en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Y'en a pas d'annonces actuellement, si c'est pas malheureux.
En attendant de nouvelles annonces, on t'invite à zieuter les carnets qui n'ont pas encore eu de réponse : Haruki Matsuoka, Zachary Harper, Reina Makoto, Taichi Haru, Nemo Reed, Yukimura Arai

Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty #11le 27.08.19 12:23
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Elizabeth Evenwild
Nécromancien

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 As64OwE4/100Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EeIQN7j  (4/100)
× Présence: présent
× Evolution : Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty
× Age de la mort : 28 Féminin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Chapelier fou
× Pouvoir : Création de barba'bulles crépitantes
× Appartement : Van Gogh
× Métier : Artificière, vendeuse dans une boutique de potions
× Epitaphes postées : 115
× Øssements258
Féminin
× Inscription : 24/07/2019
× Surnom : la côte de bette
Nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t5000-elizabeth-evenwildhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5008-elizabeth-bullee
Les derniers sacrements du feu


Elizabeth soupira en emboîtant le pas à Dismas, qui se dirigeait vers un arbre à une vingtaine de mètres de celui qu'elle lui avait indiqué. C'était mieux que rien : il avait eu le mérite de s'éloigner d'une distance presque convenable de la zone de tir. Elle imaginait qu'il allait simplement s'adosser au chêne en continuant de s'abreuver, mais il la surprit -une énième fois- en lançant son grappin. Soucieuse, elle l'observa se hisser vers la cime avec une souplesse sur laquelle elle n'aurait pas parié. L'aisance de ses mouvements malgré son taux d'alcoolémie inquiétant l'impressionnait, mais elle se garda bien de le lui faire savoir. Du bout des doigts, elle attrapa le couvre-chef qu'il lui lançait, humant avec une pointe de dégoût ses effluves.

- Ne t'inquiète pas pour ça, Héphaistos me guide, lui répondit-elle sans se formaliser de sa vulgarité, qu'elle mettait sur le compte de l'ivresse. Et je préférais éviter d'abîmer ton superbe chapeau, poursuivit-elle avec une pointe d'ironie en lui renvoyant d'un geste ample. Fais attention quand tu descends, je voudrais pas te ramasser en morceaux.

Tout en parlant, elle avait sorti un petit miroir de l'une de ses poches pour constater l'ampleur des dégâts que son maquillage avait subi. Son reflet l'épouvanta. Le fard blanc qui recouvrait habituellement en couche épaisse son visage s'était estompé sur son nez, traçant une démarcation étrange autour de celui-ci. Elle ressemblait à un clown qui aurait perdu sa truffe rouge. La nécromancienne referma d'un claquement sec son miroir.

-Bon, je vais lancer les feux. Ne bouge pas, ordonna-t-elle avec fermeté.

Combien de chances y avait-il qu'il reste tranquille ? Elizabeth songeait sérieusement à l'attacher au tronc, mais elle n'avait pas de cordes sous la main. Par contre, une pomme narcoleptique patientait tranquillement au fond de sa poche. Peut-être que si elle lui enfonçait par surprise dans le gosier... ? Non non, trop risqué. Quoique, l'emploi de la force n'était peut-être pas nécessaire. Il était fort possible qu'il accepte le fruit sans se méfier. Néanmoins, son endormissement pourrait poser problème si elle avait besoin de lui par la suite. Elle décida de n'user de cette solution qu'en dernier recours. Alors qu'elle s'apprêtait à rejoindre ses précieuses bombes, un détail lui revint à l'esprit, figeant ses mouvements. Le briquet.

Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty #12le 29.08.19 0:55
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Astard Wealdborn
Nécromancien

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 As64OwE29/100Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EeIQN7j  (29/100)
× Présence: présent
× Evolution : Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty × Age de la mort : 44 Masculin
× Age post-mortem : 467
× Avatar : Gangplank - League of Legends
× Pouvoir : Vomir de l'éthanol
× Croisée avec : Le dit éthanol
× Appartement : Bozo
× Epitaphes postées : 269
× Øssements181
Masculin
× Inscription : 20/02/2019
× Surnom : le léopard
× DCs : Ce personnage EST un dc, l'original étant Viktor Von EisenHändler
Nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t5046-astard-wealdborn-no-message-inhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5051-astard-wealdborn-oranges-n-scrumpy-tis-not-like-we-need-anything-else-heh
Dem bottles son
Elle lui renvoyait son chapeau, mais pas à la bonne hauteur. Astard voyait son fier tricorne voler sur le chemin retour, et mettait plusieurs secondes à comprendre pourquoi. N'ayant pas le temps de s'offusquer de ce froid retour à l'envoyeur, alors qu'il calculait aussi précisément que le permettait son intellect la trajectoire du couvre-tête. L'ivresse faussant ses calculs, il laissait la gravité terrestre le rapprocher brutalement du sol, priant quelque dieu de la chance pour qu'il entraîne le chapeau dans sa chute. Bien évidemment, l'objet n'était pas autrement dérangé par la chute, et en addition à ce triste constat, Astard tombait violemment sur le flanc et riait de sa presque douleur, par chance il ne ressentait plus de souffrance physique véritable depuis bien longtemps, mais les dégâts anatomiques étaient toujours présents. Entre deux éclats de rire incompréhensibles, il arrivait à hurler.

"C'est bon soldat, j'suis encore en un morceau, mais va rattraper mon tricorne il s'est enfui c'te scapin." Elizabeth lui avait adjuré de ne pas se déplacer. Malgré ses tentatives, le pirate n'arrivait pas à se redresser sur sa jambe droite, qui avait bravement encaissé une bonne partie de l'impact. N'ayant pas le courage de ramper jusqu'à la clinique la plus proche, Astard abandonnait l'idée de ce tirer de ce mauvais pas seul.

"Soldat, soldat... Au lieu de mater le sol avec tes yeux de poiscaille cramée, viens donc m'aider, je crois que le caporal jambe droite est en pleine mutinerie." Convaincu que son appel à l'aide ne serait pas ignoré, il laissait retomber l'arrière de sa tête contre l'herbe et ses amis les asticots en attendant patiemment qu'une âme charitable vienne contempler l'étendue des dégâts. Il devinait déjà l'état de sa bouteille de cidre, et n'avait pas même le courage d'en sortir les fragments divers, par chance ceux-là n'avait pas percé ni tranché profondément la peau rigide du marin.

N'étant pas certain qu'elle s'approchait, ses sens étant malmenés par son alcoolisme du jour, il adressait une dernière pique, quitte à subir un nouvel assaut podal. L'important n'était pas tant de la faire s'apitoyer, c'était bien qu'elle s'approche pour informer Astard de l'état de son membre dysfonctionnel.

"Si tu cherches l'os de ton nez par terre, tu m'en vois navré mais je pense l'avoir englouti. J'te le rendrai demain, 'fin si j'y pense dans les latrines."

LES RÉSULTATS DU DÉ MAUDIT GNEHEHEH:

1- Rien de grave, la commotion à quelque peu endormi la jambe, elle reviendra à ses fonctions bientôt.

2- La cheville d'Astard n'est manifestement pas tournée dans la bonne direction.

3- Une fracture légère est plus que probable, pour son plus grand malheur.

4- Non, cette jambe n'a aucun problème apparent, Astard est juste trop ivre.
Afficher toute la signature


Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Of6h73c
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty #13le 29.08.19 0:55
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
La Faucheuse
Maître de la mort

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 As64OwE0/0Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EeIQN7j  (0/0)
× Présence: présent
× Evolution : Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Pouvoir : omnipotente
× Epitaphes postées : 2917
× Øssements526
Autre
× Inscription : 15/03/2014
Maître de la mort
Le membre 'Astard Wealdborn' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'4 FACES' :
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 8iLZQl2
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty #14le 30.08.19 19:32
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Elizabeth Evenwild
Nécromancien

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 As64OwE4/100Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EeIQN7j  (4/100)
× Présence: présent
× Evolution : Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty
× Age de la mort : 28 Féminin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Chapelier fou
× Pouvoir : Création de barba'bulles crépitantes
× Appartement : Van Gogh
× Métier : Artificière, vendeuse dans une boutique de potions
× Epitaphes postées : 115
× Øssements258
Féminin
× Inscription : 24/07/2019
× Surnom : la côte de bette
Nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t5000-elizabeth-evenwildhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5008-elizabeth-bullee
Les derniers sacrements du feu


Alors qu’Elizabeth contemplait le sol en espérant y trouver la solution à son problème de briquet, un fracas la fit sursauter. Elle n’eût pas besoin de se retourner pour en deviner l’origine. Manifestement, la remarquable agilité de Dismas n’avait pas suffi à compenser son ivresse. Il semblait néanmoins en bon état, à en juger par ses jacassements. Dans un soupir, l'artificière rebroussa chemin et se dirigea vers l’ivrogne. Remarquant le tricorne de ce dernier un peu plus loin, elle fit un crochet pour aller le récupérer. Aussi frustre qu'il puisse être, le barbu paraissait tout de même accorder de l'importance à ses possessions.

-Soldat, soldat... Au lieu de mater le sol avec tes yeux de poiscaille cramée, viens donc m'aider, je crois que le caporal jambe droite est en pleine mutinerie.

Poiscaille cramée ? La remarque la fit tiquer. Certes, elle avait reconnu l’expression de merlan frit qui lui était associée, mais la comparaison de ses yeux à ceux d'un vulgaire poisson lui déplaisait. Mordillant sa lèvre inférieure pour retenir une réplique mordante, la rousse s'approcha de Dismas. L'heure n'était pas à la confrontation.

Elle s’apprêtait à examiner sa jambe, lorsqu’il reprit la parole. Encore des quolibets. Son indulgence avait ses limites. Elle pouvait supporter la balourdise du poivrot, mais il en était tout autre des atteintes à sa dignité. Sa bienveillance et son inquiétude s'étaient envolées. D'un geste vif et puissant, Elizabeth écrasa le couvre-chef du marin sur son visage. Elle le maintint fermement dans cette position en y appuyant tout son poids, dans le but de faire ressentir à Dismas les prémices de l'asphyxie.

-Étouffe-toi dans ton cuir, fesse d’huître laiteuse!

Les insultes n’avaient jamais été sa spécialité.
Tout en gratifiant l’ivrogne d’un dernier coup de pied, la jeune femme relâcha la pression et se redressa. La colère avait rougi son visage, rendant d'autant plus risible la démarcation entre son teint blanc et son nez. Chemise couverte de cendre, chevelure ébouriffée – enfin, encore plus que d'habitude – , maquillage ruiné, Elizabeth faisait pâle figure. Ses prunelles, braquées sur Dismas, n'en étaient pas moins foudroyantes.
Toutefois, malgré son courroux, elle ne put empêcher son regard de dévier petit à petit vers les membres inférieurs du marin.

-Tes gambettes sont pas plus tordues que gonflées. Tu devrais t’en sortir, Princesse.




Bloup:
Je voulais juste te prévenir que la semaine pro je reprends les cours, du coup je risque d'être plus longue à répondre  Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 2929307098 .
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty #15le 02.09.19 1:05
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Astard Wealdborn
Nécromancien

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 As64OwE29/100Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EeIQN7j  (29/100)
× Présence: présent
× Evolution : Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty × Age de la mort : 44 Masculin
× Age post-mortem : 467
× Avatar : Gangplank - League of Legends
× Pouvoir : Vomir de l'éthanol
× Croisée avec : Le dit éthanol
× Appartement : Bozo
× Epitaphes postées : 269
× Øssements181
Masculin
× Inscription : 20/02/2019
× Surnom : le léopard
× DCs : Ce personnage EST un dc, l'original étant Viktor Von EisenHändler
Nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t5046-astard-wealdborn-no-message-inhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5051-astard-wealdborn-oranges-n-scrumpy-tis-not-like-we-need-anything-else-heh
Dem bottles son
Il avait beau sentir un débuts de suffocation, le marin riait toujours sous son vieux chapeau. Par chance, le manque de souffle rendait inaudible une énième provocation, qui se référait au fait que la nécromancienne aurait pu le noyer dans de l'eau plutôt que dans un tricorne. Injustement, l'insulte maladroite qui pourrait presque blesser un enfant d'Elizabeth était entendue, et sans pour autant être offensé Astard en tirait le ton. La vision encore cachée, le pirate commençait à concevoir que c'était peut-être la taquinerie de trop, certains ont un égo si fragile après tout. Encore au sol, il remarquait à peine le coup final, alors qu'il se demandait encore et toujours ce qu'elle avait bien pu tenter de dénicher dans les hautes herbes. N'y trouvant pas de réponse, et obtenant en parallèle une autre quant à l'état du caporal genou droit, Astard remarquait par effet placebo qu'il allait déjà mieux, et se relevait en chancelant. Il ressentait des remords, et c'était assez ironique de la part de quelqu'un qui avait en plusieurs siècles troué plus d'un corps d'une bille maligne sans état d'âme, mais son empathie pour des connaissances aussi non-intimes soient-elles n'était pas à démontrer.

Il n'était toujours pas un beau parleur ceci dit, et ne savait pas réellement comment présenter ses excuses sans ramener sur le tapis le fait que la grande dame ne savait pas prendre une blague pour ce qu'elle est, ce qui ne devait surtout pas être son propos. Plutôt, il décidait de se reprendre pour ne plus causer de problèmes, car il devinait être la source de l'incident qui lui avait fait prendre feu. Ses doigts cherchant vainement des réponses dans sa barbe et ses yeux dans le ciel, Astard revenait à la sempiternelle question: Que cherchait-elle par terre? Se remémorant vaguement ses actions de la journée, il ne trouvait pas la réponse, mais en repassant plusieurs fois les paroles d'Elizabeth dans son esprit tordu, la réponse lui paraissait évidente. Son briquet.

Plus qu'un objet, c'est toujours la fonction qui fait défaut si on le perd, à moins de trouver un remplacement. Par chance, l'alcoolique était toujours assez lucide pour comprendre en quoi servirait le briquet porté disparu dans la situation actuelle. Il se rappelait également avoir allumé les mèches sans, et c'est en toute logique qu'il tendait son pistolet, le tenant bien évidemment par le canon et après y avoir fourré un peu de poudre, vers sa camarade.

" 'Suffit de fourrer la mèche dans le canon, ou juste près des pierres... Enfin ça remplacera ton briquet, le temps que j'en rachète un."

C'était ses excuses maladroites, en quelque sorte. Astard était navré d'admettre que provoquer était mille fois plus facile.


auf:
"Tout le monde reprend les cours t'inquiète, mais bon moi je serais dans une sacrée année de branleurs donc j'aurai toujours autant de temps libre Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 4126741921
Pis vu que j'accumule trente six milles rps c'est vraiment pas plus mal pour ma santé mentale qui me force à me sentir mal quand je répond pas rapidement, pas la peine de t'excuser Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 4126741921
Afficher toute la signature


Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Of6h73c
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty #16le 09.09.19 15:59
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Elizabeth Evenwild
Nécromancien

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 As64OwE4/100Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EeIQN7j  (4/100)
× Présence: présent
× Evolution : Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty
× Age de la mort : 28 Féminin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Chapelier fou
× Pouvoir : Création de barba'bulles crépitantes
× Appartement : Van Gogh
× Métier : Artificière, vendeuse dans une boutique de potions
× Epitaphes postées : 115
× Øssements258
Féminin
× Inscription : 24/07/2019
× Surnom : la côte de bette
Nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t5000-elizabeth-evenwildhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5008-elizabeth-bullee
Les derniers sacrements du feu


La réponse de Dismas décontenança Elizabeth. Elle s'attendait à ce qu'il prenne la mouche et réplique de plus belle, et n'avait pas envisagé un seul instant qu'il puisse ignorer ses provocations. En réalité, elle avait secrètement espéré que la conversation s'envenime, afin de pouvoir se libérer de toute la frustration accumulée pendant la soirée. Rien de mieux qu'une bonne petite engueulade pour se défouler. Malheureusement, le marin, qui n'avait – à sa grande déception –  pas cillé au surnom de princesse, paraissait décidé à contrecarrer ses plans. De plus, la rousse constata avec un semblant de regret que sa jambe ne le faisait visiblement plus souffrir. Bien qu'elle ne soit pas dépourvue d'empathie, elle aurait aimé que le sort s'acharne un peu plus sur lui dans un souci d'équité.

Pour le moins vexée, elle attrapa du bout des doigts l'arme qu'il lui tendait. Elle l'inspecta quelques secondes, perplexe, avant de hausser les épaules en soupirant. La manipulation n'était sûrement pas exempte de danger, mais cela lui importait peu. Elle avait subi son lot de catastrophes pour la journée et une de plus n'y changerait pas grand chose.

-Ça fera l'affaire, bougonna-t-elle en s'éloignant d'un pas traînant. Reste là, ajouta-t-elle d'un ton bien moins ferme qu'auparavant. L'idée que le poivrot puisse finir par ignorer ses avertissements et se retrouver avec une barbe roussie n'était pas pour lui déplaire.

Arrivée en face des 4 explosifs restants, elle eut un instant d'hésitation. Valait-il mieux rester prudent et n'en embraser qu'un seul ou lancer tous les feux à la fois en espérant qu'au moins un dans le lot serait efficace ? Son impatience ne tarda pas à l'emporter sur sa prévoyance. Si la poudre était réellement conforme, c'était le moment ou jamais de faire ses preuves. Avec nonchalance, la rousse enfonça les 4 mèches dans le canon. Puis, dans une posture semblable à celle de Dismas lors de la première mise à feu, elle appuya sur la détente.

Aussi douteuse qu'elle puisse être, la méthode du marin fonctionna parfaitement. Des flammèches se propagèrent, grignotant petit à petit la corde. L'artificière, plutôt satisfaite, s'écarta de la zone de tir à foulées rapides. Sans trop de difficultés, elle parvint à rejoindre l'arbre escaladé plus tôt par Dismas avant que le feu n'ait atteint la fin de sa course. Alors qu'elle s'affalait sur l'herbe, une détonation retentit, suivie de crépitements. Les artifices avaient atteint l'apogée de leur trajectoire.


Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty #17le 14.09.19 1:55
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Astard Wealdborn
Nécromancien

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 As64OwE29/100Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EeIQN7j  (29/100)
× Présence: présent
× Evolution : Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 EmptyLes derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty
Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Empty × Age de la mort : 44 Masculin
× Age post-mortem : 467
× Avatar : Gangplank - League of Legends
× Pouvoir : Vomir de l'éthanol
× Croisée avec : Le dit éthanol
× Appartement : Bozo
× Epitaphes postées : 269
× Øssements181
Masculin
× Inscription : 20/02/2019
× Surnom : le léopard
× DCs : Ce personnage EST un dc, l'original étant Viktor Von EisenHändler
Nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t5046-astard-wealdborn-no-message-inhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5051-astard-wealdborn-oranges-n-scrumpy-tis-not-like-we-need-anything-else-heh
Dem bottles son
Pour la première fois en de nombreuses années, il respectait une consigne lui ordonnant de rester en place. Pour ne pas crouler sous son propre poids, il s'asseyait au pied de l'arbre et regardait Elizabeth faire. Voir son compagnon de longue date agité par des mains n'étant pas les siennes était quelque peu douloureux, mais c'était une juste sentence pour avoir jeté sans état d'âme un briquet vers les herbes de la perte et de l'oubli. Bravement ou par facilité, la nécromancienne enfonçait les mèches dans le canons pour qu'une détonation extirpe Astard de ses indescriptibles pensées ivres. Elle semblait aussi vouloir s’adresser au dieu du ciel, mais silencieusement. Le pirate n'avouera jamais qu'il aurait préféré voir un peu de panache dans la forme et des hurlements venant des tripes, mais admettait que des humains sensés n'aient pas à suivre son exemple.

Quel ne fut pas son bonheur en voyant les flammes s'élevait vers des sommets inatteignables. C'était particulier pour le vieux pirate, d'accomplir au compte d'autrui. L'extase suffisait à le redresser en un instant pour qu'il beugle, se tenant fièrement face à son succès les poings levés, alors que sa camarade gisait encore au sol.

"VICTOIRE MES AMIS, CHIMIE 1; LOIS NATURELLES DE LA PHYSIQUE 0. LA PROCHAINE TOURNÉE EST POUR MOI"

Et il riait de plus belle, une larme au coin de l'oeil. De joie bien sûr, l'idée même d'avoir accompli quelque chose était grisante, mais savoir que quelqu'un était également témoin de son triomphe en étant forcé d’admettre intérieurement qu'il n'était pas une loque inutile caressait sa fierté. Tout autant tactile qu'émotif, il se ruait sur sa pauvre victime pour l'emprisonner d'une étreinte purement amicale, quoique soudaine et marquée de sa sueur, avant de passer instantanément à son état naturel de course. Dévoilant les secrets hasardeux de la fixation du tonneau autour de son abdomen, il déplorait durant le processus de n'y trouver aucune liqueur. Toute victoire devait être célébrée, une mentalité sûrement attendue pour un alcoolique qu'il avait adoptée de son vivant, et les habitudes ont la vie dure. Après s'être assuré qu'il n'avait nullement fait tomber son sabre ou son tricorne au milieu de la nature, il repartait tout aussi vite qu'il était arrivé avec la même démarche de singe ivre qui lui permettait inexplicablement de se déplacer d'un point a à un hypothétique point b, qu'il n'atteignait pas toujours. N'étant tout de même pas un barbare, il hurlait avant d'être hors de portée de voix quelques paroles futiles.

" 'Pis tu viendras chercher la bouteille que je te dois sur mon bateau, par contre tu te démerdes pour le briquet"

Et il riait de son génie diabolique, alors que la pauvre hère n'avait probablement pas le temps ni la capacité vocale de lui répondre d'indignation en rappelant qu'il lui devait financièrement le dit briquet. Il riait jusqu'à percuter un arbre de son épaule en réalité, mais reprenait de plus belle une fois l'incident bien vite oublié. Ce dernier avait autant était balayé de sa mémoire que la réalité matérielle des choses, à savoir qu'Elizabeth avait toujours en sa possession une arme de guerre et probablement un esprit assez perfide pour s'en servir d'otage jusqu'au remboursement en bonne et due forme du soldat briquet.


auf:
Je suis lenteur.
Bon sinon j'imagine que c'est bientôt la fin?
Je sais pas après c'est à toi de voir Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 1175393300
Afficher toute la signature


Les derniers sacrements du feu (ft Elizabeth Evenwild) - Page 2 Of6h73c
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire