Invité

#1 le 26.10.15 18:18

avatar
Invité
Fuyuuji était rentré dans son appartement que l'agence lui permettait de louer et de partager avec ses 4 colocataires. La seule qu'il avait rencontré pour le moment fut l'infirmière, et à vrai dire cela ne l'étonnait pas plus que cela puisqu'il n'y passait pas vraiment de temps. Juste quand l'envie de revenir ici se faisait sentir ou quand il était blessé comme la dernière fois par exemple.

Ce matin-là, le vent soufflait fort, limite on aurait dit qu'il pleuvait des minis goutte de pluie. Pensais notre japonais alors qu'il lisait le journal sur son lit pour tuer le temps et profiter de se silence. Qu'est-ce qu'il avait tendance à préférer les endroits comme ça. Sérieusement la foule n'était pas pour lui, et l'ex-épéiste en vint même à penser que travailler pour le Shisengumi l'avait rendu comme ça.

Et que ce n'était pas pour rien qu'il avait voulu repartir à zéro en arrivant ici. Il détourna son regard du journal, le plia puis le posa sur son lit dont il avait prit le temps de border. Il avait également fait un peu de rangement, et s'apprêtait à se demander ce qu'il allait bien pouvoir manger ce midi. Le rouquin ferma la bougie qui éclairait la pièce, et il soupira, vraiment, la déco l'horrifiait du plus haut point. Sérieusement, il aurait crut revenir à l'âge de pierre avec ces peintures murales dont il n'avait aucune idée de ce qu'elles représentaient.

Il se dirigea vers la porte pour sortir, pourtant il crut voir celle-ci s'ouvrir délicatement, et la lumière du jour l'aveugla un instant et en pur réflexe il mit son bras pour se protéger les yeux et il demanda d'une voix interrogative et surprise :
« Il y a quelqu'un ? êtes-vous l'un de mes colocataires ? »
Invité

#2 le 27.10.15 15:12

avatar
Invité
Moon rentrait chez elle. Elle avait passé la journée en dehors de l’appartement trop sombre à son goût. Elle en avait profité pour faire quelques courses afin de remplir le frigo qui se vidait bien vide. Elle trouvait d’ailleurs cela étrange car la seule colocataire qu’elle ait rencontré à ce jour fut Julianne. Et Julianne ne pouvait pas engloutir aussi vite tout ce que Moon achetait. Elle savait qu’ils devaient se partager l’appartement entre quatre personnes, mais elle n’avait encore vu aucun des deux autres locataires. Ce n’était pas pour lui déplaire. Il paraitrait que les deux autres étaient des hommes, et connaissant les relations chaotiques que Moon entretiendrait avec eux…

Elle sortit la clé de son sac et la glissa dans la fente de la porte. La lumière du jour pénétra dans l’appartement, amenant un peu de clarté à la pièce sombre. Moon se pencha pour ramasser ses courses lorsqu’une voit se fit entendre. Une silhouette se dessinait dans l’encadrement de la porte. Ce n’était pas Julianne, trop grand, trop massif. Surprise, Moon lâcha les sacs qu’elle tenait dans les mains. Un intrus ? Mais que venait-il faire chez elle.

« Il y a quelqu'un ? êtes-vous l'un de mes colocataires ? »

La question se clarifiait un peu. Il devait être l’un des mystérieux locataires que Moon n’avait pas encore rencontré. Moon déglutit. Elle n’aimait pas cette situation. « Dis juste deux mots, entre et ignore le, c’est la seule chose à faire. De toute façon, tu ne peux pas t’échapper en prétextant t’être trompée d’appartement, tu as les clés. Et puis tu ne peux pas non plus aller ailleurs, tu as des surgelés dans tes sacs, et tu sais qu’ils ont besoin d’être mis au frais le plus rapidement possible… Qu’une solution Moon. »

« D-désolé. En effet, j’habite ici. »

Moon s’accroupit pour ramasser les quelques courses qui s’étaient échappées des sacs quand ils étaient tombés. Elle se releva et entra, sans vraiment prêter attention à l’homme dans l’entrée. Elle l’ignorait complétement et commençait à ranger les courses qu’elle venait d’acheter. Elle connaissait chaque emplacement pour chaque chose, mais étant donné que c’était elle qui avait fait la plupart du rangement de la cuisine, ce n’était que normal.
Invité

#3 le 29.10.15 20:55

avatar
Invité
Fuyu était resté planté là en position de défense comme un idiot, attendant de voir si l'inconnu allait continué son entrée dans son appartement. Il fut tout de même rassuré de voir qu'il s'agissait d'une jeune femme. Encore, il avait rencontré la première colocataire et vu qu'ils étaient quatre. Cela voulait donc dire ? Que c'était  en fait la deuxième personne qu'il rencontrait. Il lâcha un soupire de soulagement, vraiment, il était ravie de ne pas avoir à montrer ses talents de combattant ici.

Vraiment, très content. Et lorsque la silhouette s'avance, celle-ci semblait avoir fait tomber quelque chose. Le rouquin devait surement l'avoir surprise. Il croisa ses bras et la regarda de ses pupilles grisâtres attendant qu'elle est finit de s'excuser pour rien ? C'était lui le fautif dans l'histoire, il n'aurait peut-être pas dût parler à voix haute comme ça mais au moins il avait signalé sa présence. Vu qu'il ne savait pas comment elle aurait réagit si il l'avait laissée rentrer comme ça dans l'ombre.

Le japonais voulu s'abaisser pour l'aider, mais elle semblait ... vouloir l'ignorer ?! Il la fixait du regard, et celle-ci semblait être brune elle aussi mais lus petite ? Le japonais la laissa faire comme si de rien n'était quelque minutes. Il ne savait vraiment pas comment faire avec les femmes... Il leva les yeux au ciel et se rapprochait de la pièce de la cuisine. De ce qu'il en jugeait, si l'appartement était si bien rangé pendant tout ce temps, c'était surement grâce à elle et son autre colocataire. Il laissa aller un petit sourire, ferma les yeux, puis demanda en remettant sa queue correctement :

« Est-ce que vous voulez de l'aide ? Moi c'est Fuyu, enchanté, dîtes, c'est grâce à vous si notre frigo est toujours remplis et notre appart bien rangé ? »


Simple questions cordiales pour faire connaissance, en espérant cette fois-ci ne pas être ignorée ? Il s'avança d'un pas léger mais confiant, et s'assit sur une chaise de la cuisine. Il ne voulait pas paraître encore une fois brutal non vraiment pas... et il ne voulait surtout pas non plus l''effrayée !
Invité

#4 le 30.10.15 23:00

avatar
Invité
« Est-ce que vous voulez de l'aide ? Moi c'est Fuyu, enchanté, dîtes, c'est grâce à vous si notre frigo est toujours remplis et notre appart bien rangé ? »

De l’aide ? Non, Moon n’avait pas besoin d’aide. Elle se débrouillait très bien toute seule. Elle n’avait pas besoin que quelqu’un vienne se mêler de ses affaires. Surtout pas un homme. Par politesse, l’inconnu c’était présenté. Fuyu. Etrange nom. Moon doutait que ce soit son nom complet. Mais après tout, qu’en avait-elle à faire. La règle d’or était de ne pas parler aux hommes. Car les hommes étaient vils. Enfin, Moon avait appris récemment que tous les hommes n’étaient pas les même. Elle avait fait la rencontre d’un jeune homme charmant et véritablement gentil. Et c’était bien le premier.

Moon continuait à ranger le reste des courses. Elle aimait que les choses soient en ordre. C’était bien grâce à elle que l’appartement et en particulier la cuisine soient aussi bien rangés. Elle s’y retrouvait et cela facilitait bien des choses. Moon regarda Fuyu du coin de l’œil. Ce dernier s’était assis sur une des chaises de la cuisine. Moon soupira. Il n’avait pas l’intention de rester là, si ? Moon reporta son attention sur la cuisine. Elle plia les sacs de courses et les rangea dans un coin de l’entrée.

La politesse voudrait qu’elle réponde. Mais c’était contre sa nature de parler avec cet homme. Moon était tiraillée par être gentille et sa peur. Elle savait que quel que soit son choix, elle le regretterait. Car si elle ne parlait pas, elle créerait des conflits. Car si elle parlait, la discussion continuerait contre son gré. Que faire. Gardant le dos tourné à Fuyu, elle marmonna.

« Moon. Oui, je c’est moi qui range. »

Une réponse courte, simple. Une réponse qui se voulait succincte et brève. Moon n’aimait pas parler avec les hommes. Elle avait tellement peur. Peur de se faire continuellement manipulée. Peur de retomber de nouveau dans un piège de ces personnes au cœur de pierre. Pour s’occuper l’esprit, Moon entreprit de faire la vaisselle qui trainait. Elle savonnait, frottait, rinçait tout en continuant d’ignorer le colocataire. Il finirait par s’ennuyait et s’en aller. C’était ce que Moon espérait au fond d’elle-même.
Invité

#5 le 20.11.15 23:37

avatar
Invité
Fuyuuji restait là assis sur une chaise de la table de la cuisine à la regarder faire ses tâches, il l'a regardait avec ses pupilles grisâtres et ses longs cheveux roux. Il ne voyait pas trop ou était le problème si il était son colocataire, c'était normal qu'il se retrouve ici lui aussi non ?

En fait, il avait beau tourner la situation dans tous les sens, celui-ci la trouvait ridicule. Peut-être que la jeune femme avait des pré-jugés avec les hommes ? Aucune idées ne lui traversa l'esprit. Il avait envie de l'aider mais quelque part il se disait que ce n'était peut-être pas une bonne idée ? Il n'allait pas renoncer aussi facilement !

Ha sa non ! Il fallait trouver comment il pouvait l'aborder facilement, car visiblement elle semblait vraiment vouloir l'éviter. Le japonais la regardait faire avec ses grands yeux ouverts, frotter encore, et encore avec le savon, puis l'idée lui vint d'aller l'aider en commençant par-là. Alors il se leva, prit une grande inspiration retroussa ses manches, alla chercher un tablier ranger dans un coin.
« Laisse-moi t'aider s'il te plait soit tu peux me passer les assiettes à rincer, soit je te passe et tu rinces ? Comme tu veux mon déjeuner attendra un peu ! »

Fit-il avec un sourire gêné et embarrassé malgré le fait que son estomac ne jouait pas en sa faveur. En effet, l'épéiste sentait son estomac pleurer et faire du bruit, comme si celui-ci réclamait quelque chose mais que personne ne daigne de lui donner. Il rougissait honteusement intérieurement et extérieurement de cette situation, si ses amis le voyait...
Hs : Voilou j'ai répondue désolée pour le retard mais j'ai une connexion merdique en ce moment pardon ;w;