en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Le deal à ne pas rater :
20% de remise supplémentaire sur les Soldes Nike
Voir le deal

Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut]

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] Empty #1le 05.01.19 0:15
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Lombard / Violet [TT]
Invité
Je me lance dans ce magnifique sujet avec un autre perso que Lombard. Je vous présente donc Violet Beddington, ma mamie !  Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] 2492877313
N'hésitez pas à venir braver les fantômes avec elle si ça vous tente!  superhero

Petite présentation:

Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] 55909_v

Violet Beddington

91 ans // retraitée // ex femme au foyer // ex infirmière militaire // ex exploratrice // ex SDF // ex hippie // ex dépressive // ex universitaire // ex baroudeuse // a perdu des frères et sœurs pendant la seconde guerre mondiale // a perdu ses enfants dans des circonstances tragiques // a perdu son mari à cause d’un cancer // actuellement la grand-mère la plus adorable de ton quartier // toujours prête à aider // flegme à toute épreuve // une tasse de thé chaud est la solution à tout tes problèmes // mais parfois un verre de whisky single malt fait mieux l’affaire // reprends un biscuit // facilement amusée // genoux faiblards // immensément triste // attend la mort // te demandera quand même si tu as bien pensé à te brosser les dents avant d’aller au lit // possède le pouvoir de donner vie aux objets // a une petite cuillère de compagnie nommée Odetta // ‘Detta pour les intimes // le parapluie, c’est Philibert // le fusil, c’est Edgar // a vécu plus de choses que toi // a vu plus de choses que toi // a vécu en Amazonie comme en Sibérie // insistera quand même pour que tu sortes avec un manteau pour ne pas attraper la mort.

Ce n’était pas la première maison de style néo-colonial que Violet voyait dans sa vie. Même pas la première maison de style néo-colonial délabrée que Violet voyait dans sa vie. En revanche, c’était bien la première maison de style néo-colonial qui ouvrait d’elle-même sa porte à Violet avec autant de diligence. Ce qui était extrêmement aimable de sa part, si l’on considérait la soudain et violente averse qui venait de s’abattre sur la pauvre Mrs Beddington, qui n’avait plus les genoux pour échapper aux trombes d’eau qui s’abattaient sur le pavé.

« Ho… Bien, merci trésor, c’est très aimable à vous. » dit la vieille dame en s’adressant à l’antique porte de bois vermoulu dont elle franchissait l’encadrure.

Mrs Beddington avait l’habitude de parler aux objets et autres éléments inanimés, en témoigne l’étonnant cortège qui pénétra l’antichambre à sa suite. Une petite cuillère en argent, un large parapluie s’ébrouant, un sac cabas bedonnant, un fusil grinçant…

« Edgar, cesse donc de te plaindre ! Si tu ne voulais pas être mouillé, il ne fallait pas insister pour m’accompagner faire les courses. » gronda la vieille dame à l'intention de l'arme à feu.

Le fusil grinça un peu plus, pour la forme. Pas assez cependant, pour couvrir le bruit d’une respiration douloureusement sifflante et laborieuse.

« Il y a quelqu’un ? » s’enquit Mrs Beddington en ce retournant en direction du bruit « Vous m'avez l’air d’avoir attrapé un bien mauvais rhume. Je vous propose une tasse de thé, peut-être ? »
Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] Empty #2le 05.01.19 11:51
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Silivren [NRP]
Invité
Cette fois-ci, un personnage du Nano Monde Alpha Perdu : je vous sors mon chaton de l'espace.  Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] 3180126568 Raz'Sha, de son petit nom, est un Valeth venant de la planète Phos'il. Il ressemble en gros à un homme-guépard perché sur de hautes pattes, mais ne lui dites pas comme ça. Il risque de crisser dur. C'est un médecin qui officie sur des vaisseaux spatiaux mais il n'arrive pas à garder un travail plus que quelqu'un mois parce que c'est une grande-gueule qui balance à tout bout d'champs ce qu'il pense. Et avec vulgarité.

Illustration :
Spoiler:
Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] Ava_ra10

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Raz grommelle sourdement mais le son se perd dans l'orchestre qui gronde au-dessus de sa tête. Ses moustaches sont toutes frisées et son poil hérissé lui donne un aspect de punk ; il ne l'a pas remarqué, ce qui est pour le mieux. La boue imprègne ses coussinets et c'est franchement désagréable. Il a l'impression de patauger dans un coulis visqueux et gluant, et puant par-dessus le marché.

- Putain de merde, grogne-t-il sans se soucier que ses mots soient emportés par le vent. Mais qu'est-ce que je fous là, moi, à gambader dans une foutue cambrousse ? L'est où le vaisseau ? P'tain ! On m'a encore déposé à Perpette-qui-Tue !

Même ses hurlements ne portent pas et ça ne lui plaît, au Raz'Sha, parce que c'est un gueulard qui aime faire entendre l'intérieur de ses poumons à des kilomètres à la ronde. Sur Phos'il, c'est plus facile. Phos'il est plate et froide, et blanche par-dessus le marché, et Raz a toujours eu l'impression que sa grande gueule porte plus loin là-bas. Mais ce n'est peut-être que la nostalgie de son chez-soi qui parle.

Mais il n'est pas chez lui. Pour une planète, c'en est une. Une putain de planète humide et puante qu'il n'arrive pas à remettre dans son cadran stellaire. Il a pourtant pas mal bourlingué de patron en patron. Mais cette terre, inconnue au bataillon. Et il n'a évidemment pas sous la patte de quoi envoyer un S.O.S. .

Et cet endroit est encore plus glauque que Tranche-Tenaille.

Au moins, ici personne ne veut se faire une pelisse de sa peau. Pour le moment. Et il y a même une bâtisse au loin. Toute branlante, mais un abri pour échapper à la pluie cinglante. Il déteste être mouillé, ça lui frise le poil et l'odeur d'un Valeth mouillé n'est pas agréable.

- Heyyyy ! Ya foutre quelqu'un dans cette baraque merdeuse ?!

L'instant de survie : zéro.
Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] Empty #3le 05.01.19 14:07
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Varus [VB]
Invité
Petite présentation:
A mon tour, donc !

Ici vous verrez Ilie, plus connu sous le nom de Songe. Il vient d'un monde contemporain mais son existence a été bouleversée le jour où il a été enfermé dans un Manoir (tiens comme par hasard), sauf que le terme "hanté" est bien trop léger pour le décrire. Il s'est découvert un pouvoir et un petit compagnon (que je vous décrirai si nécessaire).
Jeune adulte, Ilie paraît frêle, mais ses vêtements cachent bien ses ambitions sportives. Ses cheveux auburn se présentent en un dégradé asymétrique, une coupe presque féminine dont le négligé le rend tout de même assez irrégulier. Ses yeux sont d'un bleu très clair et renforcent son regard, lequel dérange souvent. Insistant et piquant. Il porte des habits assez communs, si ce n'est une veste en cuir rouge.
Son apparence contraste pourtant avec la première chose que l'on remarque chez lui : son besoin naturel de discrétion.

Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] Ilie_av

Lové sous l'escalier, il grelotte. Cela fait longtemps qu'il n'était pas sorti dehors. Il avait oublié. Il respire mal. Les bronches serrées, presque une crise d'asthme. Serrant contre lui le cuir de sa veste rouge, il se pelotonne. Cherche à se réchauffer. En vain. Ses habits ne sont pas assez chauds. Ce manoir non plus. Un manoir... La boule cachée contre son ventre remue. C'est vrai, elle le réchauffe. Mais ça ne suffit pas, pardon.

Son regard d'azur se dirige vers les portes. La lumière qui filtre au dessus, traversant un genre de fronton en verre, indique toujours une grisaille et une humidité aussi intense.
Un sursaut. Du bruit, de l'autre côté. Il essaie de calmer sa respiration rendue difficile par le froid. Il est prêt à... Il se sent trop faible. C'est différent ici. Différent. Il n'en a sans doute pas besoin. Et il est seul. Il a toujours été mieux seul. A part Jòhann, Liune. Aiden, Judy, aussi. Artorius. Il est mieux seul. Il regarde la porte. Il ne le sera bientôt plus.

Une vieille dame. Qui parle toute seule. Elle ne semble pas avoir ouvert la porte. C'est la porte qui s'est ouverte. Il se recroqueville dans son coin. Elle ne l'a pas vu. Elle ne l'a pas vu. Il baisse les yeux. Elle ne l'a pas vu. Elle continue de parler. Il serre ses bras contre son ventre. Il lui a transmis son appréhension. Calme. Il respire difficilement. Il entend la vieille dame parler. Lui parler. A lui.
Il relève brusquement la tête. Ses yeux couleur glacier sont dorénavant fixés sur elle, luisant dans l'ombre comme ceux d'un chat. Elle l'a vu. Elle l'a entendu. Lentement, il se relève. Il la fixe toujours. Son regard est franc, incisif. Trop incisif. Il s'approche. Puis, dans un geste mesuré, hoche finalement la tête.

La paix est revenue. Pas pour longtemps. La dame s'était avancée, avec l'intention vraisemblable de respecter sa parole. Un cri résonne soudain. Lui aussi, provient de la porte. Il sursaute. Pour de bon cette fois. Et darde un regard littéralement glacial sur le nouvel arrivant. Un cri, c'est une arme.
Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] Empty #4le 05.01.19 16:29
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Lombard / Violet [TT]
Invité
Mrs Beddington était très inquiète à propos de la respiration sifflante de l’individu aux yeux bleus qui sortait doucement de l’ombre. Elle avait connu des petites grippes qui avaient fini en embolies pulmonaires tout à fait dévastatrices.

Et au moment où la vieille dame se tournait vers son sac cabas avec l’intention de commencer à préparer le fameux thé, retentit un cri, ma foi fort peu avenant, depuis le perron de la maison.

Il en fallait plus pour décourager la vieille baroudeuse, qui s’empressa d’aller jeter un œil au nouveau visiteur de cette maison décidément bien fréquentée. Se tenait devant elle un animal. Ou un homme. Quelque chose à mi-chemin, en somme. Il en fallait plus pour lui faire décrocher la mâchoire, et après tout, personne ne méritait à ses yeux de se faire dévisager comme une bête curieuse. Elle n’eut cependant pas le temps de dire quoi que ce soit, que déjà Edgar, toujours sur le qui vive, braquait le nouvel arrivant avec un cliquetis menaçant.

« Edgar ! Allons ! Je croyais pourtant que nous avions eu cette conversation à propos de ne pas braquer les inconnus ! » s’exclama la vieille dame, la voix sévère. « Dois-je te rappeler comment ça a fini la dernière fois ? »

Le fusil n’était visiblement pas décidé à faire confiance à l’hybride qui lui faisait face. Qu’à cela ne tienne, Violet serait aimable pour deux.

« Nous étions juste sur le point de faire du thé. Voudriez-vous vous joindre à nous ? » demanda-t-elle aimablement au nouvel arrivant « Nous avons tous besoin de nous réchauffer un peu je crois. »

A ces mots, un feu ronflant jaillit soudain dans la massive cheminée qui occupait le mur du fond. Ce n’était pas du fait de la vieille dame, mais elle trouva néanmoins matière à s’y réjouir. Encore une fois, elle trouva approprié de remercier la maison pour ce qu’elle prenait pour de l’hospitalité.

« Merci beaucoup trésor, vous êtes bien aimable » dit-elle, s’adressant visiblement aux murs.

Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] Empty #5le 05.01.19 18:30
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Silivren [NRP]
Invité
L'accueil qu'il reçoit est très glacial. Littéralement. Entre les yeux bleus du gamin et le fusil de la vieille dame, il a de quoi s'en faire pour sa fourrure. Il a cru trop vite qu'elle serait en paix, celle-ci. Et s'il n'a pas la berlue, le fusil qui le menace se meut tout seul, porte un nom et agit en son nom propre. Raz ne sait pas trop quoi en penser. En fait, il ne sait pas du tout comment réagir au premier abord et reste comme un con immobile, la gueule étrangement close et les bras ballants.

C'est donc avec retardement que ses poils se gonflent, que ses oreilles se couchent et que ses babines laissent échapper un feulement en réponse à l'agression. Mais il est plus pathétique qu'autre chose, le Raz'Sha, trempé jusqu'aux os comme il est, avec son pelage de punk hérissé de toutes parts et la voix enrouée. Il lui semble sur le coup bien plus efficace de sortir un scalpel... même s'il n'est pas super sûr de savoir s'en servir autrement que pour sauver une vie.

- P'tain, mais j'suis tombé où, encore ? crachote-t-il dans le rideau de pluie qui s'abat encore sur lui. Les deux autres ne semblent pas avoir chauds mais ils sont au moins au sec. Et...

- Merde, mais je rêve ! Le foutu feu s'est allumé tout seul. Baraque de malade. Arrête donc de lui causer, vieille mégère. C'est sans doute une IA qui la commande, on s'est pas trop quels putains d'plans machiavéliques elle a en réserve pour nous.

A la réflexion, peut-être que si la maison est intégrée d'une IA, c'est qu'elle appartient à une civilisation plus avancée que les deux paumés devant lui et qu'il y trouvera un vaisseau salvateur. Alors il sourit de ses plus belles babines et agite son scalpel en espérant ne pas être menaçant.

- Je suis médecin, si ça vous intéresse. Le thé m'intéresse fort bien.
Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] Empty #6le 05.01.19 22:01
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Varus [VB]
Invité
Un fauve. Les yeux bleus le dévisagent sans vergogne. Pas tant pour son aspect étrange et animal. Il lui est inconnu. Quand il fait mine de se hérisser avec ce qui ressemble dans sa gorge à un feulement, il se détend tout à fait. Pas un fauve. Un chat.
La boule contre son ventre remue. Les petites griffes s'accrochent à son t-shirt pour venir se plaquer contre son torse, les pattes accrochées à son épaule. Mode carpette. C'est un chat qui parle. Il ne te mangera pas.

Il se détourne brusquement. Cherche des yeux quelque chose. Fait quelques pas en courant. En direction de la cheminée. Laquelle choisit bien son moment pour... littéralement s'enflammer. Une couverture dans les mains, il regarde le feu. Yeux écarquillés. Ebahi.
Il entend la vieille dame remercier leur hôte. Quel qu'il soit. Le chat qui parle hausser la voix. La gronder. Presque... Il se retourne aussi sec. Il fixe à nouveau le chat. Accusateur, pas vraiment. Le regard toujours acéré en tout cas. L'expression qu'il arbore est ambigüe. Il n'a pas finit de le défigurer. Mais il a la couverture entre les mains.

La conversation se calme. Il guette le mouvement du scalpel. Attend qu'il s'arrête pour s'approcher. Il ne détourne pas le regard, fixant toujours le félidé dans les yeux. Il avance rapidement. Même quand il dépose la couverture sur les épaules de ce dernier, il ne cille pas. Ceci fait en revanche, il recule précipitamment. Et de sa position, descelle enfin les lèvres.


Il ne faut pas insulter les gens.

Dans sa bouche, ça ne ressemble pas vraiment à un reproche. Plutôt une leçon bien apprise. Il recule encore. Se rapproche du feu. Tu as froid toi aussi. Ses yeux restent dirigés vers ses deux interlocuteurs, qu'il scrute tour à tour. La couverture est un peu élimée c'est vrai. Mais elle est chaude. Il espère. Il lui en voudrait ?
Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] Empty #7le 05.01.19 23:02
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Lombard / Violet [TT]
Invité
Vieille mégère. Fort heureusement, Violet avait vécu assez longtemps pour ne plus se formaliser des insultes, surtout lorsqu’elles sortaient avec autant de naturel. Et puis, le jeune homme aux yeux bleus, s’il avait eu un moment de panique, semblait se reprendre, et se chargeait lui-même de la leçon de politesse. Tout en offrant une couverture au nouveau venu, ce que Violet trouva être un geste aussi adorable que sage. Elle était cependant à peu près sûre que le félidé aurait une réponse rude. Aussi enchaina-t-elle immédiatement, pour ne pas lui laisser le temps d’envenimer la situation.

« Un médecin ? Quelle chance nous avons ! Notre jeune ami à l’air d’avoir des problèmes pour respirer. J’ai moi-même été infirmière. Mais c’était pendant la guerre du vietnam, alors ce n’est pas exactement de l’asthme que je traitais. » dit-elle sur le ton de la conversation, avant de se tourner vers ses objets qui patientaient là « Tu vois Edgar ? Tout va bien, détends toi donc un peu ! Roger ? Voudrais-tu me passer le thé et une bouteille d’eau s’il-te-plait ? »

Le cabas, docile, vint se stationner à côté de la vieille dame, et à l’aide de ses anses, sortit les biens demandés. Mrs Beddington les attrapa, vida la bouteille dans la petite marmite qui pendait paresseusement à la crémaillère, et se tourna vers ses deux compagnons d’infortune.

« Seriez-vous assez aimable pour aller chercher si vous trouvez de quoi faire des ta… »

Elle fût interrompue là par un bruit sourd, suivit d’une sorte de raclement sonore, comme si on était en train de trainer quelque chose de très lourd à l’étage. Edgar le fusil se mit immédiatement en joue.

« Ho, voilà qui ne sonnait pas si aimable. » Concéda la vieille femme en regardant le plafond, un pli soucieux au front.

C’est qu’avec tout ce tintouin, le thé n’avançait pas.
Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] Empty #8le 06.01.19 13:22
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Silivren [NRP]
Invité
Raz est tant déstabilisé par la couverture qu'il vient de recevoir sur les épaules qu'il ne réagit pas tout de suite à la remontrance que le gamin lui balance. Son scalpel pendouille sans menace au bout de sa main et son poil est retombé, même s'il reste tout hérissé par la pluie.

- Ce n'est pas des insultes, mon p'tit connard. C'est ma façon de parler, baragouine-t-il en rentrant finalement dans le manoir hanté par une IA plutôt angoissante. Aucune parole, juste des gestes. Pour répondre à leurs demandes ? Le doute l'assaille encore et il jette des regards méfiants vers le plafond.

Mais il est au sec désormais et c'est le plus important. Il range distraitement son scalpel et entreprend de frotter vigoureusement sa fourrure trempée avec la serviette, en ressortant encore plus punk qu'il ne l'était déjà. Son poil a tendance à s'hérisser très facilement, ce qui l'agace particulièrement. Surtout quand il n'a pas le temps de faire un brin de toilette.

- C'est toi qui a des problèmes de respiration ? Fais donc voir ça à ce bon vieux Raz'Sha, lance-t-il au gamin dès qu'il est un peu sec. Il ne sait si les deux autres ont fait attention mais il a évité de cracher des vulgarités, en remerciement pour la serviette. Il est comme ça, le Raz'Sha, si on lui demande gentiment, il peut faire un effort.

Par contre, quand le plafond se fait à gronder un boucan de tous les...

- ... putains d'xzblorgs !
. Il feule en portant une main à son cœur affolé ; il a bondi. Qu'est-ce qu'est que ça, encore ? Mais quelle foutue planète que celle-ci. On ne peut pas être en paix deux minutes ? Entre la flotte qui nous emmerde et cette baraque qui schlingue la poise à plein museau, je suis bien servi. Merde alors !

C'en est déjà fini de sa bonne résolution à retenir sa grande gueule.

Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] Empty #9le 06.01.19 15:23
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Varus [VB]
Invité
Des noms. Pour des objets. Le fusil, le sac. Ils bougent. Une constatation presque extérieure. Ca lui rappelle la radio d'Edward. S'il avait pu...
Sa façon de parler ? ... d'accord. La couverture lui sert de serviette. Il le regarde s'essuyer. Il semble moins hérissé une fois un peu plus sec. Dans sa tête en tout cas. Ses poils le sont toujours, eux.

Il a fini par trouver appui contre un fauteuil. Un coup d'œil lui apprend que la bourre s'en échappe par poignées. Cela rendra son confort très... relatif. Il s'assoit sur le bras. La vieille dame s'est approchée du feu. Elle commence sa préparation. Raz'sha lui propose un examen. C'est bien ça, un examen. Jòhann lui trouverait vite des surnoms. Son nom est un jeu de mots à lui tout seul. Il opine doucement. Idiot. Il va vouloir le toucher. Ne pas fuir. Ne pas fuir.

Ca remue sous sa veste. Tu veux sortir ? Ca parle de thé. A nouveau. Alors que l'amatrice de boissons chaudes formule une demande tout à fait raisonnable à ce propos, le boucan le fait changer d'avis. Plus question de sortir. Il sent ses tremblements. Il serre ses bras autour de son torse.
Le chat a sursauté à son tour. Le voilà encore plus ébouriffé qu'avant. Cette fois il ne dit rien. Les jurons proférés sont dignes d'un concours d'insultes.

Lui, ne bouge pas. Replié sur lui-même sur le bras du fauteuil. Il regarde autour. Pas de danger immédiat. Mais il le sait. Il n'est pas seul. Aucune sécurité. Il respire mal. Les flammes qui lèchent le métal forgé de la marmite créent des ombres incertaines sur les murs. Derrière les meubles. Le fauteuil ne fait pas exception.
Manoir abandonné [Violet Beddington TT + qui veut] Empty #10le 06.01.19 18:15
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Lombard / Violet [TT]
Invité
Rase-chat. Raz’sha. Drôle de nom. Mais qui était Violet pour juger ? Une personne dont l’amie la plus proche était une petite cuillère nommée Odetta. On s’abstiendrait donc.

En tout cas, l’homme-félin était bruyant pour ce que leur autre compagnon était calme. Et dans l’ensemble, les deux lui semblaient tout à fait adorables. Drôle de radeau que cette bicoque qui accueillait cet étrange groupe de naufragés d’un orage, qui d’une manière ou d’une autre, se retrouvaient à tous prendre soin les uns des autres. Plutôt que de relever les nouveaux jurons proférés par Raz’sha, Violet préféré répondre à la question qu’il avait posé l’air de rien.

« Vous êtes d’une autre planète ? C’est tout à fait fascinant. Il me semble que nous sommes ici sur la planète Terre… A moins bien sûr que je n’ai d’une manière ou d’une autre changé d’espace-temps, ce qui n’est pas exclu. » dit-elle calmement, comme si ça avait été la chose la plus naturelle du monde.

Elle embrassa la pièce du regard, et s’attarda sur ses deux compagnons, l’un recroquevillé sur un canapé, et l’autre le poil hérissé, courageux mais pas téméraires.

« A la réflexion, vous devriez rester ici pour examiner le respiration de notre jeune ami. Je ne vous cache pas qu’elle m’inquiète. Je vais me charger d’aller nous chercher des tasses. »

Non pas que Violet aimait le thé à ce point. Mais se concentrer sur un élément familier et se donner un but était une bonne manière de ne pas psychoter sur leur refuge.

« Peu importe ce qui est là-haut, si ça doit ramper jusqu’en bas, je dirai que nous avons un peu de temps devant nous. » dit-elle avec décontraction à ses compagnons. « Je m’appelle Violet Beddington, au cas où vous auriez besoin de m’appeler. Cela dit, si vous n’y voyez pas d’inconvénient, je vais prendre Edgar avec moi. Le fusil. Mais ne vous inquiétez pas, Philibert n’en a pas l’air, mais c’est aussi un féroce combattant. »

Le parapluie qui se séchait au coin du feu acquiesça, au moins autant qu’un parapluie pouvait le faire.
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire