Bienvenue jeune vivant !
Le Monde des Morts n'attend que toi, es-tu prêt à passer de l'autre côté ?
Rejoindre l'au-delà
Naviguer sur le Styx
ConnexionConnexion  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Rechercher
Joyd a posté un rp libre dans "se promener" (plusieurs participants sont attendus !)
Milan cherche encore un ou deux partenaires
Artémis cherche de premiers rps
Pinho recherche des partenaires de rps
en partenariat avec...
Nano RoleplayNevada's GodfatherEsquisseTasty TalesJust MarriedMaster Poké
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto)
Anonymous
Invité
Invité
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty #1le 07.01.19 0:50

Un secret de polichinelle !
09/2018 — ft. @Rei Kinomoto

Ce soir-là, je me suis endormi avec une liasse de papiers sur le nez. Des articles du monde des vivants, j’essaie de me tenir au courant des avancés dans mon domaine, mais c’est difficile. Je ne peux pas y aller aussi souvent que je le voudrais. Les feuilles virevoltent au rythme de mon souffle. Ma chambre est un bazar monumental, entre mes outils, la table montée dans un coin, les instruments et mes affaires, cet espace est devenu petit vraiment très vite. Je me réveille avec l’alarme de mon téléphone. Une icône clignotait déjà depuis plusieurs heures sur l’écran de mon ordinateur personnel, je n’avais pas beaucoup d’argent en arrivant et j’ai dû trimer pour m’en payer un, d’autant plus qu’une grosse partie de mon argent converti en ossements a servi à me refaire une garde-robe décente. En attendant, j’avais utilisé les salles informatiques de l’Agence, mais il suffit de tomber sur une machine utilisée par un fantôme pas très arrangeant et ça devient vite un problème.

J’ai jeté mon calepin sur le bureau et j’ai tapoté quelques lignes sur le clavier. J’étais loin d’être un hackeur dans l’âme, mais force est de constater qu’à trifouiller les programmes de ma prothèse et les postes de travail du labo de mon oncle, j’avais appris quelques bottes secrètes.
Quelques semaines après ma mort, j’avais finalement ravalé ma fierté concernant ce Sören, il n’était qu’une arme récompensée pour son travail. Et un travail facile en plus, puisque j’étais déjà à moitié dans les vapes quand il est arrivé. Un opportuniste voilà tout, et j’avais bien besoin de l’aide d’un opportuniste, ou en tout cas d’un vampire du terrain. Après une consommation prolongée de poche de sang, je me suis fait à l’idée que j’étais un vampire et qu’il faudrait bien que je me nourrisse comme le font ceux de mon espèce. Ça a été une grande remise en question, c’était inutile de me fourvoyer, ma survie dépendait de la vie d’autres vivants. La première fois, je me suis lancé sans trop réfléchir. La Camarilla m’avait fourni les informations et la formation nécessaire mais j’étais encore vierge de toute expérience. Ce fut un échec cuisant, je n’avais pas encore l’instinct, et je me suis trompé de cible, j’avais peut-être trop bu avant. Boire me semblait la seule façon acceptable de ne pas trop penser à ce que je faisais. Je suis rentré au bercail, toujours affamé, pâle comme un linge et malade comme un chien. Je venais d’expérimenter l’incompatibilité des groupes sanguin. Pourtant j’avais fait mes devoirs, en considérant mon groupe sanguin (A+) qui est le second le plus rependu et le groupe universel, j’avais approximativement 65 à 70% de chance de réussite. Et pourtant, quelques heures plus tard, j’étais allongé dans mon lit, après un long moment passé dans la salle de bain pour évacuer tout ce sang incompatible, un vrai poison. A mon second voyage, j’ai fait plus attention et finalement soigné ma soif pour un moment. Cette fois, je n’avais pas bu, pas trop, pour garder assez de lucidité. Je m’imposais un certain nombre de règles dans le choix de mes victimes, je n’irais pas jusqu’à dire qu’elles sont inviolables, mais elles me permettent de garder ma conscience plus ou moins indemne.

De nouveau en état de pleine conscience, je me suis installé à mon bureau et grignoté un bout de sandwich. J’ai retrouvé le site de ce fameux Sören il y a un bon moment, rien de particuliers, rien de bien clair non plus. Il faut vraiment être désespéré pour y voir une proposition claire de transformation en vampire sur commande. Ça fait moment que je tente d’entrer en contact, mais mes efforts sont loin de porter leurs fruits. Du coup, j’ai décidé de prendre une autre approche, en fouinant sur le net des morts et en employant quelques-unes des bottes secrètes du petit hackeur du Dimanche, je devais être en moyen de trouver une piste pour le retrouver.
Loin d’être capable de le pister complétement, j’avais pu retrouver des clients pas très discrets et même quelques victimes, toutes avec des versions différentes des faits et du personnage, mais force est de constater qu’il reste toujours des petites traces de son passage. Et ce dernier contact m’a transmis une communication avec ledit Sören, il ne me faut pas bien longtemps pour trifouiller le message et récupérer quelques données cachées. On n’est pas forcément au courant de tout ce que l’on laisse trainer avec un email. Je m’attendais toutefois à l’adresse d’un café ou bien d’une bibliothèque avec un wifi gratuit. Je note le tout sur un bout de papier, récupère ma veste et claque la porte derrière moi, sous les menaces de mon colocataire, d’ores-et-déjà mon préféré.

« Mannn, on a des règles ici, t’es trop excité, … mann »

A vrai dire, je ne sais pas ce qu’il prend pour être si détendu, mais il pourrait partager.

Loin de mes quartiers à l’Agence, je me rends vite compte que j’aurais mieux fait de me renseigner un peu avant de partir aussi vite. Je me trouve bien à l’endroit indiqué dans le quartier huppé de Roppongi, mais ce n’est pas un bâtiment qui me fait face, juste un relais au réseau dans une petite ruelle sordide (il y en a partout, même à Roppongi), lui-même rattaché à une énorme tour de verre, magnifique. Je me gratte l’arrière de la tête et examine le relais avant que quelqu’un ne débarque avec un escadron de mangemorts pour me virer des lieux. En dépit et parce qu’il me semble assez logique qu’un relais rattaché à un building riche de Tokyo desserve principalement ce building, je suis retourné dans l’allée principale pour faire face à l’entrée.

« Si ça paie à ce point de transformer des vivants en vampires, je peux comprendre qu’il ait cédé à la tentation. » Que je me murmure à moi-même avant de souffler. « Mais le trouver là-dedans ça risque d’être une autre paire de manches. »

Je rentre dans le hall sans trop d’espoir. Comme dans tous ces bâtiments, il y a une personne à l’accueil qui me sourit joyeusement. D’expérience, ça n’annonce rien de bon. Je regarde un peu autour de moi et j’avance vers ladite accueil. Il n’y a personne d’autre à cet étage de toute façon.

« Que puis-je pour vous monsieur ?
Je cherche quelqu’un … hmm … c’est bien un bâtiment d’habitations.
— Nous avons aussi des bureaux, des salles de réunion, un complexe sportif, et des appartements. Puis-je savoir qui vous recherchez ?
Hmm … C’est compliqué.
— Je ferais de mon mieux, monsieur.
C’est un vampire … et … » Elle me regarde d’un air qui suggère que le bâtiment est en fait un repère à vampires. « Et il s’appelle … » Je ne peux pas lui dire qu’il s’appelle Sören, c’est faux, ce n’est probablement pas son vrai nom, sinon je l’aurais déjà retrouvé, ni lui annoncer de but en blanc qu’il s’agit d’un vampire qui transforme des vivants sur commande effectuée sur son site internet, c’est débile et je risque de finir en asile. « Vous savez quoi ?
— Non, monsieur. » Non mais vraiment ?
« Ouais, je réalise qu’on a rendez-vous ici même, je vais attendre un peu. Il n’est pas improbable qu’il ait oublié, il est tête en l’air parfois.
— A votre aise, monsieur. »

Je crois qu’une plus longue discussion avec cette personne finirait par m’insupporter. Je préfère m’installer non loin d’une baie vitrée, sur un fauteuil. Avec un peu de chance, je le reconnaitrai ou bien il me reconnaitra. Il faut juste être attentif, au pire se sera un coup dans l’eau.

Note : Max parle en bold parce que son auteur manque d'originalité — #1 ; 1200+ w
J'utilise généralment le premier message d'un RP pour développer le personnage. Les réponses suivantes seront plus courtes. Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) 621800295
Rei Kinomoto
vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) XyYk8hR14/100Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) IUyLEY2  (14/100)
× Présence: présent
× Evolution : Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty × Age de la mort : 15 Masculin
× Age post-mortem : 79
× Avatar : Staz Charlie Blood - Blood Lad
× Logement : Penthouse de Cassian
× Métier : vampire consultant
× Epitaphes postées : 266
× Øssements414
Neutre/Sans genre
× Inscription : 14/06/2016
× Surnom : le perce-oreille
× DCs : Rafaël Ansgar
vampire
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty #2le 01.02.19 19:16

Un secret de polichinelle.

Allongé dans le canapé, un comics sur le visage, Rei ronflait. Il s’était acheté le nouveau tome d’une série dont il était fan et s’était endormi en plein milieu de sa lecture (c’est souvent ce qui arrive quand on passe la nuit à jouer aux jeux vidéos). Dans une tentative pour se mettre sur le côté, le vampire fit glisser la BD qui claqua contre le sol. Le bruit le fit se redresser en sursaut. Il s’assit en tailleur, essuya le filet de bave qui coulait encore sur son menton et resta quelques minutes immobile, à fixer l’immense fenêtre qui se trouvait face à lui. Il ne savait pas vraiment combien de temps il avait dormi, ni même l’heure qu’il était et ne semblait même pas être encore totalement sorti de son rêve. Puis soudain, il fit claquer ses mains sur ses joues pour se réveiller et bailla bruyamment tout en s’étirant. La froideur de la pièce le fit grelotter et il s’enroula dans son plaid pour se réchauffer. Il grimaça quand ses pieds rencontrèrent le sol froid et pendant quelques secondes il hésita à retourner se coucher… mais il avait des choses à faire.

Il partit prendre une douche rapide, enfila un jogging et un énorme sweat avant de lacer ses baskets et d’attraper son skate et ses lunettes à cœurs roses. Il avait des potions à acheter et des clients à contacter. En allant vers l’ascenseur, il aida une vieille dame à sortir ses sacs de provisions de la cabine et salua quelques voisins et voisines. Rei était apprécié du voisinage mais il ne pouvait ignorer les regards de pitié qu’il pouvait croiser également. En même temps, ce n’était jamais agréable de rencontrer un adolescent dans le monde des morts.

Quand il arriva enfin au rez-de-chaussée, il salua le réceptionniste avant que ses yeux ne se posent sur un visage qui ne lui était pas inconnu. Malgré les centaines de personnes qu’il a pu transformer, le vampire se souvenait de tous les visages, absolument tous… mais qu'est-ce qu'il peut bien faire là ? se demanda l'adolescent. Il hésita à l’ignorer mais il savait qu'il était la raison de sa présence. Et puis, comment l'avait-il retrouvé ? A contre cœur, il s’approcha donc du jeune vampire et demanda :

- J’peux vous aider ?
thank you alyssa
Anonymous
Invité
Invité
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty #3le 17.02.19 11:15
Que se passera-t-il ? Le hasard va nous le dire, et la Faucheuse, un peu.

(1) Max voit tout de suite quelque chose de reconnaissable chez Rei.
(2) Max n'a pas de "preuves" pour expliquer cette sensation étrange mais il voit quelque chose de particuliers chez Rei.
(3) Max ne fait pas le rapprochement, pourquoi il vient me voir lui ?
(4) La réponse 4

NB- C'est une impression au temps t, il n'y a aucune conviction ultra-forte chez Max pour l'instant, il baigne dans l'inconnu pour l'instant.
La Faucheuse
maitre de la mort

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) XyYk8hR0/0Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) IUyLEY2  (0/0)
× Présence: présent
× Evolution : Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Pouvoir : omnipotente
× Epitaphes postées : 2829
× Øssements230
Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty #4le 17.02.19 11:15
Le membre 'Max J. Jönsson' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'4 FACES' :
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) 4CBjy6t
Anonymous
Invité
Invité
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty #5le 17.02.19 14:55

Un secret de polichinelle !
09/2018 — ft. @Rei Kinomoto

Plus le temps passe, plus je me demande ce que je fous là. Je me suis peut-être trompé d’endroit, après tout, je base mes conclusions sur la présence d’un relais au réseau sur un côté de l’immeuble. Je perds probablement mon temps, et ça n’arrange pas mon humeur. Je me suis assis sur un siège, pour ne pas dire affalé et j’attends là, les mains bien au fond des poches de ma veste l’air morose. Je n’ai qu’un souvenir assez vague de ma rencontre avec Sören juste avant ma mort, il faut dire que je n’étais pas au mieux de ma forme et qu’il n’a eu qu’à me pêcher dans la ruelle. Puis, étant donné l’habilité des morts à changer d’apparence tout le temps, comment faire pleinement confiance à ce que l’on voit. Ce monde est bien plus farfelu que celui dans lequel j’ai évolué ces 23 dernières années.

La jeune femme à l’accueil jette quelques regards dans ma direction de temps en temps. Elle me sourit toujours, mais ce n’est qu’une façade, je sais bien qu’au fond elle se pose des questions et qu’elle juge mais intentions. Je ferais probablement la même chose à sa place, même pire à n’en pas douter. J’aurais déjà pris une photo et cherché une correspondance sur le net. J’ai tout du gars louche qui attend quelqu’un avec de mauvaises intentions, en plus j’ai un bras bizarre ce qui ne doit pas aider à améliorer mon image.

Plusieurs personnes sont passées, mais personne n’a présenté une dégaine ou un comportement en adéquation avec l’idée que je me fais du personnage. Personne n’a titillé ma curiosité par un comportement louche. Personne. Je commence à me lasser de cette situation et laisse échapper un bâillement ostensible. Finalement quelqu’un vient vers mois. D’une bonne tête plus petite que moi, il a un skate sous le bras et des lunettes d’une forme unique et d’une couleur tout aussi unique. Un original.
« J’peux vous aider ? » Qu’il me demande. Et serviable en plus, je reste bloqué un court instant, devant la dégaine du gaillard qui est un poil surprenant, mais pas plus que d’autres jeunes —pas nécessairement jeunes en fait, c’est compliqué. Finalement, il y a un je ne sais quoi qui me turlupine chez cet adolescent, sans que je puisse mettre le doigt dessus pour l’instant, mais suffisant pour que je m'attarde sur son cas. Il me faut peut-être un peu plus de temps et d’information. C’est le moment de temporiser.

« Je cherche un certain Sören, il habite dans cet immeuble, je crois … »

Voyons voir si mes fausses intuitions nous mènent quelque part ...


Note : Max parle en bold parce que son auteur manque d'originalité — #2 ; 440+ w
Rei Kinomoto
vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) XyYk8hR14/100Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) IUyLEY2  (14/100)
× Présence: présent
× Evolution : Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty × Age de la mort : 15 Masculin
× Age post-mortem : 79
× Avatar : Staz Charlie Blood - Blood Lad
× Logement : Penthouse de Cassian
× Métier : vampire consultant
× Epitaphes postées : 266
× Øssements414
Neutre/Sans genre
× Inscription : 14/06/2016
× Surnom : le perce-oreille
× DCs : Rafaël Ansgar
vampire
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty #6le 09.05.19 15:33

Un secret de polichinelle.

Je cherche un certain Sören, il habite dans cet immeuble, je crois …

Pendant quelques secondes, Rei resta face à cette inconnu - pas si inconnu que ça - sans rien dire. Evidemment que le vampire cherchait Sören mais la question que l’adolescent se posait était, comment avait-il réussi à le retrouver ? Parce-qu’il est assez facile de le contacter mais jamais il n’avait divulgué son adresse. 
C’est pas tout mais Rei devait répondre quelque chose s’il ne voulait pas que la situation devienne gênante. 

- Sören ? Oui bien sûr, j’suis son assistant donc j’peux lui dire qu’vous êtes passé si vous voulez ? 

Bien joué Rei ! Ce n’était pas un vrai mensonge, officiellement Rei travaillait pour Sören. Il s’occupait de la communication entre les clients et son boss et de la paperasse… personne n’était censé savoir que Rei et Sören était la même personne après tout. 

- Heu… j’pourrais vous donner une carte de visite mais j’en n’ai pas sur moi. Mais j’peux vous écrire mon numéro sur la main. 

Sans lui laisser le temps de répondre, le vampire se dirigea vers l’accueil et attrapa un stylo dans le pot qui se trouvait sur le comptoir. 

- Désolé, j’ai pas trop l’temps là mais appelez moi et j’verrai c’que j’peux faire pour vous.

Nerveux, il parlait vite, peut-être même un peu trop mais il devait se débarrasser de lui. Il gribouilla son numéro de téléphone sur la main du vampire avant de filer vers la porte d’entrée. Mais, trop curieux pour partir ainsi, il finit par se retourner et demanda : 

- Comment vous avez trouvé l’adresse ? 
thank you alyssa


Lancé de dé:

PILE - après la réponse de Max, Rei s'apprête à sortir mais une averse se met à tomber. Rei décide donc d'inviter Max dans l'appartement puisque les deux sont coincés dans l'immeuble pendant un long moment. 

FACE - après la réponse de Max, Rei s'apprête à sortir mais il se met à pleuvoir. Même si la pluie ne devrait durer qu'une petite heure, Rei invite Max dans l'appartement. 
La Faucheuse
maitre de la mort

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) XyYk8hR0/0Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) IUyLEY2  (0/0)
× Présence: présent
× Evolution : Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) EmptyUn secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Pouvoir : omnipotente
× Epitaphes postées : 2829
× Øssements230
Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty #7le 09.05.19 15:33
Le membre 'Rei Kinomoto' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'PILE OU FACE' :
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) RtIGMYL
Contenu sponsorisé
Un secret de polichinelle ! (ft. Rei Kinomoto) Empty #8
Pseudo :

forums partenaires