en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseTasty TalesJust MarriedMaster PokéThe Holiday Scam
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Opale cherche un partenaire de rp
Viktor a posté un rp libre dans les Catacombes (université)

[Flashback] Et tu reviens à la vie

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
Terminé #1le 30.06.19 11:15
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[Flashback] Et tu reviens à la vie As64OwE8/100[Flashback] Et tu reviens à la vie EeIQN7j  (8/100)
× Présence: présent
× Evolution : [Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Croisée avec : Soi-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 798
× Øssements1226
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifference
Et tu reviens à la vie

Mort.

Il était mort. Dans un putain d’accident. Le choc était encore bien présent et les images du camion lui explosant la caboche était bien ancrée dans son esprit, au point de régulièrement le réveiller pendant son sommeil. D’un côté, il se disait qu’il aurait préféré ne pas voir tout ça. Il se serait volontiers contenté d’un « tu t’es fait atomisé par un camion qui a grillé un feu, pas de chance-. Au moins, il n’aurait fait qu’imaginer la scène. Là, il avait tout vu et tout était clair dans son esprit. Et franchement, ça le mettait dans un sale état.

Après son passage chez le roi qu’il n’avait absolument pas écouté durant tout son laïus, il s’était retrouvé face à une secrétaire qu’il n’avait pas écouté non plus. En regardant le papier qu’il avait obtenu, il avait juste compris qu’il avait une chambre dans l’un des apparts du campus –s’il pouvait appeler ça ainsi-. Il s’y était rendu, avait trouvé sa chambre et il n’y avait pas bougé depuis. Assis devant la porte, broyant du noir comme jamais. Il en avait vécu des trucs pas cool, dans sa vie. La mort de son père, de sa petite amie… Mais sa propre mort, c’était assez exclusif. Lorsque ses neurones semblèrent se reconnecter un peu, il sentait toute la panique qui était la sienne l’envahir. Dans ses moments-là, ses avants bras lui brûlaient horriblement, rougis par l’asphalte. Il n’acceptait pas son sort. Il ne pouvait pas être mort. Son refus était catégorique, entre deux sanglots. Il devait y avoir forcément une alternative.

Il sortait parfois de sa chambre, la nuit le plus souvent, pour aller boire un peu. Il n’allait pas très loin, généralement. Il faisait vite aussi, n’ayant pas envie qu’un fantôme vienne à sa rencontre –pourtant, ils étaient sans doute les plus à même de comprendre ce qu’il traversait-. Il préférait néanmoins continuer à s’isoler. Une fois néanmoins, il se retrouva à l’extérieur en plein jour. A force d’être enfermé, il avait perdu la notion du temps. Et ce jour-là, il avait entendu deux types qu’il ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam parler d’un sujet qui l’intrigua fortement.

« J’sais pas si y a déjà eu des nécromanciens comme lui auparavant. Mais faire pousser la flore à partir de son corps, c’est pas banal. »
« C’est Groot en fait ce mec. »

Outre la référence qu’il comprenait facilement, il n’avait pas compris la première partie du premier mec. Mais il s’en foutait. En réalité, il boguait plus sur cette capacité à contrôler la flore… C’était vivant, la flore. Allez savoir si c’était le manque de nourriture –bien qu’il ne ressentait pas la faim- ou si un boulon avait sauté là-haut, mais Kyo était déjà en train d’imaginer des trucs de fou. Depuis quelques temps, il s’était mis en tête de revenir à la vie. Il n’avait aucune façon de savoir ce qu’il fallait faire pour cela, mais la conversation des deux-là lui donnait envie d’en savoir plus.

« Hey, vous deux. Vous parlez de qui ? »


Les types s’étaient retournés vers lui, surpris. Déjà parce qu’ils n’avaient aucunes fichues idées de qui étaient le gars qui leur causaient, mais aussi parce que sa voix était rauque, plus que son apparence le laissait penser. Baaaah… Il avait peut-être pris un peu froid, ou alors c’était dû aux nombreux jours qu’il avait passé sans parler une seule fois. Ses cordes vocales devaient douillées. Bref. Il ne s’attarda pas davantage, demandant ce qu’il voulait savoir. Après avoir récupéré toutes les informations qu’il désirait, il leur faussa compagnie, les laissant dans la confusion la plus totale.

« C’était qui, ce type ? »

[...]

Ce fut ainsi qu’il se retrouva à errer en ville plutôt que dans sa chambre. Les deux gars n’avaient pu lui dire exactement où il pouvait trouver ce Rizzen, alors il priait la chance pour le croiser. Bordel, que c’était con comme méthode. Il devait passer pour un illuminé à demander à tous les mecs qui correspondaient à la description qu’il avait s’il était celui qu’il cherchait. Mais il s’en foutait. S’il fallait qu’il demande à quinze mille personnes, il le ferait. De toute manière, dans sa tête, il n’allait pas tardé à quitter cet endroit. Pouvoir retrouver Seiya, Mira et Seto… C’était tout ce qui lui importait. Il était certain que ce nécro-machin-truc allait pouvoir le renvoyer sur Terre.

« C’est toi Rizzen ? »


Il avait arrêté de compter le nombre de fois où il avait dit cette phrase. Néanmoins cette fois-ci semblait être la dernière, par chance.
Codage par Libella sur Graphiorum
Terminé #2le 01.07.19 6:28
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[Flashback] Et tu reviens à la vie As64OwE9/100[Flashback] Et tu reviens à la vie EeIQN7j  (9/100)
× Présence: présent
× Evolution : [Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty
[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Lucas Anglade - Graineliers / Riku Kurose - 10 Count
× Pouvoir : Contrôle végétal (pousse à partir de son corps)
× Logement : Maison
× Métier : Étudiant
× Epitaphes postées : 865
× Øssements100
Féminin
× Inscription : 17/06/2019
× Surnom : la laitue romaine
végétal à bien des niveaux 🌱
http://www.peekaboo-rpg.com/t4899-rizzen-arai-se-relever-http://www.peekaboo-rpg.com/t4932-rizzen-vegetal-a-bien-des-niveaux
Et tu reviens à la vie
Parfois, la question à savoir si rester à l’appartement sans jamais en sortir aurait fait en sorte que ton pouvoir ne se déclenche pas te vient à l’esprit. Ne pas apprendre à marcher, à courir, à te débrouiller avec cette amputation. Qu’est-ce que ça aurait pu changer? Te torturer avec de simples hypothèses qui ne pourront jamais être vérifiées ne mène à rien. Mais depuis qu’une branche s’est manifestée une première fois, tu as l’impression que tous les regards sont sur toi, comme si ces gens savaient. Ça reste une possibilité, Rik ne se prive pas d’en parler ouvertement, même quand il y a d’autres personnes qui peuvent l’entendre. Tu n’aimes pas ça, il y a déjà eu quelques morts qui ont tenté d’entrer en contact avec toi. Il faut dire, ce n’est pas commun de faire pousser des pousses d’arbres sur son corps... Il y a bien juste à toi que ce genre de trucs arrive, que tu te dis. Une chance, ce n’est pas une grosse réputation ou quoi, tu ne voudrais pas qu’on te sollicite trop pour tes capacités que tu ne maîtrises même pas. D’un autre côté, ce n’est pas en tentant de les taire que tu les développeras... Une roue sans fin. Pour ne plus souffrir de ces branches qui poussent à partir de ton corps, il va falloir qu’elles puissent pousser, justement. Cette idée ne t’enchante guère puisque le choix ne t’appartient pas. La décision s’impose contre ton gré. À moins que tu tiennes à rester ainsi pendant des années. Les siècles seront longs.

***

« Sérieusement, arrête de parler de ça en public. » Ton ton de voix exprime clairement ta contrariété. Sans surprise, tu t’adresses à ton jumeau qui se contente de rire brièvement et de te tapoter l’épaule. Un soupir franchit tes lèvres. S’il finit par aller trop loin, vous aurez encore une de vos très rares disputes complètement hors de contrôle et bien ridicules. Lui ne voit pas le mal là-dedans, il te taquine, mais tu commences à vraiment saturer. « Je ne rigole pas, Rik. Ça ne concerne personne d’autre que moi. » On ne peut pas te donner tort. Il s’agit d’un pouvoir qui provient de ton corps, un pouvoir qui t’appartient. Tu lui as déjà exprimé une foule d’autres arguments déjà, il ne te reste plus rien mis à part insister dans l’espoir qu’il comprenne ton point de vue. Ton frère te fixe alors tandis qu’un sourire désolé prend place sur son visage. Enfin, c’est bon. Il n’a pas besoin de parler pour te faire comprendre qu’il cessera. « Ok, je ferai attention. » Ou qu’il tentera de cesser... Ce n’est pas gagné, disons seulement que l’effort est là. Un peu. Mieux que rien. Il y avait des limites à la taquinerie, ce que Rikchasz comprend. S’il peut te lâcher avec ce sujet, ça ferait ton bonheur. Sa joie d’avoir un jumeau mort spécial prend trop de place. À croire qu’il passe l’envie d’être comme toi dans cette façon d’être. En tout cas, tu ne lui souhaites pas d’obtenir des capacités qui sont envahissantes et qui peuvent survenir n’importe quand.

Vous avez passé le reste de la journée ensemble, mais il fallait que ton jumeau rentre à son appartement. Il y a un souper organisé entre colocataires, sans autres invités. Ce n’est pas un problème, c’est juste que tu ne savais plus trop comment occuper ton temps. Rentrer pour t’enfermer dans ta chambre, alors que tu te trouves déjà à l’extérieur, ne t’intéresse pas. Autant continuer la balade et voir ce qui arrive. Une solution que tu te demandes si tu la regretteras, quand un homme t’interpelle. Un jeune blond, mais vas savoir depuis combien de temps il est mort et donc qu’il arbore cette apparence. S’il n’y a pas une potion derrière. En tout cas, il ne semble pas très en forme... C’est dans ces moments que tu maudis l’amputation, puisque tu ne peux plus prétendre être Rik. Outre la différence de couleur d’yeux, vos différences corporelles ne paraissent pas tant, au premier regard. D’un autre côté, ta prothèse esthétique est bien cachée sous ton pantalon... Bref, la surprise passée, une sorte de réponse te vient. « C’est moi. » Savoir comment enchaîner après cela n’est pas simple. Qu’est-ce qu’il te veut? Au moins, il ne semble pas agressif. Peut-être un nouveau venu dans l’appartement que tu occupes? Puisque ça fait un moment que tu y es, les autres l’auraient envoyé vers toi.
« Qu’est-ce que je peux faire? Et tu me connais d’où? » Tant qu’à avoir des hypothèses en tête, il vaut mieux en demander la confirmation. Puisqu’il ne prend pas la peine de te vouvoyer, tu ne le fais pas non plus. Cela ne te tient pas à cœur plus que ça, c’est juste que l’approche est assez brusque, de ton point de vue. Il y a une certaine méfiance qui a sûrement paru dans tes précédentes questions. Le temps qu’il s’explique, cela se règlera peut-être...

Codage par Libella sur Graphiorum
Terminé #3le 01.07.19 18:43
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[Flashback] Et tu reviens à la vie As64OwE8/100[Flashback] Et tu reviens à la vie EeIQN7j  (8/100)
× Présence: présent
× Evolution : [Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Croisée avec : Soi-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 798
× Øssements1226
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifference
Et tu reviens à la vie

Ce n'était pas franchement efficace, comme technique. Cependant, le désespoir qui l'habitait était tel qu'il n'allait surement pas lâcher l'affaire aussi rapidement. Il avait au final peu d'informations sur l'homme en question : un nom et une description approximative, uniquement. Ce manque flagrant de renseignements aurait pu le décourager, mais ce n'était pas le cas. Même s'il devait passer des jours et des jours à le rechercher, il le ferait. Des mois, s'il le fallait. A force, quelqu'un de son entourage finirait bien par capter qu'il le recherchait et allait quand même finir par le lui rapporter... Kyo comptait un peu là-dessus, quand même. Il doutait que sa méthode ne soit efficace, mais elle valait quand même le cout d'être tenté.  Sait-on jamais. Et puis au moins, cela lui évitait de s'enfermer dans sa chambre pour broyer du noir toute la sainte journée. Pas sûre que ce soit très bon pour son mental. Il avait déjà perpétuellement Seiya en tête et il ne pouvait chasser son petit ami de son esprit. Alors si en plus il restait inactif... Il allait devenir fou. Il se demandait d'ailleurs s'il ne l'était pas déjà.

Il ne pensait pas être chanceux. Lorsqu'il s'était adressé à ce mec qui correspondait pourtant à la description, il avait déjà commencé à regarder autour s'il trouvait quelqu'un d'autres. Aussi, quand il s'exclama que c'était bien lui, le blond resta bouche bée un instant. Pris par surprise, alors que c'était lui qui harcelait les gens dans la rue... C'était assez cocasse. Il ouvrit la bouche pour parler, la refermant aussitôt. Et si c'était un petit malin qui le prenait pour une bille ? Son regard devient plus sérieux un instant alors qu'il dévisageait le type. -Vraiment, tu fais tout de travers, mec.- Au final, l'autre reprend la parole avant que Kyo ne le fasse, le faisant cligner des yeux. Ouais, le ton employé était logique, quand on y pensait. Niveau relation sociale, c'était un peu naze et il semblerait que ce Rizzen n'était pas trop fan. Sans grande surprise, en somme.

« Euuuh... » Ça se sent, non, qu'il n'avait pas réfléchi à quoi dire ensuite ? « Pardon, c'est impoli comme façon d'aborder les gens et tu m'en vois désolé. » Ça parait un peu sensé, comme comportement. Il s'inclina brièvement en signe de pardon, comme il l'avait appris dans sa culture.  « Je m'appelle Kyo Yuzuki, je viens tout juste d'arriver ici et euh... » Il se tut un instant, regardant autour de lui. Personne ne semblait faire attention à eux, mais l'espace d'un instant le blondinet se demandait s'il se qu'il désirait faire était... Légal. Il n'avait pas d'autres mots pour le définir, mais il s'attendait presque à être frapper par une puissance divine ou il ne savait pas quoi. Du coup, il eut tendance à baisser un peu la voix, s'approchant de Rizzen afin que seul lui puisse l'entendre. « En fait... J'ai entendu parlé de ton pouvoir, avec la flore. Tu peux vraiment contrôler la vie ? » Il y avait une pointe d'espoir, dans son regard. De désespoir aussi.

Il ignorait s'il devait continuer sur la suite de son idée. Il se mordait la lèvre inférieure, signe chez lui d'une certaine nervosité. Déjà, il fallait savoir si Rizzen n'allait pas l'envoyer balader. Après tout, il ne le connaissait ni d'Eve, ni d'Adam. Il n'était pas obligé de s'occuper de Kyo, il pouvait très bien continuer sa route tranquillement en se disant qu'il rencontrait un cerveau grillé. Ou un type au fond du gouffre. Car clairement, c'était ce que le jeune Yuzuki était, à ce moment-là.
Codage par Libella sur Graphiorum
Terminé #4le 07.07.19 8:38
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[Flashback] Et tu reviens à la vie As64OwE9/100[Flashback] Et tu reviens à la vie EeIQN7j  (9/100)
× Présence: présent
× Evolution : [Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty
[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Lucas Anglade - Graineliers / Riku Kurose - 10 Count
× Pouvoir : Contrôle végétal (pousse à partir de son corps)
× Logement : Maison
× Métier : Étudiant
× Epitaphes postées : 865
× Øssements100
Féminin
× Inscription : 17/06/2019
× Surnom : la laitue romaine
végétal à bien des niveaux 🌱
http://www.peekaboo-rpg.com/t4899-rizzen-arai-se-relever-http://www.peekaboo-rpg.com/t4932-rizzen-vegetal-a-bien-des-niveaux
Et tu reviens à la vie
À force de croiser ou de rencontrer toute sorte de morts, il y a une légère méfiance qui s’installe. Plus encore depuis que ton pouvoir a commencé à se manifester. Certains pourraient vouloir en tirer avantage et ça ne te plaît pas du tout. D’un autre côté, il faudrait que tu puisses obtenir un peu plus d’information de la part de nécromanciens plus à l’aise que toi avec leurs capacités. Ainsi, ça te permettrait peut-être de ne pas avoir de pousses sur le corps à n’importe quel moment et de ne pas avoir à souffrir le martyre quand tu les retires de ta peau. Il y a forcément des moyens de pratiquer cela, mais pour le moment, ce n’est qu’une très vague envie. Peut-être que cette rencontre aujourd’hui, quand un inconnu t’interpelle, te fera changer d’avis, te donnera un peu plus de motivation. Il faut déjà savoir ce qu’il te veut, une fois que tu confirmes ton identité. D’ailleurs, les questions s’échappent d’entre tes lèvres. Il peut être n’importe qui, il peut même être sous l’effet d’une potion. Vraiment, ce monde dans lequel l’amusement est priorisé te rend surtout méfiant. La faute à ton jumeau et à sa grande gueule. Au moins, les personnes qui te reconnaissent comme athlète sont rares. Il en va de même pour ton frère, ce qui t’étonne davantage. Si lui s’en plaint, ce n’est pas ton cas.

Donc, l’étranger semble surpris d’être tombé sur la personne qu’il cherche. Cela t’indique qu’il doit être à ta recherche depuis un moment... Sa longue hésitation exprimée de vive voix te le confirme hors de tout doute. Autant dire que ça sent mauvais, mais attendre de vraies réponses avant de croire à tes hypothèses semble mieux. Le jeune homme s’excusa pour son comportement, s’inclinant également. Un japonais, donc. Tu as aussi un petit geste de la tête, signalant silencieusement accepter ses excuses. Il se présente ensuite et manifeste une forte hésitation, regardant partout autour. Ça, c’est louche. Et quand un truc sent pas bon (autant au sens propre que figuré), tu retrousses le nez. Ça ne te plaît pas cette histoire et pourtant, tu ne la connais pas encore. Kyo s’approche ensuite de toi pour te parler à voix basse. Eh merde, c’est ce qui passe très près de remonter ta gorge. Évidemment, ton pouvoir a commencé à s’ébruiter à cause de ton imbécile de jumeau. Oui, tu l’adores, mais dans des moments comme celui-là, tu le renverrais bien dans le monde des vivants pour une journée ou deux... Dès que tu seras seul, Rik va recevoir un beau SMS de ta part!

« Je n’avais pas conscience que mon pouvoir était si connu, j’en suis surpris. » Tu t’abstiens de dire que tu trouves cela très problématique. D’un autre côté, c’est arrivé qu’il se manifeste pendant que tu te trouvais à l’extérieur de ton appartement, pendant des entraînements ou même sans raison. Il faut dire que ça attire l’attention de voir un homme se balader avec des branches sur lui... « Je peux effectivement faire pousser de la végétation à partir de mon corps », confirmes-tu te préparant mentalement pour les multiples autres questions qui risquent de suivre. Il y a comme une dualité dans son regard de ce Kyo. Il a parlé de contrôle de la vie... mais la vie végétale uniquement. Du moins, à ta connaissance. Les pousses peuvent servir dans le cadre des potions qu’il t’est possible de confectionner. En découvrir toutes les vertus sera un travail de longue haleine.
« Pourquoi cette question? », demandes-tu finalement. « Pourquoi es-tu venu à moi aujourd’hui? » Ce sont des informations essentielles. La méfiance est toujours présente, la vigilance face à la moindre trace de manipulation aussi. Par contre, ce type semble vraiment désespéré pour une raison ou pour une autre. Après tout, il a bien mentionné être tout juste arrivé dans le monde des morts... En tout cas, tout cela n’est pas encore très clair pour toi. « Et s’il s’agit de quelque chose d’indiscret », amorces-tu à cause de son comportement plus tôt, celui d’avoir vérifié qu’il n’y avait personne de trop près, « nous pouvons nous installer ailleurs ou au moins sortir du chemin. » Il faut dire que tu n’aimes pas rester debout en étant immobile. L’impression que ta prothèse pourrait flancher te prend, sauf que ce n’est que psychologique.

Codage par Libella sur Graphiorum
Terminé #5le 07.07.19 13:24
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[Flashback] Et tu reviens à la vie As64OwE8/100[Flashback] Et tu reviens à la vie EeIQN7j  (8/100)
× Présence: présent
× Evolution : [Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Croisée avec : Soi-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 798
× Øssements1226
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifference
Et tu reviens à la vie

D’habitude, Kyo était plutôt confiant, dans ses mots, dans sa façon d’être. Ce n’était plus vraiment le cas, ici. Il faisait face à une avalanche de sentiments qu’il ne parvenait à contrôler, à prévoir. Il passait de la rage intense à la violente dépression d’une seconde à l’autre… Ce n’était pas pour rien, qu’il était allé volontairement à la rencontre de ce type. Il devait y avoir quelque chose qui avait pété, là-haut. Il avait l’impression d’être uniquement l’ombre de lui-même, et cela lui déplaisait fortement. Sans ses amis, il ne pouvait remonter la pente. Il en était persuadé. Après tout, c’était Mira qui l’avait sauvé, lors de la mort d’Aiko. C’était Seto qui l’avait aidé à remonter, lorsqu’il s’était fait trompé par ce connard d’Irlandais. Et c’était Seiya qui faisait que sa vie était agréable au quotidien… Tout ça, c’était beaucoup trop important pour lui. Il ne pouvait pas passer à autre chose. L’idée de revenir sur Terre était intense dans son esprit et c’était sans doute la seule raison qui faisait qu’il se nourrissait encore.

Mais de toute évidence, il avait fait plusieurs faux pas. Il remarquait bien la méfiance de Rizzen, et elle était légitime. Niveau première approche, on ne pouvait pas faire plus agressif. S’en rendant compte, il s’empressa de s’excuser, espérant qu’il n’aggraverait pas la situation. Si ce gars refusait de l’aider, il serait dans la merde. Son désespoir serait encore plus grand, une vague géante qui s’abattrait sur sa caboche vide… Et il ne le voulait pas. L’espoir de revenir à la vie était tout ce qui lui restait. Aussi, il prit soin de se rattraper comme il le pouvait : en se présentant, pour le coup. Il n’y avait pas d’entourloupe, pas d’envie de le duper ou de le tromper. Juste… Un désir intense de quitter ce lieu pour retrouver les personnes qu’il aimait. Rizzen sembla accepter ses excuses et cela lui permettait d’enchainer. Pour autant, il craignait que sa demande soit en dehors des « règles » de ce monde. Enfin, s’il y avait vraiment des règles… Étant donné qu’il n’avait absolument pas écouté un traitre mot de ce que Joshua lui avait dit, en arrivant ici, il était bien incapable de dire s’il avait été prévenu.

Essaie de te détendre, mec. Plus suspect que ça, tu meurs –et tu trouves encore le temps de faire des blagues vaseuses…-.

Sans détour, il annonça la raison de sa venue. De toute évidence, son interlocuteur était surpris, puisqu’il le disait lui-même. Le flou régnait dans l’esprit du blondinet, mais passons. « Bah… J’en ai entendu parler à mon dortoir, surtout. Je n’avais pas grand-chose comme détail pour te reconnaitre mais… Je dois avoir une chance de cocu. » Un rire jaune lui échappa des lèvres. Vraiment ? Ce genre de blague, maintenant ? C’en était presque pathétique. L’idée même que Seiya ne se gêne pas pour le tromper juste après sa mort avait quelque chose de… traumatisant. Douloureux, aussi. Il préférait se dire que ce n’était pas le cas, de toute manière. Connaissant l’homme, Kyo craignait plus qu’il fasse une grosse bêtise. De base, il avait Mira et Seto pour le soutenir mais… Ils ne devaient pas être dans un meilleur état. Cela l’encourageait à ne pas vouloir rester ici. Pour eux, pour lui. Ils étaient un quatuor qui fonctionnait du tonnerre. Il ne fallait pas que cela se termine ainsi… C’était trop… Trop injuste.

En tous les cas, Rizzen confirma les dires qui étaient arrivés à ses oreilles. A son entente, un sourire d’espoir naquit au coin des lèvres du blond. - T’excites pas trop vite. – Et ensuite, on rentrait dans le vif du sujet. Expliquer pourquoi cela l’intéressait. Une fois encore, il regardait autour de lui pour s’assurer que personne ne l’entendait. Mais il fallait avouer que ce n’était pas des plus discrets, avec tous ses passants. Cette allée était beaucoup trop fréquentée. Comme si Rizzen était capable de lire dans ses pensées, il proposa d’aller à l’abri des regards. L’étonnement se peignit sur le visage du blond qui revint à la réalité, clignant des yeux un instant. « Ah, euh, oui. Ce serait mieux, en effet. » Organiser ses pensées était compliqué. Il regarda autour de lui, cette fois-ci pour trouver un coin tranquille. Il trouva aisément un banc à part où il pensait qu’ils pourraient profiter d’un peu d’intimité. Il le montra du doigt au jeune homme avant de se mettre en route. Une fois arrivé, il se laissa tomber lourdement sur le banc, se prenant brièvement la tête entre ses mains. Il fallait qu’il réfléchisse un peu mieux à ce qu’il allait dire, même s’il y avait de fortes chances que ses dires soient en vrac.

« Donc euh… »
Il déglutit, poussant un long soupir. « Je dois te faire penser à un dingue, désolé. Je n’ai pas encore… Assimiler tout le truc. » C’était le cas le dire, c’était certain. « En fait… Je vais aller droit au but. Quand j’ai entendu parler de ton pouvoir, j’ai pensé que tu pourrais m’aider. Je… Le contrôle de la végétation, c’est le contrôle d’une vie tout de même. Pas humaine mais… Est-ce qu’on est vraiment si différent ? Bref, c’est l’idée qui a surgit dans mon esprit. Je peux pas rester ici. Je peux pas claquer la porte à ma vie, parce que j’étais justement en train de faire en sorte qu’elle ne soit pas aussi merdique que possible. J’ai cru comprendre que ce monde était régi par les potions et euh… Est-ce que tu crois que ce serait possible d’en faire une qui me ferait revenir à la vie ? Je suis prêt à tout pour que ça marche. Te payer, évidement. Je suis pas riche mais euh… Je peux pas rester ici. » Il avait parlé vite, très vite. Il sentait toute la panique et le désespoir s’échapper de ses lèvres.

C’était sûr, présenté ainsi, Rizzen va te prendre pour un fou.
Codage par Libella sur Graphiorum
Terminé #6le 11.07.19 0:30
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[Flashback] Et tu reviens à la vie As64OwE9/100[Flashback] Et tu reviens à la vie EeIQN7j  (9/100)
× Présence: présent
× Evolution : [Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty
[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Lucas Anglade - Graineliers / Riku Kurose - 10 Count
× Pouvoir : Contrôle végétal (pousse à partir de son corps)
× Logement : Maison
× Métier : Étudiant
× Epitaphes postées : 865
× Øssements100
Féminin
× Inscription : 17/06/2019
× Surnom : la laitue romaine
végétal à bien des niveaux 🌱
http://www.peekaboo-rpg.com/t4899-rizzen-arai-se-relever-http://www.peekaboo-rpg.com/t4932-rizzen-vegetal-a-bien-des-niveaux
Et tu reviens à la vie
Qu’un inconnu t’arrête dans la rue pour te parler de ton pouvoir ne t’enchante pas. Néanmoins, malgré une méfiance affichée, la curiosité l’emporte et tu n’abrèges pas la conversation. Tu veux comprendre pourquoi toi en particulier, pourquoi la végétation aussi. Au moins, sans que tu l’aies demandé, Kyo te donne des précisions quant à la façon dont il a entendu parler de tes capacités particulières. À son dortoir, hein. Sûrement qu’il veut dire appartement à l’Agence. Peut-être que Rik partage le même. Tu n’as jamais vraiment pris le temps de lui demander le nom de ses colocataires. Puis, ton frère étant largement plus sociable que toi en ce moment, il a pu parler avec n’importe qui. Vraiment, il faut qu’il cesse de révéler ce genre d’information sur toi sans te demander ton avis. Ou en se foutant de ton avis. Tu comptes le lui répéter tout à l’heure, d’autant plus que tu as un exemple de sa bêtise. Bref, face au rire qui n’est pas un rire franc et amusé, tu restes silencieux. Tourner le couteau dans la plaie n’est pas à l’ordre du jour. Du moins, si tu interprètes bien. Tu as la chance d’être célibataire, et ce, même au moment de ta mort. Il n’y avait que Rik qui te manquait horriblement et il est venu te rejoindre... Et le fait que ta mère ne te manque pas plus que ça te fait ressentir un peu de culpabilité, aussi. Néanmoins, vous n’étiez pas très proches. C’est ton frère, son préféré entre vous deux. Pour une raison que tu n’auras jamais sue.

« Tu pourras remercier mon jumeau si tu le croises, c’est forcément à cause de lui que mon pouvoir est connu. » Un tantinet d’agacement envers Rik, aussi du découragement dans la voix. Tu enchaînes, confirmant donc que faire pousser de la végétation à partir de ton corps est à ta portée. Le sourire de ton interlocuteur ne passe pas inaperçu, sauf qu’il ne t’empêche pas de poser les vraies questions. Il te faut savoir ce qu’il te veut, le pourquoi il tenait tant à te trouver. Pourquoi toi spécifiquement, en gros. Il y a une foule d’autres nécromanciens, et certains s’affichent et tiennent des boutiques pour vendre leurs potions. Tu as appris à en concevoir de très simples pour le moment, mais il s’agit d’un domaine que tu devrais élargir. Surtout si on commence à t’aborder dans la rue pour ça. En tout cas, ça commence à être une conversation trop étrange pour être continuée dans la rue. Kyo a des réactions trop hésitantes, ça ne passe pas inaperçu. Et puis, si tu peux éviter que plus de monde soit au courant que t’es un potager « vivant », ça t’arrangerait. Un hochement de tête pour signaler que oui, ça serait mieux de trouver un endroit au calme. Tu observes toi aussi les alentours, mais ton interlocuteur est le premier à voir un banc plus loin, donc vous vous dirigez dans cette direction.

Son comportement est, une fois de plus, surprenant. Pour ta part, tu t’installes d’une façon beaucoup plus normale, attendant la suite, les réponses à tes précédentes questions. Quand Kyo parvient enfin à parler, ton attention est entièrement tournée vers lui. L’ordre d’idée n’y est pas, mais saisir tout le message est à ta portée. Et autant dire que tu en es bouche bée. Il vient vraiment de te demander de le ramener à la vie parce que t’es capable de faire pousser des plantes sur toi? Tes iris verts ne le quittent plus, comme si tu cherchais à savoir s’il se moque de toi. Cependant, avec tout son comportement, avec toutes les hésitations, à moins d’être un acteur hors pair, la déduction que la requête n’est pas une blague survient. Malgré ça, ça n’empêche pas ta voix de se manifester après plusieurs longues secondes. « T’es sérieux? » Oui, il fallait le questionner. Tu n’attends pas spécialement une réponse avant de poursuivre. « Tu sais que ça a très peu de chances de réussir, ce genre de potions? Après, c’est vrai que rares sont les nécromanciens capables de contrôler une forme de vie. » Ça bouillonne dans ta tête. Es-tu vraiment prêt à tenter ce genre d’expérimentation? Tu es un tout jeune nécromancien, dont la maîtrise du pouvoir est loin d’être complète. Ça te semble vraiment périlleux, sauf qu’il ne peut pas arriver quelque chose de fâcheux, non? Puis, ce pauvre gars paraît vraiment désespéré. « Écoute, je peux essayer de me renseigner et voir ce que je peux faire. Mais ça peut prendre du temps », précises-tu finalement, désireux de ne pas être tant pressé.

Reste à savoir où tu prendras tes informations... Ta méfiance peut aider, c'est juste que tu ne connaissais pas tant le monde des nécromanciens qui changent volontairement des lémures en zombies... Ça te semble trop surréaliste pour réellement exister.

Codage par Libella sur Graphiorum
Terminé #7le 12.07.19 18:35
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[Flashback] Et tu reviens à la vie As64OwE8/100[Flashback] Et tu reviens à la vie EeIQN7j  (8/100)
× Présence: présent
× Evolution : [Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Croisée avec : Soi-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 798
× Øssements1226
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifference
Et tu reviens à la vie

Il était évident que Rizzen n’était pas hyper ravi de l’avoir en face de lui. Déjà, la méthode utilisée n’était pas la bonne, d’autant plus qu’il connaissait déjà le pouvoir de son interlocuteur… Un brin de gêne passa sur le visage du blondinet, lors de la remarque sur le frère jumeau. Il pouvait affirmer que ce n’était pas lui qui le lui avait révélé. Sinon, pour la description physique, il suffisait de lui dire de chercher un homme qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. C’était le principe du jumeau, après tout. Il ne savait pas du tout comment il aurait pu réagir, d’ailleurs, s’il était tombé sur l’autre frère. Cela dépendait sans doute de son caractère. Kyo avait du mal à savoir s’ils étaient en froid ou non, en vue de l’agacement et de la résignation qu’il entendait dans sa voix. Après avoir affiché une légère moue, il eut un léger sourire, quelque peu crispé. « Désolé… J’ai bien conscience que ça ne se fait pas. Désolé. » A part s’excuser et s’incliner pour accompagner ses paroles, il ne voyait pas ce qu’il pouvait faire de plus. Pour autant, il ne comptait pas faire demi-tour. Sa requête était trop importante et s’il n’avait pas l’habitude de jouer les égoïstes, il avait bien l’intention d’aller jusqu’au bout de sa démarche.

La conversation s’enchaina toutefois. Il pouvait toujours s’excuser platement, ça ne changerait pas son comportement, de toute façon. Aussi, il préféra se focaliser sur le fameux pouvoir, traversé par de l’espoir en apprenant que ce qu’il avait ouïe dire était vrai. Il y avait peut-être de la chance pour que son plan bancal fonctionne. Mais, avant, il fallait que Rizzen soit d’accord avec lui pour marche dans sa combine… Et ce n’était pas foncièrement gagné, en vue de la première approche. Le jeune homme lui proposa de se mettre à l’abri des oreilles indiscrètes, idée qu’il validait parfaitement. Il n’y avait pas pensé. Il devait avouer qu’il n’était pas très malin, ces derniers jours. Tant obnubilé par sa volonté de revenir sur Terre… Il se fichait un peu, pour dire vrai, des relations qu’il pouvait développer ici. Il allait revenir à la vie, il était inutile qu’il s’attache.

Continue de rêver.

Une fois à l’écart, il se demanda comment il pouvait aborder le sujet. Il décida d’y aller cash, ne cherchant pas à détourner ou à enjôler son attention. Et il était plus que sérieux. Désespéré. Il se doutait bien qu’il faisait un peu pitié, la tête entre ses mains. Mais au fur et à mesure de ses paroles, il se redressait doucement, terminant par fixer Rizzen dans les yeux. Toute sa détermination était visible. Sans grande surprise, son interlocuteur chercha à savoir s’il était sérieux, dans ses dires. Il était vrai qu’on pouvait croire à une mauvaise blague. Et pourtant, un simple regard sur son faciès suffit à balayer tout doute. De ce fait, il ne prit même pas la peine de valider son motivation. Et il semblerait que le message était clair, puisque son interlocuteur émet quelques oppositions. La première ne manqua pas de le faire sourire.

« Qu’est-ce que je risque, de toute façon ? Je ne peux pas être plus mort que mort. » La remarque le fait rire jaune. Putain. Il n’a toujours pas accepté cette vérité. Et il n’a pas la moindre idée d’à quel point il se trompe sur toute la ligne. « Même si ça réussit pas du premier coup, on peut toujours réessayer. Ça me dérange pas de jouer les cobayes. Je préfère ça que de rester ici. »

Tu ferais mieux de changer d’avis, tête brulée.

Surtout qu’il ne savait rien du tout de ce monde. Il n’avait pas pris la peine de se renseigner. Tout ce qu’il avait en tête, c’était qu’il s’agissait d’un monde sans Seiya, Mira et Seto. Et il ne voulait pas vivre sans eux. Hors de question. Il se sentait aussi un peu pressé par le temps, ne voulant pas les faire souffrir trop longtemps. Imaginer leurs tête d’ahuris lorsqu’il reviendrait à la vie le faisait marrer, aussi. Il ne partagea pas cette pensée, ne souhaitant pas non plus mettre une pression monstre sur les épaules du jeune homme. Aussi, quand il accepta de tenter le coup, même s’il devait faire des recherches pour que cela fonctionne, il afficha un large sourire sincère. Il était soulagé de savoir qu’il allait avoir de l’aide, qu’il s’approchait doucement du moment où il pourrait à nouveau caresser la joue de Sei…

« Merci, merci beaucoup ! Je sais pas si je peux t’aider en quelque chose, mais n’hésite pas à me demander. Je me plierai en quatre, s’il faut pour t’obtenir ce dont tu as besoin. »

Il était complètement emballé par l’idée, Rizzen, de toute évidence, un peu moins. Pour autant, s’il ne pensait pas qu’il y avait une chance, même minime, que cela ne fonctionne pas, il ne lui aurait pas proposé de faire un essai. L’espoir renaissait et suffisait à animer le blondinet qui continuait de sourire comme un idiot. Le nécromancien avait fait sa journée. Maintenant… Que faire ?

« Euh… Est-ce que je peux te proposer un verre ? Pour m’excuser de mes manières et pour te remercier d’avoir accepté ma demande ? »

Il comprendrait si l’homme refusait, mais il se sentirait plus en phase avec lui-même ainsi. Ce n’était pas parce qu’il était mort qu’il devait se comporter complétement comme un barbare sans foi ni loi.
Codage par Libella sur Graphiorum
Terminé #8le 16.07.19 0:06
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Rizzen Arai
végétal à bien des niveaux 🌱

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[Flashback] Et tu reviens à la vie As64OwE9/100[Flashback] Et tu reviens à la vie EeIQN7j  (9/100)
× Présence: présent
× Evolution : [Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty
[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Lucas Anglade - Graineliers / Riku Kurose - 10 Count
× Pouvoir : Contrôle végétal (pousse à partir de son corps)
× Logement : Maison
× Métier : Étudiant
× Epitaphes postées : 865
× Øssements100
Féminin
× Inscription : 17/06/2019
× Surnom : la laitue romaine
végétal à bien des niveaux 🌱
http://www.peekaboo-rpg.com/t4899-rizzen-arai-se-relever-http://www.peekaboo-rpg.com/t4932-rizzen-vegetal-a-bien-des-niveaux
Et tu reviens à la vie
Ton interlocuteur s’excuse beaucoup trop. Premier constat qui te vient à l’esprit après tes paroles comme quoi il pourra remercier Rik d’avoir entendu parler de ton don avec la végétation. Néanmoins, tu fais comprendre que tout est ok pour toi, ne t’attardant pas plus sur le sujet, tout comme tu ne passes pas le commentaire qui t’est venu en tête. La curiosité d’abord et tu tiens à savoir de quoi sera faite cette rencontre. Ainsi, une fois à l’abri des oreilles indiscrètes, et une fois installés ailleurs que debout au bon milieu d’une allée passante, la langue se délie. Voilà un autre instant surréaliste. Il y en a eu plusieurs depuis ta mort, tu t’attendais à en vivre d’autres vu ce monde dans lequel il y a peu de limites, mais ce Kyo trouve quand même le moyen de te surprendre à ce sujet. Vivre une demande de ce genre ne doit pas être très courant. Heureusement. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça prend de court et qu’il est difficile de savoir si c’est réellement possible. Pourquoi le roi ne le proposerait-il pas en arrivant, si ça l’était? La raison aurait voulu que tu déclines, que tu affirmes ne pas être en mesure de l’aider. Tout jeune nécromancien, à peine initié à l’art des potions... Alors qu’il y a des spectres de plusieurs siècles qui peuplent l’au-delà.

Un excès de confiance ou de folie, sûrement une curiosité malsaine pèse de l’autre côté de la balance. Tes doutes sont révélés, la réflexion est toujours en cours. Ça aurait pu basculer du côté du refus. Ça aurait dû être le cas. Néanmoins, les paroles de Kyo te font réfléchir davantage. Il n’a pas tort. En tout cas, tu n’as pas conscience de ce qui pourrait arriver de pire que la mort. Ta méconnaissance sur les zombies sera lourde de conséquences... Tu t’es volontairement tenu loin d’eux, de leur univers. D’un autre côté, tu t’es volontairement tenu loin de presque tout... « Il est vrai qu’on ne peut pas être plus mort que mort, mais il y a peut-être des effets secondaires à jouer les cobayes. » Tu penses à voix haute. Cependant, ton interlocuteur paraît des plus déterminés, et il est visiblement prêt à tout pour ne pas rester dans l’au-delà. Tu ignores ce qui le pousse à vouloir revenir à la vie à ce point. Cette pensée ne t’avait même pas effleuré l’esprit les jours avant que Rik se donne la mort. Et pourtant, ces jours-là ont été infernaux. Trop sous le choc de l’amputation pour en arriver à exprimer un désir si précis et si fort.

Tu acceptes de te renseigner et de voir ce que tu peux faire pour l’aider. Disons que ce n’est pas dans tes habitudes, mais comme un intérêt pour les potions est grandissant en toi, et que ce pauvre type paraît réellement désespéré, autant saisir l’occasion. Le pire qui peut arriver, c’est que ça ne fonctionne pas et que tu le rediriges vers des nécromanciens plus expérimentés, non? Tes mots ont un effet immédiat sur Kyo qui affiche un grand sourire et qui s’empressa de te remercier. « Je te ferai savoir une fois que j’aurai toutes les informations nécessaires pour la confection. » L’envie d’ajouter qu’il ne devrait pas s’emballer autant te traverse l’esprit, mais tu t’en abstiens. Cela serait sûrement inutile, ayant déjà émis de vive voix qu’il y avait peu de chance de succès. Et franchement, faire la morale à un autre mort... très peu pour toi.

Quand l’invitation à prendre un verre tombe, il te faut y réfléchir plus sérieusement. De ton vivant, tu acceptais sans trop t’en soucier. Vous aviez un code avec Rik, pour si jamais une soirée était trop chiante pour toi ou pour lui. Un SMS du jumeau qui a besoin de l’autre et hop, un moyen de t’éclipser. Si tu lui renvoies le code, il y répondra forcément. Là, c’est surtout que tu ne vois pas l’intérêt de te lier à une personne dont l’unique but est de rejoindre le monde des vivants... Par contre, un verre ne fait jamais de mal alors pourquoi pas? « C’est gentil, allons prendre un verre. » Ton visage devient plus amical, moins neutre et blasé. « Tu as une idée d’où aller? » Hum, il a mentionné qu’il venait d’arriver, alors ce n’est sûrement pas le cas. Quand tu en obtiens la confirmation, tu y songes un peu. Près de l’agence, il te semble avoir vu un établissement qui pourrait convenir. Tu l’y guides donc, posant une question sur le chemin. « Je peux te demander ce qui te motive à ce point à vouloir revenir à la vie? » Évidemment, ton regard a analysé les environs, faisant attention à ce qu’il n’y ait pas trop de monde. Puis, ta voix s’était faite moins forte. Toujours dans un but de ne pas attirer l’attention. « Ah d’ailleurs, je te demanderais de ne pas ébruiter mon pouvoir. Plus qu’il ne l’est déjà. » Parce que clairement, l’envie de revivre quelque chose comme aujourd’hui n’y est pas.

Une fois sur place, tu laisses Kyo commander et tu le remercies pour cette consommation. Ça fait longtemps que t’es pas sorti ainsi. Rik a essayé, sauf que toutes les raisons sont bonnes pour refuser. L’alcool t’a un peu manqué, il faut admettre...

Codage par Libella sur Graphiorum


Mais à quel point l'alcool a-t-il manqué à Rizzen ?:
Pile : Il est sage et s'arrête après ce que Kyo lui offre
Face : Il n'est pas sage et commence à avoir un peu trop d'alcool dans l'nez
Terminé #9le 16.07.19 0:06
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
La Faucheuse
Maître de la mort

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[Flashback] Et tu reviens à la vie As64OwE0/0[Flashback] Et tu reviens à la vie EeIQN7j  (0/0)
× Présence: présent
× Evolution : [Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty
[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Pouvoir : omnipotente
× Epitaphes postées : 2900
× Øssements477
Autre
× Inscription : 15/03/2014
Maître de la mort
Le membre 'Rizzen Arai' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'PILE OU FACE' :
[Flashback] Et tu reviens à la vie RtIGMYL
Terminé #10le 16.07.19 14:43
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Kyo Yuzuki
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
[Flashback] Et tu reviens à la vie As64OwE8/100[Flashback] Et tu reviens à la vie EeIQN7j  (8/100)
× Présence: présent
× Evolution : [Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty[Flashback] Et tu reviens à la vie Empty
× Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Toma - AMNESIA (Hanamura Mai)
× Croisée avec : Soi-même (et c'est déjà suffisant)
× Appartement : Kiss
× Epitaphes postées : 798
× Øssements1226
Féminin
× Inscription : 16/06/2019
× Surnom : l'agneau
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4897-kyo-yuzuki-la-poisshttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4930-kyo-avant-l-ombre-et-l-indifference
Et tu reviens à la vie

S’il s’entendait parler, Kyo se serait déjà baffer. Plusieurs fois. Cette façon de s’excuser tout le temps… Ce n’était pas lui. S’il était capable de réfléchir, il se rendrait compte qu’il appliquait trop l’éducation qu’il avait eue lors de son adolescence, celle qui l’agaçait au plus haut point. Il était évident néanmoins qu’il agissait sous le coup de l’impulsivité, l’un de ses plus gros défauts. Cette idée fixe de retourner sur Terre était tant ancrée dans son esprit qu’il s’équipait d’œillères, évitant ainsi de voir les tracas que son plan bancal amenait. Cela l’empêchait, aussi, de se poser les bonnes questions.

Mec, t’as été incinéré. Si tu reviens sur Terre… Dans quel corps, au juste ?


Il dévoilait tout à Rizzen. Inutile de faire davantage de cachoteries, il risquait juste d’éveiller encore plus les soupçons et la méfiance. C’était sans doute parce qu’il était conscient de la détresse qu’il dégageait, qu’il s’excusait autant. Il n’était pas comme ça, en général. Mais sans ses amis, il était bien trop difficile pour lui d’apparaitre comme le joyeux luron qu’il avait été, vivant. Sans grande surprise, l’étonnement se peignit sur le visage de son interlocuteur. Le blond aurait presque envie de rire, tant la situation était cocasse. Il aurait pu abandonner l’idée, aussi. C’était surréaliste, oui, c’était le bon terme. Et pourtant il était bien là, au côté du sportif, le suppliant de l’aider dans sa tâche vouée à l’échec.

« Je suis prêt à faire face, ce n’est pas un problème. »

Sa détermination n’était absolument pas ébranlée par la pensée des effets secondaires. En réalité, il l’a chassait rapidement de sa tête, préférant ne pas s’y pencher. Il ne pensait pas qu’il pourrait avoir des séquelles à long terme, quant à son projet. Mais… Il se demandait quand même pourquoi aucun mort n’était revenu à la vie, depuis le temps. Il pensait bêtement y parvenir néanmoins, s’amusant de croire qu’il serait le premier à revenir du royaume des morts. Il deviendrait peut-être célèbre, d’ailleurs. Idiot. Ta crédulité te perdra. Tout ceci ne l’empêchait pas d’y croire, comme le naïf qu’il était. Il refusait tous contre-arguments, toutes tentatives de le faire revenir à la réalité. De toute manière, il ne connaissait personne, ici. La seule personne qui aurait pu mettre un holà à son projet était à côté de lui. Et même si Rizzen avait refusé, Kyo n’aurait pas baissé les bras. Il aurait trouvé un autre nécromancien, un plan B. Difficile de lutter contre lui, lorsqu’il était borné à ce point.

Pauvre fou.

Alors oui, il était heureux d’apprendre que le coup serrait tenté. Il souriait bêtement comme un damné, ayant l’impression d’avoir fait un pas vers ses amis, restés vivants. Les réserves émises par son interlocuteur ne suffisaient pas pour lui faire prendre conscience de la gravité de son choix. Il acquiesça à l’entende de la confection, souriant toujours. « Ça marche, merci. » On était plus proche, dorénavant, de son vrai caractère. Il se détendait au fil des secondes, motivé et plus déterminé que jamais. Même si la première tentative échouait, il pouvait y en avoir des suivantes. Il avait constaté qu’ici, les corps étaient plus résistants que lorsqu’il était vivant. Il n’y avait pas de raison de s’inquiéter plus que nécessaire.

T’es vraiment bête, tu sais ? On dirait un disque rayé qui se répète toutes les cinq secondes. L’’amour rend aveugle, hein. Toi, ça te nomme direct «  roi des imbéciles ».

Même si se lier à un type qu’il ne reverrait plus avant un long moment –que tu crois- était surement futile, il s’en serait voulu de ne pas l’inviter à boire un verre. Dire merci, c’était bien mais les gestes avaient parfois plus d’impact. Il constata que son interlocuteur y réfléchit plus sérieusement, avant d’accepter. Ah ! On dirait qu’il se détendait un peu, paraissant soudainement plus amical –et mignon-. Il sourit davantage, ravi de savoir qu’il pourrait pour une fois boire en bonne compagnie, plutôt que seul dans sa chambre à broyer du noir. Pour l’heure, il n’avait plus de raisons de déprimer. Ils étaient donc partis pour un bar, après que Kyo ait annoncé qu’il n’avait pas la moindre idée d’où ils pouvaient allés. Il se sentait un peu bête pour le coup, mais apprendre à connaitre cette partie de la ville lui importait peu. En revanche, il se demandait si cet endroit existait aussi dans le vrai Tokyo. Si c’était le cas, il n’avait pas la moindre idée d’où ils se trouvaient. Il se demandait aussi, dans ses futiles réflexions, si la ville était une parfaite réplique de sa jumelle sur Terre, s’il était possible de trouver son appartement… Et le lieu de son accident de moto par la même occasion. … Mouais, ça le tentait tout de suite moins, tout à coup.

Le blond suivit donc le pas du nécromancien, un brin de surprise se dessinant sur son faciès face à la question. Elle était pourtant à prévoir, vu qu’il n’avait pas expliqué clairement pourquoi il voulait revenir à la vie. L’espace d’un instant, la lueur qui brillait dans ses iris s’estompa, son visage se refermant. Il réfléchissait. « Par… amour ? » il ferma les yeux un instant, un léger sourire triste aux lèvres, pour finalement se mettre à rire en passant sa main dans ses cheveux. « Ok je te l’accorde, c’est… Fleur bleue à souhait, dit comme ça. » Son amusement n’en était pas vraiment un. C’était toujours mieux néanmoins que de se mettre à pleurer bêtement, tant son cœur lui serrait la poitrine à ce moment précis. « Mais c’est bien pour ça. Je… J’ai plutôt eu une vie de merde, pour être franc. Mais ces dernières années, tout à changer. J’ai… Une meilleur amie exceptionnelle, un meilleur ami handicapé des sentiments et… Un petit ami parfait. » Il avait ri un peu plus lorsqu’il avait évoqué Seto, sa description étant pourtant criante de vérité. Il se sentait un peu gêné de parler de Seiya, néanmoins. Ses joues s’étaient légèrement rosies à l’évocation de son amoureux. Il craignait, aussi, que Rizzen vienne à le juger pour son homosexualité. Pour autant, cela ne l’empêcha pas de continuer sur sa lancée. « On avait prévu de se marier, à Las Vegas. Et… Je connais que trop bien la douleur qu’on ressent quand on perd un être aimé. Je ne veux pas qu’ils vivent ça à cause de moi. »

Et pourtant… C'est déjà le cas. Te bercer d’illusions ne changera rien à leurs souffrances.

« T’inquiètes, j’avais cru comprendre le message. » Quant aux pouvoirs de Rizzen. En vue de son soupir et de son agacement lorsque Kyo lui avait révélé qu’il connaissait sa capacité, le blond avait parfaitement compris qu’il n’aimait pas que ce talent soit sous les feux de la rampe. Message reçu, cinq sur cinq. Moins de gens étaient au courant, plus il avait la paix. Et puis si cela pouvait lui éviter de se retrouver avec un lémure désespéré qui le supplie de le ramener à la vie. C’était grotesque et avec un peu de recul, il se sentait bête. Encore. Toutefois ses pensées furent chassées rapidement lorsqu’ils pénétrèrent dans le bar. La commande fut passée –de l’alcool pour les deux- et une fois servi, Kyo leva son verre pour trinquer.

« A notre future collaboration. »

L’idée l’enchantait et il espérait qu’il n’y aurait pas de malaise. C’était l’occasion, aussi, d’en apprendre davantage sur Rizzen. Si l’alcool déliait les langues… En tous les cas, ils étaient tous deux bien partis pour avoir une sacrée migraine au réveil.
Codage par Libella sur Graphiorum
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire