avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 25 Féminin
× Age post-mortem : 28
× Avatar : Megurine Luka - Vocaloid
× Croisée avec : Chat
× Appartement : Brossard
× Péripéties vécues : 178
× Øssements450
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 12/06/2018
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/15  (0/15)
25Féminin28Megurine Luka - VocaloidChatBrossard17845021Féminin12/06/2018complète
chimère
chimère
25Féminin28Megurine Luka - VocaloidChatBrossard17845021Féminin12/06/2018complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t3411-lynna-winter-la-mort-ca-vous-change-une-personne#95249http://www.peekaboo-rpg.com/t3418-carnet-de-bord-de-lynna-winter
#1 le 21.06.18 20:02

   
L'odeur enivrante du papier

   
Avec Yzevi Loslov

   

   
Lire est une de mes occupations favorites. Ayant été privée d’études à partir de mes 16 ans, j’essaye de rattraper le temps perdu. Alors, quand je suis arrivée au Pays des Morts, et après avoir surmonté quelques difficultés, me cultiver est devenu vital. J’arpente régulièrement la bibliothèque à la recherche de nouveaux livres à dévorer. J’aime sentir l’odeur du papier dans la chambre que j’occupe à l’appartement Brossard. Tout me convient : la Préhistoire, l’Antiquité, le Moyen-Age, la Renaissance, les cultures de tous les pays, les découvertes scientifiques et j’en passe.
 
Hier soir, avant de m’endormir, j’ai terminé le dernier de ceux que j’ai emprunté il y a deux semaines. Alors, aujourd’hui, direction la bibliothèque ! J’allais pouvoir naviguer entre les différents rayons et attraper les livres qui me faisaient envie. La mort m’a au moins permis de découvrir une nouvelle passion. D’ailleurs, ce n’est pas la seule. En fait, je préfère vraiment ma vie post-mortem. Est-ce bizarre à dire ? Des siècles et des siècles de liberté comparé à 25 ans de misère et de tristesse.
 
Après avoir rapidement enfilé une robe blanche légère et décorée de jolies fleurs oscillant entre le bleu et le rose, j’attrape mon sac à main et pars de l’appartement. En plus, ça m’arrange bien puisque certains de mes colocataires sont présents. Et plus je suis loin d’eux, mieux je me porte.
 
J’arrive au centre-ville sur les coups de midi alors je décide de m’installer à une terrasse afin de manger un morceau. En plus, le temps s’y prête à merveille. Le soleil brille haut dans le ciel et de rares nuages blancs sont présents. J’observe la foule se déplacer. Il y a un monde fou qui a décidé de sortir aujourd’hui ! Avec cette jolie météo, ça se comprend. Après avoir passé ma commande, je ne patiente qu’un court moment avant que la serveuse m’apporte mon plat. Je prends le temps de le déguster tout en étant impatiente de me rendre à la bibliothèque. Je paye et laisse un pourboire à la jolie serveuse que je reviendrai sûrement voir prochainement.
 
Dès mon entrée dans l’univers des livres, l’odeur enivrante du papier me parvient. Je prends un temps pour profiter de mon bonheur avant de commencer ma ronde dans les rayons. Il y en a tellement que je ne sais où donner de la tête. Un bouquin de développement personnel me fait de l’œil alors je m’en empare et continue mon chemin. J’atterrie au rayon de littérature classique. Tous ces auteurs que je n’ai jamais eu l’occasion de lire ! Ma mère n’a jamais pu m’acheter un des livres que ma professeure nous demandait de lire. Je me ramassais des horribles notes durant les contrôles. Et puis, même si elle avait pu les acquérir, je n’aurais jamais eu le temps de les lire à cause des tâches ménagères que je devais exécuter afin de soutenir ma mère. J’attrape Romeo and Juliet de Shakespeare et Pride and Prejudice de Jane Austen. Heureusement qu’ils existent en anglais ! Tenant les trois livres serrés contre mon cœur, un sourire aux lèvres, je m’arrête devant de petites décorations de chats. Elles sont tellement adorables ! J’en possède déjà quelques-unes dans ma chambre mais j’aimerais tellement en acheter encore plus. Et puis, j’attends aussi de pouvoir me payer un logement dans Tokyo car, la colocation, ce n’est pas pour moi ! Il faudrait vraiment que je trouve du travail.
   
   
© MissKat pour Epicode
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 23 Féminin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : ê_e fait moi-même esh
× Pouvoir : Te barbouiller de crème fouettée.
× Croisée avec : Un coeur d'or<3
× Appartement : Gagarine
× Métier : DUH ;___;
× Péripéties vécues : 148
× Øssements382
× Age IRL : 15 Féminin
× Inscription : 01/05/2018
× Surnom : la brebis
× DCs : /
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
8/15  (8/15)
23Féminin23ê_e fait moi-même eshTe barbouiller de crème fouettée.Un coeur d'or<3GagarineDUH ;___;14838215Féminin01/05/2018la brebis/complète
lémure
lémure
23Féminin23ê_e fait moi-même eshTe barbouiller de crème fouettée.Un coeur d'or<3GagarineDUH ;___;14838215Féminin01/05/2018la brebis/complète
#2 le 23.06.18 22:46
La Tokyo Metropolitan Library. COMMENT Yzevi avait pu ne pas venir ici plus tôt ? Une aventurière extrêmement curieuse et avide de connaissances comme elle ? Boudiou, c'était quelque chose qu'il fallait rectifier au plus vite, et c'est ce pourquoi la jeune archéologue fila à la bibliothèque dès l'ouverture presque (étant une sacrée lève-tôt, ça aide disons). L'idée qu'un tel lieu existe ne l'avait pas effleurée, et pourtant il paraissait LOGIQUE que dans une grande ville, une telle ville, TOKYO tout de même, qu'il y ait quelque chose du genre. Madame avait été trop occupée à réfléchir et à retourner les choses en boucle dans ses méninges on dirait.
Ca faisait maintenant deux mois et quelques jours qu'elle avait déboulé dans ce monde déjanté, et elle se remettait, oui, petit à petit, peut-être lentement diraient certains, mais sûrement. Elle « s'habituait » à voir des gens avec des attributs animaux ou même des personnes bizarres de tous les genres.
Mais, si elle si habituait, elle n'arrivait pas pour autant à accepter cela pour l'instant ! Ce serait trop demander à son esprit rationnel complètement mis en valdingue par toutes ces « anormalités » qui bouleversaient quasiment tout ce en quoi elle croyait ; ou ne croyait pas d'ailleurs.
La grande nouveauté du jour était qu'elle avait ENFIN une carte sous la main ; après deux mois à arpenter la cité au pif, elle avait enfin pensé à demander à un de ses colocataires de Gagarine de lui prêter un plan histoire de ne pas faire dix milles détours dans mille milliards de ruelles tordues et détordues partant dans tous les sens. Yzevi a beau avoir un bon sens de l'orientation, faut pas non plus lui demander d'avoir des talents de médium pour deviner le trajet le plus court vers une destination qu'elle connaît aussi bien que cette ville ; soit pas du tout. Enfin... Yzevi n'y a pas vécu avant quoi. Maintenant, il est probable qu'elle connaisse mouts endroits des lieux, et a une sorte de petit plan mental, mais.... il faut avouer qu'un plan bien net et concis c'est tout de même mieux quand on connaît pas l'endroit.

Donc, du coup, à dix heures presque pétantes, notre jolie amie entre dans l'antre au ventre bourré de connaissances qui n'attendaient que diantre de se faire dévorer par notre curieuse à la montre. Et oui, désolée, pas de dernière rime en -antre, faudra se contenter d'une rime en -ntre.

Elle passa un sacré moment à slalomer entre les divers rayons allant jusqu'à très haut, les grignotant déjà avec gourmandise du regard ; ne parvenant surtout pas à choisir quoi prendre. Ca c'est le comble, quand même, avoir tout ça à sa disposition et ne pas en profiter immédiatement ! Il faudrait presque en ressentir de la honte, mais épargnez cette pauvre bonne âme qui n'arrive pas à définir son choix car aimant et étant attirée par tout.
Quand je parle de sacré moment, ce fut tout de même deux heures voire plus ; temps qui fila à vitesse grand V.
Et notre amie finit par débarquer dans le rayon de littérature classique. Elle crut qu'elle allait encore ne pouvoir que caresser les couvertures attirantes des ouvrages de ses yeux ambrés, mais au même instant, un d'eux accrocha terriblement son regard, et elle sentit que celui-ci pourrait être probablement celui qu'elle cherchait depuis autant de temps.
L'heureux futur élu, un énorme bouquin à la côte en cuir, se trouvait patiemment aligné dans une rangée au-dessus de la tête de la brave femme. Elle dut se mettre sur la pointe des pieds et tendre le bras pour pouvoir se saisir de ce fruit précieux dont le titre l'avait tant intriguée.
« L'intégral des nouvelles d'Edgar Poe ». Bon sang, comment résister à cet appel ? Impossible, on est bien d'accord.
Ses doigts saisirent maladroitement l'épais volume.
Et tout aussi maladroitement, alors qu'elle pensait l'avoir dans la main- ce qui était le cas- , le poids du livre la déséquilibra dangereusement dans la position instable dans laquelle elle était, alors elle fut entraînée vers l'arrière et son derrière et son dos eurent le plaisir éminent d'aller tâter le sol de la bibliothèque dans un bruit à la fois sourd et sonore. Elle ne put empêcher une petite exclamation plaintive de s'échapper de sa gorge, le souffle coupé par la chute.

-Ouille ouille ouille , fit-elle en tentant de se redresser (péniblement), encore sous le choc de cet événement douloureux qu'elle n'avait pas prévu.

Quel boulet, bon sang, mais quel boulet
Elle sentait les muscles développés de son dos grincer de mécontentement de concert avec son fessier qui lui aussi fut maltraité dans cet épisode gênant d'intense solitude. Des lecteurs plus loin lui jetèrent un regard mauvais qui pour plusieurs d'entre eux tourna en petite lueur de compassion ; en tout cas ils retournèrent vite à leur ouvrage respectif.
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 25 Féminin
× Age post-mortem : 28
× Avatar : Megurine Luka - Vocaloid
× Croisée avec : Chat
× Appartement : Brossard
× Péripéties vécues : 178
× Øssements450
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 12/06/2018
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/15  (0/15)
25Féminin28Megurine Luka - VocaloidChatBrossard17845021Féminin12/06/2018complète
chimère
chimère
25Féminin28Megurine Luka - VocaloidChatBrossard17845021Féminin12/06/2018complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t3411-lynna-winter-la-mort-ca-vous-change-une-personne#95249http://www.peekaboo-rpg.com/t3418-carnet-de-bord-de-lynna-winter
#3 le 25.06.18 12:06

   
L'odeur enivrante du papier

   
Avec Yzevi Loslov

   

   
Je suis encore en train de contempler les petits bibelots lorsque mes oreilles se tournent soudainement vers l’arrière. Un bruit sourd mais violent, à n’en point douter. Je me retourne vers la source et remarque une jeune femme étalée par terre. Celle-ci a dû perdre l’équilibre en voulant attraper le livre qui patiente gentiment au sol. Elle tente de se relever tant bien que mal. Ça ne doit pas faire du bien une chute pareille. Je passe en revue les personnes présentes et, à l’évidence, personne ne compte se déplacer pour lui venir en aide. Ils restent là à contempler la jeune femme. Laissant échapper un soupir, je me dirige vers la maladroite. 
 
« Ça va ? »
 
Que dire d’autre ? Je m’accroupis et récupère le livre près d’elle. L’intégral des nouvelles d’Edgar Poe. Je n’ai jamais lu cet auteur mais, à en croire l’épaisseur du bouquin, il a dû écrire un sacré nombre de nouvelles. 
 
Je regarde la jeune femme et écarquille les yeux. Quel est ce style vestimentaire ?! La coiffure, passe encore bien qu’elle soit simple… mais ses vêtements ! De très mauvais goûts, invraisemblablement. On dirait qu’elle va bientôt partir à l’exploration avec son pantalon et sa veste à multiples poches. J’hallucine. Cela me donne réellement envie de la trainer dans un magasin pour lui refaire sa garde-robe. 
 
« Amatrice de littérature classique ? » je chuchote. « Je vais moi-même emprunter deux exemplaires. »
 
Pourquoi je dis ça ? Pour combler le vide. Qu’est-ce qui m’a pris de venir aider cette fille ?  Je ne la connais ni d’Eve ni d’Adam. Et puis, cela ne me ressemble pas beaucoup. Honnêtement, je me fiche de ce qu’elle peut bien ressentir à l’instant présent mais je suis outrée que personne ne se bouge les fesses pour lui venir en aide. Surtout que j’aimerais continuer à chercher des livres à emprunter pour ensuite me plonger dans l’un d’eux.
   
   
© MissKat pour Epicode
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 23 Féminin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : ê_e fait moi-même esh
× Pouvoir : Te barbouiller de crème fouettée.
× Croisée avec : Un coeur d'or<3
× Appartement : Gagarine
× Métier : DUH ;___;
× Péripéties vécues : 148
× Øssements382
× Age IRL : 15 Féminin
× Inscription : 01/05/2018
× Surnom : la brebis
× DCs : /
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
8/15  (8/15)
23Féminin23ê_e fait moi-même eshTe barbouiller de crème fouettée.Un coeur d'or<3GagarineDUH ;___;14838215Féminin01/05/2018la brebis/complète
lémure
lémure
23Féminin23ê_e fait moi-même eshTe barbouiller de crème fouettée.Un coeur d'or<3GagarineDUH ;___;14838215Féminin01/05/2018la brebis/complète
#4 le 05.07.18 12:09
HRP:
Désolée du temps d'attente e,__e

-Ça va ?  , fit une voix féminine.

Yzevi releva le regard vers la personne qui l'avait apostrophée, une jeune femme aux cheveux roses... et aux attributs de chat. ENCORE UNE COSPLAYEUSE ? Oui, Yzevi avait encore du mal à totalement croire que c'étaient de vraies parties animales vivantes et tout, même après sa rencontre avec Lilith la femme aux sublimes cheveux roux. Enfin, lorsqu'elle avait discuté avec cette dernière, elle avait pu assimiler quelques connaissances fort utile, et comprenait mieux à quoi elle avait à faire quand elle rencontrait une Chimère: une hybridation en quelque sorte. Maintenant, elle avait à faire à une fille aux jolis cheveux roses et aux oreilles de chat. Ses pommettes rosirent un instant du fait d'être par terre, et elle toussota légèrement en acquiesçant en toute réponse à la question de son interlocutrice, gênée et un peu confuse. Elle balaya tout d'un revers mental et se releva complètement, bien campée sur ses deux pieds.

-Amatrice de littérature classique ? , chuchota-t-elle. Je vais moi-même emprunter deux exemplaires.

L'archéologue sourit amicalement, et récupéra le livre coupable de sa mémorable chute qui était justement entre les mains de la Chimère, et la remercia d'un regard reconnaissant. Immédiatement, quand le livre fut en ses mains, elle l'examina de toutes coutures pour s'assurer qu'il n'était pas abîmé. Elle avait horreur d'abîmer des ouvrages et se serait sentie coupable qu'il ait des pages cornés ou la couverture endommagée par sa chute ridicule.
Elle émit un léger soupir de soulagement en constatant qu'il n'en était rien. Comme quoi lui aussi a bien encaissé le fait le choir de sa place.
Tout ceci rapidement fait, elle reposa son regard sur la face de la lectrice, et chuchota calmement à son tour pour lui répondre, un léger sourire en coin.

-Disons que sans les livres la vie ne serait pas pareille.

Et c'était vrai. Enfin pour elle en tout cas.
En réaction à la deuxième partie des dires de la jeune femme aux cheveux roses, une lueur intéressée illumina les prunelles ambrées d'Yzevi, et elle demanda (toujours en chuchotant), animée par une énergie contenue qui lui était habituelle :

-Ah, vous allez en emprunter ? Justement, je me demandais comment ça fonctionnait ici. Ca vous dérangerait de m'expliquer quelles sont les procédures pour pouvoir emprunter des livres ? Enfin si ça ne vous dérange pas. Je suis arrivée récemment ici, c'est assez nouveau tout ça pour moi.

Quelle aubaine de tomber sur quelqu'un. Enfin, elle espérait qu'elle n'incommodait pas la jeune femme en lui demandant cela, et qu'elle accepterait. Quoique au pire elle n'aurait qu'à aller à l'Accueil.
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 25 Féminin
× Age post-mortem : 28
× Avatar : Megurine Luka - Vocaloid
× Croisée avec : Chat
× Appartement : Brossard
× Péripéties vécues : 178
× Øssements450
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 12/06/2018
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/15  (0/15)
25Féminin28Megurine Luka - VocaloidChatBrossard17845021Féminin12/06/2018complète
chimère
chimère
25Féminin28Megurine Luka - VocaloidChatBrossard17845021Féminin12/06/2018complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t3411-lynna-winter-la-mort-ca-vous-change-une-personne#95249http://www.peekaboo-rpg.com/t3418-carnet-de-bord-de-lynna-winter
#5 le 06.07.18 10:23

   
L'odeur enivrante du papier

   
Avec Yzevi Loslov

   

   
Je reste là à fixer la jeune femme pendant que celle-ci se relève péniblement. Je pense qu’elle risque de souffrir d’un bleu ou deux demain. Néanmoins, elle m’affirme que tout va bien alors je ne cherche pas à en savoir plus. Elle récupère son livre entre mes mains et semble l’examiner consciencieusement, cherchant à repérer un coin abîmé ou des pages pliées. Visiblement, celui-ci semble avoir bien résisté à sa chute. Combien de fois ça m’est arrivé qu’un livre se tordre sur certaines pages quand je l’échappe ! Elle a de la chance. Surtout que les bibliothécaires apprécient moyennement quand quelqu’un abîme un de leurs livres. Une fois son inspection finie, elle me chuchote que la vie ne serait pas exactement la même sans les livres. Et je suis bien d’accord. Ma vie a radicalement changé après ma mort et pouvoir lire m’apporte un réel plaisir.
 
« Ah, vous allez en emprunter ? Justement, je me demandais comment ça fonctionnait ici. Ça vous dérangerait de m'expliquer quelles sont les procédures pour pouvoir emprunter des livres ? Enfin si ça ne vous dérange pas. Je suis arrivée récemment ici, c'est assez nouveau tout ça pour moi. » me chuchote-elle.
 
Oh, une nouvelle. Ça faisait longtemps que je n’avais pas rencontré d’individus morts récemment. Elle semble bien vivre son arrivée au Pays des Morts, en tout cas. Au départ, je m’étais isolée et enfermée dans mes pensées. Enfin… Je ne suis pas enchantée que celle-ci me demande mon aide. Aider les gens n’est plus ma priorité. Disons que je vais faire une exception puisqu’elle est nouvelle dans ce monde.
 
« C’est très simple. Il suffit de créer une carte d’emprunt à l’accueil. Une fois celle-ci créée, vous donnez votre carte et les livres que vous souhaitez emporter à une bibliothécaire et elle s’occupera de vous. »
 
Je pense qu’elle devrait s’en sortir sans que je n’ai besoin de l’accompagner à l’accueil tout de même. Elle me semble dégourdie… mais maladroite. 
 
« Je suis Lynna Winter, arrivée il y a trois ans. » je chuchote. « Vous vous faites à votre nouvelle vie ? » dis-je avec un petit sourire.

   
   
© MissKat pour Epicode
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 23 Féminin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : ê_e fait moi-même esh
× Pouvoir : Te barbouiller de crème fouettée.
× Croisée avec : Un coeur d'or<3
× Appartement : Gagarine
× Métier : DUH ;___;
× Péripéties vécues : 148
× Øssements382
× Age IRL : 15 Féminin
× Inscription : 01/05/2018
× Surnom : la brebis
× DCs : /
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
8/15  (8/15)
23Féminin23ê_e fait moi-même eshTe barbouiller de crème fouettée.Un coeur d'or<3GagarineDUH ;___;14838215Féminin01/05/2018la brebis/complète
lémure
lémure
23Féminin23ê_e fait moi-même eshTe barbouiller de crème fouettée.Un coeur d'or<3GagarineDUH ;___;14838215Féminin01/05/2018la brebis/complète
#6 le 30.10.18 11:22
-C’est très simple. Il suffit de créer une carte d’emprunt à l’accueil. Une fois celle-ci créée, vous donnez votre carte et les livres que vous souhaitez emporter à une bibliothécaire et elle s’occupera de vous. , répondit-elle.

Oh, ça va, c'est le même système que dans les bibliothèques où elle était déjà allée de son vivant. Non, elle avait douté un instant que les choses aient été bousculées même pour les choses aussi simples que ça. Mentalement, ça la détendit un peu.
Yzevi acquiesça et sourit, posée:

-D'accord, je vois.

Suite à cela, la femme aux cheveux roses chuchota quelques mots; certainement pour ne pas déranger les autres lecteurs ni s'attirer les foudres des bibliothécaires postés ci et là à vérifier que tout se passe bien, tels des gardes armés de regards meurtriers jusqu'aux dents.

-Je suis Lynna Winter, arrivée il y a trois ans. , dit-elle donc.
-Yzevi Loslov, enchantée... arrivée il y a... disons deux mois , sourit de nouveau l'aventurière trépassée.

Lynna ainsi donc? Elle semble gentille, ça fait du bien de voir un visage amical.
A la fois deux mois c'est rien, mais à la fois elle se rendit compte que c'est tout de même beaucoup. Elle se demanda si la dénommée Lynna avait encore les notions de beaucoup et de peu par analogie au temps, ou si au fil des années il n'en reste rien. Yzevi se mit à se questionner sur ce qu'il arriverait à travers ces siècles qu'on disait qu'il lui resterait dans ce monde. Toutefois, elle ne resta pas bien longtemps dans cette nouvelle réflexion, car sa guide officieuse demanda:

-Vous vous faites à votre nouvelle vie ?

Hmmm
L'ancienne archéologue dodelina légèrement de la tête, et pianota une fois l'air de sa main droite avec discrétion pour ne pas perdre en contenance. A la fois cette question était naturelle et dans le vent d'une discussion, et à la fois, étrangement, elle ne s'y attendait pas. Gênée, elle effleura sa joue de son index comme pour gratter sans rien en faire.

-On va dire que ça va. Je dois avouer que je suis un peu... déroutée par cet endroit. , avoua-t-elle en murmurant. Tout a l'air si... impossible, si irréel. , fit-elle en jetant un coup d'oeil aux attributs félins de Lynna.

Est-elle arrivée avec cette apparence directement ou est-ce qu'elle l'a acquise après? Et comment? De quelle façon et par qui? Il faudra qu'elle se renseigne sur... sur... mince comment cela s'appelle. Sur les Chimères? Ah oui voilà c'est ça.

-Vous avez l'air d'être complètement acclimatée à ce monde j'ai l'impression. , fit-elle remarquer quant à l'attitude calme et libre de la Chimère rose, toujours à voix basse.

Des questions d'ordre de la psychologie montèrent à la surface de l'esprit d'Yzevi comme des bulles de savon colorées. C'est vrai, de quelle façon s'adaptent les autres habitants de ce monde étonnant? Plus ou moins rapidement? Jamais? De manière brutale ou tranquille? Avec de l'aide et du soutien ou tout seuls, autonomes et indépendants des autres? Yzevi était curieuse quant au trajet de Lynna dans cette ville, mais n'ajouta pas de mots en plus de sa dernière phrase pour pousser dans cette direction; ce n'est pas son habitude de forcer, et elle sait mieux que quiconque que parler de soi n'est pas la chose la plus aisée et spontanée, surtout quand c'est avec des personnes que l'on connait pas- et même que l'on connaît. Si ça se trouve... Oui, si ça se trouve...
Une petite étincelle se fit dans l'esprit de la jeune femme.
Peut-être que ses parents sont ici?
Peut-être, mais même s'ils y étaient, peu de chances qu'elle les trouve, et si elle les trouve, la reconnaîtraient-ils? Il va falloir qu'Yzevi mène l'enquête.
Elle serra légèrement plus le recueil contre son buste, tandis qu'elle restait toujours attentive à son environnement et aux paroles de Lynna, analysant les expressions de son visage pour essayer de mieux se représenter face à qui elle se trouve, car si cela se trouve, elle ne fait que l'importuner depuis tout à l'heure. Mais elle appréciait leur début de discussion, et espérait qu'il en serait de même pour son interlocutrice, car Yzevi aime tisser des liens.

HRP:
LA HONTE j'ai trop honte désolée de l'attente ;___; Quasiment plus de trois mois d'attente, je suis trop désolée ;___; J'espère que cette réponse t'ira e,___e