en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseTasty TalesJust MarriedMaster PokéThe Holiday Scam
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Opale cherche un partenaire de rp
Viktor a posté un rp libre dans les Catacombes (université)

Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty #1le 28.07.19 8:08
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Shinobu Sugiwama
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen As64OwE0/15Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EeIQN7j  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution : Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty × Age de la mort : 26 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Kaoru Sakuraba
× Appartement : Michalak
× Epitaphes postées : 59
× Øssements177
Féminin
× Inscription : 26/07/2019
× Surnom : le hibou
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t5005-shinobu-there-s-nobody-to-blamhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5007-shinobu-make-me-feel-something#136586
Ce qui est fait n'est plus à faire. C'est sur cette note positive que Shinobu quitta l'appartement où il résidait, bien content d'avoir fait le ménage ! Quoi de mieux que la salle de sports pour se changer les idées, maintenant ? En vrai il considérait qu'il n'y avait de moment idéal pour prendre soin de son corps, donc peu importe le moment. Une fois sur place, il alla aux vestiaires pour troquer ses vêtements stricts afin de d'enfiler un jogging, ses baskets et un t-shirt. Il n'y avait qu'ici qu'on pouvait voir l'homme porter ce genre de tenue décontractée. Mais il n'était pas là pour se détendre, plutôt pour se dépasser. Et puis, ça lui permettait de se vider la tête, remettre en question toute son existence, c'était fatigant sur la durée.

Il commença donc sur le vélo. Concentré sur l'effort, sur sa respiration et sur les battements de son coeur, il oubliait assez vite ce qui se passait autour de lui. Malheureusement, il y avait certaines choses difficiles à ignorer. La salle n'était pas fréquentée actuellement et pourtant, on venait le couper dans son élan. Il s'arrêta pour saluer la femme qui venait de l'interrompre, c'était une jolie rousse un peu trop maquillée pour les lieux et dont les formes généreuses n'étaient mises en avant par une tenue de sport découverte. Ceci dit, ça ne choquait pas le japonais, il faisait chaud en été donc c'était légitime.

"C'est la première fois que je viens ici, tu peux m'aider ?"  

Il lui adressa un sourire courtois, ça ne lui posait pas de problème. Il se lança dans des explications et questions pour aiguiller au mieux la jeune femme. Mais visiblement, celle-ci n'était pas aussi intéressée qu'elle voulait bien le dire.

" - En fait, dit-elle en se rapprochant de lui, j'ai besoin d'un coach pour un sport un peu spécial.
- Oh ? Je ne suis pas sûr d'être le mieux placé pour ça, vous devriez demander aux coachs de la salle. Je peux vous en trouver un si vous voulez. De quel genre d'activité vous voulez parler ? Il était sérieux, il était vraiment en train de réfléchir aux spécialités des différents coachs
- Pour cette activité, je suis sûre que tu ne voudrais pas laisser ta place à un autre. Elle posa sa main sur le torse du lémure. Tu vois ce que je veux dire ?"

Il lui fallut quand même quelques bonnes secondes avant de comprendre. Une fois qu'il avait compris qu'elle voulait parler de relations sexuelles, il commença à bredouiller comme un con. Elle hissa sur la pointe des pieds pour lui susurrer au creux de l'oreille, une proposition déplacée : celle d'aller dans les douches. Woaw Shinobu était en train de faire un mini avc !

“- Je... suis pas le bon candidat. Il recula d'un pas. Mais je suis sûr que vous trouverez quelqu'un qui correspondra à vos critères, mademoiselle.
- Je ne suis pas assez jolie pour toi ?
- Comment ? Il secoua la tête, embarrassé. Vous êtes très jolie mais... je ... je préfère les hommes.

Excuse bidon, c'était faux. Enfin c'était vrai mais il préférait se convaincre que c'était faux. Son cocon de déni était confortable.

“- As-tu au moins goûter la chair des femmes ? Si oui, ce n'était pas de la qualité. Je te propose un morceau de choix, moi.
- Je suis désolé mais je me dois de refuser…

Pourquoi est-ce qu'elle avait jeté son dévolu sur lui ?! Il y avait des hommes bien plus virils et plus beaux que lui dans cette salle. Rizzen par exemple, il était mignon et devait forcément plaire aux femmes. Oh Rizzen ! Il allait peut-être pouvoir lui sauver la vie.

Ah ! Mon copain vient d'arriver ! Il se précipita en direction de l'athlète, suivis par la femme. Chéri, je suis vraiment content de te voir, dit-il en attrapant la main de son faux petit copain. Figures-toi que cette formidable jeune femme a cru que j'étais hétéro, c'est cocasse n'est-ce pas ?

Il eut un rire qui n'était absolument pas naturel, son stressomètre était en train d'exploser et son regard posé sur Rizzen implorait que ce dernier entre dans son jeu et lui permette de se débarrasser de la demoiselle envahissante. Toute son énergie était concentrée sur l'espoir que représentait le garçon. Il fallait vraiment qu'il soit coincé pour agir de la sorte : il ne pouvait pas se permettre d'être brutal avec cette femme et puisqu'elle s'accrochait, il devait trouver un moyen pour qu'elle se désintéresse de lui. Mais d'un côté, il s'en voulait d'entraîner Rizzen dans cette histoire, il n'avait rien demandé le pauvre. Quelle situation inconfortable...
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty #2le 31.07.19 5:36
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen As64OwE9/100Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EeIQN7j  (9/100)
× Présence: présent
× Evolution : Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Lucas Anglade - Graineliers
× Pouvoir : Contrôle végétal (pousse à partir de son corps)
× Appartement : Brossard
× Métier : Étudiant
× Epitaphes postées : 810
× Øssements295
Féminin
× Inscription : 17/06/2019
× Surnom : la laitue romaine
végétal à bien des niveaux 🌱
http://www.peekaboo-rpg.com/t4899-rizzen-arai-se-relever-http://www.peekaboo-rpg.com/t4932-rizzen-vegetal-a-bien-des-niveaux
Sorry, I just panicked
Doucement, ta vie commence à être plus active. Ton côté amorphe disparaît avec tes proches. Oui, tes comme dans plusieurs. Tu commences à connaître de plus en plus de gens dans ce monde, à te lier aussi. Il n’y a plus que ton jumeau. On peut dire que ta mise en action se concrétise en grande partie grâce à Leone. Il aura eu un effet bénéfique sur toi, réellement. Même si ses méthodes de psy sont parfois douteuses et un peu trop intrusives ton goût. Mais tu ne l’aimerais pas s’il n’était pas celui qu’il est, non?

À peine rentré, tu te dis qu’il te faut bouger un peu. Ce n’est pas en cours qu’il t’est possible de dépenser de l’énergie. Du moins, pas en peaufinant ton savoir de nécromancien par rapport aux potions. Ça te demande beaucoup de concentration et c’est une autre forme de fatigue. Là, t’as envie de courir. Ainsi, tu troques ta prothèse esthétique pour celle sportive, enfilant ensuite un short large noir, descendant jusqu’à tes genoux, avec un débardeur gris. Bouteille d’eau prête, portable dans la poche avec tes écouteurs dans les oreilles, tes pas te guident jusqu’à la salle d’entraînement de l’Agence. Après une journée à être entouré d’autres étudiants, l’envie d’y être seul se fait ressentir. Sinon, peut-être aurais-tu demandé à Rik ou à Leone s’ils étaient dispos pour t’accompagner. Kaori aussi, mais tu n’as pas de nouvelles à savoir s’il a pu se procurer une prothèse sportive. Inutile de tourner le couteau dans la plaie en le relançant trop souvent. Il pourra t’informer de lui-même quand vous pourrez vous entraîner ensemble. Tu pourrais presque devenir coach sportif avec tout le bagage que tu as. Presque, puisque l’envie n’y est pas. Un deuil trop lourd pour toi, le monde du sport. Un deuil que tu n’as pas traversé en entier.

Perdu dans tes pensées, avec la musique aux oreilles, tu ne te rends pas compte qu’il y a une personne que tu connais dans la salle. T’allais machinalement t’installer à ton tapis de course — ouais, t’es un peu possessif envers ce tapis-là — quand on t’adresse la parole. Chéri? Surpris, et plus encore en sentant ta main être prise, ta tête tourne vers la personne responsable de cette intrusion alors que de ton autre main, tu retires un de tes écouteurs qui vient pendre sur ton torse. Ça t’apprendra à mettre le volume si fort... Bon au moins, ce n’est pas un parfait inconnu. Mais tu te demandes quelle mouche a piqué Shinobu pour qu’il se comporte ainsi envers toi. Ou quelle drogue il a prise, bien qu’il n’est pas du tout le genre de personne à consommer quoi que ce soit. Tes iris verts migrent ensuite vers cette femme qui le suit. Une rousse aux formes généreuses et un peu trop mises en valeur. Ah. Il n’en faut pas plus pour comprendre ce qui se passe, ce qui se confirme suite aux mots de ton ami. « Cocasse, en effet. » L’intonation blasée, le regard rivé vers l’élément perturbateur. Tes doigts resserrent quelque peu ceux de Shin, lui indiquant de façon silencieuse ta compréhension de la situation.

En tout cas, dès que cette fille sera dégagée, tu ne manqueras pas de le taquiner comme il se doit. Ce n’est pas une situation très confortable pour toi, et tu espères que ça n’ira pas trop loin. S’il fallait que Leone arrive à ce moment, tu serais mal, très très mal. Heureusement, les probabilités sont minces. « Nous avons un planning d’entraînement chargé, alors... au revoir. » Toujours aussi direct, très peu réceptif à la femme (ton cœur est pris et l’homme qui l’a volé te fait beaucoup trop de l’effet pour te laisser charmer par la première venue), tu recules en tirant Shinobu à ta suite, mais sans complètement tourner le dos à la sangsue. « C’est agaçant ces spectres qui se croient tout permis pour leur propre amusement. » Agacement dans la voix, nouveau regard vers la rousse. En ajouter une couche pour être sûr que le message passe... Vous devriez être tranquilles pour que ton ami puisse expliquer ce comportement. Et pour mettre au clair qu’il faut qu’il se débrouille comme un grand, aussi.

Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
J'espère que ça te convient o/ Je te laisse décider de la réaction de la fille xD
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty #3le 31.07.19 12:40
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Shinobu Sugiwama
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen As64OwE0/15Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EeIQN7j  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution : Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty × Age de la mort : 26 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Kaoru Sakuraba
× Appartement : Michalak
× Epitaphes postées : 59
× Øssements177
Féminin
× Inscription : 26/07/2019
× Surnom : le hibou
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t5005-shinobu-there-s-nobody-to-blamhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5007-shinobu-make-me-feel-something#136586
S'il existait une échelle quantifiable du degré d'embarra, Shinobu serait au maximum, ou très proche de l'être. Il appréciait vraiment Rizzen et lui infliger ce petit manège était tout sauf correct. Le japonais s'en voulait, mais c'était un cas d'urgence. Cette femme ne semblait pas comprendre ce qu'on lui disait, du coup, avec une démonstration, peut-être finirait-elle par lâcher l'affaire. L'ex-professeur d'anglais fut intérieurement rassuré que l'athlète entre dans son jeu. Son coeur battait à mille à l'heure, entre la gêne et le contacte de la peau de Rizzen, il ne savait pas où se mettre. Shinobu était de ces Japonais qui ne montraient pas leurs sentiments en public et pour qui garder la face était capitale. Sauf que là, il avait l'impression d'être tout le contraire. Heureusement que Rizzen est là et qu'il maîtrise mieux que lui l'art de la comédie. Pas question de tout faire foirer, il aborde un petit sourire qui se veut coquin lorsque l'athlète prononce le mot "planning". Il reste une pointe de gêne sur son visage mais après tout, ça colle à la situation. Sans jouer la comédie, il serait gêné de faire ce type de sous-entendu en public. "Oui désolé, au revoir." Il s'inclina légèrement avant de suivre son faux amoureux. D'ailleurs, ce dernier enfonce le clou en faisant une remarque désobligeante à l'égard de la femme.

"Oh t’es mignon aussi mais pas du tout aimable ! Pas la peine d'être si désagréable." dit-elle froidement en faisant voleter ses cheveux d'un revers de la main. Elle leur tourne le dos et s'en va comme si c'était elle qui contrôlait la situation. Elle avait même pris ses affaires et s'était dirigé vers les vestiaires. Shinobu n'avait pas envie de la suivre pour vérifier qu'elle partait vraiment. Il lâcha donc la main de son ami et lui adressa un sourire désolé. “Merci de l’avoir fait fuir, je n’arrivais pas à m’en débarrasser. Et pardon pour l’embarra, j’ai une dette envers toi !” Il était sérieux à cent pour cent. Sans doute parce qu’à la place de Rizzen il aurait complètement paniqué. Ce n’était pas lui qu’il fallait venir voir dans ce genre de circonstance ! Il serait trop nul et on verrait que c’était totalement fake. Il inspira profondément, histoire de se remettre les idées en place. “C’est bien la première fois que je me fais lourdement draguer.” Un soupire passe ses lèvres, non c’est non… aussi bien pour les filles que pour les garçons. Il faut qu’il se change les idées parce que s’imaginer que sa fille aura à faire des relous, ça ne le met pas bien du tout.

HRP:
C'est parfait ! J'ai fais partir la nana mais si tu veux que Rizzen lui réponde, je peux modifier mon rp, hésite pas Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen 2058150682
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty #4le 01.08.19 23:22
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen As64OwE9/100Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EeIQN7j  (9/100)
× Présence: présent
× Evolution : Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Lucas Anglade - Graineliers
× Pouvoir : Contrôle végétal (pousse à partir de son corps)
× Appartement : Brossard
× Métier : Étudiant
× Epitaphes postées : 810
× Øssements295
Féminin
× Inscription : 17/06/2019
× Surnom : la laitue romaine
végétal à bien des niveaux 🌱
http://www.peekaboo-rpg.com/t4899-rizzen-arai-se-relever-http://www.peekaboo-rpg.com/t4932-rizzen-vegetal-a-bien-des-niveaux
Sorry, I just panicked
Dans le genre situation improbable, celle que tu es en train de vivre fait fort. C’est une chance qu’avec Rik, vous ayez un code ensemble pour fuir quand une personne trop lourde vous tombait dessus. C’est sans doute ce qui t’a permis de bien réagir, de rester calme et de ne pas chercher à rétablir la vérité. Ou de ne pas démontrer par ton langage non verbal que tout ceci est faux. D’un autre côté, il faut aussi que cette femme comprenne le message et qu’elle soit réceptive aux autres. Sinon, elle ira jeter son dévolu sur le premier mec qui correspond à ses goûts, qu’il en ait envie ou non. Ce trait de caractère t’insupporte, alors ce n’est pas difficile de paraître agacé : tu l’es. Cela sert pour accompagner tes paroles. Tu roules presque les yeux quand tu entends Shinobu s’excuser avant de dire au revoir. Visiblement, votre réputation à vous, Japonais, comme quoi vous vous excusez trop et pour des fautes que vous n’avez pas commises est véridique. Et en plus il s’incline, t’en peux pu. Tu voulais être sûr que cette rousse ne revienne pas à la charge, alors t’enfonces le clou sans le moindre remords.

Un rire sarcastique remonte ta gorge à l’entente de la réplique. Elle ne te fera certainement pas sentir coupable d’agir comme tu le fais. C’est plutôt elle qui devrait analyser son comportement et voir à quel point elle est pitoyable. T’as le jugement facile avec les étrangers, mais surtout envers les personnes qui t’énervent comme ça a été le cas. En tout cas, ta méthode fut efficace, c’est tout ce qui compte. Maintenant que le parasite est parti, le contact physique entre ton ami et toi prend fin. T’en profites pour prendre rapidement ton portable, mettant la musique sur pause. « De rien. Mais si tu veux vraiment te débarrasser de sangsue comme elle, il faut que tu répondes avec plus de mordant et moins de politesse. » Un sourire amusé prend place sur tes lèvres. Bien que tu n’aies pas assisté à leur échange, tu peux l’imaginer sans mal. « Une dette je ne dirais pas. Évite juste de le refaire, ça m’ira. » Parce que tu n’as vraiment pas envie que Leone passe par là pile à ce moment, comme par hasard.

« Ce n’est pas un comportement approuvé au Japon », entames-tu comme explication. « Normal que ce soit une première. » L’explication est possiblement trop simple ou elle ne creuse pas assez, mais il est vrai que ça ne t’est jamais arrivé dans ton pays natal. « Les quelques fois que j’ai eu à subir des personnes de ce genre, c’est lors de mes voyages à travers le monde pour mes compétitions. » Parfois même de la part de recruteurs ou de représentants de produits qui désiraient s’associer à ton nom. Autant dire que tu les rembarrais, surtout le premier de tous qui a osé alors que tu n’étais pas majeur... Désillusion qui a forgé ta carapace pour survivre dans le monde sportif.

Maintenant que cet épisode est clos, ou en partie, l’envie de courir sur un tapis revient en force. « Aller chéri, on a un planning d’entraînement à respecter. » Sourire taquin, suivi d’un rire franc et amusé. Tu n’allais pas manquer l’occasion de le taquiner, que ce soit maintenant ou plus tard. Heureusement, tu sais t’arrêter si ça devient trop embarrassant. L’index de ta main droite pointe deux tapis de course près de vous. Ça fera du bien de te dépasser, de faire une activité qui ne demande aucune concentration. « D’ailleurs, je n’aurais pas cru que tu es bisexuel. » Ton regard s’attarde sur Shinobu, intrigué. Tu as conscience qu’il s’agit d’un sujet potentiellement gênant pour les autres, mais pour toi, ça ne l’est pas vraiment.

Codage par Libella sur Graphiorum
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty #5le 02.08.19 0:24
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Shinobu Sugiwama
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen As64OwE0/15Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EeIQN7j  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution : Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty × Age de la mort : 26 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Kaoru Sakuraba
× Appartement : Michalak
× Epitaphes postées : 59
× Øssements177
Féminin
× Inscription : 26/07/2019
× Surnom : le hibou
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t5005-shinobu-there-s-nobody-to-blamhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5007-shinobu-make-me-feel-something#136586
Du mordant et moins de politesse. Le Japonais ne pouvait pas faire ça. Enfin, c'était son but, d'apprendre à être moins lui et plus ouvert, plus détendu et éventuellement, plus combatif. En vrai, il ne sait pas comment il se serait démerdé si Rizzen n'avait pas été là. Et c'était sûrement mieux de ne pas y penser histoire que son ego ne prenne pas trop cher. Ceci dit, son ego était déjà en train de prendre cher, lorsque Rizzen lui demanda de ne plus refaire ça, il se rendait compte à quel point il était pitoyable. Mais heureusement, il ne l'avait pas envoyé chier. Rien que pour ça il lui en était reconnaissant. Bref. Il écoutait les explications de l'athlète, il savait que ce n'était pas courant au Japon, mais ce qui l'avait plus choqué, c'était que ce soit une femme. Enfin, les mecs n'ont pas le monopole de la connerie. Il afficha un air dépité lorsque Rizzen expliqua qu'il avait déjà été confronté à ce genre de situation, à l'étranger. Et puis en tant que sportif, l'autre devait plaire à bien des gens.

Shinobu rougit ensuite à la pique envoyée par Rizzen. Évidemment, il fallait s'y attendre, cette histoire allait le suivre. Il sourit cependant en entendant son ami rire. Bon, si au moins ça lui permettait d'entendre un rire honnête, il pouvait bien subir quelques remarques de temps en temps. Un jour, il pourra même entrer dans le jeu, naturellement. Enfin c'était justement l'un des objectifs qu'il aimerait atteindre. "Un peu de sérieux voyons." Rétorqua-t-il faussement contrarié. En vrai, c'était de l'autodérision, chose plus facile à manier que l'humour ou la provocation selon l'ex-prof d'anglais. Il monta sur le tapis de course pour justement passer aux choses sérieuses. Mais, alors qu'il réglait la machine, la remarque sur sa "bisexualité" le fit buger. Il resta un petit moment à fixer les boutons sur lesquels il était censé appuyer. Ça n'avait duré que cinq seconde, mais dans son cerveau, le bug avait duré cinq minutes. Il se tourna finalement vers Rizzen, un peu confus. "Qu'est-ce qui te fait penser ça ? Je veux dire, t'es très beau mais on est juste ami, j'essaie pas de te draguer. Ce serait totalement déplacé. Pardon si tu as cru que...hm Désolé" Il bredouillait et se sentait stupide. Il n'avait toujours pas commencé à courir, c'était trop demandé là. Il n'avait pas envie que Rizzen le prenne pour un vieux pervers intéressé par ses fesses. Eh oui, du coup, il était totalement à côté de la plaque.
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty #6le 06.08.19 20:22
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen As64OwE9/100Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EeIQN7j  (9/100)
× Présence: présent
× Evolution : Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Lucas Anglade - Graineliers
× Pouvoir : Contrôle végétal (pousse à partir de son corps)
× Appartement : Brossard
× Métier : Étudiant
× Epitaphes postées : 810
× Øssements295
Féminin
× Inscription : 17/06/2019
× Surnom : la laitue romaine
végétal à bien des niveaux 🌱
http://www.peekaboo-rpg.com/t4899-rizzen-arai-se-relever-http://www.peekaboo-rpg.com/t4932-rizzen-vegetal-a-bien-des-niveaux
Sorry, I just panicked
C’était trop tentant de taquiner Shinobu suite à ce qui s’est passé. C’est dans ton tempérament, puis ce n’est pas fait méchamment. Le voir rougir te fait sourire encore plus, avant de rire. Ça serait tout de suite moins amusant à situation inverse, mais tu n’y penses pas. Ça ne risque pas d’arriver. Au pire, il y aura toujours ton pouvoir pour te permettre de créer une branche pour assumer l’autre débile qui ne te laisse pas tranquille. Il y a des utilités à souffrir d’avoir de la végétation qui te pousse dessus. Heureusement qu’il y a des potions pour soulager après... Bref. « Pour pas faire changement. » Un nouveau sourire taquin prend place sur ton visage. Oui, ton ami est trop sérieux. Et ça te fait rire en fait. On dirait que ce trait te pousse à l’être moins. Parce qu’on ne peut pas dire que tu sois le type le plus dévergondé qui soit, surtout depuis ton arrivée dans l’au-delà. C’est assez contraire au but de te retrouver dans ce monde, d’ailleurs. La bonne nouvelle c’est que depuis quelque temps, tu te bouges et t’es moins amorphe.

Donc, tu t’approches d’un des tapis de course toujours en compagnie de Shinobu, mais tu ne peux t’empêcher de laisser une phrase visiblement gênante t’échapper. La réaction obtenue te fait presque rire. Visiblement, il est choqué au point de ne plus bouger, pour ensuite arborer une expression confuse. Pourtant, tu ne crois pas te tromper. Peut-être ne l’avait-il pas réalisé. À la fin de sa tirade, un court rire se manifeste de ton côté puis tes lèvres maintiennent ce sourire amusé. Pendant que tes doigts appuient machinalement sur les touches pour régler le tapis, ta voix s’élève. Tes iris émeraude ne le quittent pas. « Non non, je ne disais pas ça par rapport à moi, t’inquiètes. » C’est quand même très drôle, de ton point de vue. Ça l’est sûrement moins pour lui. Assurément. « Et merci. » D’avoir dit que t’es très beau. Pas juste beau. Tu notes et tu évites de penser au fait que ton torse te répugne encore un peu. « C’est surtout qu’une personne purement hétéro n’aurait pas utilisé son ami masculin pour se débarrasser d’une jolie fille trop collante. » Ou en tout cas, tu n’auras jamais assisté à quelque chose de ce genre avant aujourd’hui. « Puis, tu me semblais plus gêné de m’infliger ça que de devoir te rabattre sur un homme pour te débarrasser d’elle, non? »

Le tapis se met en marche de ton côté, alors tu commences à courir. Un début plus lent, avant d’en arriver à incliner la machine, à augmenter la vitesse. Il faut admettre que la conversation est trop intéressante pour t’essouffler d’entrée de jeu. L’expression de ton visage est encore sur l’amusement, trouvant mignon ton interlocuteur avec ses réactions et ses propos. « T’en fais pas si tu crains un jugement de ma part, ça n’arrivera pas. Je serais bien mal placé pour juger puisque je suis aussi bisexuel. » Oui, tu continues d’assumer pour lui. Ça serait peut-être le moment de parler de Leone, mais tu ne veux pas ramener trop la conversation sur toi. Pas tout de suite. « On est dans ce monde pour s’amuser, alors ça te fera plus de choix. » Clin d’œil, petit rire. Tu ne profites absolument pas de la situation, voyons.

Codage par Libella sur Graphiorum
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty #7le 13.08.19 15:16
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Shinobu Sugiwama
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen As64OwE0/15Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EeIQN7j  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution : Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty × Age de la mort : 26 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Kaoru Sakuraba
× Appartement : Michalak
× Epitaphes postées : 59
× Øssements177
Féminin
× Inscription : 26/07/2019
× Surnom : le hibou
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t5005-shinobu-there-s-nobody-to-blamhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5007-shinobu-make-me-feel-something#136586
Sérieux. C'était le mot qui définissait le mieux Shinobu. Il avait été éduqué pour être comme ça. Comme le reste de sa famille. Il avait conscience que ça gâchait une partie de sa vie et celle des autres, seules les personnes aussi sérieuses que lui appréciaient ce trait de sa personnalité. Cependant, il essayait de changer... certes pour le moment le résultat n'était pas vraiment probant, mais ça ne faisait que huit mois qu'il était là et plus ou moins sept qu'il avait décidé de se reprendre en main et de changer. Il ne s'offusquait pas lorsqu'on lui faisait la réflexion, ni quand on le taquinait à ce sujet. C'était mérité après tout. Mais ce n'était pas cette histoire de sérieux qui manqua de peu de faire faire un avc à Shinobu. C'était le fait que le sportif le pense bisexuel. Il s'expliqua tant bien que mal, n'ayant jamais eu l'intention de draguer Rizzen. Il fut donc rassuré que son ami ne se soit pas senti agressé. La suite des paroles du sportif le laissa sans voix. Il n'avait jamais vu les choses de cette façon. Il faut dire qu'il n'avait jamais eu l'occasion de se poser des questions à ce sujet. Sa, vie était tracée d'avance : il devait correspondre aux exigences de sa famille, se marier avec une femme en faisait partie. La bisexualité n'était pas envisageable.

Il ne savait pas quoi répondre et laissa Rizzen reprendre la parole. Il n'avait pas remarqué que ce dernier était bisexuel… il n'était pas très perspicace pour ce genre de choses. Il fallait être clair pour qu'il comprenne, au moins avec quelqu'un comme Yukimura c'était limpide. Il se sentait bête mais s'efforça de quitter son air paumé pour offrir un sourire à Rizzen. Il ne voulait pas que le sportif le pense intolérant, il respectait toutes les orientations sexuelles et identités de genre. Il ne comprenait pas toujours, mais après tout, il n'était pas de ceux qui voulaient imposer une norme à tout le monde. Il rougit et essaya de le cacher avec sa main lorsque l'autre affirma que ça lui faisait plus de choix… "Je suis marié et même si elle n'est pas ici, je n'ai pas l'intention d'être un conjoint infidèle." Toujours ce sérieux et ce sens du devoir à toute épreuve. Mais au fond, il savait que ce n'était pas de l'infidélité, c'était un prétexte pour se protéger. Il espérait que sa femme ne gâche pas sa vie en lui restant fidèle en tout cas. En attendant, il n'avait toujours pas démarré son tapis de course, trop pris dans ses réflexions pour se rappeler pourquoi il était là. "Comment tu as su que tu es bisexuel ? Enfin, tu n'es pas obligé de répondre, c'est très personnel comme question, je m'en excuse." Il était sincère, mais au fond de lui, il espérait une réponse. Il avait vingt six ans… vingt-sept désormais et n'était pas très au point en ce qui concernait sa sexualité. En ce qui concernait sa personnalité et ses goûts non plus, il y avait tant de choses qu'il n'avait jamais faites parce que ce n'était pas censé l'intéresser.

HRP:
désolée pour l'attente de cent mille ans ! J'ai la co pour moi toute seule là donc j'en ai profiter pour répondre ! C'est pas trop tôt Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen 3258746239
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty #8le 13.08.19 21:31
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen As64OwE9/100Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EeIQN7j  (9/100)
× Présence: présent
× Evolution : Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Lucas Anglade - Graineliers
× Pouvoir : Contrôle végétal (pousse à partir de son corps)
× Appartement : Brossard
× Métier : Étudiant
× Epitaphes postées : 810
× Øssements295
Féminin
× Inscription : 17/06/2019
× Surnom : la laitue romaine
végétal à bien des niveaux 🌱
http://www.peekaboo-rpg.com/t4899-rizzen-arai-se-relever-http://www.peekaboo-rpg.com/t4932-rizzen-vegetal-a-bien-des-niveaux
Sorry, I just panicked
De toute évidence, Shinobu ne s’attendait pas à ce que la conversation dévie ainsi. Son malaise est palpable, ne serait-ce parce qu’il n’a toujours pas mis en marche son tapis de course, qu’il reste comme figé à côté de toi à te répondre. Pour toi, c’est vraiment très drôle et tu aimes opposer ton tempérament au sien. En plus, il te laisse finir ta tirade sans chercher à t’interrompre, laissant finalement paraître un rougissement qu’il tente de cacher. Bon ça, ça te rappelle tes premières séances avec Leone, quand tu ne pouvais t’empêcher de rougir à tout va face à lui. Votre relation a bien évolué depuis, heureusement. Grâce à cette comparaison, tu ne relèves pas qu’une seule main ne suffit pas à cacher les joues en entier. Bref, l’affirmation suivante te laisse quelque peu surpris. Tu n’es pas là pour le juger, mais tu trouves sa mentalité très dommage. À ton sens, il n’a pas à se priver et... il n’applique pas ce pour quoi il est dans ce monde. « Je ne te jugerai pas pour tes choix, mais je te souhaite de bien y réfléchir. » Surtout qu’avec la façon que ton ami vient de t’en parler, ça ne sonnait pas amoureux comme Kyo a pu l’être quand il t’a convaincu de créer cette potion pour lui... « Tant que tu ne me dis pas que tu veux revivre pour elle, ça ne fonctionnera pas. » Voilà une manière de t’assurer que ta déduction était bonne, mais aussi de t’assurer qu’il ne fasse pas une connerie plus grosse que lui.

Tes jambes continuent de s’activer. Pour l’instant, le rythme te convient, puis une partie de ta concentration va vers cette discussion hautement intéressante. Shinobu reprend la parole pour te poser une question en lien avec ta bisexualité, ce qui ne te dérange pas du tout. D’ailleurs, un fin sourire étire tes lèvres tandis qu’il s’en excuse. Ce n’est pas surprenant de sa part. « T’en fais pas, si à un moment j’ai pas envie de te répondre, je te le dirai. » Bon, en vrai, l’envie que ça dévie vers toi n’y était pas, mais si ça peut le rendre un peu plus à l’aise et un peu moins sérieux, ce n’est pas plus mal. « Ma première fois a été avec un garçon de mon âge, à l’adolescence. Je ne sais pas trop comment j’ai su, juste que dès que j’ai commencé à ressentir de l’attirance physique, c’était pour les personnes des deux sexes. » Attirance que tu n’as pas bloquée, ce qui aide à le réaliser. « Je ne l’ai pas dit à ma mère par contre. Y a que mon jumeau qui sait, mais il est comme moi alors ça ne le gêne pas du tout. Il n’y a rien de mal à être attiré physiquement par une belle personne, qu’importe son genre. »

Tu profites de le laisser assimiler tes mots pour boire de bonnes gorgées d’eau. C’est agaçant de ressentir la soif plus que la norme des autres morts. Tu associes cela à ton pouvoir, sans aucun doute. Bref, maintenant que ta gorge est moins sèche, tu déposes la bouteille dans le porte-bouteille du tapis. « Il faudrait que tu t’installes, si tu veux courir aujourd’hui », mentionnes-tu en riant. Il en est presque adorable comme ça, à ne plus être en mesure de bouger à cause de ce que tu lui dis. « Je vais éviter de te perturber pendant que tu démarres ton tapis. » Sourire taquin, tes iris se détournent ensuite pour lui laisser une petite chance. Ton index appuie sur la vitesse de ton appareil, l’augmentant à peine. Juste de quoi avoir un entraînement progressif comme il se doit.

Codage par Libella sur Graphiorum
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty #9le 17.08.19 16:14
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Shinobu Sugiwama
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen As64OwE0/15Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EeIQN7j  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution : Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty × Age de la mort : 26 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Kaoru Sakuraba
× Appartement : Michalak
× Epitaphes postées : 59
× Øssements177
Féminin
× Inscription : 26/07/2019
× Surnom : le hibou
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t5005-shinobu-there-s-nobody-to-blamhttp://www.peekaboo-rpg.com/t5007-shinobu-make-me-feel-something#136586
Était-ce hypocrite de la part de Shinobu d'utiliser sa femme comme excuse ? Ce le serait à coup sûr s'il avait l'intention d'aller voir ailleurs et qu'il ne disait ça que pour se donner bonne conscience. Mais ce n'était pas dans ses plans d'aller avec une autre femme ou un homme. Il n'envisageait même pas la chose avec un homme puisqu'il se pensait hétéro. Bon, il faut dire qu'il n'avait pas beaucoup plus d'expérience avec les femmes... Il serait sûrement resté puceau toute sa vie s'il n'avait pas rencontré la mère de sa fille. D'ailleurs, faire l'amour était plus un devoir conjugal qu'un plaisir pour lui. Il s'était toujours convaincu que c'était parce qu'il était plus porté sur les échanges spirituels que physiques. Pour ce qui était de revivre pour elle, c'était pas dans ses plans. "Revivre et la traumatiser ? Non merci. Ça fait sept mois, j'espère qu'elle a fait son deuil depuis le temps." Elle devait être forte, elle n'avait pas le choix, pour leur fille.

Les explications de Rizzen semblaient si simple. L'ex prof trouvait ça bien que l'autre n'est pas de problème avec sa sexualité et visiblement, si l'on mettait de côté sa mère, il semblait plutôt assumer. Du côté de Shinobu, c'était au niveau de l'attirance physique que ça bloquait. Il n'avait pas le temps pour ça. Même durant sa puberté, il préférait se concentrer sur ses études que sur les filles. Pour ce qui était des plaisirs solitaires, c'était occasionnel. De plus, il n'aurait jamais osé regardé de film pour s'accompagner. Trop honteux pour lui. Shin était la définition même du mot "coincé". Il devait travailler sur ça et en même temps, il avait peur de découvrir de nouvelles choses qu'il pourrait apprécier. Paradoxal hein. "Je n'ai jamais jugé les personnes sur leur sexualité, genre ou peu importe. C'est juste que ma famille est très conservatrice, donc c'est un sujet que j'ai du mal à aborder. J'espère ne pas te mettre mal à l'aise. La sexualité en règle générale c'est pas un truc dont je parle beaucoup." Il était toujours très pensif, tout ça faisait du bordel dans sa tête et Dieux savait ô combien le japonais détestait le désordre.

Courir ? Ah oui, effectivement. Il eut un air confus avant de lancer la course, assez lentement pour commencer. Il serait fichu de se casser la gueule à la première réflexion un peu trop osée pour lui... et il en fallait peu pour que ce soit "osé" selon ses critères. Mais dans un sens, il aimait réfléchir et savait qu'il avait besoin d'être bousculé pour pouvoir avancer. À ce niveau, il était reconnaissant que Rizzen ne prenne pas de pincettes avec lui et contrairement à ses discussions avec Yukimura, c'était relativement sérieux. "Tu es déjà tombé amoureux d'une fille ou d'un garçon ? Je veux dire, au point de ne vouloir qu'elle ou lui ?" C'était sans doute indiscret, mais comme Rizzen l'avait dit lui-même, s'il ne voulait pas répondre, il ne le ferait pas. C'était normal et Shinobu n'était pas du genre à insister. L'ex-prof ne savait pas trop pourquoi il posait cette question, ça cogitait dans son cerveau et même le fait de courir n'apaisait pas ce ballet d'interrogation. Et puis, connaître un peu mieux l'athlète n'était pas une mauvaise chose. Après tout, c'était ça, l'amitié.
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty #10le 18.08.19 20:22
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen As64OwE9/100Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EeIQN7j  (9/100)
× Présence: présent
× Evolution : Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen EmptySorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty
Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Empty × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Lucas Anglade - Graineliers
× Pouvoir : Contrôle végétal (pousse à partir de son corps)
× Appartement : Brossard
× Métier : Étudiant
× Epitaphes postées : 810
× Øssements295
Féminin
× Inscription : 17/06/2019
× Surnom : la laitue romaine
végétal à bien des niveaux 🌱
http://www.peekaboo-rpg.com/t4899-rizzen-arai-se-relever-http://www.peekaboo-rpg.com/t4932-rizzen-vegetal-a-bien-des-niveaux
Sorry, I just panicked
C’est rassurant d’entendre que Shinobu ne compte pas essayer de revenir à la vie. Si tu peux empêcher tes proches de faire cette bêtise, tu ne t’en prives pas. La culpabilité est toujours présente vis-à-vis de Kyo, bien que votre relation commence à s’améliorer doucement. Bref, tu lui réponds d’un hochement de tête, ne sachant pas s’il est utile d’insister ou d’apporter plus de précisions. Révéler que tu as transformé un mort en zombie ne te tente toujours pas, étrangement.

De toute façon, la conversation prend une tournure bien plus intéressante tandis que tes mots expliquent ta réalité quant à la découverte de ta bisexualité. Si on peut vraiment appeler ça une découverte. Dans ton cas, tout fut plutôt naturel et sans prise de tête. Le fait de voir le monde, d’être au courant des différences culturelles a sans doute contribué à ton ouverture sur ce point. Donc, ton ami réplique, mentionnant que sa famille est conservatrice. Ce n’est pas la surprise, tu t’attendais à ça. « Ma mère l’est aussi. Elle avait trente-huit ans quand elle a accouché de mon frère et moi, alors les mœurs étaient bien ancrées. Voilà pourquoi je ne lui en ai jamais parlé, en plus que je n’avais pas la meilleure relation qui soit avec elle. C’était Rik son préféré. » La fin de ta tirade laisse entendre une légère tristesse. Tu aurais aimé avoir une meilleure relation avec elle, mais ton tempérament affirmé et ton dédain de l’autorité auront mis à mal cette entente. Ton jumeau était capable de laisser cela de côté, pas toi. Puis, tu ne le sais pas, mais ces yeux verts qui sont tiens lui rappelaient trop votre père...

Il vaut mieux poursuivre avant d’avoir des questions auxquelles tu ne voudrais pas répondre. « J’veux pas te mettre mal à l’aise non plus tu sais, mais c’est quelque chose de naturel chez les humains. Il ne devrait pas y avoir de tabou à en discuter. Du moins entre amis », termines-tu sur un clin d’œil. Une fois de plus. Si tu peux lui apporter des réflexions et lui faire comprendre qu’il doit s’amuser, ça sera une petite victoire. Bon, ça sera triste de le voir moins sérieux parce que l’opposition avec ton manque de sérieux, par moment, est très drôle à tes yeux. Par contre, tu préfères voir tes amis épanouis. Tu es une personne moins égoïste que tu ne le crois.

Nouvelle taquinerie de ta part, laissant le temps à Shin de mettre en marche le tapis pendant que tu bois de l’eau. Parfois, tu te demandes si tu parviendrais à vivre sans nourriture, juste avec de l’eau. Mais les plantes ont besoin de nutriments aussi. Bref, idée ridicule à laquelle tu n’accordes pas plus d’attention. De toute façon, ton ami te pose alors des questions qui te font sourire. Tu t’intéresses toujours sincèrement aux autres, mais avant de t’ouvrir, il faut du temps. Néanmoins, ça ne te dérange pas de répondre. Peut-être que ça l’encouragera à aller de l’avant, qui sait? « De mon vivant non. Je n’avais pas de temps à accorder à l’amitié, alors à l’amour... » Ça ne t’a pas manqué. Ça attirait ta curiosité, sans plus. « Donc les coups d’un soir, ça m’allait très bien. Étant un athlète à ce moment, ce n’était pas très difficile pour moi d’en trouver. » Un léger rire tandis que tu repenses à ta vie avant la mort. Aujourd’hui, les regrets et le ressentiment sont bien moins présents. Grâce à tes proches, mais surtout grâce à une personne en particulier. « Après ma mort et mon amputation, je n’envisageais aucune relation qui implique une autre personne qui me voit nu. Je détestais tellement mon corps... » Ton regard se perd sur les informations données par le pad numérique du tapis de course. C’est vraiment bizarre de parler de ça si ouvertement, désormais. Cependant, tu ne t’attardes pas plus longuement sur ce sujet, enchaînant.

« C’est marrant que tu me poses la question parce que ça ne fait pas très longtemps qu’il y a quelqu’un. Leone. » Un doux sourire prend place sur tes lèvres alors que tes iris reviennent vers ton interlocuteur. « Au début, c’était une très forte attirance physique. Puis maintenant, c’est un amour qui est tout aussi fort. » Parfois, tu t’en trouves même niais et ça a le don de t’agacer. Mais tu les acceptes, tes sentiments. « Jamais je n’aurais cru que je puisse aimer à ce point. » Oui, il y a Rik; ton âme sœur platonique. C’est juste qu’il y a ton âme sœur en plus, une autre personne que tu ne pourras pas perdre. C’est presque effrayant. « Les grands discours passionnés, ce n’est pas trop mon truc. Mais oui, il n’y a que lui. » Voilà qui répond réellement à sa deuxième question. L’envie de lui retourner les questions est bien présente, mais tu attends un peu, pour l’instant. Tu veux voir sa réaction.

Codage par Libella sur Graphiorum
Afficher toute la signature


Sorry, I just panicked ++ ft. Rizzen Signa11
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire