Bienvenue jeune vivant !
Le Monde des Morts n'attend que toi, es-tu prêt à passer de l'autre côté ?
Rejoindre l'au-delà
Naviguer sur le Styx
ConnexionConnexion  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Rechercher
Polka recherche 3 partenaires pour ses idées de rp
Viktor a besoin d'un partenaire de rp pour enquêter sur le devenir des Red Widows
Milo recherche des moins de 16 ans pour rejoindre Enilikes
Ismael cherche un partenaire de rp
Tinek cherche plusieurs partenaires pour réaliser ses idées en rapport avec les potions
en partenariat avec...
Nano RoleplayNevada's GodfatherNew Life.comEsquisseTasty TalesSanctuary of Heart
Trick or treat { ft. Tinek
Pandora R. Bahatóris
zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
26/100  (26/100)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 38 Féminin
× Age post-mortem : 97
× Avatar : Windowmaker/Amélie Lacroix – Overwatch
× Appartement : Jules Verne
× Métier : Danseuse & mannequin
× Epitaphes postées : 88
× Øssements311
Féminin
× Inscription : 29/05/2018
× DCs : Mitsuko Shinoda & Leone J. Chiaramonte
zombie
#1le 27.01.19 0:55
trick or treat
Une potion anodine et astringente, pour faire reposer monsieur...
Confortablement installée dans le canapé du salon de l’appartement, je fixe les quelques petites fioles installées sur la table. Cela fait déjà un moment qu’un air concentré me fait plisser les yeux, comme si les potions sur la table allaient d’elles même se mettre à hurler à qui veut l’entendre quels sont leurs effets respectifs. Si cela continue comme ça, mon joli minois risque de s’en trouver altéré par des rides de concentration !

Décroisement et croisement de jambes impatients. A nouveau, pour la énième fois depuis le début de ce manège, je secoue les différents flacons à la recherche d’un indice susceptible de me faire deviner les attributions de chacune des potions alignées sur la table.

Mon problème est d’une simplicité ridicule, mais je suis bien incapable de le résoudre. Plus tôt dans la matinée, j’ai entrepris de ranger l’intégralité de ma chambre à l’appartement, pour redonner un coup de neuf à toutes mes affaires et changer mes habitudes de rangement. Le problème, c’est que j’ai jugé utile de mélanger dans une même boite toutes mes potions, comme s’il s’était agi de simples vernis à ongles. Cela faisait maintenant presque une heure que j’essayais de faire travailler mes neurones pour me souvenir des différents effets des liquides. L’une était à l’origine de la couleur violette de ma peau, pour ce qui est des autres, ce devaient être des potions aux effets « innocents », sûrement fourni par le nécromancien pour qui j’avais fait office de cobaye un moment.

Cela dit, rien ne peut m’indiquer quel flacon correspond à quelle potion. Deux sont violets : si j’ai la certitude qu’au moins un de ceux deux-là se contente de rajouter quelques pigments au corps humain, je suis bien incapable de prévoir quels sont les effets de l’autre.

Soupirant en m’enfonçant de plus belle dans le canapé, il me vient une idée. Une idée diabolique. Un sourire mauvais s’étire alors sur mes lèvres, puisque j’ai trouvé la solution parfaite à mon problème : trouver une personne assez crédule pour tester les différents breuvages à ma place.

En me redressant, j’observe d’un regard horizontal l’ensemble de l’appartement. Silencieux, celui-ci ne laisse aucun indice sur l’éventuelle présence de mes colocataires. N’ayant pas envie de faire goûter mes potions à des inconnus dans la rue - ce genre de méfait est bien plus délicieux lorsqu’on peut en contempler les conséquences de près - je décide de patienter jusqu’à ce que l’un des habitants du Jules Verne ne se décide à sortir de sa grotte ou à franchir le pas de l’entrée de l’appartement.

Mon génie n’a décidément aucune limite,  Fière de mon nouveau coup de maîtresse du mal, je me relève et me dirige vers la cuisine pour me servir un grand verre d’eau, comme si j’avais réellement trouvé la solution à mes problèmes.

Pour rendre le piège plus convaincant, je reviens vers la table basse et vide la moitié du contenu des flacons dans plusieurs verres, comme s’il s’agissait d’un quelconque apéritif coloré, avant de dissimuler le reste dans ma chambre.

Là, je retourne dans la partie cuisine de l’appartement, attendant qu’un innocent colocataire tombe dans le piège grossier du salon - et en espérant secrètement que Jill se retrouve transformée en myrtille géante.

Je suis, décidément, une personne dont le génie n’a pas d’égal.
Ft. @Tinek A.P. Fitzroy-RusselComme on dit, mieux vaut tard que jamais /poutre
Tinek A.P. Fitzroy-Russel
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
29/15  (29/15)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 194
× Avatar : Alfred Douglas
× Croisée avec : probablement un oreiller
× Appartement : Jules Verne
× Epitaphes postées : 194
× Øssements287
Masculin
× Inscription : 14/06/2018
lémure
#2le 28.01.19 18:03
C'était une jolie journée radieuse durant laquelle l'astre du jour s'était bien défendu en rayon et avait bien pourvu toute la surface de Tokyo d'une rasade de lueurs solaires, si toutefois on omettait qu'il avait plu des cordes et des cuivres sans accalmie au point où on aurait pu croire que Moïse faisait son come back. Bien lui en prît, mais loin s'en fallut ; et les quarante jours et quarante nuits de pluie, ne sont pas encore arrivées.
Tinek, dont le nom arrive un peu tard, était naturellement sorti -nécessairement seul, puisque tout raffiné qu'il était son furet à mesure, abhorrait la pluie et le gros temps et savait être persuasif- et était trempé comme un pompier qui serait trempé. Il était sorti pour une raison quelconque, en vérité, la plupart du temps, il sortait sans raison définie mais pour définir une raison. Parfois même, il ne rentrait que lorsqu'il avait réussi à trouver une raison à sa sortie.

Bref, il était sorti et sa seule raison valable était qu'il avait les jambes engourdies et qu'en plus, il devait trouver une bonne raison de se doucher. C'est ainsi -et non un ré- qu'il ouvrit la porte de l'appartement, encore dégoulinant comme à l'an quarante et s'en alla en direction de la salle de bain, sans rien remarquer sinon quelques verres posés sur la table du salon -et encore plein, vous ferais-je dire !- dont il imagina aisément la future utilisation lors d'une petite ducasse. Ceci le poussa -pas trop fort parce qu'il était sensible du dos- à se magner le Charles lors de son lavage automatique avec portiques à brosses, nettoyage sous les ailes, jets multipuissances avec décrassage des enjoliveurs simultanément et un coup de polish pour briller en société.

Une fois habillé -c'était un détail qu'il ne fallait négliger lors des bacchanales de tout genre- il alla au salon et ne voyant nul être vivant aux alentours, il s'empressa de prendre un verre et un air snobinard type-air-de-soirée-quand-on-est-en-avance-et-un-peu-blasé. Il attendit encore un peu et puis, pour passer le temps, il bu une gorgée du breuvage mauve, puis une autre et puis le verre tout entier tant cela était bon. Sa dégustation avait duré trente secondes.

Mais bientôt Tinek chut. On pourrait croire qu'il n'exerçait que son talent naturel et qu'il avait l'habitude de choir à tout va comme on entre dans un moulin à rière, mais en réalité il avait chu sans conviction. Il lui chaut cependant d'avoir chu, puisqu'il avait chu sans chaloir de quoi que ce soit, en réalité il avait chu accidentellement. Son verre en avait été cassé !
La chute l'avait fait rouler comme un boudin sur le côté et il s'était pris le coin d'une cloison en plein dans le ciboulot, qui ne risquait rien, puisque, par prévoyance, il l'avait vidé depuis bien longtemps.
Il poussa cependant un petit cri de douleur et se tenant la tête, demanda à qui voudrait et pourrait bien l'entendre :


-Kèssekissepasse ?
Pandora R. Bahatóris
zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
26/100  (26/100)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 38 Féminin
× Age post-mortem : 97
× Avatar : Windowmaker/Amélie Lacroix – Overwatch
× Appartement : Jules Verne
× Métier : Danseuse & mannequin
× Epitaphes postées : 88
× Øssements311
Féminin
× Inscription : 29/05/2018
× DCs : Mitsuko Shinoda & Leone J. Chiaramonte
zombie
#3le 06.02.19 13:11
trick or treat
Une potion anodine et astringente, pour faire reposer monsieur...
Absorbée par la lecture d’un article sur mon téléphone, tout en planifiant le prochain cours de Chisako, je ne fais pas attention à l’énergumène répondant à l’étrange nom de Tinek - je ne prononcerais pas son patronyme, j’en suis bien incapable - qui déboule dans l’appartement en laissant derrière lui des flaques d’eau. Non pas que cela passe inaperçue dans le Jules Verne, mais le bruit de ses chaussures humides contre le sol me fait lever les yeux de mon écran.

Sourire mesquin. Je connais ma première victime.

Mais non, le bougre passe devant la talle, s’y intéresse un instant, mais préfère aller se réchauffer les os. A croire qu’il est plus important de ne pas tomber malade que de prendre un apéro. Ce n’est plus ce que c’était…

Malgré l’irrépressible envie de continuer mon embuscade, je prends néanmoins le temps d’aller dans ma chambre passer un appel - via internet, la connexion du sous-sol laissant vraiment à désirer -, délaissant les verres du salon pour les beaux yeux d’une connaissance à qui je porte en réalité très peu d’intérêt.

Le bruit d’une chute, venue de l’extérieur de ma chambre, m’alarme cependant. Les cambriolages ne sont pas fréquent, mais si quelqu’un venait à imaginer que voler les résidents d’un appartement de l’Agence était une bonne idée, je suis presque certaine que Tinek, la seule âme en présence d’après ce que j’ai vu, ne me serait pas d’une grande aide.

J’interromps immédiatement la communication, sans même glisser un mot d’excuse à mon interlocuteur.

Doucement, j’ouvre la porte de ma chambre et me dirige à pas de loup vers le couloir, guettant le moment où il faudrait que je me mettre à hurler pour que Tinek prévienne les secours. Réfléchissant, je me dis cependant que mon charisme naturel devrait réussir à charmer tout voleur digne de ce nom et le persuader de ne commettre aucun méfait ici.

Revigorée dans ma supériorité, je fais donc irruption dans le salon en pensant surprendre quelqu’un. Personne. Je scrute d’un regard horizontal l’appartement. Personne. Le voleur a-t-il séquestré Tinek ? Grand bien lui fasse !

Une espèce de gargarisme émane pourtant du salon, me faisant sursauter. Fronçant les sourcils, je me dirige vers la table où trônent toujours les verres, mais où l’un a été vidé de son contenu. Ah ! Aurais-je déjoué les plans du malfaiteurs ?

Faisant le tour du meuble, j’aperçois d’abord des jambes, ce qui attise ma curiosité.

Qu’elle n’est pas ma déception lorsque je constate que ce n’est autre que mon étrange colocataire qui gît au sol comme un cadavre fraichement assassiné.

Mon regard va du verre vidé à la victime de mon piège à pigeon. De toute évidence, la potion n’était pas celle destinée à l’entretien de mon teint violacé légendaire.

Dans toute ma grâce, animée par toute la mansuétude du monde, je tends une main généreuse vers Tinek pour l’aider à se relever.

— Il y a des potions dans le verre, rien de bien méchant, mais j’avais besoin d’un cobaye pour m’assurer de leur contenu. Tu es tombé à pic !

Tout jeu de mot serait purement hasardeux, bien sûr.

Sans me préoccuper de son avis sur la question de son consentement, ou plutôt de l’absence de ce dernier, je dévoile sans aucune gêne mon plan machiavélique.

Écartant le verre contenant la bonne potion de couleur violette, je désigne le reste des récipients d’un geste, avec un grand sourire, presque carnassier.

— Il y a peut-être une potion de soin, si tu veux. C’est que tu as une vilaine bosse sur le front ! je minaude, prétextant de m’intéresser à son bien-être.

En mon for intérieur, je ne peux que me réjouir d’avoir piégé Tinek, je sens que le voir subir les effets des potions va animer le reste de ma journée.

Qu’y a-t-il de meilleur que se moquer d’autrui, après tout ?
Ft. @Tinek A.P. Fitzroy-RusselComme on dit, mieux vaut tard que jamais /poutre
Tinek A.P. Fitzroy-Russel
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
29/15  (29/15)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 194
× Avatar : Alfred Douglas
× Croisée avec : probablement un oreiller
× Appartement : Jules Verne
× Epitaphes postées : 194
× Øssements287
Masculin
× Inscription : 14/06/2018
lémure
#4le 18.02.19 1:03
Tout tournait comme quand on passe la nuit dans une machine à sécher le linge. Il y avait le mur qui dansait la Java, le sol qui tourbillonnait, la lampe qui bouge, les poissons qui faisaient des ellipses aléatoirement rondes, et puis il y avait une main, celle de la violette personne qu'était la colocataire de Tinek.

Il tente d'attraper la main...raté ! Il a visé à côté, c'est bien son genre !

Il retente et sa main vient s'effondrer contre le sol qui continue de tournicoter comme un disque en train de se faire reluire le sillon par l'aiguille un peu coquine d'un phonographe poussiéreux.

Comme elle lui avait parlé, des mots qui étaient rentrés par une oreille et qui tournoyaient comme des feuilles mortes lorsque la douce brise du souffleur d'un employé municipal, vient les chasser, comme elle lui avait parlé -écrivis-je- il répondit d'une voix tremblotante.


-Bah bah kewui. Oussékésson les po-poissions ? Sur lakel détroi tab ?

Il s'était levé difficilement en grelottant des genoux comme s'il lui manquait une vis. Il avait une main dans celle de Pandora qui, vraisemblablement était la seule chose qui l'empêchait de retomber face contre terre, et l'autre main dont le doigt faisait le tour de la bosse sur sa tête, son index oscillait d'une manière douteuse, sans doute sentait-il huit autres bosses, tout abasourdi qu'il était.

Il tenta de s'approcher de la table mais il sembla qu'il faillit faire une rechute au sens propre du terme et Pandora avec lui ! Ils se re-stabilisèrent tant bien que mal. La tête lui tournait tout autant, il prit ce qu'il croyait être un verre - et qui comble de l'erreur, en était véritablement un !- et le porta à ses lèvres. Non sans tâcher ses vêtements et ceux de celle qui lui permettait de rester debout plus de trois secondes. Le goût était atroce. Il était tout chose, il se tourna palpitant face à Pandora.


-Oyoyoh, Qu'est-ce-que-que c'est ??!

Puis, alors qu'il commençait à se stabiliser, il retomba d'un coup.

HRP:
Je te laisse choisir la seconde potion qu'il a ingurgité et décrire -ou non- ses effets.
Pseudo :

forums partenaires