Bienvenue jeune vivant !
Le Monde des Morts n'attend que toi, es-tu prêt à passer de l'autre côté ?
Rejoindre l'au-delà
Naviguer sur le Styx
ConnexionConnexion  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Rechercher
Milo voudrait un nouvel avatar
Perséphone cherche des partenaires de rp
Tinek cherche plusieurs partenaires pour réaliser ses idées en rapport avec les potions
en partenariat avec...
Nano RoleplayNevada's GodfatherNew Life.comEsquisseTasty Tales

i'm breaking, don't let me fall apart.
Anonymous
Invité
Invité
i'm breaking, don't let me fall apart. Empty #1le 12.02.19 0:39
Ugh, c'est de pire en pire. J'ai soif. Le peu de sang que j'ai pu avoir il y a quelques semaines ne me suffit plus. Je passe mon temps à me mordre la langue à cause de mes crocs qui se manifestent pour me rappeler que je dois boire. Je veux pas retourner dans le monde des vivants et surtout, je veux pas tuer quelqu'un. Enfin, je suis tellement assoiffé que je m'en ficherai presque... Mais j'aime pas l'idée de tuer un innocent. Et je sais que ce n'est pas à moi de décider qui doit vivre ou mourir, mais franchement, à choisir, je préfère causer la mort d'un monstre que celle de quelqu'un qui n'a rien fait de mal. Bon, je dois me changer les idées. Jusque-là, mes sorties dans les bars (gay ou non), ont toujours réussi à me détourner de ce besoin sanglant. Mais aujourd'hui c'est différent. Je finis même par être pénible envers Abel... L'une des rares personnes à qui je parle presque régulièrement depuis que je me suis décidé à bouger mon cul hors de ma chambre. Et l'une des rares personnes qui arrive à supporter mon caractère de merde. Enfin, peut-être qu'il ne le supporte pas, c'est pas hyper facile de deviner ce qu'il pense vu qu'il est assez distant je trouve, mais en tout cas, il sait rester calme. C'est déjà beaucoup.

Et malgré tout ça, me voici arrivé chez lui... il a une poche de sang, et apparemment, c'est pas souvent. Mais putain, je me sens chanceux. Et j'imagine que n'importe qui se sentirait mal à l'aise de prendre ce qui appartient à quelqu'un d'autre... Mais perso, je suis trop égocentrique et surtout, trop assoiffé pour ça ! Enfin, j'ai conscience que j'aurais une putain de dette envers Abel... En soi, il ne me doit rien. Les gens gentils... ils se font baiser si facilement, trop bon, trop con et tout. Mais bon, il en faut. Je serais mal placé pour dire qu'il faudrait pas que les personnes gentilles existent... je fais partie des connards qui profitent d'eux. J'attrape donc la poche qu'il me tend et y plante mes dents sans même prendre le temps de le remercier. Putain, c'est bon. J'imagine que je devrais trouver ça bof, que c'est mieux de se nourrir à même les humains... mais je suis trop en manque pour m'en soucier. Je crois qu'on pourrait me faire boire du sang de rat moisi, je m'en contenterais. Je bois presque tout d'une traite, rien à foutre d'en mettre quelques gouttes sur mon sweat... de toute façon, les fringues c'est pas important pour moi.

Ça va putain de mieux ! Je prends une profonde bouffée d'air après m'être empiffré et essuie ma bouche d'un revers de la main. « Merci... je lui adresse un sourire sincère avant de reprendre. J'ai une de dette envers toi maintenant... et hum... désolé d'avoir été insupportable. » Ma voix s'éteint un peu sur ces excuses... j'aime pas trop avouer que j'ai merdé mais, c'est le cas. Enfin, je préfère vite changer de sujet, j'ai pas envie de faire mon méa culpa pendant cent ans. J'observe donc les lieux. « Alors c'est ici que tu vis ! Si je fouille dans les placards, j'y trouve des cadavres ? » Je demande ça de façon amusée, un peu taquine aussi. Je bouge pas, mais je me connais assez pour savoir que si je le voulais, je pourrais aller fouiller... Je suis sans gêne ouais. J'attends déjà de voir sa réaction au sujet des cadavres... en même temps, pour un vampire, j'imagine que c'est normal d'en avoir. Quoi qu'il en soit, mon comportement n'est plus du tout le même que tout à l'heure. Je suis détendu, apaisé et de bien meilleure humeur. Logique, je ne crève plus de soif !
Abel Loneheart
vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
i'm breaking, don't let me fall apart. XyYk8hR10/100i'm breaking, don't let me fall apart. IUyLEY2  (10/100)
× Présence: présent
× Evolution : i'm breaking, don't let me fall apart. Emptyi'm breaking, don't let me fall apart. Emptyi'm breaking, don't let me fall apart. Emptyi'm breaking, don't let me fall apart. Emptyi'm breaking, don't let me fall apart. Emptyi'm breaking, don't let me fall apart. Empty
i'm breaking, don't let me fall apart. Empty × Age de la mort : 17 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Shintaro Kisaragi / Kagerou Project | ©Issui
× Pouvoir : Stupidité
× Croisée avec : Une manette
× Logement : Appartement
× Métier : Barman
× Epitaphes postées : 523
× Øssements807
Féminin
× Inscription : 27/10/2018
× DCs : Lyra Wainwright
vampire
i'm breaking, don't let me fall apart. Empty #2le 12.02.19 1:33

i'm breaking, don't let me fall apart. CdEzKL3UIAA0bfk

I'm Breaking, don't let me fall apart | Lester

    Il avait juste un énorme soupir, Abel.

    Ça faisait pas très longtemps qu'il venait d'emménager, en fait. Il avait son nouvel appartement, plus loin de l'agence, loin de Lascaux. Non pas qu'il détestait son ancienne habitation, c'était juste que... après tout les événements qui s'y étaient passé, il avait vraiment besoin de changer d'air. L'idée de vivre seul ne l'enchantait pas forcément mais il allait devoir s'y faire et il était grand. Il était tant qu'il prenne ses responsabilités et arrête de se reposer sur les autres. Il fallait qu'il arrête de se cacher derrière les gens. Il se trouvait terriblement lâche de faire ça. Mais au moins, il avait sa Shiba pour lui tenir compagnie. Et l'endroit avait beau être assez luxueux, personne n'y avait encore jusqu'à présent mit les pieds. Jusqu'à... jusqu'à aujourd'hui.
    Dans le bar où il travaillait, Abel avait rencontré un étrange garçon. Lester, il s'appelait ? Il avait même du mal à s'en souvenir. Tout ce qu'il pouvait vraiment dire c'est que ce garçon avait mit énormément de fois les nerfs du vampire à l'épreuve. Parce qu'il râlait beaucoup. Il n'avait pas un caractère facile. Et même lui qui était patient avait eu beaucoup de difficultés parfois. Mais bon... à quoi bon s'énerver ? L'énervement ne faisait qu'envenimer les choses. Et le vampire savait que ce n'était pas bon du tout.

En parlant de vampire...
Lester en était un lui aussi.
Et du peu qu'il l'avait côtoyé Abel avait cru comprendre qu'il avait du mal à retourner chez les vivants pour mordre des humains.
Il le comprenait, après tout. Lui aussi, il avait eu du mal au début.
     
    Il ne savait plus vraiment comment ça s'était passé. Mais il avait entendu Lester témoigner de son incapacité à aller mordre des humains, des innocents. Et en type abruti beaucoup trop gentil qu'il était, Abel avait réussi à se procurer une poche de sang, juste au cas où. Pour aider Lester. Il comprenait au final ce qu'il ressentait et en tant que vampire âgé de presque dix ans, il trouvait que c'était son... devoir d'aider quelqu'un de plus jeune que lui. Peu importe l'âge de sa mort, il restait un vampire plus jeune que lui. Et ce soir-là, il avait vu la rage du jeune homme parce qu'il avait faim et qu'il ne savait pas quoi faire. Abel avait hésité. Longtemps. Au départ, il lui avait juste parlé, servi à boire. Il s'était contenté de faire comme si de rien n'était. Il fallait dire que c'était pas facile pour lui de parler aux gens, en fait. Encore plus de dire aux gens de passer chez lui. Et pourtant, il s'était senti obligé de le faire. Avec une pointe d'agacement, il avait regardé le vampire dans les yeux. Et il lui avait simplement dit de l'attendre. D'attendre qu'il ai terminé son service. « J'ai quelque chose pour toi ». C'est tout ce qu'il avait eu à ajouter.
    Bon, d'accord, il faut reconnaître que ça fait un peu louche au premier abord. Mais... il avait fait de son mieux. Il n'avait absolument pas pensé à mal en disant cela, peu importe ce qu'on aurait pu penser en le voyant. Alors, quand il fut libéré de son travail, il attrapa sa guitare et rejoignit le jeune à l'entrée du bar. Ils dévalèrent les rues jusqu'à rejoindre l'immeuble où logeait le musicien, alors que la nuit recouvrait doucement la ville d'un mystérieux voile d'obscurité. Le brun avait cette manie de sembler toujours nonchalant, désintéressé de ce qu'il faisait. Il fallait dire que son air de fatigue constante n'aidait pas vraiment à penser l'inverse. Mais... sur un certain point de vue, c'était ça qui faisait également son charme après tout. Main dans les poches, il bravait les éléments, le vent glacé de l'hiver giflant ses joues. Il se fichait bien du froid, comme si son corps y avait été habitué depuis toujours. Peut-être que c'était l'un des autres avantages d'être devenu un vampire, après tout.

    Quand il poussa la porte de l'appartement, il fut accueilli par les aboiements enthousiastes de sa Shiba, qui manqua presque de le renverser en arrière. Heureusement que dans sa maladresse il avait acquit un certain sens de l'équilibre, chose qui lui permit d'éviter de casser une seconde fois sa guitare. Ce qu'il appréciait chez lui, c'était la baie vitrée de son salon. Parce qu'elle lui permettait d'avoir une belle vue sur la ville, et comme il se trouvait assez haut dans son immeuble, les rues étaient souvent splendides à admirer. Il avait demandé à Lester de l'attendre, tandis qu'il traversait les différentes pièces de son chez lui qu'il trouvait parfois un peu trop grand pour une seule personne. Certes, il avait la place qu'il voulait mais... tout seul, il devait admettre que cela faisait un peu vide. Il avait de la chance d'avoir Petit Chien avec lui, pour combler cette espèce de profonde solitude que personne ne saurait soigner mieux qu'elle.
     Il tendit la poche de sang au jeune homme après quelques minutes. Il haussa même un sourcil lorsqu'il vit le contentement sur son visage. Il n'avait pourtant pas souvenir qu'elles étaient aussi « agréables »... enfin, cette surréaction (aux yeux d'Abel) était sans doute parce que Lester était affamé. Ce qu'Abel comprenait. Pendant que le blondinet lui parlait, le plus âgé des deux vampires ôta sa veste qu'il laissa tomber sur le canapé, avant de passer une main dans ses cheveux. Il avait toujours ce même regard, le regard un peu blasé mais compatissant qui le caractérisait si bien.

-T'inquiète, commence le brun. J'suis patient... j'ai déjà rencontré pire donc bon. Tu peux rester un peu si tu veux.

    C'était rare qu'Abel propose sa compagnie mais dans ces circonstances, il devait admettre que renvoyer directement le vampire chez lui sans lui laisser le moindre choix n'était pas forcément la meilleur chose à faire.

-Mais tu sais, continua-t-il, boire dans des poches de sang ça évite peut-être de tuer, mais malheureusement c'est pas ce qu'il y a de mieux. Parce que t'es obligé d'en boire plus régulièrement et... à boire, c'est pas aussi agréable. Moi, je...

    Mais déjà il sentait que Lester ne l'écoutait pas vraiment. Et il ne put s'empêcher de laisser s'échapper un soupir. Est-ce que c'était de l'agacement ? De l'amusement ? Lui-même ne savait pas trop. S'asseyant juste à côté de sa veste, le brun cala sa guitare contre lui alors que sa Shiba venait appuyer sa tête contre son genoux, l'air paisible. Aussi paisible que le sourire qui étira les lèvres d'Abel à ce moment là. Cependant, la remarque de Lester sur les cadavres le fit tiquer.

-T'as une vision bizarre des vampires, toi, grommela Abel. 'fin, y'aurait une odeur un peu bizarre si je cachais des cadavres dans mes placards tu penses pas ? Et puis... si tu réfléchis, on est mort donc c'est impossible de trouver des cadavres. Du moins je crois.

    D'un geste un peu las, il laissa ses doigts glisser le long de son instrument. C'était comme un immense sentiment de mélancolie qu'il exprimait à travers sa musique, qui se déversait à l'intérieur de son appartement. Il se sentait pas vraiment bien, en ce moment. Et ça se voyait à son regard.
Anonymous
Invité
Invité
i'm breaking, don't let me fall apart. Empty #3le 13.02.19 22:18
Hum, les histoires de poche de sang et tout... j'ai pas vraiment envie de parler de ça maintenant. Promis, je me renseignerais sur le fait de bouffer des humains plus tard. Mais là, je me sens mieux ! Je me sentirais peut-être encore mieux si j'avais pu du sang directement à la source mais comme je n'en ai jamais fait l'expérience, je ne peux pas savoir ce que ça fait. Et au fond, ce qu'il reste de mon humanité ne veut pas faire cette expérience. Enfin bref. Je préfère changer de sujet. Partir sur un délire complètement différent. Je penche la tête sur le côté en entendant sa réponse à mes fabulations. Je dois avoir l'air d'un chiot qui ne comprend pas ce qu'on lui dit. Est-ce qu'il sait que c'est une expression ? Est-ce qu'il prend vraiment ça au premier degré ou est-ce qu'il me troll ? Je me contente de lâcher un petit rire sincère sous l'inattendu de cette réponse. La situation m'amuse d'autant plus à l'idée qu'il soit potentiellement de ceux qui ont du mal tendance à ne pas comprendre le second degré. Ce serait mignon.

« Maintenant que tu le dis, c'est vrai que ça sent bizarre, dis-je en reniflant l'air en faisant genre que je suis sérieux. À mon avis, tu as oublié quelque chose dans un placard. » Je pouffe avant de me diriger vers le premier rangement que je trouve et, comme si c'était totalement normal, je l'ouvre et observe ce qu'il y a dedans. Pas de cadavre. Oh wait ! Un manga dont la couverture est assez équivoque... Deux personnages masculins et un "R18" en rose... Je connais bien ça. Bingo ! J'attrape le livre et le brandis fièrement devant le brun. « J'ai trouvé un cadavre. Je savais pas que ce genre de chose t'excitait. Alors dit moi, tu joues sur les deux tableaux ou seulement avec les mâââles ? » Je me suis rapproché de lui à tel point que je peux poser ma main sur l'éclisse supérieure de l'instrument qu’Abel tient contre lui. Une proximité voulue, mon regard à la fois interrogateur et amusé plongé dans ses yeux, à la recherche d'une réponse... Et éventuellement, d'un certain malaise. Le pauvre, il vient de me sauver la vie et je le taquine... Bon en même temps, je dois avouer que j'avais de légers doutes sur sa sexualité, mais maintenant, j'en sais un peu plus.
Contenu sponsorisé
i'm breaking, don't let me fall apart. Empty #4
Pseudo :

forums partenaires