Bienvenue jeune vivant !
Le Monde des Morts n'attend que toi, es-tu prêt à passer de l'autre côté ?
Rejoindre l'au-delà
Naviguer sur le Styx
ConnexionConnexion  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Rechercher
Tinek cherche plusieurs partenaires pour réaliser ses idées en rapport avec les potions
Abel recherche plusieurs rps
Garance a plein d'idées de rps pour de potentiels partenaires
Elena a posté un rp libre dans la Roseraie
en partenariat avec...
Nano RoleplayNevada's GodfatherNew Life.comEsquisseTasty TalesSanctuary of Heart
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
[Time RP] Ce vieux cauchemard...
avatar
nécromancien

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
20/100  (20/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 16 Féminin
× Age post-mortem : 17
× Avatar : Megan Boyer - Shade, the changing girl
× Pouvoir : Visions du passé
× Appartement : Brossard
× Epitaphes postées : 207
× Øssements1310
Féminin
× Inscription : 25/01/2018
× Surnom : le cétoine
× DCs : Cathleen Watterson & Astrid Møller
nécromancien
Terminé #71le 17.03.18 6:20
Le timer arriva à sa fin. Meg ne savait pas vraiment ce que cela pouvait bien signifier, à vrai dire, mais c'était la fin. La fin de quoi, elle ne savait pas, mais la fin de quelque chose en tout cas. Elle regarda sa partenaire, avait sans doute compris que leur mésaventure se terminait là. Au final, ça n'avait pas été si terrible, si ? Soulagée, la nécromancienne souria, lâchant la main de l'enfant. Elles avaient gagné, la fine équipe, avec d'autres personnes qu'elle ne connaissait pas plus que Harold, mais elle était bien satisfaite. Il était maintenant temps de rentrer à la maison et de reprendre une vie plus normale.

Par contre, l'enfant ? Elle avait un endroit où aller, où se réfugier ? Elle n'en avait pas idée, mais elles l'avait sauvé, Megan ne pouvait par contre pas la prendre sous son aile. Elle devrait bien se débrouiller, il y avait des gens qui connaissait mieux qu'elle se genre de problématique. Alors elle la regarda gentiment, elle ne pouvait rien lui promettre, par contre. Et puis, tous ces enfants ? Ils seraient confiés sans doute à ces orphelinats quelque chose qu'elle ne connaissait pas bien, Megan était assez grande pour vivre d'elle-même après tout.

Elle regarda son binôme, détachant ses yeux de l'enfant, désireuse de la revoir par la suite, mais elle était une gamine qui avançait seule. Peut-être que par l'avenir, elles apprendraient à se connaître, peut-être même qu'elles échangeraient leur prénom ou des choses comme ça, après tout, quelle drôle d'aventure ! C'était la fin d'un petit chapitre, une petite parenthèse, un autre monde presque, quelque chose qui sortait du quotidien, et elle n'en était pas mécontente, ça faisait du bien des nouveautés, des fois.

Elle avait un arrière-goût amer, une impression qui lui disait que les choses auraient pu se terminer différemment, se passer autrement, mais ce n'était pas un soucis, finalement. Demain serait un autre jour et peut-être qu'elle serait trop occupée à vaquer à ses occupations pour se triturer les méninges sur toute cette agitation de ce jour-là.
avatar
Invité
Invité
Terminé #72le 17.03.18 17:36
Alors que j'étais tombé, littéralement, comme un vieux sac à patates, et que mon postérieur endolori me hurlait des tas d'insultes mentales, je tendis l'oreille. En haut, ça parlait. Le vieux bonhomme expliquait à l'autre nana son plan en envoyant le message, et en organisant cette espèce de chasse aux otages.

Sans que je comprenne comment ni pourquoi, on se retrouvait la minute suivante dans son bureau, entouré de gamins. Il ouvrit le coffre-fort, en sortit une potion... Et continua de déblatérer.

Honnêtement, rien à péter de sa potion, et de son bras de lépreux, et de tout en fait. Tout ce qui m'intéressait, là, de suite, c'était le fait qu'on s'était clairement fait avoir. Ce sale vieux nous avait embarqué dans un jeu macabre, complètement dégénéré, et tout ça pour quoi...? Pour savoir s'ils avaient été incompétent de son vivant?!

TU TE FOUS DE MOI LE VIOQUE ?!

Le minuteur, il symbolisait juste une bombe. Et nous, on devait trouver les gamins et le sale vieux schnoque avant que le minuteur sonne. J'ai eu la peur de ma mort à cause d'un vieux con qui n'est pas capable de réfléchir tout seul pour réaliser qu'effectivement, de son vivant, il avait été incompétent. Tout ça pour un mec qui s'était mis en tête de trouver une potion qui fait vieillir sauf que maintenant c'est un lépreux, qu'il va disparaître et qu'il a pas réalisé qu'il avait eu tout son temps pour réfléchir à ce fameux questionnement existentiel de merde et trouver une putain de réponse évidente.

J'en revenais pas. Non vraiment, j'étais abasourdi. Il venait de nous dire tout ça avec un air triste, comme s'il s'attendait à ce qu'on le plaigne... Avant de rajouter qu'on avait gagné et que lui avait perdu.

MAIS. QUOI?!

Je fulminai. Intérieurement, j'avais juste envie de lui prendre sa foutue potion des mains et de le forcer à boire le reste, pour qu'il se transforme en poussières sous mes yeux et que je fasse un pâté de sable avec ses restes. Non, pas un château. Un pâté. Un truc moche et débile, difforme et vomitif: comme lui!

Je ne dis pas un mot, ni à lui, ni aux gosses, ni à la nana, et me retournai, direction le couloir. Je pris les escaliers, sortis du bâtiment, et me dirigeai droit vers le portail, les mains dans les poches, tout en marmonnant des tas d'insultes, toutes plus fleuries les unes que les autres, pour qualifier ce vieux fou qui m'avait fait perdre mon temps pour des conneries.

Décidément, le monde des morts était vraiment un monde chelou, rempli de gens chelous, aux délires chelous, qui vivent dans des endroits et réfléchissent de manière cheloue. J'veux partir, bordel.
avatar
Invité
Invité
Terminé #73le 17.03.18 23:53
C'est étrange de remarquer que le diablotin ne t'a pas fait sursauter alors que le minuteur oui. C'était comme si tu attendais que quelque chose se passe désormais, une explosion, une fusillade, une caméra cachée. Tu savais pas trop quoi mais tu ne pouvais pas te résoudre à croire que t'avais fait tout ça pour rien, que le timer n'était pas un danger réel. T'avais comme une amertume dans la bouche. Le goût de la bêtise. T'as l'impression d'avoir été prise pour une conne l'espace d'un instant et t'apprécies pas tellement cette sensation, tellement que tu n'avais pas répondu à Clover quand celle-ci t'avait posé une simple question.

Les bras croisés sur la poitrine, tu observais la gamine faire de grands signes avant qu'elle revienne vers vous. Tes sourcils se froncèrent en entendant ses dires. La blonde et toi - peut-être les autres personnes que tu ne connais pas aussi - vous auriez gagné. Mais gagné quoi ? Elle était là l'amertume de l'entourloupe ! Si t'avais su que c'était une compétition ou une connerie du gens, tu aurais mis plus de coeur à l'ouvrage et t'aurais retrouvé l'enfant plus tôt. Pour autant, tu ne posas pas plus de question à la jeune fille. Pas l'envie ni la motivation. Et puis t'es montée en pression d'un coup ! La colère va pas retombée toute seule non plus. Il allait te falloir du temps et du calme.

« Ah ouais. Désolée pour ça... » Dis-tu en désignant la boite à musique alors que tu allumais une nouvelle cigarette. « J'vais m'd'emmerder pour t'en trouver une autre. »

Fâchée oui. Mais tu étais loin d'être un monstre, malgré ton physique douteux. Elle avait l'air d'y tenir à son jouet. Ou p't'être pas. Et si c'était une ruse encore ? Ouais non, là tu devenais juste paranoïaque. Du temps, du calme et du repos en plus. Sans oublier des litres de bières.

Y a un type qui sort du manoir. Il a pas tellement l'air bien luné et se contente juste de partir en grommelant des insultes. Tes yeux se lèvent au ciel mais tu ne feras aucune réflexion. De toute façon, t'es pas mieux vu comme tu jures h24. Finalement tu posas une main sur la petite épaule de l'enfant, lui souriant comme tu le faisais rarement.

« J'suis pas une détective. Je sais même pas vraiment comment on a réussi à te trouver t'sais. »

T'étais franche. Tu savais pas comment ni pourquoi. Tu comprenais même pas ta présence ici alors bon...

« Mais si tu veux me suivre, fais-toi plaisir. »

C'est ainsi que vous tournâtes les talons afin de quitter cette endroit aussi.

« Au fait, moi c'est Enid. »

Et ça, c'était pour la blonde. Maintenant, tu pouvais retourner à ta vie, la vie normale. Avec une contrainte en plus, veiller sur l'enfant.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
forums partenaires