Bienvenue jeune vivant !
Le Monde des Morts n'attend que toi, es-tu prêt à passer de l'autre côté ?
Rejoindre l'au-delà
Naviguer sur le Styx
ConnexionConnexion  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Rechercher
Lisbeth voudrait un nouvel avatar
Pinho recherche des partenaires de rps
Tinek cherche plusieurs partenaires pour réaliser ses idées en rapport avec les potions
en partenariat avec...
Nano RoleplayNevada's GodfatherNew Life.comEsquisseTasty Tales

regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica
Haribo A. Morton
nécromancien

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica XyYk8hR11/100regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica IUyLEY2  (11/100)
× Présence: présent
× Evolution : regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Empty
regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Empty × Age de la mort : 0 Féminin
× Age post-mortem : 42
× Avatar : Y o s h i k o - inconnu
× Pouvoir : Candjoy - exclusif
× Croisée avec : Un ice tea, une lamborghini et un tableau pinterest
× Appartement : Pucca
× Métier : /
× Epitaphes postées : 67
× Øssements114
Féminin
× Inscription : 02/04/2019
nécromancien
regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Empty #1le 10.04.19 14:49

regarde moi.

notes
LFrédérica. Ta nouvelle obsession qui est partie du fait qu'elle soit une chimère et son "style" fascinant. Tu avais l'impression que, à peine lui avoir parler pendant une fraction de secondes ponctuées d'un "bonjour" et d'une réponse, tu avais déjà la bague au doigt. Pour toi, tu ne la stalkes pas, tu t'intéresses à elle ; nuance. très possessive, tu serais prête à détruire la réputation des autres pour une fascination qui ne durera qu'une ou deux semaines. On ne sait pas par quel miracle tu as réussi à obtenir l'adresse de cette fille. Lascaux, à deux appartements de pucca, l'endroit étrange ou tu avais élu domicile. prête à tout pour la revoir, même à jouer aux espions, tu décidais de te diriger à la james bond vers son appartement ; j'entends par là que tu étais limite en train de ramper ou d'avancer à pas de loup. tu pensais à voix haute qu'elle ne serait pas présente quand tu rentrerais, sinon ton plan tomberais à l'eau ; vu que tu étais très mauvaise en improvisation, tu passerais sûrement pour une fille bizarre. de ton point de vue en tout cas, car tout le monde pense déjà que tu es étrange alors ça ne changera pas grand chose. passant le pas de la porte, tu regardais à gauche, à droite avant de voir quelques têtes pas vraiment familières. les chambres se situaient pas très loin de toi. par ton informateur secret, tu avais aussi appris quelle était la chambre de frédérica. collant ton oreille contre la porte, il n'y a absolument aucun bruit. tu entrouvres légèrement avant de rentrer ; personne. poussant un soupir de soulagement, tu esquissais un sourire satisfait avant de commencer tes recherches. sous le lit, des photos par çi par là que tu venais de prendre pour les admirer. prenant le coussin pour sentir l'odeur douce de ton obsession du moment, tu éternuas. pas très discrète, l'espionne. vient le plus délicat ; l'armoire. tu espérais pouvoir prendre une ou deux robes avant de partir sous les regards soupçonneux des autres membres. tu étais bien parano, aujourd'hui ; sûrement le stress ? des bruits de pas qui se rapprochent, tu commences à flipper. en entendant la poignée se tourner, tu te jetas dans les robes avant de fermer la porte du placard, en arrêtant de respirer pendant une demi seconde.
Frédérica Braincroft
nécromancienne chimère

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica XyYk8hR30/100regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica IUyLEY2  (30/100)
× Présence: présent
× Evolution : regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Empty
regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica O1Zfhjt × Age de la mort : 37 Féminin
× Age post-mortem : 156
× Avatar : Yukari Yakumo de Touhou Project
× Pouvoir : Création de Portails
× Croisée avec : Vipère (Vipère Rhinocéros pour être plus précis )
× Appartement : Lascaux
× Epitaphes postées : 158
× Øssements463
Féminin
× Inscription : 29/11/2018
nécromancienne chimère
regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Empty #2le 10.04.19 17:25
Look at me


( Ost à écouter pendant la lecture ) (à lire en boucle si nécessaire )
Être à moitié parano était une chose plutôt singulière pour la chimère. Mais depuis quelque temps elle se sentait observée, voir même épiée. Mais à chaque fois qu'elle regardait il n'y avait rien. Son imagination lui jouait des tours, mais cela n'aura guère était la première fois. Après tout, à son âge, elle avait eut le droit à pas mal de trucs. Et elle en avait vu des choses.  Mais depuis qu'elle avait vu la "favorite" de cette catin connue sous le nom de Kishi, elle se méfiait. Après tout, celle-ci traînait à Lascaux et cela n'était jamais bon signe.
Mais la théorie de l'imagination l'emportant, elle décida de laisser tomber ses soupçon, sans pour autant sortir sans sa précieuse canne épée.

Là encore, elle dut s'absenter en journée. Elle détestait ces gens qui donnaient des rendez-vous en pleine journée... après tout, elle vivait de nuit. Et bien entendu, cela décalait totalement son rythme de vie et cela la forçait à voir des... gens. Elle avait en horreurs les rues bondée, ces gens qui ne regardaient pas où ils allaient. Heureusement qu'avec ses tenues et son apparence elle avait l'air impressionnante, sans quoi elle serait bousculée sans ménagement.

Pour la tenus de ce jours elle avait opté pour une imposante robe faite de taffetas de soie noire avec de légers imprimés fleuries afin d'apporter une douce touche de couleur. Le grand décolleté carré de la blonde présentait avec fierté la totalité de la gorge de la noble dame. On l'aurait crut sortie d'un livre d'histoire.
Elle avait en main sa canne noire à la poignée d'argent et la faisait claquer en rythme avec le bruit des talons aiguille de ses botte de cuire noire, elles aussi. Une élégante dame en effet.

Bien que cela ne dut durer que peu de temps, elle fut partie pour plus de trois heures, ce qui avait eut tôt fait de taper d'autant plus sur ses nerfs déjà à vif.

Mais l'heure de rentrer arriva ENFIN. Et la revoici tu le chemin du retour, le bruit de sa canne claquant toujours contre le sol de pierre elle croisa le regard d'un de ses colocataire et put y distinguer de la surprise.

"Tu n'étais pas dans ta chambre avec ton invitée ?"

"Pardon ?" demanda la blonde perplexe.

"Pourtant quelqu'un est venu et est dans ta chambre là..."

Elle ne laissa pas terminer la personne qu'elle s'en était allée telle une furie en direction de sa chambre. Le tissu de sa robe virevoltait avec violence derrière elle pendant que d'un geste sec elle dégaina la lame cachée dans le fourreau de bois. Ses yeux avait repris leur teinte dorée, signe de son appartenance à la catégorie des chimères.

Elle écouta un instant à sa porte et entendit la porte de son armoire grincer. L'intrus était toujours là et s'était caché en l'entendant venir. Mine de rien, elle ouvrit sa porte, et marcha d'un pas lent et se dirigea vers l'armoire avant de l'ouvrir à la volée. Mais au lieux d'y voir une des sbire de Kishi elle tomba nez à nez avec une parfaite étrangère... enfin, étrangère, c'était un bien grand mot ! Elle l'avait croisé une fois de temps en temps, sans plus.

"Who the hell are you !?" s'exclama-t-elle sous l'effet de la surprise.

Il était bon à noter d'ailleurs, qu'elle avait toujours son épée en main et qu'elle était prête à l'utiliser à n'importe quel moment si elle se sentait attaquée...

(robe de Fred )

Codage by LaxyDunbar
Afficher toute la signature


regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica 01hf
Haribo A. Morton
nécromancien

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica XyYk8hR11/100regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica IUyLEY2  (11/100)
× Présence: présent
× Evolution : regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Emptyregarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Empty
regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Empty × Age de la mort : 0 Féminin
× Age post-mortem : 42
× Avatar : Y o s h i k o - inconnu
× Pouvoir : Candjoy - exclusif
× Croisée avec : Un ice tea, une lamborghini et un tableau pinterest
× Appartement : Pucca
× Métier : /
× Epitaphes postées : 67
× Øssements114
Féminin
× Inscription : 02/04/2019
nécromancien
regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Empty #3le 15.04.19 12:58

regarde moi.

@tag
notes
LAu lieu d'avoir l'air surprise, de crier, d'étouffer un cri ou même de ressentir une once de peur; tu venais juste de perdre de nouveau ses moyens. cette femme, ou plutot cette robe était encore plus magnifique que celles au dessus de toi, qui pendaient et frôlaient tes cheveux noirs. bien vite, le visage étonné se transforme et prend une expression désolée. une enfant dont la mère vient de découvrir qu'elle a fait une très grosse bêtise, c'est la métaphore qui correspond le mieux à la scène. Une canne, une simple canne que tu vois. au début, ce n'est pas dangereux, une canne, mais sachez que quand on la brandit sur vous avec un air de "tu bouges je te tues" ça fait plus peur que ça en a l'air. En ce moment, tu aurais aimé être autre part et te maudis d'avoir eue cette idée débile de vouloir voler des choses appartenant à "Frédérica". Un nom doux comme une rose, mais aussi piquant si on l'attaque.

AH. I LOVE YOU ; SORRY SORRY SORRY

c'est sorti de ta bouche sans que tu réfléchisses, après tout, pour une fois que tu es sincère...
Contenu sponsorisé
regarde moi, les autres ne t'aiment même pas ; ft. frédérica Empty #4
Pseudo :

forums partenaires