Bienvenue jeune vivant !
Le Monde des Morts n'attend que toi, es-tu prêt à passer de l'autre côté ?
Rejoindre l'au-delà
Naviguer sur le Styx
ConnexionConnexion  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Rechercher
Polka recherche 3 partenaires pour ses idées de rp
Viktor a besoin d'un partenaire de rp pour enquêter sur le devenir des Red Widows
Milo recherche des moins de 16 ans pour rejoindre Enilikes
Ismael cherche un partenaire de rp
Tinek cherche plusieurs partenaires pour réaliser ses idées en rapport avec les potions
en partenariat avec...
Nano RoleplayNevada's GodfatherNew Life.comEsquisseTasty TalesSanctuary of Heart
Luciole, feat : La Mort - The day when i met a star
Luciole Montgomery
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
0/15  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 23 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Appartement : Gagarine
× Métier : Chômeur à temps plein
× Epitaphes postées : 31
× Øssements96
Masculin
× Inscription : 03/01/2019
lémure
Terminé #1le 05.01.19 14:47


"Pourquoi les lucioles meurent-elles si vite, Papa ?"


identité

NOM : Montgomery
PRÉNOM : Luciole
DATE DE NAISSANCE : 03/05/1995
DATE DE MORT : 25/12/2018
NATIONALITÉ : Français
LANGUE(S) PARLÉE(S) :
[Oui] Anglais.
[Oui] Français
[Oui] Autre(s) :
-Japonais (quelques notions)
-Espagnol (quelques notions)
RACE : Lémure
PERSONNAGE DE L'AVATAR :Création de owl nommée Арты



physique

Couleur de peau : Blanc
Couleur des cheveux : Brun
Longueur des cheveux : Relativement courts
Couleur des yeux : Noir
Corpulence : Normale
Taille : 1m75
Style vestimentaire : Côté vestimentaire, Luciole aime se vêtir de vêtements de qualités intermédiaires, comme le polystyrène recyclé, le coton, et le lin. Il porte habituellement un long sweat noir tombant en bas des jambes et possédant une capuche (pour le côté mystérieux, obviously), ce dernier est associé à une paire de chaussures hautes en cuir style Doc Martens, ainsi que d'un pantalon basique en jean troué sur certain flancs. Pour finir, une ceinture fine en cuir marron vient soutenir le tout. On notera qu'il est le porteur de nombreux accessoires, comme des bagues (parure dont il raffole énormément), l'une prônant une grosse labradorite, pierre censée donner de grandes vertus à tous les Taureaux astraux la portant. Quand à l'autre, une imposante structure métallique difforme et relativement lourde, signe de son attachement à la Saga : Le Seigneur des Anneaux, indubitablement. Pour finir, une boucle d'oreille en forme de crucifix vient habiller son oreille gauche, item de rébellion indispensable pour tous bons jeunes adultes qui se respecte, du moins, quand le comportement va avec...
Habitudes :

-Etude - Manger - Dodo - Etude

Mais maintenant, il compte bien se rattraper !

Autre :

-Aime le café sans sucre
-Ne met jamais de slip
-Déteste les chiens
-Rêve d'avoir une barbe
-Déteste ses doigts de pied
-Rêve de devenir Astronaute
-Est allergique à l'hypocrisie
-Adore les framboises
-Danse très bien
-Vous découvrirez le reste plus tard inRP





précisions

Son visage est relativement fin, mais sa mâchoire est cubique, son nez est tapissé de légères taches de rousseurs. Ce même nez est d'une longueur assez prononcée ce qui lui donne une allure très affirmée. Ses cheveux sont courts, coiffés en arrière (ou en avant selon l'humeur du jours), et de couleur noir. Ses yeux sont d'un noir abyssal puissant et lui offre ainsi un regard perçant (Sasuke toi même tu sais), voir troublant par moment. Ses lèvres sont fines et très expressives. De plus, Luciole est relativement musclé, en plus d'être doté de belles épaules bien dessinées. Il exhibe également de nombreux tatouages colorés. Le premier est une croix qu'on retrouve sur sa nuque, il a également les phalanges des doigts dessinées avec diverses petits dessins.

Caractère



Luciole est un jeune homme timide de 23 ans, très éduqué, et à la psychologie au demeurant assez stable. Il peut faire preuve d'une grande gentillesse, de bienveillance envers les personnes les plus défavorisées telles que les SDF, et autres miséreux de ce monde. Bien que très occupé par ses études supérieures et la paperasse que cela inclut dans sa vie de tous les jours, Luciole sait s'occuper de ses compagnons avec beaucoup d'attention et d'amour. Passionné de biologie animale, et de toutes ces sciences de la vie, il n'hésite pas à mettre à profit ses connaissances pour le bien être commun. Ainsi, il n'est pas rare de le voir venir en aide aux animaux abandonnés, ou à veiller tard le soir pour élaborer un protocole de manipulation visant à aider l'environnement, et tous les écosystèmes composant notre vaste monde. A la finalité, on peut dire qu'il est très sociable et préoccupé par le sort des autres. L’empathie, ça le connait ! Mais attention, il n'en est pas naïf pour autant, du moins, c'est ce qu'il pensait.



Ainsi, il n'hésitera pas à tirer profit du fauteur de trouble, du petit voyou de quartier si ce dernier vînt à commettre le faux pas en sa présence (ou sur son être et son entourage), c'est à dire de le vider de toutes richesses et biens de valeur, jusqu'à ce que dépression, tentative de suicide, et mort s'en suive. Cruel me direz-vous ? Mais honnêtement, qui ne cache pas une part d'ombre en soit ? Et puis, il faut bien se débarrasser de la vermine, non ?

Vous l'aurez compris, malgré une nature profondément bonne, Luciole garde les séquelles d'une éducation stricte et autoritaire, imposée par ses parents étant restés en France (et voyageant tout autour du globe), même avec la distance qu'il les sépare. Acharné de travail et à soif de connaissance, la flemmardise, il ne connait pas ! Mais qu'est-ce qu'il en rêve, au fond...



Concernant sa sexualité, Luciole est classé de pansexuel. L'enfermement dont il a été victime durant son enfance et son asociabilité prolongée due aux études l'ont empêché de développer une quelconque réflexion sur l'amour, qu'il soit charnelle ou attentionnel, ou plus globalement sur la préférence d'un sexe et d'un genre. Mais cela n'empêche pas Luciole d'être très à l'aise quand il s'agît de s'exprimer devant un grand auditoire, et c'est d'ailleurs avec une facilité déconcertante qu'il prend la parole en public, accoste des personnes lui paraissant sympathique, demande son chemin, dialogue avec quelqu'un et se comporte en société. Il ne faut pas oublier de préciser que les très nombreux déménagements dont il a été l'acteur ont profondément affecté sa vie sociale.

Cependant, un jours viendra basculer ce fragile équilibre de pensées, et Luciole basculera définitivement dans le côté sombre de sa personnalité, éclipsant totalement l'autre. Un profond traumatisme qui le changera à tout jamais, un traumatisme commun à chaque êtres vivants peuplant cette planète, la mort !



Qui aurait-pu penser que le décès d'un homme puisse influer ses actions futures, jusqu'à la nature de son âme ? Devenant l'un des êtres les plus haineux et mesquins du monde, jouissant de plaisir devant le malheur des autres, se délectant de la mort d'une personne, jubilant à la vu d'un blasphème et se voyant posséder par une folie parfois meurtrière si par malheur l'adrénaline venait à lui monter à la tête. Voilà ce à quoi tend sa personne, après ce terrible accident. Tiraillé entre rancœur et incompréhension, il fera bien comprendre à quiconque lui cherchera misère, qu'il n'avait pas choisi sa fatalité.


histoire




Une vie avant la mort, ou le dévoreur de bouquin !

Luciole est le fruit de l'union d'un homme ayant voué sa vie entière à la science et aux nouvelles technologies, Gunther Montgomery, et d'une femme chargée de Communication dans le domaine des Assurances Vie, Mélinda Montgomery. Il est né dans un petit village de montagne situé dans la vallée de la Maurienne, où il y a vécu que deux ans. Il passera la plupart de son enfance et adolescence à étudier et regarder des livres d'images dans sa chambre, près d'une lampe à huile poussiéreuse. Etant interdit de sortie en dehors de ses heures de cours, pour des raisons purement subjectives. Il ne manquera de rien, et profitera des revenus confortables de ses parents. Son adolescence sera une épreuve qu'il franchira seul, sans amis pour l'épauler, et perdra en sociabilité. Les fêtes d'anniversaire ? Il ne les connaîtra pas. Dans le domaine scolaire allant de la primaire au lycée, il sera brillant, mais n'aura aucune compagnie, il se lancera alors très rapidement dans le monde des études supérieurs, et commencera une expédition des plus périlleuse qui vise à passer six mois de son année scolaire à l'étranger, afin de se perfectionner dans le domaine des langues. Le Japon sera sa destination Finale... Destination Finale ? Ne serait-ce pas là le titre d'une série aurifique et gore ? Peut-être bien, mais... Reprenons l'histoire !



Il passera les trois premiers mois de la rentrée dans la préfecture de Gifu, et tombera littéralement amoureux d'un petit village historique (classé patrimoine mondial de l'humanité) nommé Shirakawa-gō, où il compte bien s'acheter un bien immobilier plus tard, une fois bien renfloué ! Le travail à sa nouvelle école de Biotechnologies sera dur, très dur, et demandera une constance déconcertante. Son moral en prendra un sacré coup, et tout du long, il s’efforcera de donner le meilleur de lui même. Suppliant sa mère de le faire revenir à Paris début Décembre de l'année 2018, sa dernière résidence, il finira par se résoudre, et tentera le tout pour le tout. Une belle fin d'après-midi, dans un quartier de Gifu-shi nommé Kawaramachi, il décidera de faire appel à un "professionnel" de la voyance afin d'en savoir un peu plus sur son avenir, ses futures réussites, et savoir si oui, ou non, il devait continuer de croire en ses rêves. Vous voyez venir la chose grosse comme un ballon je parie ? Un petit étudiant seul au beau milieu d'un quartier bondé de voyous et de truands en tous genres, nul besoin de don de divination pour en connaître la finalité, mais que voulez-vous, il en faut peu pour faire basculer une vie.



Un dernier unagi avant l'au-delà ?

Arrivé dans l'enceinte de ce qui semblait être un salon de thé tout à fait lambda (où on servait encore de l'unagi, un plat dont il raffolait), un vielle homme l'appela d'un geste vif de la main, l'invitant, le sourire du Cheshire illuminé de toutes ses dents, à venir prendre place auprès de lui. Une fois tous deux à table, l'homme l'invita, évidemment, à lui faire offrande d'une belle somme d'argent, représentant, dans notre monnaie maternelle, une bonne centaine d'euros. Mais le vielle homme le savait bien, cet enfant étranger ne payait pas ses études et sa location mensuelle avec cette seule somme d'argent (déjà bien élevée), et il comptait bien se servir à la source ! Les serveuses commençaient à se succéder autour de cette table, amenant plats après plats, des mets tous plus délicieux les uns des autres. D'un côté, on pouvait goûter à la chaire tendre et grasse de l'unagi (légèrement caramélisée sur le dessus), et de l'autre, goûter au plaisir indéfectible du bœuf de renom.



L'homme raconta alors à Luciole ce qu'il voulait bien entendre, à savoir que sa carrière allait être grandiose, couverte de succès et de bonheur, il détailla même avec une facilité déconcertante les compétences de travail de ce dernier, mettant un point final à toutes les éventuelles craintes venant du jeune homme, foutaises, vous pensez bien... Luciole était béat, illuminé par tant de bonnes nouvelles ! Il était pourtant loin d'être mauvais à l'école, pourquoi doutait-il de lui ? Il avait juste besoin d'être rassuré... Une fois la discussion terminée, Luciole s'en alla dehors, apaisé, la pluie battait le béton telle une éternelle mélodie de fracas. Il venait de dépenser près de 470 euros en commande divinatoire, et cela ne semblait pas lui poser de soucis, à lui, jeune adulte pourtant responsable de ses actes. Écouteurs accrochés aux oreilles, son ombrelle posée délicatement sur son épaule, il avança d'un pas léger vers l'allée principale du quartier, dans l'optique, très certainement, de prendre le bus quelques mètres plus loin. La rue était encore visitée par quelques voitures passagères, malgré cela, les taxis étaient rares. En plus de la pluie, venait se rajouter une brise des plus agréable, chatouillant que très légèrement le bout de son menton. En parlant de brise, un dernier brin de vent siffla au coin de son oreille, ombrelle envolée par la puissance du choc, lunette explosée au sol, futile accessoire, s'en était fini...

Tel un vulgaire pantin de bois, Luciole Montgomery venait de se faire faucher par un quatre-quatre noir vinyle équipé d'une pare-buffle, faucher par des voleurs qui n'étaient autres que des Yakuzas, opportunistes de la dernière heure. Il était dos au sens de circulation, vulnérable, enivré par sa musique... Les Yakuzas avaient senti la bonne affaire, les bougres. Laissant le corps du jeune homme gisant au sol, ils s'empressèrent de s'emparer du sac et de tout son contenu, avant de disparaître, aussi vite qu'ils étaient arrivés, à jamais. Le corps de Luciole Montgomery restera près de deux heures ainsi, avant qu'une, puis deux, puis trois, et enfin... Tout un groupe de personne ne se ramène. Il était si jeune, pouvait-on entendre, ici et là, parfois.



Un écran LCD, pour une réincarnation de qualité !

J'ai... Une douleur dans le crâne, j'ai mal et... Pourquoi je ne vois plus rien ? C'est, comme un trouble, une buée encrée dans ma rétine. Et, oh... Quelqu'un vient de m’attraper le bras, j'étais au sol, je perçois une grande porte, marbré, tout comme le sol, enfin, je crois ! Il est pas très tendre, le fourbe, où est-il entrain de me traîner ?

Ça n'a duré que quelques secondes, rapide comme présentation, plait-il ? A présent, je me trouvais face à un écran, une vielle marque de mauvais goût, qui plus est ! C'est vrai, quoi. Qui utilise ce genre d'écran de nos jours ?

"Vieux, t’aurais pas un peu oublié de t’amuser pendant que t’étais en vie ?", me disait alors l'homme, dont je n'arrivai pas à discerner les traits.

Je tremblai.

La télévision s'alluma, avec elle, des grésillements (signe d'une mauvaise connexion au satellite, pensais-je) et un gros plan sur l'entrée du bar que... Le bar ? Mais, c'est vrai ! Qu'ais-je fait après ma séance de voyance avec Mr.Kotanawa ? Avant que je n'eu le temps de sortir de mes songes les plus profonds, l'image s’accéléra, je me replongeai alors dans le silence le plus complet, contemplatif... Non sans crainte, je regardais cette vidéo où on venait de me voir passer, anxieux, rentrant dans l'édifice toujours décoré de ces belles lanternes rougeâtres, balançant avec le vent de gauche à droite.

"Excusez-moi, mais où suis-je...", je n'eu le temps de finir ma phrase que la télévision s'accéléra de nouveau afin d'arriver au moment de ma sortie de l'infrastructure.

J'étais dos au sens du trafique, habillé plus que proprement, équipé comme un jeune homme lambda, défilant le long de la route, car oui ! Il n'y avait pas de trottoir, mais j'avais pourtant pris soin de serrer à droite... Le film continua, puis... Arriva le moment fatidique. Dans un premier lieu, un léger ricanement sorti de mes fines lèvres, cela ne pouvait pas être vraie ! Non, c'était une belle blague organisée comme on en fait des centaines de nos jours. Ou alors serait-ce une caméra cachée ?! Ah, je les tiens ! J'avoue qu'elle était bonne, mais... Pourquoi moi ? Après ça, mes jambes fût sciées sur place, j'étais foudroyé, pourquoi ?! Je n'étais pas bête, et plus le film se passait, plus je prenais conscience que quelque chose de pas net s'était passé. Le film continua, je voyais mon corps, gisant au sol inondé d'eau pluviale, eau qui ne tarda pas à devenir rosée, puis complètement rougeâtre, signe de la présence d'une grande quantité d'hémoglobine et d'érythrocytes. J'étais B+, de ce que m'avait dit ma mère. Mon visage... Je ne préfère pas en parler. Quoi que, si ! Car il faut reconnaître que c'était bien la seule chose de reconnaissable sur ce film. Le choc avait été tel que mon corps ressemblait à une équerre, ma jambe droite, par exemple, brisée de milles éclats de tibia, péroné et fémur, était venue côtoyer de très près mon oreille. La cause exacte de ma mort ? Certainement une rupture des vertèbres cervicales ! Car oui, ma tête n'était pas loin non plus de faire un tour sur elle même. Mais rien n'est sûr, et puis, à quoi bon savoir ? Le résultat reste le même, ma vie, quant à elle, balayée d'un revers de la main. Une fois le film arrêté, mon regard se ramena vers l'homme, presque comme un appel à l'aide, un appel au réconfort.



Son corps fût rapatrié en France deux semaines plus tard. Le croc-mort, bon samaritain qu'il était, rassembla le restant de jambe qu'il lui restait, et redonna bonne mine à son visage tuméfié par le choc. Son corps dorénavant emplie de formol, fluide magique au propriété conservatrice, il pouvait le rendre au crématorium, ou sa mère, alors plongée dans l'incompréhension la plus totale (bien qu'avertie de sa détresse depuis près d'un mois), pleurait à chaudes larmes, le fessier délicatement posé sur une banquette de cuir blanc, tapissée. Son père, quant à lui, attendait dehors alors qu'un rendez-vous de la plus haute importance allait bientôt commencer à l'Université de Oxford, une plateforme tournante des nouvelles technologies. Mon dieu, quel fils indigne était-il ! Faire perdre autant de temps à cet homme d'affaire, il devrait avoir honte !

Qu'avais-je fait de ma vie ? Telle était la question qui me traversa l'esprit après ce visionnage. Mes études n'étaient qu'un détail de mon histoire, et sur le papier, je n'avais pris aucun plaisir à vivre, aucun. En réalité, je pense que cela m'a gâché la vie, et maintenant, je n'ai plus qu'à me lamenter sur mon sort, comme bon imbécile qui se respecte... C'est bête, il y a tellement de choses que j'aurai voulu essayer avant de mourir. Si seulement on m'avait prévenu à l'avance...  

Il m'aura fallu plusieurs jours avant de réaliser pleinement ce qu'il m'était arrivé, confortablement accueilli dans cette chambre de colocation provisoire, j'attendais, non sans excitation, le nez dans ma couette toute chaude, les yeux rivés sur ce dernier tas de papier administratif, le jours de ma sortie. Repensant à ce jours où, contre ma volonté, la vie m'a laissé partir, lassée par ma personne.

Au fait, vous ai-je dit pourquoi mes parents m'avaient appelé ainsi ? Et bien, vous vous en douter certainement, mais c'est ma mère qui me l'a choisi. Mon père, lui, aurait vu quelque chose comme, Stanislas, Gustave, ou quelque chose qui en impose, quelque chose qui respire la testostérone, m'voyez ? Quant à son inspiration ? Elle vient de notre première maison, et de ce jardin dont elle aimait tant s'occuper à ses heures perdues. On y trouvait de nombreux insectes et, parmi eux, ses préférés, les lucioles. Petits êtres lumineux illuminant nos soirées d'été. Je me souviens encore de la première fois que je les ai vue...

"Je suis Luciole Montgomery, et je suis mort le 25 Décembre 2018, malheureux et seul. Mais ne me prenez pas en pitié ! Car je compte bien prendre ma revanche sur la vie."


derrière l'écran

PRÉNOM/surnom : Lulu
AGE : 19
Comment t'es arrivé sur PaB ? Jojo m'a traîné de force, je n'avais pas le choix !
Le smiley que tu préfères ici ? Dean, obviously... Mais non, je déconne !  
Tes mangas préférés ? Oula... Je suis un fanatique du manga, faisons court :
-Gunnm
-L'habitant de l'infini
-Vagabond
-Cobow Bebop
-Hanasaku Iroha
-Shigatsu wa kimi no uso
-Gankutsuou
-Experiments Lain
-Made in Abyss
-Jojo's Bizarre Adventure
-Shiki
-Claymore
-Kino no tabi
-Baccano!
-Yotsuba to!
-Tokyo Ghoul
-Les enfants de la Baleine
-Yokohama Kaidashi Kikou
-Emanon
-GTO
-Innocent
-Rainbow
-L'univers Ghibli en général, fan absolu demon

On notera que je me suis grandement inspiré du Tombeau des Lucioles pour certains passages !

On va s'arrêter ici ?  



Joshua Rokuro
Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
48/15  (48/15)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greedling - FMA [fanart par qtt-art]
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : Duplex de Jojo
× Métier : Roi ♛
× Epitaphes postées : 6568
× Øssements2870
Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
Terminé #2le 05.01.19 14:56
J'AI TROUVE UNE ERREUR
Ton titre commence par par le prénom du perso

Je te change le pseudo maintenant ou on attend la fin de l'interfo pour pas que ton partenaire de mini-rp comprenne plus rien ?
J'essaierais de lire ta fiche ce soir bichon J'ai aps lu encore mais est-ce que t'as pensé à mettre un mot sur pourquoi il s'appelle Luciole, parce que mine de rien c'est assez original comme prénom
Luciole Montgomery
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
0/15  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 23 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Appartement : Gagarine
× Métier : Chômeur à temps plein
× Epitaphes postées : 31
× Øssements96
Masculin
× Inscription : 03/01/2019
lémure
Terminé #3le 05.01.19 15:00
C'était pour faire bonne impression, voilà tout

Attendons pour le pseudo, oui.

Ce soir, je prends note, soit là à l'heure

Alors là tu me poses une colle, après le prénom existe bel et bien. Je vais caser une nouvelle partie dans l'histoire pour l'expliquer, ça te fera quelques centaines de mots en plus à lire.
Joshua Rokuro
Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
48/15  (48/15)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greedling - FMA [fanart par qtt-art]
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : Duplex de Jojo
× Métier : Roi ♛
× Epitaphes postées : 6568
× Øssements2870
Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
Terminé #4le 05.01.19 21:14
Je viens lire !
Right on time

Identité Hop, pour les âges je lui calcule 23 piges pour l'âge de la mort et 23 piges aussi pour le post-mortem, tu penseras à ajouter ça à ton profil ! Les langues paraissent cohérentes, j'ai rien à redire pour l'instant gg

Physique Aw tu précises les matières de ses habits étou, cute Damn s'il rêve de devenir astronaute faut trop que tu rp avec Etsu !!  

Précisions (alors en plus s'il a un air de sasuke faut vraiment rp avec Etsu )

Caractère Ses compagnons excentriques ce sont... ?? Les animaux abandonnés dont il s'occupe ? (Ils sont excentriques ? )
Alors entre une "part d'ombre" et la capacité à pousser quelqu'un au suicide y'a quand même une diff
Du coup jsp trop si le dernier paragraphe du cara est cohérent avec le reste ? Comme c'est au futur, jsp si c'est du futur historique comme dans le reste de la fiche, ou si c'est un truc que tu envisages pour la suite, dans l'évolution du perso, ou si c'est déjà présent chez lui ? Jor est-ce que le traumatisme dont tu parles c'est la mort ? (et à ce moment-là tout ce qu'il y a avant est plus vrai actuellement ? ) J'voudrais bien être éclaircie ici parce qu'au départ tu décris un mec un peu doux, altruiste, toussa, et le dernier paragraphe c'est vraiment le total opposé, haineux, mesquin, manipulateur, oups

Histoire J'aime cette histoire de voyante, jsp si je suis maso ou pas mais j'aime bien quand les persos se font entuber Et je dois dire que le fauchage par le 4x4 est grave bien amené, c'est courant de voir des fantômes morts renversés mais ta narration est grave bien

ALORS je sais pas si c'est ça l'incohérence que tu pensais mais j'en ai trouvé une *victoare*
Tu dis que le légiste le remet en état et le remplit de formol, mais ce n'est point le travail du légiste ça, c'est le croque-mort qui le fait, ça

Accessoirement il est au courant de ce qu'il advient de son corps, mais comment ça se fait ? Parce que comme tu dis "après ce visionnage" juste après, j'ai peur que ça lui soit montré dans le film de sa mort, or on montre quasi que le moment où t'es fauché et basta, pour obtenir ce genre d'infos sur le devenir de son corps étou et la réaction de ses parents faudrait passer par un Vampire plutôt

Autrement plus de la curiosité qu'un problème, mais le tas de papiers administratifs qu'il fixe dans sa chambre, c'est koa ? Des papiers pour retourner à l'univ ? (vu que tu en parles dans le caractère comme un truc qu'il fait dans le présent )


des modifs

Luciole Montgomery
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
0/15  (0/15)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 23 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Appartement : Gagarine
× Métier : Chômeur à temps plein
× Epitaphes postées : 31
× Øssements96
Masculin
× Inscription : 03/01/2019
lémure
Terminé #5le 05.01.19 21:29
Alors effectivement, ce n'est pas uniquement Luciole qui se décrit dans la fiche, mais aussi un narrateur (parfois omniscient).

Je le fais très, très souvent dans mes RPs, et aussi dans mes fiches, my bad si ça choc au premier abord.

Pour le paragraphe, ce n'est pas Luciole qui se décrit, mais bien le narrateur qui raconte comment cela va évoluer, c'était un tease, en gros.

Donc oui, le traumatisme c'était la mort, je vais le préciser, et oui, il va vriller car pour lui, sa mort est injustifiée, et ça va lui faire faire des choses vraiment pas cools (bad boy, you know)

L'incohérence c'était bien celle-là, mais j'avais la flemme de corriger, du coup c'est fait.

Pour la partie sur la dépouille, c'était à mettre sous la diction du narrateur, my bad ! Effectivement, il n'est pas au courant.

Pour les papiers, c'était pour introduire, plus tard, qu'il ira à la recherche d'un emploi, pour pouvoir se payer un appartement seul.

Voil, voilà, je modifie ça dans 2 minutes.
Joshua Rokuro
Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
48/15  (48/15)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greedling - FMA [fanart par qtt-art]
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : Duplex de Jojo
× Métier : Roi ♛
× Epitaphes postées : 6568
× Øssements2870
Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
Terminé #6le 06.01.19 12:51
Okok, là c'est plus clair J'envisageais ces possibilités but j'étais pas sûre et ça pouvait être totalement l'inverse donc j'préférais vérifier

Tu es validé !
Félicitations, tu peux désormais aller rp !

A son arrivée dans l'au-delà, ton personnage aura également été placé pendant une semaine dans un des appartements de l'Agence Azazel :

L'appartement Gagarine
En te rendant dans le sous-forum qui y correspond, tu trouveras un sujet de "flood privé" réservé pour la discussion avec tes colocataires, n'hésite pas à t'y présenter pour nouer de premiers liens sur le forum  

En parallèle, pense à aller recenser ton avatar dans le bottin pour ne pas qu'un futur nouveau te le pique, et à remplir les différents champs de ton profil. Tu pourras éventuellement aussi te créer un carnet spectral pour qu'on vienne te demander des liens et des rps, et surtout qu'on sache où tu en es dans ta vie sur le forum !

Enfin, même si on n'a pas envie d'y penser à peine validé, tu peux aussi passer faire un tour dans ce sujet afin de prévoir une éventuelle disparition de personnage en cas de reboot, de départ ou d'inactivité future

Je pense que tu es assez submergé de liens pour le moment, je te laisse profiter du forum, étant donné que tu es officiellement un Lémure !
Pseudo :

forums partenaires