avatar
Invité
Invité
#1 le 02.02.18 19:38




Cellules

avec @Pom Warren et @Meoquanee

D’un battement de cils, tu t’es retrouvé ailleurs. Ça aurait pu être amusant, si tu ne t’étais pas retrouvée dans une cellule avec deux autres personnes. Tu jettes un coup d’œil sur ces deux personnes et remarque avec soulagement qu’elles ont aussi un badge avec leur pseudonyme. Au moins, elles sont dans la même galère que toi. Tu jettes un coup d’œil sur leur badge et ne peut t’empêcher de commenter, amusée :

Tiens, Merlin. Avec des supers pouvoirs pour invoquer la forêt de Brocéliande et nous tirer de là ?

Il y a aussi une fille, « Fire ». Avec un pseudo comme ça, tu n’as pas envie de savoir à quoi t’attendre. Tu fais volte-face et regarde la porte de la cellule. Ta priorité, sortir de cet endroit pour rejoindre Daisuke, parce que tu comptais sur ce bal pour passer un peu de temps avec lui, alors si vous vous retrouvez séparés… Derrière la porte, tu peux voir un gardien à moitié endormi. Tu t’approches et crie :

Eh ! Vous ! Vous pourriez pas nous sortir de là ? Il y a comme qui dirait un petit problème : on a rien à faire là !

Tu tapes du pied par terre, attendant une réponse ou un mouvement d’un de tes camarades d’infortune.  


Codée par Eli-Ls



HRP:
Dorina cause en français
avatar
Invité
Invité
#2 le 03.02.18 19:28




Badge : MERLIN
Habit : Il porte un chapeau haut de forme, une robe de prêtre, un pantalon, des chaussures militaires, un boxer et des chaussettes noirs. Il a un tee-shirt de type marcel et une chemise blanche. Il a également une sacoche sur le coté.
Accessoires : Il a un chapelier, des objets dans sa sacoche, des objets sur lui, des bracelets et une bague.
Physique : Cheveux longs blond/blanc, yeux gris contournés de noir, ongles longs, taille : 1m77, allure malingre, peau trop blanche.
Maquillage : Fards à paupière, crayon, crayon à lèvres, vernis : tout en noir.



Le comité du bal (Gabrielle Etsuko et l’armée des Indentshi) a donc fait le choix de les mettre tous trois en cellules. On peut donc penser qu’on est les meilleurs de la fête et qu’ils craignent qu’on l’anime trop. Ce qui est certain, c’est que je ne compte pas rester ici toute la soirée. Hors de question, et ce n’est pas un garde qui m’empêchera de m’amuser. Même si je suis déjà en de bonnes compagnies en la présence d’une femme bibliothéque au doux nom de Cadeau et une femme tout de rouge vêtu, au pseudonyme totalement associé par Fire.



Putain, d’Eden. Pourquoi vous m’avez enfermé ? Je fais partie des employés de cet endroit ! Je n’ai pas mérité un tel traitement. En plus, j’ai horreur de l’enfermement. J’ai glissé ma main dans mes cheveux longs, j’ai secoué la tête et j’ai remué mes longs blancs.

« Eh, l’abruti … »

Oui, c’est au garde que je parle. Est-ce-que seulement je le connais ? J’ai donné un coup de pied dans la ferraille de la porte de la cellule.  

« Pourquoi je suis là ? »

Je n’étais même pas au discours d’Eden, merde ! Je dormais tranquillement dans une piaule. Qu’est-ce-que j’ai fait de mal ? Et d’ailleurs, à quel moment, je me suis retrouvé habillé en prince des ténèbres. MERDE. J’ai l’air d’un putain de vampire. JE PROTESTE saperlipopette ! Je me suis retourné en direction de la jeune fille parlant français. Elle ne me dit rien du tout. Elle parle français, aussi je passe de l'anglais au français très rapidement.

« Dis-moi Cadeau, tu n’aurais pas une épingle à nourrice dans tes cheveux ou mieux, une clé ? »

.


.
avatar
× Evolution :
× Image : Boo! × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 379
× Avatar : Grimslingers // art by Steve Gibson
× Appartement : Kiss
× Péripéties vécues : 176
× Øssements586
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 03/01/2018
× Présence : réduite
× Surnom : l'otarie

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
31/15  (31/15)
Boo!27Féminin379Grimslingers // art by Steve GibsonKiss17658620Féminin03/01/2018réduitel'otarie
lémure
lémure
Boo!27Féminin379Grimslingers // art by Steve GibsonKiss17658620Féminin03/01/2018réduitel'otarie
http://fiche.pabhttp://carnetspectral.pab
#3 le 03.02.18 23:29
Freedom is such a fragile truthLe bal masqué
Hell lies within. It is a world you carve into your soul, using darkness as your tool. ••• Meoquanee n’avait pas prit la peine d’écouter le discours de ce qu’elle devinait être l’hôte de cette soirée. Lorsqu’elle perdit l’attention de son amie Kohaku, l’Andaste dirigea la sienne sur la véritable raison de sa présence à cette futile fête : le jardin. Car d’aussi loin qu’elle se souvienne, une bête sauvage et terrifiante au courroux monstrueux avait prit possession de son âme. Meoquanee avait gagné son nom par la légende de ses massacres. Elle n’avait que faire des dires : la mort n’était pas un monde meilleur. La rage l’habitant était aussi présente que lors de son vivant et sa soif de sang était devenue insupportable. Personne ne peut mourir dans le monde des morts. Elle partait donc à la recherche d’un artéfact quelconque qui, selon les dires d’R, a le potentiel de la ramener à la vie. Ce qu’elle imaginait donc être une fleur se trouvait dans le jardin du Bchobiti. Cependant, une sensation des plus étranges arrêta ses pas.

Elle cligna des yeux et expira l’air qu’elle n’avait pas remarqué retenir. La première chose que ses sens analysèrent de son nouvel environnement fut ce mur de barreaux. À la vue de la porte de la prison, son sang ne fit qu’un tour et elle se mit à suffoquer, prise d’un souvenir trop puissant pour qu’elle ne puisse contrôler sa réaction.

Elle se souvint le jour de sa capture, peu de temps avant que l’Anglais ne la mette à mort. Celle qui porte le rouge venait de mettre son pire ennemi à terre et se préparait à administrer le coup final. Son extase prit vite fin lorsqu’on lui tira à la jambe et l’enferma dans une cage. Les jours qui suivirent furent les plus cruels de son existence. La rage qu’elle ressentie à partir de ce moment jusqu’à sa mort était bestiale, primitive. Aucun être humain ne pouvait ressentir pareille émotion sans sombrer dans la folie.

Cette même rage maladive qui ramena l’Amérindienne à la réalité. Sa salive prit un goût amer et elle frissonna, prise de sueurs froides. Nauséeuse, elle s’appuya contre le mur de la cellule et tenta tant bien que mal de se remettre de l’émotion. Elle devait penser à autre chose. Elle pensa donc à la fleur. Elle se remémora la sensation d’être en vie et l’émotion que procure le fait d’enlever celle d’un autre. Avec ce rêve en tête, l’Amérindienne se retourna vivement pour faire face au mur de barreaux. Ce ne fut qu’à cet instant qu’elle remarqua la présence de deux compagnons d’infortune, ou selon le point de vue de l’Andaste, des obstacles. Deux obstacles qui articulaient un langage alien. Malgré ses nombreux voyages, Meoquanee n’avait pas prit le temps d’apprendre quelque chose d’aussi futile qu’un nouveau moyen de communication. Ses armes parlaient mieux pour elle. Puis elle était trop occupée à traquer l’Anglais. Une traque qu’elle reprend aujourd’hui et toujours avec la même soif de vengeance.

       Eh ! Vous ! Vous pourriez pas nous sortir de là ?
       Dis-moi Cadeau, tu n’aurais pas une épingle à nourrice…

Du russe ? Du français ? Peu importe ce qu’ils disaient, ils s’adressaient à un homme roupillant de l’autre côté du mur et il ne semblait pas plus motivé à bouger. Jalouse, elle l’observa avec un regard de tigresse. Cet homme, ce gardien, n’était autre que la source de son emprisonnement. Il allait bientôt apprendre que personne n’entrave Celle qui porte le rouge sans en subir les conséquences. Son cœur cognait contre les barreaux de sa cage thoracique comme une bête sauvage arrachée à sa liberté, un peu comme elle. Meoquanee écouta donc son cœur et agit d’instinct.

Elle connaissait la force des cages, mais cela ne l’arrêta pas pour se jeter contre les barreaux de la cellule en hurlant comme une demeurée et d’utiliser la force pour tenter de les faire tomber. Tout en faisant trembler la porte (de peur), elle toutes les insultes du répertoire Susquehannock. De quoi attirer l’attention du garde tout en évacuant un peu de frustration.

À bout de souffle, elle se laissa retomber sur le sol comme une sauvage aux yeux d’un étranger et laissa s’échapper un grognement qu’elle qualifierait de menaçant en plongeant un regard de furie dans celui du gardien à-travers son masque d’oni. La guerrière se releva en dégainant son couteau de chasse et tourna sur elle-même pour prendre un bon élan avant de laisser s’envoler sa lame, une démonstration qui rendrait Kohaku fière. L’arme vint se loger tout juste à côté de la tête de l’agent. Là, elle était certaine d’avoir son attention. Agrippant les barreaux de la prison, elle rugit un ordre en puisant dans l’entièreté de son puit d’effroi, si telle chose existait, afin de se faire aussi intimident que possible.

       Je ne te le proposerai qu'une seule fois, petit homme. Libère-moi et je te laisserai fuir. Ignore-moi et je te ferai souffrir.
© 2981 12289 0
Afficher toute la signature


ROAR IN #AA2222
avatar
Invité
Invité
#4 le 04.02.18 15:14
Le gardien est-il intimidé face à l'intervention de @Meoquanee ?

6, 5: Réussite critique ! : Il se carapate sans leur ouvrir
4: Grande réussite : Il leur ouvre mais fuit aussitôt
3: Petite réussite: Il leur ouvre et reste planté là
2, 1: Échec critique : Il s'approche mais n'a nullement l'intention de les libérer
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Péripéties vécues : 2307
× Øssements562
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/0  (0/0)
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente23075620Autre15/03/2014
maitre de la mort
maitre de la mort
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente23075620Autre15/03/2014
#5 le 04.02.18 15:14
Le membre 'Dorina Cthulthank' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'6 FACES' :
avatar
Invité
Invité
#6 le 04.02.18 15:37




Les cellules

@Pom Warren et @Meoquanee

Merlin te demande si tu as une épingle à nourrice. Tu secoues la tête, et commences à répondre « Non, désolée… À moins que tu arrives à faire quelque chose avec une boucle d’oreille ? » quand la fille à côté de toi commences à hurler et à agresser le gardien en lui lançant un couteau de chasse et en hurlant après lui. Si elle cherchait à l’impressionner, c’est réussi : celui-ci prends ses jambes à son cou sans même vous libérer. Tu serres les poings et murmures durement :

Je pensais les chiens de garde d’Eden moins trouillards…

Puis tu te tournes vers la fautive et la regardes froidement. Ton regard lance des éclairs. Si tu en avais la possibilité, elle tomberait en poussière immédiatement. Elle semble parler assez bien anglais, alors tu fais un effort pour parler cette langue que tu n’apprécies pas vraiment, mais qui s’avère tout de même bien pratique. Malgré tes efforts, ton accent français très marqué persiste, mais tu ne penses pas que cela puisse entraver la compréhension de ton interlocutrice :

Ah ben bravo ! Qu’elle bonne idée était-ce ! Ça t’arrive de réfléchir avant de t’énerver ? Normalement, d’abord on parle et après on tape. Au moins, je comprends ton pseudo maintenant : tu brûles tout (mêmes nos chances de sortir de là) sur ton passage et rien ne peut t’arrêter. Malheureusement, à moins que le feu en toi soit extrêmement chaud, le fer des barreaux le craint pas. On aurait pu essayer de marchander avec le gardien pour qu’il nous fasse sortir, mais sans gardien ça risque d’être difficile !

Tu contiens tout ton énervement à l’intérieur de toi. Tu ne lui sauteras pas dessus, tu sais pertinemment que c’est elle qui gagnera. Tu n’es pas taillée pour le combat, ta seule force réside dans ton esprit. En soupirant, tu te tournes de nouveau vers Merlin, et détachant tes boucles d’oreilles, tu les lui donnes.

Si t’arrives à faire quelque chose avec ça…


Codée par Eli-Ls

avatar
Invité
Invité
#7 le 04.02.18 17:02
Vos actions ont entrainé le réveil du garde et sa fuite avec des cris stridents et effrayés tel un SIMS paniquant devant sa cheminée qui prend feu. Ce pauvre Djamal Dormi n'aurait jamais pensé à se méfier de trois inoffensifs invités :

Toutefois, dans sa fuite il a balancé une bombe au poivre.  (ça vous apprendra la vie)

La porte de la cellule est sécurisée avec un mot de passe et une clé.


Tirage dés:


  • 1. A été cherché de l'aide et reviendra dans

    • Second lancer de dé. déterminant le nombre de message) avec quatre gardes.


  • 2. A téléphoné à @Shu Wang pour la prévenir que des prisonniers tentaient de s'échapper

    • Second lancé de dé. Si impair, le message passe. Si pair, la tempête de neige empêche l'appel de fonctionner.


  • 3. S'est réfugié dans la salle de repos du personnel, pas question de dire qu'une fillette l'a fait fuir !

    • Second lancer de dé.
      1,3 =  Il est trouvé par un collègue qui lui dit d'y retourner, et il retourne terrifié
      2,5 = Il est trouvé par un collègue qui décide d'aller voir pourquoi il a quitté son poste
      4,6 = Les gardes font la fête, ils ne font pas attention à son arrivée


    • 4. Il prévient ( .... ) de la fuite

      • 1. Kyoshi
        2. Shu Wang (par message)
        3. Alexiel Etsuko
        4. Eden Indentshi
        5. Pom Warren
        6. Urie Kaneki ... Quoi, il bosse pas ici ? Il croyait !


    • 5. A balancé une bombe
    • [***] pour les calmer avant de partir

      • 1/2.3 : Au poivre


    • 6. Rien, il s’est juste barré tellement il a eu peur.


    • 1/2 : Il a oublié les clés sur sa chaise
      3/4 : Il a oublié une radio à musique sur sa chaise
      5/6 : Il a oublié son paquet de chewing-gum


    /!\ La porte de la cellule est de niveau :


    • 1. Elle est ouverte (Vous avez même pas essayé de l'ouvrir, sérieux ?)
    • 2. Très Facile (elle est même carrément rouillée !)
    • 3. Facile (Avec un peu de doigté, tout passe)
    • 4. Normal (Il vous faudra vous y connaître un peu)
    • 5. Renforcé (... on se méfie vraiment de vous.)
    • 6. Sécurisé (... Avec un mot de passe et tout ? Keskevous avez fait exactement pour un tel traitement ?)



avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Péripéties vécues : 2307
× Øssements562
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/0  (0/0)
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente23075620Autre15/03/2014
maitre de la mort
maitre de la mort
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente23075620Autre15/03/2014
#8 le 04.02.18 17:02
Le membre 'Eden Indentshi' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'6 FACES' :
avatar
Invité
Invité
#9 le 12.02.18 14:40




Badge : MERLIN
Habit : Il porte un chapeau haut de forme, une robe de prêtre, un pantalon, des chaussures militaires, un boxer et des chaussettes noirs. Il a un tee-shirt de type marcel et une chemise blanche. Il a également une sacoche sur le coté.
Accessoires : Il a un chapelier, des objets dans sa sacoche, des objets sur lui, des bracelets et une bague. La boucle d'oreille de Dorina.
Physique : Cheveux longs blond/blanc, yeux gris contournés de noir, ongles longs, taille : 1m77, allure malingre, peau trop blanche.
Maquillage : Fards à paupière, crayon, crayon à lèvres, vernis : tout en noir.



Pom Warren n’arrivait pas à le croire, c’était une blague qui s’ouvrait devant lui. Pourquoi est-ce qu’il était prisonnier de cet endroit et ; comble du malheur, voilà qu’il était avec une bibliothèque vivante et râleuse lui rappelant son patron et une folle furieuse capable de menacer un garde et de risquer sa mort.

Les larmes aux yeux à cause de la bombe au poivre, je tente de voir le modèle de la serrure. Le problème, c’est que même avec la pince de Dorina, il va me falloir un temps pour retrouver une vision correcte et tenter de fracturer cette porte. Je dirais même, que je ne suis pas certain d’y arriver. J’ai beau être un espion professionnel, je ne suis pas non plus un dieu.

Fort heureusement, j’ai au mois le pseudonyme d’Alexis pour cette soirée et sans tarder, je lui ai écrit un message via la montre connectée qu’on a tous à nos poignets :

[ Dis à ta sœur de nous délivrer. ]1


Dans le même temps, j’essaye d’envoyer un message à @Shu Wang sur ton téléphone portable. Elle reste la chef des gardes, tout de même. Il y a moyen qu’elle sache nous délivrer, non ?

[Shu, SOS coincé dans la cellule] 2

Enfin, seulement, je daigne regarder les deux femmes qui sont là, crachant et soufflant à cause de la fumée, les joues en larmes et les yeux rougis et noircis : MERCI BIEN JE FAIS EMO MAINTENANT. Je remercie la jeune fille "Cadeau" pour sa boucle d'oreille, et je me penche pour essayer d'ouvrir à la place de la clé. Il ne manquera plus que le mot de passe si j'y arrive.3 ... Etrangement - sans doute car je connais bien l'endroit - c'est sans grande difficulté que je trouve le mécanisme.

« Il faut qu’on se barre d’ici et ensuite, foi de moi, Eden le payera ! »

Je vais cambrioler cet endroit ! Il y pensera à deux fois la prochaine fois qu’il voudra me piéger.

.


.

Les dés:

1 Pile : Le message passe / Face : le message passe pas
2Pile : Le message passe  / Face : le message pas pas
3 1.2.3.4. N'y arrive pas / 5.6. : Y arrive
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Péripéties vécues : 2307
× Øssements562
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/0  (0/0)
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente23075620Autre15/03/2014
maitre de la mort
maitre de la mort
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente23075620Autre15/03/2014
#10 le 12.02.18 14:40
Le membre 'Pom Warren' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


#1 'PILE OU FACE' :


--------------------------------

#2 '6 FACES' :