Bienvenue jeune vivant !
Le Monde des Morts n'attend que toi, es-tu prêt à passer de l'autre côté ?
Rejoindre l'au-delà
Naviguer sur le Styx
ConnexionConnexion  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Rechercher
Tinek cherche plusieurs partenaires pour réaliser ses idées en rapport avec les potions
en partenariat avec...
Nano RoleplayNevada's GodfatherNew Life.comEsquisseTasty TalesSanctuary of Heart
Don't stop and hit me more • Feat Elijah
avatar
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
35/15  (35/15)
× Présence: absent
× Evolution :
× Age de la mort : 9 Masculin
× Age post-mortem : 1018
× Avatar : Conan Edogawa - Détective conan & Kaito Kuroba - Magic Kaito 1412
× Appartement : Pucca
× Métier : Voleur
× Epitaphes postées : 120
× Øssements269
Féminin
× Inscription : 14/10/2017
× DCs : Agnès - Orpheus - Soji
lémure
#1le 01.01.19 20:23


I feel the heat
I feel the pain
I feel the sweat
Falling like rain
Giving it all



@Elijah Cross

Les journées deviennent dures ses derniers temps. Le sommeil commence à manquer, l'air est froid et l'invasion des félidés a été poussé à son paroxysme, à croire qu'il tente de tuer quelqu'un. Cette personne, c'est l'adolescent qui dort à moitié couvert sur le canapé, deux, voir trois chats sur lui et un autre sur le haut du canapé. Le bougre n'a pas beaucoup de place pour lui, mais il s'en contente, la bouche grande ouverte et le pied pendant. Il ne fait pas nuit, le soleil est même haut dans le ciel, l'heure du repas de midi étant presque passé. Depuis plusieurs jours, il n'a pas dormi et quand le sommeil le gagne enfin, c'est en plein milieu de la potion qu'il avait prise pour être adolescent. Revenu d'une soirée en extérieur, ou plutôt d'un vol organisé, il était rentré à l'appartement de sorte qu'il ne croise personne avant de s'étaler de tout son long dans les bras de Morphée.
Le réveil fut un peu violent. Mélange entre cauchemar et réalité, l'adolescent se redresse d'un coup, haletant. Son regard scrute l'horizon, à la recherche de quelque chose de rassurant, de quelque chose qu'il connait. Il reconnaissait l'appartement ... Dans un soupire de soulagement, il fut heureux de ne pas rencontrer la noirceur des abysses comme dans son rêve. Pourtant, il sent encore cette douleur sur sa poitrine, cette douleur qu'on ressent quand on ne peut plus respirer, quand on étouffe. Ce fut un miaulement qui lui indiqua la cause de cette lourdeur sur sa poitrine. Entre ses jambes, un chat de sa colocataire était en train de le fixer en se demandant pourquoi il s'était réveillé aussi brusquement. Légèrement agacé, il lui accorde tout de même une légère caresse avant de porter son attention sur son portable, qui s'était écrasé au sol sous son mouvement brusque. Heureusement pour lui, sa coque était assez imposante pour éviter une quelconque égratignure à l'appareil électronique. Un coup d'éblouissement dans les yeux pour découvrir qu'il était 14h passé ... Une grimace vint déformer son visage alors qu'il sortait du canapé pour aller s'habiller et ainsi quitter l'appartement. Dans ce décalage et surtout cette sieste improvisée, le scandinave n'avait pas fait attention à ce détail important ... Sa potion allait bientôt se finir.

Thorolf, ou plutôt Atreus, était en train d'enfiler ses chaussures et de remettre sa chemise en place, alors que les chats miaulaient tout ce qu'ils pouvaient pour attirer son attention. De temps en temps, il leur accordait un regard mais pas plus, d'autant plus concentré sur sa présentation que sur eux. Sortir sous cette apparence lui demandait d'être impeccable, surtout quand on voyait sa coiffure actuelle; digne d'un enfant. Un petit tour à la salle de bain, un coup d'eau sur les cheveux, un petit lavage de dent et une touche de parfum pour dire de sentir bon. Un dernier coup d'oeil dans le miroir avant de juger d'être bon pour partir. En sortant de la salle de bain, il jeta un nouveau coup d'oeil sur son écran pour voir le temps qu'il faisait dehors : neigeux ... Un soupire puis des bruits de pas qui résonnaient dans l'appartement vide de présence humaine ou plutôt, fantomesque. Au porte manteau, il prit une écharpe ainsi que son long manteau pour les enfiler avant de sortir.
Tout était prêt pour aller faire un tour dehors, ou plutôt, pour aller manger un truc dehors. Etant peu doué en cuisine et par l'absence de ses colocataires, le lémure n'avait pas d'autre choix que d'aller dehors pour s'offrir un bon repas. Il se faisait déjà tard et il fallait qu'il se dépêche pour espérer avoir encore un restaurant ouvert. Son choix était fait, il allait essayer l'ascenseur pour une fois. Tournant les talons en direction de la boîte métallique, il eut à peine le temps de voir une touffe de cheveux verts passer près de lui. A ce moment-là, il ignorait complètement la mini mésaventure qui allait lui arriver. Ses pas s'entendaient dans tout le couloir à cause de ses belles chaussures dignes d'un bourgeois, la personne, qui l'avait dépassé, devait l'entendre. Pourtant, alors qu'il arrivait, les portes étaient en train de se fermer. Il se mit à crier et même à accélérer le pas, mais les portes continuaient à se fermer petit à petit. Heureusement, il eut juste le temps de caler sa main entre les deux portes métalliques qui se ré-ouvrirent.

Dans un silence de mort, mais surtout essoufflé, Atreus entrait dans la cache d'ascenseur pour découvrir un jeune homme devant les touches de l'ascenseur. Sans même l'avoir vu faire, il pouvait supposer que celui-ci avait appuyé sur le bouton pour fermer les portes à plusieurs reprises. Fronçant les sourcils, il reprit du poil de la bête, remettant bien son manteau tout en appuyant sur le bouton pour fermer les portes. Alors que l'ascenseur allait se mettre en route pour les faire remonter en direction du hall, en tout cas pour le scandinave, il se mit à tousser et dit d'une voix accusatrice.

« Excusez-moi, jeune homme, mais vous auriez pu retenir la porte d'ascenseur puisque je vous criais que j'arrivais. »

Son ton avait bien insisté sur le "jeune homme" alors que son regard s'était posé sur lui, comme pour lui montrer qu'il lui était supérieur. Après tout, en terme d'âge, jusqu'ici, il n'avait croisé personne d'aussi vieux que lui et même si cet inconnu était légèrement plus grand que lui, Atreus n'était pas du genre à se laisser impressionner. C'était dans ce genre de moment que le caractère belliqueux du vieux fantôme revenait à la charge.
xion of sonder
Afficher toute la signature


Thorolf parle japonais en #67afc4 & anglais en #67C4B7

Sparky
En ligne
avatar
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
19/15  (19/15)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 0 Masculin
× Age post-mortem : 243
× Avatar : Midoriya Izuku (BHNA)
× Appartement : Lascaux
× Métier : Services personnels
× Epitaphes postées : 66
× Øssements303
Masculin
× Inscription : 03/11/2018
× Surnom : l'aoûtat
lémure
#2le 05.01.19 0:04

What's up, danger ? Ay, don't be a stranger 'cause I like high chances that I might lose, I like it all on the edge just like you, ay, I like tall buildings so I can leap off of 'em, I go hard wit' it no matter how dark it is.

Don't stop and hit me more.

Dans le couloir, les cris s'intensifièrent et les pas s'accélérèrent, alors qu'il martelait le bouton de la fermeture des portes, trop lentes à son goût. Il avait de l'espoir, Elijah, en voyant qu'elles étaient presque refermées.

Jusqu'à ce qu'il voit qu'une main s'était faufilé dans l'ouverture, obligeant l'ascenseur à se rouvrir.

Formidable, vraiment formidable. Il y avait des centaines de morts dans l'agence, mais non, il se retrouvait coincé avec le bourgeois en gros sabots. Même la compagnie d'un zombie aurait été plus supportable que ça. Avec ou sans parfum.

En retirant son doigt du bouton, il roula des yeux et croisa les bras, prêtant attention au vide tandis qu'on s'installait à ses côtés.

Jusqu'à ces deux mots.
Jeune homme. Jeune.

Ses sourcils se froncèrent et lentement, il tourna la tête. Son interlocuteur avait l'air courroucé, mais Elijah n'avait été pour le moins du monde impressionné par cette tentative de domination. Même qu'il le regarda de haut en bas, comme s'il le jugeait silencieusement.

« — J'suis sourd. » Son sarcasme tranchait avec la sériosité de l'autre homme. C'était clair, il le prenait pour un con, mais ça ne le faisait pas rire. C'était une corde sensible, son corps juvénile. « Faut courir plus vite, petit. »

Il avait appuyé sur ce dernier mot, comme s'il s'agissait du couteau de la vengeance. Sa voix était si grave qu'on avait l'impression qu'il ronronnait les syllabes, sans la douceur des félins. C'était menaçant, comme son.

C'était perçant, comme ses iris sur celui qui avait prononcé le mot tabou.

D'un coup, un vrombissement secoua la cage, faisant gronder la bête qui se tenait aux côtés du bourgeois. L'ascenseur avait décollé, les lumières clignotaient et tout le mécanisme crissait.

Bienvenue dans l'ascenseur démoniaque.
avatar
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
35/15  (35/15)
× Présence: absent
× Evolution :
× Age de la mort : 9 Masculin
× Age post-mortem : 1018
× Avatar : Conan Edogawa - Détective conan & Kaito Kuroba - Magic Kaito 1412
× Appartement : Pucca
× Métier : Voleur
× Epitaphes postées : 120
× Øssements269
Féminin
× Inscription : 14/10/2017
× DCs : Agnès - Orpheus - Soji
lémure
#3le 05.01.19 13:31


I feel the heat
I feel the pain
I feel the sweat
Falling like rain
Giving it all



@Elijah Cross

En bonne compagnie dans l'ascenseur, le jeune scandinave était en train de bouillir intérieurement. Ce fantôme, qui était légèrement plus grand que lui, ne se gênait pas pour le regarder de haut et ce qui était certainement pire que ça, c'était sa réponse. Il le prenait tout bonnement pour un imbécile et si Atreus n'était pas quelque chose, c'était bien un imbécile. Depuis plus de mille ans, il s'était forgé une culture en béton, oubliant au passage ce qu'il avait été. Pour lui, la culture était sa nouvelle arme, il laissait les haches et autres objets tranchants aux barbares qui ne voulaient pas s'adapter à la nouvelle société.
Les dents serrées et les sourcils froncés, Atreus ne lâchait pas son adversaire du regard. Il eut même un petit rire sarcastique en entendant le terme « petit ». Il était sur le point de répliquer quand l'ascenseur se mit en route, faisant rouler ses mécanismes crissant comme l'avait fait son interlocuteur. Le boucan que créait la boîte en métal était tel que cela rappelait au lémure sa jeunesse, le moment où les haches s'entrechoquaient pour créer une légère étincelle qui impressionnerait les plus faibles. Chassant d'un mouvement de tête tous ses souvenirs inapproprié par rapport à la situation, il reporta son attention sur la touffe d'herbe.

« Apparemment vous n'êtes pas si sourd que ça. »

Prenant un ton sarcastique, Atreus n'hésita pas à lever la tête pour tenter de paraître un peu plus grand. Il préférait éviter de se mettre sur la pointe des pieds, cette réaction étant plus puérile qu'efficace. Le torse en avant, il faisait face à son adversaire avec fierté.

« Et je tiens à préciser que vous n'êtes pas plus gran- »

Sa phrase fut coupé dans son élan. Entre deux étages, l'ascenseur venait de s'arrêter brutalement, créant une secousse inattendue qui déstabilisa le fier coq. Dans sa surprise, le scandinave se rattrapait à ce qu'il avait sous la main, c'est-à-dire, pas grand-chose. Une de ses mains agrippait le haut de son interlocuteur, tandis que sa tête avait cogné le torse de celui-ci. Lâchant un petit râle face à ce désagrément, il ne vit pas tout de suite l'erreur qu'il avait commis.
Tout en se redressant, Atreus leva la tête pour voir comment aller l'autre personne. Telle ne fut pas sa stupéfaction quand son regard bleuté croisa le regard émeraude de l'autre fantôme. Dans un mouvement de recule, il se mit à le repousser comme s'il avait été fautif de ce petit moment d'intimité. Il fuyait vers l'autre bout de l'ascenseur, tout en continuant de le fixer d'un air menaçant. A ce moment précis, Atreus ressemblait à un chat, peureux et surtout, qui tentait d'être menaçant en faisant le don rond et en montrant les crocs.
xion of sonder
Afficher toute la signature


Thorolf parle japonais en #67afc4 & anglais en #67C4B7

Sparky
En ligne
avatar
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
19/15  (19/15)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 0 Masculin
× Age post-mortem : 243
× Avatar : Midoriya Izuku (BHNA)
× Appartement : Lascaux
× Métier : Services personnels
× Epitaphes postées : 66
× Øssements303
Masculin
× Inscription : 03/11/2018
× Surnom : l'aoûtat
lémure
#4le 13.01.19 13:31

What's up, danger ? Ay, don't be a stranger 'cause I like high chances that I might lose, I like it all on the edge just like you, ay, I like tall buildings so I can leap off of 'em, I go hard wit' it no matter how dark it is.

Don't stop and hit me more.

Le bourgeois se mettait au sarcasme, maintenant. Levant ses yeux au ciel, la brute inspira longuement et coinça son souffle dans le creux de ses poumons, marmonnant une réponse du tac au tac.

« — No shit, Sherlock. » L'anglais avait retrouvé sa place dans la bouche de l'américain, qui remarquait qu'il avait visé en plein dans le mille. « Psh... »

La taille, ça semblait être quelque chose d'important pour le coq à ses côtés, dont la fière attitude lui aurait presque arraché un sourire. Il en faisait des tonnes, un peu comme s'il avait quelque chose à compen...

Arrêt brutal.
Secousse dans l'ascenseur.

Elijah s'était balancé d'un pied à un autre, cherchant son équilibre lorsqu'une main empoigna son haut. Une exclamation s'était échappé de ses lèvres, brusquement coupée par un choc.

Boum.
Contre son torse.

Les yeux écarquillés, il réalisait que c'était les cheveux du brun qui chatouillèrent sa mâchoire lorsqu'il redressa sa tête, plongeant ses mirettes bleutées dans les siennes, vertes aux pupilles dilatées. Plus raide qu'un piquet, il s'était raclé la gorge.

Une odeur de verveine emplissait ses poumons.

« — Heu. » Syllabe se transformant en râle quand son dos heurta le mur, brutalement repoussé par le bourgeois qui s'était réfugié à l'autre bout de l'ascenseur. « ... NON MAIS T'ES CO- »

Pupilles contractées, il s'était coupé en ressentant des reliefs contre sa colonne vertébrale. Putain, faites que ce soit pas... Et bah, si. En se détachant du mur, il découvrait qu'il avait enfoncé tout le panneau de l'ascenseur. Lui et ses quatre vingt kilos.

Les mécanismes sursautèrent.
C'était bloqué.

« — TU TE FOUS DE MA GUEULE. » Qu'il rugit, d'un seul coup. Le fauve se précipita vers le bourgeois, nez froissé et crocs découverts. « C'est TOI qui te RAMASSES comme une merde, et c'est MOI que tu pousses ? »

Il avait empoigné son col.
Prêt à mordre.
avatar
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
35/15  (35/15)
× Présence: absent
× Evolution :
× Age de la mort : 9 Masculin
× Age post-mortem : 1018
× Avatar : Conan Edogawa - Détective conan & Kaito Kuroba - Magic Kaito 1412
× Appartement : Pucca
× Métier : Voleur
× Epitaphes postées : 120
× Øssements269
Féminin
× Inscription : 14/10/2017
× DCs : Agnès - Orpheus - Soji
lémure
#5le 14.01.19 20:08


I feel the heat
I feel the pain
I feel the sweat
Falling like rain
Giving it all



@Elijah Cross

Si tarit au fond de l'ascenseur, le scandinave pensait pouvoir évincer la scène qui venait d'avoir lieux, c'était loin d'être le cas. Le souffle court dû au mélange de surprise et de gêne, il fixait son opposant avec un regard ampli de peur et de haine. Peu habitué au contacte physique, après tout on n'a jamais demandé à une femme viking de dorloter son enfant, ses joues s'étaient légèrement teint en rouge tandis que le souvenir d'une douce odeur chatouillait encore ses narines. Les mots en vinrent à sortir tout seul.

« La rose. »

Ses deux petits mots étaient sortis comme un souffle, un soupire léger, à peine audible. Si son interlocuteur l'avait entendu, c'était tant mieux pour lui et à l'inverse qu'importe, cela pouvait bien ressembler à un secret partagé avec l'espace vide que contenait l'ascenseur.
Ses illusions furent rapidement brisées. Rejetant toute cette ambiance mielleuse et digne d'un film à l'eau de rose, le spectre en face de lui se mit à beugler un début de phrase avant de se couper aussi vite qu'il avait commencé. Accordant un regard dans son dos, celui-ci semblait avoir constater un détail quelque peu ennuyeux, mais qui échappait encore au champ de vision du scandinave.

Si Atreus ne pouvait pas voir ce qu'il avait fait en repoussant l'autre mort, il pouvait parfaitement voir une chose et c'était ce même mort qui lui fonçait droit dessus. Jappant sans retenu, il criait une haine sans fin contre sa personne. L'air outré, le vieux mort n'avait tout simplement pas fait exprès de s'accrocher à lui, après tout, il n'avait qu'à pas se trouver en face de lui. Qui plus est, il ne comprenait pas ce qui l'avait mit autant en colère.
D'une poigne ferme, ou plutôt d'une force quasi inexistante tout comme son poids, il prit le poignet de son opposant pour tenter de le repousser tout en lui répondant. Ayant rapidement entendu deux/trois mots d'anglais auparavant, ce qui lui avait rappelé une certaine personne, il choisit de prendre son plus bel accent anglais, qui pourrait frôler la limite de l'insolence ou de la moquerie.

« Firstly, it's not my fault ! You're so fat ! »

Si Atreus pensait lui avoir parler de sa taille qui était imposante, il était loin de se douter que son anglais était autant rouillé et surtout, qu'il était retourné au pire base qu'on lui avait apprit. Dans son idée, il voulait faire comprendre à son interlocuteur qu'il s'était accroché à la première chose qui lui venait.

« And you are … Ugly ! So I was a bit surprising ... »

Peut-être aurait-il mieux fait de se taire ou tout simplement, continuer de parler en japonais.
xion of sonder
Afficher toute la signature


Thorolf parle japonais en #67afc4 & anglais en #67C4B7

Sparky
Pseudo :

forums partenaires