en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Elena a posté un rp libre dans le musée
Elena recherche un personnage masculin pour un rp négatif

Dix millions de bonbons pour employeur irritant [Feat Jin~~]

Dix millions de bonbons pour employeur irritant [Feat Jin~~] Empty #1le 24.08.19 12:37
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Benedikt Engelburg
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Dix millions de bonbons pour employeur irritant [Feat Jin~~] As64OwE9/15Dix millions de bonbons pour employeur irritant [Feat Jin~~] EeIQN7j  (9/15)
× Présence: présent
× Evolution : Dix millions de bonbons pour employeur irritant [Feat Jin~~] EmptyDix millions de bonbons pour employeur irritant [Feat Jin~~] EmptyDix millions de bonbons pour employeur irritant [Feat Jin~~] EmptyDix millions de bonbons pour employeur irritant [Feat Jin~~] EmptyDix millions de bonbons pour employeur irritant [Feat Jin~~] EmptyDix millions de bonbons pour employeur irritant [Feat Jin~~] Empty
Dix millions de bonbons pour employeur irritant [Feat Jin~~] Empty × Age de la mort : 17 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Yû Kanda - D-Grey Man
× Appartement : Jolly Jumper
× Métier : Des petits jobs [en ce moment : vendeur de confiseries au cirque]
× Epitaphes postées : 383
× Øssements753
Je ne veux pas répondre
× Inscription : 03/07/2019
× Surnom : la tique
Benedikt Engelburg
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t4947-benedikt-engelburg-lonely-hearhttp://www.peekaboo-rpg.com/t4963-benedikt-engelburg-mein-leben-ist-tot-mein-tod-ist-dein

Dix millions de bonbons pour employeur irritant

 Benedikt avait fini par devenir un habitué des petits boulots à mi-temps. L'entreprise avant-gardiste qui vendait du pop-corn à la fête foraine avait étonnement mis la clé sous la porte, et le jeune fantôme avait retrouvé un travail de vendeur de friandises au cirque. À vrai dire, ce job lui plaisait assez bien. En plus de ne pas y travailler tous les jours, ses horaires et honoraires étaient assez agréables. Il arrivait peu de temps avant le spectacle, repartait après avoir aidé à ranger.

Benedikt n'était pas vraiment un mauvais vendeur. Mais, disons qu'il n'était pas des plus avenants. Et qu'il lui arrivait de faire fuir quelques clients de ses manières rudes. Personne ne lui avait rien dit, lui-même n'avait rien remarqué, mais tous ses collègues devaient le penser. Après tout, ce n'était qu'un petit vendeur parmi d'autres, il faisait de son mieux.

Jusque-là, le lémure n'était jamais vraiment allé dans un cirque. Il avait d'abord eu peur d'y retrouver l'ambiance bruyante et étouffante des fêtes foraines, mais avait été agréablement surpris. Même s'il ne l'aurait jamais avoué, il trouvait le spectacle… Magique. Il était généralement occupé à donner des friandises aux spectateurs, mais il lui arrivait de se perdre dans la contemplation des prouesses des artistes.

Dans ces artistes, d'ailleurs, il y avait quelques phénomènes. Ou plutôt, un principal phénomène. Leur patron à tous, rien que ça. C'était l'artiste gérant les artistes, le prince ou la princesse brillant au milieu de la troupe et de la scène, s'attirant à la fois les foudres et les grâces de tous. Un excentrique nommé Jin, lui semble-t-il. Même si Benedikt avait appris à se méfier des apparences depuis sa mort, ce gamin-là avait toutes les manières d'un enfant, tous les traits de caractères, ce qui le rendait aux yeux du lémure très peu crédible.

Le vendeur de seconde zone n'avait rien contre ses habits colorés, ses manières étranges et sa passion pour les friandises, mais il se méfiait de son ton autoritaire et de son égocentrisme palpable. De plus, il lui semblait déraisonnable de confier une position si élevée à quelqu'un d'aussi insouciant. Mais, bon, ça ne le concernait pas, et tant que la compagnie marchait assez bien pour l'embaucher, tout lui allait.

En effet, il n'avait eu que très peu de contact avec celui qu'on pouvait considérer comme son patron. Un court entretien d'embauche – très étrange, d'ailleurs – une ou deux consignes – carrément cheloues pour certaines – rien de plus. Et, vu son caractère, ce n'était probablement pas Benedikt qui chercherait à copiner avec les autres.

C'est l'esprit vagabondant ainsi que le fantôme saisit son cageot remplit de bonbons. Le spectacle ne commençait pas avant une petite heure mais acheter restait tout de même un bon moyen de combler l'attente pour les premiers arrivés devant le chapiteau.

Benedikt allait se mettre au travail quand une tâche jaune et verte fit irruption au milieu du personnel, les jaugeant à la manière d'un châtelain étudiant son domaine. Le lémure serra la mâchoire en un sourire crispé.

Tiens, quand on parle du loup.

Codage par Libella sur Graphiorum



@Jin Shuuya

Hrp:
Voilà ! Dis moi si tu veux que je change quoi que ce soit ;)
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire