avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 28 Féminin
× Age post-mortem : 34
× Avatar : Zero Two - Darling in the FranXX
× Croisée avec : Merlebleu de l'Est, biquette et chat.
× Logement : Maison de ville
× Métier : Chef stagiaire de la branche drogue du Bchobiti
× Péripéties vécues : 517
× Øssements1093
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 03/02/2018
× Surnom : le cabillaud
× DCs : Leone J. Chiaramonte & Pandora R. Bahatóris
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
19/100  (19/100)
28Féminin34Zero Two - Darling in the FranXXMerlebleu de l'Est, biquette et chat.Maison de villeChef stagiaire de la branche drogue du Bchobiti517109320Féminin03/02/2018le cabillaudLeone J. Chiaramonte & Pandora R. Bahatóriscomplète
chimère
chimère
28Féminin34Zero Two - Darling in the FranXXMerlebleu de l'Est, biquette et chat.Maison de villeChef stagiaire de la branche drogue du Bchobiti517109320Féminin03/02/2018le cabillaudLeone J. Chiaramonte & Pandora R. Bahatóriscomplète
https://www.peekaboo-rpg.com/t2857-mitsu-three-treasons-you-will-know-one-for-blood-one-for-gold-and-one-for-lovehttps://www.peekaboo-rpg.com/t2863-mitsuko-shinoda-viens-je-mords
#1 le 11.10.18 14:29


Besoin du cœur.Tout à coup le cœur l’emporte ; et voilà la transformation annoncée.

Chi. Mon tout, ma princesse, ma sœur, ma fille. Un pilier de ce qui fut un jour ma vie. Une pépite venue éclairer ma mort. Une enfant, à l’innocence confuse et au babillage agressif, arrachée trop tôt à la période dorée que l’on appelle « enfance ». Ma mort, peut-être, en a sonné le glas.

D’un œil protecteur, je caresse son image, qui ne sera bientôt qu’un lointain souvenir. Ses yeux noirs corbeaux aussi profonds que l’abysse des océans, ses cheveux longs et soyeux aux reflets d’ébène. Je soupire avec lassitude.

Est-elle prête ? Je ne peux en juger par moi-même, je m’apprête à céder à ce qu’elle me supplie de lui accorder depuis des mois : la force. La force de combattre, la force de lutter, la force de s’élever. C’est aussi une faiblesse, cela nous éloigne des autres, des morts normaux. Cela attire sur nous des regards d’incompréhension et de haine. Nous sommes différentes. Tu seras différente, toi aussi, si tu le souhaite encore ardemment.

J’ai peur pour toi, peur que ta rage ne te consume. Tu es si jeune.

Mais je te dois bien ça, Chi.

Mon regard félin croise le tient, j’esquisse un sourire plein de dents. Vas-tu donc choisir cette fois te suivre ta grande sœur dans l’ombre ? Mon sourire s’élargit. Je suis si fière de toi.

— Tu es bien sûre que c’est ce que tu veux, hein ?

Ma voix démontre une assurance que je n’éprouve pas. J’ai une boule de remord qui me sert les viscères. Même si je me réjouis de la voir adhérer à une cause aussi noble, les conséquences me semblent trop grandes pour une enfant de son âge. Mais si sa vie fut à l’image de la mienne, il va sans dire que cette enfant est à l’épreuve des balles.

— Rappelle-moi pourquoi tu veux faire ça, Chi.

Mon ton est doux, mais sans appel. Elle doit s’exécuter, c’est la procédure. Enfoncée en face d’elle sur un canapé, mes gestes sont lents, attentionnés. Je saisis une mèche de cheveux noirs, en suit la douceur jusqu’à son extrémité, avant de la laisser retomber dans un bruissement. A nouveau, je plante mes yeux dans ceux si nippons de Chisako.

— Tu ne le regretteras pas ?

Je sais pertinemment que non. Du moins pour le moment, mais j’ai peur qu’elle ne laisse passer trop vite sa jeunesse et son adolescence, qu’elle ne soit condamnée à une éternité d’adulte, sans jamais goûter à l’expérience d’une enfance innocente. Je ne sais que trop bien de quoi je parle.

Mon regard se fait plus tendre, mon sourire doucereux. Je croise mes jambes sur le canapé, froissant mon pantalon carotte vert militaire et me défait de mes baskets pour ne pas le salir. Mon débardeur blanc émet un bruit feutré tandis que je m’agite et mes cheveux retombent lourdement devant mes yeux. Je les écarte d’un geste vif.

— Raconte-moi, Chisako.

Raconte moi ce que tu veux. Tout. Toi. Rien. Parle. Bouge. Agis. Montre moi ta détermination. Comprend que je ne peux pas te donner ce que tu veux tout de suite. Il faut du temps, il faut que je sois sûre, pour toi, pour moi, et pour nous. Ce n’est pas un acte facile, même si tu n’es pas la première. A chaque fois, il faut sonder chaque parcelle d’âme pour s’assurer de la véracité de l’engagement d’une femme.

Quel teneur a le tient, Chi ? Qui souhaites-tu être ?

Pourquoi veux-tu tant être une Chimère ?
By Mitsu
Afficher toute la signature





Surrender love

昨日の花は今日の夢