avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 36 Masculin
× Age post-mortem : 65
× Avatar : Warwick Arcangelo - GANGSTA
× Appartement : Gagarine
× Péripéties vécues : 911
× Øssements614
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 27/09/2017
× Présence : réduite
× Surnom : le raton-laveur
× DCs : Etsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
21/100  (21/100)
36Masculin65Warwick Arcangelo - GANGSTAGagarine91161425Féminin27/09/2017réduitele raton-laveurEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold
vampire
vampire
36Masculin65Warwick Arcangelo - GANGSTAGagarine91161425Féminin27/09/2017réduitele raton-laveurEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold
http://www.peekaboo-rpg.com/t2980-silver-le-bon-la-brute-et-le-truandhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3097-silver-carnet
#1 le 09.04.18 21:22

Certains pourraient trouver que les événements ayant lieu au sein de l'agence ne valent pas leur pesant d'or. Ils n'ont pas complètement tord. Bien souvent, les spectres montant sur la scène de la grande salle de concert d'Azazel ne ressemblent pas à grand chose et ne font pas long feu sous les cris déçus des âmes en manque d'amusement. Mais parfois, il y ait des groupes qui en envoient bien plus que le commun des morts peuvent l'imaginer et offrent au plus sceptique un spectacle qu'il n'était pas prêt d'oublier.

Lui le savait assez bien, depuis le temps qu'il arpentait les murs de ces lieux où amusement et plaisir pouvaient s'obtenir avec beaucoup trop de facilité. Il connaissait les rouages et les pièges, les raccourcis et les passages secrets. Il les connaissait tous et savait en tirer partie, comme ce soir où mes ronflements des guitares électriques accompagnées les voix stridentes de ces chimères qui beuglaient un rock venant d'ailleurs. Elles chantaient dans une langue qu'il ne connaissait pas et qu'il ne désirait pas apprendre, son œil unique observant les courbes et chevelures de ces créatures vêtues de cuir hurlant sur la scène. Ce qu'elles pouvaient bien dire ne l'intéressait guère. Ce qu'il désirait lui, c'était entendre leurs voix emplir la pièce avant d'aller les écouter de plus près une fois le concert fini.

Celui à l'apparence de l'islandais aux longs cheveux blonds observaient avec un air légèrement boudeur la salle remplie de différentes couleurs. Des femmes aux attributs animales, des hommes habillés tantôt de cuir, tantôt de jeans, des jeunes tatoués un peu partout. Des roux, des blacks, des asiatiques. Une immense foule hétérogène qui se mouvait devant la scène et au milieu de la grande salle, tournant en cercle pour certains, sautant pour d'autres pendant que lui et des spectres moins furieux restaient près du bar installé pour l'occasion. Un verre à la main ou non. Une soirée animée et mouvementée qui devait faire vibrer toute l'agence à cette heure.

La bière qu'il venait de finir termina sur le comptoir d'où il héla le gérant afin qu'il remplisse à nouveau sa pinte. L'homme lui lança un regard avant de répondre à sa demande, deux jeunes femmes aux yeux scintillants riant en buvant leurs cocktail. Le liquide ambré vint courir sur les parois du réceptacle de verre, le borgne remerciant d'un signe de tête le barman avant de porter un toast de loin aux jeunes femmes qui lui sourirent en gloussant. Les rouages et les pièces. Il les connaissaient par cœur et ce soir encore, il allait jouer sur ce gigantesque échiquier afin d'obtenir ce qu'il désirait.

Silver – ou plutôt Sixte – porta la pinte à ses lèvres tout en scrutant la pièce avec flegme. Accoudé contre le bar, il attendait de voir vers qui ou quoi il pourrait bien se tourner pour tromper son ennui, le temps lui restant dans cette chair lui étant compté. Boire jusqu'à plus soif. Trouver un partenaire pour la soirée. Contenter ses vices. Assouvir ses envies. Comme à chaque seconde. Comme à chaque apparition. En prendre le plus possible avant de finir à nouveau dans le néant. L'islandais afficha un rictus, lança un regard vers les jeunes femmes qui gloussèrent à nouveau avant de déposer son verre et s'approchait de la foule, ses mains plongeant dans les poches de son pantalon de toile noir. La chaleur monta d'un cran à proximité de la foule, le forçant à ouvrir un autre bouton de sa chemise sombre dont on ne voyait pas la couleur dans la pénombre découpant par les lumières stroboscopiques. Le groupe entama une autre chanson, les gens hurlant autour de lui, le faisant sourire. Émotion forte et adrénaline. Le jeu pouvait commencer.
Let's play again
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 23 Féminin
× Age post-mortem : 337
× Avatar : OC // ohprc
× Croisée avec : Serpent albinos
× Appartement : Michalak
× Péripéties vécues : 842
× Øssements1207
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 30/03/2018
× Présence : réduite
× DCs : Cathleen Watterson & Megan Parker

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
33/100  (33/100)
23Féminin337OC // ohprcSerpent albinosMichalak842120717Féminin30/03/2018réduiteCathleen Watterson & Megan Parker
Haters gonna hate
Haters gonna hate
23Féminin337OC // ohprcSerpent albinosMichalak842120717Féminin30/03/2018réduiteCathleen Watterson & Megan Parker
http://www.peekaboo-rpg.com/t3040-astrid-i-felt-more-like-an-albatrosshttp://www.peekaboo-rpg.com/t3105-astrid-we-met-one-day
#2 le 11.04.18 0:22

No limit
La musique est un art, et tout ce qui est relatif à l'art, Astrid adore ça. Forcément, en entendant un certain boucan là-haut, au niveau du hall, elle avait su que quelque chose de bien s'y passait. Ce n'était pas anodin, alors elle était bien obligée de sortir de l'appartement qui ne lui convenait plus après trois siècles pour voir ce qu'il se tramait par-là. Toujours aussi bien vêtue, élégante comme à son habitude, la curiosité l'avait fait remonter quelque marche en cette douce soirée de printemps. Sortir ne lui avait rien dit ce soir-là, mais évidemment qu'elle était toujours sur son trente et un.

De l'extérieur, elle avait su que ce n'était pas un style qu'elle appréciait, c'était bien trop violent pour elle, mais elle se devait de tendre l'oreille un minimum. Tout art à besoin d'être apprécié, après tout, même si elle n'aimait pas la façon dont les fangirls braillaient et les fanboys s'agitaient. Ce n'était pas son style, mais ça pouvait faire une bonne distraction. Il fallait être ouvert d'esprit et c'était bien ce qu'elle avait apprit en mourant. Ne pas apprécier une chose ne signifie pas obligatoirement qu'elle n'est pas bien.

En tout cas, ce qu'elle pouvait en déduire, c'est que les gens avaient l'air de trouver ce groupe qui se produisait bon, à moins qu'ils ne souhaitaient que s'amuser. Astrid n'était pas passée par le bar, elle se contentait s'observer les mouvements de la foule d'assez près mais pas au point de se retrouver serrée comme une sardine entre deux de ces gonzesses qui se déhanchaient follement. Elle s'ennuyait un peu, Astrid, les bras croisés dans une posture montrant très sûrement assez bien le dédain. Les prendre de haut, comme ça, ce n'était pas gentil, la jeune femme en convenait, mais elle qui n'était pas du genre à montrer son engouement avec autant d'excitation trouvait ça un poil risible.

En réalité, ce n'était pas tant du mépris que du désarroi. La chimère regardait avec curiosité les alentours, cherchant quelqu'un avec qui elle pouvait s'entendre. Elle semblait visiblement ennuyée et pas dans son élément. Elle était même d'accord pour dire qu'elle faisait vaguement tâche dans ce tableau sombre où elle reflétait la lumière avec ses vêtements d'une blancheur immaculée. Elle aurait pu faire dans la discrétion, elle en convenait, mais le blanc lui allait si bien au teint qu'elle ne pouvait s'empêcher de porter des choses claires.

Astrid décida finalement de bouger de son coin, et s'avança en direction du centre, jugeant le monde du haut de ses talons compensés, qu'on ne remarquait pas puisque cachés sous les larges pattes de son pantalon, et s'arrêta au hasard, près d'un homme plutôt grand et d'une foule en délire. Qu'on vienne lui parler, elle n'attendait que ça, d'où la place stratégique. Hors de question de faire le premier pas d'elle-même, c'était Astrid après tout.




Hors rp :
ft. Silver Leifsson // 527 mots // musique
Oui je sais, y'a pas de vrai lien avec la musique mais là j'ai grave été prise de flemme en mettant le code btw, laisse moi te redire que ton ouverture est
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 36 Masculin
× Age post-mortem : 65
× Avatar : Warwick Arcangelo - GANGSTA
× Appartement : Gagarine
× Péripéties vécues : 911
× Øssements614
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 27/09/2017
× Présence : réduite
× Surnom : le raton-laveur
× DCs : Etsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
21/100  (21/100)
36Masculin65Warwick Arcangelo - GANGSTAGagarine91161425Féminin27/09/2017réduitele raton-laveurEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold
vampire
vampire
36Masculin65Warwick Arcangelo - GANGSTAGagarine91161425Féminin27/09/2017réduitele raton-laveurEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold
http://www.peekaboo-rpg.com/t2980-silver-le-bon-la-brute-et-le-truandhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3097-silver-carnet
#3 le 11.04.18 13:21

La foule était en délire. Hurlant, sautant, criant, sifflant. L'homme les regardait de son œil unique, détaillant les expressions de joie et de passion pure qui se dessinaient sur la face de ces spectres déchaînés. Il les observait dans la moindre discrétion, certains lui lançant des regards parfois curieux, parfois amusés, souvent intéressés. Il n'avait pas bougé depuis qu'il avait rejoint la limite de la foule, restant tout de même à une certaine distance pour ne pas se faire bousculer ou écraser. Pour l'instant, observer lui suffisait et il lui fallait toujours un petit temps avant de se lancer dans la danse.

La musique devint plus forte, plus puissante alors que les chimères sur scène enchaînaient sur un rock plus dur et moins raffiné. L'une d'entre elles avait même sauté dans la foule, se faisant porter par les fans en délire heureux de pouvoir la toucher. Sixte poussa un sifflement amusé en les voyant tout en allant chercher son paquet de cigarettes dans la poche de son pantalon. Le spectacle était assez intéressant à voir, entre les déhanchements désordonnés des filles enivrées et hystériques et les balancements des hommes qui bougeaient la tête à un rythme effréné. Mais au milieu de tout cela, tout près de lui, se tenait une femme qui semblait particulièrement ennuyé par ce qu'elle avait devant elle.

Elle était vêtue tout de blanc, comme un ange tout droit descendu du ciel. Plutôt étrange comme comparaison dans un monde où les anges n'existaient pas et où seuls les démons avaient une petite place. Encore était-il que par son élégance et sa posture, elle détonait avec le reste de la foule en délire qui sautait sans vouloir s'arrêter. Les bras croisés sous sa poitrine, son pantalon cachant ses chevilles et ses chaussures, son air presque hautain et supérieur. Elle n'avait rien à faire là. Et ce devait être ce qui était le plus amusant dans cette situation. L'islandais sourit tout en allumant sa cigarette, la fumée sortant d'entre ses narines avant qu'il n'élève la voix assez fort pour se faire entendre de sa voisine dans un anglais au fort accent du nord.

- Qu'est-ce qu'une femme dans votre genre vient faire dans un lieu pareil ?

La fumée monta dans la grande salle, rejoignant les cris des fans pendant que le blond continuait son observation avec flegme. Il ne regarda pas la jeune femme – pas encore – , attendit de voir comment elle réagissait avant de faire un pas supplémentaire. Si c'était une nana coincée qui ne faisait que pointait du doigt les choses tout en levant son nez aristocratique, ça n'allait pas le faire. Mais si elle jouait le jeu, il y avait un truc à faire. Un fin sourire s'étira sur ses lèvres. De toute manière, il avait l'embarras du choix.
Let's play again
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 23 Féminin
× Age post-mortem : 337
× Avatar : OC // ohprc
× Croisée avec : Serpent albinos
× Appartement : Michalak
× Péripéties vécues : 842
× Øssements1207
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 30/03/2018
× Présence : réduite
× DCs : Cathleen Watterson & Megan Parker

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
33/100  (33/100)
23Féminin337OC // ohprcSerpent albinosMichalak842120717Féminin30/03/2018réduiteCathleen Watterson & Megan Parker
Haters gonna hate
Haters gonna hate
23Féminin337OC // ohprcSerpent albinosMichalak842120717Féminin30/03/2018réduiteCathleen Watterson & Megan Parker
http://www.peekaboo-rpg.com/t3040-astrid-i-felt-more-like-an-albatrosshttp://www.peekaboo-rpg.com/t3105-astrid-we-met-one-day
#4 le 14.04.18 21:24

No limit
Il était vrai que ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait croiser une chimère comme Astrid dans une salle de concert, surtout avec cette musique criarde qui allait finir par lui percer les tympans. Ce qu'elle avait voulu, elle avait fini par l'avoir, on était venu lui  parler, enfin quelqu'un lui avait adressé la parole. C'était un homme grand qu'elle égalait presque en hauteur grâce à ses talons, un bandeau noir couvrant l'un de ses yeux. Il était dans la trentaine, 35 d'apparence peut-être, enfin dans ses eaux-là.

Il avait un charisme certain, c'était sans doute la raison pourquoi Astrid s'était rapprochée de lui. Il avait l'air un peu désintéressé de la musique, et alors que la jeune femme pouvait de par sa grandeur avoir une vue un peu plus d'ensemble de la salle, voir une tête encore plus haute que la sienne avait accroché son regard. Les premières paroles échangées lui plurent aussi, et elle décida de ne pas s'éloigner tout de suite. Il n'avait aucunement l'air d'une brute ou d'un imbécile, ses mots étaient posés et nullement agressif. C'était de la curiosité qu'elle parvenait à deviner derrière cette question, et elle comprenait bien pourquoi.

- Je souhaitais connaître l'origine de ce vacarme.  

Astrid tourna la tête vers l'homme, donnant l'air de juger son style, les bras toujours croisés, et remarqua que celui-ci avait les yeux rivés sur la scène. Il avait un peu des airs de pirate, avec sa musculature qu'il se faisait plaisir à exhiber. Cela dit, il régnait en effet une chaleur d'enfer avec tous ces spectres agités, il avait bien le droit de déboutonner sa chemise. C'était un homme, certes, mais c'était un homme aux airs de gentleman brutal. Elle espérait seulement que sous cette couverture ne se cache un macho sans scrupule ou un imbécile.

- Et vous alors ? Vous n'avez pas l'air d'être là pour la musique.

Elle était tout aussi curieuse que lui. Malgré son besoin de se sentir désirée, elle avait aussi besoin de sûreté. Elle voulait savoir quelles étaient les intentions de ce gars-là au cas où elles auraient pu être mauvaises. Astrid n'était aucunement haineuse, mais elle ne pouvait pas non plus passer outre les agissements de certains hommes envers les femmes, mais ne catégorisait pas. Elle préférait voir un minimum à qui elle pouvait bien avoir affaire avant de commencer à mordre, mais elle ne s'arrêtait pas non plus à la première impression. Si ça se trouvait, elle allait peut-être pouvoir profiter de cette soirée qui s'était tout à bord mal annoncée avec ce concert improvisé.

Astrid ne se mentait pas. Elle voulait aussi voir jusqu'où la conversation pouvait bien les mener, et jusqu'à quand elle pouvait perdurer, c'est bien pour ça qu'elle se faisait un malin plaisir à rentrer dans le jeu de son interlocuteur, se donnant à nouveau un air faussement détaché, haut perchée dans les nuages de fumée.




Hors rp :
ft. Silver Leifsson // 523 mots // musique
Toujours pas de musique BUT ! J'te jure, cette description d'Astrid
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 36 Masculin
× Age post-mortem : 65
× Avatar : Warwick Arcangelo - GANGSTA
× Appartement : Gagarine
× Péripéties vécues : 911
× Øssements614
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 27/09/2017
× Présence : réduite
× Surnom : le raton-laveur
× DCs : Etsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
21/100  (21/100)
36Masculin65Warwick Arcangelo - GANGSTAGagarine91161425Féminin27/09/2017réduitele raton-laveurEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold
vampire
vampire
36Masculin65Warwick Arcangelo - GANGSTAGagarine91161425Féminin27/09/2017réduitele raton-laveurEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold
http://www.peekaboo-rpg.com/t2980-silver-le-bon-la-brute-et-le-truandhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3097-silver-carnet
#5 le 30.04.18 14:48

Elle se donnait un genre en observant la foule mouvante de la place où elle se trouvait. Elle se donnait un genre, jouant à un sorte de jeu dont le vampire ne connaissait pas les règles mais qui bien souvent, ressemblaient à s'y méprendre à bon nombre d'autres jeux auquel il avait déjà joué. Maintenant, il fallait voir si c'était le genre de filles à changer les règles en cours de route, qui ne se sentaient plus péter ou qui simplement avaient envie de tuer le temps. Sixte fixa la foule à son tour, ne posant pas son œil unique sur la jeune femme pour ne pas non plus trop lui donner d'importance. Ça n'aurait pas été drôle sinon.

La musique vibrait jusque dans ses veines, faisant pulser son sang au même rythme que la danse frénétique des fans en furie. C'était enivrant et amusant à mourir, son sourire ne s'étant pas effacé pendant les secondes qui s'étaient écoulées.

- J'aime regarder la foule.

Et c'était dire que cela était vrai. La détailler, la scruter, l'observer tout en attendant de voir ce qu'elle pourrait bien faire. Si elle allait hurler, crier, chanter ou s'en aller. Tel le prédateur observant un troupeau tranquille dans lequel il allait se jeter. Sixte attendait toujours de voir ce que la foule pourrait bien lui offrir, les mains plongées dans ses poches et la cigarette au coin des lèvres. Observer et attendre, voir ce que la foule lui offrait. Comme cette ange factice immaculée de blanc sortie de nulle part. Cependant, pour avoir une véritable récompense, il lui fallait bien s'y prendre et ne pas mordre dans l'air lorsque la foule s'évaporerait.

Sa tête se pencha vers la jeune femme sans pour autant qu'il ne se mette enfin à la regarder. C'était pour mieux qu'elle l'entende, pour être sûr que sa voix parviendrait jusqu'à ses oreilles. Il l'avait assez vu pour l'instant. Ce n'était pas encore l'heure pour l'observer davantage.

- Et maintenant que vous savez d'où vient ce vacarme, qu'en pensez-vous ?

L'odeur du tabac brûlant l'enveloppa, se mêlant à celle de la sueur des fans et de l'alcool montant du bar. Sixte récupéra sa cigarette, tirant une nouvelle bouffée avec nonchalance pendant que le groupe de chimères entamait une nouvelle chanson bien plus douce que celles précédentes. Nouvelle phase de la soirée. Celle où les corps et les âmes étaient bien moins timides et plus dévergondés. Le vampire sourit de nouveau, moqueur. Ce n'était pas un endroit pour un ange blanc de ce genre. Sauf si l'ange blanc se donnait un genre.
Let's play again


HRP:
si tu as besoin de musique, j'ai ça et ça
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 23 Féminin
× Age post-mortem : 337
× Avatar : OC // ohprc
× Croisée avec : Serpent albinos
× Appartement : Michalak
× Péripéties vécues : 842
× Øssements1207
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 30/03/2018
× Présence : réduite
× DCs : Cathleen Watterson & Megan Parker

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
33/100  (33/100)
23Féminin337OC // ohprcSerpent albinosMichalak842120717Féminin30/03/2018réduiteCathleen Watterson & Megan Parker
Haters gonna hate
Haters gonna hate
23Féminin337OC // ohprcSerpent albinosMichalak842120717Féminin30/03/2018réduiteCathleen Watterson & Megan Parker
http://www.peekaboo-rpg.com/t3040-astrid-i-felt-more-like-an-albatrosshttp://www.peekaboo-rpg.com/t3105-astrid-we-met-one-day
#6 le 09.05.18 19:59

No limit
Il s'agissait à priori d'une homme on ne peut plus galant. Astrid pouvait pourtant sentir de la moquerie dans ses manières, et ça avait le don de l'agacer un peu. Cependant, il avait raison. Pourquoi restait-elle là à attendre que quelque chose se passe ? Elle n'aimait pas cette musique mais tentait de l'apprécier du mieux qu'elle pouvait. Elle resta un instant muette face à son interlocuteur, s'interrogeant intérieurement sur la meilleure façon de bien pouvoir communiquer ce qu'elle pensait en réalité de ce groupe chimérique.

C'était certes plus calme, et la foule se calmait un peu, arrêtant de crier pour se dandiner moins follement, mais ça ne plaisait toujours pas à la jeune femme. Enfin, elle ne savait pas vraiment ce qui n'allait pas : était-ce leur musique ou tous ces fous en liberté ? Elle ne recula pourtant pas quand quelqu'un frôla sa pureté immaculée, malgré l'envie pressante et violente de le faire. Elle voulait paraître dure devant cet homme qui lui imposait rudesse, qui était de marbre malgré ces mouvements qui se rapprochaient et s'éloignaient de leur position.

Si quelque chose venait à se renverser sur elle, elle ne savait pas comment elle pourrait bien réagir, mais c'était une des choses qu'elle redoutait avec cette promiscuité dérangeante. La fumée de cigarette à elle seule pouvait faire jaunir ses vêtements et elle savait que dès qu'elle serait rentrée elle ferait tourner une machine. En attendant, elle devait rester calme et prendre son mal en patience. Elle avait commencé une discussion et ne pouvait pas vraiment s'en aller comme ça. Il ne fallait pas oublier qu'elle voulait se montrer aussi impassible que possible.

- Je ne sais pas vraiment quoi en penser. Et vous ? Vous semblez apprécier cette cohue.

D'un geste souple, la chimère déplia un bras en direction de l'homme, présentant deux doigts, à la façon d'une vieille amie qui voudrait une taffe avant la fin de la cigarette. Astrid ne fumait pourtant pas. Elle avait déjà essayé, elle savait qu'elle ne tousserait pas. Son but était de laisser une marque. Peu lui importait la nature, mais elle voulait mettre la patte sur lui. Avoir un geste amical. Séducteur, peut-être, alors qu'elle n'avait pas l'intention un quelconque rapport plus rapproché ce soir-là. Fixant la scène, elle voulait toujours plus. Elle voulait compter, s'imposer, prendre de la place. C'était le côté faussement manipulateur qui parlait pour elle, qui l'avait fait avoir ce geste. Une marque de rouge à lèvre sur un filtre de cigarette, c'était ce qu'elle voulait laisser.

Mais allait-il saisir le message, jouer le jeu à son tour ?  




Hors rp :
ft. Silver Leifsson // 463 mots // musique
Je sais pas où ça va nous mener j'ai peur    J'ai longuement réfléchis à si le geste qu'Astrid a collait à ce que j'avais écrit dans son caractère, mais faut bien comprendre : Elle a une attitude d'allumeuse mais n'en est pas une du tout, si les choses deviennent plus "chaudes", Ass va se défiler tout de suite Faut pas oublier qu'en réalité Ass est toute gentille, et que là du coup elle veut juste se donner un genre, comme depuis le début
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 36 Masculin
× Age post-mortem : 65
× Avatar : Warwick Arcangelo - GANGSTA
× Appartement : Gagarine
× Péripéties vécues : 911
× Øssements614
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 27/09/2017
× Présence : réduite
× Surnom : le raton-laveur
× DCs : Etsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
21/100  (21/100)
36Masculin65Warwick Arcangelo - GANGSTAGagarine91161425Féminin27/09/2017réduitele raton-laveurEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold
vampire
vampire
36Masculin65Warwick Arcangelo - GANGSTAGagarine91161425Féminin27/09/2017réduitele raton-laveurEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold
http://www.peekaboo-rpg.com/t2980-silver-le-bon-la-brute-et-le-truandhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3097-silver-carnet
#7 le 20.05.18 11:37

Elle se donnait un genre. Pas vraiment elle-même, mais pas complètement fausse non plus. Il y avait un truc qui faisait qu'elle était coincée. Et un autre qui disait qu'elle en souhaitait bien  plus qu'elle n'osait le montrer. Jusqu'où ça pouvait aller au juste ? Elle était où la limite ? À un regard ? Un contact ? Une marque ? Le vampire se posa la question une seconde, son seul œil valide observant un instant la jeune femme d'apparence en train de détailler la foule d'un air critique, comme une mondaine devant un tableau d'art contemporain qu'elle n'apprécierait guère. Elle se donnait un genre et Sixte à cet instant, se demanda où pouvait bien être sa limite. Un sourire s'afficha sur ses lèvres.

Les fans ne cessaient de sauter et il ne détacha plus son regard de la masse pendant quelques instants. C'était toujours fascinants de voir les gens bouger en rythme tout ensemble, de les voir animés de la même passion, de la même énergie. Ils ne faisaient qu'un, même avec ceux qui au milieu de la foule, avaient du mal à suivre. Tant qu'ils s'amusaient et appréciaient la musique, ils faisaient partie du tout, de cette unité qui s'était créé sous son regard. Cela amusait toujours Sixte de les détailler, de les voir, dans l'attente d'être happé à son tour et mêlé à la masse.

- Ce n'est pas vraiment ce bruit qu'elles font que j'apprécie. Certes, elles sont douées dans leur domaine et je ne serais pas capable de reproduire ce qu'elles font.

Il n'avait que faire de la musique qu se jouait dans la salle de concert. Bien que la perceptive d'approcher l'une des membres du groupe lui faisait particulièrement envie. Non, c'était autre chose qu'il appréciait. Une chose qui se trouvait juste en face de lui.

La fumée de cigarette monta dans l'air, la main de la jeune femme se tendant dans un acte à la fois familier et soudain. L'islandais la regarda une seconde, la détaillant, la voyant quelque peu mal à l'aise derrière son masque d'indifférence mondaine. Puis il sourit. Elle se donnait vraiment un genre.

- C'est l'effervescent qui règne en ce genre de lieu qui est plaisante.

Ses doigts attrapèrent le rouleau de tabac, le délogea d'entre ses lèvres pour le tendre à l'ange blanc, un regard amusé et un sourire s'affichant sur ses traits dans son mouvement.

- Et les perceptives qui s'y présentent également.

La fumée continua de s'élever, embaumant l'air déjà saturé de sueurs et d'alcool. Elle s'éleva comme s'éleva ses mots et ses attentes, son seul œil valide observant l'ange blanc se donnant un genre regardant la foule et la cohue. Et Sixte sourit.
Let's play again
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 23 Féminin
× Age post-mortem : 337
× Avatar : OC // ohprc
× Croisée avec : Serpent albinos
× Appartement : Michalak
× Péripéties vécues : 842
× Øssements1207
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 30/03/2018
× Présence : réduite
× DCs : Cathleen Watterson & Megan Parker

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
33/100  (33/100)
23Féminin337OC // ohprcSerpent albinosMichalak842120717Féminin30/03/2018réduiteCathleen Watterson & Megan Parker
Haters gonna hate
Haters gonna hate
23Féminin337OC // ohprcSerpent albinosMichalak842120717Féminin30/03/2018réduiteCathleen Watterson & Megan Parker
http://www.peekaboo-rpg.com/t3040-astrid-i-felt-more-like-an-albatrosshttp://www.peekaboo-rpg.com/t3105-astrid-we-met-one-day
#8 le 06.07.18 21:58

No limit
C'était donc cette fougue qui l'intéressait cette exaltation éphémère et périssable qui l'avait fait venir ici, et qui peut-être attisait la curiosité de la jeune femme aussi un petit peu. Seulement, jamais elle ne l'aurait reconnu, surtout pas, hors de question d'abattre les masques aussi vite, de se laisser percer à jour et de se découvrir aussi vulnérable que n'importe quelle femme au cœur un peu trop grand. Ça, ce n'était pas dans ses projets, ni maintenant et ni plus tard dans sa mort. Elle avait assez vécu déjà pour se contrôler.

D'ailleurs, ce n'était pas tant la foule que les gens qu'elle préférait, et à vrai dire, c'était véritablement pour voir de quoi il en retournait ici qu'elle était descendue. Voilà seulement qu'elle se retrouvait la clope au bec, à marquer son territoire. Astrid déposa doucement ses lèvres discrètement pincées sur le filtre encore blanc et tira une taffe avec autant de délicatesse qu'il est possible d'avoir en faisant ce geste. La fumée emplit ses poumons sans que cela ne la fasse ciller, pas de toussotement, pas d'hésitation, et ses babines maquillées s'écartèrent de la cigarette.

La fumée expirée se mêla ensuite à la masse volant au-dessus d'eux. Elle n'avait pas le temps de parler, le processus qu'elle effectuait lui prenant toute son attention. Sa main retourna vers son interlocuteur toujours à son écoute, que la chimère aimait penser pendu à ses lèvres. Clairement, elle exultait, elle aimait cette situation qui lui permettait de se sentir importante. D'un geste gracieux, elle rendit son dû à cet inconnu et plutôt naturellement, d'un petit pas de côté en sa direction, elle s'approcha et leur épaule se croisèrent, innocemment, inconsciemment mais sûrement.

- Je peux facilement comprendre ce que vous voulez dire.

Leur discussion prenait un tournant plutôt intellectuel, sans que cela ne déplaise à Astrid. Elle aimait ce genre de chose, pouvoir étaler ses connaissances et déployer de grands mots lui donnant un air de grande dame bourgeoise. Grande, c'est   ce qu'elle voulait être, comme le montrait ses hauts talons qui allongeait sa silhouette déjà bien fine.

- J'aime penser que cet instant est unique.  
Elle marqua une pause un instant, l'air de réfléchir. Elle mettait un peu de suspens dans son discours, choisissait ses mots avec soin, se faisait attendre. Elle adorait ça.

- Que toute les âmes qui ont été rassemblées ici ce soir ne se retrouveront plus unies par le hasard et ne formeront jamais plus ce tout.  

Encore une fois, elle s'arrêta. Elle réfléchissait réellement cette fois-ci.  

- Oui. C'est un tout dont vous et moi faisons partie ce soir.   




Hors rp :
ft. Silver Leifsson // 462 mots // musique
WAAAAAAAAAAAAAAHHH demon
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 36 Masculin
× Age post-mortem : 65
× Avatar : Warwick Arcangelo - GANGSTA
× Appartement : Gagarine
× Péripéties vécues : 911
× Øssements614
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 27/09/2017
× Présence : réduite
× Surnom : le raton-laveur
× DCs : Etsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
21/100  (21/100)
36Masculin65Warwick Arcangelo - GANGSTAGagarine91161425Féminin27/09/2017réduitele raton-laveurEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold
vampire
vampire
36Masculin65Warwick Arcangelo - GANGSTAGagarine91161425Féminin27/09/2017réduitele raton-laveurEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Liam Gold
http://www.peekaboo-rpg.com/t2980-silver-le-bon-la-brute-et-le-truandhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3097-silver-carnet
#9 le 28.07.18 17:17

Elle parlait haut, de sa voix cristalline. C’était comme déguster un verre d’un bourbon ancien, qui avait trop bien vieilli. L’entendre, c’était pour Sixte l’une des plus jolies mélodies jouaient lors de cette soirée, alors qu’il regardait la foule se mouvoir et chanter en chœur, de leurs sifflets désaccordés. L’ange blanc tombé d’un ciel trop sombre dans cette pièce à l’odeur d’alcool, de sueurs et de fumées était la meilleure distraction qu’il avait pu avoir depuis son retour parmi les morts -ou plutôt les vivants de ce monde. Un sourire se dessina sur ses lèvres, son œil observant les faits et gestes de cette femme qui l’intriguait beaucoup trop. Mais c’était trop tard, il était déjà totalement captivé.

Elle fit un pas de côté, lui rendant sa cigarette de façon anodine. Mais cela n’avait rien d’anodin. Dans cette soirée qui ne lui plaisait qu’à moitié, il n’était qu’un trophée, un point d’ancrage, une chose à laquelle elle pouvait s’attacher pour un temps. Elle semblait vouloir être mieux valoriser, se sentir supérieure, intéressante en agissant de la sorte. Et comme un bon serviteur, l’islandais ne lui coupa pas son plaisir. Il la vit s’approcher, son corps étant tout près, leurs épaules se touchant presque. Mais pas encore. Et même quand il reprit le rouleau de tabac d’entre ses doigts, il ne lui offrit aucun contact. Ce n’était pas à lui de le faire de toute manière. Il fallait laisser les rênes à l’ange blanc. Pour que peut-être, elle voit plus loin que cette soirée.

La fumée s’envola à nouveau dans la pièce, l’homme reportant son œil unique sur la foule. Masse informe de chairs et de cris. Sixte sourit. C’était toujours aussi amusant de les voir ainsi.

- Je n’aurais jamais imaginé entendre de telles pensées exprimées de cette manière. Vous révélez assez bien ce qui m’a traversé l’esprit.

Un nouveau sourire naquit sur ses lèvres, son regard n’ayant pas bifurqué pendant son discours. Il laissa s’écouler quelques secondes, le groupe chantant une nouvelle chanson et annonçant la fin très proche du concert. Les choses allaient se terminer, l’instant unique allait s’effacer. Mais avant, Sixte avait envie d’affirmer une chose.

- Et bien j’aimerai que cette soirée dure plus longtemps. Afin de pouvoir continuer à faire partie de ce tout comme vous le dites si bien.

La musique se fit plus douce, plus lente. L’idée saugrenue d’inviter l’ange blanc à danser passer par la tête du blond qui ne bougea cependant pas, un sourire toujours encré sur ses lèvres fines. La cigarette se consumait lentement, approchant elle aussi de la fin. Quand Sixte la reprit entre ses doigts pour la tendre à la jeune femme avec nonchalance. Sans un regard. Sans une parole. Juste une main tendue. Et qui sait, peut-être que leurs épaules se toucheraient. L’espace d’un instant.
Let's play again
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 23 Féminin
× Age post-mortem : 337
× Avatar : OC // ohprc
× Croisée avec : Serpent albinos
× Appartement : Michalak
× Péripéties vécues : 842
× Øssements1207
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 30/03/2018
× Présence : réduite
× DCs : Cathleen Watterson & Megan Parker

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
33/100  (33/100)
23Féminin337OC // ohprcSerpent albinosMichalak842120717Féminin30/03/2018réduiteCathleen Watterson & Megan Parker
Haters gonna hate
Haters gonna hate
23Féminin337OC // ohprcSerpent albinosMichalak842120717Féminin30/03/2018réduiteCathleen Watterson & Megan Parker
http://www.peekaboo-rpg.com/t3040-astrid-i-felt-more-like-an-albatrosshttp://www.peekaboo-rpg.com/t3105-astrid-we-met-one-day
#10 le 28.07.18 20:17

No limit
Tous les deux, ils se cherchaient, sans se trouver. Ils n’osaient pas, aucun des deux ne faisaient réellement le premier pas. Astrid attendait, l’homme aussi, et ce  jeu pouvait bien durer sans qu’aucun des deux ne se lance concrètement. Toujours presque collés, se frôlant, ils bavardaient comme de vieilles connaissances et pourtant la jeune femme ne connaissait rien de celui qui avait l’air de la courtiser indirectement. Sauf que la chimère était assoiffée ce soir là. Elle voulait savoir comme elle avait voulu voir le groupe qui jouait comme si leur vie en dépendait.

Et de nouveau, une main tendue, on lui rendait ce qu’elle avait pourtant redonné, comme s’ils s’étaient mis d’accord, et comme s’il assumait qu’elle n’allait pas refuser cette offrande. Qui était-elle finalement pour dire non à ce qu’on lui donnait ? C’était si naturel, et ça faisait partie de leur jeu silencieux, jeu dont ils ignoraient presque l’existence, ils ne la devinaient que seulement. Bien évidemment, Astrid attrapa ce bout de cigarette. Son interlocuteur acceptait qu’elle pose sa marque et elle la déposait volontiers. Eux deux aussi, formait une sorte de tout, à leur façon.

- Nous formons un tout où que nous soyons. Il faut juste le reconnaître pour l’apprécier.

Astrid ne savait pas s’il parlait du tout en sa globalité ou s’il lui disait qu’il souhaitait rester encore un peu en sa compagnie. En tout cas, en l’absence de certitude, elle n’osait pas faire de mouvement. Elle tira sur le filtre et le papier s’embrasa autant qu’il le pu. Elle ne pouvait plus rien tirer de la cigarette contrairement à la situation, et posa une main presque aussi légère qu’une plume sur le bras de l’homme et plia sa jambe afin d’écraser le mégot sur sa semelle. Elle ne savait pas quoi en faire mais le garda à la main pour aller le jeter plus tard et le contact se brisa puisqu’elle croisa ses bras sur sa poitrine en même temps que son talon retouchait terre et que leur épaules s’éloignèrent à nouveau.

- En tout cas, il semble que ce tout là va bientôt se dissoudre. La musique s’adoucit, c’est plus agréable à mes oreilles.

Quand bien même ce n’était pas encore ce qu’elle aimait. C’était loin de la musique calme des cafés qu’elle avait l’habitude de fréquenter, mais c’était néanmoins moins désagréable que ça avait pu l’être par moment, et elle devait bien le reconnaître comme elle n’était pas de mauvaise foi. Cette ambiance qui s’était crée autour d’eux pouvait donner envie de gigoter aussi, en tout cas à  Astrid, mais elle restait immobile. Où partirait sa grâce si elle se mettait à danser comme tout le monde ? Elle voulait se continuer à se penser au dessus et ce n’était pas le moment le laisser tomber cette image qu’elle se donnait. Elle ne voulait pas faire les choses comme tout le monde.

Lorsque le groupe de chimère termina une nouvelle chanson et commença à saluer leur fans, Astrid savait qu’il y aurait un rappel. C’était presque évident, et pourtant elle se retourna lentement, comme si elle s’attendait à ce qu’on la retienne pour assister à l’ultime performance.