en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Elena a posté un rp libre dans le musée
Elena recherche un personnage masculin pour un rp négatif

This is the first day of my life || Miwah

This is the first day of my life || Miwah Empty #1le 30.08.19 21:20
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Liam Gold
Nécromancien

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
This is the first day of my life || Miwah As64OwE10/100This is the first day of my life || Miwah EeIQN7j  (10/100)
× Présence: présent
× Evolution : This is the first day of my life || Miwah EmptyThis is the first day of my life || Miwah EmptyThis is the first day of my life || Miwah EmptyThis is the first day of my life || Miwah EmptyThis is the first day of my life || Miwah EmptyThis is the first day of my life || Miwah Empty
This is the first day of my life || Miwah 71gg × Age de la mort : 23 Masculin
× Age post-mortem : 24
× Avatar : Sasuke Uchiwa - Naruto
× Appartement : Michalak
× Epitaphes postées : 470
× Øssements1137
Autre
× Inscription : 07/03/2017
× Surnom : l'hippopotame
× DCs : Etsu Morugawa | Toulouze Ka
Liam Gold
Nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t2531-liam-gold-guilty-tearshttp://www.peekaboo-rpg.com/t2538-liam-carnethttp://www.peekaboo-rpg.com/t2548-liam-cellphonehttp://www.peekaboo-rpg.com/t3491-liam-twitter
WORDS:
705
Le soleil brillait avec force en cette chaude après-midi d’été. Les gens étaient de sortie, allant et venant sur les trottoirs de la ville de Tokyo. Ils s’en allaient faire leurs courses, ou se promenaient, ou aller rejoindre des gens qu’ils connaissaient. Tu ne savais pas vraiment et tu t’en fichais éperdument. Tu les observais d’un air distrait tout en flânant dans les rues, les avenues, les quartiers de la capitale des morts. Sans te soucier des autres, de leurs regards, de leurs expressions curieuses. Qu’ils regardent, qu’ils te regardent. Cela ne t’atteignait pas.

Deux semaines. Ou un peu plus. Tu avais un peu de mal avec la notion de temps ces derniers temps, depuis que tu avais pu sortir de cette chambre que l’on t’avait désigné dans cet établissement obscur et dérangeant. Deux semaines environ que l’on t’avait permis de sortir, de voir le monde, de le revoir à nouveau. Deux semaines que tu retournais marcher dans les rues de Tokyo, depuis ton accident. Tes pupilles sombres n’avaient pas lâché les hauts buildings les premières fois, comme par peur de voir le sol. Le bitume et le béton. L’eau qui coulait sous les ponts. Puis tu avais repris l’habitude. Doucement. Tout doucement. Maintenant, tu n’avais plus peur du tout et te promenais sans crainte entre les gens. Mais toujours avec une ou deux petites boules jaunes nichés quelque part dans tes vêtements ou tes cheveux.

Il faisait chaud, peut-être un peu trop. Marchant à l’ombre, tu tentais de rester caché des rayons trop fort de cette étoile trop proche de cette fichue planète. Caché derrière les immeubles, derrière les arbres, derrière les boutiques. Un poussin dans tes cheveux piaillait par moment, semblant découvrir le monde depuis son perchoir. Cela devait sûrement être le cas alors que tu gardais tes mains bien fourrées dans les poches de ton bermuda beige, les yeux un peu perdus au hasard. Des marchants de glace. Des gamins jouant au vélo dans la rue. Des groupes discutant entre eux. Des grandes devantures pleines d’affiches publicitaires. Un quartier plus touristique, plus prisé, plus visité. Il y avait plus de monde. Et pour cause.

La grande tour de Tokyo.

Tu t’arrêtas en la voyant, tes prunelles se posant sur elle un instant. Comme si tu ne l’avais pas vu depuis si longtemps. Ce n’était pas totalement faux. Cela faisait un moment que tu ne l’avais pas vu d’aussi prêt. Depuis avant l’accident. Tu y venais pourtant souvent. Avec ce petit bout de femme. Cette jeune fille avec qui tu avais habité un moment. Tu te demandais ce qu’elle devenait. Ce qu’ils devenaient tous. Une moue se dessina sur ton visage, un sentiment plus triste s’emparant de ta personne. Ce n’est pas de ta faute Liam. Tu le sais. Ça va aller.

Elle était grande. Tellement grande. Et toi tout petit. Si petit. Avec cette petite boule de plume jaune dans les cheveux. Elle aurait pu être logée dans ton t-shirt gris et blanc à manches longues, dans la poche de devant mais elle avait préféré les cheveux. Elle te suivait partout depuis son apparition, un mois plus tôt. Et tu la laissais faire. Tu ne lui avais pas trouvé de nom. Pas encore. Mais chacun sait que l’on s’attache trop vite quand les choses ont un nom. Et tu ne veux pas t’attacher. Pas maintenant. Pas encore.

Un soupir t’échappa, tes épaules retombant comme libérées d’un poids. Cela faisait tellement longtemps. Si longtemps. Tu ne savais pas trop quoi faire maintenant, toi qui avait retrouvé un semblant de liberté. T’enfuir, et ne plus jamais revenir ? Tu avais essayé et ça n’avait pas marché. Attendre de voir ? Ca non plus ça n’avait pas marché. Avancer ? Sûrement. Mais comment. Un autre soupir. Tu tournas les talons, prêt à reprendre la route, ta fuite du soleil quand tu vis plus loin, devant la tour, une chevelure bien connue. Ce petit bout de femme. Cette jeune femme. Devant la tour. Elle sembla te voir aussi et tu ne sus quoi faire ; ni quoi dire. Juste rester là, sans bouger. Le passé refaisait doucement surface et bizarrement, ce n’était pas si douloureux que ça. C’était même plus doux que tu avais pu l’imaginer.
Thank you, xion!
Afficher toute la signature


guiltin' tears

Anglais : #3366CC ; Japonaise #6F8DAB
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire