Bienvenue jeune vivant !
Le Monde des Morts n'attend que toi, es-tu prêt à passer de l'autre côté ?
Rejoindre l'au-delà
Naviguer sur le Styx
ConnexionConnexion  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Rechercher
Tinek cherche plusieurs partenaires pour réaliser ses idées en rapport avec les potions
en partenariat avec...
Nano RoleplayNevada's GodfatherNew Life.comEsquisseTasty TalesSanctuary of Heart
Aller à la page : Précédent  1, 2
Les premiers pas, puis catastrophe {PV Susanoo}
avatar
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
14/15  (14/15)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 20 Féminin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Enakei
× Appartement : Kiss
× Métier : Photographe indépendante
× Epitaphes postées : 337
× Øssements626
Féminin
× Inscription : 28/08/2018
lémure
Terminé #11le 02.01.19 13:08
L'espoir fait vivre.

Il est vrai, enfin dans notre cas, c'est un peu plus difficile. Mais j'entends l'ironie dans sa voix. Je souris. Je regarde ses doigts jouer sur son gobelet. Je réfléchis un peu, je divague, loin. Je ne me rends pas vraiment compte qu'il me regarde et me sonde de ses yeux marrons. Il finit par me demander si jamais je ne trouve pas ma "muse" est-ce que je me retournerais vers le mannequinat.

" - Je n'y ai pas vraiment réfléchis. Sûrement que je laisserais la photo de côté pour me trouver une autre passion. Si je ne trouve pas c'est que c'est un signe que c'est définitivement fini pour moi également. Par contre, le mannequinat, je l'ai laissé dans le monde des vivants et je ne compte pas le reprendre ici. Ce n'était pas fait pour moi. "

Je ne me suis jamais sentie à ma place devant l'objectif. Je n'étais pas moi même et ça me posait un gros problème d'éthique. J'en avais marre de faire semblant, d'être quelqu'un que je n'étais pas. De devoir cacher tout ce que j'aimais et étais. Je n'étais pas faite pour jouer un rôle de fille parfaite. Moi j'aimais m'amuser, j'aimais profiter de la vie et tout cela m'était proscrit. Alors j'ai préféré en arrêter là avant qu'il ne soit trop tard. Je me demande si cela a été pareil pour Sus, la question me brûlait les lèvres mais, ce n'était peut-être pas encore le moment.

" - Toi ça te dirait de retrouver ce monde là ? Ou ce serait pour ton plaisir personnel d'être photographié, sans que ça prenne des proportions énormes... Juste des photos pour toi ? "

Je ne m'attendais pas à ce qu'il me réponde franchement mais ça me permettrait de savoir si je pourrais lui proposer une collab'. Je ne rendrais pas ses photos publiques, mais ça me donnerait de l'inspiration, ça me redonnerait sûrement du courage à enclencher mon projet.

Capter les émotions humaines est bien plus fascinant qu'un coucher de soleil.

Je n'étais pas sûre d'avoir bien tout compris. Mais suffisamment pour comprendre le sens de sa phrase.

Je suis bien d'accord avec ça; enfin je le suis depuis peu. Avant pour moi, le paysage avait quelque chose que les hommes n'ont pas. Une beauté cachée incomprise. Et moi je voulais capter cette beauté si rare. Mais petit à petit je me suis lassée de ses splendeurs endormies. Il me fallait autre chose, un nouveau challenge. L'homme.

" - C'est fascinant, captivant et surtout c'est un énorme défi pour moi. "

Je plongeais mon regard dans le sien. Il comprenait un peu ce que je voulais dire et ce que je souhaitais capturer.  Ce que je souhaitais immortaliser. L'âme humaine et ses émotions.
Je finissais mon mocca, avant de joindre les mains sans le quitter des yeux.

" - Sois ma muse Susanoo. "



Code couleur :#4EA9A0
Afficher toute la signature


avatar
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
42/15  (42/15)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 21 Masculin
× Age post-mortem : 21
× Avatar : oikawa tooru | haikyuu!!
× Appartement : Jolly Jumper
× Métier : glandeur
× Epitaphes postées : 313
× Øssements1678
Féminin
× Inscription : 25/08/2017
× Surnom : le gecko
× DCs : HANAE JEANINE SAITO
lémure
Terminé #12le 02.01.19 14:26
tâche de café ,.
sur chemise blanche
Elle part loin,
dans sa réponse.
Mais au fond,
c'est pas si lointain.

Parce que ce qu'elle dit, de nouveau, résonne en écho dans les pensées de Susanoo. Laisser le mannequinat dans le monde des vivants, abandonner toute cette aura qui ne lui plaisait absolument pas ; Cho Moon Lee a fait exactement la même chose — froissée la feuille blanche sans aucune impureté — déchirée la page de ce passé dont ils ne veulent plus entendre parler. Il ne peut s'empêcher de noter ce hasard, la probabilité qu'ils se recroisent ici avec un objectif plus ou moins similaire pour leur après-vie.
Il hoche la tête tout en --

il l'écoute
il ne l'entend pas
mais il l'écoute
le son de sa voix
et son histoire au goût chocolat

Evidemment, elle lui renvoie la question — ah, c'est donnant-donnant, Susanoo ! ; mais lui n'est pas comme ça, lui n'arrive pas à se dévoiler aussi vite, à retirer de son visage ce joli voile blanc qui masque ses expressions. Alors, il esquisse simplement un sourire, hoche négativement de la tête.
Et laisse échapper dans un souffle --

En fait, ça dépendrait de la proposition, j'suppose.

Il a toujours eu besoin ; de l'approbation des autres pour se sentir bien, du regard fasciné pour avoir le sentiment d'être aimé. Revenir au mannequinat lui semble impossible mais il sait qu'il recherche constamment le support de ceux qui l'entoure -- tu es beau, tu es grand ! tu es la raison qui va me rendre heureux et me donner de l'argent ! ; ah, Susanoo -- tu as trop haï ce monde pour vouloir y retourner.

sois ma muse, Susanoo

Le temps semble se suspendre.
(respiration coupée)
(cœur en arrêt)
La proposition est audacieuse mais c'est Cho Moon Lee ; il ne la connait pas vraiment mais assez pour avoir noté, pendant ces gala où elle devait jouer le rôle de la poupée, son côté direct, sa façon bien à elle d'amener les réponses qu'elle souhaite entendre. Elle est intéressante, cette nana — différente, mais pourtant venant de son monde à lui -- il sait qu'elle peut comprendre ce qui semble flou pour tous les autres.
Il se racle la gorge.

C'pas déjà le cas ?

(sourire espiègle)
(il boit une gorgée de sa boisson encore chaude)
(sérieux, de nouveau)

Il pose son regard chocolat sur elle -- elle qui le détaille de ses iris pétillantes ; elle sait ce qu'elle veut. Il n'a pas encore dit oui mais il n'a pas dit non. Comme toujours, Susanoo alterne, joue avec les mots et les décisions pour ne pas avoir à donner son choix trop vite. Même si au fond — il n'a rien à prendre à accepter ou à refuser.

Si t'arrives pas à capter mes émotions à travers tes photos, ça sera pas d'ma faute, on est d'accord ?

en cas d'échec du défi
rejeter la faute
sur
autrui

Ça fait plus d'un an, continue-t-il mais cette fois-ci, il détourne le regard, évite le sien (parce qu'il évoque un passé qu'il souhaite oublier) -- J'ai laissé ça dans ma vie d'avant, en fait. Pourquoi j'devrais dire oui à toi et pas un autre ?

Il la teste simplement --
Pour simplement en savoir plus.


elle a piqué sa curiosité —
darren criss. @ atf
avatar
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
14/15  (14/15)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 20 Féminin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Enakei
× Appartement : Kiss
× Métier : Photographe indépendante
× Epitaphes postées : 337
× Øssements626
Féminin
× Inscription : 28/08/2018
lémure
Terminé #13le 02.01.19 15:26
Réputation du message : 100% (1 vote)
Il écoute, il m'a l'air attentif et intrigué. Il échappe à mes questions, en répondant parfois des choses un peu décalées. Il répond sans vraiment répondre au sens propre de mes questions. Il lui faudra du temps avant de m'accorder sa totale confiance. J'en suis totalement consciente.
Mais bon, qui ne tente rien n'a rien.

J'ai connu le dureté du monde des strass et des paillettes. Il y a toujours l'envers du décor. En face de nos fans, nous nous devons d'être irréprochables. Parfait, même si je puis dire. Alors qu'au fond nous ne sommes que de simples humains. Nous devenons des pantins animés, façonnés de manière à plaire au public. Notre but, séduire le monde, devenir des modèles à suivre, en mettant de côté nos défauts quand nous sommes sous le feu des projecteurs. Nous ne sommes que des acteurs, jouant un rôle devant des milliers de personnes. Susanoo et moi, avons abandonné ce milieu de charognards, parce qu'il nous détruisait à petit feu. Certains sont assez forts pour y rester. Moi je ne l'étais pas assez.

Ce n'est pas ce que j'ai envie de faire de Sus. Je ne veux pas faire de lui une nouvelle icône à suivre. Il tente une blague, alors qu'il perd constance. A vrai dire, là je l'ai un peu perdu. Il semble face à un dilemme.

Si t'arrives pas à capter mes émotions à travers tes photos, ça sera pas d'ma faute, on est d'accord ?

Je souris. Evidemment. Il se cherche des excuses. Au fond, c'est un milieu qui nous suivra jusqu'à la fin. Car nous l'avons dans la peau, souvent depuis notre jeune âge. Mais cette fois, ce n'est pas de nouveau ce monde là que je veux lui proposer. Lui aussi à fui tout cela, et depuis plus d'un an.

Pourquoi j'devrais dire oui à toi et pas un autre ?

" - Je ne veux pas faire de toi une star, je veux que tu sois mon inspiration. Mon collaborateur. Celui qui m'aidera à mener à bien mon projet. J'ai bien conscience de tout ce que tu as voulu laisser derrière toi. Donc je ne proposerais pas de remettre le couvert. Je te demande juste de m'assister. De faire partir intégrante de mon projet et de t'associer à moi. "



Code couleur :#4EA9A0
Afficher toute la signature


avatar
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
42/15  (42/15)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 21 Masculin
× Age post-mortem : 21
× Avatar : oikawa tooru | haikyuu!!
× Appartement : Jolly Jumper
× Métier : glandeur
× Epitaphes postées : 313
× Øssements1678
Féminin
× Inscription : 25/08/2017
× Surnom : le gecko
× DCs : HANAE JEANINE SAITO
lémure
Terminé #14le 04.01.19 0:01
tâche de café ,.
sur chemise blanche
tel l'edelweiss
elle résiste au froid
de ses réponses


Cho Moon Lee n'abandonne pas -- il le lit dans son regard, il le devine dans sa façon qu'elle a de l'écouter, sans le couper mais sans l'ignorer non plus ; il sait que d'autres auraient déjà soupiré, déçues de ne pas avoir eu l'approbation tant voulue. Mais elle n'est pas comme ça et son parcours retranscrit cette détermination qu'elle pourrait penser être de la faiblesse mais que Susanoo juge être du courage : contrairement à lui, elle a su dire stop avant de mourir ; lui a tout quitté car sa vie s'est arrêtée.
Et la nuance est bien présente, très importante.
Car si l'une a choisi délibérément de suivre ses envies, l'autre n'a fait que profiter de l'avantage d'être mort pour changer de vie.

Tous les deux acteurs,
tous les deux soumis
à la pression
du feu des projecteurs.

il regrette presque
de ne pas avoir pu discuter avec elle plus tôt
dans la vie et non dans la mort


Car de ses mots, Cho Moon vise en plein cœur ; un sans-faute dans ce jeu de tir à l'arc. Elle emploie les mots qui touchent un être tel que Susanoo -- être une inspiration, être un collaborateur ; ne pas être sous ses ordres mais avec elle, ne pas être une star mais être un binôme. Lui déteste être dirigé (ça lui rappelle bien trop son enfance et sa vie déchirée) mais le projet semble différent. Elle parle de collaboration, elle parle d'élaboration ; d'un but concret sans réelle contrainte -- pose pour moi, sois ma muse.

Il termine sa boisson, la repose dans un geste délicat sur la table.
Elle est intelligente, elle est subtile à sa façon.
Il résiste à l'envie de lui répondre immédiatement oui, pose une dernière question.

D'égal à égal ?

Son regard est transperçant, sans aucune trace de malice ni d'amusement -- il est sérieux, il veut être certain d'avoir saisi ce qu'elle lui propose car la proposition est tellement belle qu'il n'y croit presque pas. Il n'a jamais pu poser dans ce but ; c'était constamment pour les autres, pour l'argent, pour faire tout comme lui demandaient ses parents. Mais Cho Moon semble avoir un but bien à elle, une idée bien précise de ce qu'elle attend de lui -- elle veut capter l'émotion humaine, elle veut saisir les sentiments à travers les pellicules d'argent.

c'était ça
c'était ça qu'il aurait cherché chez cho moon
si amaterasu n'avait pas existé
une accroche


Il sort son téléphone de sa poche, attend sa réponse en même temps -- car si elle répond juste, si elle a trouve les mêmes mots qui ont résonné en écho dans son cour et son corps --


c'est oui —
darren criss. @ atf
avatar
lémure

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
14/15  (14/15)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 20 Féminin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Enakei
× Appartement : Kiss
× Métier : Photographe indépendante
× Epitaphes postées : 337
× Øssements626
Féminin
× Inscription : 28/08/2018
lémure
Terminé #15le 06.01.19 20:16
J'attends, il semble réfléchir réellement à ma proposition. Je pense avoir été juste et sincère dans mes mots qui ont sûrement du l'atteindre. Il termine sa boisson, vraiment il me tient en haleine. Même si je suis presque sûre d'avoir réussi à le convaincre, le suspens est à son comble et j'angoisse. L'attente en devient presque intolérable. Si j'avais pu suer à grosses goutes, je serais sûrement trempée tellement je stresse un peu.
Il me lance une dernière question, son regard me transperce. Il me lance comme une condition, il veut être certain de comprendre toutes les notions et les applications de notre "contrat".

D'égal à égal ?

Je lui souris, croise les bras sous ma poitrine, et me cale contre le dossier de ma chaise et je confirme ses dires.

" - D'égal à égal. "

Je pense ne plus rien avoir à dire, les conditions sont posées, il sait ce qui l'attend s'il accepte. Je finis par me lever, j'attrape mon manteau et laisse l'argent pour le mocca en évidence sur la table. Je récupère mon appareil, pour l'accrocher autour de mon cour pour sortir une carte de visite de la poche interne de mon parka. Je lui dépose sous le nez, récupérant le reste de mes affaires.

" - Contacte moi quand tu seras prêt. "

Un dernier petit sourire, et je quitte le Starbucks pour retourner dans le froid. Mon haut n'ayant pas vraiment fini de sécher, je caille un peu quand même. M'enfin, je rentre chez moi en sachant éperdument que d'ici quelques jours j'aurais des nouvelles de mon beau brun. Et ça, ça me donne le sourire et la motivation suffisante pour lancer mon projet !



Code couleur :#4EA9A0
Afficher toute la signature


Aller à la page : Précédent  1, 2
Pseudo :

forums partenaires