Bienvenue jeune vivant !
Le Monde des Morts n'attend que toi, es-tu prêt à passer de l'autre côté ?
Rejoindre l'au-delà
Naviguer sur le Styx
ConnexionConnexion  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Rechercher
Joyd a posté un rp libre dans "se promener" (plusieurs participants sont attendus !)
Milan cherche encore un ou deux partenaires
Artémis cherche de premiers rps
Pinho recherche des partenaires de rps
en partenariat avec...
Nano RoleplayNevada's GodfatherEsquisseTasty TalesJust MarriedMaster Poké

Une sortie fort attendue [solo, évolution]
Chiara Vecchietti
Globe-trotteuse

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Une sortie fort attendue [solo, évolution] XyYk8hR50/100Une sortie fort attendue [solo, évolution] IUyLEY2  (50/100)
× Présence: présent
× Evolution : Une sortie fort attendue [solo, évolution] 4Ct5J6SUne sortie fort attendue [solo, évolution] EmptyUne sortie fort attendue [solo, évolution] EmptyUne sortie fort attendue [solo, évolution] EmptyUne sortie fort attendue [solo, évolution] EmptyUne sortie fort attendue [solo, évolution] Empty
Une sortie fort attendue [solo, évolution] Empty × Age de la mort : 31 Féminin
× Age post-mortem : 560
× Avatar : Rhaenys Targaryen par Blatterbury
× Pouvoir : Multitâches de l'extrême
× Croisée avec : Un atlas
× Appartement : Lascaux
× Métier : Blogueuse, Accompagnatrice
× Epitaphes postées : 141
× Øssements759
Féminin
× Inscription : 21/12/2018
Globe-trotteuse
Une sortie fort attendue [solo, évolution] Empty #1le 08.06.19 19:02
Rp évolution1020 mots
Une sortie fort attendue

Juin 2019 - Bordeaux, France

Retourner dans le monde des vivants, retrouver la vie « normale », voir pour soi-même quels changements avaient eu lieu. Nombreux étaient les spectres qui en rêvaient, mais le retour à la vie n'était possible que pour un petit groupe d'entre eux - et encore: seulement sous certaines conditions. Chiara, elle, faisait partie de ce petit groupe d'heureux élus, et elle avait donc assisté aux premières loges aux changements de la société au cours des cinq derniers siècles. Et quels changements! Au lieu de garder jalousement pour elle ces informations, elle avait fait ce que bon nombre de voyageurs dans des contrées lointaines faisaient: elle avait publié ses observations pour faire découvrir à d'autres ce qu'elle avait vu. Et, non contente de décrire, il lui arrivait aussi de ramener avec elle l'une ou l'autre chose plus concrète que des mots, comme elle s'apprêtait à le faire lors de cette sortie.

Mais commençons par le commencement. Cela faisait maintenant un moment qu'elle s'était retrouvée en assez mauvaise posture face à une ennemie de longue date de sa colocataire, Frédérica. L'incident, bien que bref, s'était fini avec deux chimères blessées (Frédérica et une jeune femme que Chiara venait de rencontrer, mais qui semblait connaître l'Anglaise) et une fuite vers la résidence secondaire de la nécrochimère. Ce fiasco mis à part, la rencontre entre l'Italienne et la plus jeune des chimères avait eu un but bien précis: une quête d'informations à propos des proches de cette dernière. Et la Florentine, fidèle à son éternel sens de la famille, avait accepté de se renseigner lors de sa prochaine sortie. Ce qui tombait bien, c'était qu'elle devait de toute façon passer dans ce coin-là à la même période. Un festival du cinéma avait en effet lieu à Contis, à une soixantaine de kilomètres de l'adresse que lui avait donnée la chimère, et la vampire avait déjà prévu d'en enregistrer les films pour permettre leur projection dans le monde des morts.

À la date attendue, ses crocs sortirent, signe infaillible qu'elle devait sortir se nourrir. Elle prévint les deux femmes qui vivaient pour le moment sous le même toit qu'elle, ainsi que les autres personnes susceptibles de la joindre pendant son absence. Elle serait seule pour cette sortie, ayant besoin de sang plus régulièrement qu'Enrique et les deux jeunes vampires dont ils s'occupaient. Elle avait choisi pour son passage dans le monde des vivants la Porte la plus proche possible de Contis: celle de Bordeaux. Certes, cela voulait dire un long voyage en avion avant de pouvoir étancher sa soif, mais au moins cela limitait ses déplacements dans le monde des vivants. Avec le programme chargé qui l'attendait, elle n'aurait pas de temps à perdre.

Son point d'arrivée précis chez les vivants était toujours aussi aléatoire, et cette fois-ci c'est au beau milieu d'un parc qu'elle atterrit. À cette heure tardive, il était désert, et son apparition soudaine eut pour unique spectateur un écureuil franchement surpris. Sans perdre de temps, elle se mit à la recherche de sa proie. Les Passeurs d'Aurore lui avaient donné le nom d'une femme de la quarantaine qui devait mourrir renversée par une voiture le lendemain. Peu de proches, un métier peu enthousiasmant et sous-payé, pas de passion connue... elle était la candidate idéale pour une seconde existence avec plus de saveur que l'actuelle.

C'est donc la conscience relativement tranquille (quoique toujours réticente à l'idée d'une fois de plus commettre un meurtre) que la vampire suivit les indications qu'on lui avait données. Elle n'eut pas trop de mal à trouver la maison de sa future victime. À côté de l'habitation principale se trouvait un garage dont la porte fermait mal, probablement cassée un jour et laissée en l'état faute d'argent à dépenser pour la réparer. Ombre parmi les ombres de la nuit, Chiara se faufila à l'intérieur du garage pour attendre la maîtresse des lieux. Prévoyante, elle avait opté pour une tenue sombre: un élégant pantalon noir et un manteau ample de la même couleur. Seule sa chemise blanche apportait une touche plus claire, mais elle était pour le moment cachée par le manteau. Il était rare de la voir vêtue de manière aussi moderne, mais elle ne pouvait pas vraiment se déplacer dans le monde des vivants dans ses tenues habituelles.

Le plus dur dans toute cette affaire fut l'attente. Arrivée au coeur de la nuit, l'Italienne dut attendre cinq bonnes heures avant d'entendre du mouvement dans la maison. Elle sortit du demi-assoupissement auquel elle s'était laissée aller. Ses instincts de chasseurs se réveillèrent en même temps qu'elle, envoyant une dose d'adrénaline parcourir ses veines. Sa quête de sang était telle une addiction: elle avait beau la haïr, l'appel du précieux nectar n'en était pas moins irrésistible et excitant, et une part d'elle attendait avec impatience ce qui suivrait.

Il y avait  une porte qui menait directement de la maison au garage, et c'est par là que la propriétaire des lieux fit son apparition. La porte extérieure du garage étant fermée, la scène qui suivrait n'aurait pas de témoins. Jadis, Chiara aurait tenté de rassurer sa victime, se serait même excusée... mais il y avait maintenant bien longtemps qu'elle savait que c'était peine perdue. Laissant son instinct prendre le dessus, elle se glissa derrière la femme, lui attrapa le poignet de sa main gauche et la bâillonna de sa main droite. Ensuite, sans hésitation, elle planta ses crocs dans sa veine jugulaire pour enfin soulager sa soif. Sa proie n'avait aucune chance face à la détermination d'un vampire en chasse, a fortiori un vampire avec une longue expérience sur laquelle s'appuyer, et bientôt un corps exsangue gisait sur le sol du garage. Aidée par l'heure matinale, Chiara quitta les lieux sans attirer l'attention du moindre témoin.

Afficher toute la signature


Illustration avatar par Blatterbury

Chiara parle italien en italique (quelle originalité, pas vrai?)
Chiara Vecchietti
Globe-trotteuse

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Une sortie fort attendue [solo, évolution] XyYk8hR50/100Une sortie fort attendue [solo, évolution] IUyLEY2  (50/100)
× Présence: présent
× Evolution : Une sortie fort attendue [solo, évolution] 4Ct5J6SUne sortie fort attendue [solo, évolution] EmptyUne sortie fort attendue [solo, évolution] EmptyUne sortie fort attendue [solo, évolution] EmptyUne sortie fort attendue [solo, évolution] EmptyUne sortie fort attendue [solo, évolution] Empty
Une sortie fort attendue [solo, évolution] Empty × Age de la mort : 31 Féminin
× Age post-mortem : 560
× Avatar : Rhaenys Targaryen par Blatterbury
× Pouvoir : Multitâches de l'extrême
× Croisée avec : Un atlas
× Appartement : Lascaux
× Métier : Blogueuse, Accompagnatrice
× Epitaphes postées : 141
× Øssements759
Féminin
× Inscription : 21/12/2018
Globe-trotteuse
Une sortie fort attendue [solo, évolution] Empty #2le 16.06.19 19:24
Rp évolution747 mots
Une sortie fort attendue

Juin 2019 - Contis, France


La matinée était déjà bien avancée quand Chiara arriva à Contis, sa deuxième destination pour cette sortie. Pas moyen de trouver une connection directe avec les transports en commun, et elle avait donc dû se résoudre à faire un sacré détour et passer par des correspondances à n'en plus finir. Enfin, elle éait arrivée, c'était l'essentiel.

Une fois sortie du bus, elle n'eut aucun mal à trouver son but, le cinéma de la ville. Cela faisait suffisamment longtemps qu'elle s'y rendait une fois par an, que ce soit dans le monde des vivants ou dans celui des morts. Habillée élégamment, sans pour autant attirer l'attention, ses longs cheveux relevés en un chignon sobre, on aurait aisément pu la prendre pour un femme en voyage d'affaires quelconque. Impression renforcée par le sac à main qui pendait à son épaule et qui aurait très bien pu contenir une liasse de documents plus indigestes les uns que les autres. Ce n'était même pas si loin de la réalité, puisque son passage par cette ville lui permettrait de gagner une coquette somme d'ossements. Seulement, à la place des documents, son sac contenait une petite caméra et quelques batteries de rechange.

Les préparatifs pour le festival battaient leur plein quand la vampire atteint le cinéma. Et qui disait festival international, disait plein de nouvelles têtes, ce qui l'arrangeait bien. Elle n'eut aucun mal à entrer: il lui suffit de présenter un joli badge la décrivant comme une conseillère comm'. Faux et usage de faux? Non, car le document était parfaitement réel... seulement il avait été fourni par le pendant du cinéma côté mort.

Une fois à l'intérieur, Chiara se dirigea sans hésiter vers la salle où auraient lieu les projections de long-métrages. L'avantage des événements de moindre importance que, par exemple, les Oscars ou le Festival de Cannes, était que la sécurité était elle aussi bieeen moins conséquente. Personne ne demanda à l'Italienne ce qu'elle faisait là et elle n'eut aucun mal à installer sa caméra. Il ne lui restait plus qu'à l'allumer et déclencher l'enregistrement au bon moment, et dans quatre jours elle pourrait ramener les longs-métrages dans le monde des morts. Quant au découpage des films, c'était l'équipe du cinéma dans le monde des morts qui s'en occuperait.

Sa soif de sang apaisée, sa tâche pour la journée accomplie, l'Italienne pouvait flâner en attendant l'ouverture du festival, qui aurait seulement lieu le lendemain. Elle commença par se trouver une chambre pour les quelques jours qu'elle passerait sur place. Elle avait prévu ce séjour et était donc passée par le bureau de change avant de traverser la Porte histoire de pouvoir se payer un toit. Elle venait déjà de passer une nuit dans des conditions assez peu idéales, ça suffisait amplement. Elle passa ensuite le reste de l'après-midi à se promener dans la ville, sans but précis si ce n'est celui de profiter de cette brève période de répit par rapport au chaos continu du monde des morts. Fatiguée par sa trop courte nuit et par le contrecoup de sa soif de sang à peine soulagée, elle rentra assez tôt à l'hôtel où elle logeait.

* * *


Bien que le petit-déjeuner ne soit habituellement pas un repas bien élaboré pour Chiara (une tasse de café, éventuellement un petite quelque chose à manger et c'était plié), ses passages dans le monde des vivants étaient l'occasion de profiter d'une denrée rare chez les spectres: des oeufs. À la coque, pour être précis. Sa condition de parasite assoiffé de sang avait tout de même cet avantage-là pour le régime alimentaire.

Un peu avant l'ouverture du festival, elle entra dans le cinéma, toujours munie de son badge. Elle s'installa dans la salle de projection des long-métrages et déclencha à distance l'enregistrement quelques instants avant que le premier film commence. Un petit ménage qu'elle répéterait pendant les quatre jours à venir, sans oublier de changer la batterie de la caméra une fois par jour. Elle bénissait l'absence d'autres caméras (de sécurité, elles), sans quoi son petit manège aurait sans doute paru bien suspect. Quatre jours plus tard, elle avait trois batteries vides, mais une carte mémoire bien remplie et prête à être remise à son contact dans le monde des morts.

Afficher toute la signature


Illustration avatar par Blatterbury

Chiara parle italien en italique (quelle originalité, pas vrai?)
Pseudo :

forums partenaires