en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces

Colours in the dark | Eliot

Colours in the dark | Eliot Empty #1le Mar 15 Jan 2019 - 22:28
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Abel Loneheart
Vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Colours in the dark | Eliot As64OwE11/100Colours in the dark | Eliot EeIQN7j  (11/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution : Colours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot Empty
Colours in the dark | Eliot Empty × Age de la mort : 17 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Shintaro Kisaragi / Kagerou Project | ©Issui
× Pouvoir : Stupidité
× Croisée avec : Une manette
× Logement : Appartement
× Métier : Barman
× Epitaphes postées : 547
× Øssements1314
Féminin
× Inscription : 27/10/2018
× Surnom : la mirabelle
× DCs : Lyra Wainwright
Abel Loneheart
Vampire
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t3852-abel-loneheart-i-amhttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t3860-abel-carnet-de-liens

Colours in the dark | Eliot 964e27c4df35f06fcffe8b3aab12222d

Colours in the dark | Eliot

    Heureusement qu'il n'a plus ses problèmes respiratoires Abel. Parce que pour courir, ça n'aurait pas été l'idéal. Il se serait sans doute déjà retrouvé roulé en boule en plein milieu des couloirs. Et même sans ses problèmes, il fallait dire que la lourde guitare qu'il transportait toujours sur son dos ne l'aidait pas. Ça le ralentissait et parfois, en fonction de sa cadence, elle se soulevait pour venir frapper contre la jambe du Vampire qui flanchait. Il avait ses cheveux qui gênaient ses yeux et il n'avançait même pas droit. Même dans la mort, Abel n'avait jamais été très endurant, il fallait se l'avouer. Petit Chien sur ses talons, la Shiba était presque autant épuisée que son maître à force de progresser à un tel rythme. Autant dire qu'elle ne s'était pas attendu à ce que le brun la traîne comme ça, d'ordinaire c'était toujours l'inverse. Elle avait tendance à emporter Abel en tirant sur sa laisse ou en se mettant à sprinter pour qu'il la rattrape. Tous les deux, ils s'étaient même perdus dans les couloirs sinueux à force de fuir, et c'était difficile de s'y repérer parfois. Fuir... mais fuir quoi ?      
    Dans l'après-midi, Abel s'était rendu au bar parce qu'on avait besoin de lui, pour qu'il remplace un de ses collègues qui avait eu un « petit souci ». Petit souci dont on ne connaissait pas vraiment la nature, mais le vampire supposait que c'était juste un prétexte. Néanmoins il avait décidé de se motiver à aller bosser, avec toute la bonne volonté dont il pouvait faire preuve -c'est à dire presque aucune. Finalement, au bout de deux heures à peine le collègue était revenu et on avait dit à Abel qu'il pouvait rentrer chez lui. Parce qu'on avait reconnu qu'en ce moment, on lui demandait beaucoup de travailler sur des heures qu'il n'était pas censé faire. Au début il s'était senti en colère, parce qu'il avait eu l'impression d'avoir fait tout ce déplacement pour rien. Il ne s'était pas non plus gêné pour ramener sa Shiba qui, d'ordinaire, devait rester chez lui. Cette fois, on ne lui avait rien dit. Il avait juste haussé un sourcil devant l'ignorance de ses camarades mais n'avait rien dit de plus ; il était satisfait qu'on laisse enfin Petit Chien venir avec lui. La Shiba s'était couché sous une table, attirant l'attention de beaucoup de clients qui étaient venu lui caresser la tête ou lui tirer ses joues de « doggo-brioche », comme Abel l'appelait aussi.

    Pourtant, au bar, il y avait des types qui étaient venu créer des problèmes à Abel. Des gamins qu'il avait déjà croisé à l'agence en sortant ou rentrant, qui étaient typiquement ce genre de personnes qui pouvaient venir t'agresser pour tout et n'importe quoi, tout simplement parce qu'elles trouvaient ça « drôle » de casser les couilles de tout le monde. Ceux-là, ils étaient cinq ; deux bruns, un blond, un roux et un gars aux cheveux verts avec des pointes jaunes hérissées en piques qui se tenaient sûrement droites grâce à une tonne de gel. Hormis ce dernier, tous les membres de cette bande singulière avaient une posture provocante, une attitude moqueuse et méprisante. Et ils avaient jeté leur dévolu sur Abel. Mais... pas en positif, ça aurait été trop beau. Non, en réalité ils avaient très vite cerné son aversion pour l'alcool et... ils avaient été là quand il s'était fait humilier par cette femme. Cette femme aux cheveux noirs dont il ne connaissait même pas le nom. Ce soir là, son esprit était devenu complètement embrumé. Il avait commencé à doucement accepter de boire un peu d'alcool, parce qu'il s'était rendu compte que malgré ce qu'on lui avait fait endurer, le liquide lui avait fait tout oublier. Ses tracas, ses souvenirs passés qui le hantaient sans cesse... l'espace d'un instant, l'alcool avait tout fait s'envoler. Sauf qu'il ne voulait toujours pas accepter ça. Il n'arrêtait pas de rejeter la faute sur elle, de dire que c'était à cause d'elle qu'il avait recommencé à boire. Mais il assumait juste pas parce qu'en réalité, personne ne l'obligeait à boire. C'était lui qui le faisait, de son propre chef.
    Et les réactions d'Abel vis à vis de l'alcool étaient étranges à voir. Au départ, il avalait un verre sans problèmes, puis deux ou trois quand il ne se sentait pas très bien. Et la seconde d'après, il le reposait, ce verre, avec un air de dégoût, criant presque ou insultant ceux qui le lui avaient servi. Ces garçons avaient vu que ça dérangeait le vampire. Ils n'avaient pas hésité à remplacer ses verres par un alcool assez fort qui lui avait fait tourner la tête. Alors aujourd'hui, parce qu'ils repassaient, il avait décidé de se venger à sa manière. Il avait récupéré à un nécromancien du bar des potions, et il en avait versé une certaine quantité dans trois de ces verres, car le blond et celui aux cheveux verts n'avaient jamais cherché à créer de véritables problèmes au jeune homme. Sauf qu'après s'être retrouvés aussi petits que des enfants et avoir perdu la plupart de leurs cheveux, les garçons s'étaient mis à chercher Abel. Et ils l'avaient trouvé, marchant vers la salle de musique des couloirs de l'agence, décidé à s'y rendre pour voir ce qu'il s'y faisait. Même s'il ne l'admettait pas forcément, cela faisait un petit moment qu'il songeait à donner des cours de guitare. Il y réfléchissait continuellement et il se serait proposé, aujourd'hui. Mais c'était sans compter sur un groupe de gamins enragés hurlant à la mort pour lui barrer le passage. Et avec Petit Chien sur les talons, le brun n'avait pas eu d'autres choix que la fuite parce qu'il savait que seul contre eux, il ne tiendrait pas.

    Il était parvenu à les semer parce qu'il était incroyablement difficile de se retrouver dans les couloirs. Le garçon connaissait à connaître l'endroit mais ce n'était pas le cas des autres, alors autant en profiter. Il s'était arrêté un petit instant pour souffler, haletant autant que sa Shiba. Avec un sourire épuisé, il lui ébouriffa la tête tandis qu'elle le gratifia d'un coup de langue affectueux sur le visage. Mais son sang ne fit qu'un tour lorsqu'il entendit des cris de rage au bout du couloir. Et merde, on l'avait retrouvé. Il faut dire qu'il n'était pas très doué et il ralentissait à mesure qu'il progressait. Commençant à paniquer, il cherchait un endroit où aller. Mais impossible de faire demi-tour ; la seule issue à emprunter était bloquée et le mènerait sans doute à sa perte. Et il avait eu tôt fait de ne plus prendre ce genre de choses à la rigolade. Depuis qu'il s'était battu avec Elijah et avait fini ensanglanté, alors que tout l'appartement s'en était mêlé, le brun craignait plus que tout de se retrouver aux prises avec quelqu'un.
    Alors tandis que Petit Chien s'impatientait nerveusement, Abel cherchait un endroit où se cacher en continuant de progresser dans les couloirs. Son cœur battait de plus en plus vite alors qu'il entendait les pas se rapprocher. Ils ne savaient pas qu'il était là, mais s'il ne se dépêchait pas de partir ils finiraient par être face à lui. Et c'est là que la solution finale se présenta à lui ; le placard à balais. Seul endroit de l'agence qui contenait tout et n'importe quoi sauf des balais. C'était un dernier recourt mais... cela ferait sans doute une cachette efficace. Oui, on lui reprocherait sans doute d'être lâche de fuir, mais il savait qu'il n'avait aucune chance face à ces garçons. Ils étaient plus jeunes, mais vifs et certainement plus fort. Physiquement, Abel avait toujours été le plus faiblard. Alors il ouvrit la porte doucement, sans faire de bruit, se glissa à l'intérieur tandis que Petit Chien l'imitait paisiblement. En refermant la porte, il se retrouva plongé dans le noir complet, sa Shiba rabattue sur elle-même. Soufflant bruyamment, le jeune homme se laissa tomber contre la paroi. L'espace d'un instant, en voyant les murs dessiner les immenses ombres, il aurait bien cru y passer. Mais tandis que sa camarade venait se blottir contre lui, elle semblait renifler quelque chose et Abel n'y prêta pas attention au départ. Il se contentait de caresser la tête de son chien, yeux fermés, tentant de reprendre son souffle. Plus jamais il ne courrait comme ça. Il s'en fit la promesse à cet instant-même.

    Et alors que ses yeux s’accommodaient petit à petit à la pénombre, qu'il entendait les voix des garçons hurler à l'extérieur qu'il n'y avait personne -ils étaient forts mais pas futés-, il lui sembla distinguer une ombre. Une silhouette, face à lui, recroquevillée contre la paroi d'en face, entre des piles de vêtements et de peluches en tout genre. Si cette personne l'avait remarqué, elle ne l'avait pas fait savoir. Aussi intrigué qu'inquiet, le Vampire s'était rapproché doucement alors que Petit Chien rampait jusqu'à l'inconnu. Il ne voyait pas très bien. C'était dur de dire pour lui s'il le connaissait ou pas, mais il avait la certitude qu'il s'agissait d'un garçon. Et à mesure que son souffle s'affaiblissait, il entendait celui de l'autre. Il était fort. Comme... le souffle de quelqu'un en peine, qui avait quelque chose à cacher et qui ne se sentait pas bien. Le peu de lumière qu'il y avait permettait de voir les formes, alors peut-être que si cette personne levait la tête... il le reconnaîtrait ?
    Amicale qu'elle était, Petit Chien était venue se coller contre le garçon parce qu'elle avait sentit sa tristesse. Elle avait la certitude que quelque chose clochait. Péniblement, le brun s'était redressé pour défaire sa guitare et la poser près de lui, avant de tendre la main en direction de l'inconnu.

-Est-ce ça v...

Mais à ce même moment, le garçon releva la tête.
Et malgré la faible lumière Abel n'eut pas de mal à reconnaître de qui il s'agissait.
Eliot.
Le garçon qu'il avait rencontré sur le pont arc-en-ciel, avec qui il avait commandé des pizza avant de finir en larmes dans ses bras. Il s'était senti honteux et coupable à ce moment là et il ne remercierait jamais assez Eliot de l'avoir réconforté alors qu'ils venaient à peine de se rencontrer.
Et puis Abel était parti sans même lui donner un moyen de le contacter, sans même dire où il habitait parce que le vampire était sans doute l'un des plus grands abrutis de ce monde.

Pourtant, aujourd'hui...
On aurait dit que c'était Eliot qui n'allait pas bien.
Colours in the dark | Eliot Empty #2le Mer 16 Jan 2019 - 20:18
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Eliot Han
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Colours in the dark | Eliot As64OwE16/15Colours in the dark | Eliot EeIQN7j  (16/15)
× Présence: pause indéterminée
× Evolution : Colours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot Empty
Colours in the dark | Eliot Empty × Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Theodore Thatcher - Prince Canary (Gentleman Town)
× Logement : Appartement d'Eliot, Bellius & Léon
× Métier : Héros du quotidien bénévole et femme de ménage involontaire :')
× Epitaphes postées : 107
× Øssements487
Masculin
× Inscription : 10/11/2018
× Surnom : le coyote
× DCs : Eliot Han ENON C MWA LOL
Eliot Han
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t3908-eliot-han-si-ce-n-ehttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t3916-eliot-promise-me-a-place-in-your-house-of-memories
On the Seventh day of DecemberYou said we would be happier, you said everything gets better. But you fell down the frozen lake, and now everything's turning to Ice.Il poussa un soupir tremblant. Eliot, Eliot, qu'est-ce que tu fais ? Eliot, Eliot, pourquoi tu fuis ? Eliot, oh Eliot, as-tu toujours été si lâche ?
Il prit sa tête dans ses mains, perdu. Il avait beaucoup pleuré hier soir déjà, alors qu'il n'arrivait pas à dormir. Quand enfin il avait trouvé le sommeil, c'était pour un cauchemar. Il avait voulu sortir, s'aérer. Mais il avait entendu une voix qu'il connaissait dans le couloir. Il ne voulait pas faire face, pas répondre aux questions, pas prétendre. Pas aujourd'hui, pas maintenant. Ça faisait un an, et la douleur était toujours bien présente. Pourtant il savait- Il savait qu'Irina était ici elle aussi. Mais aujour'hui... Ça ne suffisait pas. Face aux Cauchemars, face aux souvenirs, face au Lac. Ça ne suffisait pas. Il avait ouvert la porte la plus proche, sentant la panique monter, lui tordre les tripes et l'étouffer. Il s'était assis, recroquevillé sur lui même, espéré juste oublier. Il avait pleuré.
Maintenant il était encore là, terrifié à l'idée de sortir du placard à balais.

Mais la porte s'ouvrir à nouveau, et quelqu'un, essoufflé, se glissa dans son refuge. Il n'y prêta pas attention. Avec de la chance, il repartirait sans le remarquer. Mais un chien se glissa à lui. Bon sang. Ce petit chien lui rappelait celui d'Abel. Est ce qu'il allait mieux. Il avait dit qu'il connaissait Irina... L'autre semblait l'avoir remarqué. Non, non, non... Ignore moi, peut importe ce que tu fous dans un Placard. Eliot ne bougea pas, replié sur lui-même. Jusqu'à ce que l'autre lui parle. Parce que cette voix, c'était Abel.

"Abel...? Qu'est ce que tu fais là ? Ça va ? Tu... T'as besoin d'aide ?"

Sa voix était tremblante. Au bord des larmes probablement. Mais si Abel avait besoin de lui, eu bien il n'aurait d'autre choix que de sortir de sa cachette. Il avait mal, il avait juste envie de pleurer, envie de réconfort, mais jamais il n'imposerait cette tristesse à quelqu'un. Un rire fade s'échappa de sa gorge.

"C'est quand même une putain de coïncidence..."
[size=48]©️️[/size] 2981 12289 0
Colours in the dark | Eliot Empty #3le Mer 16 Jan 2019 - 21:51
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Abel Loneheart
Vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Colours in the dark | Eliot As64OwE11/100Colours in the dark | Eliot EeIQN7j  (11/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution : Colours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot Empty
Colours in the dark | Eliot Empty × Age de la mort : 17 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Shintaro Kisaragi / Kagerou Project | ©Issui
× Pouvoir : Stupidité
× Croisée avec : Une manette
× Logement : Appartement
× Métier : Barman
× Epitaphes postées : 547
× Øssements1314
Féminin
× Inscription : 27/10/2018
× Surnom : la mirabelle
× DCs : Lyra Wainwright
Abel Loneheart
Vampire
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t3852-abel-loneheart-i-amhttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t3860-abel-carnet-de-liens

Colours in the dark | Eliot 964e27c4df35f06fcffe8b3aab12222d

Colours in the dark | Eliot

    Le cœur d'Abel se serra. Non, il allait bien cette fois. Ces types qui l'avaient poursuivi, c'était rien. Rien du tout à côté de l'état d'Eliot. Et au pire, si Abel avait eu à les subir, il l'aurait fait sans broncher et il se serait défendu jusqu'au bout. Contre Elijah, c'était ce qu'il avait fait après tout. Maintenant ils étaient repartis et sans doute qu'ils étaient déjà loin à l'heure qu'il est. Mais ces types... ils n'avaient pas d'importance. Puis même, si Abel n'allait pas bien jamais il ne l'aurait dit. Jamais il n'aurait imposé ses problèmes à Eliot parce que bon sang, y'avait pas que lui qui comptait. Abel n'était pas le seul qui avait des soucis, le seul qui pouvait aller mal. Y'avait d'autres personnes autour de lui, d'autres personnes qui avaient besoin qu'on les aide bien plus que lui. Il sentait la voix d'Eliot qui tremblait, elle tremblait comme s'il était au bord des larmes. Et lui, il se tenait devant lui à ne pas savoir quoi faire pour le réconforter. Mais Petit Chien, elle comprenait tout. D'un léger mouvement de sa tête elle avait dégager les mains d'Eliot pour venir se lover contre lui, d'une manière qui se voulait réconfortante, rassurante. Et en voyant l'attitude de sa Shiba, le vampire ne put s'empêcher d'avoir un petit sourire. Elle avait toujours fait ça lorsque lui-même était triste. Comme si elle avait eu ce don inné de pouvoir sentir la détresse des autres beaucoup mieux que n'importe qui. Le brun poussa un léger soupir, soulagé. La toute première fois, c'était Eliot qui l'avait aidé. Alors maintenant, c'était à son tour de le faire.

-Je crois... commença Abel en s'approchant un peu plus de lui.

    Prudemment, il se glissa aux côtés du jeune homme, son dos amorti par une grosse peluche qui faisait rempart entre lui et la paroi sans doute froide du placard. C'était un grand placard, parce qu'il y avait tout juste assez de place pour permettre aux deux garçons de se tenir côte à côte. Pensif, Abel leva les yeux vers le plafond.

-Je crois que c'est pas moi qui ai besoin d'aide. Non en fait, si j'étais essoufflé c'est parce que j'me suis fait courir après par des gamins qui m'ont piégé l'autre jour dans le bar où je travaille. Ils ont remplacé toutes mes boissons par de l'alcool et j'ai fini complètement bourré.

    Abel grogna en disant ça, mais un petit sourire mauvais vint tout de suite remplacer son expression de colère. Il eut un petit rire espiègle.

-Du coup, j'me suis juste vengé en remplaçant leurs verres par des potions ! C'était tellement drôle de les voir se transformer en enfants sans cheveux et de se mettre à me courir après ! J'ai juste voulu les semer et me venger parce que... je... je rigole pas avec l'alcool, lui et moi c'est compliqué.

    Son sourire devint gêné après qu'il eut dit cela. Il avait l'impression de se comporter comme un imbécile et qu'il n'y avait absolument aucun mérite à cela. C'était vrai après tout. Mais il se sentait tellement mieux maintenant qu'il avait fait ça. S'ils n'avaient pas été aussi provocants, qu'ils ne s'étaient pas acharnés sur lui, il aurait probablement laissé passé la chose. Mais toujours est-il qu'Abel était encore complètement perdu concernant l'alcool. À chaque fois, il se rappelait son père, se rappelait à quel point il s'était senti mal à cause de lui. Et il ne voudrait pour rien au monde se retrouver à avoir le même comportement. Se retrouver à délaisser tout le monde, à ne plus voir leurs problèmes... à chaque fois qu'on lui avait fait boire de l'alcool depuis cette soirée au bar où il s'était fait humilier, il s'en était suivi une crise de panique. Parce qu'il ne savait juste pas ce qu'il devait faire pour arranger les choses. Peut-être que maintenant qu'il avait commencé, il n'arrêterait plus jamais de boire. Peut-être que les crises d'angoisses seraient quelque chose qu'il n'aurait pas d'autre choix d'endurer jusqu'à ce que ça se calme. Parce qu'il ne se débarrasserait peut-être jamais de l'alcool.

-C'est stupide je sais, j'aurais pas du. J'aurais rien fait s'ils m'avaient laissé tranquille...

Abel se rendit compte qu'il parlait trop.
Il parlait trop et peut-être que ça allait agacer Eliot.
Il voulait juste l'aider...

    Doucement, avec hésitation, le brun finit par passer son bras autour de l'épaule du jeune fantôme pour le ramener contre lui.

-Tout ça pour te dire que euh... t'en fais pas pour moi, vraiment.

    Il lui offrit un petit sourire mal assuré. Mal assuré, mais d'une extrême sincérité. Eliot ne lui avait rien dit et pourtant, pourtant ça se voyait qu'il n'allait pas bien. Et Abel ne pouvait juste pas passer à côté de ça.

-J'ai... j'ai vu que ça allait pas enfin, je sais pas trop ça s’entend dans ta voix et tu trembles tellement et je... c'est à moi de te rendre la pareille pour ce que tu as fait pour moi la dernière fois. Tu m'as aidé alors c'est à mon tour d'être là pour toi même si ça fait pas très longtemps qu'on se connaît. Si t'as pas envie de me dire ce qui va pas je te forcerais jamais, mais sache que même si je suis un piètre conseiller pour remonter le moral je suis là et puis tu... tu peux rester à mes côtés tant que tu voudras même si je sais que y'a sûrement meilleure compagnie que moi.
Colours in the dark | Eliot Empty #4le Dim 20 Jan 2019 - 5:31
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Eliot Han
Lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Colours in the dark | Eliot As64OwE16/15Colours in the dark | Eliot EeIQN7j  (16/15)
× Présence: pause indéterminée
× Evolution : Colours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot Empty
Colours in the dark | Eliot Empty × Age de la mort : 22 Masculin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Theodore Thatcher - Prince Canary (Gentleman Town)
× Logement : Appartement d'Eliot, Bellius & Léon
× Métier : Héros du quotidien bénévole et femme de ménage involontaire :')
× Epitaphes postées : 107
× Øssements487
Masculin
× Inscription : 10/11/2018
× Surnom : le coyote
× DCs : Eliot Han ENON C MWA LOL
Eliot Han
Lémure
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t3908-eliot-han-si-ce-n-ehttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t3916-eliot-promise-me-a-place-in-your-house-of-memories
Two bodies drowned but three hearts stoppedI searched for you, cried your name, but you were gone and took my hapiness. I was nothing more than an empty shell. Slowly, the ice gained my brain.Sans vraiment bouger, Eliot accepta la présence de la chienne à ses côtés. Déplaçant peut-être une main, pour la poser sur sa tête alors qu'il écoutait Abel parler. Lui raconter ses péripéties. Il avait du mal à concevoir que quelqu'un puisse s'en prendre à quelqu'un d'aussi gentil que lui, mais ce dont il était sûr c'est qu'il était prêt à aller leur casser les genoux si besoin, même maintenant, dans son état pitoyable. Peut-être qu'il n'arriverait pas à grand chose au fond. Il avait déjà eu du mal à se trainer hors de son ce matin même. La tristesse posait un poids sur sa poitrine et ses épaules, mais Abel par sa simple présence, lui en retirait un peu. Et c'était agréable. Il avait envie de lui dire que c'était pas grave, que l'alcool c'était bien souvent compliqué, et qu'il n'était pas stupide. Rien ne passa la barrière tremblante de ses lèvres. Déjà, parce qu'il avait l'impression que s'il parlait, le jeune vampire allait s'enfuir. Ensuite, probablement parce que ses mots auraient été remplacés par un pitoyable hoquet sanglotant, et qu'il ne voulait pas infliger ça au brun.
Et pourtant. Ce petit sourire lui réchauffa le coeur.
Tout simplement parce que cette fois, il n'était pas seul, et Abel le lui faisait clairement comprendre. Ses mots lui allaient droit au coeur, et il eut envie... Oui, il eut envie d'accepter, de parler et d'expliquer, de se reposer un court instant sur lui. Il ne tomberait pas en poussière pour ça, après tout.

"Aujourd'hui..."

Il inspira, doucement et puis expira, pour se calmer, poser sa voix.

"Irina et Ilya se sont noyés dans le lac le 7 décembre dernier."

Et soudain, ça revint, fort, violent et douloureux. Il eut envie de se pencher, serrer Abel dans ses bras juste pour sentir sa présence, juste parce que cette fois, non cette fois il n'était pas seul, et cette fois il ne se relèverait pas le matin du huit avec cet énorme creux dans le coeur et dans la vie. Mais il resta immobile. Figé comme une fragile statue. Peut-être qu'il avait le droit d'en parler à Abel ? D'être un peu égoïste et de lui partager sa peine ?

"Je vivais chez Irina. Tous les deux, ils m'ont ramassé à la petite cuillère quand je suis revenu en Russie pour me faire larguer. Je commençais à remonter la pente quand... Quand j'ai reçu un sms. Un sms tout con putain. Elle et Ilya devaient parler. Ils allaient au lac. Le lac c'était... C'était notre terrain de jeu quand on était gosse. C'était un refuge et..."

Il se coupa dans sa phrase pour essuyer ses yeux et calmer sa voix tremblante.

"Je me suis dépêché de les rejoindre. Récemment, ils se disputaient sans cesses, j'avais aucune idée de la raison. Ils ne voulaient pas m'en parler. Quand je suis arrivé..."

Il dégluti. Ses mains étaient à nouveau serrées contre ses genoux, un pouce griffant l'autre pour calmer sa détresse. Eliot avait si rarement l'air aussi vulnérable.

"Quand je suis arrivé dans le parc. J'ai entendu un coup de feu. J'ai croisé quelqu'un et je lui ai dit de partir vite, et je suis arrivé au lac, et j'ai espéré, mais non, c'était trop tard, ils étaient plus là y'avait juste ce- ce trou dans la glace ! Juste un putain de trou et une tâche de sang, c'était tout ce qu'il restait d'eux ! Je me souviens même plus des derniers mots que je leur ait dit et ils avaient... Disparu."

Une colère alimentée par ses remords vivait doucement sous la couche de tristesse, sous le manque, l'amour et la douleur. Il aurait pu changer les choses. Il en était sûr. La soirée se repassait sans cesse dans son esprit. Tout était si froid. L'air, la glace, l'eau. L'absence. La solitude. Et il se revoyait courir, et il revoyait cette tâche, rouge, si rouge, si foncée sur le blancheur du Lac. Et il ressentait l'absence du sourie d'Irina. Le manque des blagues d'Ilya.
Il arrêta de gratter son pouce déjà bien rougit pour relever une main devant lui, et l'ouvrir. A l'intérieur un pendentif en hippocampe qui avait marqué sa paume, au sang à certains endroits tellement il l'avait serré fort. Si l'ouvrait, il savait qu'il y trouverait deux photos. Des photos d'enfants innocents. Une d'eux trois, et une d'Eliot et Ilya. C'était un cadeau pour la fillette de l'époque.

"Ils étaient encore partout, et pourtant... Disparus.

Les larmes affluèrent de nouveau en nombre, tordant sa voix douloureusement.

"Ils me... Ils... Ils manquent tellement...
[size=48]©️️[/size] 2981 12289 0
Colours in the dark | Eliot Empty #5le Dim 20 Jan 2019 - 22:19
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Abel Loneheart
Vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Colours in the dark | Eliot As64OwE11/100Colours in the dark | Eliot EeIQN7j  (11/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution : Colours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot EmptyColours in the dark | Eliot Empty
Colours in the dark | Eliot Empty × Age de la mort : 17 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Shintaro Kisaragi / Kagerou Project | ©Issui
× Pouvoir : Stupidité
× Croisée avec : Une manette
× Logement : Appartement
× Métier : Barman
× Epitaphes postées : 547
× Øssements1314
Féminin
× Inscription : 27/10/2018
× Surnom : la mirabelle
× DCs : Lyra Wainwright
Abel Loneheart
Vampire
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t3852-abel-loneheart-i-amhttp://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t3860-abel-carnet-de-liens

Colours in the dark | Eliot 964e27c4df35f06fcffe8b3aab12222d

Colours in the dark | Eliot

    Abel s'était tu quand Eliot avait commencé à parler. Il l'écoutait, il était attentif au moindre de ses mots, à tout ce qu'il avait à dire parce que peut-être que se confier lui ferait sûrement du bien. Et chaque mot prononcé par le jeune homme lui faisait un peu plus mal au cœur et pourtant, même si ça le touchait, il gardait contenance parce qu'il avait promis au brun de l'aider. À côté de ce que le jeune homme lui racontait, Abel n'avait pas à se plaindre. Parce qu'il... parce qu'il avait vu la preuve de la mort de ses deux amis. Alors que le vampire, lui, il avait juste été complètement égoïste. Parce qu'il s'était laissé mourir en quelque sorte. Sans même réfléchir aux conséquences de ce que ça pouvait avoir sur ses proches. Gabriel, Éloïse... qu'est-ce qu'ils avaient pensé de tout ça ?
    Au début, quand Eliot eut fini de parler, le musicien n'avait rien dit. Il n'avait rien dit parce que ça le faisait paniquer, intérieurement. Parce qu'il avait peur de ne pas lui adresser les bons mots, peur de le blesser encore plus, d'aggraver son état là où son intention était simplement de l'aider. Et puis, il passa une main sur le visage d'Eliot, essuyant ses larmes. Un geste doux qui voulait juste montrer qu'il était là même s'il ne parlait pas. Un air désolé se lisait dans les yeux d'Abel, yeux rendus presque invisibles par la pénombre.

-J-Je... je suis désolé, commença-t-il doucement.

    Abel prit une grande inspiration. Comment faire pour l'aider sans le blesser ? Ça terrifiait tellement le vampire, parce qu'il ne voulait pas lui faire de mal. Il voulait juste... il voulait juste lui permettre de se sentir mieux.

-Je... je comprends juste tellement ce que tu ressens parce que ça a dû être terriblement douloureux et c'est... c'est normal qu'ils te manquent, même si tu sais qu'ils sont certainement là, quelque part. Et je peux pas m'empêcher de me sentir égoïste parce que je me suis presque laissé mourir sans me demander comment ça pourrait affecter mes amis, j'avais pensé qu'à moi et je le regrette encore. Il posa une main sur celle d'Eliot. Tu sais la première fois qu'on s'est rencontré je t'ai... je t'ai dit que je connaissais Irina et je t'ai promit que je pourrais t'aider à la retrouver. Cette promesse tiens encore tu sais, j'abandonnerais pas cette idée et si tu veux même, je pourrais t'aider à retrouver Ilya ! J'ai juste tellement envie de pouvoir faire quelque chose pour toi peu importe la manière parce que ça me fait mal de te voir dans cet état là...

    Le vampire devait admettre que voir des personnes être tristes l'affectait beaucoup. Il était sûr de lui faire retrouver Irina, parce qu'elle était son amie qu'il voyait souvent et que sans doute que grâce à ce lien, Eliot était bien plus proche de la revoir qu'il ne l'aurait pensé. Mais... Abel ne pouvait tout simplement pas dire au jeune fantôme que, la dernière fois qu'il l'avait vue, le jour où il lui avait parlé de lui, Irina ne s'en était qu'à peine souvenu. Mais il n'allait pas non plus la lui présenter alors qu'elle ne se souvenait de rien en faisant mine de ne pas le savoir parce que ça serait suspect. Alors à ce moment là, il savait juste pas ce qu'il devait faire. Est-ce qu'il fallait qu'il le dise à Eliot ? Ou alors ne devait-il rien lui dire et aider sa petite sœur à se rappeler de tout, petit à petit ? Il était complètement perdu.
    Il essuya encore une larme d'Eliot avant de finir par le prendre dans ses bras. Pas d’agressivité, pas de méchanceté, juste... énormément d'hésitation et de peine. C'était toujours un geste qu'il avait du mal à faire même lorsqu'il s'agissait d'Irina ou d'autres de ses proches. La première fois qu'il avait rencontré Cho devant ses yeux, il avait perdu tout ses moyens lorsqu'elle s'était jetée dans ses bras. Il n'avait pas su comment réagir et au fond, même s'il avait tout fait pour le cacher, sa gêne comme son malaise s'étaient sans doute fait ressentir. Et il ne savait même pas d'où venait cette hésitation, ce... blocage qui naissait à chaque fois. Mais là, il était certain que le brun avait besoin de réconfort, besoin qu'on lui montre qu'on était là pour lui et qu'on ne l'abandonnerait pas. C'était exactement ce qu'Abel voulait lui prouver, parce que c'était ce qu'il ressentait à cet instant. Et au fond, il était heureux de le revoir, parce que quand ils s'étaient rencontrés, le vampire avait été le boulet qui était parti sans même donner le moyen à Eliot de le contacter. Fichu travail.

    Quand il libéra le jeune homme de son étreinte, ce fut pour lui adresser un sourire gorgé de sincérité.

-La dernière fois aussi je crois que je t'avais promis que je te jouerais de la guitare, lui dit-il. Et... cette fois je l'ai pas oubliée ! Est-ce que tu veux... est-ce que tu veux toujours m'entendre ? Si je peux t'aider à te changer les idées grâce à ça, ça me ferait juste super plaisir.
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire