en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Elena a posté un rp libre dans le musée
Elena recherche un personnage masculin pour un rp négatif

Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself.

Terminé #1le 13.12.18 23:17
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Léon Bartoletti
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. As64OwE13/100Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EeIQN7j  (13/100)
× Présence: présent
× Evolution : Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. Empty
Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 2e0d67629487b0eef6adcf5d7090598a × Age de la mort : 23 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Eijiro Kirishima - MHA
× Logement : Appartement d'Eliot, Bellius & Léon
× Epitaphes postées : 93
× Øssements751
Féminin
× Inscription : 12/12/2018
× Surnom : le caméléon
× DCs : Swann Bell, Lynel & Jill Alvaro
Léon Bartoletti
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4044-leon-bartoletti-no-http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4049-leon-carnet-spectral#114724http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4083-leon-phone#115270


You can take the oxygen straight out of my own chest.


identité


NOM : Bartoletti
PRÉNOM : Léon
DATE DE NAISSANCE : 07/08/1992
DATE DE MORT : 31/10/2015
NATIONALITÉ : Franco-Italien
LANGUE(S) PARLÉE(S) :
[/] Anglais.
[~] Japonais.
[/] Autre(s) : Français et Italien
RACE : Zombie*
PERSONNAGE DE L'AVATAR : Eijiro Kirishima - My Hero Academia



physique


Couleur de peau : Blanche
Couleur des cheveux : Rouges
Longueur des cheveux : Longs
Couleur des yeux : Marrons
Corpulence : Proportionnel | Elancé
Taille : 1m80
Style vestimentaire : Street wear : pantalons, baggy, sweets larges et joggings. Le sportif décontracté qui se prend un peu pour un amerloque.
Habitudes :
Il boit pas mal de boissons énergisantes ou des bières, donc c’est fréquent de le croiser avec une canette à la main.
Il a tout le temps chaud et il déteste la chaleur. D’ailleurs, dès qu’il y a un peu de soleil, il met de la crème solaire.
Il est très tactile avec tout le monde. Donc quand il parle aux autres il a l’habitude de leur taper l’épaule ou d’autres habitudes de ce genre.
Quand il stresse, qu’il est angoissé ou qu’il est gêné, il passe sa main dans sa nuque.
Autre :
Il a un tatouage dans le bas du dos. C’est un lion avec des traits très simples pour la tête mais très détaillés au niveau de la crinière, qui forment des flammes.
Il a un piercing sur le haut de l’oreille droite.
Ses dents sont un peu plus pointues que ce qu’on voit en général.
Il met pas mal de gel dans ses cheveux, aimant les coiffer en piques, mais ça lui arrive de les laisser comme ils sont.
Il a une coloration rouge un peu laissée, il ne s'occupe pas tout le temps de la refaire.
Sportif, il doit avoir pas mal de force.



précisions



*Son apparence sans potion : Il est encore un jeune zombie, donc bien évidement, si elle est détériorée et repoussante, il n’utilise une potion que quand cela devient trop horrible. Sans potion, sa peau est toute ridée et semble brulée ou rongée à certains endroits, elle est également très rougeâtre. Par contre, il déteste les mauvaises odeurs, donc il utilise surtout les potions pour cela.
En réalité, Léon apprécie beaucoup son physique “ordinaire”, alors il est un peu dégouté de se retrouver avec une apparence de cadavre quand il ne prend pas de potions. S’il reste trop longtemps avec son apparence de zombie, il commence à déprimer.

caractère



Léon est un sportif dans l’âme, le sport tient une place importante dans sa vie. Il pratique notamment la boxe anglaise, qui l’aide à décompresser quand ça ne va pas. Mais il aime tous les sports, il aime courir et marcher par exemple. Il est dynamique et solaire. Son humeur déteint facilement sur son entourage, c’est d’ailleurs en général celui-ci qui le rend aussi enjoué. Il est plutôt confiant quant à sa manière de se comporter en public, il aime rire et est assez décontracté. C’est ce qui fait qu’il a été toujours plutôt entouré. Il n’a pas de complexes et n’est pas du genre à vraiment se rabaisser. Bien qu’il fût quelqu’un de très stressé dans la vie, dans la mort il se trouve beaucoup plus détendu. Il est également bien plus positif, il fait de son mieux pour voir le verre à moitié plein. C’est ce que l’on apprécie en général chez lui.

Plutôt fêtard, c’est souvent en soirée qu’il va se retrouver avec ses amis. Avec ceux-ci, il se montre plutôt loyal et bienveillant. Il aime soutenir ses amis, même si cela doit être à ses dépends. Il est également très ouvert, pas du genre à se moquer, ou alors pour taquiner un peu, mais rien de bien méchant. Il se montre aussi assez compétiteur, pas de façon extrême, mais il aime bien lancer des défis à ses amis ou à ses compagnons de sport par exemple.

Même si, en tant que zombie, son apparence et son odeur ne sont pas toujours de mise, il s’efforce à garder une belle apparence et une certaine forme. Pas vraiment pas coquetterie, mais plus parce que c’est ce qu’on lui a toujours appris.

Il faut savoir que le garçon est très solaire et très affectueux avec son entourage, il est tactile et leur donne toute son attention. Mais avec cela, il néglige beaucoup ses propres sentiments, ceux des autres prennent bien rapidement le pas sur ses propres tracas. Il est très secret à propos de lui, et même plutôt méfiant quand on se montre trop curieux. À contrario, si un ami s’éloigne de lui, il va vite et très facilement se montrer jaloux et possessif. Il ne le remarque pas vraiment, mais c’est certainement la seule part de ses états d’âme qui est parfois visible.

Détendu, le garçon en devient assez fainéant à force. Il profite de la mort pour relâcher toute la pression de sa vie, mais peut-être relache-t-il un peu trop la pression ? S’il ne fait pas la fête, ou n’est pas à la salle, il passe sa journée devant différents jeux-vidéos ! Il en a toute une collection.

Il a un côté un peu prétentieux qui ressort parfois. Cela est dû à l’attention qu’on lui portait dans le passé, il se vante de ses actes et ne s’en cache pas. C’est un peu sa façon à lui de montrer qu’il fait des choses aussi pour lui, mais il ne se rend pas compte que c’est souvent ennuyant et chiant pour les autres.

Si certaines personnes ne l’apprécient pas, il lui arrive aussi de ne pas apprécier quelques personnes. En général, ce sont ceux qui sont trop proches de ses amis, mais cela arrive aussi souvent avec les personnes qui lui mettent la pression. Auquel cas, s’il ne vous aime pas, il saura faire preuve de patience et de tact. Si vous cherchez le conflit, il vous évitera. Il ne cherche pas vraiment le conflit, mais il ne faut pas non plus trop le chercher : si vous appuyez sur un point faible, il deviendra sec. Ah, et ne faites pas de mal à ses proches, n’oubliez pas qu’il est très sportif.  




histoire




Léon est né en Italie, d’un père Italien et d’une mère Française. Ainsi il a appris les deux langues. Très vite, il prend son père en modèle, la figure de puissance mais aussi de gloire : son père était un grand boxeur. Il suit bien rapidement la voie de son père dans ce sport et s’en passionne. À l’école, il n’est pas un grand intellectuel, mais il fait de son mieux. Du côté social, c’est un petit meneur et il est toujours entouré, on le complimente pour ses prouesses sportives et son attitude positive. En soi, c’est un garçon enjoué et émotif qui ne rencontre pas vraiment de soucis dans son enfance. Il a une famille aimante et protectrice.

À l’adolescence, son père arrête sa carrière sportive, les sportifs prenant toujours assez rapidement leur retraite. Mais bien vite, son entraîneur et son entourage voient le garçon comme celui qui reprendra le flambeau de son père, et Léon se met de plus en plus la pression. Sa mère est assez intrusive et tente toujours de tout savoir sur ses états d’âme. En bon adolescent rebelle, Léon refuse souvent de lui parler. Sa mère finit par abandonner, mais cela rend le garçon assez renfermé. Socialement, il est toujours très entouré, mais dans son stresse et sa pression, il se sent de plus en plus seul, même s’il ne dit rien.

En une année, à cause du manque d’argent due à la retraite du sportif, la vie de la famille se détériore, et la flamme entre ses parents s’éteint. Ils divorcent, ce qui ébranle pas mal le garçon, proche de sa famille malgré son air rebelle de jeune homme. Sa mère repart en France et emmène son fils avec elle. C’est un déchirement pour le garçon qui était si proche de son père, maintenant il ne le verra plus que pendant les vacances. Son père ne sera plus là pour le soutenir dans sa passion. Léon se retrouve en pleine crise d’adolescence, loin de ses amis, de son pays, de son père, dans une langue qu’il ne connaît pas parfaitement.

De plus, il change aussi d'entraîneur, celui-ci est plus sévère. Mais on ajoute aussi à cela, que sa vie scolaire est plus difficile dans ce nouveau pays. Entre les entraînements et son moral, il a du mal à rattraper son retard, et bien rapidement, il sombre. Il a également une vie sociale moins importante, alors il ne peut plus se changer les idées ou décompresser en s’amusant avec ses amis. Tout devient très compliqué pour lui. Encore une fois il garde tout pour lui. Mais cette fois sa mère ne vient pas lui demander des comptes. On apprend son mal être que le jour, après des remontrances sur son dernier bulletin, il explose et envoie tout en l’air. Finalement, sa mère et son père - à distance - essayent de l’aider à surmonter son mal être.

Il rate sa scolarité, qu’il a abandonnée pour le sport. Il est à fond dans sa passion, qui est devenu pour lui une façon d'extérioriser pour se sentir mieux. Il redevient, peu à peu, le garçon lumineux et positif que tout le monde connaissait dans le passé.

Dans sa nouvelle salle d'entraînement, il rencontre une jeune femme avec un caractère bien trempé -et explosif- avec qui il finit par sympathiser. Ils sont un peu en compétition tous les deux, et se lancent souvent des défis sportifs. Mais finalement, ils se trouvent pas mal de points communs, et ils deviennent inséparables. Ils vont souvent en soirée ensemble. Cependant, à force, le garçon tombe amoureux de la jeune femme, mais il n’ose rien lui dire en apprenant que celle-ci n’est attirée que par les femmes. Il est assez mal de tout garder pour lui, mais il prend sur lui à nouveau. Elle a beaucoup de soucis avec sa famille quand elle leur explique son attirance pour les femmes, et, malgré son propre mal, le garçon continue de l’aider sans rien dire. Il l'héberge même plusieurs fois dans son appartement quand il prend son indépendance.

Quand la jeune femme prend à son tour son indépendance, elle trouve l’amour et commence à le mettre un peu de côté sans le vouloir. Bien rapidement, il se montre jaloux et possessif, alors qu’il finit par décider de lui avouer ce qu’il ressent pour passer à autre chose et arrêter de se faire du mal. Mais elle ne le laisse pas finir, et lui explique qu’elle sait. Puis elle le rejette gentiment, mais avant qu’il ne finisse. Cela frustre énormément le jeune garçon qui se retrouve avec le coeur douloureux. Ils s’éloignent de plus en plus.

Le temps passe, il a repris le sport à temps plein, mais après un temps, il reprend contact avec son amie par hasard. Il se rend compte, après y avoir réfléchi, qu’il souhaite lui parler à coeur ouvert, et qu’il n’arrivera pas à se sentir mieux avant de l’avoir fait. La jeune femme lui explique toutefois qu’elle a de nouveau des soucis, et Léon prend sur lui et propose au final de partir faire la fête, comme au bon vieux temps. Ils rentrent tard, et saouls, aussi bien l’un que l’autre. Il se rend compte que ce n’est pas vraiment le moment d’avoir une discussion sérieuse. Il se dit alors, naïvement, qu’il lui parlera le lendemain. Ils allument tous les deux un tube de nicotine, mais s’endorment avec la cigarette au bec. Tout prend feu, vite, et le temps que l’on se rende compte qu’il y avait quelqu’un dans l’appartement, c’est trop tard pour Léon. La fille survit, mais pas lui.

Arrivé à Tokyo des morts, il est réellement traumatisé. Traumatisé par le film de sa mort, traumatisé par l’effet de chaleur constant sur sa peau. Bien vite, il se trouve une intolérance à la chaleur qu’il n’a jamais eue auparavant. Il se retrouve également avec une certaine obsession pour cela. Peut-être est-ce pour cela qu’il se retrouve avec une telle coupe et un tel tatouage ?

Des les premiers jours dans l’au delà, Léon ressent énormément de frustration et de colère. Il n’accepte pas sa mort, encore moins dans son cas : il allait enfin pouvoir se libérer du poids de ses pensées, et il était mort d’une façon si stupide. Il ne le supporte clairement pas et se montre très colérique. Il explose à nouveau, en réalité. Rapidement, un Nécromancien le repère et lui propose une potion pour revenir à la vie, et régler ses soucis. Sur le coup, le jeune homme ne réfléchit pas et accepte sur un coup de tête.

Quelle n’est pas sa déception quand il se retrouve hideux et souffrant devant son miroir. Sa transformation en zombie ? Il la vit d’abord très mal, il se voit attribuer un physique qui lui rappelle son horrible et frustrante mort. Au final, la potion qui était censée l’aider, en plus de le ruiner, l’a rendu encore plus frustré. Il reste un long temps sans cacher son physique hideux, à cause de son erreur idiote. Il a l’impression de ne plus rien avoir et ne sait plus réellement quel est son but. Pendant quelques temps il est tenté d’abandonner tout combat pour redevenir le garçon solaire que tout le monde appréciait. Il se réfugie dans les jeux-vidéos.

Il arrive à remonter la pente au bout de quelques mois. Un de ses colocataires le prend sous son aile, il l’emmène faire du sport après une conversation à propos de l’ancienne passion du jeune garçon. Cela le motive peu à peu, et il retrouve le meilleur moyen qu’il avait pour décompresser : le sport. Il se reprend en main, commence à prendre des potions pour retrouver l’apparence dont il était si fier, et reprend une vie sociale potable. Il se remet peu à peu au sport, fait la fête avec ses amis de la salle de sport. Peu à peu, il redevient assez positif : il pense à présent que la mort est un moyen d’oublier tout ce qui le tracassait dans sa vie. Il se rend compte que dans la mort, il peut vivre sans pression dans une sorte de carpe diem qui, actuellement, lui fait du bien. Mais combien de temps cet état d’esprit tiendra ? Personne ne le sait réellement.

derrière l'écran


PRÉNOM/surnom : Toujours Aqua.
AGE : Toujours 17 ans.
Comment t'es arrivé sur PaB ? Toujours grâce aux partos.
Le smiley que tu préfères ici ? Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 1296415464
Tes mangas préférés ? Actuellement j’ai la flemme donc allez voir la fiche de Swann.



Terminé #2le 13.12.18 23:19
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Invité
Invité
AMOUA.
Terminé #3le 13.12.18 23:28
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Léon Bartoletti
Zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. As64OwE13/100Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EeIQN7j  (13/100)
× Présence: présent
× Evolution : Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. Empty
Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 2e0d67629487b0eef6adcf5d7090598a × Age de la mort : 23 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Eijiro Kirishima - MHA
× Logement : Appartement d'Eliot, Bellius & Léon
× Epitaphes postées : 93
× Øssements751
Féminin
× Inscription : 12/12/2018
× Surnom : le caméléon
× DCs : Swann Bell, Lynel & Jill Alvaro
Léon Bartoletti
Zombie
http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4044-leon-bartoletti-no-http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4049-leon-carnet-spectral#114724http://www.peekaboo-rpg.forumactif.com/t4083-leon-phone#115270
Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. I14Lpla Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 466567816
Terminé #4le 14.12.18 16:25
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Joshua Rokuro
Roi des Lémures ♛Propriétaire de chenille zombie & Dragon des archives

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. As64OwE48/15Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EeIQN7j  (48/15)
× Présence: présent
× Evolution : Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. IFGhJr1Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. EmptyLéon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. Empty
Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. Cflb × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greedling - FMA [fanart par hobermen]
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : Duplex de Jojo
× Métier : Roi ♛
× Epitaphes postées : 7919
× Øssements3770
Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Joshua Rokuro
Roi des Lémures
Propriétaire de chenille zombie & Dragon des archives
http://www.peekaboo-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-tahttp://www.peekaboo-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua
Je viens lire !
Déso du retard bichon j'espère que ça ira quand même Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 2929307098

Identité
Alors je calcule 23 ans pour l'âge de la mort et 26 ans pour le post-mortem, moi, du coup faudra revoir vite fait ça dans le profil ♥️ Sur le reste rien à redire, les langues sont cohérentes et on a un graaaand besoin de Zombies, donc cécool o/
Physique
Ok donc au début je pensais qu'il était naturellement roux et que "rouge" c'était une façon de parler, ça allait avec le fait qu'il aime pas le soleil étou, mais on est bien sur une teinture alors, d'accord Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 2998768518
Précisions
Oh le bichoooooooon il déprime Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 2929307098 C'est ok pour son apparence de zombie Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 2960999066
Caractère
Omg un sportif, il a l'air trop dynamique ça me fatigue trop les gens comme ça IRL Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 3965502052 Et fétard en plus, mais il dort quand ce petit ? Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 1126230839 Et les jeux vidéos, bravooooo, bah dis donc il doit avoir des grosses cernes Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 2125727644
Du coup je décèle maybe une petite contradiction entre son dynamique et sa "fainéantise" mais j'me dis que c'est peut-être juste le mot "fainéant" qui convient pas trop à ce que tu veux dire Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 3209851839 Faudra p'têt faire un petit peu attention à ça inrp mais je t'en tiens pas rigueur ici, tout le reste est bon Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 2125727644
Histoire
Han mais sa mère elle le prive de son père alors qu'elle-même elle galère à percer la carapace de son fils c'est trop cruel Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 2929307098
Son histoire d'amour impossible est trop réaliste et en même temps trop triste pour lui Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 2929307098
La mort est bien présente, et ça m'éclaire sur le fait qu'il aime pas le soleil aussi  Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 2960999066 La transformation en Zombie est aussi présente, et puis on se rend bien compte de son évolution psychique, c'est très bien comme ça Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. YNxj4lV


tu es validé !

Félicitations, tu peux désormais aller rp !

A son arrivée dans l'au-delà, ton personnage aura également été placé pendant une semaine dans un des appartements de l'Agence Azazel :

L'appartement Pucca
En te rendant dans le sous-forum qui y correspond, tu trouveras un sujet de "flood privé" réservé pour la discussion avec tes colocataires, n'hésite pas à t'y présenter pour nouer de premiers liens sur le forum  

En parallèle, pense à aller recenser ton avatar dans le bottin pour ne pas qu'un futur nouveau te le pique, et à remplir les différents champs de ton profil. Tu pourras éventuellement aussi te créer un carnet spectral pour qu'on vienne te demander des liens et des rps, et surtout qu'on sache où tu en es dans ta vie sur le forum !

Enfin, même si on n'a pas envie d'y penser à peine validé, tu peux aussi passer faire un tour dans ce sujet afin de prévoir une éventuelle disparition de personnage en cas de reboot, de départ ou d'inactivité future Léon Bartoletti | No, I don't want to talk about myself. 2960999066

Je pense que tu es assez submergé de liens pour le moment, je te laisse profiter du forum, étant donné que tu es officiellement un Zombie !
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire