ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Rose recherche des rps et des liens !

    Saturday a posté un rp libre dans l'Izakaya Bchobiti

    Benedict L. Callum cherche des partenaires de rp et a plein d'idées à proposer

    Lilith Meath recherche des clients

    Event du moment
    La Chasse aux Lapins
    les 2 et 3 avril

    Kosuke - Je n'ai pas d'idée de titre

    Aller à la page : 1, 2  Suivant
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 23 Masculin
    × Age post-mortem : 309
    × Avatar : Shoto Todoroki / My hero Academia
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 9
    × Øssements36
    × Age IRL : 20 Féminin
    × Inscription : 05/04/2018
    × Présence : complète
    × DCs : Aucun

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    29/100  (29/100)
    23Masculin309Shoto Todoroki / My hero AcademiaVan Gogh93620Féminin05/04/2018complèteAucun
    avatar
    vampire
    23Masculin309Shoto Todoroki / My hero AcademiaVan Gogh93620Féminin05/04/2018complèteAucun
    vampire
    Terminé
    #1 le 05.04.18 5:28


    Texte


    identité
    NOM : Akiyama
    PRÉNOM : Kosuke Kota
    DATE DE NAISSANCE : 03/05/1708
    DATE DE MORT : 18/01/1732
    NATIONALITÉ : Japonaise
    LANGUE(S) PARLÉE(S) :
    [ X] Anglais.
    [ X] Japonais.
    [ X] Autre(s) : Russe
    RACE : Vampire
    PERSONNAGE DE L'AVATAR :  Shoto Todoroki / My hero Academia






    physique
    Couleur des cheveux : Rouge et blanc, teinture.
    Longueur des cheveux : Courts
    Couleur des yeux : Yeux normalement marron, porte une lentille bleu sur l'oeil gauche depuis peu
    Style vestimentaire : Kosu porte souvent des kimonos, mais aime les vêtements assez chique et banale.
    Taille : 1 m 75
    Piercing(s) : sur la langue, oreilles percées avec 3 trous pour chacune. La droite porte une boucle sur son cartilage haut et la gauche un écarteur.
    Tatouage(s) : Tatouage d’une orchidée en noir et blanc qui longe sa colonne vertébrale
    Corpulence : Taille fine
    Habitudes : Porter des gants, tout le temps, tout les jours même en été. Parce qu’il est frileux des doigts vous comprenez.
    Autre :Cicatrice de brûlure sur la partie gauche de son visage. Cicatrice de katana faite sous son nombril et elle est verticale.  



    précisions
    Il glisse toujours son katana dans la ceinture enroulé autour de sa taille quand il porte un kimono. À l’époque où il est mort, le katana était enterré avec son propriétaire. Celui de Kosu se prénomme « Tamashi no sakeme », littéralement « L’éventreur des âmes ». Charmant non ?
    Il est homosexuel. Pour les curieux, il est plus seme qu'Uke, mais ça ne le dérange pas de changer parfois.
    Il adore les boissons pétillantes de notre époque, les sodas sont le meilleur exemple ! Il aime également lire des mangas de temps en temps. Il aime dessiner aussi.
    Il fume, parfois… Tous les jours.
    Il a un hobby secret, que personne ne sait. Il aime les trucs mignons, les images surtout et les animaux mignons aussi.
    Il ne boit pas d’alcool.
    Il est très maniaque, chaque chose à sa place.
    Il n’aime pas le café et les choses trop salé, il aime cependant le sucre et les gâteaux au chocolat. Il adore le chocolat, c’est son truc.
    Il a peur des araignées et de tout les insectes en général, il peut crier comme une fille en un voyant un. Il a peur des crevettes aussi, il a l'impression qu'elles le regardent, même morte.
    Groupe sanguin O négatif.



    caractère
    Vous avez, peut-être, un jour entendu l’un de vos proches dires « Ne pas se fier aux apparences ».

    Malgré le visage de Kosuke qui donne envie d’aller lui parler, il n’est pas du genre à ça. Bavarder avec des inconnus très peu pour lui, surtout si c’est pour discuter du bon temps. Si c’est parler pour ne rien dire, vaux mieux ne rien dire. Il est ainsi, assez silencieux ne parlant que s’il a quelque chose à dire. Sa salive ne peut pas couler pour rien dire voyez vous ? Bon, ce n’est pas qu’il n’a pas de sujet de discussion. Au contraire, il en a ! Il est passionné par l’histoire, malgré qu’il la vécu, apprendre de nouvelle chose est réellement une passion pour lui ! Il aime lire des livres et en a déjà de nombreux (en plusieurs siècles, c’est logique).
    Fait intéressant, il est complètement perdu avec les technologies de maintenant, il sait se servir d’un portable dans la moindre chose, mais mettez lui un ordinateur sous le nez il ne saura rien faire avec.

    Du fait, qu’il n’aime pas parler aux inconnus, il a peu d’amis. Très peu d’amis et les réels amis sont portés disparus depuis longtemps. Il est d’un naturel assez froid, surtout quand quelqu’un le dérange pendant qu’il lit. Cependant, sa froideur n’est pas présente en lui pour faire jolie, elle est en partie construite sur le fait qu’il n’aime pas parler pour ne rien dire, mais il y a un autre point. Il a peur de souffrir. Idiot n’est ce pas ? La peur de voir ses amis le trahir est ancrée au plus profond de lui-même, ayant au fur et à mesure des années, créée une carapace autour de son cœur. Il ne l’ouvre jamais, ses réels amis peuvent seulement en faire une fissure puis ne parlent pas d’amour. Il ne connaît pas ce sentiment d’aimer quelqu’un, il est vrai qu’il a tout de même une attirance physique pour certains, mais jamais sentimental. Oui, vous avez bien lu, « certains ». Maintenant mort, il peu assumer sa sexualité : il est homosexuel.

    L’époque où il a vécu de son vivant ne permettait pas aux personnes comme lui de s’assumait, de peur de voir sa famille retirer de la fierté, de la voir être déshonorée. Voilà un autre point de son caractère : l’honneur. À l’époque Edo, l’honneur était quelque chose de bien plus important que maintenant, l’honneur c’était de voir sa famille respectée et aimée. Il a donc un honneur à tenir même dans l’au-delà. Il refuse de laisser quelqu’un le déshonorer devant des gens et défendra coûte que coûte.
    Le respect est important pour lui, fait preuve de respect avec lui et il en fera preuve avec vous. Ne pas le respecter l’énervera et il ne vous respectera pas.

    Il peut également se montrer sarcastique et vous faire croire qu’il est supérieur. Alors qu’il ne l’est pas hein, ou qu’il ne se croit pas supérieur ! Il déteste ce genre de personne qui pense qu’elles sont supérieures aux autres pour x ou y raison. Il les remettra rapidement à leurs places s’il en croise une. C’est seulement dans ce cas qu’il se prendra pour un être supérieur, ils dénigre ses personnes et leur font rapidement comprendre.
    Parfois, il est… Rentre dedans ? Dragueur ? Il aime juste jouer un peu avec les personnes qu’il trouve attirantes. Enfin les hommes quoi. C’est seulement dans ce cas qu’il se prendra pour un être supérieur, ils dénigrent ses personnes et leur font rapidement comprendre. Faut bien trouver de quoi s’amuser dans le monde des morts non ?

    Il y a quoi d’autre à dire sur son caractère … Ah oui ! Il adore les animaux. Il montre son véritable visage qu’à eu, les caressant en souriant. Il est complètement gaga des animaux. Surtout des chiots et des chatons, mais également des serpents ou des furets !
    La jalousie aussi ! Quand quelque chose ou quelqu’un est à lui. Pas touche. Compris ?


    histoire

    C’était une belle journée du 3 mai 1708, à Edo le soleil brillait de mille feux, réchauffant légèrement la terre de ses doux rayons. En pleine époque d’Edo, la ville semblait être tranquille, mais alors qu’on s’approchaient d’une maison typique de cette époque, des cri s’entendaient, traversant facilement les fins murs. Inquiet par ses cries, nous nous installions près de la porte, attendant qu’une personne en sorte. Nous ne pouvions rien faire, je n'était qu'un homme de temples , mais la curiosité me forçait à attendre une réponse avec mon acolyte. Les cris se stoppèrent, suivirent rapidement des pleurs enfantins. Mon acolyte et moi-même échangeons un regard illuminé, un enfant était né dans cette maison.

    Alors que nous échangions quelques paroles, un homme sortis alors de la maison, un drap enroulé dans ses bras. Je me levai alors silencieusement, faisant signe à Yuko de ne pas faire comme moi. L’homme sorti de la maison regarda dans la rue tandis que des hommes, habillés en tenue de kimono, le regardaient. Il leva alors un bras, un sourire se glissant sur ses lèvres, il montra ensuite son bras, tenant le drap plié. Un crie de bonheur sorti d’entre ses lèvres alors que les hommes en kimonos se rapprochaient de lui, l’homme cria joyeusement :

    « C’est un garçon ! »

    Des tapes dans le dos, des regards posés sur le nourrisson, le nouveau père était fier de sa nouvelle progéniture. Je m’avançai alors vers l’homme, le regardant en souriant calmement. Lui demandant sagement si je pouvais regarder l’enfant, mes yeux se posent sur le visage seulement visible du bébé. De fins cheveux poussaient déjà sur son crâne encore mou, ses yeux d’un marron claire regardaient autour de lui. Cet enfant était déjà vif, ce qui pouvait être bon signe.

    L’homme me déclara alors que son fils se prénommait Kosuke Kota Akiyama, le nom d’un samouraï. Je souris alors au jeune père en lui disant félicitation et demanda si je pouvais voir la mère. Comme je m’y attendais, il me demanda pourquoi je voulais la rencontrer. Toujours dans mon calme habituel, je lui déclarai que cela était naturel qu'un homme de temple se rendent chez une femme venant de donner naissance afin de mettre l'enfant sous la protection des dieux. L’homme acquiesça et me fit signe de me suivre. Je regardai Yuko en lui disant que je reviens rapidement, qu’il doit m’attendre ici.

    Entrant dans la maison, mes yeux regardèrent discrètement tout autour de moi, la maison était bien décorée, des objets se trouvaient et des katanas étaient posés contre le mur comme des objets à prier. Je m’avançai jusqu’à la chambre, l’homme y entra pour ressortir deux minutes plus tard sans l’enfant, il me laissa alors pénétrer dans la chambre. Elle était toute aussi magnifique que le reste de la maison, au milieu se trouvait un futon assez grand pour accueillir deux personnes adultes. Une femme se trouvait sur le futon, son dos posé sur le mur tandis qu’elle donnait le sein à son enfant. Je m’accroupis alors lentement pour coller mon front contre le sol afin d’attendre qu’elle me donne l’autorisation d’avancer :


    « Ne restez donc pas ainsi, front contre terre. Approchez-vous, n’ayez point peur, votre présence ne me dérange pas. »

    Me relevant, je remis mon kimono correctement et m’approchai pour m’asseoir près de la femme. Mes yeux se perdirent sur son visage, des traits fins et correctement dessiné, elle était d’une beauté à couper le souffle.

    Il y avait cependant quelques choses qui me déranger dans ses yeux, une lueur présente n’avait pas sa place dans les yeux d’une femme tout juste mère. Je regardai l’enfant, maintenant endormie et les relevai pour la regarder dans les yeux :

    « Je suis navré de vous déranger ainsi alors que vous allaitez, vos yeux ont l’air inquiets, quelque chose vous inquiète ? »

    Un sourire triste sur le visage, la femme posa l’enfant sur le futon, entre deux coussins afin qu’il ne roule pas. Elle avait sûrement déjà eu un enfant ou elle s’était déjà occuper d’un enfant. Elle me regarda alors et parla d’une voix calme, presque murmurante :

    « Je ne sais qui vous êtes. Mais je sens que je peux vous parler. Ai-je tord ? »

    « Non, si quelques choses vous tracassent, vous pouvez m’en parler, soyez-en sûre, j’essayerai de tout faire pour retirer cette inquiétude. »

    Elle se redressa lentement en regardant son fils et soupira :

    « Mon mari, doux et aimant, est un samouraï. Dans deux ans, mon enfant me sera presque enlevé. Je ne pourrais plus le serrer dans mes bras, l’embrasser ou le chérir. Tout cela pour qu’il apprenne à ne plus attendre les signes d’affection maternelle. Il n’aura pas le droit au plaisir oisif et devra comprendre qu’il devra être prêt à mourir pour son devoir. Il n’aura aucune liberté, devra se contrôler obligatoirement, il apprendra que la souffrance et la mort n’ont aucune importance au point de vue individuelle ! »

    « Vous savez, biens que les samouraïs ont une éducation stricte, c’est un honneur pour certains hommes d’être choisi pour en être un. Puis cela emmènera honneur à votre famille et votre mari sera fier de sa descendance et de vous. »

    Elle me regarda alors dans les yeux :

    « Je sais que l’honneur sera encore plus présent dans ma famille si mon fils devient un samouraï. Je ne peux cependant pas me défaire des méthodes qu’ils utilisent. Kosuke va voir des exécutions dés sont plus jeune âge pour avoir l’habitude des morts, on le forcera de manger du riz baigné dans du jus de prune pour rappeler la couleur du sang ! Il va devoir se montrer imperturbable devant le sang ! Il ne pourra être lui-même qu’à l’intérieur de cette maison. Il ne devra pas avoir peur des morts sinon il sera tué. Je ne veux pas que mon fils devienne un sauvage ! »

    Je regardais silencieusement la jeune femme. Ses inquiétudes étaient fondées, elle avait un mari samouraï et elle devait savoir comment cela n’était pas toujours facile. Je me grattai la joue broussailleuse d’une barbe blanche puis regardai le jeune enfant. Il dormait paisiblement, ne s’attendant pas à ce qui allait lui arriver dans le futur. Je souris alors à la jeune femme :

    « Votre enfant deviendra un bon samouraï. Malgré tout ce que vous venez de dire, vous devez également savoir que les samouraïs apprennent maintenant les différents arts pouvant exister dés leurs enfances. Votre fils apprendra également à vénérer les dieux et ses ancêtres ! Il sera un exemple de respect ! Puis, quand il sera grand il aura plus de liberté et deviendra un homme dont vous pouvez être fier ! »

    Je me levai alors lentement, regardant la femme et me penchai pour faire une révérence :

    « Je vais vous laisser, j’ai était heureux de vous rencontrer. »

    « Avant de partir, dites moi votre prénom monsieur. »

    « Je me prénomme Yukino Kalios. Je suis le prêtre du temple voisin. Madame, souvenez-vous de mon identité et dans 15 ans, dites à votre enfant de passer au temple près du château. Je serai heureux de lui faire un présent. »

    Après quelques paroles banales, je quittai la maison et retournai au temple avec Yuko, mon acolyte âgé de 10 ans qui avait était abandonner par ses parents et que j’avais accueilli. J’avais hâte de voir à quoi ressemblerais le petit garçon dans 15 ans.



    1723.

    Un crissement de porte fit tourner la tête à Yuko maintenant âgé de 25 ans, il avait bien grandi. Ses yeux bruns se posèrent sur le jeune garçon qui entrait dans le temple, habillé de la tenue typique des samouraïs. Une armure et un katana secondaire dans sa ceinture, il s’avança vers l’inconnu en souriant :

    « Bonjour jeune homme. En quoi puis-je vous aidez ? »

    Les yeux marrons du samouraï se posèrent dans les yeux de Yuko, l’inconnu garder un air détaché alors qu’il parlait :

    « Ma mère m’a dit de venir ici, afin de rencontrer un homme prénommait Yukino Kalios. Est-il ici ? »


    « Je vais le chercher, suivez moi. »

    Yuko fit demi-tour en marchant calmement, ne pas courir dans un temple pour ne pas énerver les dieux. Il entra dans un petit couloir situé au fond du temple et toqua à la porte en regardant discrètement le samouraï. Ses cheveux long noirs retenue en couette et ses yeux marron claire donnaient à son visage une certaine beauté que même un homme ne pouvait nier. Une voix se fit entendre de l’autre côté de la porte et le jeune garçon de 25 ans poussa la porte afin de l’ouvrir.

    « Maitre, un jeune garçon veut vous voir. Je le fais entrer ? »

    « Oui Yuko, fait donc entrer ce jeune garçon. »

    D’un simple geste, je fis signe au garçon de rentrer dans la pièce, ce qu’il fit. Le brun me regarda dans les yeux et s’inclina lentement :

    « Bonjour vieil homme. Je suis Kosuke Kota Akiyama, je viens à la demande de ma mère. »

    Alors qu’il se redressait, je lui fis signe de s’asseoir, ce qu’il fit. Le sourire sur mes lèvres en disait long sur mes souvenirs de lui bébé. J’attrapai une théière typique de l’époque Edo et servis du thé à mon invité et à moi-même. Je me rassis correctement sur mon coussin en regardant le jeune garçon de 15 ans :

    « Tu as les yeux de ta mère Kosuke, ils sont rares. Tu as cependant les cheveux de ton père. »

    « Oui monsieur. Connaissez-vous mes parents ? »

    Je portai la tasse à mes lèvres pour boire le liquide brûlant :

    « J’étais présent à ta naissance. Ton père était si fier de crier que tu étais un garçon après ta naissance. Comment vont tes parents ? »

    Les yeux de Kosuke se baissèrent pour attraper la tasse avec sa main et il souffla sur le liquide chaud avant de boire une gorgée :

    « Mère est malade, un médecin vient tous les deux jours pour surveiller son état. Père lui est toujours samouraï, un fier et dévoué à sa cause. Il donne de l’honneur à notre famille. »


    Je soupirai alors, ainsi la femme était malade… Je passai une main dans mes cheveux longs et blanchis par la vieillesse :

    « Peux-tu me décrire les syndromes de ta mère ? »

    « Bien sûr monsieur. Elle tousse beaucoup, crache parfois du sang, elle ne s’alimente plus et dort toute la journée. »

    Je soupirai de nouveau. La maladie touchait donc les poumons, il n’y avait rien à faire. L’époque n’était pas très évoluée dans la médecine. La femme allait mourir sous la souffrance. Je remis du thé dans la tasse de Kosuke en souriant et me levai alors lentement :


    « J’ai quelque chose pour toi. »

    Le jeune garçon me regarda soudainement, piqué par la curiosité. Je sortis pour revenir 10 minutes plus tard, un katana dans la main. Je me remis en position assise pour tendre le katana à Kosuke qui le prit pour le regarder. Le fourreau était de couleur noir, 魂の裂け目 était gravé dessus. La poigner était également de couleur noire. C’était un katana splendide, rare en était comme celui-là :

    « Je te l’offre. Je n’ai aucun enfant, aucune femme, Yuko n’est pas samouraï… Je sais que tu ne me connais pas, mais ta mère m’avait dit ses craintes à ta naissance… Ce katana te portera chance. »

    Sans dire mot, Kosu se leva lentement et me regarda dans les yeux. Il se baissa alors rapidement, dans une révérence profonde :

    « Je vous jure de prendre soin de ce katana monsieur… »

    Je regardais avec un doux sourire le jeune garçon qui se redressa après sa révérence. Il se rassit calmement en posant prés de lui son nouveau katana. Je remarquai alors la marque qu’il portait sur le visage, c’était une blessure datant déjà de plusieurs années, ce n’était pas une marque banale, la peau avait brûlé. Baissant les yeux pour boire mon thé, je posai la question au jeune homme :

    « La cicatrice que tu portes ne m’a pas l’air banale, comment te l’ai tu fait ? »

    Kosuke posa alors ses fins doigts sur la peau abîmée et regarda sa tasse pensive :

    « Cela s’est passé quand j’avais dix ans. Mon maître avait demandé à ce que je lui emmène de l’eau bouillante. J’ai couru dehors avec l’eau bouillante dans les mains et un autre apprenti samouraï m’a fait tomber en mettant sa jambe devant les miennes. Je n’ai pas eu le temps de m’arrêtais et je suis tombé en avant, la tête la première sur le bol brûlant, l’eau a atterri sur mon visage et m’a brûler. Des personnes ayant vue la scène, on dit ce qui c’était passer à mon maître. Il m’a renvoyait chez moi pour 1 semaine afin de soigner cette brûlure et celui qui m’a fait tomber fut punis »

    Je hochais la tête. La jalousie était un fait rare chez les samouraïs, mais pas complètement absent. Celui qui avait poussé Kosu avait dû vouloir prendre sa place au près de son maître, cela arrive malheureusement souvent, mais la plupart du temps cela se fait discrètement, pas aux yeux de tous. Je levai alors les yeux pour voir le garçon aux yeux vairons se levait et me dire en revoir, il devait retourner auprès de son maître. Il prit le katana et sortit de la pièce après une dernière révérence.




    1728 :

    3 février 1728 : Yukino Kalios est décédé. Il fut retrouvé le matin par son apprenti qui venait le réveiller. Lors de son enterrement, beaucoup de samouraïs âgés se retrouvèrent, ils avaient tous connus le vieil homme quand il était jeune. Il y avait également un samouraï jeune, Kosuke et son père. Ils étaient là pour rendre hommage à l’homme qui était enterrer dans l’honneur qui lui était dût.

    9 juin 1728 : Yana Akiyama est décédée. La maladie qui la rongeait de l’intérieur à eue raison d’elle et elle trouva la mort seule chez elle. C’est son fils qui découvrit son corps sans vie quand il revint de son entraînement. Elle fut enterrée dans les honneurs, laissant derrière elle un mari et un fils.

    26 septembre 1728 au soir :

    Kosuke poussa la porte en boit et en feuille beige, entrant dans la pièce seulement éclairé par une petite bougie poser près du futon. Il posa son kimono sur une chaise, glissant ses doigts contre celui-ci, c’était l’un des kimonos que sa mère lui avait fait :

    {i] « Kosu, tu n’as pas peur que l’on se fasse attraper ? » [/i]

    Il tourna la tête pour regarder Yuko, assis dans le futon, son dos reposant contre le mur, torse nu la couverture lui couvrais le bas du corps. Le garçon aux cheveux bruns s’avança pour s’asseoir près de lui en souriant :

    « Si tu ne vas pas répéter à tout le monde qu’on couche ensemble, non, on ne se fera pas attraper. Puis ça ne regarde pas vraiment les autres qu’on a une relation sexuelle toi et moi »

    « Nous sommes deux hommes »


    Un soupir sortis d’entre les lèvres de Kosuke, ils avaient eu cette discussion des maintes fois et Yuko la remettait toujours sur le tapis. Il regarda alors son amant dans les yeux, il se fourvoyait, cet homme était plus qu’un amant, c’était la personne qu’il aimait le plus au monde. Mais personne ne devait le savoir, sinon ils étaient bons pour être tués. Un sourire apparus sur son visage et il posa une main sur la joue de l’homme prés de lui en le regardant dans les yeux :

    [color=660000]« Si cela te dérangeait autant que deux hommes couchent ensemble, tu ne serais pas ici. Tu gardes le secret et nous resterons en vie, je n’ai pas peur de la mort, mais ce n’est pas pour autant que je veux être mort. Tu arrêtes de te poser des questions idiotes sur nous deux et tu continues à garder le secret. »[/color}

    Yuko soupira doucement, il savait parfaitement que Kosuke avait raison. Il devait arrêter de se tracasser, ils avaient commencé cette relation à 16 ans alors qu’il était beaucoup plus vieux que le samouraï, mais c’était pourtant lui qui continuer à le calmer quand il se posait trop de questions. Il embrassa alors sur les lèvres le samouraï et s’allongea correctement sur le futon. L’homme s’allongea également près de Yuko pour le serrer dans ses bras en fermant les yeux. Ils s’endormirent ainsi, l’un contre l’autre alors qu’ils murmuraient un « Je t’aime » qui disparut dans la nuit.



    18 janvier 1732 :

    La nuit était tombait depuis longtemps. La lune cachait par des nuages noirs ne donnait aucune lumière à la terre et la pluie tombait avec intensité. Les éclairs déchiraient le ciel suivi par des tonnerres assourdissants. Alors que la ville d’Edo était endormie, une silhouette se glissait dans la forêt avec silence. C’était Kosuke. Il entra dans la forêt, un kimono glissait sur son dos et son katana dans la main. Ce même katana lui avait était donner par Yukino quand il avait 15 ans.

    Il marchait maintenant dans la forêt, les cheveux dégoulinant d’eau. Ses yeux étaient perdus au loin, comme s’il regardait une destination invisible, ses pas étaient calculés. Il se tournait de temps en temps, ayant l’impression d’être suivi par quelqu’un, mais personnes ne s’y trouvaient. De toute façon, peu importe que quelqu’un le regarde se suicider, il pourra ramener son corps au village et Yuko pourra comprendre qu’il est mort. De toute façon, si Kosuke meurt, quelqu’un d’autre ira tuer son amant. Ils se retrouveront tôt ou tard dans l’au-delà.

    Le jeune garçon se stoppa alors dans une petite clairière dans la forêt. Il ferma les yeux et souffla doucement. Il se rappela pourquoi il allait faire ce geste : son maître lui avait demandé de tuer Yuko sans donner de raison comme d’habitude. Kosu ne pouvait cependant pas faire ça, on lui demander de tuer la personne qu’il aimait depuis ses 15 ans, cela faisait 9 ans qu’ils étaient ensemble. Il préférait la mort que de vivre sans la personne qu’il aimait. Ce soir, il allait faire son seppuku pour garder son honneur et il espérait que Yuko le rejoigne dans la mort.
    Il se mit au centre de la clairière, tournant la tête, car l’impression d’être suivi était toujours présente. Il soupira *cesse donc de te trouver des excuses, tu sais que c’est le seul moyen de garder ton honneur*. Il retira le haut de son kimono pour le laisser pendre sur ses hanches, il retire le katana de son fourreau et prit une grande respiration. Il était temps.

    Le kimono qu’il portait lui avait était fait par sa mère, il le portait toujours, d’une couleur rouge sang, un tissu noir avait était brodés dessus pour faire un motif de rose, il était magnifique. Kosuke attrapa son katana par la poignée pointant la lame contre son ventre, il souffla en grognant et ferma les yeux pour se l’enfoncer.
    La douleur n’était pas si forte qu’il s’y attendait, un goût de fer dans la bouche le fit tousser et des gouttes de sang atterris sur le sol. Il se laissa lourdement au sol en gémissant de douleur : il avait du toucher son estomac, mais la lame n’étant pas retirée, il allait souffrir. Il ne sait pas combien de temps, il resta allongé, la douleur devenait de plus en plus forte et sa vision se troubla également. Un grognement sortis d’entre ses lèvres quand il vit une ombre passer devant lui, il ouvrit un peu les yeux pour voir qui s’était.

    Un homme, il se pencha sur lui en se mettant à genoux sur la boue. Il murmura quelque chose avant d’approcher son visage de Kosu, celui-ci ferma les yeux, il se sentait partir. Il grogna légèrement alors qu’il sentait une douleur à son cou. Une dernière respiration, un dernier grognement. Puis le vide.




    Une douleur au crâne lui fit ouvrir les yeux. Totalement engourdis, il ne voyait rien, rien que le noir qui était devant lui. Grognant légèrement, il posa ses mains sur le sol pour se redresser, mais à peine lever, une main l’attrapa par le bras. Il se tourna rapidement sans rien voir et sentit qu’on le tirait en avant. Il ne comprenait rien à ce qui lui arrivait, où était-il ? N’était-il pas mort ?... Est cela l’au-delà ? Une pièce noire dans laquelle quelqu’un nous tire en avant ? Ses yeux commencèrent à s’habituer et il remarqua que la personne qui le tirer était géant.

    Alors qu’il réfléchissait, une lumière l’aveugla soudainement. Il cacha de son autre main ses yeux tout en regardant légèrement entre ses doigts. Une musique arrivait à ses oreilles, mais elle fut rapidement éteinte par un homme. Il regarda alors Kosuke puis se tourna lentement. Ses yeux s’écarquillèrent soudainement, la scène apparue sur un écran en papier, les ombres jouaient la scène de sa mort. Il se voyait, crachant du sang alors qu’il tombait au sol. Il était en train d’agoniser, puis un homme apparu et plus rien.

    « Tu n’aurais pas oublié de t’amuser pendant ta vie ? »

    L’homme prononça ses mots avec une touche d’amusement dans la voix. Le samouraï hoche simplement la tête, la vie des samouraïs n’étaient pas faites pour s’amuser. Il comprit qu’il était dans l’au-delà, enfin libre de ses obligations et de ses problèmes de vivant.



    Après son arrivée dans l’au-delà :

    Kosuke eu du mal à accepter sa nature de vampire, mais il n’eu d’autre choix que de l’accepter. Il est du groupe O- et ne put donc que boire ce groupe pendant un temps. En tout premier lieu, il refusa de retourner dans le pays des vivants pour boire, demandant aux autres vampires de lui emmener des poches de sang. Il était alors un jeune garçon aimable et timide, qui montrait sa réelle nature à tout le monde. C’est 5 ans après qu’il s’habituât à ce nouveau monde, commençant alors un travail de barman.

    Dès qu’il en eu la possibilité, il voyagea un peu partout sur le globe, apprenant un peu de tout les pays. Outre le japonais, il apprit à parler Russe (car il aimait beaucoup cette langue) et l’anglais (question de connaître la langue la plus parlée). Il connut également plusieurs histoires avec des hommes, aucun copain, que des amants. Cependant, il fut rapidement pris pour un idiot et son caractère actuel commença a apparu. Il devenait fermer sur lui-même, construisant une carapace autour de son cœur.

    Outre des petits boulots, il ne faisait rien d’autre, n’arrivant à trouver sa place. Il y a 80 ans, il trouva cependant sa place. Tout commença par la demande d’un homme qui voulait que le vampire lui ramène un objet du monde des vivants contre de l’argent, Kosuke le fit. Puis, au fur et à mesure des demandes, il se spécialisa dans les demandes d’objets intimes ou rare. Il demande d’être payé pour toutes ses recherches, les prix étant différent pour chaque objet.

    Petit plus : Kosuke aime les objets historiques, il peut faire beaucoup de choses pour avoir un objet qu’il ne peut pas atteindre dans le monde vivant. Allant même jusqu’à payer beaucoup. Les livres, tableaux ou armes de l’ancien temps l’intéresse plus que les autres babioles.


    derrière l'écran
    PRÉNOM : Ilona
    AGE : 20 ans
    COMMENT T'AS TROUVE LE FORUM ? Top site
    Le smiley que tu préfères ici ?  
    Tes mangas préférés ? My hero academia, Magi the Labyrinth of magic, Durarara, et Tokyo Ghoul Re


    ©️️joshua rokuro pour peek a boo!
    [/i]
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Féminin
    × Age post-mortem : 494
    × Avatar :
    × Pouvoir : Porte-bonheur
    × Appartement : Bozo
    × Métier : Vendeuse de farces et attrapes & spécialisée dans les potions d'amour
    × Péripéties vécues : 41
    × Øssements275
    × Age IRL : 22 Neutre/Sans genre
    × Inscription : 16/12/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    19Féminin494 Porte-bonheur BozoVendeuse de farces et attrapes & spécialisée dans les potions d'amour4127522Neutre/Sans genre16/12/2017complète
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2681-jeanne-d-arc-rising-from-my-asheshttp://www.peekaboo-rpg.com/t2701-era-of-a-valkyria-come
    19Féminin494 Porte-bonheur BozoVendeuse de farces et attrapes & spécialisée dans les potions d'amour4127522Neutre/Sans genre16/12/2017complète
    nécromancien
    Terminé
    #2 le 05.04.18 5:35
    Dgffyfyhfghc bienvenue encore Todoroki en vampire c'est la perfection Hâte de lire le cara !
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 23 Masculin
    × Age post-mortem : 309
    × Avatar : Shoto Todoroki / My hero Academia
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 9
    × Øssements36
    × Age IRL : 20 Féminin
    × Inscription : 05/04/2018
    × Présence : complète
    × DCs : Aucun

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    29/100  (29/100)
    23Masculin309Shoto Todoroki / My hero AcademiaVan Gogh93620Féminin05/04/2018complèteAucun
    avatar
    vampire
    23Masculin309Shoto Todoroki / My hero AcademiaVan Gogh93620Féminin05/04/2018complèteAucun
    vampire
    Terminé
    #3 le 05.04.18 6:12
    Merci encore Caractère posté du coup x)
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 193
    × Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
    × Pouvoir : absolu /PAN/
    × Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
    × Métier : Roi ♛
    × Péripéties vécues : 4331
    × Øssements2176
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 08/02/2014
    × Présence : complète
    × Surnom : le koala
    × DCs : Luap Jones

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    43/15  (43/15)
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛4331217621Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    avatar
    Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
    http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛4331217621Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
    Terminé
    #4 le 05.04.18 13:47
    ALOA ET BIENVENUE
    Je viens d'acheter le tome 1 du manga dont est issu ton avatar pour voir d'où vient la hype /paf

    Courage pour finir la fiche, plus que l'histoire demon Si besoin d'aide n'hésite pas à demander
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 23 Masculin
    × Age post-mortem : 309
    × Avatar : Shoto Todoroki / My hero Academia
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 9
    × Øssements36
    × Age IRL : 20 Féminin
    × Inscription : 05/04/2018
    × Présence : complète
    × DCs : Aucun

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    29/100  (29/100)
    23Masculin309Shoto Todoroki / My hero AcademiaVan Gogh93620Féminin05/04/2018complèteAucun
    avatar
    vampire
    23Masculin309Shoto Todoroki / My hero AcademiaVan Gogh93620Féminin05/04/2018complèteAucun
    vampire
    Terminé
    #5 le 08.04.18 14:36
    Merci o/!!

    Présentation terminer
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 193
    × Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
    × Pouvoir : absolu /PAN/
    × Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
    × Métier : Roi ♛
    × Péripéties vécues : 4331
    × Øssements2176
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 08/02/2014
    × Présence : complète
    × Surnom : le koala
    × DCs : Luap Jones

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    43/15  (43/15)
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛4331217621Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    avatar
    Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
    http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛4331217621Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
    Terminé
    #6 le 08.04.18 18:10
    Je viens lire ! J'me disais "ptn céki Kosuke encore ?" /paf J'espère que t'as pas changé parce que j'ai dit qu'on allait t'appeler N°2, c'était une guebla

    Identité Je lui calcule 23 ans pour l'âge de la mort et non 0, tu penseras à compléter dans ton profil Pour le post-mortem j'ai 309 ans, j'imagine que t'as trouvé 286 en enlevant les 23, mais ils comptent bien dedans donc 309
    Autrement rien à dire, j'vais juste vérifier que c'est expliqué kekpar comment il connait le russe du coup → c'est le cas, donc c'est tout bon par ici
    Physique Les yeux vairons chez un japonais me paraissent très très trèèèèès peu probables, même si la mère les as De ce que j'ai trouvé, c'est dû :

    • soit à un "mix" des gènes au moment de la formation du foetus (et dans une région du monde où y'a 99% d'allèles marrons c'est vraiment très très très peu plausible qu'il y ait un autre allèle que marron chez le père, et même si la mère a ces gènes "vairons" ils sont récessifs Et même, c'est peu probable pour la mère de les avoir naturellement aussi du coup, un mix entre du marron et du marron... ça fait du marron /paf A moins qu'il y ait des occidentaux dans sa lignée, mais à l'époque du sakoku ils butent tous les étrangers qui osent venir alors...)
    • soit c'est "acquis" plus tard, c'est-à-dire causé par un accident/maladie (du coup il serait né avec des yeux marrons et un aurait décliné, et pareil pour la mère, même si c'est une sacré coïncidence)
    • soit c'est causé par un syndrome, qui lui peut être transmis génétiquement par un seul parent (du coup si la mère a aussi les yeux vairons ça pourrait s'expliquer par ce syndrome, et elle lui aurait transmis) et qui fait aussi les cheveux en partie blancs, du coup ça pourrait être intéressant rapport à la moitié blanche de ton avatar mais malheureusement je me rappelle plus du tout du nom jsp si ça te dit de faire des recherches là-dessus

    EDIT : C'est le syndrome de Waardenburg, ça cause aussi la surdité malheureusement du coup jsp ce qui te convient le mieux Le plus simple ce serait qu'il ait les yeux marrons et mette des lentilles really /paf
    'Fin bref beaucoup de blabla pour dire que des yeux vairons naturels sont peu probables à moins que la totalité de sa famille soit vairon (mais bon tu dis toi-même que c'est extrêmement rare, c'est déjà rare en occident alors au Japon et pendant le sakoku encore plus, la possibilité que ses deux lignées soient vairons depuis des générations c'est vraiment irréaliste ), ou qu'il soit atteint de ce syndrome
    Enfin vraiment je cherche partout depuis 30 minutes et les seuls exemples que j'ai trouvés de vairons sur des asiatiques c'est dans des animes, et des animes fantasy en plus (sauf GTO mais on sait pas d'où le perso vient /BREF JE M'EGARE/)
    Sur le reste du physique tout me paraît bon
    précisions PEUR DES CREVETTES, mais quelle idée Il est cool
    Si Teo t'avait validé elle t'aurait dit "mais t'as pas indiqué le groupe sanguin " du coup si tu veux lui faire plaisir tu peux ajouter le groupe sanguin ici, cette info est assez cool à connaître pour les Vamps C'est dans l'histoire du coup (m'enfin tu peux le remettre là )
    caractère Bah oui il a les cheveux bicolores ça donne envie d'aller l'embêter Damn ça va être dur les liens positifs avec lui   C'est ok par ici !
    histoire C'est qui ces gars inconnus qui s'incrustent alors qu'une meuf accouche ?
    Du coup bah les yeux bleus posent soucis ; d'après le contexte j'pense que tu parles des yeux bleus "typiques" des nourrissons qui ont pas encore leur vraie couleur, mais c'est le propre des bébés caucasiens et pour les bébés asiatiques je crois pas qu'ils aient ça (A moins que tu aies une source qui parle de ça pour des bébés asiatiques à me filer ? ) Du coup le gars réagit pas du tout en voyant les yeux bleus alors que c'est pas du tout courant, donc c'est weird Pareil y'a pas vraiment de choc sur les yeux de la mère alors que ça m'étonnerait que le gars ait déjà vu ça avant dans sa vie

    Bon sinon la mère trop chill elle laisse un inconnu rentrer et lui faire la leçon sur l'honneur des samouraï alors que bon, elle connaît bien le problème quand même
    Sinon j'ai ris parce que le gars dit qu'il peut plus se battre à cause d'une blessure et ça m'a fait penser au "j'étais un aventurier avant, puis j'ai pris une flèche dans le genou" /paf
    Bon n'empêche le mec a la foi, il balance son nom et il espère qu'elle va s'en rappeler dans 15 piges, il a de la chance qu'elle ait une bonne mémoire

    Ah bah pareil pour Yuko s'il a les yeux bleus c'est vraiment peu probable, surtout à l'époque du sakoku Après à la rigueur ça peut se tenir s'il a été abandonné parce qu'il était fils d'étranger, mais c'pareil y'a cette histoire d'allèles dominants et récessifs, si l'un des parents est jap il a forcément deux allèles marrons, et même si l'autre parent amène un allèle bleu, ça ferait du marron (Ou alors les deux parents ont eu des occidentaux dans leur lignée et ça a fauté de partout, à la rigueur si tu tiens vraiment à ce que Yuko ait les yeux bleus ça peut passer grâce à ça mais c'est juste )

    Du coup t'auras à modif les yeux vairons dans l'histoire (ou alors modif les cheveux noirs si tu lui files le syndrome )

    Damn mais c'est une bitch il va se suicider en espérant que son keum fera pareil

    Sur la mort aucun problème on en avait discuté et il est bien achevé par la morsure donc c'est bon de ce côté-là
    Après la mort il y a une mini-incohérence avec l'époque : "puis alluma silencieusement un écran. " → pas d'écrans au XVIIIème siècle, du coup à l'époque la mort est encore re-jouée grâce aux ombres chinoises (D'ailleurs Koko était pas du tout dérouté par la vision d'un écran alors qu'il n'a jamais vu de technologie )
    Autrement rien à redire, on a des détails sur ce qu'il a fait après la mort pendant +200piges, c'est très bien


    un p'tit effort !
    Y'a surtout le problème des yeux vairons du coup Je t'ai mis les 3 possibilités (sauf que la première marche pas, donc 2 en fait ) qui peuvent fonctionner pour le justifier, une autre possibilité étant de lui filer de simples yeux marrons ce qui simplifierait énormément la chose M'enfin vu le nombre de fois où tu le décris par ses yeux vairons j'imagine que tu y tiens profondément
    Autrement bah la petite incohérence de l'écran au moment de la mort, et c'est tout.
    En gros c'est juste les yeux vairons qui peuvent appeler des modifs dans plusieurs parties de ta fiche (Du coup si en passant tu peux faire une petite relecture et enlever les quelques fautes d'accord par ci par là, la fiche serait perf )

    Courage pour les modifs du coup, dès que c'est fait sonne-moi Ou même avant si tu as besoin d'aide pour cette histoire d'yeux
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 23 Masculin
    × Age post-mortem : 309
    × Avatar : Shoto Todoroki / My hero Academia
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 9
    × Øssements36
    × Age IRL : 20 Féminin
    × Inscription : 05/04/2018
    × Présence : complète
    × DCs : Aucun

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    29/100  (29/100)
    23Masculin309Shoto Todoroki / My hero AcademiaVan Gogh93620Féminin05/04/2018complèteAucun
    avatar
    vampire
    23Masculin309Shoto Todoroki / My hero AcademiaVan Gogh93620Féminin05/04/2018complèteAucun
    vampire
    Terminé
    #7 le 08.04.18 20:45
    Non ne t'inquiète pas x) ce n'est pour cela que j'ai changée.

    Alors du coup j'ai fait qu'il avait les yeux marrons et qu'il porte ensuite une lentille, j'ai également modifier la couleur des yeux de Yuko. x)
    Pour son histoire, l'homme qui "s'incruste" est un prêtre x) qu'il viens voir l'enfant après sa naissance surtout pour le mettre sous la protection des dieux. Enfin bref.

    Oui il a peur des crevettes :c okay ?!

    J'ai également modifier pour l'écran, enfin j'ai modifier tout ce qui avait était demandé x)

    De plus, je suis pas très douée pour l'orthographe >;> Désolé ... J'ai utiliser un correcteur en ligne mais bon >.>
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 193
    × Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
    × Pouvoir : absolu /PAN/
    × Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
    × Métier : Roi ♛
    × Péripéties vécues : 4331
    × Øssements2176
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 08/02/2014
    × Présence : complète
    × Surnom : le koala
    × DCs : Luap Jones

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    43/15  (43/15)
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛4331217621Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    avatar
    Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
    http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛4331217621Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
    Terminé
    #8 le 09.04.18 10:49
    Yop yop ! Du coup c'est tout bon, mais il reste juste un "l'homme aux yeux vairons" dans l'histoire (au moment où lui et Yuko se péchotent) Et aussi un petit "Koha" dans les précisions, je l'avais loupé à ma première lecture
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 26 Masculin
    × Age post-mortem : 28
    × Avatar : Kashuu Kiyomitsu - Touken Ranbu
    × Appartement : Brossard
    × Métier : Garde du corps
    × Péripéties vécues : 328
    × Øssements517
    × Age IRL : 17 Transgenre
    × Inscription : 11/01/2018
    × Présence : complète
    × DCs : Lilith Meath

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    8/100  (8/100)
    26Masculin28Kashuu Kiyomitsu - Touken Ranbu BrossardGarde du corps 32851717Transgenre11/01/2018complèteLilith Meath
    avatar
    vampire
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2762-django-otori-revanche-vitalehttp://www.peekaboo-rpg.com/t2875-django-otori-le-ciel-sourit-quand-on-as-des-amis
    26Masculin28Kashuu Kiyomitsu - Touken Ranbu BrossardGarde du corps 32851717Transgenre11/01/2018complèteLilith Meath
    vampire
    Terminé
    #9 le 10.04.18 13:09
    Coucouuuuu ! Et bienvenuuue !

    Je viens de lire et je remarque une petite incohérence : tu dis que ton perso assume enfin son homosexualité, mais à l'époque Edo, c'était très courant voire même encouragé.

    Bon courage pour ta validation !
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 23 Masculin
    × Age post-mortem : 309
    × Avatar : Shoto Todoroki / My hero Academia
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 9
    × Øssements36
    × Age IRL : 20 Féminin
    × Inscription : 05/04/2018
    × Présence : complète
    × DCs : Aucun

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    29/100  (29/100)
    23Masculin309Shoto Todoroki / My hero AcademiaVan Gogh93620Féminin05/04/2018complèteAucun
    avatar
    vampire
    23Masculin309Shoto Todoroki / My hero AcademiaVan Gogh93620Féminin05/04/2018complèteAucun
    vampire
    Terminé
    #10 le 11.04.18 21:06
    Joshua : dut coup c'est modifié  

    Django : Ce n'est pas parce que cela est courant qu'il vas pour autant accepter son homosexualité dans son passé :3 Cela n'est pas écrit dans son histoire, mais son père lui a un jour dire, qu'un couple "normal" est une homme et une femme. Donc assumer sa sexualité d'homosexuel n'était pas réussit chez lui :3 
    Aller à la page : 1, 2  Suivant
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires