plus, ou pour moi afin de me donner une bonne conscience ? Il est le premier innocent que je tue en tant que vampire, et cela me brise tout simplement le cœur. Alors je reste là, à le serrer contre moi, à lui murmurer à quel point je suis désolé pendant que l'autre connard se vide de son sang... Maintenant j'ai envie de le torturer, j'ai envie de le faire souffrir autant qu'il a fait souffrir ses victimes, autant qu'il a fait souffrir cet homme, mais c'est trop tard. Alors je l'écoute mourir, me disant que ce n'est pas suffisant. Mais que faire d'autre, il souffre assez avec sa gorge totalement ouverte. Ma seule satisfaction est qu'il mets du temps à mourir... Je ne veux même plus boire de son sang. Je bois le sang de ses personnes mauvaises parce que je n'ai pas le choix. Je déteste ça mais comme je suis obligé de le faire, autant le faire sur les méchants. Si cela peut aussi permettre aux genre humains de vivre plus paisiblement, mais il y a toujours de sombres fous dans ce monde.

Cela ne changera donc jamais...

Je finis par me redresser, couchant l'homme sur le lit avant de l'habiller de mon manteau. Je place mes mains dans son dos et sous ses genoux pour le porter contre moi. Je ne sais pas pourquoi je fais ça, mais je le sors de ce cauchemar, même corporellement. J'ai pris la voiture du connard et j'ai roulé...  J'ai roulé jusqu'à un coin tranquille où le soleil commençait à se lever et je l'ai enterré au pied d'un arbre...
Un endroit paisible pour laisser son corps reposer paisiblement. Je sais que l'au-delà est une autre histoire, mais je devais faire ça... Je devais le faire pour ma première véritable victime... Je ne sais même pas son prénom...

Si seulement...
Si seulement je l'avais chassé en premier plutôt que de m'attaquer à d'autres criminels... Eux aussi aurait tué d'autre personne, mais c'est la première fois que je vois une telle scène.
Si seulement je n'avais pas mis trois jours à la retrouver, peut-être que j'aurais pu sauver ce jeune homme...
Si seulement cet homme n'était pas un salaud... Si seulement ce monde ne regorgeait pas de sombres salauds...
Si seulement...
Une question qui ne va cesser de me tourmenter...

Mais maintenant, je dois le retrouver dans le monde des morts, non seulement pour m'excuser encore, mais aussi pour prendre soin de lui maintenant. Je dois lui parler de notre conditions. Lui apprendre que le groupe sanguin est important, lui parler du monde des morts, et surtout le protéger maintenant...

Il n'aura plus jamais à faire avec des connards tant que j'aurais un œil sur lui...
Code by Silver Lungs
Afficher toute la signature


Evil is a point of view...
N’ai pas peur. Je vais te donner le choix que je n’ai jamais eu ▬
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire