avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 16 Féminin
× Age post-mortem : 17
× Avatar : Megan Boyer - Shade, the changing girl
× Pouvoir : Visions du passé
× Appartement : Brossard
× Péripéties vécues : 169
× Øssements745
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 25/01/2018
× Présence : réduite
× Surnom : le cétoine
× DCs : Cathleen Watterson & Astrid Møller

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
15/100  (15/100)
16Féminin17Megan Boyer - Shade, the changing girlVisions du passéBrossard16974517Féminin25/01/2018réduitele cétoineCathleen Watterson & Astrid Møller
nécromancien
nécromancien
16Féminin17Megan Boyer - Shade, the changing girlVisions du passéBrossard16974517Féminin25/01/2018réduitele cétoineCathleen Watterson & Astrid Møller
http://www.peekaboo-rpg.com/t2823-megan-sometimes-the-dreamers-finally-wake-up
#21 le 24.04.18 21:34
C'était sûr que ce garçon-là aimait le contact, et il savait même être doux, chose sur laquelle Megan n'aurait pas parié. Il était à lui seul une grande énigme, un mystère encore entier pour la pauvre jeune fille, qui avait de plus en plus de mal à comprendre ce qu'il se tramait dans sa tête alors que petit à petit, ils se rapprochaient de l'agence.  Il avait beau dire que ce n'était rien du tout, vu la façon dont il avait retiré sa main et s'était arrêté, elle n'y croyait que moyen. Il voulait peut-être jouer les durs à cuire, mais encore une fois, Meg n'était pas entièrement convaincue.

C'est qu'elle avait de quoi être septique en ce qui concernait la sincérité de ce beau brun, vu le sourire qu'il arborait et le discours qu'il avait pu tenir à peine quelques minutes plus tôt. Le voilà en plus qui recommençait à faire le charmeur et à poser ses lèvres sur elle. Elle n'avait rien demandé et il agissait de son plein gré, chose encore qu'elle avait du mal à saisir vu la façon dont il avait dans un premier temps écarté sa main, alors qu'ils étaient encore tout deux serrés comme des sardines sans que cela ne soit justifié non plus.

C'était à en perdre la tête. Le blondinette avait l'impression qu'on la faisait tourner en bourrique depuis le début, et ne savait plus trop comment réagir face à ses excentricités. Toujours aussi doucement que le premier geste qu'elle avait eu à son encontre, elle dégagea sa main précieusement avant de revenir à la charge en pinçant le bout de son nez. C'était un peu comme tirer l'oreille d'un gamin désobéissant, sauf qu'au lieu de l'oreille c'était plutôt au milieu du visage, et au lieu d'un gamin, un grand dadais pas vraiment charmant.

- Pourquoi je vous apprécierais ?  

Megan lâcha son museau, vraiment décidée à reprendre la route. Pour montrer ses attentions, la petite se montra audacieuse et se saisit de la main dont le bras auquel elle appartenait s'était perdu précédemment sur ses épaules. Sa prise n'était pas très forte, mais assez pour l'attirer afin qu'ils se remettent en route. La pauvre Meg avait l'impression d'avoir un jumeau siamois un peu capricieux, ou un poids qu'elle devait se traîner jusque chez elle, mais elle ne pouvait pas faire autrement. Peu importe à quel point elle ne le comprenait pas, elle avait vraiment besoin de lui.