avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Autre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : Nom - Manga/Jeu
× Péripéties vécues : 5
× Øssements26
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 07/11/2018
× Présence : complète
0Autre0Nom - Manga/Jeu52616Féminin07/11/2018complète
J'écris ma fiche !
J'écris ma fiche !
0Autre0Nom - Manga/Jeu52616Féminin07/11/2018complète
#1 le 09.11.18 8:34


J'ai deux personnes dans ma vie : Tommy et Cas ! Tu veux les voir ?


identité
Nom : Sorokine
Prénom : Vaska
Date de naissance : 05/01/1933
Date de mort : 08/03/1953
Nationalité : Ukrainienne de sang, Russe de patrie
Langue(s) parlée(s) :
[+] Anglais
[+] Russe
[+] Espagnol
[~] Ukrainien
[~] Japonais
[~] Français
[~] Chinois
Race : Vampire
Personnage de l'avatar : Alucard Girlycard - Hellsing






physique
Couleur de peau : "Pâle, très pâle. La Sibérie ça déconne pas."
Couleur des cheveux : "Noirs de jais, comme mon â~ *tousse tousse tousse*
Longueur des cheveux : "La longueur pouvant être atteinte en plus de dix ans de non découpage. Avec une frange en prime."
Couleur des yeux : "Rouge sang, celui de mes enne~ *tousse tousse*" Ses yeux sont l'effet secondaire d'une potion aillant servit à augmenter ses réflexes et sa précision en matière de tir après "l'incident", mais ses yeux ont un jour été d'un bleu glaçant. Vaska a aussi des cernes noires témoignant de ses peu nombreuses heures de sommeil.
Corpulence : "Petite, une petite corpulence qui me donne l'air d'un enfant, ou d'une femme n'aillant jamais atteint la puberté, au choix."
Taille : "Un mètre cinquante-trois. J'avais dit petite corpulence."
Style vestimentaire : Généralement Vaska portera une chemise noire avec une veste de costume blanche, des pantalons, gants et chaussures blancs ainsi qu'un trench-coat blanc lui aussi. Le tout parfois rehaussé d'une longue écharpe elle aussi blanche et d'une toque russe de la même couleur. Une cravate rouge vient compléter le tout bien sûr, un peu de couleur n'a jamais fait de mal à personne.
Parfois Vaska s'autorise des petites folies et se vêtit tout de noir, mais jamais Vaska ne change réellement de style vestimentaire.
Piercing(s) : "Pas pour moi." Vaska n'a... n'avait pas le droit.
Tatouage(s) : "Un pentagramme sur ma main droite." Pour cacher sa cicatrice. "Passke les pentagrammes c'est zoli."
Habitudes : - "Je discute souvent avec Tommy et Cas, mes deux meilleurs a~" Vaska ne parle à personne. Donnez à Vaska un ami, faites un don.
- Lorsque Vaska s'ennuie, il lui arrive de sortir son fidèle ARMS .454 Casull Auto, surnommé Cas', et de le nettoyer un peu. Des vieilles habitudes difficiles à perdre, même après la mort.
Autre : "On me surnomme Blanche Neige, mais ta pomme tu te la fous là ou je pen~"*tousse*
Vaska a un sang de type B, yey.



précisions
Vaska est un homme ou une femme, ça n'en fait aucun doute. Quant à savoir lequel des deux sexes lui attribuer, c'est une autre histoire. La plupart des personnes prennent Vaska pour une petite fille, d'autres pour un petit garçon, ou au mieux pour une femme sur qui la puberté n'a eu aucun effet. La vérité est que Vaska préfère parler en anglais "LA LANGUE DES HERETIQUES" afin de ne pas divulguer son sexe, mais Vaska va la plupart du temps se plier à ce que son interlocuteur pense être la vérité, et ce que nous ferons pour parler de Vaska. Vaska n'est pas agenre, gender-fluid ou bi-genre, Vaska aime tout simplement garder le mystère sur sa véritable nature. Peut-être quelqu'un la découvrira-t-elle un jour ?



caractère
Vaska est une personne plutôt talentueuse, au court de ses nombreuses années de vie (et de mort), Vaska a apprit a faire plusieurs choses. Énumérer tous ses utiles (inutiles, et passablement sadiques) talents et passe-temps serait faire une longue liste sans grand intérêt, qui ne ferait de plus qu'augmenter la supériorité et le narcissisme que Vaska ressent déjà.
Vaska est au dessus de toi, et Vaska le sait, il peut même parfois lui arriver de te rabaisser sans aucune raison particulière. Son constant sourire ironique montre à lui seul la profonde supériorité et le mépris que Vaska éprouve envers tous. Tu l'auras compris, Vaska est une personne arrogante, enfin juste un peu.
Vaska apprécie tout particulièrement ses combats, ou du moins ses éliminations. Sentir la personne sous sa coupe, à sa merci, lui donne un sentiment de jouissance macabre. Vaska est aussi particulièrement sadique, avec qui que ce soit; donc fais attention, et fais en sorte de ne jamais te retrouver en situation de faiblesse en sa présence. Vaska se laissera facilement emporter dans un combat que Vaska juge "intéressant", au mépris des bonnes manières et d'un langage correct. Ce n'est pas pour autant que Vaska n'est pas sociable, au contraire. Vaska te montrera avec grand plaisir ses deux meilleurs amis, et peut-être même engager une conversation avec toi, qui sait ?
Après tout, Vaska est un cadavre plein de ressources, aimant les plaisanteries, les jeux de mots et les nuits de pleine lune. Peu de personnes considèrent Vaska comme une personne ennuyeuse, mais souvent ennuyante. Vaska a tendance à attirer les ennuis, et encore plus souvent à aller les chercher. Après tout, Vaska adore se battre, bien que Vaska n'en ai pas souvent l'occasion.
Mais...
Peut-être Vaska a en réalité une rancœur, une douleur cachée ? Peut-être cette façade ne sert en réalité qu'à cacher l'immense solitude qui l'accable ? Peut-être que Vaska est quelqu'un de... TRISTE ET FAIBLE ? Probablement pas, ce serait parfaitement ridicule et insensé. Quelles idées idiotes te viennent à l'esprit ? Reprends-toi ! Vaska n'est pas n'importe qui. Vaska est simplement une personne un peu... particulière.


histoire

[Pour une plus facile écriture et lisibilité du texte, le pronom féminin sera utilisé afin de décrire Vaska, cela bien sûr ne doit pas être prit comme un fait absolu quant au véritable sexe de Vaska, mais plutôt comme une flemme de l'auteure. Merci.]

5 janvier 1933, Kiev, actuelle Ukraine
Naquit en ce jour peu glorieux une jeune personne au prénoms et noms longs et imprononçables pour le commun des mortels d'Europe de l'Ouest. Cela arriva durant cet aussi peu glorieux, terrible, atroce Holodomor. Cette famine nationale, programmée par l'URSS, qui eut un effet atroce sur la famille de la petite Vaska. Le père de la famille était politicien, ou du moins tentait de l'être, avec les maigres restes de liberté qu'il lui restait, c'est à dire proche de 0.
L'enfant aîné de la famille mourut en premier, suivi de sa grand-mère, puis du frère cadet. Seuls restèrent Vaska, sa mère, et son père. Alors que sa mère se prostituait dans les rues de Kiev, son père tentait tant bien que mal de se cacher des autorités, qui le soupçonnaient de trahison et de complot. Ce fut alors que la vie de Vaska bascula d'une manière qu'elle n'aurait jamais put imaginer, et dont jamais elle ne se souviendrait.
Un jour, ils entrèrent chez eux, en faisant tomber la porte avec un grand bruit. Personne ne s'y attendait, personne n'avait voulu s'y attendre. Les parents étaient dans la cuisine, l'enfant, introuvable. La mère tenta de prendre la fuite par la porte, à grand cris, elle tomba sur place. Le père se mit à genoux, et supplia, lécha les bottes des officiers et implora à grand cris leur miséricorde, mais rien n'y fit. La seule chose qu'ils désiraient savoir était : où est l'enfant, car seul ce membre de la famille restait introuvable, jusqu'à entendre un gémissement étouffé. Les agents arrachèrent les portes de l'une des armoires, et trouvèrent le bébé, un sac en plastique sur le crâne.
Plus de 2 500 personnes commirent des actes de cannibalisme pendant cette atroce période.

1er janvier 1938, Moscou, URSS
Vaska, alors presque âgée de 5 ans, s'apprête à entrer dans l'une des plus longues périodes de sa vie. Jusqu'à maintenant, c'était sa situation "d'invitée politique" ainsi que la clémence de ceux qui l'avaient "sauvée" qui l'avaient maintenue en vie. Mais désormais son père était devenu inutile, alors que faire d'elle ?
Simple, utile, et terriblement efficace. Ils avaient des enfants à leur disposition, des esprits faibles, jeunes, purs et faciles à modeler. Alors ils en firent ce que n'importe quel autre régime totalitaire ferait. Des espions.
Ce fut ce que Vaska s'entraîna à être, et ce qu'elle serait pour le restant de sa vie.


5 janvier 1945, Sibérie, URSS
"Heureusement pour toi ce n'est pas trop tard, nous sommes persuadés que ça va fonctionner, pas comme pour les autres. Tu sais qu'après ça, tu seras quelqu'un de différent. Ça va te faire mal, mais ce sera passager. Après tu ne sentiras plus rien. Résiste, pour la Patrie."
En effet, ce ne fut que passager, et terriblement douloureux. Jamais Vaska n'oublierait cette douleur, qui serait à jamais gravée dans sa chair. Car en plus d'une cicatrice sur sa main droite, jamais la chair de Vaska ne changea, elle aurait à jamais, même dans sa mort, son corps d'enfant de 12 ans, comme prisonnière de la glace. Pour toujours.

8 avril 1946, Moscou, URSS
Une grande pièce, un homme, grand, puissant, se tenant les bras dans le dos, comme si le monde lui appartenait, comme si tous étaient à son service, prêts à tout pour lui. Et c'est le cas. Se tiennent devant lui, à genoux, le fleuron des enfants de l'URSS, qui sont sur le point de devenir les tous premiers agents de la police secrète gouvernementale, le MGB.
"Certains on l'air jeunes, certes. Mais ils sont, et seront entraînés de la meilleure des façons, vous pouvez en être certain."
L'homme aperçoit l'enfant aux cheveux noirs et au teint de lait et s'avance vers lui, lui demande son âge, et enfin son nom, comment l'appelle-t-on ?
"белый снег," répond l'enfant sans lever son regard.
Blanche Neige, répète l'homme avec lenteur, un nom bien ironique pour ce qui t'attend, camarade, ajoute-t-il avant de tourner ses talons et retourner dans son bureau.
L'enfant pour sa part, est à bout de souffle, les joues en feu. Jamais elle n'aurait cru avoir un si grand honneur, et elle saurait s'en montrer digne. Elle répondrait aux espérances, non, à l'ordre de son chef, avec la plus grande minutie.

8 mars 1953, Kiev
Dire que tout fini là où tout a commencé serait une bien triste, mais néanmoins véridique, ironie. Dire que le surnom qui avait été donné était, lui aussi, ironique, avait été un euphémisme. Bien d'autres noms lui avaient été attribués, mais alors âgée de tout juste 20 ans, la jeune femme n'avait que faire des surnoms, bien qu'elle les porte avec fierté. Le seul qui lui importait était белый снег, Belyy Sneg, Blanche Neige. C'était celui qui avait été prononcé par son maître, son chef, et resterait pour toujours gravé dans sa mémoi...
"Yabloko, dit une voix derrière elle.
- Dis-moi, Pauk ? répond-elle sans se retourner.
- T'as entendu les nouvelles ?" continue la voix en se mettant à sa hauteur.
Il s'agit de Chernyy Tkach, le Tisseur Noir, son... ami ? associé ? esclave, c'était son esclave. Il était sous ses ordres depuis peu et était talentueux, un peu trop même. Malgré son jeune âge, il avait mené à bien plusieurs missions, et la jeune agente ressentait vers lui une légère empathie qui grandissait en même temps que ses exploits.
"J'imagine que toi oui ! répond celle aux longs cheveux noirs.
- Le vieux, il est mort."
Elle ne s'arrêta pas de marcher, mais ses pas se firent plus lents. Sur la berge de la rivière, le vent froid de l'hiver fouettait ses joues et faisait voler ses cheveux. C'était comme si une partie de son monde s’effondrait. Elle serra sa main autour de la crosse de son fidèle Thompson, caché sous son manteau, il lui permettait de se sentir plus attachée à la réalité, même si, à l'instant même, il lui semblait bien inutile.
"Nous survivrons, la Patrie survivra, dit-elle en s'arrêtant. La Patrie survivra toujours.
- Je n'en doute pas le moins du monde, répondit le garçon en se plaçant devant elle, appuyé sur son propre fusil, une cigarette à la main. Ecoute, Vaska je me demandais si tu..."
La jeune femme se tourna subitement vers lui, jamais personne ne l'avait appelée par son surnom. Encore moins lui. Et c'était un manque de respect rare. Mais elle se sentait à peine présente, et au lieu de le regarder lui, son regard était porté dans le vide, un point invisible quelque part dans l'espace.
Le jeune homme écrasa sa cigarette contre la sol en regardant au loin.
"Si je quoi ?
- Vaska, si j'ai rejoins cette mission, ce n'est pas pour la Patrie, dit-il en se tournant vers elle. Je ne suis pas vraiment russe Vaska, je..."
Et soudain, il s'effondra sur lui-même, sa bouche à demi-ouverte, au milieu d'une phrase, et ses yeux agrandis par la stupeur. Ralentie par ses sentiments contradictoires, la jeune femme se tourna vers l'assaillant, trop tard.
Ils étaient deux, grands, et forts. Le premier la saisit, le deuxième attrapa le corps sans vie du garçon et le jeta par dessus la rambarde, sous les yeux vides et impuissants de Vaska. Son esprit était, lui aussi, vide. Les deux ombres la saisirent, et deux douleurs fulgurantes et simultanées la transpercèrent. Elle ne savait pas ce qui lui arrivait, mais elle ne ressentait plus rien depuis longtemps déjà, et regarda avec impassibilité le corps du jeune homme tomber dans l'eau glacée de Kiev. Puis elle mourut.

Plus tard, à un moment ou un autre, Tokyo des Morts
Vaska s'était rapidement habituée à sa nouvelle condition. Voire plus, elle en était enchantée. Bien que ne pouvoir aller dans le monde des vivants que très rarement fut un inconvénient, cela ne l'empêcha pas de continuer ses activités au sein du KGB, néanmoins en tant qu'agent plus... discret. Elle était, et est toujours, surtout chargée des assassinats, le travail d'une nuit, une journée au grand maximum.
En parallèle, Vaska commença à se faire une petite réputation au sein du monde des morts. Le travail dont elle s'occupait avec grande joie était simple, faire bouger un peu les choses, venger tel ou tel spectre, envoyer quelqu'un de l'autre côté...
Non, franchement, sa vie en tant que morte était fantastique. En plus, elle avait conservé ses deux meilleurs amis, que demander de plus ?

4 août 1996
Vaska avait faim, elle n'avait jamais eu aussi faim. Et voir cet humain ne l'aida pas. Elle n'aurait pas dût, ce n'était pas dans ses plans. Elle n'aimait pas blesser les enfants pour se nourrir. Mais elle avait faim.
Et il ressemblait tellement, tellement à Tkach...

Elle resta des années sans le chercher, elle n'en avait pas le courage, elle préférait oublier. Cependant, sa culpabilité et sa curiosité la poussèrent à partir à la recherche des parents du garçon, et elle les trouva. Eux et leur toute nouvelle engeance. Vaska avait oublié avec quelle rapidité les humains pouvaient oublier.

7 décembre 2017, Russie "L'incident"
Au bout de quelques minutes, Vaska décida d'allumer ses écouteurs. Les allemands avaient beau ne pas monter haut dans son estime, elle avouait qu'ils savaient faire de la musique.
La mission de Vaska était de... disons faire des recherches sur l'un des collaborateurs du gouvernement, la mafia. Des rumeurs circulaient sur une fuite, et Vaska allait devoir y remédier, si elle le jugeait nécessaire. Patiemment, en haut d'une petite colline qui surplombant un lac, sous un arbre couvert de neige, la vampire attendait. Elle attendait l'instant où les deux jeunes gens lui donneraient son signe. Bien sûr, c'était à elle de juger quel serait ce "signe", mais elle était sûre qu'ils ne tarderaient pas.
Il s'agissait d'une jeune femme au courts cheveux blonds, ainsi que d'un garçon à la chevelure claire, ils semblaient... Jeunes. Mais Vaska avait dut avoir à faire avec bien plus jeune, elle n'éprouverait aucun remord, comme toujours. Pourquoi en aurait-elle ? C'était tellement bon après tout de sentir des vies au creux de sa paume. Ou en l’occurrence, sur la gâchette de son fusil de précision.
Alors qu'ils étaient engagés dans leur discussion, Vaska mesurait d'un œil expert l'épaisseur de la glace. Celle-ci se révéla être excellemment fine, mais pas trop. Le coup promettait d'être court, précis, et mortel.
Ou du moins ce fut ce qu'elle pensa, jusqu'à sentir le vent froid de l'hiver fouetter ses joues et faire voler ses cheveux. Elle serra sa main autour de la crosse de son arme et respira un coup, pour se sentir plus connectée à la réalité. Non, cet instant n'avait strictement aucune similitude avec... "ce jour-là". Aucune. Il n'y avait ni rivière, ni vampires assoiffés de sang. Juste un lac, et une vampire assoiffée... de sang.
As proud as the dead, vampires are back
Countdown the strike and prepare for attack
Alors qu'elle chantonnait d'une voix presque imperceptible les paroles, elle vit avec délice ses deux cibles en venir aux mains.
And you know soon you'll be dying
Un conflit apparent éclata, et Vaska dut à peine lire sur leurs lèvres pour comprendre. L'amitié était vraiment une belle chose.
Break all the chains and wait for the time
Elle savoura cet instant de domination, et tira.
Dead boys don't cry
La balle atteignit la jeune femme blonde. Vaska pesta, elle avait raté son objectif, de peu. Elle rechargea et tira à nouveau, sur la glace cette fois, juste histoire de l'aider un peu à faire disparaître les deux personnages secondaires.
Connaissant déjà la suite et perturbée comme elle l'était, Vaska se leva et quitta les devants de la scène, ou du moins ce fut ce qu'elle pensa.
Elle vit une ombre précipitée s'éloigner au loin. Vaska lâcha une insulte et posa son fusil sur son épaule avant de tirer dans le dos de sa victime. Elle s'approcha un instant afin de vérifier l'identité de sa victime en élevant son visage vers elle, elle allait bien sûr l'oublier, mais qui sait, peut-être lui se rappellerait-il d'elle.
Pour de bon cette fois, elle quitta l'endroit, non sans avoir auparavant rangé son arme dans son étui de basse. Alors qu'elle marchait tranquillement vers la porte vers le monde des Morts la plus proche, elle croisa un jeune garçon, courant vers la scène de crime. Si il était arrivé une minute auparavant, elle n'aurait pas fait trois, mais quatre pierres d'un coup...
Peu importait. Elle n'avait, comme toujours, aucun remord, quoique un net problème de visée à régler au plus vite. Mais aucun remords, et presque aucun souvenir, pour cette nuit funeste.
Après tout, les morts ne pleurent pas.

[Toujours en cours d'écriture]


derrière l'écran
Prénom/surnom : Lethal Squidhead, Grande Prêtresse du Poulpe Tout Puissant, Grande Prêtresse de Cthulhu, Satan
Age : Euuuh... MAMAN J'AI QUEL AGE ? Ah, 16 ans apparemment.
Comment t'es arrivé sur PaB ? J'ai reçu un lien à une très bonne taverne de la contrée de Discord, vous connaissez ?
Le smiley que tu préfères ici ? J'hésite beaucoup, j'arrive pas à choisir, donc eux : parce que c'est beau putain parce que DAMN SHAKE THEM UP et je me sens très représentée par smiley
Tes mangas préférés ? Hellsing (Ultimate), Full Metal Alchemist (Brotherhood), Tokyo Ghoul, Made in Abyss... DU SAAAAAAAANG ah et Eclats d'Ame aussi. Et Homestuck KOMMEN SA C PA UN ANIME


©️️joshua rokuro pour peek a boo!
avatar
× Evolution :
× Image : Blood eater × Age de la mort : 13 Masculin
× Age post-mortem : 17
× Avatar : Yukine - Noragami
× Appartement : Gagarine
× Métier : City Hunter pour le Bchobiti
× Péripéties vécues : 62
× Øssements133
× Age IRL : 19 Masculin
× Inscription : 30/10/2018
× DCs : /
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/100  (0/100)
Blood eater13Masculin17Yukine - NoragamiGagarineCity Hunter pour le Bchobiti6213319Masculin30/10/2018/complète
J'écris ma fiche !
J'écris ma fiche !
Blood eater13Masculin17Yukine - NoragamiGagarineCity Hunter pour le Bchobiti6213319Masculin30/10/2018/complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t3861-adonis-time-to-have-funhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3870-adonis-dead-just-wanna-have-fun
#2 le 09.11.18 9:07
Bienvenue ! Ton perso a l'air rigolo.te, j'ai hâte d'en lire plus !
Bon courage pour ta fiche ! Piupiu
Afficher toute la signature


Je parle russe en #730800, japonais en #00CC66,
anglais en #CC9900 et la langue des signes en #DDA0DD.
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 83 Masculin
× Age post-mortem : 85
× Avatar : Hiccup « Horrendous » Haddock III - How To Train Your Dragon
× Appartement : Lascaux
× Péripéties vécues : 207
× Øssements655
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 09/09/2017
× DCs : Joshua Rokuro, rien que ça :uh:
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/100  (0/100)
83Masculin85Hiccup « Horrendous » Haddock III - How To Train Your DragonLascaux20765521Féminin09/09/2017Joshua Rokuro, rien que ça :uh:complète
Oooh nooooooon.
(Dc de Josh)
Oooh nooooooon.(Dc de Josh)
83Masculin85Hiccup « Horrendous » Haddock III - How To Train Your DragonLascaux20765521Féminin09/09/2017Joshua Rokuro, rien que ça :uh:complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t2360-luap-o-oh-nooooon-j-ai-fait-une-tache-de-fraises-molles-sur-ma-cravate-laidehttp://www.peekaboo-rpg.com/t2826-paupaul-sa-vie-son-oeuvre-rp-1-2-liens-open#76991
#3 le 09.11.18 14:36
HELLO BIENVENUE !
Voilà la troisième engloutie par la glace, then je vous attendais, monsieur bond

Courage pour remplir la fiche, j'av l'avatar m'a surpris j'ai hâte de voir son histoire
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 14 Masculin
× Age post-mortem : 36
× Avatar : Alucard de Hellsing
× Appartement : Van Gogh
× Péripéties vécues : 306
× Øssements94
× Age IRL : 23 Féminin
× Inscription : 13/08/2017
× Surnom : le chimpanzé
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
3/100  (3/100)
14Masculin36Alucard de HellsingVan Gogh3069423Féminin13/08/2017le chimpanzécomplète
vampire
vampire
14Masculin36Alucard de HellsingVan Gogh3069423Féminin13/08/2017le chimpanzécomplète
#4 le 10.11.18 17:55
omg omg une autre version de Alucard **
Je t'aime déjà 8D
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Autre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : Nom - Manga/Jeu
× Péripéties vécues : 5
× Øssements26
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 07/11/2018
× Présence : complète
0Autre0Nom - Manga/Jeu52616Féminin07/11/2018complète
J'écris ma fiche !
J'écris ma fiche !
0Autre0Nom - Manga/Jeu52616Féminin07/11/2018complète
#5 le 11.11.18 11:51
Vaska n'est pas rigolot.e, Vaska est MORTEL.LE  

Nous sommes légion, et déjà parmis vous

ALUCARDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD, pardon je me suis laissée emporter. B'jour papa... grand frère ? oncle ? cousin ? alter ego ?
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 22 Féminin
× Age post-mortem : 102
× Avatar : Makoto Niijima - Persona 5 (c) Sacha (x3) + Adonis (x1) + Moi (x1)
× Appartement : Michalak
× Métier : Chef d'Hermès au Bchobiti + Guitariste des Crazy Revival
× Péripéties vécues : 184
× Øssements244
× Age IRL : 19 Féminin
× Inscription : 30/10/2018
× Surnom : Mamie
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
12/100  (12/100)
22Féminin102Makoto Niijima - Persona 5 (c) Sacha (x3) + Adonis (x1) + Moi (x1)MichalakChef d'Hermès au Bchobiti + Guitariste des Crazy Revival18424419Féminin30/10/2018Mamiecomplète
vampire
vampire
22Féminin102Makoto Niijima - Persona 5 (c) Sacha (x3) + Adonis (x1) + Moi (x1)MichalakChef d'Hermès au Bchobiti + Guitariste des Crazy Revival18424419Féminin30/10/2018Mamiecomplète
#6 le 12.11.18 1:49
Tu me fais peur !

Mais une vampire Russe, je ne peux qu'adhérer !

Alors bienvenue à toi !