Invité

#1 le 05.10.15 22:19

avatar
Invité


It's show time !

Tu t'émerveillais à chaque petites choses qui passaient sous tes mirettes. Tu t'excitais devant chaque stand, chaque attraction, visible depuis l'entrée. Quand était-ce la dernière fois que tu étais aller dans un parc d'attraction ? Des années ! Des siècles même ! Ou peut-être aussi longtemps mais... Pour toi ça fait de belles lurettes quoi. La dernière fois s'était... En compagnie de Tatakira et de Hanri...

Tu ne les as toujours pas retrouvées d'ailleurs. Pourquoi ? Cela fait déjà longtemps que tu es là, alors pourquoi tu n'as toujours pas trouvé l'une d'elle ? Tu as certes du mal à les trouver à cause de ta pathologie, mais elles, ne pouvaient-elles pas te reconnaître ..? Ou peut-être qu'elles savent pas que tu es mort ? Oui c'est ça ! Pas d'inquiétude à s'en faire ! Oui. Allez, débarrasse-toi de ces sombres pensées et amuse-toi !

Tu es toujours planté devant l'entrée du parc d'attraction. Hésitant. Y aller était amusant, mais seul cela perd de son intérêt. Il faudrait que tu ais un accompagnement. Mm... Tu regardes autour de toi. Que des inconnus. Un peu évident vu ta pathologie hein. Mais plus sérieusement tu ne vois pas de personnes qui se démarquent des autres.

Bon, autant aller sur le hasard. C'est ce que tu t'étais dit avant, d'enfin croiser quelqu'un qui se démarquait du reste. Mais de quoi ? Que c'était comme toi un enfant - enfin enfant c'est vite dit dans ce monde ? Ou bien était-ce une aura différente ? Une qui se met en avant contrairement aux autres ? Qui sait...  

Tu t'approches de lui. Et essaie de lui parler, mais rien y faire, tu n'arrives pas à sortir le moindre mots. Te voilà bien, petit zombie. Que vas-tu faire maintenant ? Ne pense même pas à la langue des signes, ça ne marchera pas. Aller du nerf et parles.

" B... B... Bon... Bonjour ..! "

...C'est bien. C'est un bon début, mais sinon ? Rien d'autre à lui dire ? Rien d'autre à lui demander ? Non ? Non, d'accord. Pas d'inquiétude, prends ton temps... Mais pas trop non plus. En tout cas une chose est sûre : Le fait d'interpeller une personne et toi, ça fait deux. Et pas que deux. Espérons juste que ton interlocuteur ne te trouve pas bizarre.