avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 23 Féminin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : ê_e fait moi-même esh
× Pouvoir : Te barbouiller de crème fouettée.
× Croisée avec : Un coeur d'or<3
× Appartement : Gagarine
× Métier : DUH ;___;
× Péripéties vécues : 144
× Øssements297
× Age IRL : 15 Féminin
× Inscription : 01/05/2018
× Présence : complète
× Surnom : la brebis
× DCs : /

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
8/15  (8/15)
23Féminin23ê_e fait moi-même eshTe barbouiller de crème fouettée.Un coeur d'or<3GagarineDUH ;___;14429715Féminin01/05/2018complètela brebis/
lémure
lémure
23Féminin23ê_e fait moi-même eshTe barbouiller de crème fouettée.Un coeur d'or<3GagarineDUH ;___;14429715Féminin01/05/2018complètela brebis/
#1 le Mer 4 Juil - 16:16
Yzevi tira une chaise en coin de salle et s'assit nonchalamment, prenant place tranquillement dans ce petit bar qui avait l'air tout sympathique et tout à fait normal. Enfin si on fermait les yeux sur les personnes avec des attributs d'animaux, certaines personnes qui apparemment n'ont pas pris leur potion d'apparence- des zombies non ? ce monde est taré, même les morts-vivants sont là, c'est de pire en pire- , un type qui fixe avec intensité son verre qui justement est en train de voleter tranquillou dans l'air, une femme à la peau fluo et d'autres bizarreries cheloues auxquelles Yzevi finissait malgré tout par s'habituer après près de trois mois et demi à côtoyer ce Monde. Même si elle ne s'y faisait en réalité toujours pas. Tout est encore trop étrange à son goût, elle a besoin de concret.
Et quoi de plus concret qu'une chaise en bois et osier pour l'assise où poser son derrière en s'installant derrière une table ronde tout autant en bois ? Ca au moins ça ne risquait pas de se mettre à léviter, à parler ou que sais-je. Quoique tout est possible en fait dans ce Monde impossible.
Elle inspira profondément et soupira un coup, puis croisa un jambe sur l'autre et fouilla dans une des innombrables poches de sa veste. Elle avait eu envie à cette heure-ci de se mettre dans un bar pour faire quelque chose qu'elle souhaitait réaliser en réalité depuis un moment. Mais ça n'était jamais le bon moment, et elle redoutait un peu cela, pour une raison obscure.
Ainsi, elle sortit de sa poche son carnet d'archéologue, celui qui lui était resté de sa mort tristement ridicule. C'était un petit carnet A5 tout simple et à la couverture un peu abîmée, et aux coins légèrement relevés, le tout tenu fermé par un élastique. Il était malgré tout assez épais car muni de nombreuses feuilles, et un emplacement pour un stylo était cousu avec. Elle le passa au dos de la couverture, et, après avoir caressé pensivement ce matériau un peu cartonné, lentement, comme quand on refait connaissance avec un fidèle ami, après quelques secondes de contemplation passive et calme, elle ouvrit à la première page, posant le dos de la couverture pour plus de confort. Puis elle décida de faire défiler les pages d'un glissement de doigt, respirant la légère odeur rassurante qui se dégageait des pages un peu jaunies par nature. Elle revint à la première page et se lança enfin à l'exploration du carnet archéologique.
C'étaient des croquis entourés de multiples notes en russe, formant une sorte de méli-mélo qui d'un premier coup d'oeil pour quelqu'un extérieur au milieu semblerait un sacré cafouillis incompréhensible. Ces croquis représentaient des vases anciens, des crânes, bref des choses archaïques de toutes sortes, extrêmement bien dessinés, et on pouvait voir au tracé qu'ils avaient été faits en peu de temps, comme faits directement sur le terrain, et les notes étaient parfois personnelles mais aussi souvent tirées de l'enseignement que transmettaient les professeurs sur les champs de fouille même. Il y avait certaines pages dépourvues de dessins, avec juste des notes en russe. Ce n'était après tout que rarement récurent de trouver à chaque coup des découvertes, mais cela n'empêcha pas Yzevi d'aller dans la réserve du labo d'analyses pour compléter ses croquis et ses connaissances en posant des questions. Après tout, ce n'est pas Yzevi pour rien, sans curiosité ça n'est pas elle.

Elle était plongée dans cette sorte de récit, et se rappelait pour beaucoup de pages certains souvenirs reliés à elle.

…. ça lui faisait du bien.
Trop concentrée dans sa lecture attentionnée, elle ne s'en rendait pour l'instant pas compte, mais ça lui faisait un petit quelque chose de chaleureux en elle, quelque chose de familier, de.... de rassurant. Un sourire attendri était légèrement présent sur ses lèvres, elle se plongeait dans ce passé, dans ce monde logique et normal qu'elle avait toujours connu, ce monde qu'il lui avait semblé qu'il n'attendait qu'elle pour être parcouru et fouillé, pour que ses secrets les plus profonds et les plus anciens soient découverts par son œil acéré et sa détermination sans faille.
Ca semblait peut-être con d'avoir la gorge légèrement serrée à cause d'un simple carnet tout petit et qui paraît peut-être tout ridicule. Mais ça faisait beaucoup trop longtemps qu'elle voulait faire ça. A ce moment présent, le monde extérieur n'existait plus, c'était juste elle et le carnet, et le carnet et elle.
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Kai par ribkaDory (DA)
× Pouvoir : /
× Croisée avec : /
× Appartement : Brossard
× Métier : Branleur
× Péripéties vécues : 54
× Øssements301
× Age IRL : 18 Féminin
× Inscription : 01/06/2018
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
5/15  (5/15)
19Masculin27Kai par ribkaDory (DA)//BrossardBranleur5430118Féminin01/06/2018complète
lémure
lémure
19Masculin27Kai par ribkaDory (DA)//BrossardBranleur5430118Féminin01/06/2018complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t3357-lyosha-noskov-quand-l-expression-comme-un-lundi-prend-tout-son-sens#93527http://www.peekaboo-rpg.com/t3566-lyochat-le-carnet-de-la-galere
#2 le Lun 9 Juil - 19:45
Lyo était plutôt content ce soir. Il avait bien dormi et assez longtemps. Ça lui arrivait rarement, probablement à cause ses soirées à rallonge. Il n'avait croisé personne de la coloc et c'était probablement mieux comme ça. Ils avaient récemment accueilli une chimère et il avait du mal avec ces sales bêtes depuis qu'une d'entre elles avait crié dans son oreille. Il errait dans les rues à la recherche d'un bar animé. Une musique entraînante s'échappait de l'un d'entre eux. Il entra, intrigué. Un groupe jouait et la salle était bondée. Des personnes de toutes les races occupaient les tables. Lyosha avait fini par s'habituer aux bizarreries du monde des morts. Ses cheveux bleus passaient inaperçus au milieu des tignasse flamboyantes de chimères et des zombies, parfois un peu décomposés. Il se sentait désormais à l'aise, après dix ans dans le monde des morts, il était temps.
Son regard s'arrêta sur une jeune femme dans un coin de la salle, elle semblait absorbée par son carnet et un sourire béat se peignait sur son visage. Lyo s'approcha, intrigué et un peu moqueur. Il s'assit en face d'elle et l'observa quelques secondes. Il se racla la gorge.

- Excuse moi de te déranger mais il n'y avait plus de place libre ailleurs.

Il lui sourit amicalement. Elle était plutôt jolie même si son style vestimentaire paraissait un peu en décalage avec l'ambiance. Sûrement une jeune morte pas encore habituée à son environnement.

- Je m'appelle Lyosha et toi ? Tu as l'air un peu perdue ... ça fait longtemps que tu es morte ?

Cette question, habituellement étrange et inappropriée, était monnaie courante ici. La mort appartenait au passé.
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 23 Féminin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : ê_e fait moi-même esh
× Pouvoir : Te barbouiller de crème fouettée.
× Croisée avec : Un coeur d'or<3
× Appartement : Gagarine
× Métier : DUH ;___;
× Péripéties vécues : 144
× Øssements297
× Age IRL : 15 Féminin
× Inscription : 01/05/2018
× Présence : complète
× Surnom : la brebis
× DCs : /

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
8/15  (8/15)
23Féminin23ê_e fait moi-même eshTe barbouiller de crème fouettée.Un coeur d'or<3GagarineDUH ;___;14429715Féminin01/05/2018complètela brebis/
lémure
lémure
23Féminin23ê_e fait moi-même eshTe barbouiller de crème fouettée.Un coeur d'or<3GagarineDUH ;___;14429715Féminin01/05/2018complètela brebis/
#3 le Mer 1 Aoû - 18:00
HRP:
Désolée pour cette attente faramineuse e,__e
Si tout d'abord les raclements de gorge de la personne qui s'était assise en face d'Yzevi n'étaient pas particulièrement parvenus à la tirer entièrement de ses recherches, quand une voix s'adressa à elle, elle se rendit bien compte que dorénavant elle n'était plus seule à cette table. Elle scruta le visage de son interlocuteur, essayant tranquillement d'analyser ses expressions.

-Excuse moi de te déranger mais il n'y avait plus de place libre ailleurs.
-Oh, non non, ne t'inquiètes pas , fit-elle en secouant légèrement la tête de gauche à droite, la main toujours sur les feuillets découverts de son précieux carnet.
-Je m'appelle Lyosha et toi ? Tu as l'air un peu perdue ... ça fait longtemps que tu es morte ?

Yzevi sembla déroutée par sa remarque. Ca se voit tant que ça qu'elle est fraîchement arrivée ici? Elle sourit timidement pour cacher sa gêne, et joignit le bout de ses doigts sur l'arête de son nez.
Il veut discuter? En même temps, c'est plus constructif que de se regarder dans le blanc des yeux.
Ca lui faisait tellement.... bizarre.... qu'on lui demande depuis quand elle est morte. C'est tellement paradoxale dans ce Monde. Comment dire qu'elle est morte si elle respire, bouge, mange, pense?
Ce monde est rempli de secrets s'avoua-t-elle enfin.

-Hum... non, pas vraiment. Je suis là depuis début Mai à peu près. Je m'appelle Yzevi.

Et elle se promit de les percer tant qu'elle sera ici. Elle leur donnera un sens, une logique, cadrera le tout, même ce qui ne peut pas l'être. Ainsi elle apprivoisera sa peur, elle en était sûre. C'est étonnant comment quelques simples mots ont pu la mettre sur une telle piste.

-Et toi, ça fait combien de temps que tu es... ici? , lança-t-elle calmement, une lueur un peu amicale dans la voix.

Au point où elle en est, elle peut bien converser tranquillement avec cet individu. Les rencontres forgent l'âme comme on dit. Connaître du monde ne peut pas faire de mal, surtout dans un endroit où on est depuis récemment? Et ce Monde réunissait n'importe qui de n'importe quelle époque a pour qualité aussi de permettre des rencontres qui sinon jamais n'auraient eu lieu dans le Monde d'origine.
Ces pensées étaient la preuve que la jeune femme se mettait à accepter sa situation, ce qui est un grand pas.
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Kai par ribkaDory (DA)
× Pouvoir : /
× Croisée avec : /
× Appartement : Brossard
× Métier : Branleur
× Péripéties vécues : 54
× Øssements301
× Age IRL : 18 Féminin
× Inscription : 01/06/2018
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
5/15  (5/15)
19Masculin27Kai par ribkaDory (DA)//BrossardBranleur5430118Féminin01/06/2018complète
lémure
lémure
19Masculin27Kai par ribkaDory (DA)//BrossardBranleur5430118Féminin01/06/2018complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t3357-lyosha-noskov-quand-l-expression-comme-un-lundi-prend-tout-son-sens#93527http://www.peekaboo-rpg.com/t3566-lyochat-le-carnet-de-la-galere
#4 le Sam 18 Aoû - 12:57
La jeune femme avait vraiment l'air perturbée par le monde qui l'entourait. Lyo eut un sourire amusé en se rappelant ses premières années d'errance dans ce monde étrange. Enfin, s'en rappeler était un bien grand mot vu les races monumentales qu'il s'était mises. Heureusement qu'on était plus résistant ici, sinon, il serait mort d'overdose une demi-douzaine de fois. Il trouvait déjà ironique que ça n'ait pas été la cause de sa première mort. Il reporta son attention sur la jeune femme qui avait enfin daigné remarquer sa présence. Elle paraissait surprise qu'on lui adresse la parole, elle avait jamais fait de rencontre ou quoi ?

-Hum... non, pas vraiment. Je suis là depuis début Mai à peu près. Je m'appelle Yzevi. Et toi, ça fait combien de temps que tu es... ici?

Un nom étrange et peu commun nota Lyo, quelle origine cela pouvait-il bien avoir. Elle parut se détendre un peu. Le jeune homme s'étira et se cala un peu mieux sur son siège. Il en profita pour faire signe à un serveur, histoire d'avoir quelque chose à se mettre dans le gosier quand même !

- Je me suis noyé, il y a dix ans. Pas une expérience agréable ma foi, mais ma vie ici est bien plus intéressante que l'ancienne.

Il se tourna vers le serveur qui arrivait et commanda une bière. Il se secoua essayent de faire partir de frisson de mal-être qui l'avait envahi quand il avait parlé de sa mort. Il en faisait encore des cauchemars parfois.

- Tu veux quelque chose ? demanda-t-il avec un sourire qui ne laissa rien paraître de son trouble.