avatar
× Evolution :
× Image : Boo! × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 33
× Avatar : serafleur (artiste)
× Appartement : Bozo
× Métier : Hackeuse
× Péripéties vécues : 351
× Øssements452
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 03/01/2018
× Surnom : l'otarie
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
4/100  (4/100)
Boo!27Féminin33serafleur (artiste)BozoHackeuse35145220Féminin03/01/2018l'otariecomplète
vampire
vampire
Boo!27Féminin33serafleur (artiste)BozoHackeuse35145220Féminin03/01/2018l'otariecomplète
http://fiche.pabhttp://carnetspectral.pab
#1 le 23.09.18 18:57
Titre


Dernièrement, Darya se noyait dans le stress. De sombres cernes se sont établies sous les yeux de la russe lorsque le sommeil s'est décidé de la quitter, incapable de fonctionner correctement à côté de bruyantes pensées intrusives. Darya y avait réfléchit et était arrivée à la conclusion que, durant ces deux derniers mois, elle avait laissé son horrible TOC prendre, lentement mais sûrement, de plus en plus le contrôle sur le volant jusqu'à complètement prendre l'emprise de son cerveau. Ce matin seulement, incapable de se concentrer sur son boulot, elle avait décidé de s'éclaircir les idées avec une promenade. Sans parler du foutu verrou de la porte, elle avait mit 45 minutes à vérifier et revérifier que ses clés étaient bel et bien dans sa poche pour finalement abandonner et les garder fermement dans l'une de ses mains alors qu'elle s'emparait de son nouveau petit truc pour se calmer : un petit cadenas au code personnalisable. Elle l'ouvrait et le fermait sans cesse, chaque fois en changeant le code. Ça l'aidait à compter.

Après avoir verrouillé et déverrouillé l'objet des centaines de fois, elle finit par lever les yeux pour vérifier où elle se retrouvait et constata sans surprise qu'elle marchait dans les couloirs de l'agence en direction de la pièce vide, l'idée de la rouquine étant qu'elle pourrait y relaxer et se calmer un peu. Elle finit par trouver une poignée et la tourna sans quitter des yeux les roulettes chiffrées de son cadenas. Cependant, si elle s'attendait à retrouver une pièce immaculée de blanc, un grand point d'interrogation se mit à clignoter derrière son cerveau lorsque, du coin de l’œil, elle décoda une multitude de couleurs vives. Elle souleva les sourcils plus haut que ses iris lorsqu'elle se figea pour analyser la pièce. Un pied dans le vide prêt à terminer son pas, le visage de Darya perdit quelques couleurs alors que ses yeux comptaient celles qui parsemaient la pièce sous forme de balles de plastique. 1, 2, 3... 58, 59... 143...

Oh shi--

Darya laissa s'échapper un petit cri alors que son pied termina son pas dans l'air pour la jeter dans cette piscine, la porte se refermant derrière elle de façon dramatique et l'abandonnant à son sort tragique.

Li pire dans tout ça ? Elle devait maintenant retrouver son cadenas et ses clés dans cet infini de points de couleurs !

Nooooooon !
Afficher toute la signature


JE SOCIALISE EN #B2525E
déroule pour écouter ↓ ♬♪♩♭♪ ↓ les thèmes de darya

avatar
× Evolution :
× Image : tik tak × Age de la mort : 11 Masculin
× Age post-mortem : 16
× Avatar : karkat Vantas -- homestuck
× Pouvoir : vision.
× Croisée avec : zombie.
× Appartement : Gagarine
× Métier : acteur / étudiant
× Péripéties vécues : 97
× Øssements330
× Age IRL : 16 Masculin
× Inscription : 25/07/2018
× DCs : Hoshiko Ito & Adrien Renart
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
5/100  (5/100)
tik tak11Masculin16karkat Vantas -- homestuckvision.zombie.Gagarineacteur / étudiant9733016Masculin25/07/2018Hoshiko Ito & Adrien Renartcomplète
zombie
zombie
tik tak11Masculin16karkat Vantas -- homestuckvision.zombie.Gagarineacteur / étudiant9733016Masculin25/07/2018Hoshiko Ito & Adrien Renartcomplète
http://www.peekaboo-rpg.com/t3558-lucio-carvalha-o-you-re-just-a-fool
#2 le 28.09.18 18:10

les quatre-cents coupsgoodnight (?)Ça faisait des heures que le garçon était caché dans la piscine à boule. Enfin, peut-être pas des heures. Dix minutes, à tout péter. Mais bon, ce gamin, c’était l’exagération. Et surtout, il en avait marre de se cacher. Après tout, qu’est-ce que ça lui rapportait de rester là ? Bon. Éviter des remontrances. Hm. Tout bien réfléchit, c’était pas plus mal la piscine à balles.
Lúcio se laissa aller plus profondément dans les milles couleurs du bassin. C’était étrange, car habituellement, un bon nombre d’enfant venait jouer ici… Bon, lui, il ne comptait pas, d’accord ? Il avait, techniquement, passé l’âge de jouer ici. Et puis, il y avait une différence : le zombie ne jouait pas. Il se cachait. C’était pas pareil.
De toute façon, il avait l’air d’avoir onze ans, qui ici pouvait reprocher un enfant d’être ici ? Certainement pas lui-même. De toute façon, ç’aurait été contre productif.

Enfin bref. Tout ça pour dire qu’il se laissait misérablement coulé dans ce piège infernal où peu d’enfant sortait indemne, ce piège qu’était la piscine à balles. Oui, si vous vous posez la question, l’un de ses buts dans la vie est de se laisser couler et d’atteindre le fond. Autant dire qu’il ne mène pas la vie palpitante de certains aventuriers. Et sans aucun doute, il était fatigué, donc, c’était un win-win… si on oublie qu’un fou furieux le pourchasse.
Malheureusement pour lui, on ne va pas l’oublier. Gérard, un gars qui habite quelque part ici, a été la malheureuse victime d’une blague, gentille hein, de Lúcio. Mais visiblement, ça ne plaît pas à Gérard. C’est dommage.

C’est pour ça qu’il était dans la piscine et que lorsque quelqu’un tomba entre les balles de couleurs, le garçon se releva tout de suite, légèrement paniqué. Il s’attendait à voir cet homme, qui était grand et- oh. Ce n’était pas lui. Autrement dit, le brésilien s’en souciait à moitié. Mais quand même, il s’approcha d’elle pour lui demander comment elle allait avant de glisser sur un truc (qui avait probablement rayé le fond de la piscine).

MERDE. hurla-t-il élégamment (c’est un mensonge, il n’y avait rien d’élégant là-dedans).

Il tenta de se relever rapidement, ce qui entraîna une seconde chute. Puis, il recommença. À se relever, pas à chuter, je vous rassure. Mais une fois debout, il chercha (aggrésivement, un peu) ce qui l’avait fait tombé avant de tomber sur des clefs (elles n’étaient bien loin, finalement !).

Je crois, bizarrement, que ça, c’est à vous., dit-il tout agitant le bien de la jeune femme.

_______________

431 mots ; ft. @Darya Shvets
©  YOU_COMPLETE_MESS
Afficher toute la signature


i let them save memember of the broken heart club, we hate every little thing about the people that we loved. singin'
avatar
× Evolution :
× Image : Boo! × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 33
× Avatar : serafleur (artiste)
× Appartement : Bozo
× Métier : Hackeuse
× Péripéties vécues : 351
× Øssements452
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 03/01/2018
× Surnom : l'otarie
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
4/100  (4/100)
Boo!27Féminin33serafleur (artiste)BozoHackeuse35145220Féminin03/01/2018l'otariecomplète
vampire
vampire
Boo!27Féminin33serafleur (artiste)BozoHackeuse35145220Féminin03/01/2018l'otariecomplète
http://fiche.pabhttp://carnetspectral.pab
#3 le 14.10.18 20:09
HRP :
Oh god, pardon pour ce silence radio ! Je me suis littéralement noyée dans l’océan de travaux qu’on me donne à l’université xD
Mais là j’ai pris le rythme, tout va bien aller maintenant !

Shvets
Darya

Carvalha
Lúcio

The power of friendship!
Darya fouillait les alentours en tâtant vivement les balles de couleurs et le fond de la piscine qui les contenait. Elle retrouva par pure chance le poids familier et rassurant de son cadenas, mais décida bien vite que ce-dernier ne lui servirait plus à rien puisqu’elle pouvait simplement compter les balles, maintenant… Mais même cet exercice à en casser le crâne ne suffirait pas à la calmer sans ses clés en vue !
Une voix vint interrompre ses pensées avant même qu’elle ne puisse débuter à réaliser des scénarios catastrophes dans son esprit.

MERDE.
Hein ?

La voix retentissante d’un gamin manqua de faire subir à Darya une toute aussi soudaine crise cardiaque. Elle s’attendait à être seule dans cet endroit, comme elle n’avait pas compté de paire d’yeux à travers les centaines de ronds de couleur. Darya observa avec des yeux ronds et intrigués l’explosion de balles qu’entraîna la chute de l’inconnu, puis son regard se tourna sur la main qu’il agitait en tenant entre ses doigts les clés de sa sanité… Littéralement.

Je crois, bizarrement, que ça, c’est à vous.
AH ! Oooh, merci mille fois, s’écria-t-elle en arrachant son trousseau de la main du garçon, jubilante. Gamin, tu viens de me sauver d’un très mauvais quart d’heure !

La rouquine enfouit ses biens dans les poches de ses jeans et étendit sa main en direction du jeune et rudement vulgaire personnage.

Je t’en suis très reconnaissante ! Moi c’est Darya. Si t’as besoin de quoi que ce soit, je serai heureuse de t’aider !
Afficher toute la signature


JE SOCIALISE EN #B2525E
déroule pour écouter ↓ ♬♪♩♭♪ ↓ les thèmes de darya

avatar
× Evolution :
× Image : tik tak × Age de la mort : 11 Masculin
× Age post-mortem : 16
× Avatar : karkat Vantas -- homestuck
× Pouvoir : vision.
× Croisée avec : zombie.
× Appartement : Gagarine
× Métier : acteur / étudiant
× Péripéties vécues : 97
× Øssements330
× Age IRL : 16 Masculin
× Inscription : 25/07/2018
× DCs : Hoshiko Ito & Adrien Renart
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
5/100  (5/100)
tik tak11Masculin16karkat Vantas -- homestuckvision.zombie.Gagarineacteur / étudiant9733016Masculin25/07/2018Hoshiko Ito & Adrien Renartcomplète
zombie
zombie
tik tak11Masculin16karkat Vantas -- homestuckvision.zombie.Gagarineacteur / étudiant9733016Masculin25/07/2018Hoshiko Ito & Adrien Renartcomplète
http://www.peekaboo-rpg.com/t3558-lucio-carvalha-o-you-re-just-a-fool
#4 le 02.11.18 23:39

les 400 coups15 minutes before the endPardon ? Gamin ? Le “gamin” posa une main sur son torse, avec une mine outré. “Comment ose-t-elle ?” avait-il pensé, oubliant qu’il avait l’aspect d’un enfant et que lui remonter les bretelles n’allait pas l’aider à paraître adulte. Sans compter qu’elle était certainement plus âgée que lui.
Néanmoins, Lúcio eut l’intelligence de se taire. Mais pas sa bouche. “Je ne suis pas enfant. Mais ravi d’avoir pu.” Il fit une pause. “Aider.” si on pouvait appeler se débarrasser d’un objet inutile aider.

Suite à quoi, la dame tendit sa main, dans le but de la serrer, sans doute. Malheureusement, le zombie n’avait pas tendance à serrer la main de ses fans. Alors, celle d’une parfaite étrangère ? Non merci. Néanmoins, il fit un effort et serra cette main inconnue… avec son pouce et son index. Il ne fallait pas exagérer.

Carvalha. Lúcio. Pratiquement enchanté.”

Il dévisagea la jeune femme, en face de lui. Une rousse aux yeux clairs. Un parfait exemple de la production occidentale. Plutôt jolie. Pas autant que la jeune fille du cinéma, ceci dit. Mais son avis était complètement biaisé. Elle portait une tenue de ville, simple. Elle semblait à l’aise dans ses vêtements. C’était une bonne chose ; des vêtements serrés étaient tout simplement une torture.

Et les bruits de pas à l’extérieurs, forts et probablement énervés, se faisaient entendre. Oops. Lúcio arrêta de dévisager la demoiselle - appelons-la Darya, puisque c’est son nom.

N’importe quoi ? Aide moi à me cacher” dit-il, alors qu’il se laissait tomber, une fois de plus, dans les balles multicolores. Décidément. Au même moment - coup de théâtre inattendu - un homme entra dans la pièce. Oui, enfin. Il défonça surtout la porte avec un grand coup de pied, allez savoir pourquoi.
C’était dingue qu’une balle magique “Rainbow Hair” pouvait énerver quelqu’un. Surtout mélangé au café. Qui aurait pu prédire que ça lui exploserait à la figure et que le très cher Gérard aurait un visage cendré et arc-en-ciel ? Toutes ces couleurs ne lui allait pas au teint, certes, mais elles allaient partir… à un moment ou à un autre.

Mais bon, il allait laisser Darya géré.


_______________

360 mots ; ft. @"Daya Shvets"
©  YOU_COMPLETE_MESS
Afficher toute la signature


i let them save memember of the broken heart club, we hate every little thing about the people that we loved. singin'
avatar
× Evolution :
× Image : Boo! × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 33
× Avatar : serafleur (artiste)
× Appartement : Bozo
× Métier : Hackeuse
× Péripéties vécues : 351
× Øssements452
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 03/01/2018
× Surnom : l'otarie
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
4/100  (4/100)
Boo!27Féminin33serafleur (artiste)BozoHackeuse35145220Féminin03/01/2018l'otariecomplète
vampire
vampire
Boo!27Féminin33serafleur (artiste)BozoHackeuse35145220Féminin03/01/2018l'otariecomplète
http://fiche.pabhttp://carnetspectral.pab
#5 le 03.11.18 4:21
I LOVE TO LAUGHWHATEVER YOU DO, KEEP A STRAIGHT FACE!
011100100110100101110011 ••• La génie aux boucles roses se fit trahir une nouvelle fois par l'honnêteté de ses expressions faciales et souri dans un mélange de surprise et de moquerie en constatant l'attitude du jeune fantôme. Surtout lorsque ce dernier accepta la main de la Russe avec dédain, la pinçant entre son pouce et son index.

« Carvalha. Lúcio. Pratiquement enchanté. »

*Hah ! Un bel effort, j'apprécie.*

S'en suivit une guerre de regard entièrement menée par ce Carvahla, ce qui rendit la Russe plutôt inconfortable. C'est qu'elle était du genre secret et elle savait très bien à quel point l'apparence d'une personne en disait très long sur elle.

Heureusement, le zieutage malaisant se vit (ba dum tss) interrompu par le son de pas approchant… Visiblement (ba du— /paf) farouches, ce qui sembla alerter le gamin.

« N'importe quoi ? Aide moi à me cacher, » dit-il avant de se laisser tomber dans la marre de balles, laissant s'envoler une dizaine de points de couleur que Darya eu le réflexe d'attraper.
- He—

Elle n'eut pas le temps d'exclamer sa surprise et son questionnement. Un homme fit son apparition si violemment que la rouquine n'eut d'autre choix que d'hurler, saisie. En se retournant, prête à attaquer le sanglier qui était sans doute en train de lui foncer dessus, elle se figea en une statue de marbre.

Le silence régna quelques longues secondes. L'homme, incapable de tolérer le malaise plus longtemps, se racla la gorge pour enfiler sa voix la plus intimidante et confiante possible, tâchant d'ignorer l'allure qu'il avait.

« Aherm ! Toi, P!nk ! Dis-moi si t'as— »
- AAAAAAAHAHAHAHAHAHAHA !!!

Ah, voilà qu'elle avait terminé de rebooter. Darya pointait maintenant du doigt la tête d'arc-en-ciel tout en s'esclaffant jusqu'à en avoir les larmes aux yeux ! Face à cette ignoble injure, le molosse montra des dents et se mit à grogner. Il était évident qu'il n'allait pas laisser pareille moquerie impunie !
© 2981 12289 0
Afficher toute la signature


JE SOCIALISE EN #B2525E
déroule pour écouter ↓ ♬♪♩♭♪ ↓ les thèmes de darya