avatar
× Evolution :
× Image : I'm a problem .. × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Marshall Lee - Adventure Time
× Appartement : Brossard
× Métier : Serveur au Kakegoto
× Péripéties vécues : 116
× Øssements568
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 18/03/2018
× Présence : complète
× Surnom : le teckel
× DCs : Swann Bell & Jill Alvaro

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
24/100  (24/100)
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto11656816Féminin18/03/2018complètele teckelSwann Bell & Jill Alvaro
vampire
vampire
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto11656816Féminin18/03/2018complètele teckelSwann Bell & Jill Alvaro
http://www.peekaboo-rpg.com/t2990-lynel-i-m-just-your-problemhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2996-lynel-carnet-desordonne-pour-un-musicienhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3414-lynel-telephone-portable
Terminé #1 le 11.06.18 17:27

ft. @Kazuki Takeshi

Protège moi
I talk in #602060

Chasing after you is like a fairytale




Après ma soirée avec le beau brun aux yeux bleus, j’étais passé au Kakegoto boire un verre, à défaut de parler avec Django qui d’après Amy n’était pas là. Enfin, je m’étais posé comme à mon habitude pour quelques heures et j’étais rentré au courant de quatre heure du matin, pas très frais, à Brossard.

J’avais repensé un peu à Kazuki avant de dormir, je l’aimais bien ce gars. Il était adorable et calme. Il était pas casse couille et le feeling passait vraiment bien avec lui. Non, il n’y avait pas à dire j’avais passé un bon moment en sa compagnie.

Il avait le don de me faire sourire un peu plus que d’habitude. Il était amusant. C’est peut-être pour ça que j’avais pas eut trop de mal à m’endormir, mes songes étaient occupés par ce gars là.

M’enfin, je m’étais réveillé en plein milieu de l’après midi et j’avais aidé à nettoyer mon bordel qui saoulait un de mes colocs’. Je foutais un vrai bazar dans l’appartement, la moindre des choses était d’aider quand on me le demandait, surtout que sinon après je me sentais coupable.

Bref, on a fini le rangement au courant des dix-huit heures. Autant dire que ma journée avait pas été des plus sympa. J’avais eut l’envie de prendre l’air un peu après tout ça, alors j’avais attrapé l’amour de ma vie -ma basse- et j’étais partit. Mes pas me menèrent au bar du soir précédent.

Un peu dans mes pensées, je m’étais assis au comptoir et j’avais commandé une bière. Je jouais l’air de “Protect Me”, de Placebo, un groupe Anglo-Français. Et, tout en buvant un peu, je bredouillait les paroles de cette chanson si belle. Pourvus que ma soirée rattrape ma journée, je tirais un peu la gueule.


Afficher toute la signature



I'M JUST YOUR PROBLEM
ANAPHORE

Spoiler:


Theme •
• #602060

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Haruka Nanase - Free!
× Appartement : Jules Verne
× Métier : Aidant de Amb Ghongha
× Péripéties vécues : 2180
× Øssements1432
× Age IRL : 21 Bigenre
× Inscription : 01/06/2018
× Présence : réduite
× DCs : Nathan M. Walker

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
19/15  (19/15)
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2180143221Bigenre01/06/2018réduiteNathan M. Walker
lémure
lémure
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2180143221Bigenre01/06/2018réduiteNathan M. Walker
http://www.peekaboo-rpg.com/t3360-kazuki-takeshi-i-didn-t-want-to-wake-up?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3371-kazuki-plop?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3413-kazoo-phone
Terminé #2 le 12.06.18 3:12
CHASING AFTER YOU IS LIKE A FAIRYTALE
Lynel & Kazoo


Ma veillée avec Lynel avait été formidable et je m’étais bien amusé en sa présence. Dans l’espace d’une soirée, ce dernier avait éclipsé bon nombre de mes soucis… Eh bien, l’alcool et lui l’avaient fait. Toutefois, lorsque mes pas franchirent la porte, je me retrouvai de nouveau seul avec mes incertitudes. Le silence de la nuit vint m’ébranler. À l’exception du bruit que le ventilateur du frigidaire produisait, l’appartement semblait inhabité. Les moments agréables et chaleureux apportaient toujours une grande tristesse en mon sein. En effet, tous les instants de solitude qui suivaient semblaient toujours bien pâles en comparaison. Et comme certains prennent plaisir à dire : toutes les bonnes choses ont une fin.

Les bienfaits de l’alcool commençait à s’estomper, laissant derrière eux qu’un désagréable étourdissement. Je m’étais étendu dans mon lit et avait regardé le plafond un bon moment avant de rejoindre les bras de Morphée, parce que, soyons francs, ce n’était pas ceux du dieu du sommeil que je voulais regagner cette nuit-là.

_____

Mes yeux s'ouvrirent en après-midi. Heureusement pour moi, je n'avais pas suffisamment bût pour avoir la gueule de bois. Physiquement, j'étais au top. Mentalement, par contre c'était une autre paire de manche.

Il me prit une énorme fraction de l'énergie qu'il me restait pour pousser les couvertures qui me couvraient afin de me faufiler en dehors de mon lit. Il y avait certains jours comme ça, des jours où je ne voulais plus sortir de sous la couette. Je repensais au Vampire et m'imaginais les pires scénarios. Les doutes qui avaient faits leur chemin paisiblement la veille me revenaient à l'esprit. Cette fois-ci par contre, je n'avais pas d'alcool dans le sang. L'absence de ce poison me rendait beaucoup plus soucieux des agissements du bassiste. Et s'il se foutait de ma gueule ?

Il devait être 20h lorsque je me décidai enfin à y aller, une bière déjà dans le corps. J'avais enfilé le même pantalon que la veille. L'énergie pour laver mes vêtements n'avait pas été de la partie... Ni celle pour me laver d'ailleurs.

Étrangement, le voir là, dos à moi, assis au bar à jouer de son instrument avait dissipé quelques doutes qui m'habitaient. Malgré tout, je ne pus m'empêcher une certaine tristesse dans mes yeux en le voyant.

Je m'approchai de lui, hésitant, puis déposa ma main sur son épaule alors qu'il jouait une chanson. Je changeai mon timbre de voix de façon à dégager une certaine joie avant de lui chuchoter à l'oreille :

- Bonsoir, toi! Je t’ai manqué?

Je lui souris en lui lançant ces mots. Je crois bien que mon intonation était convaincante, elle dégageait l'attitude que je voulais lui partager… même si au fond une certaine tristesse m'embêtait. J'étais ensuite partit me chercher une chaise et l'avait posté directement en face du brun. Pour me convaincre que tout allait bien, je l'avais regardé dans les yeux avant d'encercler les jambes de Lynel des miennes et de déposa l'une de mes mains sur son genou droit.

- On en était où hier ?

J'avais la vague impression qu'agir de cette façon, en vrai tombeur, allait me tromper quant à mes réelles inquiétudes. Toutefois, je ne savais pas si mon jeu d'acteur allait persuader Lynel.

©️️ 2981 12289 0
Afficher toute la signature



I DIDN'T WANT TO WAKE UP
ANAPHORE


Il s'exprime en #2F4F4F
avatar
× Evolution :
× Image : I'm a problem .. × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Marshall Lee - Adventure Time
× Appartement : Brossard
× Métier : Serveur au Kakegoto
× Péripéties vécues : 116
× Øssements568
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 18/03/2018
× Présence : complète
× Surnom : le teckel
× DCs : Swann Bell & Jill Alvaro

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
24/100  (24/100)
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto11656816Féminin18/03/2018complètele teckelSwann Bell & Jill Alvaro
vampire
vampire
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto11656816Féminin18/03/2018complètele teckelSwann Bell & Jill Alvaro
http://www.peekaboo-rpg.com/t2990-lynel-i-m-just-your-problemhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2996-lynel-carnet-desordonne-pour-un-musicienhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3414-lynel-telephone-portable
Terminé #3 le 12.06.18 13:03

ft. @Kazuki Takeshi

Protège moi
I talk in #602060

Chasing after you is like a fairytale




Alors que j’étais à fond dans mon morceau, j’avais sentit une main se glisser timidement sur mon épaule. Un peu craintif, j’avais sursauter légèrement avant de tourner mon regard vers la personne à qui appartenait cette main fine. Kazuki. J’étais un peu surpris. J’avais pensé qu’il ne prendrait pas au sérieux mon invitation d’hier, alors je n’avais pas imaginé qu’il viendrait ce soir là. Le brun s’était doucement penché vers moi et avait chuchoté à mon oreille : “Bonsoir, toi ! Je t’ai manqué ?”


J’étais particulièrement surpris de son comportement, je le pensais bien plus timide que cela. Mais soit, s’il voulait la jouer comme ça, je ne m’en priverais pas. Je lui lançais un sourire mesquin alors que je terminais mon morceau. Il alla chercher une chaise et s’assit en face de moi, m'encerclant de ses jambes et passant une main sur l’une d’entre elle. Je posais ma basse en souriant, alors que de nouveau, il m’adraissait quelques mots avec un ton que je lui découvrais.

“On en était où hier ?”

Je riais intérieurement. C’était mignon, il était mignon avec ce ton qui ne lui seyait pas très bien. Ca me donnais la terrible envie de le taquiner un peu. Le rouge sur ses joues lui allait bien, ça contrastait avec ses yeux bleus.

Alors, je prenais le temps de boire une gorgée de ma bière avant de me redresser en mordillant doucement ma lèvre inférieure. De nouveau, je venais jouer avec une mèche de ses cheveux bruns.

“Hum...je me souviens que tu louchais sur mes lèvres en me disant timidement que tu voulais en apprendre plus sur moi.”, je souris doucement avant de lâcher sa chevelure et de commander une bière pour lui.

Après cela, je trinquais avec lui et lui lançais un regard moqueur. J’avais envie de lui montrer ce que cela faisait d’un peu trop jouer avec le feu. Je le détaillais du regard tout en finissant ma bière.

“As-tu passé un belle journée ? Je ne t’ai pas trop manqué ?”, je riais doucement.


Afficher toute la signature



I'M JUST YOUR PROBLEM
ANAPHORE

Spoiler:


Theme •
• #602060

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Haruka Nanase - Free!
× Appartement : Jules Verne
× Métier : Aidant de Amb Ghongha
× Péripéties vécues : 2180
× Øssements1432
× Age IRL : 21 Bigenre
× Inscription : 01/06/2018
× Présence : réduite
× DCs : Nathan M. Walker

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
19/15  (19/15)
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2180143221Bigenre01/06/2018réduiteNathan M. Walker
lémure
lémure
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2180143221Bigenre01/06/2018réduiteNathan M. Walker
http://www.peekaboo-rpg.com/t3360-kazuki-takeshi-i-didn-t-want-to-wake-up?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3371-kazuki-plop?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3413-kazoo-phone
Terminé #4 le 12.06.18 14:36
CHASING AFTER YOU IS LIKE A FAIRYTALE
Lynel & Kazoo

Après avoir déposé sa basse, l’homme regarda mon visage d’un air moqueur. Ces traits affichaient tout de même une agréable humeur et cela vint me rassurer. Il prit une gorgée de sa bière, laissant en plan la question que je lui avais posée. Pendant ce temps, je le regardais le sourire aux lèvres.

Il se mordilla la lèvre inférieure puis passa sa main dans mes cheveux. J’avais l’impression qu’il me désirait d’une certaine façon. Il ne restait plus qu’à savoir si ce n’était qu’un simple jeu de manipulation. Je fermai les yeux quelques secondes avant de les rouvrir.

- Hum...je me souviens que tu louchais sur mes lèvres en me disant timidement que tu voulais en apprendre plus sur moi.

Vous ne pouvez pas imaginer le malaise que cette intervention avait apporté chez moi. Je l'avais regardé un moment, silencieux. Je me souvenais parfaitement lui avoir dit une phrase comme celle-là et d'avoir fixé ses lèvres pendant un moment, mais je ne croyais pas que ce dernier allait le remarquer. Et bien franchement, vu sa petite carrure et toute l'alcool qu'il avait pris, je n'aurais jamais cru qu'il allait se souvenir de ce bref moment. D'ailleurs, les musiciens se faisaient souvent payer des verres, il avait sans doute bût avant mon arrivée.

Bref, à cet instant, j'étais mort de honte.

Je ne savais pas quoi lui dire et c'est sans attendre une réponse de ma part qu'il poursuivit, en riant.

- As-tu passé un belle journée ? Je ne t’ai pas trop manqué ?

S’il m’avait manqué ? Mon dieu, s’il savait. Le vampire n’avait pas quitté mes pensées une seule seconde depuis la veille. Le garçon commanda deux bières. Il me regardait d’un air moqueur alors qu’il buvait sa consommation d’une traite. De mon côté, je bus une gorgée avant de déposer le verre sur la table. Ce soir, je voulais limiter le taux d’alcool dans mon sang.

Avant de répondre à cette dernière question, je voulais m’expliquer quant à mes agissements de la veille.

- Euhm… Désolé pour hier, si j’ai agis étrangement. Quand je bois, ma timidité s’en va, du coup, je fais n’importe quoi.

J’arrêtai un instant, puis lui souris avant de dire.

- Par contre, je pensais vraiment ce que je t’ai dit. Je veux vraiment apprendre à mieux te connaître… Et aussi, ce soir, je crois que cette bière sera la seule que je vais boire. Je ne veux pas faire des trucs trop gênants.

J’avais ris en silence avant de lui offrir un petit clin d’œil, timide. L’alcool me faisait perdre mon contrôle intérieur. Tout ce que je disais et faisais sous l’alcool était du ressort de mes réelles intentions. Sous l’effet du poison, je n’avais pas le même contrôle sur mes actions et avais davantage de difficulté à mentir. Pour comprendre Lynel, j’avais besoin d’être à jeun.

- Pour répondre à l’autre question, ma journée s’est bien passée. J’travaillais pas aujourd’hui, donc j’ai relaxé. En fait, je me suis réveillé assez tard. J’ai eu un peu de mal à dormir… Toi ta journée ? Comment c’était ?

J’ai attendu un peu avant de dire en riant :

- Et puis… Oui, bon, tu m’as un peu manqué. Je te renvoie la question : Je t’ai manqué ? … Ça se joue à deux ça.

Je lui tirai la langue en lui souriant. J’agissais ainsi afin de le mettre de bonne humeur.

- Ce soir je ne peux pas rester trop longtemps par contre.

J’avais déjà prévu rencontrer mon vieil ami Nit, sous peu, pour lui parler de Lynel. Je voulais lui demander des conseils. En effet, ce dernier allait peut-être être en mesure de m’aider.

- Profitons bien du peu de temps que j’ai ce soir et puis après, rien nous empêche de se revoir.

Je baissai ma tête, regardant son genou puis fis balader les doigts de ma main qui était sur celui-ci, comme en une caresse. Incertain, je rajoutai d’une voix beaucoup moins forte.

- Si tu veux… Après tout, j’voudrais pas te forcer.

©️️ 2981 12289 0
Afficher toute la signature



I DIDN'T WANT TO WAKE UP
ANAPHORE


Il s'exprime en #2F4F4F
avatar
× Evolution :
× Image : I'm a problem .. × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Marshall Lee - Adventure Time
× Appartement : Brossard
× Métier : Serveur au Kakegoto
× Péripéties vécues : 116
× Øssements568
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 18/03/2018
× Présence : complète
× Surnom : le teckel
× DCs : Swann Bell & Jill Alvaro

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
24/100  (24/100)
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto11656816Féminin18/03/2018complètele teckelSwann Bell & Jill Alvaro
vampire
vampire
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto11656816Féminin18/03/2018complètele teckelSwann Bell & Jill Alvaro
http://www.peekaboo-rpg.com/t2990-lynel-i-m-just-your-problemhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2996-lynel-carnet-desordonne-pour-un-musicienhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3414-lynel-telephone-portable
Terminé #5 le 13.06.18 2:12

ft. @Kazuki Takeshi

Protège moi
I talk in #602060

Chasing after you is like a fairytale




Il avait eut l’air gêné à ma remarque ‘légèrement’ déplacée. Et ça m’avait plus qu’amusé, mais je n’avais rien ajouté. Je n’étais pas là pour me foutre allègrement de sa gueule tout le temps. M’enfin, c’était du passé pour moi.

“Euhm… Désolé pour hier, si j’ai agit étrangement. Quand je bois, ma timidité s’en va, du coup, je fais n’importe quoi.”, m’avait-il sortit un peu plus tard.

Il avait pas besoin de s’excuser mais bon, si ça le rassurait. Il pouvait faire le connard s’il le souhaitait, faire l’idiot ou même déprimer dans un coin à cause de l’alcool, n’étant pas mieux pour ça, je ne lui dirais jamais rien. Je blâmais pas les gens quand je savais que j’étais pire ou au moins tout aussi con.

“Par contre, je pensais vraiment ce que je t’ai dit. Je veux vraiment apprendre à mieux te connaître… Et aussi, ce soir, je crois que cette bière sera la seule que je vais boire. Je ne veux pas faire des trucs trop gênants.”, il avait jugé bon de me préciser ça un peu après.

Le petit gars m’avait lancé un petit clin d’oeil, timidement. J’avais souris. Pour ne pas changer les bonnes habitudes que j’avais. Il n’avait pas tort de se contrôler sur sa consommation, pas que le voir plus entreprenant me dérangeait -au contraire- mais pour la suite je préférais qu’il ait les idées claires.

“Pas d’soucis mec, j’suis pas un forceur là dessus, tu fais ce que tu veux.”, je préférais le rassurer là dessus. Avec sa manie de me prévenir de tout, il avait cet air de petit animal craintif que je voulais rassurer.

“Pour répondre à l’autre question, ma journée s’est bien passée. J’travaillais pas aujourd’hui, donc j’ai relaxé. En fait, je me suis réveillé assez tard. J’ai eu un peu de mal à dormir… Toi ta journée ? Comment c’était ?”

Ah. Il faisait lui aussi des insomnies ? Ca aurait été un drôle de point commun qu’on aurait pu partager. Même si je devais avouer ne pas trop aimer trainer avec des gens tard le soir. Je suis souvent chiant après une certaine heure passée. Enfin, plus qu’à l'accoutumée.

“J’ai dormis jusqu’en après-midi, après j’ai aidé un coloc’ à ranger mon bordel. En soit rien de passionnant.”, je lui lançais un sourire quelque peu ironique après lui avoir conté ma journée. Quelle histoire pa-ssio-nnante.

Un peu après cela, il avait ajouté en riant :

“Et puis… Oui, bon, tu m’as un peu manqué. Je te renvoie la question : Je t’ai manqué ? … Ça se joue à deux ça.”, me dit-il en me tirant la langue.

Ca m’avait fait plaisir, je devais l’avouer, mais sur le coup, un peu prit de court j’avais un peu rougis. Oui, ça m’arrivait parfois. Quand bien même un peu déstabilisé, j’avais bu un peu pour me redonner contenance et lui avait répondu :

“Tes yeux m’ont manqués. Ta voix aussi.”

Je lui avais adressé un sourire sincère après ça. J’avais pas envie de le taquiner sur le coup, parce que c’était pas le moment et parce que j’aurais pas été crédible pour un sou. Et puis bon, rire ça allait deux minutes, mais si c’était pour qu’il prenne mes agissements pour une énorme blague, ça me mettrait bien dans la merde.

“Ce soir je ne peux pas rester trop longtemps par contre.”, avait-il reprit. “Profitons bien du peu de temps que j’ai ce soir et puis après, rien nous empêche de se revoir.”

Il m’avait dit ces quelques mots en baissant le regard, caressant lentement ma jambe de sa main qui était déjà posée sur mon genou. Puis, il avait encore prit la parole, d’une voix plus petite, mais il était assez proche de moi pour que je l’entende :

“Si tu veux… Après tout, j’voudrais pas te forcer.”

Je laissais échapper un long soupire. Alalah, Kazu...Qu’allait on faire de lui ? J’avais l’impression que sa confiance en lui faisait des allers-retours. A certains moments, il me charmait presque, à d’autres, il semblait avoir peur de me déranger. Ca me frustrait autant que ça m’amusait.

J’avais envie de passer plus de temps avec lui, et de profiter du peu qu’on aurait ensemble ce soir là. Et j’avais envie qu’il arrête de douter sur cela car sa compagnie m’était sincèrement agréable. Je voulais qu’il ait moins peur en ma présence. Qu’il arrête de s’angoisser pour rien. Avec moi, c’était relax. J’m’énervais peu, et au pire je me vexais juste trois secondes. Il ne m’ennuierait jamais. Et je voulais qu’il le comprenne.

Alors, doucement, je reposais ma bière sur le comptoir et demandais au gérant de “passer la 47” avec un sourire aimable et entendu. Je lui attrapais doucement la main, du moins avec autant de douceur qu’un bourrin comme moi pouvait faire preuve. Après cela, je l’emmenais un peu plus loin des sièges et le faisait lentement tourner alors qu’une musique basse se jouait doucement.

“Profitons de ce soir, et revoyons nous demain.”, lui glissais-je avec un sourire avant de l’amener contre moi et de tourner lentement avec lui.

Sans réelle gêne, je laissais tomber mon front contre son épaule, légèrement plus grand que lui. Je prenais néanmoins l’attention de ne pas trop m’approcher de son cou, il avait pas eut l’air d’apprécier la veille. Alors que la musique se jouait, j’y ajoutais ma voix alors que celle d’une femme se faisait entendre dans les enceintes. D’une voix légèrement plus basse, je lui chantait les paroles du morceau que j’aimais tant.

“♪♫ Slow dance with you.
I just want to slow dance with you...
I know all the other boys are tough and smooth
And I got the blues.
I want to slow dance with you !

I want to slow dance with you.
I just want to slow dance with you !
Why don't you take the chance?
I've got the moves
I'd like to prove
I want to slow dance with you… ♪♫”




Afficher toute la signature



I'M JUST YOUR PROBLEM
ANAPHORE

Spoiler:


Theme •
• #602060

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Haruka Nanase - Free!
× Appartement : Jules Verne
× Métier : Aidant de Amb Ghongha
× Péripéties vécues : 2180
× Øssements1432
× Age IRL : 21 Bigenre
× Inscription : 01/06/2018
× Présence : réduite
× DCs : Nathan M. Walker

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
19/15  (19/15)
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2180143221Bigenre01/06/2018réduiteNathan M. Walker
lémure
lémure
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2180143221Bigenre01/06/2018réduiteNathan M. Walker
http://www.peekaboo-rpg.com/t3360-kazuki-takeshi-i-didn-t-want-to-wake-up?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3371-kazuki-plop?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3413-kazoo-phone
Terminé #6 le 13.06.18 13:05


CHASING AFTER YOU IS LIKE A FAIRYTALE
Lynel & Kazoo


Après lui avoir dit que je n'allais pas boire beaucoup cette soirée-là, le vampire avait pris le temps de me rassurer. Ce dernier avait jugé bon de me dire que la décision que j'avais prise ne l'embêtait pas du tout. Il poursuivit en me racontant brièvement sa journée.

- J'ai dormi jusqu'en après-midi, après j'ai aidé un coloc' à ranger mon bordel. En soit rien de passionnant.

J'avais souri. Plus j'apprenais de détails à son sujet, plus j'avais l'impression de m'inquiéter pour rien. Avec lui, ainsi qu'avec tous les autres, afin de paraître plus sain, j'avais toujours cette fâcheuse tendance à mentir. D'ailleurs, la veille, je lui avais mentionné que je vivais une vie bien palpitante, lui mentant à propos de mon emploi. Alors que ce dernier semblait à l'aise de dire ce qui lui passait réellement par la tête, je m'en voulais de dissimuler tant de vérités à mon sujet. Je n'avais même pas le culot de lui parler de mes inquiétudes et de mon réel train de vie. Mais au fond, je ne voulais tout simplement pas trop l'embêter avec mes histoires. Il poursuivit.


- Tes yeux m'ont manqués. Ta voix aussi.

Je l'ai regardé, curieux. Contrairement à son habitude, il ne rit pas. Il se contenta de me regarder dans les yeux et de me sourire sincèrement. C'était la première fois que je pouvais capter une telle sincérité sur ces traits. Cette fois, j'étais presque certains qu'il avait bien pesé ses mots avant de me les envoyer. Et puis, si seulement il avait su à quel point il m'avait manqué lui aussi... Je m'étais ennuyé de ses yeux et de sa voix, certes, mais aussi de sa présence, de son touché. Ses simples caresses réanimaient une certaine flamme en moi.

La suite des évènements m’ébranla. Le garçon soupira puis posa sa bière sur le comptoir. Il regarda le gérant avant de lui dire de ‘'passer la 47''. Le garçon voulait sans doute que le patron fasse jouer une chanson qu'il aimait bien, histoire de détendre l'atmosphère.

Je réfléchissais toujours lorsque la main du brun vint agripper la mienne. Mais où voulait-il m'amener?

Il m'apporta loin des tables, sa main toujours dans la mienne. D'ailleurs, je n'étais pas assez bête pour ne pas comprendre ce à quoi il pensait.

Oui.

Il voulait danser avec moi.

Et c'est sans réel talent en danse que je me fis emporter par ses mouvements. Il me fit tourner lentement avant de me parler.

- Profitons de ce soir, et revoyons nous demain.

J'étais toujours confus quant à sa spontanéité et j'étais incertain de vouloir danser ici, maintenant. Bien franchement, j'avais un peu honte de mon absence de talent dans le domaine. Je voulais lui dire que je ne savais pas me remuer, lui dire que j'avais peur de lui faire honte, mais lorsqu'il m'emmena vers lui et déposa son front sur mon épaule, je ne pus qu'être d'accord avec ses propos. Toujours collé contre lui, je lui chuchotai près du cou:

- Je suis d’accord avec toi. Je veux te revoir demain aussi… Mais avant d’y penser, j’aimerais bien que cette chanson ne se termine jamais.

Il se mit à chanter alors qu'on valsait toujours sous les notes de la musique. Cette chaleur humaine m'apportait plus de bonheur que tout l'alcool de ce bar aurait pu me procurer. De plus, ayant appris la langue anglaise plus jeune, avec mon père, je comprenais bien les paroles de la chanson qu'il avait choisie et j'avais la vague impression que ce dernier voulait m'envoyer un message.

Nous tournions toujours lentement, lorsque je levai légèrement la tête. Je le regardais dans les yeux. Je le fixais comme ça, un moment, avant de le serrer davantage contre mon corps et d'approcher mon visage du sien. Avec ou sans alcool, mes intentions de la veille étaient toujours les mêmes. Je voulais embrasser ce vampire qui se trouvait devant moi.

Les yeux fermés et le souffle court, j'approchai mes lèvres des siennes jusqu'à ce que celles-ci se touchent légèrement. Je restai collé ainsi, le coeur battant, quelques secondes. Je voulais l'embrasser, mais j'avais peur de faire une gaffe. Je ne voulais pas lui faire une mauvaise impression. Et puis, est-ce que les gens s'embrassaient vraiment au deuxième soir ? Après tout, on se connaissait à peine…

Malgré l'envie qui était bien présente, je déviai légèrement mon visage, caressant ainsi sa joue de ma bouche au passage, et vint lui donner quelques baisers dans le cou. (Parce que oui, moi je pouvais le faire)

- Okay… Eh ben... je sens que tu vas me revenir là-dessus… Tu vas prendre plaisir à rire un peu de moi, non ?

J'avais dit ces mots en riant sincèrement. Peu importe ce que j'allais faire par la suite, je savais qu'il allait en reparler et ainsi me gêner. Je reculais ma tête pour le regarder dans les yeux.

- Tant qu'à y être, je vais te le dire... Il va peut-être falloir que tu m'apprennes comment on fait plus tard.

Je m’étais surpris à lui avouer n’avoir jamais embrassé quelqu’un auparavant. D’un coup, mon visage devint rouge alors que je tentai vainement de rectifier le tir.

- Euh, j’veux dire… Tu vas pouvoir m’expliquer comment on fait, ou peut-être même me montrer des vidéos. Bref, tu vois ce que je veux dire.

La chanson vint à un terme pour laisser place à une autre et je me reculai, déçu, en gardant ses deux mains entre les miennes.

Je lui souris nerveusement. J’étais complètement coincé entre mon désir et ma timidité et j’aurais bien aimé que l’une de ces deux émotions contradictoires décampe.

©️️ 2981 12289 0
Afficher toute la signature



I DIDN'T WANT TO WAKE UP
ANAPHORE


Il s'exprime en #2F4F4F
avatar
× Evolution :
× Image : I'm a problem .. × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Marshall Lee - Adventure Time
× Appartement : Brossard
× Métier : Serveur au Kakegoto
× Péripéties vécues : 116
× Øssements568
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 18/03/2018
× Présence : complète
× Surnom : le teckel
× DCs : Swann Bell & Jill Alvaro

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
24/100  (24/100)
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto11656816Féminin18/03/2018complètele teckelSwann Bell & Jill Alvaro
vampire
vampire
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto11656816Féminin18/03/2018complètele teckelSwann Bell & Jill Alvaro
http://www.peekaboo-rpg.com/t2990-lynel-i-m-just-your-problemhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2996-lynel-carnet-desordonne-pour-un-musicienhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3414-lynel-telephone-portable
Terminé #7 le 14.06.18 2:53

ft. @Kazuki Takeshi

Protège moi
I talk in #602060

Chasing after you is like a fairytale




J’avais prit soin de ne pas trop le brusquer. M’enfin, moins que je ne l’aurais fait avec une autre personne. Il avait toujours ce petit air apeuré quand je m’approchais trop, quand je parlais trop et que je laissais passer par mes lèvres tout ce que je pensais. Alors, avec lui je m’étais montré plus ‘prévenant’, me retenant à de nombreuses reprises de faire des commentaires déplacés et ...Il fallait l’avouer assez gênants.

Alors que nous dansions - biiien sagement - Kazuki avait relevé son regard vers le miens. Me plongeant dans son petit océan à emporter. M’amenant à lui, comme une sirène l’aurait fait, en m’envoutant à un point de - presque - non retour, il me serrait un peu plus fort et semblait avoir prit la résolution de ne pas me libérer. Tout sauf réticent, je l’avais laissé faire en me contentant de l’observer silencieusement. Ses yeux en disait long sur ce qu’il désirait, mais je ne voulais pas lui donner, je voulais qu’il vienne chercher sa pomme.

Comme je m’en étais douté, il approcha doucement son visage du mien, nos lèvres se rapprochant au point de se froler. Il avait fermé les yeux dans son mouvement, et j’avais gardé les miens ouverts quelques instants pour pouvoir l’observer avec cette expression. J’avais terriblement envie de briser cette barrière qu’il y avait entre nous, avec toute cette non-délicatesse dont je savais faire preuve avec d’autres. Mais un je ne savais quoi m’avait figé. Peut-être son visage. Peut-être ce même air peu certain de ce qu’il faisait. Peut-être sa beauté à cet instant. Mais je n’avais rien fait. Me contentant, après quelques instants néanmoins, de fermer les yeux.

Mais il n’avait pas brisé la barrière. Kazuki n’avait pas passé cette foutue barrière. Il s’était décalé un peu, embrassant ma joue avec ses lèvres si tentantes. glissant son visage dans mon cou pour y déposer quelques baisers. J’avais lentement avalé ma salive, frissonnant. Encore une fois, ses actes, toute sa personne me frustrait autant qu’elle me faisait fondre.

Après cela, sans crier garde, il avait un peu rit et m’avait adressé quelques mots. Brisant se silence délicieux qui avait régné quand il avait failli m’embrasser. Oh bordel qu’est-ce que j’allais pouvoir faire pour rattraper son cas ?  

“Okay… Eh ben... je sens que tu vas me revenir là-dessus… Tu vas prendre plaisir à rire un peu de moi, non ?”

Il avait un peu reculé et me regardait de nouveau les yeux. Je riais intérieurement, s’il savait comme j’avais envie de lui faire regretter son manque de confiance en lui. Jouer de sa timidité pour le taquiner et le voir rougir sous mes faits et gestes. Ou encore mieux, si seulement j’avais eut le coeur à l’attraper par la nuque et lui rouler le patin de sa mort. Mais non. Je l’avais pas fait ? Pourquoi ? Parce que je voulais pas que ça se passe comme ça.

“Tant qu'à y être, je vais te le dire... Il va peut-être falloir que tu m'apprennes comment on fait plus tard.”

Alors là, je m’y attendais pas. Enfin, je savais qu’il devait pas flirter à tous les coins de rues vu sa timidité et sa maladresse, mais de là à ce qu’il n’ait jamais embrassé quelqu’un j’avouais que...Wow. Je comprenais mieux qu’il se soit dégonflé. Il savait juste pas quoi faire. Je souris doucement, attendri. Il me demandait de lui apprendre. Et il avait voulu me donner son premier baiser de lui même. Si ça, c’était pas une belle preuve que je pouvais aller plus loin avec lui. Ah, bien évidemment que j’allais lui apprendre. Je serais le meilleur professeur qu’il puisse avoir.

Je reposais mes yeux brillants de joie sur lui, remarquant alors la teinte pivoine qu’il avait prit. Je souriais de nouveau et me retenais de lui faire une quelconque remarque. Alors comme ça, c’était sortit tout seul ? Le pauvre tout de même, j’avais une bonne mémoire et j’adorais le voir se mettre dans tous ses états.

“Euh, j’veux dire… Tu vas pouvoir m’expliquer comment on fait, ou peut-être même me montrer des vidéos. Bref, tu vois ce que je veux dire.”

J’avais pas put m'empêcher de glousser. Il se recula à la fin de la chanson, ne souhaitant néanmoins pas lâcher mes mains. Il m’avait offert une expression des plus nerveuse alors que je me mordais doucement la lèvre tout en le fixant dans les yeux. C’était trop tard pour les excuses bidons. J’avais compris, et je comptais bien le lui faire savoir.

Doucement j’amenais sa main droite qui me tenait toujours et l’embrassait sur le dos de celle-ci. Je lui fit un sourire malicieux tout en posant de nouveau mes yeux sur lui.

“Celui-là, c’est pour te faire patienter en attendant ton vrai cour.”, lui avais-je glisser en retournant m’asseoir.

J’attendis qu’il revienne lui aussi et je me commandait un mojito, pas trop fort mais pas trop doux non plus. Ca faisait du bien de temps en temps, d’être partagé. Je lui lançais un nouveau sourire avant de me reconcentrer complètement sur lui.

“Tu danses pas si mal que ça, pour un gars qui paniquais avant le début de la chanson.”, commençais-je. “Tu devrais te détendre avec moi Kazuki, je suis ni là pour me foutre de ta gueule, ni là pour me servir de toi. Je suis sérieux.”, lui avais-je dis sincèrement.

Je buvait quelques gorgées de ma boisson alcoolisée avant de reposer doucement le verre. J’avais une terrible envie de finir ce qu’il avait commencé plus tôt, ou au moins le lui rappeler, mais j’avais l’impression que là, à cet instant, devant tout ce monde et avec ce bruit, ce ne serait pas bien. J’étais peut-être un con, mais il y avait un moment maintenant, quand j'avais eut mon premier baiser, j’aurais bien aimé que ça se passe ailleurs que dans un bar bruyant. J’avalais ma salive.

“La chanson, tout à l’heure, tu as dit que tu aurais voulu qu’elle ne s’arrête pas, tu l’aimais vraiment ?”, lui lançais-je, cherchant à savoir s’il avait compris mon message. “Je l’aime beaucoup je dois t’avouer. Presque autant que toi.”

Je finissais les quelques gorgées restantes de mon verre avant de lui lancer un regard taquin. J’avais vraiment pas envie de le laisser tranquille. J’avais pas envie de quitter ses yeux et sa voix. J’avais pas envie de quitter sa timidité. Mais pourtant, je savais pertinemment que ce soir, malgré le manque que je ressentais déjà, nous n’avions pas le temps de nous attarder jusqu’à l’aube. Je soupirais, toujours ce même sourire taquin aux lèvres, je pouvais pas m’en empêcher.

“Je suis désolé, mais je crois devoir te dire que ce magnifique instant va prendre fin.”, je lui montrais l’écran de veille de mon téléphone, l’heure tardive s’y affichant. “Je te paye tes consommations, tu n’as pas le choix, et non tu ne me fais pas pitié alors te fais pas de filmes s’te plais.”

Mêlant les paroles à l’acte, je payais le gérant et le remerciant pour ladite “47”. Après cela, comme la veille, j'approchais ma basse dans mon dos et lui attrapa doucement la main. Enfin, la douceur à la Lynel, quoi. Je l’emmenais sans accepter aucun rechignement dehors et le lâchait après quelques pas, ne sachant pas où il devait se rendre. Mes mains que je sentais gelées sans la chaleur des siennes vinrent s’enfouir dans mes poches et je me tournais vers lui.

Bordel. J’avais tellement pas envie de le laisser. J’avais tellement ce besoin de le sentir près. Comme une drogue. J’avais déjà envie d’être le lendemain soir pour pouvoir plonger de nouveau mon regard dans le sien. Et j’avais peur qu’il pense que je me foutais de lui. J’étais complètement sérieux dans mes actes. J’avais hait le mensonge et la manipulation à cause de Nelly et je m’étais promis de ne jamais faire subir cela à quelqu’un.

Si je lui faisais tout ces compliments c’était que je les pensais. Si je faisais tout cela, c’était qu’il me plaisait. Beaucoup. Énormément.

Je me mordis la lèvre et avança d’un pas vers lui. Ca irait ? Je n’avais pas envie de le quitter sur de si simples ‘aurevoirs'. J’avais envie de lui laisser une part de moi. J’avais l’égoïste besoin d’hanter ses pensées. Et, par égoïsme, je tentais tant bien que mal de me rassurer en me disant que si je l’embrassais à cet instant, il en serait heureux. Tout ça parce que nous étions plus dans ce bar bruyant, que l’on était seuls dans la nuit et que je m’étais jamais sentis aussi désireux des lèvres de quelqu’un.

Alors, sans vraiment m'inquiéter de ce qui se passerait ensuite, j’avais délogé mes mains de mes poches de jean et les avait posées sur son corps. Caressant de mes deux pouces ses joues, le faisant relever la tête pour planter mon regard dans le sien. Moins hésitant que lui plus tôt, j’avançais en l'attirant à moi, et sans demander mon reste, je posais mes lèvres sur les siennes, les scellant ensemble dans un doux mouvement. J’avais fermé mes yeux dans le mouvement, et, tandis qu’une main restait sur sa joue, j’avais glissé l’autre autour de sa taille pour le coller à moi.

Je m’étais surpris à garder une étonnante douceur comparé à ce que j’aurais put faire. Je ne l’avais pas trop serré, et je n’avais pas dépassé la barrière de ses lèvres. Le laissant me rejeter s’il le souhaitais, ou au contraire, me répondre. Comme un vrai premier baiser, pour Kazu’. Parce qu’il le méritait pour être aussi adorablement attirant.

Nous étions restés ainsi quelques instants, et j’en avais allègrement profité. Me délectant avidement de ses lèvres douces et de son corps contre le mien. C’était un instant chaleureux et j’avais doucement rougit alors que je me reculais de lui. J’avais rouvert mes yeux et je m’étais directement plongé dans ceux de ma petite sirène.

“Pour ton premier cours. Tu auras la suite si tu es sage.”, lui lançais-je, souriant, et caressant doucement sa joue avant de totalement le lâcher. “A demain mon beau brun ~”

J’avais lancé ces derniers mots avant de définitivement m’éloigner, partant vers l’Agence. Un grand sourire s’était peint sur mon visage alors que je consumais une cigarette. Ah, celui-là, j’étais pas prêt de le laisser tranquille.



Afficher toute la signature



I'M JUST YOUR PROBLEM
ANAPHORE

Spoiler:


Theme •
• #602060

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Haruka Nanase - Free!
× Appartement : Jules Verne
× Métier : Aidant de Amb Ghongha
× Péripéties vécues : 2180
× Øssements1432
× Age IRL : 21 Bigenre
× Inscription : 01/06/2018
× Présence : réduite
× DCs : Nathan M. Walker

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
19/15  (19/15)
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2180143221Bigenre01/06/2018réduiteNathan M. Walker
lémure
lémure
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2180143221Bigenre01/06/2018réduiteNathan M. Walker
http://www.peekaboo-rpg.com/t3360-kazuki-takeshi-i-didn-t-want-to-wake-up?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3371-kazuki-plop?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3413-kazoo-phone
Terminé #8 le 14.06.18 14:00
CHASING AFTER YOU IS LIKE A FAIRYTALE
Lynel & Kazoo

Nos pas valsaient toujours sous les vibrations de la musique lorsque je lui avouai ne jamais avoir embrassé quelqu'un auparavant. Lorsqu'il l'apprit, le garçon sembla surpris. Il m'analysa un instant, la mine crispée par l'étonnement, avant de me sourire. Les traits que son visage portait n'étaient pas moqueurs. Au contraire, celui-ci s'était éclairci face à cette déclaration. Son comportement vint me rassurer. Je me sentais moins idiot de ne pas savoir comment m'y prendre.

Après avoir tenté de rattraper ma bévue, en vain, un rire s'échappa de la bouche de Lynel. Visiblement, il ne croyait en rien l'explication que je lui avais offerte et, bien franchement, je pouvais comprendre. En effet, je n'avais pas été très convainquant.

Je me laissai faire lorsque le sceptique attrapa ma main. Il l'approcha de sa bouche avant d'embrasser le dos de celle-ci.

- Celui-là, c’est pour te faire patienter en attendant ton vrai cours.

Encore une fois, je rougis comme je savais si bien le faire. Il m'embêtait souvent, mais en soi, ces remarques avaient un certain charme. Au fond, il n'avait pas tort et me rappelait que je n'avais aucun contrôle sur mes faits et gestes lorsque j'étais avec lui. Finalement, la veille, l'alcool n'y était peut-être pas pour tout. J'avais cette naturelle tendance à perdre la tête avec lui. Et c'est un peu flippant, quand on y pense bien.

Il partit s'asseoir à une table un peu plus loin. J'étais resté là quelques secondes, figé, entouré de plusieurs âmes qui dansaient déjà sur la nouvelle chanson qui jactait du filtre noir de la radio, avant de le rejoindre. Il commanda une boisson faible en teneur d'alcool. Il semblait contrôler sa consommation ce soir-là. Le vampire avait peut-être décidé de rester frais, comme moi.

- Tu danses pas si mal que ça, pour un gars qui paniquais avant le début de la chanson.

Semblait-il que le garçon avait ressenti mon malaise en m'apportant sur la piste de danse un peu plus tôt. En sa présence, je me sentais plus honnête avec mes propres émotions, malgré moi. En temps normal, j'aurais fait tout mon possible pour ne pas qu'un individu s'aperçoive de ces détails. Il continua.

- Tu devrais te détendre avec moi Kazuki, je suis ni là pour me foutre de ta gueule, ni là pour me servir de toi. Je suis sérieux.

Les mots étaient simples à prononcer, mais son expression venait appuyer ses dires. Je croyais ce qu’il disait, même si plusieurs mauvais souvenirs sur mon premier amour -à sens unique- refaisaient surface. Il m’avait déjà démontré qu’il n’était pas comme lui.

- La chanson, tout à l’heure, tu as dit que tu aurais voulu qu’elle ne s’arrête pas, tu l’aimais vraiment ?

Ce n’était pas la chanson en tant que tel que j’avais apprécié. Elle était bonne certes, mais c’était l’agencement de celle-ci et de nos corps dansant qui avait embelli le moment.

- Je l’aime beaucoup je dois t’avouer. Presque autant que toi.

Il m'avait dit qu'il m'aimait, sans barrière. Sans cette gêne qui, je crois, aurait perturbé la plupart des gens, son aveu ne pouvait être que par amitié. Dans mon cas, je n'aurais pas pu prononcer ces mots aussi facilement…. Mais après, si ces paroles venaient de Lynel, ils pouvaient avoir une signification complètement différente. En souriant, je répondis à sa première question avant d'apporter une certaine rétroaction à sa révélation.

- Oui, j’ai bien aimé la chanson. Merci de m’avoir fait danser avec toi. J’déteste d’habitude, mais je crois que c’est parce que je t’apprécie moi aussi que j’ai su m’amuser.

Il me regarda, un brin déçu en me montrant l’écran de son téléphone. Il se faisait déjà tard.

- Je suis désolé, mais je crois devoir te dire que ce magnifique instant va prendre fin.

Réalisant qu'il avait un portable, je lui proposai d'abord de l'ajouter dans mes contacts. J'étais déçu que notre soirée se termine, mais j'avais l'impression qu'on allait se revoir d'autres fois par la suite. Ce fait rendait le départ moins embêtant. Il marcha vers le gérant pour lui payer nos consommations. Le vampire avait refusé que je paie la mienne. J'étais conscient que toute tentative de l'en empêcher était inutile. Je l'avais laissé faire, me disant que j'allais lui rendre d'une autre façon, plus tard.

Il prit ma main et nous sortîmes à l'extérieur ainsi. Il la relâcha après avoir franchi le seuil. Ce dernier enfonça ses deux mains dans ses poches, saisi par le froid, avant de se retourner vers moi.

Tout c'était passé si vite ensuite.

Il s'était approché de moi après s'être mordillé la lèvre, le désir dans les yeux. Le garçon semblait hésitant, indécis, comme je l'avais été tant de fois ces deux derniers jours. Toutefois, l'hésitation ne dura qu'un instant. Contrairement à moi, le vampire savait ce qu'il voulait.

Je sus qu'il allait m'embrasser dès qu'il déposa ses mains sur mes joues. Il releva ma tête et mes yeux rencontrèrent les siens. Je fermai ces derniers, le coeur battant lorsque son visage commença à s'approcher, la bouche entre-ouverte. Je reçus le baiser sans hésitation et, contre toute attente, mes lèvres suivirent le mouvement des siennes avec aisance. Sans savoir quoi en faire, mes mains s'étaient placées autour de sa taille, légèrement plus hautes que la sienne. Notre baiser durait depuis un petit instant lorsque l'homme se recula, rougissant… Ce rouge qui vint ensuite s'en prendre à mes joues. Comme ça, Lynel rougissait lui aussi ? Surprenant compte tenu de sa désinvolture habituelle. J’avais presque l’impression d’assister à un moment historique.

- Pour ton premier cours. Tu auras la suite si tu es sage. A demain mon beau brun.

- Si je suis sage ?

J'avais légèrement rigolé en lui souhaitant une bonne soirée. Il me faisait rire avec toutes ces allusions. Ce dernier n'en manquait jamais une pour revenir sur mes bêtises. Et puis, que voulait-il dire par ''si tu es sage'' ?

Il se dirigeait vers l'agence tandis que j'étais là, de mon corps immobile, à le regarder prendre ses distances. Je regrettais ne pas l'avoir retenu plus longtemps, de ne pas l'avoir serré contre mon corps plus longtemps avant son départ.

Ce premier baiser m'avait bouleversé. Il fallait que je parle de ma relation avec Lynel à quelqu'un qui pourrait m'éclairer. (Mais surtout parce que je voulais parler de ce premier baiser à quelqu'un.) J'avais sorti mon téléphone, cliquant sur une icône de façon à découvrir ma maigre liste de contacts. De cette liste, un nom en particulier me sauta aux yeux: Nithaël. Lui, il allait savoir m'écouter.

Je lui envoyai un SMS, lui demandant de me rejoindre au bar à chats le plus rapidement possible, le soir même. J'étais parti en direction du dit-bar avant même de recevoir une réponse de sa part. J'avais espoir que mon message allait piquer sa curiosité.


©️️ 2981 12289 0
Afficher toute la signature



I DIDN'T WANT TO WAKE UP
ANAPHORE


Il s'exprime en #2F4F4F
avatar
× Evolution :
× Image : I'm a problem .. × Age de la mort : 25 Masculin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Marshall Lee - Adventure Time
× Appartement : Brossard
× Métier : Serveur au Kakegoto
× Péripéties vécues : 116
× Øssements568
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 18/03/2018
× Présence : complète
× Surnom : le teckel
× DCs : Swann Bell & Jill Alvaro

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
24/100  (24/100)
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto11656816Féminin18/03/2018complètele teckelSwann Bell & Jill Alvaro
vampire
vampire
I'm a problem ..25Masculin29Marshall Lee - Adventure TimeBrossardServeur au Kakegoto11656816Féminin18/03/2018complètele teckelSwann Bell & Jill Alvaro
http://www.peekaboo-rpg.com/t2990-lynel-i-m-just-your-problemhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2996-lynel-carnet-desordonne-pour-un-musicienhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3414-lynel-telephone-portable
Terminé #9 le 14.06.18 19:45

ft. @Kazuki Takeshi

Protège moi
I talk in #602060

Chasing after you is like a fairytale




J’étais rentré chez moi avant les douzes coups de minuit. Je m’étonnais moi-même d’avoir été si raisonnable ce soir là. A croire que le comportement prévenant de mon petite Kazu’ avait empiété sur le mien. J’arrivais pas à savoir si c’était une bonne ou une mauvaise chose. M’enfin, tout ça pour dire que j’étais rentré, que j’avais pris -attention miracle- une douche et que je m’étais étalé dans le salon avec deux parts de pizza réchauffées. Je savais même pas qui avait commandé cette pizza, ni depuis combien de temps elle était dans le frigo, mais j’avais la dalle et aucun talent en cuisine.

En pensant à la cuisine, mes songes s’étaient reportés sur ma petite sirène. Il avait dit se débrouiller plutôt bien dans ce domaine et je m’étais pris à vouloir qu’il vienne jouer les chefs pour me faire un bon repas. Depuis combien de temps n’avais-je pas mangé quelques chose de potable ? Ca datait à bien avant ma mort, les bons plats de ma mère. Ce soir là, j’ai bien cru que je n’avais jamais mangé une pizza aussi fade. Etait-ce de sa faute ? Pourquoi à cet instant penser à lui avait rendu tout ce qui m’entourait si vide ? J’avais rit ironiquement. ‘Fallait vraiment que je me calme.

Après avoir ‘dégusté’ mon repas, j’avais prit une bière et je m’étais cloîtré dans ma chambre. Posant ma basse aux pieds de mon plumard, je m’y étais affalé et avait de nouveau allumé une cigarette. J’avais une étonnante envie de dormir plutôt que veiller à pas d’heure comme j’avais l’habitude de faire. Alors, après avoir finit ma boisson et mon petit tube de nicotine, je m’étais couché, ne tardant pas à gagner le sommeil.

Le lendemain je m’étais levé à une heure correcte, sous les coups de onze heure du matin, contrairement à l'accoutumé où le soleil rougissait déjà quand j’ouvrais les yeux. A croire que je voulais me donner un air plus vampirique en faisait l’oiseau nocturne.

Enfin bref, je m’étais pris des pâtes pour le déjeuner, parce que j’avais eut la flemme de chercher, avec un café à je-ne-savais-qui qui traînait là. Il était à peine tiède mais j’avais besoin d’être en forme.

Je suis resté à Brossard, comatant jusqu’aux coups de treize heure où je m’étais habillé puis j’étais sortis avec mon inséparable guitare. J’avais comme d’habitude, pas grand chose à faire. Alors j’ai trainé un bon moment dans les rues de Tokyo, cherchant de quoi m’occuper. J’avais mangé des nouilles à un restaurant rapide et j’avais trainé un peu dans la rue commerciale.

En passant devant une boutique, j’avais remarqué la petite bestiole qui été imprimée sur le pull de Kazuki quand on s’était parlé pour la première fois. Ca avait eut le don de piquer ma curiosité et j’étais entré dans l’échoppe. J’avais posé quelques questions sur ce bidule au commerçant qui m’avait répondu comme si c’était une évidence. Ca m’avait un peu vexé, en bon américain qui avait passé sa vie dans la misère, vivant de musique et d’alcool, j’aurais eu du mal à m'intéresser aux films d’animations japonais. Et donc, encore moins savoir que ce ‘bidule’ était le célèbre Totoro du film qui portait son nom.

M’enfin, j’avais fini par décidé d’acheter un petit porte clé à son effigie pour l’offrir au beau brun le soir même. J’avais envie de lui faire plaisir, de lui donner envie de revenir me voir chaque soir dans ce bar. Même sans boire.

Aux alentours des dix-neuf heures j’étais de nouveau allé dans ledit bar et j’avais souris au gérant qui s'étonnait de me voir trois soirs d’affilé. Je lui avais commandé une Piña colada. Ca faisait longtemps et j’avais eut envie de changer un peu pour une fois. En buvant mon breuvage, je cherchais celui que j’attendais des yeux. Il me manquait un peu.




Afficher toute la signature



I'M JUST YOUR PROBLEM
ANAPHORE

Spoiler:


Theme •
• #602060

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 23
× Avatar : Haruka Nanase - Free!
× Appartement : Jules Verne
× Métier : Aidant de Amb Ghongha
× Péripéties vécues : 2180
× Øssements1432
× Age IRL : 21 Bigenre
× Inscription : 01/06/2018
× Présence : réduite
× DCs : Nathan M. Walker

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
19/15  (19/15)
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2180143221Bigenre01/06/2018réduiteNathan M. Walker
lémure
lémure
19Masculin23Haruka Nanase - Free!Jules VerneAidant de Amb Ghongha2180143221Bigenre01/06/2018réduiteNathan M. Walker
http://www.peekaboo-rpg.com/t3360-kazuki-takeshi-i-didn-t-want-to-wake-up?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3371-kazuki-plop?highlight=Kazukihttp://www.peekaboo-rpg.com/t3413-kazoo-phone
Terminé #10 le 15.06.18 1:37
Pile : Kaz prépare un cadeau
Face : Kaz ne prépare pas de cadeau
Afficher toute la signature



I DIDN'T WANT TO WAKE UP
ANAPHORE


Il s'exprime en #2F4F4F