avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 22 Féminin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Levy McGarden - Fairy Tail
× Croisée avec : Chimère Papillon et Loutre
× Appartement : Jules Verne
× Péripéties vécues : 7
× Øssements179
× Age IRL : 23 Féminin
× Inscription : 07/05/2018
× Surnom : le perdreau
× DCs : Gin Hotarubi
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/100  (0/100)
22Féminin29Levy McGarden - Fairy TailChimère Papillon et LoutreJules Verne717923Féminin07/05/2018le perdreauGin Hotarubicomplète
chimère
chimère
22Féminin29Levy McGarden - Fairy TailChimère Papillon et LoutreJules Verne717923Féminin07/05/2018le perdreauGin Hotarubicomplète
Terminé #1 le 07.05.18 13:38


Anata no kimochi ga mienai


identité
NOM : McGarden
PRÉNOM : Naoko
DATE DE NAISSANCE : 12/07/1988
DATE DE MORT : 23/11/2010
NATIONALITÉ : Japonaise
LANGUE(S) PARLÉE(S) :
[X] Japonais.
RACE : Chimère
PERSONNAGE DE L'AVATAR : Levy McGarden – Fairy Tail #10






physique
Naoko est une jeune femme au visage innocent, les gens qu'elle rencontre ont généralement tendance à la prendre pour une demoiselle de vingt ans. Pourtant, Naoko en a déjà trente. Elle arbore une chevelure bleue comme le ciel depuis ses injections, avec des mèches folles qu’elle ne dompte qu’à moitié. Le pire c'est quand elle s'endort les cheveux mouillés, je vous le déconseille, car après une nuit il ne faut pas songer à les coiffer ne serait-ce qu'un peu. Ils partiront dans tous les sens. Elle n'a pas de changement corporels particuliers excepté qu'elle prend des potions pour cacher les minuscules ailes de papillons qu'elle a dans le cou ainsi que son museau (et son haleine, du coup) de loutre. Les ailes en soit ne la dérange pas mais l'haleine de la loutre c'est autre chose. Par chance, la potion agit sur les deux alors cela lui permet d'être discrète.

Naoko est une femme gaie, souriante, toujours de bonne humeur ou presque... Après tout, ce n'est pas facile de traîner un ventre rond de sa petite taille. Ces mois de grossesse ne lui permettent pas de la dissimuler. Quand bien même, Nao' n'aurait jamais penser à le faire. Au contraire, jusqu'à sa mort, elle était fière de pouvoir sortir et montrer qu'elle porte la vie. C'est pour cela qu'elle met principalement des robes légèrement. Rien de mieux pour se sentir à l'aise.




précisions
Chimère décédée alors qu’elle était enceinte, elle est condamnée à cohabiter avec son fœtus et son gros ventre dans l’au-delà.

Loin d'être unique, son cas est tout de même assez rare pour attirer la curiosité.

Elle est croisée avec un papillon et une loutre. Après ses injections, il s’est avéré que le fœtus - mâle soit dit en passant - avait récupéré des gènes de lion.



caractère
Il n'y a aucune raison que vous n'aimiez pas Naoko, que ce soit sa personnalité ou son physique, il y a quelque chose en elle qui vous fera fondre. Parfois, elle a tendance à faire peur, quand elle en a assez de son gros ventre. Non mais... Vous imaginez vous, vous promenez une bedaine de 8 mois à longueur de temps avec un petit qui vous lacère quasiment de l'intérieur. Rien de bien fun croyez-moi, juste quelque chose de lourd et encombrant. Sans oublier leurs petits lots de surprise comme les envies de femmes enceinte. Là, ça pourrait être le drame quand elle n'a pas ce dont elle a envie parce qu'il lui arrive souvent d’avoir des envies bizarres en plein milieu de la nuit, comme des fraises ou du chocolat...  Mais n'oubliez pas tant que Naoko n'aurait pas manger son désir du moment, elle ne cessera pas de parler, réclamer et taquiner. Oh un autre détail qui peut faire son importance, ne lui en voulez pas quand elle vient chez vous, mais elle a aussi tendance à aller souvent aux toilettes. Que feriez-vous à sa place si vous aviez un polochon qui utilise votre vessie comme oreiller ? Pour ce qui est des hormones, je pense que c'est à vous de découvrir ce qu'il en est, mais je vous aurez prévenue, c'est un torrent d'émotion. 

Nao' met toujours plus de temps à se familiariser avec les hommes, mais une fois le lien créé, elle sera tendre avec vous comme si vous étiez son enfant. Elle est assez unique en son genre car elle doit dissimuler le fait qu'elle n'ait pas de haine en particulier pour les hommes. Comme le pourrait-elle ? Dans son ventre se trouve l'un d'entre eux. Parfois, il lui ai difficile de ne pas parler plus que ça de son petit, ou de faire croire que c'est une fille, mais c'est ainsi elle ne tient pas à finir sur la table. Protéger son enfant est ce qu'il y a de plus important à ces yeux. C'est bien pour ça qu'elle a accepté ces injections. Elle souhaitait que le meilleur pour lui. De temps en temps, la jeune femme peut paraître distraite, voir complètement absente, les multitudes de questions qu'elle se pose sur sa grossesse, font qu'elle est de temps à autre dissipée à tel point que vous remarquerez sa maladresse occasionnelle.

Toute douce, toute gentille, elle aurait tendance à se laisser marcher sur les pieds. Nao se dit qu'étant arriver probablement après tous ces gens, elle se doit d'écouter et de suivre ce qu'on lui dit. Un peu à l'ouest, mais laissons lui temps de se rendre compte que ça ne marche pas comme ça. Elle pardonne tout à tout le monde. Les hormones penserez vous ? Peut-être, ou tout simplement ça façon d'être. Pourquoi se compliquer la vie quand on peut faire simple. C’est aussi une grande bavarde qui parle souvent pour ne rien dire et qui peut s’extasier sur tout et n’importe quoi. On pourrait mettre ça sur le compte des hormones, mais non, naturellement, elle a toujours été ainsi. Elle est pleine de vie, a toujours des idées et essaye d'égayer le quotidien de tout le monde.

Bien que Chimère elle ne hait pas les hommes, elle s'en méfie parfois, mais n'est pas non plus attiré par eux. Elle trouve juste qu'ils ne sont pas aussi gentils et tendre que son époux. Nao sait très bien que les femmes comme elles, leur vouent une haine incomparable, alors afin de ne pas s'attirer la foudre de ses semblables, elle se contente de ne pas parler d'eux. Cela sera-t-il aussi simple lorsque rencontrera certains de ses hommes ?




histoire
Été 1988, pour être plus précis le 12, Naoko née à Tokyo pour le plus grand bonheur de ses parents. Sa mère avait mis plusieurs années avant de tomber enceinte. Tous deux pensèrent que ce n’était même plus possible sans une aide médicale. Bien sûr, on sait à quel point la nature est drôlement bien faite, le mois qui suivit, le miracle arriva et l'embryon s'implanta. Ses parents décidèrent de l'appeler Naoko qui signifie « Enfant obéissant ». On ne sait pas trop s'ils avaient décidé de lui donner ce nom, car elle avait écouté le souhait de ses parents ou parce qu'ils espéraient d'elle qu'elle le soit. Qu'importe, ils étaient heureux et c'est tout ce qu'il comptait à leurs yeux. Son enfance ne fut pas exceptionnelle. Nao' grandissait de jour en jour, chaque année scolaire se passaient merveilleusement bien. Elle était studieuse et se faisait beaucoup d'amis assez facilement. C'était une petite plutôt bavarde, parfois au déplaisir des oreilles de ses parents, mais ils ne s'en plaignaient pas. Elle était pleine de vie et c'était bien ainsi. Quand elle regardait la télé, Naoko disait à ses parents qu'elle allait être comme ces personnes, journaliste ! Jamais, elle ne changea d'avis. Elle s'inscrit en fac de lettre, où son désir grandit en même temps qu'elle. Pendant sa dernière année de fac, elle rencontre un jeune homme. Au fil des mois, une alchimie se construit entre eux et rapidement, ils s'installèrent ensemble une fois majeures.

Printemps 2009, son prince charmant la demande en mariage. Le mariage se déroula comme elle l'avait rêvé. Chaque jour, Naoko avait l'impression de vivre dans un de ces contes pour enfants, mais elle n'était pas au bout de ses surprises. Un an plus tard, au retour d'un voyage entre amoureux, la demoiselle découvre qu'elle est enceinte. La nouvelle fait le bonheur de tout le monde. La famille allait bientôt s’agrandir. Ce petit être était prévu pour janvier 2010...

Les deux premiers mois après la nouvelle, furent difficile pour la future maman. Nausée, vomissement, vertige, la grossesse lui avait fait perdre quelques kilos et la fatigue avait pris place sur son visage. Quand même, elle ne perdait pas un instant son sourire. Son tendre époux faisait en sorte qu'elle se repose dès son retour du travail. Elle avait temporairement arrêté de travailler sur ordre de son médecin. Ses malaises étaient trop risqués si elle venait à tourner un journal dans une région voisine. Elle s’essaya au tricot afin de combler ses journées. Dans quelques jours, ils allaient participer à leur première échographie. Il avait hâte et en même temps, ils étaient angoissés. La première rencontre avec leur bébé ! Naoko disait souvent qu'elle portait un petit garçon. Son instinct lui soufflait cela, tout naturellement. Le jour-J arriva. Avant de partir, le couple se regarda, son mari posa sa main sur le bout de ventre qui commençait à s'arrondir. Ils ne le sentaient pas encore bougé, mais ils avaient confiance, ils savaient au fond d'eux qu'il était en bonne santé. L'attente dans la salle d'attente fut difficile à supporter. Nao' ne tenait plus en place, ce qui faisait rire son mari. Quand son nom fut cité, elle tourna la tête vers le médecin et un sourire immense se dessina sur son visage. Il n'y avait pas besoin de leur demander si cet enfant était désiré. La réponse était toute faite. Le docteur lui posa diverses questions afin d'établir le dossier puis il lui demanda de prendre place sur le siège. La jeune femme s'installa, dévoila son petit ventre et fixa l'écran tout en tenant la main de son mari. Le liquide fit sursauter la demoiselle, puis l'écran s'alluma. De ses images en noir et blanc, se dessina plusieurs choses. D'abord une tête, un ventre bien rond et quatre membres. Tous deux furent surpris de le voir avec autant de détail. Il prit diverses mesures, leur signifia qu'il était en bonne santé et sans soucis particulier. Le fœtus mesurait soixante-trois millimètre. Il était petit, mais il était bel et bien là. Le médecin leur donna rendez-vous dans un mois et demi. La maman sera alors à 16 semaines et ils pourront découvrir son secret.

Afin de ne pas se porter malheur, ils décidèrent tous les deux de ne rien acheter pour l'enfant avant cette prochaine échographie. Afin de ne pas rester à rien faire et de se combler l'esprit, la jeune femme proposa à son employeur de travailler à domicile, de telle sorte qu'elle puisse rester au repos et en même temps écrire ses mises en avant. Les journées passèrent alors plus vite. Un soir, mari et femme s'installèrent tendrement dans le divan, Naoko se mit à sursauter. Elle fixa fortement son tendre époux et lui mentionna qu'elle l'avait senti. Les sensations étaient assez étranges au début. C'était comme des bulles qui remontaient le long de son ventre, ou bien comme un papillon qui bat des ailes sans pouvoir s'envoler. Le sentir bouger ainsi les rassura et leur fit réaliser que le temps s'écoulait et que bientôt, ils seraient un de plus. Le second rendez-vous fut plus bref. Le médecin prit des nouvelles de la maman, qui allait fort mieux, du jour au lendemain les nausées matinales et tout ce qui allait avec avait disparu. Ce n'était pas plus mal ! Naoko pouvait de nouveau manger sans avoir la crainte de tout rejeter dans les minutes qui suivaient. La jeune femme prit place et la séance doux moments commença. Cette fois-ci, il leur fit même le plaisir d'écouter ses battements de cœur. Incontrôlables, des larmes se mirent à couler sur les joues de la future maman. Elle s'excusa brièvement, il lui expliqua qu'il y avait deux types de femmes : celles qui pleurent en voyant les premières images et celles qui craquent à l'écoute de cette douce mélodie. Le docteur regarda les deux parents et leur demanda s'ils étaient prêts. Tous deux hochèrent la tête.

« - C'est un garçon, un garçon en très bonne santé qui pèse 500 grammes ! Aucun doute possible ! Félicitation ! »

Dès cet instant, tout prit un sens précis. Il allait enfin pouvoir emménager la chambre, décorer, ou tout simplement rêver de l'avenir. Premièrement, faire une liste du matériel nécessaire à ce tout petit. Biberon ou allaitement ? Voilà déjà une question qui fallait se poser, Naoko mit de côté ce point, puis elle nota la suite : chaise haute, lit, table à langer... Petit à petit, chaque jour, elle notait les choses auxquelles elle pensait. Elle ne voulait manquer de rien. Papa, lui était chargé de s'occuper de la chambre. Ensemble ils avaient choisi thème aux couleurs bleu – marron – vert !

Les rendez-vous se succédèrent plus ou moins chaque mois. 25 semaines, début du sixième mois, l'enfant pèse 920 grammes. Le ventre de Naoko se voit bien à présent, personne ne peut passer à côté... Chaque soir, le couple se pose dans leur lit et prend quelques minutes à sentir les coups de bébé. Son mari les sent bien à présent, à chaque fois, on dirait deux enfants qui découvrent un nouveau jouet. La maman est aux anges, sentir son enfant ainsi est un réel bonheur à ses yeux... Excepté quand il installe ses pieds sous ses côtes. Là, c'est plutôt la guerre. Allongée sur la droite, allongée sur la gauche, la maman se retrouve dans toutes les positions afin d'alléger sa souffrance. La nuit aussi, surtout la nuit à tel point que la maman se retrouve réveillée à chaque fois et là s'en suit un autre combat féroce. Lequel ? Les envies. Celles incontrôlables, celles qui vous empêcheront de dormir avant de les avoir assouvies, celles qui vous pousseront à réveiller votre mari si vous ne trouvez pas ce trésor divin dans la maison. Naoko jette un coup d’œil dans le réfrigérateur et subitement ses yeux s'ouvrent avec stupéfaction. Son tendre époux avait anticipé. Elle ne sut pas s'il en devait rire ou pleurer de son comportement, mais elle n'y pouvait rien. Sans perdre plus de temps, elle saisit les fraises qui se trouvaient dans une petite barquette en bois, sorti le sucre et s'installa confortablement dans le canapé. Puis, tout en parlant à son fils, elle dégusta son envie du jour. Demain sera-t-elle la même ? Tel était la question à chaque réveil.

32 Semaines, fin du septième mois. Plus dix kilos sur la balance, mais ça, il ne faut pas le dire. Lorsque Nao' se retrouve devant le médecin, elle lui demande systématiquement si elle est obligée de monter dessus. « Vous comprenez, il a faim, même la nuit ! » Et comme à chaque fois, le docteur sourit. Par chance, elle ne fait pas de diabète gestationnel, alors la jeune femme peut manger tout ce qu'elle désire, mais il ne manque pas de lui rappeler que même si bébé est coupable d'une quantité de kilos supplémentaire, il ne reprends pas tout une fois sortie. Naoko s'installe et fixe comme à chaque fois l'écran. Le médecin lui décrit les mesures et les impressions qu'il fait de l'enfant. Ainsi, elle a pu observer les reins, l'estomac, la vessie, la colonne vertébrale. Tout, elle ne loupe pas une miette des images. Le regard tendre, Nao se mit à rire en voyant son petit sucer son pouce puis agiter ses jambes. À ce stade, il fait déjà 1,740 grammes. Toutes ces courbes sont bonnes. Le médecin, lui signifia qu'elle n'a plus que deux mois à tenir. Déjà ! Le temps filait tellement vite, maintenant qu'il y avait tout à peaufiner. Son cœur s'accéléra, l'excitation était de plus en plus forte, elle avait hâte de rencontrer son tout-petit... En attendant, son mari ne cessait pas d'aller chercher les envies nocturnes de sa femme. En ce moment, c'était plutôt banane et chocolat. Naoko avait de la chance d'être tombée sur un homme aussi bon. En général, elle n'avait même pas besoin de l'exprimer, il lisait en elle comme dans un livre ouvert. Parfois, ça avait des avantages et parfois pas. Avec la grossesse, la jeune femme avait tendance à oublier les choses tel que des rendez-vous, des affaires, elle avait de temps à autre tendance à oublier d'éteindre la cuisinière. Son époux commençait à être inquiet de la laisser seul. D'ici quelques jours, il allait devoir s'absenter pour un week-end, ceux à plusieurs reprises. Nao' lui certifia que tout aller bien se passer, qu'elle serait vigilante comme jamais. Elle ne voulait pas l'entraver dans son travail.

Deux semaines plus tard, milieu du 8e mois, nouveau rendez-vous. Le garçon pèse 2,493 grammes. Encore trois semaines et il n'y aurait plus aucun risque de prématurité. Il demande à Nao' d'être attentive et de ne pas forcer même si jusque-là elle n'a pas ressenti une seule contraction. Le docteur lui expliqua que la prochaine fois serait la dernière visite avant le jour-j, qu'elle n'avait pas à s'en faire, car tout se passait à merveille. Délicatement, son fils vient donner plusieurs coups sur sa main posée sur son ventre, comme pour la rassurer et un sourire vint s'installer sur son visage. En rentrant chez elle, Naoko eut envie de fêter ça. Son compagnon rentrait ce soir et il méritait de manger de bonnes choses. Ce soir en dessert : des COOKIES ! Un à un, Naoko sortit les ingrédients. Tout d'abord, les pépites de chocolat, sucre, les œufs, le beurre, la farine... En temps normal, elle est assez bonne cuisinière, mais souvent quand il s'agit de pâtisseries ou autres desserts en tout genre, la cuisine se retrouve décorée. Coquille d’œuf dans les cheveux, farine sur le plan de travail et sur le reste de l'électroménager. Décidément, le nettoyage allait aussi être une partie de plaisir. Une fois son four à bonne température, elle enfourna ses biscuits à l'intérieur et passa à la cuisson du repas de ce soir, du gyuudon. Elle décida de suivre minutieusement la recette, elle découpa en premier les oignons et le bœuf en fine lamelle. Elle sortie une casserole qu'elle remplie d'eau. La future maman ne manquait pas de faire une caresse sur son ventre, de temps en temps et prenait plaisir à raconter à son fils ce qu'elle préparait. Aujourd'hui, le petit était calme, probablement en train de dormir. Elle posa délicatement l’ustensile sur la cuisinière et enclencha le gaz, puis, sans comprendre pourquoi ni comment un bruit sourd retentit, une lumière blanche l’aveugla. Tout avait explosé dans la cuisine. TOUT, sans exception.

S'en suit une mort certaine...

«  - Où suis-je ? Que m'est-il arrivé ? Je ne vois rien ! Y a quelqu'un ? À l'aide ! »

Tu as peur. Ton cœur bat la chamade. Tous les poils sur tes bras sont irisés. Ta gorge est sèche, tu as soif et tes yeux sont plongés dans le noir. Rapidement, tu poses ta main sur ton ventre, tu le caresses en attente d'une réponse de ton enfant. Boum. Voilà le petit coup de pied qui fait descendre d'un cran ton angoisse. Subitement, tu te rends compte que tu es encore dans l'obscurité, car tu as simplement gardé les yeux fermés, tu n'oses pas les ouvrir. Tu as l'impression que tes pupilles vont brûler. Tu avances à tâtons. Tu sens des parois par-ci par-là. Tu manque de tomber en te cognant contre un meuble au vu du bruit sourd et du grincement sur le sol, et manque de tomber par chance tu atterries sur les mains. Tu te dis qu'il serait temps de voir où tu te trouves. Après tout, tu ne peux pas rester ainsi. Délicatement, dans la plus grande douceur que tu connaisses, tu ouvres les yeux. La lumière s'insère doucement, tes yeux ne te brûlent pas. Ils te piquent un peu comme si tu avais dormi pendant des jours sans te réveiller. Devant se trouve... Une pièce et un grand écran ? Il y a des images qui s'affichant. Tu reconnais la scène, c'est toi avec ton gros ventre en train de faire à manger. Tu regardes tout dans les moindre détail. Tu te demandes toujours ce que tu fais ici. Il y a une dizaine de minutes tu te trouvais là où le montre ces images et tu faisais une surprise pour le retour de ton mari et... et tu as tout fait exploser. L'écran s'illumine au même instant, ponctuant l'évènement tragique. Subitement, un sanglot te prend. Il te noue l'estomac et tu renvoies le peu d'aliments qui s'y trouvaient. Tu es morte et tu as tué ton enfant. Pourquoi ? Comment ? Comment pouvais-tu encore être là, debout, sur tes deux jambes, le ventre rond abritant encore ton tout-petit ? Dès cet instant, tu avais décidé de découvrir où tu te trouvais et le reste, tu verrais cela plus tard. Une personne se prénommant "Joshua" t'explique tout ce que tu es censée savoir, puis te laisse sortir dehors en prenant un ascenseur jugeant que tu en sais suffisamment.


Est-ce que tu vis un rêve eveillé ? Non  pas d'après ton fils qui te donne une nouvelle fois un coup. Alors tu vagabondes à la recherxche d'endroit pour dormir. C'est là que tu croisas cette femme à la peau grise et aux yeux jaunes. Elle te demanda si tout allait bien, et là, les larmes s'écoulèrent sans retenue. Tu lâchas tout ce qui se trouvait enfermé jusque-là dans ton petit corps rond. Elle t'invita chez elle, ce que tu fis sans trop de mal, tu n'allais pas refuser un peu de compagnie dans l'état où tu te trouvais. Elle écouta ton histoire avec tant de concentration et de compassion, que tu fus émue d'être tombée sur une si bonne personne. À la même occasion, elle t'expliqua un peu plus en détail ce que t'avais mentionné Joshua et t'annonca diverses choses. Elle était si tendre avec toi, par moment, elle venait poser sa main sur ton ventre afin de rassurer ton enfant. Elle avait tellement de connaissances sur cet endroit, que tu lui fis tout naturellement confiance, c'est alors qu'elle te proposa un marché. Elle resterait près de toi, elle te protégerait des hommes qui sont vils et odieux... Tu ne pensais pas cela, tu trouvais que ton mari était le meilleur, le plus adorable de tous, mais tu l'avais perdu. Penser cela te donna un nouveau sanglot. Une fois calmée, elle reprit la parole, elle te certifia que jamais plus il ne t'arriverait malheur à toi et ton enfant, mais en échange, il fallait que tu reçoives deux injections. Ce n'était pas un produit dangereux. Juste un produit qui la protégera elle et le petit. Enfin, c'est ce qu'elle te disait, pourquoi douter d'une si bonne personne ? Elle te donnait en plus l'impression de savoir ce qu'elle faisait. Donc, tu acceptes. Heureuse d'apprendre la nouvelle, elle te propose d'abord de te doucher et de te reposer. Ce n'était pas de refus. Tu avais l'impression de sentir une odeur de brûlé, pourtant, il ne faut pas être idiot. Tu n'avais pas eu le temps de sentir le moindre parfum.

La douche te fit le plus grand bien, à tel point que l'appétit t'était revenu. Bonne nouvelle, ou pas. Tu demandas à #9, s'il y avait de quoi se ravitailler ici. Les joues rosies, tu lui expliquas que parfois, tu avais des désirs un peu incontrôlables. Cela la fit rire et afin de parler un peu, elle te proposa de t'accompagner. Pendant plusieurs jours, tu restas chez ton amie, tu dormais tant bien que mal, tu avais encore beaucoup de questions en tête qui était restées sans réponse. La jeune femme avait tendance à évincer certaines d'entre elles. Toutefois, tu avais rapidement compris que les hommes étaient un sujet délicat, de haine profonde de sa part. C'était impensable pour toi de les haïr, le petit être dans ton ventre était l'un d'entre eux. Ce serait contre nature !  Au bout d'une semaine, environ, vous vous préparez à l'intervention. Rien de bien compliqué. Tu pris le temps de caresser ton ventre, tu expliquas naturellement à ton enfant que tout allait bien se passer, qu'il ne craignait rien, enfin ça, c'est ce que tu croyais. Une. Puis deux. Rapidement, les deux injections s'insérèrent dans ton corps. Tu sentis le fluide te brûler de l'intérieur. Tu demandas à ton amie si vous ne craigniez vraiment rien. La jeune femme te promet que non, qu'elle a fait plein d'étude et que jamais il ne sait passé quelque chose de négatif. Pour elle, elle faisait ça pour t'aider. C'était le plus important !

Les deux premiers se passent dans un calme, complet. #9 se dit qu'elle a réussit, tu te dis qu'elle n'a probablement pas tord, tu te sans énergisée en ce moment, comme si tu pouvais faire un marathon, éronique vu ton ventre. Subitement, tu as l'impression qu'on t'éventre de l'intérieur.

« Stop ! Ne bouge plus ! Tu me fais mal ! Sortez-le ! Je vous en supplie ! »

Sur le moment, tu ne reconnus pas ta voix. Oui, parce que c'était toi qui criait à t'en casser les cordes vocales. Ton tout-petit était agité, tellement que tu avais l'impression que ton corps allait céder sous les coups. Ta peau s'étirait dans tous les sens. Ton regard croisa celui de la femme qui t'avait injecté les produits. Son regard te montrait l'incompréhension du moment. Elle ne savait pas ce qu'il t'arrivait. Tant bien que mal, elle essaya de soulager ta douleur. Subitement, vous pensez toutes les deux aux injections, ce n'était pas possible. Ça ne devait pas le toucher ! Quelque chose te dérangea sur ton visage et ton cou, comme si ça te grattait ou bougeait. Les yeux de ton amie rivait sur celui-ci te fit comprendre que vous subissiez des changements, toi et le petit. Tu posas ta main sur ces deux parties de ton corps et sentis comme des petites ailes qui battaient... Puis à la place de ton nez, tu reconnus un museau humide d'animal. Et là tu eues l'impression que le monde te tombait dessus. #9 te rassura plus ou moins en t'expliquant que tu pouvais dissimuler tout cela avec des potions. Bien que tu eus du mal à la croire, elle te raconta qu'il n'était pas rare dans ce bas monde d'avoir des modifications corporelles et que tu allais très vite t'en rendre compte. Tu remercias du mieux que tu pus ton amie et décidas de prendre congé en lui promettant de lui rendre visite. Tu n'allais pas rester ici, ce n'était pas possible, alors tu pris la route. Pour aller où ? Qui sait ? Le destin te le dira. Après tout cette histoire était maintenant le tienne et celle de ton fils, à toi de l'écrire.




derrière l'écran
PRÉNOM : Secoue-moi et tu sauras
AGE : 1 an de plus qu'à mon arrivée ici
COMMENT T'AS TROUVE LE FORUM ? DC
Le smiley que tu préfères ici ?        ...
Tes mangas préférés ? The ancient magus, Erased, Silent voice.. Tous les genre, shojo, shonen, yaoi...


©️️joshua rokuro pour peek a boo!
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 31
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Métier : Au chomage
× Péripéties vécues : 2232
× Øssements1999
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifsson
× Présence : réduite

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
27Féminin31Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaAu chomage2232199925Féminin13/01/2017la pousse de bambouToulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifssonréduite
☢ Désintégrator ☢
☢ Désintégrator ☢
27Féminin31Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaAu chomage2232199925Féminin13/01/2017la pousse de bambouToulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifssonréduite
http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-viehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487http://www.peekaboo-rpg.com/t2068-etsu-447-55-87-13#72550
Terminé #2 le 07.05.18 13:41
La fiche
Afficher toute la signature


I love and I hurt you
Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greed|Ling Yao - FMA | Fanart par bisexualwinry
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : Duplex de Jojo
× Métier : Roi ♛
× Péripéties vécues : 5592
× Øssements2169
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
48/15  (48/15)
18Masculin193Greed|Ling Yao - FMA | Fanart par bisexualwinryabsolu /PAN/Duplex de JojoRoi ♛5592216921Féminin08/02/2014le koalaLuap Jones complète
Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
18Masculin193Greed|Ling Yao - FMA | Fanart par bisexualwinryabsolu /PAN/Duplex de JojoRoi ♛5592216921Féminin08/02/2014le koalaLuap Jones complète
https://www.peekaboo-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talenthttps://www.peekaboo-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua
Terminé #3 le 07.05.18 14:06
Ça y est
Je passe le scéna en réservé du coup
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 16 Bigenre
× Age post-mortem : 28
× Avatar : Yuri Plisetsky (YOI)
× Appartement : Bozo
× Métier : emmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.
× Péripéties vécues : 2827
× Øssements2377
× Age IRL : 17 Masculin
× Inscription : 02/04/2017
× Surnom : l'hirondelle
× DCs : Alwin et Narcisse.
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
31/100  (31/100)
16Bigenre28Yuri Plisetsky (YOI)Bozoemmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.2827237717Masculin02/04/2017l'hirondelleAlwin et Narcisse.complète
zombie
zombie
16Bigenre28Yuri Plisetsky (YOI)Bozoemmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.2827237717Masculin02/04/2017l'hirondelleAlwin et Narcisse.complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t1845-angel-c-walsh-fallen-angel#45198http://www.peekaboo-rpg.com/t1875-notebook-angelhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2161-angel-smartphone
Terminé #4 le 07.05.18 17:06
#10 est mon prédef favori, je suis trop content de la voir jouée
Courage à toi pour finir cette fiche
avatar
Invité
Invité
Terminé #5 le 07.05.18 17:21


Magnifique avatar mon petit #10 est une de mes prédef' préféré aussi même si #9 je la trouve supérieurement intelligente a tout le monde ici

Courage pour l'histoire
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 22 Féminin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Levy McGarden - Fairy Tail
× Croisée avec : Chimère Papillon et Loutre
× Appartement : Jules Verne
× Péripéties vécues : 7
× Øssements179
× Age IRL : 23 Féminin
× Inscription : 07/05/2018
× Surnom : le perdreau
× DCs : Gin Hotarubi
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/100  (0/100)
22Féminin29Levy McGarden - Fairy TailChimère Papillon et LoutreJules Verne717923Féminin07/05/2018le perdreauGin Hotarubicomplète
chimère
chimère
22Féminin29Levy McGarden - Fairy TailChimère Papillon et LoutreJules Verne717923Féminin07/05/2018le perdreauGin Hotarubicomplète
Terminé #6 le 07.05.18 23:37
Mercii à tous !

J'espère faire une fiche digne d'elle
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 22 Féminin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Levy McGarden - Fairy Tail
× Croisée avec : Chimère Papillon et Loutre
× Appartement : Jules Verne
× Péripéties vécues : 7
× Øssements179
× Age IRL : 23 Féminin
× Inscription : 07/05/2018
× Surnom : le perdreau
× DCs : Gin Hotarubi
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/100  (0/100)
22Féminin29Levy McGarden - Fairy TailChimère Papillon et LoutreJules Verne717923Féminin07/05/2018le perdreauGin Hotarubicomplète
chimère
chimère
22Féminin29Levy McGarden - Fairy TailChimère Papillon et LoutreJules Verne717923Féminin07/05/2018le perdreauGin Hotarubicomplète
Terminé #7 le 13.05.18 0:33
J'ai fini Mesdames, Messieurs.

J'espère que cela va vous plaire et sera digne du Prédéf que vous avez créé
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 83 Masculin
× Age post-mortem : 85
× Avatar : Hiccup « Horrendous » Haddock III - How To Train Your Dragon
× Appartement : Lascaux
× Péripéties vécues : 187
× Øssements611
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 09/09/2017
× DCs : Joshua Rokuro, rien que ça :uh:
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/100  (0/100)
83Masculin85Hiccup « Horrendous » Haddock III - How To Train Your DragonLascaux18761121Féminin09/09/2017Joshua Rokuro, rien que ça :uh:complète
Oooh nooooooon.
(Dc de Josh)
Oooh nooooooon.(Dc de Josh)
83Masculin85Hiccup « Horrendous » Haddock III - How To Train Your DragonLascaux18761121Féminin09/09/2017Joshua Rokuro, rien que ça :uh:complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t2360-luap-o-oh-nooooon-j-ai-fait-une-tache-de-fraises-molles-sur-ma-cravate-laidehttp://www.peekaboo-rpg.com/t2826-paupaul-sa-vie-son-oeuvre-rp-1-2-liens-open#76991
Terminé #8 le 13.05.18 8:42
Je viens lire !

Identité Pour l'âge de la mort c'est bien 22, en revanche elle a pas encore 30 ans post-mortem M'enfin c't'un détail à 2 mois près ça ira
Physique Les cheveux sont justifiés et il y a les éléments animaux, même s'ils sont évoqués très rapidement, donc c'est bon Il y a des choses que j'aurais plus mis dans le cara (les fringales et toussa) si j'avais été à ta place mais why not
précisions Pour le coup c'est pris directement dans la fiche du prédef, donc c'est bon, m'enfin éviter le copié-collé ce serait mieux
caractère Ça reste correct niveau longueur, et c'est cohérent, mais je trouve quand même un peu court, et il manque l'aspect "elle aurait tendance à se laisser marcher sur les pieds." qui était évoqué dans la fiche prédef
J'ai peur que tu ne te sois pas suffisamment approprié le personnage niveau caractère, la fiche prédef n'est qu'un indicatif avec les éléments impératifs, mais n'hésite pas à rajouter des éléments de façon à construire un perso qui soit le tien, quoi
histoire Au niveau de la grossesse c'est très détaillé et on sent bien que tu avais toi-même un bébé dans le bide y'a pas longtemps, je ne te ferais pas l'affront de te reprendre dessus vu que mon unique réf sur les grossesses au Japon c'est le film de Nana /paf
La mort est bien là, ça correspond au prédef, donc ça c'est bon !

Par contre après la mort il y a un problème : elle peut pas ne pas passer par le bureau du Roi, c'est là qu'elle arrive automatiquement, elle est dans une pièce fermée, la Faucheuse est présente dans la pièce, donc elle pourrait pas se barrer sous prétexte qu'elle a les yeux fermés et ne jamais voir ni la Faucheuse ni le roi Surtout que pour se retrouver dehors elle aurait pris l'ascenseur ou les escaliers pour remonter à la surface (l'Agence est souterraine, je rappelle) donc c'est vraiment pas possible
Je sais que j'ai pas évoqué le moment où elle rencontre le Roi dans la fiche prédef, mais c'est parce qu'il est acquis et que j'ai mentionné que les trucs notables Il faudra donc rajouter ça ~

Autrement, #9 ne s'appelle pas #9, elle a un nom mais on ne le connait juste pas encore Donc "Tu demandas à #9, c'est ainsi qu'elle t'avait demandé de l'appeler," ça ne fonctionne pas, c'est pas un vrai nom, c'est juste un numéro d'attente qui n'est pas "canon" inrp.

Sinon c't'un détail mais #9 a presque l'air de savoir que l'injection va transformer le bébé aussi, alors que vraiment, non, elle n'a vraiment pas prévu ça et ça doit la surprendre
Autre détail mais je ne pense pas que ce soit techniquement possible de voir les griffes à l'échographie Mais elle doit déjà bien les sentir, clairement


un petit peu de modifs
Du coup c'est surtout dans l'histoire, il y a de petites incohérences après sa mort

Autrement dans le caractère je voudrais bien que tu t'appropries un peu plus le personnage
Ce serait aussi intéressant d'expliciter son rapport à son bébé étou, le fait que son désir de le protéger l'ait poussée à accepter ces injections mais qu'en parallèle elle est quand même en cloque depuis quasiment 10 piges et ça doit bien la saoûler, quand même Déjà que c'est plus très agréable au mois de 8-9 mois, là en plus le machin la lacère de l'intérieur
Ce serait bien aussi de parler un peu de son rapport avec les autres Chimères vu qu'elle n'a aucune haine vers les hommes et ne correspond donc pas aux standards de sa race, d'autant qu'elle a un mâle Chimère dans le bide, ce qu'elle doit absolument leur cacher Bref il y a plein d'éléments intéressants qui manquent actuellement alors n'hésite pas à rajouter des choses par rapport à la fiche prédef  
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 22 Féminin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Levy McGarden - Fairy Tail
× Croisée avec : Chimère Papillon et Loutre
× Appartement : Jules Verne
× Péripéties vécues : 7
× Øssements179
× Age IRL : 23 Féminin
× Inscription : 07/05/2018
× Surnom : le perdreau
× DCs : Gin Hotarubi
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/100  (0/100)
22Féminin29Levy McGarden - Fairy TailChimère Papillon et LoutreJules Verne717923Féminin07/05/2018le perdreauGin Hotarubicomplète
chimère
chimère
22Féminin29Levy McGarden - Fairy TailChimère Papillon et LoutreJules Verne717923Féminin07/05/2018le perdreauGin Hotarubicomplète
Terminé #9 le 13.05.18 9:49
Merci je prends note !

Je m'en doutais pour le Cara je trouvais ça léger mais j'arrivais pas à mettre plus, je vais essayer de compléter maintenant que j'ai écris l'histoire demon
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 22 Féminin
× Age post-mortem : 29
× Avatar : Levy McGarden - Fairy Tail
× Croisée avec : Chimère Papillon et Loutre
× Appartement : Jules Verne
× Péripéties vécues : 7
× Øssements179
× Age IRL : 23 Féminin
× Inscription : 07/05/2018
× Surnom : le perdreau
× DCs : Gin Hotarubi
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/100  (0/100)
22Féminin29Levy McGarden - Fairy TailChimère Papillon et LoutreJules Verne717923Féminin07/05/2018le perdreauGin Hotarubicomplète
chimère
chimère
22Féminin29Levy McGarden - Fairy TailChimère Papillon et LoutreJules Verne717923Féminin07/05/2018le perdreauGin Hotarubicomplète
Terminé #10 le 31.05.18 10:05
Hellow !

Je pense avoir corrigé tout ce qu'il fallait. demon
J'ai retravaillé le cara avec tes conseils, complété quelques détails par-ci et là dans toutes les sections sauf précisions.
J'ai modifié les parties de l'histoire qui allait pas pour rester cohérente.

Pour ce qui est des hommes, j'ai tenté d'en parler un peu mais comme elle n'en a pas rencontré d'autres que son mari,
C'est encore un peu dure d'être explicite, je trouve.
Enfin dis-moi si cela convient