avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Péripéties vécues : 2507
× Øssements1196
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/0  (0/0)
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente250711960Autre15/03/2014
maitre de la mort
maitre de la mort
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente250711960Autre15/03/2014
Terminé #11 le 15.06.18 1:37
Le membre 'Kazuki Takeshi' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'PILE OU FACE' :
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Haruka Nanase - Free!
× Appartement : Jules Verne
× Métier : Aidant de Amb Ghongha
× Péripéties vécues : 2197
× Øssements1498
× Age IRL : 21 Bigenre
× Inscription : 01/06/2018
× DCs : Nathan M. Walker
× Présence : réduite

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
19/15  (19/15)
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2197149821Bigenre01/06/2018Nathan M. Walkerréduite
lémure
lémure
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2197149821Bigenre01/06/2018Nathan M. Walkerréduite
http://www.peekaboo-rpg.com/t3360-kazuki-takeshi-i-didn-t-want-to-wake-up?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3371-kazuki-plop?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3413-kazoo-phone
Terminé #12 le 15.06.18 4:21
CHASING AFTER YOU IS LIKE A FAIRYTALE
Lynel & Kazoo


La fin de soirée que j'avais passée avec Nithaël, après avoir dit au revoir à Lynel, s'était bien passée. J'avais un peu parlé à mon ami de la relation que j'entretenais avec le vampire. À cause de ses croyances religieuses, je ne lui avais pas tout de suite avoué que la personne que je fréquentais était un homme, mais ses conseils et son écoute m'avaient tous deux grandement aidé. Suite à notre conversation, j'étais reparti à l'agence, en direction de mon bel appartement bleuté.

Le voyage du retour avait été agréable. Je déferlais dans les rues, le sourire au visage, réfléchissant à la suite de notre relation. De mes mains, j'avais retouché ma bouche à quelques reprises, me remémorant ainsi ce qui était arrivé.

Une fois à l'appartement, je n'avais pas eut ce désagréable sentiment qui venait s'appuyer sur mes épaules, m'écraser. Je me sentais beaucoup plus léger et, cette nuit-là, le sommeil vint me chercher rapidement.

___________________

Je me levai tôt, vers 9h30 du matin. Mes yeux étaient bien ouverts et j’avais une bonne quantité d’énergie. Cette journée là, je voulais faire quelque chose de mes dix doigts et c’est ce désir qui m’avait forcé à sortir du lit.

Je commençai donc la journée en prenant une bonne douche. L’eau ruisselant sur ma peau m’apportait un énorme confort. J’avais enfin décidé de me laver et de, par le fait même, mettre de nouveaux vêtements. J’envoyai le linge sale à la buanderie, pour le laver.

Pendant ce temps, j’étais rapidement parti faire les courses. J’avais une idée en tête. Je voulais faire une petite surprise à Lynel et lui apporter ce soir. Le premier achat consistait en une petite boîte décorative. Je prévoyais déposer le dessert que j’allais cuisiner à l’intérieur de celle-ci, avant de la sceller à l’aide d’un ruban. La boite que j’avais choisie était blanche et grise, tandis que le ruban était bleu, de la couleur de mes yeux qu’il aimait tant regarder.

J’étais ensuite parti me chercher quelques ingrédients. Pour préparer mes mochis aux fraises, je pris un casseau du dit fruit, un peu de pâte de haricot rouge sucré, de la farine de riz, du sucre et de la fécule de pomme de terre.

La machine à laver avait déjà fini son travail quand j'étais revenu à la buanderie. Je pris les vêtements mouillés et les envoyai au sèche-linge rapidement avant de retourner à l’appartement.

Je pris une trentaine de minutes de mon temps pour préparer le dessert avant de déposer le tout dans la petite boite que j’avais acheté préalablement.

Une fois les vêtements pliés et le dessert au réfrigérateur, je n’avais plus rien à faire. Je m’étais donc assis sur mon lit et avait regardé l’heure affichée sur mon téléphone à plusieurs reprises. Il ne me restait plus qu’à attendre 19h pour quitter mon appartement et aller le rejoindre au bar.

L’heure arriva enfin, après une attente des plus exaspérantes.

Je m’habillai en urgence, pressé de le rejoindre, enfilant une chemise à manches longues, blanche. Je pris le petit paquet qui était resté dans le frigo avant de sortir de l’appartement, la tête ailleurs. Je n’avais même pas pensé à vérifier si mes clopes étaient sur moi.

J’entrai dans le bar après quelques minutes, la boite entre les mains lorsque j’entrevis le beau vampire assis plus loin. J’étais excité à l’idée de lui offrir ce que j’avais cuisiné. Je m’approchai, les joues rouges et le sourire aux lèvres avant de lui tendre la boîte.

- Cadeau! Si ça te plait, je vais pouvoir t’en faire d’autres.

Avant qu’il ne puisse me répondre, je l’enlaçai et déposa ma tête sur son épaule.

- Tu m’as manqué, tu sais ?


©️️ 2981 12289 0
Afficher toute la signature



I DIDN'T WANT TO WAKE UP
ANAPHORE


Il s'exprime en #2F4F4F
avatar
× Evolution :
× Image : I'm a problem .. × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Marshall Lee - Adventure Time
× Appartement : Brossard
× Métier : Serveur au Kakegoto
× Péripéties vécues : 120
× Øssements1027
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 18/03/2018
× Surnom : le teckel
× DCs : Swann Bell & Jill Alvaro
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
24/100  (24/100)
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto120102717Féminin18/03/2018le teckelSwann Bell & Jill Alvarocomplète
vampire
vampire
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto120102717Féminin18/03/2018le teckelSwann Bell & Jill Alvarocomplète
http://www.peekaboo-rpg.com/t2990-lynel-i-m-just-your-problemhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2996-lynel-carnet-desordonne-pour-un-musicienhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3414-lynel-telephone-portable
Terminé #13 le 15.06.18 22:32

ft. @Kazuki Takeshi

Protège moi
I talk in #602060

Chasing after you is like a fairytale




A peine était-il arrivé qu’il m’avait sourit en rougissant, me tendant une boîte aux couleurs de ses yeux. Je l’avais prise en le questionnant du regard alors qu’il m’annonçait que c’était un cadeau, après cela, il m’avait laissé comprendre que c’était comestible. Curieux, j’avais voulu ouvrir le paquet mais avant cela il m’avait directement prit dans ses bras, posant sa tête sur mon épaule. Ca m’avait fait sourire et j’avais posé le petit présent sur le comptoir pour pouvoir le prendre dans mes bras. Le serrant délicatement, j’avais fermé les yeux, me contentant de l’écouter.

“Tu m’as manqué, tu sais ?”, m’avait-il glissé.

J’avais sentit mes lèvres s’étirer un peu plus. Je l’avais fait se reculer un peu et l’avait regardé dans les yeux. Il était beau quand il souriait. Je lui avait sourit sincèrement et m’étais approché pour l’embrasser au coin de la lèvre, et non au delà. Pourquoi ? Car je n’avais pas envie d’être le seul à avancer vers lui, ce soir ce ne serait pas moi qui briserait la barrière entre nous. Je m’étais reculé avec un petit sourire et lui avais répondu un simple “Toi aussi”.

Après cela, je l’avais laissé s’installer et j’avais repris une gorgée de ma boisson. Reprenant la petite boîte entre mes mains, j’avais défait le ruban pour découvrir des patisseries. Je n’en avais jamais gouté de telles mais elles dégageaient une très bonne odeur.

“Merci mon beau, ça a l’air super bon. C’est toi qui les a faites ?”, lui avais-je demandé avec des petites étoiles dans les yeux.

Sans plus attendre, j’avais prit une des confiseries en main et, y goûtant, j’en découvrais le parfum fruité. C’était léger, mais délicieux, doux et pas trop sucré. J’aimais beaucoup l’ensemble même si je n’avais aucune idée de ce que c’était. J’avais de nouveau étiré un grand sourire et avait lancé un soupir d’aise.

“C’est trop bon !”, lui avais-je lancé en lui tendant la boîte. “Prends-en un !!”, j’en prenais un dans la boîte et lui tendait pour qu’il croque dedans.

Une fois qu’il l’eut fait je mangeais l’autre partie et lui souriais. J’étais content, vraiment. La veille même je m’étais pleins de manger des restes de pizza, j’avais voulu gouté à sa cuisine. Et, comme s’il m’avait entendu, il m’avait préparé ces petits desserts. Il avait vraiment un don ? Je gloussa à cette idée, il ne fallait pas abuser. Je reposais la boîte sur le comptoir, la refermant rapidement avant de fouiller dans ma poches.

J’avais, moi aussi, un petit cadeau pour lui, bien que je ne l’avais pas fait de mes mains. Une fois le cadeau retrouvé, je lui avait tendu ma main vide en souriant narquoisement.

“Donne moi ton téléphone.”


Une fois que j'eus récupérer ledit cellulaire, j’y attachais le petit porte clé de Toto-machin-bidule. Je lui redonnais son portable après cela en lui lançant un autre de mes sourire, un plus sincère. J’étais fière de lui avoir acheté et je me remerciais de m’être souvenu de son pull, sans quoi je n’aurais rien pu lui donner en retour de son cadeau.

“Je traînais dans les rues, j’l’ai vu dans une vitrine, j’ai pensé à toi et ton pull.”, lui avais-je avoué. “Ca te plais ?”


Afficher toute la signature



I'M JUST YOUR PROBLEM
ANAPHORE

Spoiler:


Theme •
• #602060

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Haruka Nanase - Free!
× Appartement : Jules Verne
× Métier : Aidant de Amb Ghongha
× Péripéties vécues : 2197
× Øssements1498
× Age IRL : 21 Bigenre
× Inscription : 01/06/2018
× DCs : Nathan M. Walker
× Présence : réduite

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
19/15  (19/15)
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2197149821Bigenre01/06/2018Nathan M. Walkerréduite
lémure
lémure
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2197149821Bigenre01/06/2018Nathan M. Walkerréduite
http://www.peekaboo-rpg.com/t3360-kazuki-takeshi-i-didn-t-want-to-wake-up?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3371-kazuki-plop?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3413-kazoo-phone
Terminé #14 le 16.06.18 1:17
CHASING AFTER YOU IS LIKE A FAIRYTALE
Lynel & Kazoo

Les bras du vampire avaient délicatement et brièvement enlacé mon corps après avoir déposé le présent que je lui avais offert sur le comptoir. La chaleur provenant de sa personne était une incroyable source de réconfort pour moi. Il s’était ensuite légèrement reculé le visage pour me regarder dans les yeux, avant de le rapprocher de nouveau et ainsi me donner un baiser au coin de la lèvre. Il ne m’avait pas embrassé comme il l’avait fait la veille, mais ce petit frôlement de lèvres avait tout de même emballé mon rythme cardiaque. Je me sentais bien niais de vivre une telle excitation pour si peu. Visiblement, mon manque d’expérience en la matière faisait en sorte que chaque instant que je passais avec Lynel me faisait vivre des émotions dignes des plus folles aventures.

Il m’avait ensuite dit que je lui avais manqué aussi. Ces traits semblaient sincères. À moins d’être un excellent menteur, j’étais presque persuadé qu’il disait vrai.

Nos étreintes prirent fin et nous prîmes tous-deux place. Je m’étais assis sur une chaise haute, près de lui, au comptoir. Je le regardais, heureux, alors que ses doigts se chargeaient d’ouvrir le présent. Tirant sur le ruban bleu, la boite se déplia, dévoilant ainsi les petites boules que j’avais préparées.

- Merci mon beau, ça a l’air super bon. C’est toi qui les a faites ?

Les étoiles qui brillaient dans ses yeux me firent sourire. Grâce à moi, l’homme devant moi était d’excellente humeur et j’avais toujours aimé rendre les autres heureux. D’ailleurs, j’avais la fâcheuse tendance à prendre la joie des autres plus à coeur que la mienne.

Attrapée par sa main, une confiserie se souleva de la boîte. Lynel en prit une bouchée avant de m’avouer qu’il trouvait le dessert excellent. Je soupirai, soulagé.

- Prends-en un !

Sur ces mots, il me tendit un des mochi. L’homme voulait que je croque dedans directement, à même sa main. Je le regardai septique un instant avant de lui sourire. Et puis tant pis. Je m’approchai et pris une bouchée. Effectivement, je les avais bien réussi. Il termina le mochi que j’avais commencé avant de déposer la boite plus loin, en riant. Ce rire me semblait sortir tout droit de nul part. De quoi riait-il? Je n’eus pas le temps de lui demander que le garçon se mit à fouiller dans ses poches avant de me dire :

- Donne moi ton téléphone.

Je sortis mon téléphone de ma poche, curieux, avant de lui tendre. Que voulait-il en faire? Prendre une photo de lui? Me montrer une vidéo de chats sur internet ?

Il cacha mon portable de ma vue pendant un court instant, comme s’il mijotait quelque chose, avant de me le rendre le sourire aux lèvres.

- Je traînais dans les rues, j’l’ai vu dans une vitrine, j’ai pensé à toi et ton pull.

Je tournai légèrement la tête pour mieux voir ce qu’il me montrait. Une pièce de métal à l'effigie du célèbre Totoro du studio ghibli y était attachée. Et dire qu’il avait remarqué ce que je portais le premier soir...

- Ça te plais ?

Mes mots sortirent rapidement, précipités.

- Si ça me plait? Oh mon dieu, je suis tellement content!

Les yeux brillants, tels ceux d’un enfant le matin de noël, je regardai le porte clé un instant. J'appuyai le bouton sur le côté de mon téléphone, de façon à lui montrer mon fond d’écran. Sur celui-ci, le même personnage occupait les pixels. Je refermai le cellulaire et le déposai sur le comptoir.

- Comme tu peux voir, c’est un excellent choix de cadeau pour moi.

Sur ces mots, je fis signe au serveur derrière le bar pour que celui-ci s’approche. Je commandai deux shooter de rhum. Je voulais lui offrir l’un des deux, évidemment.

Réalisant que je ne l’avais toujours pas remercié, j’approchais mon siège pour l’enlacer, timide.

- Merci...

Je décollai légèrement mon corps du siens avant de fixer ses lèvres. Je voulais qu'il m'embrasse de nouveau, comme il l'avait fait la veille, mais il ne semblait pas prêt à le faire. En effet, alors qu'il en avait eu l'occasion un peu plus tôt, il avait dévié son visage pour m'embrasser sur le coin de la bouche seulement. Était-ce parce que je ne lui plaisais plus ? Peut-être parce que mon baiser de la veille avait été trop maladroit?

J’avais réfléchi à milles et un scénarios défaitistes avant de sortir de ma folie. Après tout, s’il ne m’appréciait pas, il ne serait pas venu ce soir et surtout, il n’aurait pas pris le temps de m’acheter un cadeau… Non ? Au final, c’était peut-être un baiser de ma part qu’il attendait.

Mon doigt tremblotant se posa sur ses lèvres, comme une caresse, tandis que mes yeux regardaient les siens, en attente d’une approbation.

J’approchais mon visage et mon corps lentement, tandis que le pouce de ma main qui était précédemment sur sa bouche se déplaça sur sa joue avant d’atteindre sa nuque.

Ma bouche toucha la sienne. J’avais entrouvert la mienne pour l’embrasser tendrement, déplaçant ma main qui n’était pas prise pour l’apporter sur le côté de son corps. De ma bouche, je répétais ce qu’il m’avait appris la veille dans l’espoir de ne pas faire d'erreurs. Au bout d’un moment, je me reculais en mordillant ma lèvre inférieure.

- Merci beaucoup, Lynel.

Je déposais ma tête sur son épaule pour ne pas qu’il voit mon visage qui avait rapidement adopté la couleur du sang.

©️️ 2981 12289 0
Afficher toute la signature



I DIDN'T WANT TO WAKE UP
ANAPHORE


Il s'exprime en #2F4F4F
avatar
× Evolution :
× Image : I'm a problem .. × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Marshall Lee - Adventure Time
× Appartement : Brossard
× Métier : Serveur au Kakegoto
× Péripéties vécues : 120
× Øssements1027
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 18/03/2018
× Surnom : le teckel
× DCs : Swann Bell & Jill Alvaro
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
24/100  (24/100)
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto120102717Féminin18/03/2018le teckelSwann Bell & Jill Alvarocomplète
vampire
vampire
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto120102717Féminin18/03/2018le teckelSwann Bell & Jill Alvarocomplète
http://www.peekaboo-rpg.com/t2990-lynel-i-m-just-your-problemhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2996-lynel-carnet-desordonne-pour-un-musicienhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3414-lynel-telephone-portable
Terminé #15 le 16.06.18 1:24

ft. @Kazuki Takeshi

Protège moi
I talk in #602060

Chasing after you is like a fairytale




Il n’avait pas tardé à me répondre avec enthousiasme qu’il était heureux de mon présent. Il m’avait montré son fond d’écran qui représentait lui aussi la bestiole qu’il semblait tant aimé. J’avais prit une expression plus attendrie, parce que je l’étais. On aurait dit un enfant à cet instant et c’était terriblement craquant. Mais bon, j’avais certainement pas eut l’air plus fin quand j’avais découvert les petits desserts à la fraise qu’il m’avait fait.

Kazuki apostropha un serveur et lui commanda deux shooter de rhum. Puis, il s’était retourné vers moi et s’était approché afin de me prendre dans ses bras, me glissant un petit mot tout doux, un simple “Merci…”.

J’avais souris et lui avait rendu l’étreinte comme un peu plus tôt, à la différence que cette fois j’avais glissé ma main gauche dans ses cheveux bruns. Ils étaient doux et le brun sentait bon. Il se recula un peu alors que je laissais glisser mes deux mains le long de son dos. Il louchait de nouveau sur mes lèvres, qui s’étaient de nouveau étirées. A croire que mon petit jeu du ‘je rate tes lèvres’ avait fonctionné. Il avait néanmoins l’air d’être en proie à de nombreux doutes et je me contentais de passer mes doigts dans son dos, doucement, sans rien dire.

Finalement, il avait effleuré ma lèvre inférieure de son doigt, la caressant doucement. Il cherchait des yeux les miens et me regardait curieusement. Il était un peu maladroit et hésitant, mais cela rendait tout plus humain. J’avais jamais vu quelqu’un qui me rende aussi empathique. Il était plus authentique dans sa façon de faire sans faux-semblants, du moins à cet instant. Je le trouvais plus humain que quiconque. Je le regardais avec bienveillance, avec l’air que l’on a quand on veut rassurer quelqu’un.  

Enfin, il décala sa main sur ma joue, puis ma nuque, tout en s’approchant de moi encore un peu. S’approchant de plus en plus de la barrière, s'apprêtant à la briser. Et je n’attendais que ça, le dévorant quelque peu des yeux, il fallait l’avouer.

Kazuki la brisa. A mon plus grand plaisir, ses lèvres touchèrent les miennes.

Ce n’est qu’à cet instant que je décida de fermer les yeux pour profiter de l’instant. Mieux sentir ses lèvres chaudes et douces contres les miennes. Comme s’il avait retenu ma ‘leçon’ de la veille par coeur, il décala sa main libre sur ma taille et je me rapprochais de lui par envie. C’était maladroit mais c’était terriblement confortant. Humain.

Cela ne dura que quelques instants et je lui avais répondu, puis il se recula un peu en se mordillant la lèvre inférieure. Bordel qu’est-ce qu’il était attirant comme ça. Je n’avais que plus envie de coller de nouveau mes lèvres aux siennes. Ou plus. Non, carrément plus. Il me plaisait terriblement.

“Merci beaucoup, Lynel.”, me dit-il, le visage comme une tomate.

Ma petite sirène se cacha bien rapidement le visage dans mon épaule, et je caressais son dos en me remettant doucement de ce qui venait de se passer. Ca avait été terriblement plaisant, et j’avais déjà envie qu’il recommence. Mais il ne fallait pas trop abuser des bonnes choses. Il fallait que je le rassure. Que je lui dise à quel point j’aimais qu’il se laisse aller, qu’il fasse ce qu’il ait envie de faire. Qu’il soit lui, avec moi. Alors, comme un secret je lui murmurais à l’oreille.

“J’aime beaucoup t’embrasser Kazuki.”, ça avait été terriblement direct, mais autant y aller sans filtres. “Ne te retiens pas avec moi, ne met pas de barrières, sois toi. Tu me plais comme tu es.”

Après cela, je lui avait fait relever la tête de mes mains et je lui avait sourit sincèrement. Me reculant un peu, j’avais prit un des shooters en remerciant mon beau brun des yeux. Je buvais en l’observant du coin de l’oeil. Que pourrait-on faire ce soir ? Je ne me lassais pas de sa compagnie, ni de sa voix, ni de ses regards - je crois que j’aurais pu le fixer des heures dans les yeux sans rien dire - mais j’avais envie de le connaître mieux. Mais je n’aimais pas les interrogatoires, je n’avais jamais aimé ça. Je voulais en apprendre plus au fil du temps, au fil des actions. En reposant mon verre, je souris.

“Dis moi mon beau, ça te dis d’apprendre à faire quelques accords avec ma basse ?”, lui demandais-je. “Si tu y arrives j'te chanterais une jolie chanson.”



Afficher toute la signature



I'M JUST YOUR PROBLEM
ANAPHORE

Spoiler:


Theme •
• #602060

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Haruka Nanase - Free!
× Appartement : Jules Verne
× Métier : Aidant de Amb Ghongha
× Péripéties vécues : 2197
× Øssements1498
× Age IRL : 21 Bigenre
× Inscription : 01/06/2018
× DCs : Nathan M. Walker
× Présence : réduite

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
19/15  (19/15)
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2197149821Bigenre01/06/2018Nathan M. Walkerréduite
lémure
lémure
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2197149821Bigenre01/06/2018Nathan M. Walkerréduite
http://www.peekaboo-rpg.com/t3360-kazuki-takeshi-i-didn-t-want-to-wake-up?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3371-kazuki-plop?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3413-kazoo-phone
Terminé #16 le 16.06.18 15:02
CHASING AFTER YOU IS LIKE A FAIRYTALE
Lynel & Kazoo

Nos deux bouches étaient séparées et ma tête toujours enfouie dans le creux de son épaule lorsque je sentis sa main me caresser doucement le dos. Ses doigts gambadaient sur celui-ci, laissant sur leur passage une série de délicats frissons. Sous le mouvement de sa main, je le serrai un peu plus fort contre moi avant de lui déposer quelques petits baisers dans le cou, ce dernier qui, étrangement, m’attirait énormément. Mon désir de l’embrasser à cet endroit précis relevait presque de l’obsession, comme si le fait de ne pas pouvoir en recevoir m’obligeait à lui en donner plus pour compenser. Heureusement pour moi, je pouvais bécoter cette partie de son corps sans qu’il voit mon visage timide.

Mes yeux étaient fermés et mon visage toujours près de sa gorge lorsque le musicien commença à me parler. Sa parole fit vibrer ses cordes vocales qui étaient proches de mon oreille, me faisant ainsi entendre une voix un peu plus grave.

- J’aime beaucoup t’embrasser Kazuki.

Face à cette déclaration, je montai mes deux mains qui étaient autour de lui jusqu’à ses omoplates. Contrairement à moi, Lynel savait aller droit au but et, vu mon absence d’expertise en relations amoureuses, cette franchise était d’une grande aide. J’étais enfin assuré qu’il aimait mes baisers.

- Ne te retiens pas avec moi, ne met pas de barrières, sois toi. Tu me plais comme tu es.

Ces mots me firent remarquer que j’étais plutôt resté fidèle à moi-même lors de ces quelques soirées que j’avais passées avec lui. Je lui avais menti au début et avais aussi caché mes incertitudes la veille, effectivement, mais je n’avais pas dissimulé l’affection que je portais pour lui… Quoique, bien franchement, je ne savais pas comment lui cacher ce genre d’émotion...

Lynel prit mon visage entre ses deux mains avant de me sourire. Je fis de même en le regardant dans les yeux, ces deux globes que je pouvais fixer sans avoir peur de me faire dérober tous mes secrets.

Il se recula puis attrapa l’un des shooters que je lui avais offert. Je levai mon shooter vers le sien. Je le vidai d’une traite après avoir annoncé:

- À nous deux.

Lynel s’approcha de moi puis proposa une activité pour la soirée.

- Dis moi mon beau, ça te dis d’apprendre à faire quelques accords avec ma basse. Si tu y arrives j'te chanterais une jolie chanson.

Je n’avais jamais joué de la basse auparavant, mais l’idée me semblait amusante.

- Ça pourrait être marrant, par contre, je te garantis pas que j’vais être talentueux. Il va peut-être falloir que tu m'apprennes comme bien jouer sur plusieurs semaines.

J’arrêtai de parler avant d'ajouter en rigolant.

- Tu seras pris avec moi, t’es certain que tu veux te lancer ?

J’avais déposé mes pieds sur la barre horizontale de la chaise haute, de façon à avoir le genou un peu plus près de moi, après avoir approché l’instrument à quatre cordes. Je ne savais pas y jouer, mais j’avais souvent vu d’autres musiciens s’installer de cette façon avant une performance. J’avais défilé mes doigts sur les différentes cordes, sans savoir ce que j’y faisais vraiment.

- Alors, comment on s’y prend? T’avais une chanson en tête ?

©️️ 2981 12289 0
Afficher toute la signature



I DIDN'T WANT TO WAKE UP
ANAPHORE


Il s'exprime en #2F4F4F
avatar
× Evolution :
× Image : I'm a problem .. × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Marshall Lee - Adventure Time
× Appartement : Brossard
× Métier : Serveur au Kakegoto
× Péripéties vécues : 120
× Øssements1027
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 18/03/2018
× Surnom : le teckel
× DCs : Swann Bell & Jill Alvaro
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
24/100  (24/100)
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto120102717Féminin18/03/2018le teckelSwann Bell & Jill Alvarocomplète
vampire
vampire
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto120102717Féminin18/03/2018le teckelSwann Bell & Jill Alvarocomplète
http://www.peekaboo-rpg.com/t2990-lynel-i-m-just-your-problemhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2996-lynel-carnet-desordonne-pour-un-musicienhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3414-lynel-telephone-portable
Terminé #17 le 16.06.18 15:40

ft. @Kazuki Takeshi

Protège moi
I talk in #602060

Chasing after you is like a fairytale




Il avait accepté ma proposition tout en m’avertissant sur ses talents médiocres dans cette matière. Il m’avait dit que ça prendrait certainement des semaines à seulement lui apprendre quelques accords. J’avais sourit doucement, il n’avait pas l’air d’avoir beaucoup confiance en lui ! M’enfin, heureusement que je n’avais pas prévu de lui apprendre quelque chose de trop compliqué.

“Tu seras pris avec moi, t’es certain que tu veux te lancer ?”

J’avais rit et lui avait répondu du tac au tac : “Si ça me donne une excuse pour te voir tous les soirs bien sûr que je me lance !”

Je lui ébouriffa les cheveux avant de me relever, ma basse à la main. Il se plaça comme les connards qui faisaient des concerts privés sur des tabourets, ça m’avait fait pouffé. Et puis y’avait les gens comme moi qui étalaient leurs pieds sur les tables pour jouer. Il avait dû voir ça à la télévision. Ah la télévision...c’était bien de la merde ce truc. Enfin, je plaçais l’instrument entre ses bras et doucement alors qu’il me demandait comment si prendre, je me glissais derrière lui. Attrapant ses mains, je plaçais ses doigts et je grattais les cordes pour lui faire entendre le son du premier accord.

“Tu place tes doigts comme ça, et ça sera ton premier accord, tu gratte comme ça, regardes bien.”, je montais et descendais ma main en frappant les cordes. “Tu monte et tu descend, dans cet ordre, et tu le fais à trois reprises.”, je lui montrais une fois de plus. “Aller maintenant essayes.”

Alors que Kazuki s’essayait à le faire tout seul, je l’observais se débrouiller, la tête dans son épaule, puis, je resserais ma main sur ses doigts tenant les accord. “Appuie plus fort, comme ça.” Puis, je chantonnais l’air de la chanson pour voir s’il tenait le rythme du morceau. Il se débrouillait pas si mal bien qu’il était tout aussi maladroit que moi à mes débuts. “ C’est pas mal mon beau, maintenant le deuxième, t’en fait pas, c’est une chanson qui peut se tenir avec simplement deux accords.”, tout en disant cela, je plaçais ses doigts afin de faire le second, puis je grattais les cordes pour lui montrer le son et le laissais faire ensuite. “Deux fois en montant et en descendant, puis après tu répète le premier.”

Après cela, je laissais réessayer autant de fois qu’il le souhaitait, l’observant en souriant, restant dans son dos pour le reprendre gentiment. J’aimais l’instant présent.




Afficher toute la signature



I'M JUST YOUR PROBLEM
ANAPHORE

Spoiler:


Theme •
• #602060

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Haruka Nanase - Free!
× Appartement : Jules Verne
× Métier : Aidant de Amb Ghongha
× Péripéties vécues : 2197
× Øssements1498
× Age IRL : 21 Bigenre
× Inscription : 01/06/2018
× DCs : Nathan M. Walker
× Présence : réduite

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
19/15  (19/15)
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2197149821Bigenre01/06/2018Nathan M. Walkerréduite
lémure
lémure
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2197149821Bigenre01/06/2018Nathan M. Walkerréduite
http://www.peekaboo-rpg.com/t3360-kazuki-takeshi-i-didn-t-want-to-wake-up?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3371-kazuki-plop?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3413-kazoo-phone
Terminé #18 le 17.06.18 17:21
CHASING AFTER YOU IS LIKE A FAIRYTALE
Lynel & Kazoo

Le garçon m’avait ébouriffé les cheveux après avoir répondu à la question que j’avais posée sans attendre un réel retour de sa part.

- Si ça me donne une excuse pour te voir tous les soirs bien sûr que je me lance

Ces quelques mots m’avaient rassuré. Je ne m’attendais pas à ce qu’il change d’idée suite à mon commentaire, mais entendre ces paroles sortir de sa bouche me rendait heureux. Elles venaient ébranler mon insécurité habituelle. Ainsi, je n’avais pas pus m’empêcher de le regarder dans les yeux, le sourire accroché au visage, en soupirant d’aise.

Le vampire se leva et plaqua doucement la basse contre moi. Alors que j’analysais l’instrument sous mes doigts, le garçon s’était déplacé en arrière de moi. Je n’avais jamais joué de la basse et n’avais pas touché à aucun instrument depuis ma mort et l’éventualité de recommencer m'effrayait légèrement. D’une certaine façon, produire de la musique de mes propres mains me rapprochait un peu plus de mon ancienne vie.

Son corps se déposa contre mon dos avant de passer ses bras par-dessus les miens. Il avait attrapé mes deux mains, les guidant sur les cordes endormies de l’outil. Dans cette position, comme ça, on ressemblait légèrement à ces amoureux stéréotypés de plusieurs films de mauvais goûts. Cette image en tête, je rigolai avant qu’il commence son enseignement.

- Tu places tes doigts comme ça, et ça sera ton premier accord, tu grattes comme ça, regardes bien. Tu montes et tu descends, dans cet ordre, et tu le fais à trois reprises

Il éloigna légèrement mes mains avant de faire une première démonstration. Ses doigts caressaient les cordes d’une main tandis qu’il appuyait sur celles-ci de l’autre. Pendant ce temps, je le regardais attentivement, hypnotisé. L’accord semblait simple et les habiletés de synchronisation et de mémorisation que j’avais beaucoup travaillé en jouer du piano allaient certainement m’être utiles. J’étais enfin prêt d’essayer, quoiqu’un peu anxieux de ne pas être à la hauteur.

- Aller maintenant essaie.

Le garçon retira ses doigts de l’instrument pour me laisser une chance d’essayer. Tremblotant, j’approchai mes mains. Je grattais les quelques accords qu’il m’avait montrés, sans réelle vigueur. Sous mes griffes, le son semblait faible et un peu faux. L’ayant remarqué, Lynel déposa ses doigts sur les miens.

- Appuie plus fort, comme ça.

Le poids de mes doigts sur la corde vint légèrement creuser ma peau, ma chair adoptait ainsi la texture rayée du cordage. Visiblement, passer du piano à la basse était assez complexe, surtout après un arrêt de quatre ans. Je continuais à pratiquer tandis qu’il me regardait faire, la tête déposée dans le creux de mon épaule.

- C’est pas mal mon beau, maintenant le deuxième, t’en fait pas, c’est une chanson qui peut se tenir avec simplement deux accords.

Il fit la même chose qu’avec le précédent accord. Je l’observais glisser ses mains sur l’instrument.

- Deux fois en montant et en descendant, puis après tu répète le premier.

Cette fois-ci, j’étais un peu plus confiant. J’agrippai l’accord qu’il m’avait enseigné et je le répétai à plusieurs reprises avant d’enchaîner l’autre qu’il m’avait appris un peu plus tôt. Je pratiquai un bon moment ainsi, pendant que Lynel me chantonnait à l’oreille

J’étais beaucoup trop têtu pour ne pas y arriver ce soir-là. Après une vingtaine de minutes, mes doigts, réputés pour leur douceur légendaire, commençaient déjà à me faire un peu souffrir. Les doigts de la main du bas, ceux qui devaient tenir les cordes là où elles étaient plus épaisses, étaient complètement engourdis. Dans mon cas, jouer de cet instrument était beaucoup plus douloureux que de jouer du piano, mais vu mon orgueil, je ne voulais pas arrêter tout de suite. Je savais que ça lui faisait plaisir et l’idée de m’acheter une guitare pour me pratiquer et l’accompagner me passait déjà par la tête.

J’arrêtai un instant après une trentaine de minutes. J’arrivais bien à reproduire les accords qu’il m’avait montrés. Mes doigts se déplaçaient lentement entre chacune des séquences, mais en sommes j’étais satisfait. Je tournai ma tête vers lui en lui donnant un bisous sur la joue avant de lancer:

- Je vais pas te mentir, mes doigts sont morts.

Sur ces mots, je lui tendis ma main. Les extrémités de celle-ci étaient rouges et creusées par la corde. Un fin sillon traversait chacune d’elles.

- Visiblement, j’ai pas les mains très solides. C’est normal ?

Je ris doucement, un peu honteux de ne pas arriver à jouer plus longtemps. Bien franchement, je me sentais un peu ridicule de ne pas avoir son talent, même si j’étais conscient qu’il jouait depuis beaucoup plus longtemps que moi... Mais j’étais comme ça, que voulez-vous. Je voulais être doué dans tout ce que je faisais.

- Je vais continuer à pratiquer demain. Tu vas même pouvoir me montrer d’autres accords si tu veux… En fait, j’aimerais bien que tu m’en montres plus.

Je déposai la basse en face de moi, délicatement, avant de me retourner vers le vampire. Je le regardais dans les yeux. Franchement, il était beau. Quoique désordonnés, ses cheveux sentaient drôlement bon. Je laissai ma main se poser sur sa tête, pour les caresser. Je souris avant de rapidement descendre ma main jusqu’à son menton.

- En attendant, tu pourrais jouer un peu, j’aimerais bien t’accompagner en chantant. J’suis pas un pro’, mais je me débrouille bien…. Je crois?

Avant qu’il me réponde, je lâchai son menton et me retournai pour prendre la basse que j’avais déposée un peu plus tôt. Je lui tendis.

- Tiens!

Je lui laissais choisir les chansons. Après tout, il avait l’habitude de jouer clandestinement dans les bars et devait forcément savoir jouer les chansons qui étaient connues. Je chantai un moment sur sa musique, l’avertissant lorsqu’il jouait des chansons que je ne connaissais pas très bien. Puisque j’avais moi aussi joué auparavant et que j’écoutais beaucoup de chansons lors de mes temps libres, j’avais un répertoire assez large.

- J’adore passer du temps avec toi, je me sens bien.

Après plusieurs chansons, quelques verres et de petits regards complices, la soirée continuait de défiler. Et bon sang, cette soirée.. Elle défilait rapidement. Un peu plus tard, j’eus envie de fumer. Après tout, ça relevait d’un besoin naturel. Foutue dépendance. Mettant les mains dans mes poches, j’y trouvai une bonne quantité de choses… Un paquet de cigarettes, un briquet, des pièces. Seulement il semblait manquer un objet. Je pris quelques secondes à réaliser qu’il n’y avait pas mes clés. Avais-je été trop vite à sortir et les avais-je oublié à l’intérieur ? Étaient-elles tombées par terre ? La panique prenait le dessus sur ce moment d’extase infinie.

Je passais mes mains sur mes poches à la recherche de celles-ci avant de tout déposer sur la table. Visiblement, elles n’étaient pas là.

- Où sont mes clés ? J’ai perdu mes clés ! … Lynel, j’ai perdu mes clés. J’fais quoi là?

Anxieux, je tapotai de nouveau mes poches à la recherche de celles-ci, mais elles n’y étaient pas, évidemment.

©️️ 2981 12289 0
Afficher toute la signature



I DIDN'T WANT TO WAKE UP
ANAPHORE


Il s'exprime en #2F4F4F
avatar
× Evolution :
× Image : I'm a problem .. × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Marshall Lee - Adventure Time
× Appartement : Brossard
× Métier : Serveur au Kakegoto
× Péripéties vécues : 120
× Øssements1027
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 18/03/2018
× Surnom : le teckel
× DCs : Swann Bell & Jill Alvaro
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
24/100  (24/100)
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto120102717Féminin18/03/2018le teckelSwann Bell & Jill Alvarocomplète
vampire
vampire
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto120102717Féminin18/03/2018le teckelSwann Bell & Jill Alvarocomplète
http://www.peekaboo-rpg.com/t2990-lynel-i-m-just-your-problemhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2996-lynel-carnet-desordonne-pour-un-musicienhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3414-lynel-telephone-portable
Terminé #19 le 18.06.18 1:00

ft. @Kazuki Takeshi

Protège moi
I talk in #602060

Chasing after you is like a fairytale




Il s’était entrainé un bon moment, s’acharnant sur les cordes de ma -pauvre- basse. Et au final, il s’en était bien mieux sorti que ce qu’il m’avait affirmé un peu plus tôt. J’étais vraiment heureux de le voir se donner corps et âme dans un domaine qui me tenait tant à coeur. Ca avait un peu réchauffé mes joues et je le regardais d’un air satisfait.

Alors que je l’écoutais, le sourire aux lèvres, il avait finit par s’arrêter. Il examinait ses doigts abîmés par le manque d’habitude et je souriais de nouveau. Je ne disais rien mais j’avais moi aussi connu cela auparavant, mes doigts s’étaient endurcis avec le temps mais je me souviendrai toujours du temps où je m’explosais les doigts sur les cordes de mon instrument.

“ Je vais pas te mentir, mes doigts sont morts.”, il m’avait montré sa main après cela. “ Visiblement, j’ai pas les mains très solides. C’est normal ?”

J’avais hoché positivement la tête, lui répondant : “Ouais, j’avais ça aussi au début, ça prend énormément de temps de s’y habituer, c’est pas toi qui est fragile, j’ai eut la même.”, j’avais rit. “M’enfin, ça fait plus de dix ans que j’en fais donc bon…je me suis endurci..”

“Je vais continuer à pratiquer demain. Tu vas même pouvoir me montrer d’autres accords si tu veux… En fait, j’aimerais bien que tu m’en montres plus.”

Il m’avait dit ça en reposant doucement ma basse en face de lui. Ca avait réchauffé mon coeur et j’étais particulièrement enthousiaste à l’idée de lui apprendre mon art. C’était la première fois que quelqu’un s’y intéressait plus de deux minutes. Malgré la douleur provoquée par les cordes. Malgré la complexité à en jouer.

“Pas de soucis mon beau, j’l’ai toujours sur moi, quand tu veux demande et j’t’apprend tout ce que tu veux.”

Je lui souriais doucement alors qu’il se tournait vers moi. Il plongeait de nouveau l’océan de ses yeux dans les miens et je m’en délectais. Il vint faire courir ses doigts écorchés sur mon crâne avant de les loger sur mon menton. J’aimais qu’il se rapproche ainsi, qu’il prenne des initiatives, si simples étaient elles. Je me laissais faire en me contentant de lui sourire le plus franchement possible. Ah Kazu, qu’est ce qu’il me plaisait ce type…

“En attendant, tu pourrais jouer un peu, j’aimerais bien t’accompagner en chantant. J’suis pas un pro’, mais je me débrouille bien…. Je crois?”, il avait dit ca tout en me lâchant pour prendre mon instrument et me le tendre. “Tiens !”

Eh bien c’était qu’il ne me laissait pas vraiment le choix. J’avais prit la basse en riant doucement et en cherchant ce que je pourrais bien jouer qu’il connaîtrait. J’avais opté pour des classiques comme “Crazy in Love”, “Toxic”, “Crazy” ou encore “Creep”. Des sons qui avaient fait le tour de la planète et que Kazuki avait reconnu pour la plupart d’entre eux. Son petit accent qui prouvait qu’il n’était pas américain m’avait attendri lorsqu’il chantait, mais je ne lui avait pas dit de peur qu’il perde confiance en lui. Pourquoi ? Parce que sa voix chantée était particulièrement agréable, un peu cassée bien que plus aiguë que la mienne. J’avais joué un bon temps, buvant entre deux les consommations qu’il nous avait acheté, j’avais même piqué une des confiseries qu’il m’avait offert. J’crois bien que j’aurais pu continuer encore comme ça pendant des heures s’il ne m’avait pas finalement arrêté.

“J’adore passer du temps avec toi, je me sens bien.”

J’avais un peu déglutis et l’avait questionné du regard, un peu surpris par cette affirmation si soudaine. Ca me faisait extrêmement plaisir bien entendu, mais je ne m'expliquait pas qu’il me le dise ainsi. Ma petite sirène avait-elle trop bu ?

“J’me sens bien avec toi aussi, mon beau.”

On avait passé une soirée dans une bulle qui n’appartenait qu’à nous. Tant et si bien que le temps avait défilé plus vite que la musique et les sourires que nous noues échangions entre deux gorgées de bières. Il avait le don d’accaparer mon attention. Comme si le reste à côté de son regard n’était plus qu’un monde fade et dont les couleurs ne me plaisaient plus.

Il se faisait vraiment tard, j'aurais dit le courant des une heure du matin, quand on avait décidé de sortir un peu pour fumer une clope. Parce que fallait dire que notre bulle n’effaçait pas non plus notre addiction à ce tube toxique. Alors que je sortais une cigarette de mon paquet, je le voyait farfouiller dans ses poches à la recherche des siennes. Je m'apprêtais à lui en proposer une quand il versa le contenu de ses poches -dont un paquet de cigarettes- sur le comptoire. Il semblait complètement paniqué alors que je le questionnais du regard.

“Où sont mes clefs ? J’ai perdu mes clefs ! … Lynel, j’ai perdu mes clefs. J’fais quoi là?”

J’avais pouffé, sans pouvoir m’en empêché, sous son regard inquiet. Je ramassais les affaires qu’il avait étalé sur le comptoire en les lui redonnant en réfléchissant. Il fallait qu’il se calme. De toute évidence, partir à la recherche de l’objet perdu dans cette obscurité et à cette heure n’était pas une solutions très efficace. Mais je voyais bien que Kazuki était dans un état de stresse conséquent et je savais pertinemment que lui annoncer ce genre de choses ne ferait qu’empirer son état. Je lui ébouriffais doucement les cheveux avant de dire.

“T’es pas doué mec.”, je plantais mes yeux dans les siens. “Calme toi, c’est pas grave.”, je reprenais mes affaires. “Viens à mon appart’ ce soir, on cherchera tes clés demain, d’accord ?”, je lui lançais un sourire qui se voulait rassurant.

En plus d’être la solution la moins contraignante que j’avais trouvé, cela me permettrait de rester la nuit entière avec le brun, et il fallait dire que je ne crachait pas sur l’idée. Je n’avais pas dans l’optique de lui sauter dessus, je voyais bien qu’il était tout innocent et qu’il avait besoin de s’adapter. Mais l’idée de ne pas avoir à le quitter ce soir, et même de dormir avec lui, contre lui, en sentant l’odeur de sa peau toute douce, me ravissait tout particulièrement. Je paya ma part des consommations. Avec un sourire joyeux, je lui tendis la main, pour qu’il la saisisse.

“Aller, viens.”

Nous sortîmes, et une fois dehors je marchais en direction de l’Agence. Je lui expliquais que j’y habitais encore, et que je vivais à l’appartement Brossard. Je lui souriais tout en mêlant mes doigts aux siens. Je voulais pas qu’il panique pour ses clés, je voulais qu’il se sente bien avec moi, tout le temps.

“Par contre ma chambre c’est grave le bordel. J’bougerais ce qui obstrue le passage et j’te donnerais un t-shirt propre mais t’attend pas à un nid douillé. J'suis un gros crasseux.”

Nous marchame ainsi encore une dizaine de minutes avant d’arriver à mon appart’. J’avais gardé sa main dans la mienne et avait un peu jouer de mon pouce sur le dos de celle-ci, voulant le rassurer et lui faire aussi oublier ses doigts abîmés. Une fois arrivés, j’entrais en faisant fit de la décoration des plus...naturelle de mon appartement -les lions empaillés à l’entrée me servaient souvent de porte manteau. Je retirais mes pompes en les balançant plus loin et je mettais de côté son cadeau. Une fois fait je m’étirais et posais mon regard sur lui.

“Fais comme chez toi, mon beau, j’compte bien à ce que ce soit pas la dernière fois que tu viennes ici.”, lui avais-je avoué sans filtre. “Tu veux un thé ? un chocolat ? On va éviter l’café à cette heure hein..”



Afficher toute la signature



I'M JUST YOUR PROBLEM
ANAPHORE

Spoiler:


Theme •
• #602060