Bienvenue jeune vivant !
Le Monde des Morts n'attend que toi, es-tu prêt à passer de l'autre côté ?
Rejoindre l'au-delà
Naviguer sur le Styx
ConnexionConnexion  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Rechercher
Aaron cherche un mentor Vampire
Adonis recherche un partenaire de rp
Elena & Pinho recherchent deux partenaires de rps chacun
Nora voudrait rp avec une Chimère
Akira recherche des partenaires de rp
Zeno cherche de premiers rps
Tinek cherche plusieurs partenaires pour réaliser ses idées en rapport avec les potions
en partenariat avec...
Nano RoleplayNevada's GodfatherNew Life.comEsquisseTasty TalesSanctuary of Heart
J'te paye un verre ? [feat Abel Loneheart]
Vaska Sorokine
vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
24/100  (24/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 24 Autre
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Alucard Girlycard - Hellsing
× Appartement : Van Gogh
× Métier : Mercenaire au Bchobiti
× Epitaphes postées : 126
× Øssements140
Féminin
× Inscription : 07/11/2018
vampire
#1le 27.11.18 21:56
ft. Abel Loneheart
Vaska est au bar, et Vaska s'ennuie profondément. Mais Vaska est une personne plutôt imaginative...
Alors, c'est un vampire communiste qui entre dans un bar...
Alors, c'est un vampire communiste qui entre dans un bar...

On dirait le début d'une mauvaise blague, mais il s'agit de chacun de tes débuts de soirée Vaska, ou de la plupart d'entre eux. T'aimes bien aller au bar, parce que tu peux boire, et voir des personnes bourrées se fendre la gueule sur le comptoir. Putain, ça ça a pas de prix, c'est tellement drôle que tu ris, tu ricanes plutôt, sans raison. Ça fait plus d'une bonne quarantaine d'années que t'as pas vraiment rit, d'un vrai rire. En t'arrêtant pour y penser, ça te semble presque triste, mais un court instant seulement. T'as combien de balais déjà ? Pas mal à ton actif ouais, pas mal... Tu te demandes jusqu'où tu iras. Tu t'étais jamais demandé combien un vampire vivait auparavant. Plusieurs siècles ? Surement. Mais pour l'instant, c'est le moindre de tes problèmes. En fait, tu t'en tapes royalement.

Mais par contre tu t'ennuies pas mal, alors tu fixes ton verre de vodka. Y'a un p'tit fond, mais si tu le bois y'aura plus de vodka du tout, et là t'auras le... Ils disent comment déjà ? Ah oui, le seum. Quel mot ignoble, mais il décrit plutôt bien l'état d'esprit qui t'attends si tu bois ce verre. Alors, tu vas faire quoi ?

Tu préfères ne pas boire ton reste d'alcool, ce serait trop triste. Au lieu de ça tu continues de regarder le fond.

C'est presque comme si tu y voyais se refléter tes longues années d'existence, ton propre dédain, ta propre haine, tes propres MAGNIFIQUES, que dis-je, SPLENDIDES yeux rouge sang. Tu pourrais rester, tel Narcisse, des heures à contempler ce fond de verre. T'es hot putain. Tu te marierais bien avec toi-même, si c'était possible... Ou alors tu te baiserais. Ou les deux. En même temps. T'es la définition même du génie Vaska. Coucher avec soi-même alors qu'on est à son propre mariage, y'a vraiment que toi pour penser à ce genre de ch...

Un mouvement sur le côté vient t'interrompre dans tes ruminations devenues quotidiennes. Un gars, jeune. Un gosse plutôt. A l'air plutôt mélancolique et blasé... Tu t'ennuies tellement, pourquoi ne pas essayer de t'amuser un peu ? Une nouvelle rencontre te ferait pas de mal après tout, et la compagnie de Monsieur Verre de Vodka commence à ne plus être assez pour ton petit cœur en manque d'amitié. Alors tu te tournes légèrement vers le gamin. Il a des cheveux noirs et courts, totalement décoiffés. Et il est maigre, et grand. T'adorerais ^faire cette taille, mais ô Nature ingrate qui t'a donné une si simple et minime figure ! Tu maudis intérieurement Mère Nature, faudra un jour que tu règles ça toi... Mais revenons à nos... moutons ? cadavres de moutons ? moutons zombies ? Est-ce que y'a un autre-monde pour les animaux ?

BREF

Il a pas l'air de parler russe, alors c'est avec dégoût que tu lances une petite phrase en anglais, tes sentiments envers cette langue sont vraiment paradoxaux, elle est utile, ouais. Mais franchement, les personnes qui l'utilisent ne sont pas toutes... A ton goût.

"T'as vraiment l'air de t'ennuyer mon pauvre... J'te paye un verre ?"


@Abel Loneheart
Abel Loneheart
vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
4/100  (4/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 17 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Shintaro Kisaragi / Kagerou Project | ©Issui
× Pouvoir : Stupidité
× Croisée avec : Une manette
× Logement : Appartement
× Métier : Barman
× Epitaphes postées : 464
× Øssements528
Féminin
× Inscription : 27/10/2018
× DCs : Lyra Wainwright
vampire
#2le 28.11.18 12:11

J'te paye un verre ? - Vaska

    Il y a des jours comme ça où Abel ne se sentait pas vraiment heureux. Où il s'ennuyait. Des fois, il ne ressentait même pas l'envie de jouer ni de faire quoi que ce soit, et cela tombait souvent lorsqu'il ne travaillait pas. Il se disait que ça aurait été un bon moyen pour lui de se motiver à faire quelque chose plutôt que de rester avachi sur son lit à fixer sa guitare alors que son chien restait couché à ses pieds. Il repensait à beaucoup de choses, envahi d'une mélancolie sans nom. Il avait continué de s'inquiéter pour Éloïse, sa meilleure amie, parce qu'il n'avait jamais réussi à savoir ce qui avait pu lui détruire le moral au point de lui faire dire des choses insensées. Il voulait savoir si Gabriel s'était rétabli, si Hector était heureux auprès de ses nouveaux maîtres, quels qu'ils soient. Il s'était tout bonnement interdit de retourner voir ses anciens camarades. Ils savaient qu'il était mort. Et... s'ils le voyaient, Abel n'aurait d'autre choix que de les mordre. Il ne voulait pas ça. Ils ne le méritaient pas.
    La dernière fois qu'il avait posé les pieds dans le monde des vivants, il avait croisé la route de Shige et Akai. Ses anciens compagnons de groupe, retournés vivre au Japon peu avant la mort du vampire. Par chance, ils ne l'avaient pas vu. Dans le cas contraire, c'en aurait tout simplement été fini pour lui. Malgré ses 26 ans, il avait gardé la même tête qu'à ses dix-sept ans ! Impossible de ne pas savoir qui il était. À ce moment là, il s'était posé la question. Ses deux amis savaient-ils seulement qu'il était mort ? Éloïse avait-elle continué de garder le contact, les avait-elle délaissés sans plus jamais leur donner de nouvelles ? Trop de questions se bousculaient dans sa tête, et il n'en aurait sans doute jamais les réponses.

    Il finit par en avoir marre de ne rien faire. De rester là à attendre que quelque chose se passe. Parce que forcément qu'il allait se remémorer les souvenirs de son vivant, et ce n'était pas bon pour lui. Il s'était motivé à prendre sa guitare, et à marcher jusqu'au bar où il travaillait habituellement. Puisqu'il ne bossait pas ce jour là, autant en profiter pour jouer un peu de musique, histoire de distraire les clients. Parfois, il se surprenait à souhaiter boire juste un peu d'alcool, pour « voir ce que ça faisait ». Mais il se ramenait tout de suite à la raison en ce disant qu'il ne finirait sans doute pas bien. Il avait son père pour exemple. Et même si tout le monde réagissait de manière différente en étant complètement ivre, il avait côtoyé son père pendant bien trop de temps. Il n'avait pas une bonne image des personnes qui buvaient. Il ne voulait pas voir son père réapparaître parmi eux tout comme il ne voulait pas devenir lui. Une pensée horrifiante lui saisit le cœur ; et si, à cause de sa santé déplorable, son père venait à arriver ici ? Il n'osait même pas l'imaginer. Il avait parfois cette crainte, se disant que ce n'était pas impossible qu'une chose pareille se produise. D'ailleurs, comment avait-il réagi, en apprenant la mort de son fils ? S'en était-il soucié ? Ou... avait-il eu la même réaction qu'à la mort de sa femme ?
    Pour cette fois, le brun avait laissé Petit Chien se reposer à l’appartement. C'était sans doute mieux pour elle que de se retrouver au milieu d'un bar bruyant, à essayer de dormir alors qu'on remplissait ses oreilles de mots et cris qui ne faisaient pas vraiment sens. Il s'était mit en route, alors que le vent frai du soir venait lui caresser le visage. Le soleil déclinait déjà dans le ciel, au dessus des hauts bâtiments de la ville. Le jeune homme soupira. Il n'avait pas l'intention de passer la nuit au bar. Seulement de jouer un peu, puis repartir après avoir salué ses collègues pour allumer sa console et jouer jusqu'à l'épuisement. Il traînait des pieds.

    Lorsqu'il pénétra dans le bar, il constata avec dégoût qu'il était blindé. Et que la place qu'il souhaitait prendre était déjà occupée. Désespoir. Il n'était bon qu'à rentrer chez lui. Mais... il commençait à sentir sa gorge sèche. Il devait sans doute avoir soif. Enfin, il boirait en rentrant, ce n'était pas un problème. Mais alors qu'il s'apprêta à quitter l'établissement, un de ses collègues avec qui il s'entendait à peu près bien lui fit signe de venir s'asseoir au comptoir, lui adressant un sourire. Résigné, Abel le rejoignit doucement. Essayer de sociabiliser. Il devait essayer de sociabiliser un peu plus.
    Il prit place avec l'air blasé et triste. Il n'était vraiment pas motivé. Il fallait dire que son état ce soir n'était pas vraiment le meilleur. Parfois, il se sentait envahi d'une vague de mélancolie qui le suivait pour longtemps, coulant dans ses veines comme un poison. Se hissant sur l'un des tabourets, il posa ses bras croisés sur le comptoir avant d'appuyer sa tête contre, tandis que son collègue venait lui servir un verre d'eau, l'air désolé. Abel le but d'une traite. Jusqu'à maintenant, il n'avait même pas remarqué la personne proche de lui, assise juste à ses côtés en réalité. Une femme, visiblement, aux cheveux noirs de jais et incroyablement long. Elle n'était pas très grande et de corpulence plutôt mince, mais Abel la trouvait assez élégante. À côté, il faisait peine à voir avec ses cheveux noirs pas coiffés, son sweat mal mit et son pantalon un peu trop grand pour lui.

-T'as vraiment l'air de t'ennuyer mon pauvre... J'te paye un verre ?

    Une proposition venant de cette même femme, qui le tira de sa torpeur et le terrifia presque. Cela le surprit tant qu'il ne remarqua même pas qu'elle venait de lui parler en anglais. C'était bien la première fois qu'on lui proposait de boire de l'alcool de la sorte. Tout ceux qui connaissaient Abel n'y pensaient même pas. Il se redressa doucement. L'état dans lequel il était, pourtant, lui faisait envisager cette option. Boire. Ne serait-ce qu'un peu. Il n'avait pas le moral. Alors peut-être... que cela parviendrait à changer quelque chose. Il secoua frénétiquement la tête, secoué d'un frisson de panique. Non. Surtout pas.

-N-Non merci, ça ira... balbutia-t-il.

   Elle allait sans doute se dire « il est bizarre, de venir dans un bar et de boire que de l'eau ».

-C'est juste que... j'aime pas vraiment l'alcool. D'accord, j'en ai jamais bu mais j'ai vu des personnes qui en buvaient, et elles étaient pas belles à voir, commença-t-il. Ça détériore la santé, ça rend stupide, ça fait agir de manière stupide et déraisonné. En plus ça nous met dans un état second, ça nous fait dire des conneries...

    Et il continua ça tirade pendant encore quelques secondes. Il ne citait que les mauvais côtés de l'alcool parce qu'il n'avait jamais vu personne d'autre que son père en boire. Il voyait toujours le négatif. Et il se gênait pas pour le ressortir à tout va, sans même s'en rendre compte. Bordel, t'es vraiment chiant Abel.
Vaska Sorokine
vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
24/100  (24/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 24 Autre
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Alucard Girlycard - Hellsing
× Appartement : Van Gogh
× Métier : Mercenaire au Bchobiti
× Epitaphes postées : 126
× Øssements140
Féminin
× Inscription : 07/11/2018
vampire
#3le 28.11.18 21:14
ft. Abel Loneheart
Vaska est au bar, et Vaska s'ennuie profondément. Mais un petit jeune est venu lui tenir compagnie...
Alors, c'est un vampire communiste qui entre dans un bar...
A la réponse du garçon, tu hausses tes épaules et lève un sourcil, l'air de dire "Aller dans un bar pour ne pas boire ? Mais quel genre de cadavre es-tu ?". Bien sûr tu sais qu'il peut exister des milliers de raisons pour expliquer cette particularité singulièrement paradoxale, mais tu préfères laisser parler ton interlocuteur.

"C'est juste que... j'aime pas vraiment l'alcool. D'accord, j'en ai jamais bu mais j'ai vu des personnes qui en buvaient, et elles étaient pas belles à voir, commence-t-il. Ça détériore la santé, ça rend stupide, ça fait agir de manière stupide et déraisonné. En plus ça nous met dans un état second, ça nous fait dire des conneries..."

Et le garçon continue et continue alors que tu l'observes d'une mine mi-intéressée, mi préoccupée par le contenu de ton verre qui ne s'est toujours pas rempli. Ton regard posé sur lui dénote d'une touche d'amusement, un garçon qui parle tellement d'alcool, c'est vraiment un gamin qui a eu des problèmes avec... Surement dans sa famille, tu supposes. Ça vient toujours de la famille après tout, même tes propres problèmes viennent de ta famille, alors pourquoi pas les siens ?

D'une traite, tu finis Monsieur Fond-De-Vodka et adresses un sourire au garçon aux cheveux emmêlés.

"J'en suis pas à mon premier verre, ni mon dernier de la soirée d'ailleurs... Est-ce que j'ai l'air d'être sur le point de faire une connerie ? Je suis... pas belle à voir ? tu demandes, posant sur lui un regard amusé. A moins que tu considères qu'offrir un verre à un gamin qui a l'air plutôt sympa une connerie... On est tous des gamins dans l'âme, moi la première d'ailleurs, mais..."

Alors que tu dis cela, tu te tournes vers lui, de façon à lui faire face, un coude posé sur le comptoir, tenant ton verre. Ton autre main, tu l'utilises pour remettre une mèche en place avant de lancer un sourire de défi au jeune homme. Peut-être qu'il l'a remarqué, ce qui est peu probable, mais au fond de ton sourire se trouve ce petit air carnassier qui te colle si bien à la peau. Ce petit sourire qui apparaît sur la commissure de tes lèvres, dans le coin supérieur gauche, presque invisible, c'est le sourire que t'as quand t'enlèves la goupille de ton explosif, quand tu poses délicatement ton doigt sur la gâchette ou que, en l’occurrence, tu sais que tu vas passer un bon moment.

"On est tous les deux des adultes responsables, je pense. Je dois au moins avoir quatre fois ton âge, je sais m'occuper de moi. Et toi... tu sais te gérer je pense, à moins que je me trompe ? T'es un adulte, ou un gamin ?"

Ton regard interrogateur et capricieux se pose sur le garçon, tu le mets au défi, tu lui dis mentalement : "Allez, une fois ça peut pas faire de mal, t'es un homme oui ou merde ?".

"Et puis, franchement, on est déjà morts, qu'est ce qui pourrait mal tourner ?"

Oh, t'as bien une centaine d'idées de "quelque chose qui pourrait mal tourner" en tête. Reste à voir si le gamin mord à l'hameçon.
Afficher toute la signature


Vaska te rabaisse en #85092F
Abel Loneheart
vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
4/100  (4/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 17 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Shintaro Kisaragi / Kagerou Project | ©Issui
× Pouvoir : Stupidité
× Croisée avec : Une manette
× Logement : Appartement
× Métier : Barman
× Epitaphes postées : 464
× Øssements528
Féminin
× Inscription : 27/10/2018
× DCs : Lyra Wainwright
vampire
#4le 12.12.18 23:26

J'te paye un verre ? - Vaska

    C'est vrai qu'elle n'a pas tord. Mais Abel et l'alcool c'est... c'est pas juste une histoire de malentendu. Ce n'est pas juste une personne non appréciée qu'il évite de regarder et se contente d'ignorer. L'alcool, c'est son ennemi. C'est sa phobie. C'est celui qui a transformé son père, qui l'a fait devenir le pire connard que l'univers ai jamais porté. C'était une oppression silencieuse et constante qui ne s'en était jamais prit à lui directement, mais qui chaque jour lui montrait à quel point il était effrayant, à quel point il était mauvais. Et même dans la mort, Abel ne pouvait pas supporter l'idée de boire de l'alcool. « Je ne veux pas devenir comme mon père », se disait-il. Parce qu'il avait toujours eu peur de lui. Il le détestait et il savait que ce sentiment était réciproque. Il aurait bien voulu savoir comment la mort de son fils l'avait impacté. S'était-il remit en question ? N'avait-il pas comprit que perdre sa femme et son fils, c'était trop ? Cela avait-il seulement changé quelque chose chez lui ? Continuait-il de boire nuit et jour, affalé sur le canapé en accueillant à chaque aube une nouvelle femme dans ses bras ? Cet homme avait toujours dégoûté Abel. Et pourtant... pourtant jusqu'au bout, le Vampire avait voulu croire en lui. Sa mort lui avait fait réaliser à quel point cela était vain.
   
-Et puis, franchement, on est déjà morts, qu'est ce qui pourrait mal tourner ?

-Beaucoup trop de choses, grogna-t-il.

    Mais pourtant... il n'aimait pas cet air de défi qu'elle lui lançait. Il n'aimait pas cette façon qu'elle avait de lui parler. Il se sentait piqué à vif, elle insultait sa fierté. Abel détestait par dessus tout qu'on le traite de perdant, de lâche. Il avait horreur qu'on le considère comme un incapable et pourtant, il avait le sentiment qu'elle le considérait de la sorte même si elle ne lui disait rien. Le visage du vampire était tordu par une expression agacée, cette expression qui fait bien comprendre qu'il a envie d'en découdre et qu'en aucun cas il ne se laissera encore insulter de la sorte. Il ne comptait pas se laisser faire. Et peut-être même qu'à ce moment là, il prit un peu trop confiance en lui. Sous l’œil effaré d'un de ses collègues il commanda un verre d'alcool. L'homme qui le servit hésita même à le lui tendre, pensant qu'il s'agissait d'une blague de la part du guitariste. Il regarda Abel l'avaler d'une traite, sans se démonter, sans perdre son sang froid. Le liquide le piqua, lui brûla la gorge, lui qui n'avait absolument pas l'habitude d'en boire. En réalité, que ce soit de son vivant ou de sa mort, le Vampire n'avait jamais touché une seule goutte d'alcool. Jamais. Il était bien trop effrayé par ce que le liquide pouvait faire que l'exemple de son père lui avait suffit pour s'en faire une idée. Mais il s'efforça de rester droit et de montrer que tout allait bien, que ça ne l'affectait absolument pas. Menteur.
    L'alcool ne l'aidait pas. En réalité, cela fit germer une idée dans sa tête. Il voulait prouver à cette femme qu'il était un homme et pas un gamin qui se laissait terrifier par tout et n'importe quoi. Sa provocation lui avait suffit. Il pivota légèrement vers elle, alors que sa tête commençait à le lancer. N'importe qui de proche lui aurait dit que ce n'était pas une bonne idée. Mais son état actuel combiné à un peu d'alcool l'empêchait de réfléchir correctement. Il n'avait pas envie de mesurer les conséquences de ce qu'il allait proposer. Il voulait juste... essayer de nouvelles choses. Ce verre ne l'avait pas réduit en poussière, il ne l'avait pas transformé. Il tendit la main en direction de celle qui lui faisait face, déterminé.

-J'te propose quelque chose, commença-t-il. J'ai beau ne pas aimer l'alcool, ne pas en avoir l'habitude, j'suis bien déterminé à te prouver que je ne suis pas un gosse et que je ne suis pas aussi lâche que tu voudrais et pourrais le penser.

    Il pointa du doigt un jeu de fléchettes dans un coin du bar, où se disputaient pour le moment plusieurs personnes.

-Tu vois les fléchettes là-bas ? On prends la prochaine partie et on fait ça en euh... trois ou quatre manches, je sais pas trop ? On détermine un nombre de points mais en clair, celui qui rate une fléchette bois une gorgée d'alcool tandis que le perdant de la manche le boit d'une traite. Ok ?

    Il s'estimait suffisamment habile pour lui tenir tête. Il était trop obstiné Abel, trop têtu, trop borné. Mais n'importe qui lui dirait de ne pas faire ça. Parce qu'il ne tient pas l'alcool, et qui sait dans quel état il se retrouverait.
Vaska Sorokine
vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
24/100  (24/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 24 Autre
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Alucard Girlycard - Hellsing
× Appartement : Van Gogh
× Métier : Mercenaire au Bchobiti
× Epitaphes postées : 126
× Øssements140
Féminin
× Inscription : 07/11/2018
vampire
#5le 13.12.18 20:08
ft. Abel Loneheart
Vaska est au bar, et Vaska s'ennuie profondément. Mais un petit jeune est venu lui tenir compagnie, et il s'apprête à tomber dans le pire jeu qu'il puisse imaginer
Alors, c'est un vampire communiste qui entre dans un bar...
"Beaucoup trop de choses," grogne le petit garçon.

Tu t'y attendais un peu... Mais tu espérais quand même découvrir en ce jeune homme un joueur, il avait l'air d'en être un, malgré son côté mélancolique et un peu blasé du triste musicien en cavale...

Cependant, tu vois sur le visage du mort un changement d'expression se faire, petit à petit. Tu adores observer comment la magie des mots se fait, voir le déroulement de ton œuvre. Finalement, t'as eu un bon flair. Tu t'en félicites intérieurement alors que le garçon prend un verre et le boit cul-sec, sous le regard surpris du barman. Toi, ton sourire carnassier réapparaît un instant sur ta commissure, "Just according to keikaku." tu penses.

Le garçon se tient droit, comme tenant tête aux effets de l'alcool qui se glisse dans sa gorge, une vision plutôt amusante qui te fait légèrement pouffer. Un véritable enfant, qui veut faire ses preuves et ne pas se démonter face à son adversaire. Il se tourne alors vers toi et te fait sa proposition :

" J'te propose quelque chose. J'ai beau ne pas aimer l'alcool, ne pas en avoir l'habitude, j'suis bien déterminé à te prouver que je ne suis pas un gosse et que je ne suis pas aussi lâche que tu voudrais et pourrais le penser, il pointe alors son doigt vers le jeu de fléchettes. Tu vois les fléchettes là-bas ? On prend la prochaine partie et on fait ça en euh... trois ou quatre manches, je sais pas trop ? On détermine un nombre de points mais en clair, celui qui rate une fléchette bois une gorgée d'alcool tandis que le perdant de la manche le boit d'une traite. Ok ? »

Tu ouvres un peu les yeux, surprise. Tu ne t'attendais pas à ça, pas à des fléchettes en tous cas...

Ce que veut dire que...

Oh, là ce n'est même plus un plan qui fonctionne, c'est devenu une aubaine, un miracle d'enfant qui s'étale devant toi comme du sang, ou du beurre de cacahuète. Tu es plutôt joueuse, tu ne pourrais jamais refuser un jeu impliquant de l'alcool... mais un jeu de fléchettes, là t'as touché le gros lot ! Le pauvre garçon ne sait pas qu'il est tombé sur toi, l'habituée la plus habituée des bars, la fréquentation la plus fréquente de ton tabouret, le barman pourrait même mettre ton nom sur ton siège tellement la marque de ton arrière train y est incrustée, mais bon il a refusé. Dans tous les cas, tu es une championne des jeux se trouvant dans les bars et autres endroits alcoolisés. Il ne le sait pas encore, mais ce soir, ton jeune compagnon va prendre la première et plus inoubliable cuite de toute sa mort… A moins qu’il ne s’en souvienne pas après ! Tu ris déjà d’avance, et réponds à son défi en descendant de ta chaise, ton verre à la main.

" J’accepte, gamin, tu lui dis avec une hausse de sourcil. Mais je te préviens, je suis russe. »

Tu demandes au barman de re-remplir ton verre et d’en amener quelques-uns au jeu de fléchettes vers lequel tu te diriges d’un pas nonchalant. Arrivée là-bas, les précédents occupants ont déjà quitté l’endroit, et tu poses ton verre sur une petite table. Un serveur pose d'autres boissons sur cette même table, de la vodka bien sûr, tu ne jures que par la vodka, en faire autrement serait hérétique.

Honneur au plus jeune, tu annonces.

Ça promet d’être un bon moment... Enfin, surtout pour toi.
Afficher toute la signature


Vaska te rabaisse en #85092F
Abel Loneheart
vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
4/100  (4/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 17 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Shintaro Kisaragi / Kagerou Project | ©Issui
× Pouvoir : Stupidité
× Croisée avec : Une manette
× Logement : Appartement
× Métier : Barman
× Epitaphes postées : 464
× Øssements528
Féminin
× Inscription : 27/10/2018
× DCs : Lyra Wainwright
vampire
#6le 21.12.18 22:02

J'te paye un verre ? | Vaska

    C'est avec une légère hésitation qu'Abel se laissa glisser de son tabouret, suivant la femme aux cheveux de jais qui avait eu l'initiative d'avancer jusqu'au jeu de fléchettes la première. Ses anciens occupants venaient tout juste d'en partir, le laissant disponible à qui le voulait. Même s'il ne tenait pas l'alcool le Vampire était suffisamment lucide pour marcher correctement. Mais à avoir bu d'une traite, il avait l'impression de s'être prit une énorme claque dans la gueule et autant dire que ça n'avait rien d'agréable du tout. Il observa attentivement les cinq verres disposés sur la petite table. Autour d'eux, des clients avaient prit place sur des chaises ou des fauteuils et certains semblaient attendre avec impatience que les deux rivaux commencent à se défier. Sans doute avaient-ils envie de parier, ou avaient simplement soif de bataille.

-Honneur au plus jeune, fit-elle.

    Abel avait déjà du mal à réfléchir, et il dût fermer les yeux pour parvenir à se concentrer correctement. Quelques fois, des pics de douleur lui montaient à la tête, ils la traversaient de part en part avant de se calmer. Ça durerait sans doute le temps qu'il s'habitue à l'alcool, et seulement après les choses deviendraient plus agréables... sans doute. Cette cible de fléchettes était constituée d'une manière particulière, car en effet il n'y avait que trois zones ; le bord, petite zone bleu et étroite, le tour qui était la plus grande partie colorée de vert, et l'extrême centre, en rouge, la case la plus petite et sans doute la plus difficile à toucher. Puisqu'il fallait mettre en place le système de points avant de commencer à jouer, voici comment les choses allaient se dérouler.

-Viser dans la zone verte rapporte 50 points, déclara Abel. Viser dans la zone bleu en rapporte 25, et viser dans la zone rouge, donc la zone centrale, en rapporte 100. Y'a cinq verres donc... 5 manches, c'est correct ? Un verre par partie, celui qui rate la cible boit un coup et le perdant finit cul-sec le verre. On dit 400 points la partie gagnante ?

    Le vampire observait les verres non sans crainte. Ils étaient quand même assez bien remplis, et c'était bien ce qu'il y avait d'inquiétant. Certes, il avait confiance en ses capacités mais cette femme avait l'air très habile, elle aussi. La partie pouvait s'éterniser s'ils visaient trop à côté, et il n'avait pas envie de finir entrain de recracher ses tripes sur le sol en se tordant de douleur. Malgré l'alcool qu'il avait bu il tenait encore suffisamment, même si ça lui tournait la tête. Pour sa fierté personnelle, il devait gagner. Perdre le ferait se sentir extrêmement honteux. C'était ça son problème à lui, dès qu'on donnait un coup dans sa fierté il se mettait une idée dans la tête et impossible de l'en éloigner. Parce qu'il se sentait sans doute trop fort pour renoncer à quelque chose, et qu'il ne comprenait pas vraiment qu'il était loin d'être meilleur que tout le monde. Sauf qu'il ignorait à quel point il faisait une erreur et dans quoi il s'était embarqué. Dans quelle merde il venait de s'enfoncer. Parce que son adversaire, elle était coriace. Et peut-être même un peu trop redoutable pour lui.
    Le jeune homme attrapa une fléchette en premier. Il était calme, en position, cherchant le meilleur angle pour viser. Un pic de douleur vint de nouveau secouer son crâne et il grimaça. Doucement Abel. Attends que ça se calme. Il était hors de question de prendre trop de risques. Il fallait qu'il fasse tout ce qui était en son possible pour montrer ce qu'il valait, et hors de question de se défiler. Lorsqu'il se senti mieux, il lança la première fléchette et cette dernière vint très vite se planter sur la partie verte de la cible. Cinquante points au compteur sur quatre-cent. Il fallait qu'il continue comme ça. S'il n'arrivait pas à marquer les cent points du premier coup, autant commencer par viser les cinquante. Ce fut au tour de son adversaire de lancer et elle obtint le même nombre de points que lui, mais malgré tout le visage d'Abel se crispa ; elle avait été très proche de la centaine de points. Il souffla longuement en se disant que ce n'était que le début et que, même s'il perdait cette manche, il y en avait cinq. Toujours la possibilité de se rattraper sur les autres. Même s'il n'était pas ravi à l'idée de finir à boire cul-sec le tout premier verre.

    La seconde flèche marqua de nouveau cinquante points, mais la troisième vint buter contre le mur. Le brun déglutit. Il attrapa le verre dans ses mains et but la première gorgée. Mais pour le moment, sa rivale ne l'avait pas dépassé en terme de points, ils semblaient s'égaler tous les deux. Avec ce faux pas cependant, elle risquait de très vite reprendre l'avantage sur lui. Cette fois, son deuxième verre fut moins désagréable que le premier. Sans doute avait-elle demandé un alcool différent ? Celui là était un peu plus doux et la tête d'Abel ne le tiraillait plus autant. Néanmoins, il commençait à se sentir... bizarre, un peu plus léger.

    La soirée promettait d'être animée.
Vaska Sorokine
vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
24/100  (24/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 24 Autre
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Alucard Girlycard - Hellsing
× Appartement : Van Gogh
× Métier : Mercenaire au Bchobiti
× Epitaphes postées : 126
× Øssements140
Féminin
× Inscription : 07/11/2018
vampire
#7le 22.12.18 11:29
ft. Abel Loneheart
Vaska est au bar, et Vaska s'ennuie profondément. Mais un petit jeune est venu lui tenir compagnie, et il s'apprête à tomber dans le pire jeu qu'il puisse imaginer
Alors, c'est un vampire communiste qui entre dans un bar...
Tu écoutes les règles du vampire avec peu d'attention, tu as déjà ta propre technique après tout, tu sais exactement comment procéder. Tu acquiesces cependant lorsque le garçon finit et l'observes tirer.

Tu le vois être secouer par ce qui semble être une douleur soudaine, ah, c'est bien un jeune qui n'a jamais touché une goutte d'alcool de sa vie ça, cette réaction te fait légèrement pouffer. 50 points, pas mal. Tu tires à ton tour et te retrouve avec le même score, puis la partie continue. 100 contre 75, tu as touché le bleu. Mais tu regardes ton adversaire prendre une gorgée d'alcool après avoir raté son tir. Oh, pour l'instant tu ne vises pas le maximum de points...

C'est à ton tour, tu tires, 50 points, puis c'est à lui, 50 aussi. Lors de ton tir suivant tu n'atteins que 25, tu aurais bien raté ta cible afin de prendre une gorgée d'alcool, mais tu préfères respecter les règles du jeu. Tu as préparé tout un sympathique cocktail pour vous deux, tu as hâte de voir le garçon s'en délecter...

150 points partout, le garçon, emporté par les quelques grammes d'alcool présents dans son sang, parvient tout de même à marquer un 100, auquel tu applaudis avec un sourire. Tu remarques le légèreté de ton partenaire et prend une fléchette.

"Alors dis-moi garçon, t'as quel âge toi ? Tu dois pas être des nôtres depuis longtemps pour n'avoir jamais touché à une seule goutte d'alcool..." tu dis en lançant ta fléchette qui atterris en plein dans le bleu.

250 contre 175, encore un peu et l'un de vous deux aura droit au liquide qui miroite et attend tranquillement dans son petit verre.

Oh, tu ricanes déjà d'avance.
Afficher toute la signature


Vaska te rabaisse en #85092F
Abel Loneheart
vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
4/100  (4/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 17 Masculin
× Age post-mortem : 26
× Avatar : Shintaro Kisaragi / Kagerou Project | ©Issui
× Pouvoir : Stupidité
× Croisée avec : Une manette
× Logement : Appartement
× Métier : Barman
× Epitaphes postées : 464
× Øssements528
Féminin
× Inscription : 27/10/2018
× DCs : Lyra Wainwright
vampire
#8le 22.12.18 21:32

J'te paye un verre ? | Vaska

-Je... suis mort à 17 ans mais j'ai 26 ans en tout ! parvient à articuler Abel en entendant la question de la femme.

    C'était une drôle de sensation, de boire de l'alcool.

-Mais j'ai jamais bu d'alcool de ma vie en vrai, au final c'est... pas si mauvais que ça...

    Dans son esprit, c'était comme une bataille infernale entre ses envies et sa raison. Quelque chose lui disait de ne pas le faire, lui renvoyait sans cesse l'image de l’immonde personne qu'avait été son père en essayant de lui faire comprendre qu'il ne voulait pas être comprit. Pourtant, boire n'était pas si mauvais ? La peine qu'Abel avait ressenti au début de la soirée avait commencé à s'atténuer, petit à petit. Il n'avait plus envie de pleurer, il sentait son cœur moins lourd. C'était un sentiment qu'il n'arrivait pas à expliquer. Mais bizarrement, il ne voulait pas que ça s'arrête. Il voulait pouvoir se sentir léger aussi souvent, même si ça impliquait d'endurer des mots de tête ou de ne pas marcher droit.
    Le vampire reprit une autre fléchette. En réalité, le fait de voir son adversaire le dominer le motivait plus qu'autre chose. Et cette fois, le 250 contre 175  devint un 350 contre 175. Abel avait visé vite et un peu aléatoirement, et se retrouva surprit qu'il ai touché en plein centre. Un second 100. Plus que cinquante points et il allait la rattraper, sauf si elle marquait cent points et arrivait à reprendre l'avantage. Mais à son prochain tour, elle n'en marqua que cinquante, parvenant néanmoins à se hisser au dessus du seuil des 300. Ils retirèrent. 25 partout. Si Vaska marquait cinquante points, c'en était fichu d'Abel. Il ne devait pas rater.

Alors il se concentra comme il le pouvait.
Et la fléchette lui donna les points qu'il lui manquait.

    Abel poussa une exclamation de victoire, tandis qu'il regardait son adversaire terminer le verre cul-sec. Mais rien n'était gagné, il y avait encore quatre manches à remporter. Une victoire ne signifiait pas grand chose, sur le reste de verres qu'il leur restait à disputer.
    Comme la femme avait perdu, Abel la laissa commencer.
    Et elle marqua 100 points, d'office. Alors qu'Abel rata sa fléchette et dut commencer le verre le premier. La fois d'après, ce fut son tour de prendre le et le score du vampire s'éleva à 25. Plus il buvait, plus il se sentait tout drôle et plus il avait de mal à se concentrer.

« Mais qu'est-ce que tu fais ? » criait son esprit.
Pourtant, il ne voulait pas s'arrêter.
Parce que c'était une histoire de fierté à sauver, de quelque chose à protéger. Il voulait se prouver à lui-même qu'il était fort, prouver aux autres qu'il n'était pas un lâche et était capable de s'en tenir à ce qu'il disait jusqu'au bout. Les fléchettes volèrent, et ils en ratèrent bien plus que ce qu'ils ne pensaient. Mais sa rivale le devançait toujours. Abel avait 125 points, elle 300. Le brun tiquait mais pourtant, il avait du mal à se sentir paniqué ou en stress suite à cela. Comme si l'idée de devoir finir un verre cul-sec ne le dérangeait plus tant que ça. Après avoir raté plusieurs fléchettes Abel avait marqué deux fois cinquante points, et elle, elle avait fait une suite de cent.
   
    Le vampire souffla. Il la regarda avec un air un peu benêt, avant de lui adresser quelques mots.

-Woaw, t'es vachement forte, fit-il. Mais... mais j'vais te rattraper, c'est pas encore fini !

    100 points pour lui. Il se sentait confiant, parce qu'il n'attendait que ça, de gagner. Elle engagea sa fléchette. Il s'attendit à la voir marquer à côté, ou au mieux cinquante points. Mais... son projectile se figea bien au centre de la cible. Hésitant, Abel dût se résoudre à approcher le verre. Et là, c'est comme si sa conscience reprenait le dessus. « Ne fait pas ça, tu vas le regretter ! », qu'elle lui criait. Mais il ne voulait pas fuir comme un lâche. Il ne voulait pas entacher sa fierté. On lui aurait dit que c'était con et stupide ce qu'il faisait. Pourtant, il but. Et ce fut pour lui comme un coup d'une violence inouïe, qui manqua de le faire tomber à la renverse.
Vaska Sorokine
vampire

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
24/100  (24/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 24 Autre
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Alucard Girlycard - Hellsing
× Appartement : Van Gogh
× Métier : Mercenaire au Bchobiti
× Epitaphes postées : 126
× Øssements140
Féminin
× Inscription : 07/11/2018
vampire
#9le 23.12.18 21:40
ft. Abel Loneheart
Vaska est au bar, et Vaska s'ennuie profondément. Mais un petit jeune est venu lui tenir compagnie, et il s'apprête à tomber dans le pire jeu qu'il puisse imaginer
Alors, c'est un vampire communiste qui entre dans un bar...
"Oh non ! J'ai perdu la première partie, ah la la je vais devoir boire cet affreux shot, quelle horreur !" tu te dis intérieurement en finissant la boisson d'un trait. Ton sourire se fait, fantastique, tu adores ça. Quelle meilleure boisson que la vodka ? Plus de vodka probablement, avec... du chocolat chaud. La boisson chocolatée mélangée à l'élixir divin, tu connais difficilement un meilleur mélange que celui-là.

Mais c'est justement maintenant que tu dois te concentrer un minimum, car ton plan commence. Tu marques en plein dans le mile, une fois, puis une autre. Tu reprends de l'avance, oh, il n'aurait jamais dût accepter le gamin, ce sera sa perte, tu le sais. Lui semble s'en douter, mais est-ce que ça a de l'importance à ses yeux ? Apparemment pas. Dommage pour lui, tu penses, après tout, ce n'est pas ta faute si il a accepté, ce n'était que sa responsabilité.

"Woaw, t'es vachement forte, fait remarquer le garçon. Mais... mais j'vais te rattraper, c'est pas encore fini !

-J'espère bien que ce n'est pas encore fini, garçon !" tu réponds avec un sourire.

Trop tard pour lui, tu as brisé ta cible en plein cœur, et tu le regardes finir le verre. Oh, tu n'es pas désolée, loin de là, tu es enchantée. Et tu le regardes presque s'effondrer au sol après son... troisième verre ? Et pourtant tu n'avais pas choisi les vodkas les plus fortes, ce sera plus rapide que prévu.

Tu poses ta main sur son épaule et lui souris en lui tendant sa fléchette, et la partie continue. Là, c'est le carnage, tu l'écrases, haut la main. Il te suffit juste de te concentrer un peu, et voilà que tu marques 100 points, 50 comme minimum. Pas une seule fois tu ne lui laisses une chance, il y a bien un lancer où tu as raté ta cible pour lui laisser un peu d'espoir, mais c'est tout. Tu agrémentes les parties de quelques compliments sur sa visée et remarques sur les serveurs, mais sans jamais le quitter des yeux. Tu es sans pitié, et c'est à lui de boire, une fois, puis une autre.

"Tu tiens le coup gamin ? tu demandes avec une sollicitude feinte. J'aurais dût te prévenir, mais je m'en sors plutôt bien quand on en vient aux fléchettes..."
Afficher toute la signature


Vaska te rabaisse en #85092F
Pseudo :

forums partenaires