en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Elena a posté un rp libre dans le musée
Elena recherche un personnage masculin pour un rp négatif

Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William

Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William Empty #1le 26.06.19 10:10
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
William Barnes
Vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William As64OwE42/100Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EeIQN7j  (42/100)
× Présence: présent
× Evolution : Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William FcKnJIXQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EmptyQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EmptyQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EmptyQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EmptyQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William Empty
Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William Empty × Age de la mort : 29 Masculin
× Age post-mortem : 209
× Avatar : Sebastian Michaelis
× Logement : Appartement
× Métier : Patron et cuisinier du restaurant Mordu du goût
× Epitaphes postées : 968
× Øssements694
Féminin
× Inscription : 11/04/2019
× Surnom : l'igname
× DCs : Kaori le tout choupi, Yuki le badass
William Barnes
Vampire
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4724-william-barnes-yes-http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4736-william-barnes-mordu-du-gouthttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4818-william-barnes-mord
Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions
Joyd ∞ William
- Aujourd’hui est un grand jour Shadow, nous allons chez le vétérinaire.
Comme s’il me comprenait, je le vois fuir dans le salon pour aller se cacher. C’est peine perdu, comme si j’allais le laisser faire. Ni une, ni deux j’ouvre le sachet de croquette. Il n’en faut pas plus pour qu’il sorte le bout de son nez. Il se rapproche doucement, parce qu’il n’a pas confiance tout de même (et il a raison). Je finis par l’attraper par le cou et je le mets dans sa cage.
- Je suis désolé mais pas de nourriture pour toi aujourd’hui, c’est le vétérinaire qui dira quand ça sera bon.
Je l’entends feuler et cela a le don de me faire rire.
- Oui tu me hais maintenant, mais tu verras, tout ira pour le mieux et ensuite tu reviendras me faire des câlins.
J’aurais jamais cru avoir un chat, et voilà que maintenant je deviens une sorte de papa poule pour cet animal. Qui l’aurait cru, moi qui suis si solitaire maintenant. J’apprécie  cette solitude, après tout je ne suis pas une personne si fréquentable que cela. Oui, je suis patron de mon propre restaurant assez chic, oui je suis poli et j’ai gardé mes mœurs du XIXe, cependant j’ai toujours une part d’ombre. Je n’ai jamais vraiment voulu torturer des gens, mais par amour de mon maître, j’obéissais. Ça a été difficile au début, très même. Comment se remettre de cette vision quand on n’a jamais tué auparavant. Puis j’ai pris l’habitude, je n’y prenais pas spécialement de plaisir, mais cela ne me dégoûtait plus non plus.
Enfin tout ceci est du passé (presque). Il est vrai que je me refuse à transformer quelqu’un en vampire. Après je m’en voudrais et je devrais le prendre sous mon aile par acquit de conscience. Je refuse d’avoir un « enfant » à charge. Mais si ça arrivait, oui je le soutiendrais. Parce que j’ai été seul dans ce monde (comme toujours) et j’en ai payé les frais au début. C’est difficile de s’habituer à une condition dont on ne connait absolument rien. Du coup afin de ne pas les mordre de leur vivant, je les vide de leur sang de façon plus ou moins mauvaises. Il faut dire que je ne cherche que des victimes coupables, des meurtriers, des violeurs et autres voleurs en tout genres. Des menteurs qui ne méritent même pas que je boive leur sang, mais mieux vaut le leur que ceux d'innocentes personnes.
Après une petite marche, je finis par passer la porte du cabinet vétérinaire. Il n’y a personne dans le cabinet et cela me rassure un peu. J’ai du travail qui m’attend et je sais que je ne passerais pas trop de temps ici. Un homme finit par faire son apparition et je reste un instant troublé.
Il lui ressemble tellement…
Je me redresse et nous nous serrons la main alors qu’il se présente. Joyd. Non ça ne peut pas être lui, son regard est plus sympathique et son sourire différent. Cela me rassure, il manquerait plus que ça.
- William, je suis venu avec Shadow.
Nous allons dans une salle de consultation où on ouvre la cage. Bien sûr, Shadow se terre maintenant au fond, totalement effrayé. Je me penche légèrement et montre ma main. Il reste un instant tremblant avant de venir vers moi pour se caresser à ma main. Je crois que mon odeur le rassure, pour je ne sais quelle raison. Une fois totalement sorti je retire la cage pour que Joyd puisse faire son travail. Je me recule et observe les alentours. Oh, il y a des verres de sang ?
- Pardonnez mon impolitesse mais… Puis-je boire un peu ?
Cela doit être du sang d’animaux, mais ça fait un moment que je n’ai pas chassé et la faim se fait clairement ressentir. Il me fait un vague signe de la main, me disant que je peux me servir. Par chance il ne semble par rebuté par la chose, et puis je ne suis pas du genre à cacher ma nature. Je prends alors l’un des deux verres, je prends une gorgée. Tient, ce n’est pas du sang mais c’est plutôt sympa… Une deuxième…

Obscurité. Oublie. Retour en arrière...

Je cligne rapidement des yeux en regardant autour de moi.
Putain mais je suis où là ?!
Impossible de me souvenir où je suis, encore moins comment je suis arrivé là.
Je finis par croiser le regard d’une personne… Cette personne… Sans réfléchir, par instinct je me jette sur lui et l’assomme. Je le redresse, l’attache à une chaise et l’observe.
Un chat rôde autour de mes pattes. Bon sang, à qui peut-il bien être ?
Je ne comprends pas ce que je fais là. Tout est trop brillant, c’est quoi ces trucs plats qui reflètent des images ? Mais je n’ai pas le temps de réfléchir. Oh de quoi couper, c’est parfait ça.
Il commence à se réveiller, à marmonner et je me penche vers lui. Mes yeux sont rouges en cet instant mais je ne le sais pas, je ne le ressens pas, je ne m’en souviens pas.
- Tu as cru que tu pouvais me quitter comme ça… Tu sais que j’ai failli tout perdre pour toi, et tu es parti. Si j’avais trahi mon maître tu serais parti de toute façon hein ?
Je dis en anglais, parlant ainsi ma langue natale, seule langue que je connais avec le Français. Je pourrais le ramener au maître pour qu’il se venge. Je sais qu’il lui doit beaucoup d’argent et qu’il a aussi empiété sur sa fierté. Or il est impossible de faire du mal au maître.
J’ouvre un peu sa chemise bizarre et pose le scalpel sur sa peau qui commence à saigner.
- Je croyais que tu m’aimais… J’ai été si naïf… Je t’aimais  moi… Oh bon sang ce que j’ai pu t’aimer… Mais si je t’ai épargné l’autre fois, ce ne sera pas le cas cette fois.
Je sens les larmes me monter aux yeux. Cet homme m’a fait tellement de mal, j’en ai encore le cœur qui saigne à vif. Mais il est devant moi, je ne sais pas comment cela se fait mais il est bel et bien là.
- Tu vas souffrir, Caius, pour ce que tu m’as fait…

Code by Silver Lungs
Afficher toute la signature


Evil is a point of view...
N’ai pas peur. Je vais te donner le choix que je n’ai jamais eu ▬
Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William Empty #2le 25.07.19 23:13
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Invité
Invité

On lui avait souvent reprocher de ne pas sourire assez. En tout cas, pas au être « humain », il leur souriait effectivement bien trop rarement... Peut-être parce qu'ils avaient le don de la parole et qu'ils étaient trop compliqués. Ou juste parce que ca le saoule. Si vous lui posez la question un jour... Il ne vous répondra pas, ca l’ennuiera et il vous dira que ca ne vous regarde pas. Charmant jeune mort.

Par contre, son visage sait s'illuminer parfois, il sait sourire et celui-ci est resplendissant quand il apparaît. Il éclaire son visage, allume ses iris et permet un petit peu de vie dans son cœur. Il offre un petit peu de réconfort à celui qui le voit. Sauf qu'il ne souriait qu'aux animaux.

A l'instant où la porte du cabinet vétérinaire s'ouvrit, il souriait à un chaton. Il lui faisait des papouilles et si on l'avait entendu quelques minutes plus tôt, il aurai même rit pour la galipette de la petite bête. Mais à l'instant où une voix s'est élevé, tout avait disparu. Son air morne, le visage fermé, les lèvres serrées. Il n'y avait plus rien de cette petite joie qui avait traversé sa journée.

Il se releva et s'avança dans la salle d'attente. Face à lui un homme grand et fin, sec même. Joyd lui apporta une indifférence toute calculée, par contre, le minou qu'il tient en cage attire toute son attention. Il écouta tout de même le nom du chat -évidemment- et du propriétaire pour se souvenir de ce qu'il était censé faire avant de les mener sans un mot vers la salle nettoyée pour ce genre de situation.

Il observa de loin la manière qu'avait William pour sortir le chat de sa caisse et se dit que chacun à une méthode différente. Lui sait que son odeur naturelle calme les bêtes à poils et à écailles. Mais après il n'a pas d'animaux à lui... Pas encore. Mais il s'occupait très bien de ceux d'autrui.

Il laissa le Vampire s'éloigner du minou tremblant et s'approcha à son tour pour le caresser sous le menton et le détendre. Il grattouilla derrière les oreilles aussi. Jusqu'à ce qu'il sente son corps se détendre un petit peu et qu'il puisse commencer les vérifications.

Il entendit la demande du vampire et agita la main, toujours sans un mot, pour lui dire qu'il pouvait se servir, trop obnubilé par cet adorable boule de poils qui lui ronronne entre les doigts. Il joua encore un petit peu avant de se retourner et installer les outils du véto près de la table.

Mais il n'en fit rien.

Une douleur aiguë puis plus rien.

Il ne savait pas combien de temps il avait passé dans le noir mais il grogne, inconfortable. Coincé. Il n'ouvrit pas les yeux immédiatement. Laissant la douleur se répandre. Il entendit la voix de William, plus froide qu'avant. Il releva la tête, elle lui paraissait lourde, et plongea son regard dans celui -anormalement rouge- de son interlocuteur. Il n'avait rien comprit. Il a juste reconnu que c'était de l'anglais, il se dit d'ailleurs que c'était déjà pas mal.

Il senti la brûlure glacée de la coupure sur sa peau et se demanda un instant ce qu'il faisait là et à quel moment William avait pété un fusible. D'autant plus … De quoi est ce qu'il parlait ?!? D'amour ? Caïus ? Il était pas bien !

-Je ne m'appelle pas Caïus. Je nous vous ai jamais rencontré avant aujourd'hui.

Il essayait de toutes ses forces de ne pas perdre son sang-froid... Mais concrètement, il était terrifié. Il le cachait plutôt bien.

Il n'allait pas rester sans rien faire. Les jambes heureusement libres, il les souleva pour les envoyer dans le torse du vampire, l'éloignant de lui, faisant basculer la chaise en arrière. Elle s'écrasa sur le carrelage blanc de la clinique et un « crac » retenti. Malgré tout ses efforts, Joyd ne put retenir un rapide cri de douleur. Son poignet, sandwicher entre la barre de la chaise et le sol et saupoudré de son poids, venait de se rebeller.

Une larme non voulue dégringola le long de son visage. Unique et détestée par son propriétaire.
Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William Empty #3le 02.08.19 19:36
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
William Barnes
Vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William As64OwE42/100Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EeIQN7j  (42/100)
× Présence: présent
× Evolution : Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William FcKnJIXQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EmptyQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EmptyQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EmptyQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EmptyQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William Empty
Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William Empty × Age de la mort : 29 Masculin
× Age post-mortem : 209
× Avatar : Sebastian Michaelis
× Logement : Appartement
× Métier : Patron et cuisinier du restaurant Mordu du goût
× Epitaphes postées : 968
× Øssements694
Féminin
× Inscription : 11/04/2019
× Surnom : l'igname
× DCs : Kaori le tout choupi, Yuki le badass
William Barnes
Vampire
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4724-william-barnes-yes-http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4736-william-barnes-mordu-du-gouthttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4818-william-barnes-mord
Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions
Joyd ∞ William
Plus je le regarde, et plus je me sens faillir. Je ne sais pas ce que je fais ici, mais le fait que Caius soit ici me déboussole totalement. Je ne comprends ce qu'il fait là, je pensais qu'il avait totalement disparu après tout. Il n'aurait jamais dû partir, je pensais qu'on vivait quelque chose d'unique pourtant. Lorsqu'il m'a quitté, lorsqu'il a fui et que mon maître a appris que je l'ai trahis il aurait pu être mauvais. Bon sang, il aurait pu me mettre à la rue, mais il a décidé de me garder. Il m'a dit que cela me servirait de leçon et qu'il était le seul là pour moi... Il m'a dit que l'amour c'était pour les faibles... Qu'il ne fallait jamais se laisser avoir par les sentiments, que c'est à cause de mon cœur trop fragile que j'ai laissé fuir cette personne. Je n'ai pas servi mon maître correctement parce que mon cœur a pris le dessus... Oui, mon maître est le seul présent pour moi et je dois absolument lui ramener Caius. Ca serait un bon cadeau pour mon maître non ?
Mais voilà que je sens mon cœur battre encore... Bon sang, comment je peux encore ressentir quelque chose pour cet enfoiré après ce qu'il m'a fait. Il a empoisonné mon cœur et je suis presque devenu totalement sien. Moi, le messager de la mort, je l'ai laissé fuir sans même lui faire payer ce qu'il devait au maître...
Cependant la colère reprend le dessus lorsqu'il se réveille et je prends un scalpel pour commencer mon cadeau au maître. Même s'il n'est pas encore là, je pourrais toujours lui raconter. Mais encore une fois, je laisse parler mon cœur, et surtout ma colère. Ma colère de son abandon, de son jeu avec moi... Je l'aimais vraiment... Je l'aime encore même mais ça je ne veux même pas me l'avouer... Alors je laisse la colère parler, je veux lui faire autant de mal qu'il m'a fait souffrir...
-  Je ne m'appelle pas Caïus. Je nous vous ai jamais rencontré avant aujourd'hui.
Je fronce légèrement les sourcils. Il est vrai que sa voix est différente, légèrement plus aiguë, mais je ne me laisserais pas avoir aussi facilement.
- Pourquoi mentir... Tu ne voulais pas me revoir ?.. Tu voulais encore me fuir c'est ça ?..
Je continue de couper sa peau alors que le sang coule. J'avale ma salive alors que j'ai soudainement... Faim ? Pourquoi la vision du sang me fait cet effet presque hypnotique ? Je cligne rapidement des yeux pour me concentrer sur le visage de mon ancien amant.
Soudainement, il soulève les jambes et me propulse en arrière. Je grogne alors que lui aussi tombe au sol. J'aurais pu être satisfait de cette situation, mais son cri me fit tout simplement... Mal... Je reste un instant assis non loin de la chaise renverser. Je finis par m'avancer à quatre pattes pour revoir le visage de Caïus. Lorsque je vis la larme sur sa joue, mes yeux s'ouvrent en plus grands alors que mes propres larmes me montent aux yeux. Je m'approche doucement, me mordillant la lèvre inférieure...
Mon cœur reprend encore le dessus... Mon maître va être si déçu...
Je m'approche et le soulève un peu pour détacher ses mains qui doivent le faire souffrir... Mais avant qu'il fasse quoi que se soit j'emprisonne ses mains dans les miennes et fini par poser ma joue contre son torse afin d'écouter son cœur battre.
- Pourquoi tu m'as fait ça... Je t'aimais et tu m'as trahis... Je t'aime et tu vas encore me trahir... Pourquoi toi tu ne m'aimes pas... Caius, on était heureux ensemble, non ?..  Mon maître dit que l'amour c'est pour les personnes faibles, mais je ne me suis jamais senti aussi fort qu'à tes côtés... Pas toi ?..
Je ferme les yeux, me laissant presque bercé par son cœur qui bat si vite...
- Pourquoi tu m'aimes pas ?.., je murmure alors que je sens m'endormir...
M'endormir ? Pourquoi maintenant ?.. Mais alors que je veux ouvrir les yeux je n'y arrive tout simplement pas. Je commence un peu à paniquer... Le noir... Pourquoi il est là... Je dois rentrer... Je dois retrouver mon maître et lui rapporter Caius...
Caius...
- J'aurais voulu qu'on reste ensemble pour toujours, je murmure à peine, avant de m'endormir totalement.
Code by Silver Lungs
Afficher toute la signature


Evil is a point of view...
N’ai pas peur. Je vais te donner le choix que je n’ai jamais eu ▬
Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William Empty #4le 21.08.19 0:09
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Invité
Invité

La douleur se rependait, remontait dans son bras, engourdissait le bout de ses doigts. Faisait couler cette larme traîtresse sur sa joue ! Rien n'allait. Il ne voulait pas bouger, il ne voulait plus rien ressentir. D'où venait cette nausée ? Son esprit était embrouillé. Il ne mentait pas. Il mentait rarement. Il se taisait mais il ne mentait pas. Pourquoi est ce qu'il insiste ? Pourquoi est-ce qu'il...

Joyd grogna une demi-seconde. Si faiblement que lui-même ne s'entendit pas. Il avait besoin d'aide, juste pour se dégager, pour que son poignet ne supporte plus son poids, pour souffler un instant. Mais il avait l'impression que ca n'arrivera pas. Il le regarda s'approcher, comme un serpent, lentement. Qu'est ce qu'il allait lui faire maintenant.

Ses sourcils se fronça, son regard se durci. Il ne se laisserait pas faire. Son regard hurlait sa colère alors que ses lèvres restaient celées. Il savait très bien que ce qui en sortirait ne serait que cris et injures. Ce n'était pas le moment, cet homme ne méritait pas sa voix. C'est tout ce à quoi il pensait en foudroyant l'autre du regard. Il avait l'air tellement perdu, ses yeux regardaient quoi ? Void avait l'impression que l'homme voyait un fantôme... Sans mauvais jeu de mots. Un mec de son passé. Mais le nécroman ne savait rien, il ne connaissait pas l'homme, il ne connaissait pas Caïus. Tout ça était insensé !

Il le laissa pourtant s'approcher, il n'avait pas le choix, ligoté comme il l'était. Mais pourtant, il le soulagea. Quand son poignet du soulagé de son poids, il poussa un minuscule soupire inaudible. Mais la rêve fut de courte durée quand ses mains l'emprisonnent à nouveau. Il eu un nouveau cri. Mais qu'est ce qui n'allait pas dans sa tête ? Pourquoi est ce qu'il paraît si détendu ? Et c'est quoi ces histoires d'amour encore ? Rien n'allait ! Encore moins quand il sentit la joue de son assaillant se vautrer dans son sang.

Et il s'endormit ! Comme ça ? Juste … Endormi ?

La PokerFace habituelle de Joyd disparu instantanément. Ses yeux s'ouvrirent comme des soucoupes et il n'hésita pas un seul instant à se dégager de l'emprise molle qu'avait William sur lui. Sans douceur, il se défit de l'étreinte étrange, laissant tomber la tête du vampire sur la chaise qui l'avait supporté.


-Il est complètement malade 

Un murmure pour lui-même.

Il recula sans se relever, se laissant glisser sur le carrelage blanc de la clinique, le poignet reposant mollement dans sa main libre. Il n'avait pas forcement la force de se relevé, l'idée même ne lui effleura pas l'esprit. Il recula jusqu'à ce que son dos ne rencontre le chariot métallique où tout les instruments du vétérinaire étaient posés, créant un fracas monumentale.

Chaque muscle de son visage était tendu à l'extrême. Il était terrifié.
Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William Empty #5le 17.09.19 13:02
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
William Barnes
Vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William As64OwE42/100Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EeIQN7j  (42/100)
× Présence: présent
× Evolution : Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William FcKnJIXQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EmptyQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EmptyQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EmptyQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William EmptyQu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William Empty
Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions ❅ Joyd&William Empty × Age de la mort : 29 Masculin
× Age post-mortem : 209
× Avatar : Sebastian Michaelis
× Logement : Appartement
× Métier : Patron et cuisinier du restaurant Mordu du goût
× Epitaphes postées : 968
× Øssements694
Féminin
× Inscription : 11/04/2019
× Surnom : l'igname
× DCs : Kaori le tout choupi, Yuki le badass
William Barnes
Vampire
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4724-william-barnes-yes-http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4736-william-barnes-mordu-du-gouthttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4818-william-barnes-mord
Qu'il est mauvais de laisser trainer ces potions
Joyd ∞ William
Pourquoi je vois son visage en cet instant... Pourquoi je vois son sourire hypocrite, pourquoi je sens ses lèvres contre les miennes, contre ma peau alors que ses mains jouent avec mes cheveux. Pourquoi ces souvenirs que j'ai gardés enfouis en moi, jusqu'à les haïr, resurgissent maintenant ? Je n'ai jamais réellement pu l'oublier, il est la seule personne que j'ai réellement aimée dans ma vie. Il est aussi celui qui m'a totalement brisé, trahis si bien que je suis devenu encore plus cruel suite à notre histoire. Je suis devenu un monstre sanglant, et cela s'est confirmé dans la mort...
Alors pourquoi cette haine est une profonde tristesse en cet instant ? Pourquoi j'ai l'impression qu'il me suffirait de tendre la main pour le retrouver et l'avoir de nouveau dans mes bras...

Caïus...

Lorsqu'un bruit sourd se fait entendre, je commence à cligner rapidement des yeux. Ma tête me fait si mal, et j'ai l'impression que la lumière me brûle la rétine. Je fronce le nez alors qu'il me faut une éternité avant d'ouvrir les yeux. Il me faut encore un temps avant de me souvenir que j'étais chez le vétérinaire... Bon sang, que s'est-il passé ? Je remarque alors la silhouette du fameux vétérinaire loin, assis et totalement effrayé. C'est alors que je remarque l'odeur du sang... Merde mais que s'est-il passé ?!
Le sang et la frayeur sur son visage, ainsi que le fait que j'ai été inconscient avant me fait comprendre que quelqu'un à attaqué. Mais qui pourrait faire ça à une clinique vétérinaire ? Ou alors c'est lui qui était visé, ou moi ?!
Je me redresse difficilement et commence à balayer la pièce de fond en comble. Sauf qu'il n'y a que nous deux ! Je fronce les sourcils d'incompréhension avant de regarder de nouveau le vétérinaire... Et soudainement ça me frappe. C'est moi... Moi et personne d'autre qu'il regarde avec un air aussi effrayé. Je cligne rapidement des yeux, tentant de comprendre... Est-ce que c'est ma  nature de vampire qui lui a fait peur ? Non... Il m'a dit que je pouvais boire du sang... Mais alors pourquoi je me suis retrouvé inconscient ?
- Je... Qu'est-ce qu'il s'est passé ?, je murmure en japonais, la langue que j'utilise presque toujours maintenant.
Je m'asseois au sol et me frotte la tête, j'ai mal... Des brides de ce qui semble être des souvenirs me viennent... Moi en train de vouloir le torturer tout en lui disant que je l'aime... Mais c'était un rêve... Ce n'était pas... Impossible. Je n'aurais jamais pu faire ça... Le pauvre jamais... Jamais...
J'ouvre de grands yeux alors que mes mains tremblent un peu.
- Est-ce moi qui ai fait ça ?.. Je... Je ne comprends pas... Je... , je prends mon visage entre mes mains, honteux... Est-ce que je vous ai fait mal ?.. Je voulais pas... Je suis perdu...
Totalement perdu, comme lorsque ma mère me mettait dans le noir toute la journée et que je me mettais dans un coin en priant pour que la journée passe vite... Je suis redevenu le monstre alors ?.. Oh non...
Code by Silver Lungs
Afficher toute la signature


Evil is a point of view...
N’ai pas peur. Je vais te donner le choix que je n’ai jamais eu ▬
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire