avatar
× Evolution :
× Image : Arghhhh × Age de la mort : 19 Féminin
× Age post-mortem : 19
× Avatar : Raven - DC Comics
× Appartement : Pucca
× Métier : LOL, A quoi ça sert d'être mort si c'est pour travailler ensuite ?
× Péripéties vécues : 171
× Øssements90
× Age IRL : 18 Féminin
× Inscription : 23/07/2018
× Présence : actuellement absent(e)

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
5/15  (5/15)
Arghhhh19Féminin19Raven - DC ComicsPuccaLOL, A quoi ça sert d'être mort si c'est pour travailler ensuite ?1719018Féminin23/07/2018actuellement absent(e)
lémure
lémure
Arghhhh19Féminin19Raven - DC ComicsPuccaLOL, A quoi ça sert d'être mort si c'est pour travailler ensuite ?1719018Féminin23/07/2018actuellement absent(e)
http://www.peekaboo-rpg.com/t3551-cambridge-une-nana-violente-au-nom-bizarrehttp://www.peekaboo-rpg.com/t3562-cay-et-ses-joyeux-compagnons
#1 le 04.08.18 20:43
I M FREAKIN' DEAD NOW


Je suis morte.
Cette phrase n'a de cesse de se répéter en boucle dans ma tête. Je n'arrive toujours pas à comprendre, je ne sais pas ce que je dois comprendre... Je suis perdue. J'ai l'impression qu'il s'agit d'un rêve, mais la peine est belle et bien présente. Mon crâne me fait souffrir, et la douleur provoquée par le passage dans l'autre monde est inégale. Je n'ai jamais connu qu'un cœur qui bat, qui s'accélère parfois et s'affole même. Mes mains ? Elles ont toujours été chaudes, pleines de vie. Je ne connaissais que le confort de l'existence, celui dont on ne prend conscience une fois que c'était bien trop tard.

Maintenant, ces mêmes mains sont froides. 

Maintenant, mon cœur semble inexistant. 


Le trou que j'ai dans la tête paraît s'être déplacé vers ma poitrine. Tout est parti, l'excitation, la peur... Il n'y a que moi face à ce vide. 

J'ai échoué. J'ai perdu. J'ai parié ma vie avec la mort en étant sûre de gagner, mais elle avait plus d'un tour dans son sac. Elle a donc réussi à me prendre ce que j'avais de plus cher ? Ma vitalité, ou mes sentiments ? 

Qu'est ce que j'allais devenir ? 

Je n'avais absolument aucun repère, et j'étais pour le moins perdue à l'idée de d'être morte. Ça faisait beaucoup de nouvelles d'un coup, en fait. Je n'allais pas revoir Hyuun-so, je... ne pourrais même pas le sauver. Pffff… J'ai été stupide. Je regrette.

Mes paupières se ferment docilement. Je soupire, à la fois de fatigue et de tristesse. Je n'aurais jamais imaginé que je serais la personne la plus affectée par ma propre mort. Ça m'avait foutu un uppercut au moral, et j'étais incapable de me relever sans représailles. Est ce que les gens allaient me pleurer ? Est ce que ma mère me regretterait ? Toutes ces questions qui demeureront sans réponses...

Désormais, j'avais toute la mort devant moi. J'étais seule, je ne connaissais personne qui avait rejoint l'au-d...

Je me rappelle soudainement de mon père, celui qui ne partageait pas mon sang mais qui illuminait mes journées lorsque j'étais enfant. Je l'aimais profondément, mais toutes ces années étaient passées - se souvenait-il au moins de moi ? Je suppose qu'il s'est refait une vie, ça fait plus de 10 ans après tout. 

J'inspire un grand coup.

Je ne comptais pas retourner le voir, ni me laisser abattre ainsi. Je n'avais aucune motivation, je ne voyais aucun intérêt à vivre une seconde fois, mais peu importe : j'allais patiemment attendre la mort de mon ami et vivre dans la mort de façon à ne rien regretter ici non plus. Peu importe si je fais face à ce grand vide en moi, peu importe si désormais j'avais besoin de faire des efforts pour avancer…

Même si au fond de moi, je n'avais de cesse d'espérer qu'il ne s'agissait que d'un horrible cauchemar, que j'allais me réveiller et agir autrement.

Je me lève doucement, est-ce que j'aurais une éternelle migraine ?

Mes pieds s'organisent de façon à me faire trébucher, et c'est en reprenant mon équilibre que je m'attarde à mon environnement. Où suis-je ? Je n'avais prêté attention à rien lorsque je suis sortie de cet endroit où on m'avait expliqué que j'étais morte et que maintenant, je devais « vivre » dans ce monde, j'ai longtemps déambulé avant de m'asseoir et de prendre le temps de réfléchir.

J'observe autour de moi, et croise le regard d'un homme qui paraît amical. Bien trop amical.

« Mademoiselle ! Vous semblez perdue, vous avez besoin d'aide ? »

Je l'observe silencieusement pendant un moment… Puis, pendant très longtemps, sans rien dire. Il reprend la parole

« Je suppose que vous venez de mourir, non ? »

Je suis intriguée : comment a t-il fait pour deviner ? Je continue de le fixer, sourcils froncés.

« Ouais. »

Un grand sourire se dessine sur son visage.

« Oh, vous savez… Je suis un nécromancien. Je sais faire de la magie. Voyez-vous… Je suis capable de vous faire retourner dans le monde des vivants, si vous voulez.

Comme pour illustrer ses propos, il fait jaillir des flammes de ses mains. Ca me fait immédiatement reculer de quelques pas. Je fais mine de ne pas être impressionnée, mais en réalité, j'ai l'impression que ma vessie va me lâcher. Son visage ne m'inspire absolument pas confiance, d'ailleurs, depuis quand aide t-on les gens dans la rue comme ça ? D'où je venais, si ce genre de choses arrivait, c'était soit que vous étiez tombés sur un saint ou alors un type qui comptait vendre vos organes à petit prix. Je penchais ici pour la deuxième option.

« Je suis pas intéressée. Merci. »

C'est sur ces mots que je fais demi tour sans attendre, mais il m'attrape violemment le bras.

« N'avez-vous personne qui vous attends ? Qui a besoin de vous ? »

Mon cœur fait un bon, et je le sens pour la première fois depuis que je suis arrivée en ces lieux. Hyuun-so. Il y a tant de choses que je veux lui dire… Je sais bien qu'à ce moment j'ai été aveuglée par l'espoir, prise par mes sentiments que j'ai l'habitude de mettre de côté.

Il me tient toujours fermement le poignet. Il me fait mal.
« Je vous écoute ? »

Précisions:
Cay a pas encore eu l'idée de cacher le trou qu'elle a sur son front avec le bijou, y'a même encore un peu de sang qui dépasse.
SI TU SAUVES PAS CAY, CE MEC VA LA TRANSFORMER EN ZOMBIE ARGHHHH >_<
Afficher toute la signature


Cay parle TOUJOURS en anglais avec un accent Américain
avatar
× Evolution :
× Image : Gare au vol du Griffon! × Age de la mort : 33 Féminin
× Age post-mortem : 41
× Avatar : Flemme, crédits dans la fiche
× Pouvoir : Création d'armes
× Appartement : Pucca
× Métier : Mercenaire chasseuse de fantômes
× Péripéties vécues : 23
× Øssements139
× Age IRL : 21 Masculin
× Inscription : 14/07/2018
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/100  (0/100)
Gare au vol du Griffon!33Féminin41Flemme, crédits dans la ficheCréation d'armesPuccaMercenaire chasseuse de fantômes2313921Masculin14/07/2018complète
nécromancien
nécromancien
Gare au vol du Griffon!33Féminin41Flemme, crédits dans la ficheCréation d'armesPuccaMercenaire chasseuse de fantômes2313921Masculin14/07/2018complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t3529-djana-fouteuse-de-merde-post-mortem#99591http://www.peekaboo-rpg.com/t3535-djana-mercenaire-chasseuse-de-fantomes
#2 le 05.08.18 22:47
C'était une journée de merde. D'abord, il y avait eut cette annonce comme quoi ils allaient avoir une nouvelle colocataire. Bah, rien de grave, juste quelqu'un de bruyant et désagréable en plus. Pour le peu de temps que Djana passait à l'appartement, c'était une information dérisoire. Sauf que la colocataire s'était avérée aussi vivante que si elle venait de mourir... outre son état de fantôme bien entendu.

Ennuyée par le mutisme de la nouvelle, qui finirait très rapidement en chair à nécromancien mal famé, Djana était partie faire un tour vers sa pâtisserie préférée. En arrivant devant, elle avait découvert que la boutique était victime d'une fermeture exceptionnelle pour des raisons d'ordre inconnues. Elle avait songé à entrer de force, mais la quasi certitude qu'il n'y avait pas de douceur à cause de la fermeture l'avait retenue. Quel intérêt d'entrer s'il n'y avait rien à la clef?

De très mauvaise humeur, elle avait choisis d'aller trouver un fantôme à casser en plein de morceaux, histoire de se défouler. Elle parcourait les rues du quartier autour de la pâtisserie. Désespérément déserte, à croire que sa tête lorsqu'elle se trouvait en colère avait fait fuir l'intégralité des gens présents. C'était une potentialité pour certains, genre ceux qu'elle avait déjà rencontré dans cet état, mais pas tout un quartier quand même.... Si?

Elle entendit soudain une voix faussement suave dans une ruelle proche. Ah, une victime, parfait! Traçant comme un missile guidé droit sur la voix, elle finit par tomber sur une scène d'une banalité impressionnante. Une pauvre âme perdue en train de se faire embobiner par un nécromant à deux roubles et qui était sur le point de devenir un puant zombie. Enfin à deux détails près. Primo, la victime était la nouvelle coloc de Djana, et il était hors de question qu'elle supporte un zombie dans l'appartement, pour des raisons de salle de bain et d'odeurs, sans parler du visuel. Secondo, même sans la considération précédente Djana avait besoin de casser quelque chose.

Elle fit apparaitre une batte dans sa main et la fracassa dans la tête du nécromancien d'un geste aussi vif que brutal. L'agaçant énergumène se prit comme ça une rafale de coups de pieds et de batte avant de trouver le courage de fuir la vindicte vengeresse de la valkyrie. Poussant un soupir soulagé elle se tourna vers la gamine à l'esprit visiblement aussi vide qu'aéré.

Écoute poulette, je vois bien que t'es paumée et que tu sais pas trop ce qui t'arrive. Mais si tu remonte pas en selle rapidement, ce genre de gars vont te bouffer toute crue. Et ça pourrait avoir des répercutions chiantes sur ma vie de tout les jours. Alors tu me fais plaisir, tu te secoue les puces pour pas que j'ai encore à le faire gratis. La prochaine fois t'aura le droit à une facture en bonne et du forme. Pigée?