Bienvenue jeune vivant !
Le Monde des Morts n'attend que toi, es-tu prêt à passer de l'autre côté ?
Rejoindre l'au-delà
Naviguer sur le Styx
ConnexionConnexion  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Rechercher
Lisbeth voudrait un nouvel avatar
Pinho recherche des partenaires de rps
Tinek cherche plusieurs partenaires pour réaliser ses idées en rapport avec les potions
en partenariat avec...
Nano RoleplayNevada's GodfatherNew Life.comEsquisseTasty Tales

Miyu Kagerô - Laugh it off
Miyu Kagerô
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Miyu Kagerô - Laugh it off XyYk8hR0/15Miyu Kagerô - Laugh it off IUyLEY2  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution : Miyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off Empty
Miyu Kagerô - Laugh it off Empty × Age de la mort : 18 Féminin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Kaori Miyazono
× Appartement : Brossard
× Métier : Psychologue
× Epitaphes postées : 178
× Øssements476
Féminin
× Inscription : 08/01/2019
lémure
Miyu Kagerô - Laugh it off Empty #1le 08.01.19 22:53


It was her chaos that made her beautiful; un sublime désastre.


identité

NOM : Kagerô
PRÉNOM : Miyu
DATE DE NAISSANCE : 04/07/1996
DATE DE MORT : 09/08/2014
NATIONALITÉ : Anglo-japonaise (anglo-nipponne ?)
LANGUE(S) PARLÉE(S) :
[X] Anglais.
[X] Japonais.
[X] Autre(s) : Français.
RACE : Lémure
PERSONNAGE DE L'AVATAR : Kaori Miyazono – Shigatsu Wa Kimi no Uso



physique

Couleur de peau : Claire
Couleur des cheveux : Blonds (d'une décoloration)
Longueur des cheveux : Ils tombent à hauteur de sa poitrine.
Couleur des yeux : Bleu ciel.
Corpulence : Plutôt fine !
Taille : 1m53 (et petite en plus de ça !)
Style vestimentaire : Varié ! Parfois noir de la tête aux pieds, parfois coloré à souhait… Elle n’aime pas s’enfermer dans un seul style, mais elle s’habille le plus souvent de manière banale, ne prenant pas vraiment le temps de choisir ses tenues. Son style est donc plus intuitif et spontané qu’autre chose.
Habitudes : Elle a une sorte de tic, celui d’enrouler et de dérouler une mèche de cheveux autour d’un doigt ; cela arrive le plus souvent lorsqu’elle est concentrée sur une tâche (par exemple la lecture) ou lorsqu’elle rêvasse.



précisions

Paradoxalement, c’est par sa petite taille que l’on remarque Miyu. Cela peut sembler bizarre mais c’est bien vrai ; et si cela a pu la complexer dans le passé, elle s’accepte désormais telle qu’elle est et arrive même à apprécier la vie, de son mètre cinquante-trois. Autre particularité, la jeune femme a rarement le teint uni. En effet, ses joues sont presque toujours rouges, ou du moins rosées. Il est donc parfois difficile de se rendre compte d’une gêne particulière à un moment donné… Enfin, la voix de Miyu a pour coutume d’en surprendre plus d’un. Elle n’est pas disgrâcieuse ou que sais-je ; mais elle est quelque peu atypique pour une jeune femme – sa voix est plus grave que ce que l’on peut imaginer chez la plupart des filles et on pourrait aussi la qualifier de cassée. Pas de panique, la voix de Miyu est tout de même agréable à entendre ! Etonnament agréable.
Quant à son regard, il est parfois difficile de le décrypter. La plupart du temps, la jeune femme arbore un regard chaleureux, en charmant plus d'un. Néanmoins, Miyu a souvent entendu les gens lui dire qu’ils avaient perçu un regard froid chez elle, à plusieurs reprises, la plupart du temps lorsqu’elle regardait dans le vide. Il arrive cependant que ce même regard se pose sur quelqu’un par inadvertance, la blondinette étant souvent dans la lune… Si les yeux sont le miroir de l’âme, que nous cachent ceux de Miyu ?

Caractère


Miyu, c’est l’éclectisme en personne. Il est presque impossible de la définir, puisque qu’elle est indéfinissable par définition. Vous me suivez ? Tout est très changeant chez elle. Cela va de son humeur à son style, en passant par sa confiance en elle. Un jour, elle va être très sûre d’elle, savoir où elle va, quels sont ses objectifs, comment y arriver (tout en se présentant de manière très humble, éducation anglaise oblige). Tandis qu’un autre jour, elle sera complètement perdue et embourbée dans le stress, la tristesse, la mélancolie… dans ces moments-là, considérez-vous chanceux si seulement elle vous adresse la parole.

Pour autant, il n’y a rien à craindre de la blondinette concernée ! Miyu n’est jamais en colère, et si par malheur elle l’est, il y a très peu de chances que vous vous en aperceviez. En général, la jeune Kagerô arrive à transformer n’importe quel sentiment problématique en sentiment positif (mais personne n’est parfait…). Parce que oui, Miyu est une personne très positive et optimiste en général (bon d’accord, ça dépend un peu des jours quand même). Parfois elle rit tellement que cela en devient ridicule. On se demanderait presque si elle fait exprès. Elle a même failli avoir quelques problèmes, de son vivant, à cause de personnes qui pensaient que la jeune fille se moquait d’elles. Alors que non, si la blondinette rit, la plupart du temps, c’est pour rire. Il y a beaucoup de bonnes raisons pour rire, ne serait-ce que pour sourire ! Et ça n’a pas changé depuis qu’elle est morte.

Du coup, de manière plus générale, Miyu, c’est la joie de vivre (de mourir ?) en personne. C’est pour cela qu’il est parfois difficile de se rendre compte de son véritable état mental, parce qu’elle a cette habitude de sourire en toutes circonstances. Ceci dit, la blondinette est aussi quelqu’un de fondamentalement honnête et sincère, et ce encore plus que lorsqu’elle était vivante. Déjà à ce moment-là, elle ne voyait pas l’intérêt de cacher grand chose aux gens qu’elle rencontrait… mais alors maintenant, vu qu’il y a encore moins à perdre, il est possible que certaines personnes soient choquées ou du moins très surprises de l’honnêteté et la sincérité dont Miyu peut faire preuve.

Tâchez d’essayer de l’apprécier quand même si possible ; parce qu’elle n’est pas très débrouillarde. Surtout pour tout ce qui est pratique. Elle n’a appris que très tard à faire ses lacets, ainsi qu’à se faire une queue de cheval par exemple. Par extension, elle a besoin de beaucoup de soutien et ce constamment, pour tout ce qui se passe dans sa tête, et surtout en temps de stress ; elle a tendance à se laisser envahir, notamment par ses émotions, et a donc du mal à réfléchir correctement ou efficacement.

Enfin, Miyu est une amoureuse des risques, faille psychologique connue des bipolaires. Elle y songe plus qu'elle agit, mais nombreuses sont les fois où elle voulut traverser des rails de train, avaler trop de médicaments "pour le fun", boire jusqu'au coma éthylique... oui, parfois par envie suicidaire, mais aussi souvent "pour le fun", elle aime dire. Elle le dit avec un grand sourire sur le visage, parce qu'il vaut mieux en rire qu'en pleurer, et que jusqu'ici, cette tendance aux risques ne lui pas porter préjudice.


histoire

Miyu, ce fut la lumière au bout du tunnel, dès sa naissance. Cela faisait longtemps que ses parents essayaient d’avoir un enfant, et lorsqu’elle naquit, ses parents se trouvèrent encore plus proches qu’ils ne l’avaient jamais été.

Ses parents : un homme japonais et une femme anglaise, tous les deux âgés de trente ans. Le couple vivait dans un petit village du Japon, à une trentaine de minutes de Tokyo, où les deux jeunes parents travaillaient. Miyu vécut donc à la campagne pour les premières années de sa vie. Evidemment, elle apprit dès son plus jeune âge les bonnes manières ; dont la politesse absolue. Jamais elle ne déçut ses parents. Elle ramenait de bons résultats, était obéissante, agréable à vivre… en somme, Miyu était l’enfant parfaite.

Malheureusement, vers ses dix ans, ses parents se séparèrent. Ce ne fut pas une fin dramatique ; ils s’étaient tout simplement rendus compte qu’ils n’avaient plus rien à se dire. Si leur amour était une rose, elle avait tout simplement fané. Cela ne les empêcha pas de rester en bons termes, ce qui rassura Miyu, même si brisée que les chemins respectifs de ses parents bien-aimés se séparent. Très vite, il fallut faire un choix. Chez qui allait-elle vivre ? Il fut convenu qu’elle partirait avec sa maman en Angleterre. C’est son propre père qui l’avait suggéré, jugeant que voir quelque chose d’autre serait bénéfique pour sa fille. Sa mère accepta cette charge et emmena donc Miyu dans son pays natal.

C’est donc là-bas que la jeune fille effectua la suite de son cursus scolaire, et la suite de sa vie. La transition du Japon à l’Angleterre fut difficile mais le temps l’aida à s’habituer à toutes les nouvelles moeurs et à la langue. Celle-ci ne fut pas un problème pour Miyu, qui apprit très vite l’anglais, langue avec laquelle elle était déjà familière de part les paroles de sa mère.

C’est vers les douze ans de la blondinette que la vie se compliqua. Ce fut comme un contrecoup du changement de vie qu’elle avait subi deux ans avant ; la jeune fille avait été un petit soldat, notamment avec sa mère qui avait mine de rien beaucoup déprimé suite à la rupture avec son mari. Miyu avait dû s’occuper d’elle à nombreuses reprises, lorsque sa mère ne pouvait pas sortir de son lit, ne s’alimentait pas et se mettait à pleurer ponctuellement, sans élément déclencheur. Cette inversion des rôles mère-fille dura deux ans et c’est pour cela que Miyu craqua à ses douze ans. Sa mère s’était enfin relevée, avait retrouvé un travail ainsi que son sourire.

Ce fut au tour de sa fille de craquer. Elle fit une grosse dépression, qui s’accompagna d’idées noires. Heureusement, la jeune fille n’essaya pas de mettre fin à ses jours. Elle ne pouvait s’y résoudre, malgré tout. Sa mère ne s’en remettrait pas, son père non plus, et elle ne pouvait pas leur faire ça. C’était son amour pour eux qui l’empêchait de passer à l’acte. Cela ne l’empêcha cependant pas de se faire du mal en se scarifiant, lorsque la douleur psychique s’apparentait à une cage qui se refermait sur elle petit à petit.

Puis, elle s’en sortit… pour retomber en dépression l’hiver suivant. Pour se relever. Et ainsi de suite. Tous les ans, vers la fin de l’année, Miyu déprimait, et pas qu’un peu. Elle voyait bien un psychiatre, très compétent en plus de ça, mais quelque chose semblait lui échapper et à part écouter sa patiente, il n’arrivait pas à poser de diagnostic. Pourtant, Miyu exprimait très bien ce qu’elle ressentait, douée et passionée des mots. Le problème, c’est qu’elle pensait devoir parler seulement de ses moments de dépression, en ignorant le fait que souvent, elle était très heureuse aussi. Peut-être un peu trop. Temporairement. Parfois, elle était persuadée qu’elle se situait au-dessus de n’importe quel autre humain, et que même si elle traversait la route et qu’on lui roulait dessus, elle survivrait. Mais on n’a pas pour habitude de parler à un psy de tout ce qui va bien… en tout cas pas Miyu. Elle pensait juste qu’elle avait la joie de vivre dans ces moments-là, qu’elle était un peu fofolle, comme disaient ses ami( e )s. Elle était loin d'imaginer que de telles idées de grandeur étaient caractéristiques d'épisodes hypomaniaques, eux-mêmes partie intégrante de la bipolarité.

Pourtant, les faits étaient là. L'humeur qui changeait d'un coup, ses amis qui lui demandaient "mais pourquoi t'es si déprimée, d'un coup ?", et surtout, la réponse qu'elle donnait : "Je ne sais pas". Ce "je ne sais pas" sincère qui lui coûta plusieurs amis, qui étaient persuadés qu'elle mentait, qu'elle leur cachait quelque chose, surtout lorsque son humeur semblait changer drastiquement parfois plusieurs fois dans la même journée. La vérité c'est que ces changements d'humeur n'avaient aucun sens. Et quand il y avait un élément déclencheur, il était mineur. Miyu surréagissait, elle le savait et son entourage aussi. Elle était beaucoup trop sensible, et il suffisait d'un détail pour que ses émotions la submergent. Une véritable tempête, cette fille. Et puis un véritable calme. Elle était la tempête, et le calme après la tempête. Elle était les extrêmes, et toute sa vie elle aspirait au juste milieu. La stabilité.

A son entrée au lycée, Miyu se passiona pour la langue française et travailla d’arrache-pied dans le but de la maîtriser, quitte à parfois laisser de côté ses autres matières, sans totalement les abandonner bien sûr. La blondinette était malgré tout restée une excellente élève au fil des années. Il n’y a qu’une seule chose qui faillit la faire descendre à un niveau médiocre lors de sa dernière année au lycée ; un garçon. Ils avaient commencé par être amis, et très vite, il avait décidé d’avouer ses sentiments à Miyu qui évidemment était tombée sous le charme, ne pouvant résister aux jolis mots de la déclaration d’amour de son ami. Ayant une confiance en elle plutôt branlante, elle avait pour habitude inconsciente d’aimer un peu n’importe qui qui “par miracle” (selon elle), faisait l’effort de lui porter de l’attention et l’apprécier.

Mais cette histoire ne finit pas bien. Très rapidement, l’amoureux en question devient jaloux, possessif, d’une manière plus que malsaine. Il l’empêchait de s’habiller comme elle voulait, de se maquiller, et fit un scandale lorsqu’elle “osa” se teindre les cheveux en blond. Au début, elle résistait à la pression, mais sans vraiment s’en rendre compte, elle fut épuisée et se laissa faire. Elle acceptait qu’il la traite de sal*pe un jour puis qu’il la surnomme “sa Déesse” le lendemain. Elle accepta même les quelques attouchements sexuels qu’il lui fit subir. Elle n’arrivait pas à dire non. Et en le racontant à ses amis, qui lui faisaient remarquer que ce n’était vraiment pas normal, elle ne faisait que le justifier en disant “c’est Freddy, il est juste comme ça…”. Cette vie invivable dura un an et six mois, jusqu’à ses dix-sept ans et demi, lorsqu’elle découvrit que son copain la trompait. Ce fut la goutte de trop, et elle coupa les ponts sans broncher. Habituellement chaleureuse, Miyu devint froide comme de la glace auprès de lui jusqu’à le quitter.

Seulement, il ne s’arrêta pas là. Il se mit à la suivre, à l’attendre devant son lycée, puis à la menacer de la tuer si elle avait le culot d’en parler à quelqu’un. Il va de soi qu’elle ne parla à personne de ces menaces. Non. Au lieu de ça, elle supporta la pression, accepta de coucher avec lui lorsqu’il en avait envie…

Mais un soir d’été, c’en fut assez. Il était là, avait envie de sexe. Pour la première fois, elle refusa. Elle ne savait pas que ce “non” lui serait indirectement fatal. Vous vous en doutez peut-être, il la viola. Dehors, dans une rue paumée de la ville, tard la nuit. Miyu crut mourir. Elle ne cria même pas. Son ex partit une fois satisfait, la laissant là, toute seule. Elle puisa dans ses dernières forces pour rentrer chez elle, prendre une bouteille d’alcool, les réserves de somnifères de sa mère qui dormait à poings fermés, et s’endormir.

Pour toujours. Je ne le décrirais pas plus que ça, parce que ce fut court. Court, et doux. Ce fut simple. Ce fut logique, du moins pour elle et pour son esprit brouillé de larmes et de douleur. Elle ne laissa rien derrière elle. Pas de note, pas de lettre… juste un mystère. Cette fois, l’amour qu’elle portait à ses proches ne put la sauver.

Alors quelle fut sa surprise lorsqu’elle arriva dans ce qui lui semblait être le milieu de nul part, et qu’elle revit sa mort. Elle pleura. Comment avait-elle pu faire ça ? Elle était toujours traumatisée, mais avait suffisamment repris ses esprits pour s’en vouloir de son geste.
Elle qui était si jeune. Elle qui rêvait d’étudier la psychologie, de grandir, de découvrir le monde.
Heureusement qu’une deuxième chance s’offrit à elle. Elle était enfin libre de sa vie, de ses choix, de ses envies… Alors elle se mit à étudier la psychologie. Pendant cinq ans, le nécessaire requis pour devenir psychologue. Elle ne se consacra qu'à ses études, en s'isolant. Elle ne rencontra personne, à part quelques connaissances à qui elle ne parla que lorsque nécessaire. Autant vous dire que ces cinq années ne furent pas les meilleures années de la jeune femme. Très déprimée, elle était rentrée dans un cercle vicieux d'isolation. Et lorsque l'hypomanie venait en faire des siennes, que les pensées de Miyu allaient à mille à l'heure et qu'elle ressentait le besoin de parler et de bouger, elle écrivait tout ce qui lui passait par la tête, et marchait pendant des heures et des heures.
Aujourd'hui, elle a vingt-trois ans, est psychologue, bipolaire non-diagnostiquée de son vivant (ça tombe bien !) et peut enfin retrouver une vie sociale.
Si possible...

derrière l'écran

PRÉNOM/surnom : Nikita
AGE : 17
Comment t'es arrivé sur PaB ? C’est pas moi c’est Vitia.
Le smiley que tu préfères ici ?  Miyu Kagerô - Laugh it off 1920128749 et Miyu Kagerô - Laugh it off 2142726103 et  Miyu Kagerô - Laugh it off 798748180 et pas mal d'autres en fait. C'est dur de choisir  Miyu Kagerô - Laugh it off 1816415644
Tes mangas préférés ? Malheureusement actuellement je n’en lis ou n’en regarde aucun, mais Naruto a marqué mon enfance ; Shigatsu Wa Kimi no Uso plus récemment.



Nathan M. Walker
zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Miyu Kagerô - Laugh it off XyYk8hR12/100Miyu Kagerô - Laugh it off IUyLEY2  (12/100)
× Présence: pause indéterminée
× Evolution : Miyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off Empty
Miyu Kagerô - Laugh it off Empty × Age de la mort : 24 Masculin
× Age post-mortem : 75
× Avatar : Atsushi Murasakibara – Kuroko’s Basket
× Appartement : Jolly Jumper
× Métier : Acteur
× Epitaphes postées : 321
× Øssements892
Bigenre
× Inscription : 24/07/2018
× Surnom : le varan
× DCs : Kazuki Takeshi
zombie
Miyu Kagerô - Laugh it off Empty #2le 08.01.19 23:29
Bienvenue par ici Miyu Kagerô - Laugh it off 798748180
Afficher toute la signature


Bavarde en mediumorchid
Miyu Kagerô
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Miyu Kagerô - Laugh it off XyYk8hR0/15Miyu Kagerô - Laugh it off IUyLEY2  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution : Miyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off Empty
Miyu Kagerô - Laugh it off Empty × Age de la mort : 18 Féminin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Kaori Miyazono
× Appartement : Brossard
× Métier : Psychologue
× Epitaphes postées : 178
× Øssements476
Féminin
× Inscription : 08/01/2019
lémure
Miyu Kagerô - Laugh it off Empty #3le 16.01.19 21:17
Petit message juste pour prévenir que ma fiche met du temps mais elle arrive ; c'était la rentrée à la fac cette semaine et ils nous bombardent déjà ces méchants x3
Miyu Kagerô
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Miyu Kagerô - Laugh it off XyYk8hR0/15Miyu Kagerô - Laugh it off IUyLEY2  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution : Miyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off Empty
Miyu Kagerô - Laugh it off Empty × Age de la mort : 18 Féminin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Kaori Miyazono
× Appartement : Brossard
× Métier : Psychologue
× Epitaphes postées : 178
× Øssements476
Féminin
× Inscription : 08/01/2019
lémure
Miyu Kagerô - Laugh it off Empty #4le 27.01.19 14:57
C'EST MOI, ET MA FICHE EST ENFIN TERMINEEEEEEEE ! Miyu Kagerô - Laugh it off 2544410271
Miyu Kagerô - Laugh it off 766831277 Miyu Kagerô - Laugh it off 766831277 Miyu Kagerô - Laugh it off 766831277 Miyu Kagerô - Laugh it off 766831277 Miyu Kagerô - Laugh it off 766831277
Joshua Rokuro
Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Miyu Kagerô - Laugh it off XyYk8hR48/15Miyu Kagerô - Laugh it off IUyLEY2  (48/15)
× Présence: présent
× Evolution : Miyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off IFGhJr1Miyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off Empty
Miyu Kagerô - Laugh it off Cflb × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greedling - FMA [fanart par cynicalkittycat]
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : Duplex de Jojo
× Métier : Roi ♛
× Epitaphes postées : 6988
× Øssements3056
Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
Miyu Kagerô - Laugh it off Empty #5le 27.01.19 18:35
Je viens lire !
Hoplà, déso du retard j'étais dans le train Miyu Kagerô - Laugh it off 2462763162 un jour on commencera une validation de fiche par autre chose que "déso du retard" promis

Identité Ohgosh c'est une 2000 je me sens vieille ça y est Miyu Kagerô - Laugh it off 4151510438
Pour l'âge de la mort c'est bien 18 ans, en revanche pour l'âge post-mortem je serais curieuse de savoir comment tu as pu trouver 23 en faisant 2019-2000 Miyu Kagerô - Laugh it off 2782890776 Bref en recalculant ça lui fait 18 ans pour le post-mortem aussi, puisque son bday de 2019 est pas encore passé Miyu Kagerô - Laugh it off 2960999066
Miyu c'est le prénom de la maman à Jojo Miyu Kagerô - Laugh it off 2782890776
Physique Ok bon les cheveux sont justifiés et les yeux bon... ça peut marcher par rapport à sa double-nationalité Miyu Kagerô - Laugh it off 4126741921 Autrement rien à redire, elle a l'air overcute !

Précisions C'EST TRES BIEN D'ETRE PETIT D'ABORD Miyu Kagerô - Laugh it off 2241182522
Oh c'est trop bien de définir sa voix aussi Miyu Kagerô - Laugh it off 2998768518

Caractère Ok et bah tout se tient, et puisqu'elle est joyeuse et agréable elle se trouvera bien des amis pour pallier à son manque de débrouillardise Miyu Kagerô - Laugh it off 2782890776

Histoire Oh bah j'suis choquée, un petit bout de joie comme elle qui a un passif de dépression et de scarification Miyu Kagerô - Laugh it off 3539227844 J'aime beaucoup la façon dont tu le décris soit dit en passant, et pareil pour le passage avec son copain pervers narcissique après Miyu Kagerô - Laugh it off 2935886327
Du coup la mort est là c'est ok, par contre après tu dis qu'elle étudie pendant 5 ans... Alors qu'elle est morte il y a à peine 5 mois, c'est impossible bichette, il va falloir revoir tes dates à ce moment-là Miyu Kagerô - Laugh it off 1302590589
Autrement, tu parles de bipolarité à la fin, mais j'trouve qu'à ce moment-là ça manque cruellement dans le caractère ce mot ! Dans le cara on se dit "ok, elle est joyeuse, mais triste parfois quand même" ce qui est tout à fait normal, et on pense pas du tout à la bipolarité Miyu Kagerô - Laugh it off 2182772510 Donc si elle est vraiment bipolaire, il va falloir le rajouter dans le cara' et prendre davantage en compte les symptômes (phase maniaque, phase dépressive) parce que là c'est très lambda c'que tu décris pour l'instant, ça y correspond pas trop Miyu Kagerô - Laugh it off 1302590589 Et y'a d'ailleurs plus aucune trace de dépression après sa mort, alors est-ce qu'elle est guérie ??? Parce que si elle est toujours bipolaire elle va forcément avoir des phases dépressives aussi, non ? Miyu Kagerô - Laugh it off 3209851839 Et il n'y a rien de tout ça dans le cara Miyu Kagerô - Laugh it off 3209851839


encore un p'tit effort !


  • Revoir les dates si tu veux qu'elle soit morte il y a 5 ans, c'est pas le cas actuellement Miyu Kagerô - Laugh it off 4126741921
  • Faire état de la bipolarité dans le caractère

Dès que c'est fait, je repasse o/
Miyu Kagerô
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Miyu Kagerô - Laugh it off XyYk8hR0/15Miyu Kagerô - Laugh it off IUyLEY2  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution : Miyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off Empty
Miyu Kagerô - Laugh it off Empty × Age de la mort : 18 Féminin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Kaori Miyazono
× Appartement : Brossard
× Métier : Psychologue
× Epitaphes postées : 178
× Øssements476
Féminin
× Inscription : 08/01/2019
lémure
Miyu Kagerô - Laugh it off Empty #6le 27.01.19 19:11
Hello no worries pour le retard, c'en est même pas in my opinion :p
Pour l'âge, je sais pas ce qui m'a pris, j'ai... fait un calcul imaginaire dans ma tête en ignorant que nous étions en 2019. xD
Du coup ; j'ai mis qu'elle est née en 1996, morte en 2014 (ce qui fait 18 ans de vie), et ensuite 2019 - 2014 = 5 donc elle a bien passé 5 ans dans le monde des morts jusqu'ici, si je ne me suis pas trompée cette fois ! :3

Pour la bipolarité, la raison pour laquelle je n'ai pas donné plus de précisions c'est parce que justement, je ne voulais pas que ce soit trop obvious pour justifier le fait qu'elle n'ait pas encore été diagnostiquée. Je voulais développer ça en RP :3 Mais j'ai donc rajouté plus de précisions dans la prez : deux paragraphes dans l'histoire, et un paragraphe de plus dans le caractère.

Pour l'histoire, un des paragraphes rajoutés se trouve à la fin, dans le dernier paragraphe, et l'autre vers le milieu, il commence par : "Pourtant, les faits étaient là."
Dans le caractère, c'est le dernier paragraphe.
VOILOU ! Miyu Kagerô - Laugh it off 2544410271
Joshua Rokuro
Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Miyu Kagerô - Laugh it off XyYk8hR48/15Miyu Kagerô - Laugh it off IUyLEY2  (48/15)
× Présence: présent
× Evolution : Miyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off IFGhJr1Miyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off EmptyMiyu Kagerô - Laugh it off Empty
Miyu Kagerô - Laugh it off Cflb × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greedling - FMA [fanart par cynicalkittycat]
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : Duplex de Jojo
× Métier : Roi ♛
× Epitaphes postées : 6988
× Øssements3056
Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
Miyu Kagerô - Laugh it off Empty #7le 27.01.19 20:42
Ok ! Well du coup dans le caractère je trouve encore un peu léger par rapport à son trouble, mais les nouveaux paragraphes de l'histoire rattrapent un peu ça j'trouve Miyu Kagerô - Laugh it off 3209851839
Bref tu feras gaffe en rp à bien prendre en compte la pathologique koa Miyu Kagerô - Laugh it off 2960999066

Félicitations, tu peux désormais aller rp !

A son arrivée dans l'au-delà, ton personnage aura également été placé pendant une semaine dans un des appartements de l'Agence Azazel :

L'appartement Brossard
En te rendant dans le sous-forum qui y correspond, tu trouveras un sujet de "flood privé" réservé pour la discussion avec tes colocataires, n'hésite pas à t'y présenter pour nouer de premiers liens sur le forum Miyu Kagerô - Laugh it off 4037558674

En parallèle, pense à aller recenser ton avatar dans le bottin pour ne pas qu'un futur nouveau te le pique, et à remplir les différents champs de ton profil. Tu pourras éventuellement aussi te créer un carnet spectral pour qu'on vienne te demander des liens et des rps, et surtout qu'on sache où tu en es dans ta vie sur le forum !

Enfin, même si on n'a pas envie d'y penser à peine validé, tu peux aussi passer faire un tour dans ce sujet afin de prévoir une éventuelle disparition de personnage en cas de reboot, de départ ou d'inactivité future Miyu Kagerô - Laugh it off 2960999066

Je pense que tu es assez submergée de liens pour le moment, je te laisse profiter du forum, étant donné que tu es officiellement une Lémure !
Contenu sponsorisé
Miyu Kagerô - Laugh it off Empty #8
Pseudo :

forums partenaires