ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Ao Ishidaru recherches plusieurs liens menant à des rps.

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    Tadao Ryusha – Parce qu’il faut des morts plus stupides que d’autres

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 28 Masculin
    × Age post-mortem : 28
    × Avatar : OC - La Rascasse
    × Pouvoir : Aucun
    × Appartement : Brossard
    × Péripéties vécues : 22
    × Øssements94
    × Age IRL : 23 Féminin
    × Inscription : 01/12/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    28Masculin28OC - La RascasseAucunBrossard229423Féminin01/12/2017complète
    avatar
    lémure
    http://fiche.pabhttp://carnetspectral.pab
    28Masculin28OC - La RascasseAucunBrossard229423Féminin01/12/2017complète
    lémure
    Terminé
    #1 le 01.12.17 17:02

       
       Si ma grand-mère voyait ça...
       

       
       identité
       NOM : Ryusha 竜舎
    PRÉNOM : Tadao 忠雄
    DATE DE NAISSANCE : 21/08/1989
    DATE DE MORT : 27/11/2017
    NATIONALITÉ : Japonais
    LANGUE(S) PARLÉE(S) :
    [x] Anglais. (scolaire et avec un accent japonais à couper au couteau (donc incompréhensible pour les non japonais, utile.))
    [x] Japonais.
    [ ] Autre(s) : __________
    RACE : Lémure
    PERSONNAGE DE L'AVATAR : OC - La Rascasse (merci 1000fois)

       

       
       

       

       
       physique
       Couleur des cheveux : Noirs
    Longueur des cheveux : Mi-courts; mi-longs, un peu hirsutes
    Couleur des yeux : Bruns
    Style vestimentaire : Plutôt décontracté. Aime les vêtements de marque, surtout lorsqu'il s'agit de vêtements de sport.
    Taille : 1m80
    Piercing(s) : Aucun
    Tatouage(s) : Aucun
    Corpulence : Pour un homme japonais, Tadao est plutôt grand et imposant. Sa peau est plutôt foncée et s’assombrit rapidement l’été avec le soleil, laissant sur son corps des marques de bronzage peu esthétique. Il dénote aussi certains de ses homologues par sa pilosités non seulement fournie mais affichée. Parce qu’il ne travaille pas dans un bureau, Tadao peut se permettre de se laisser pousser la barbe et n’en a pas grand-chose à faire de son apparence. Son style capillaire et vestimentaire est resté bloqué à mi-chemin entre l’adolescence et le jeune adulte, c’est à dire une coupe de cheveux plus ou moins hirsute arrangée à la va-vite, des baskets de sport de marques, et des vêtements larges.
    Sa carrure est typique de l’ancien sportif de haut niveau en manque. Son corps a grandi avec une pratique physique intensive, et a conservé les muscles dont il avait besoin au lycée.
    Le sport est une drogue et Tadao est mal sevré. Il a continué le sport sans jamais réellement arrêter. Il pensait d’ailleurs naïvement qu’en ajoutant à cela des habitudes alimentaires saines et un mode de vie équilibré, il vivrait plus longtemps que la moyenne. Ahah.
    Habitudes : Aime lire par dessus l’épaule des gens. Courir après le bus et réussir à le rattraper. Se cure le nez lorsqu’il est seul et qu’il pense que personne ne le voit. Se lave la barbe avec du shampoing.
       

       

       
       précisions
       A de la corne sur la paume de ses mains et l’intérieur des pouces à force d’avoir répété des millions de fois le même mouvement de batting au baseball.
       

       

       

       caractère

    Tadao, c’était quelqu’un de plutôt joyeux. Toujours le mot pour rire, toujours la remarque déplacée. La blague à coté de la plaque qui passe parfois inaperçue, qui en fait glousser quelques uns au fond de la salle, et qui désespère tout le reste de l’assistance.
    Ultra sociable, très adaptable, il a appris à se faire des amis rapidement, à s’intégrer dans un groupe et s’entendre avec à peu près tout le monde.

    Tadao prend de la place. Bruyant, il commente tout, tout le temps. Il réfléchit à voix haute, a toujours un avis sur tout, même ce qui ne le concerne pas, et aime le partager. Il fait partie de ces gens agaçants qui s'incrustent dans votre conversation alors que vous n'avez rien demandé. Ce qui le met parfois dans des situations assez ridicules, où il entre dans un débat sans en connaître le sujet et se retrouve complètement à coté de la plaque.
    En plus de tout ça, il adore avoir raison et ne manquera jamais une occasion de placer un "je te l'avais bien dit" dans une phrase. Ce qui a le don de le rendre insupportable.

    Malgré tout, il sait se faire apprécier des autres et entretenait jusqu’alors un réseau d’amis nombreux jusqu’à sa mort. Au moins il y aura beaucoup de fleurs sur sa tombe, et ça, pour lui, c’est une petite victoire.

    Tadao, c’est aussi quelqu’un de travailleur. Sous ses airs de fanfarons et d’imbécile, il sait fournir de gros efforts pour obtenir ce qu’il veut et a déjà dû faire beaucoup de sacrifices par le passé. Il connaît la frustration de l’échec et reste persévérant. Il sait aussi reconnaître l’investissement fourni, même s’il n’est pas récompensé par un résultat.
    Son expérience de sportif lui a permis d’acquérir une confiance en lui et en ses capacités particulièrement solide. Parfois même excessive. Ce qui peut être une qualité lorsqu'elle le pousse à réaliser des choses que l'on ne le soupçonnerait pas capable de faire se retourne parfois contre lui, parce que croire qu'on est invincible n'est jamais très prudent. Surtout lorsque l’on est impulsif voire irréfléchi. C'est tout de même ce travers qui lui a valu sa mort…
       


       histoire
       Dans ce genre d’histoire, il y a toujours un pauvre débile inconscient qui surestime ses capacités et donne deux fois plus de travail aux secours. Ben dans notre histoire, le pauvre débile, c’est toi.

    Tu es né à Kyoto, dans une famille appartenant à la classe moyenne japonaise. Fils unique au milieu de parents aimants mais un peu absents, tu as tissé très tôt des liens avec ta grand mère paternelle. Ton enfance fût tranquille et banale. Enfant un peu seul, on décida de t'inscrire à une activité pour rencontrer d'autres jeunes de ton âge. Tu commences alors le baseball vers l'âge de 6 ans, dans l'équipe de ton quartier.
    Tu tombes immédiatement amoureux de ce sport et tu t'ouvres aux autres. On ne tarde pas à remonter aux oreilles de tes parents tes aptitudes physiques étonnantes pour ton âge et ton habileté pour ce sport. A cette époque, tu es déjà plus grand que la quasi-totalité de tes camarades, tu cours plus vite et lance la balle bien plus loin qu'eux. On te laisse vivre ta vie de petit garçon, tant mieux, tu t'épanouis parmi les tiens.

    Ta grand mère prend soin de t'inculquer, en plus des bonnes manières, le folklore populaire. Kyoto est aussi surnommée "la ville aux milles temples". Tu es donc bercé par les fêtes Shintos et la mythologie japonaise. Enfant, tu croyais dur comme fer à cette histoire de kamis, bouddha et autres êtres supérieurs pour lesquels on tapait dans les mains ou on brûlait de l’encens. Tu y croyais un peu comme on croit au père Noël, et ta foi s'est dissipée en grandissant, jusqu'à ce que tu ne considères tous ces rites d’avantage comme une habitude que comme une obligation religieuse.

    Tu grandis vite. Au moment d'entrer au collège, tu as déjà des ambitions qui dépassent celles de l'établissement de ton secteur. Tu demandes à tes parents de t'inscrire dans collège réputé pour sa formation de joueurs de baseball. Tu as douze ans et tu rêves du Koshien, le tournoi national de baseball lycéen. Mais tu sais que figurer parmi les meilleurs nécessite beaucoup d’entraînement et d'efforts. Tu passes de plus en plus de temps sur le terrain avec ton équipe qui devient ta seconde famille.
    Ta scolarité se passe sans encombre, continuant d'étonner ton entourage non pas par ta réussite scolaire, mais par ton inattendue habileté sportive. Très bon batteur, on te trouve toujours une place sur un terrain dans ton équipe.
    Lors de ta dernière année de collège, vous terminez très bien classée au niveau régional. Après un match, ton entraîneur te présente au recruteur de l'équipe du lycée Kōryō, proche d’Hiroshima. On te propose une bourse d'étude tout frais payée pour intégrer leur équipe de baseball en internat. Sur le coup, tu jubiles, tes parents un peu moins.
    Il finissent tout de même par accepter de te laisser partir à plus de 300 km de chez eux, voulant te soutenir dans tes choix. Toi qui rêvais de Koshien et de préparation intense, tu as été servi.
    Tu passes les meilleurs mais aussi les plus dures années de ta vie au lycée Kōryō. Tu atterris parmi l'élite des jeunes de ton âge. Tu apprends la rigueur et le travail constant, la discipline au sein d'une équipe et le sacrifice de soi. Pendant presque trois ans, tu connaîtra la douleur que peut procurer chaque muscle de ton corps. Tu te dévoues corps et âme pour le baseball, semblable à des centaines de jeunes garçons de ton âge, rêvant d'une victoire au Koshien, leur ultime but, comme dans les mangas sportifs dans lesquels ils se plongent quand il leur reste du temps entre l’entraînement et les cours.

    Tu connais aussi la déception de la défaite et l’amertume de tes aînés qui échouent aux éliminatoires du championnat, sans jamais voir leur travail récompensé. Au Japon, la carrière de joueur lycéen dure à peine deux ans et demi et se termine presque à chaque fois sur une défaite à la fois traumatisante et douloureuse.

    Finalement, tu as eu droit à ton rêve. Après deux années de déception et d'échec, ton équipe parvient à atteindre le Koshien. Tu figures parmi les joueurs partants, en troisième base, place que tu as réussi à gagner par ton travail acharné. A Kyoto, ta famille te suit depuis leur téléviseur, tous réunis dans la même pièce. Avant chaque rencontre, ta grand-mère passe au temple pour demander votre victoire. Et cela vous porte chance, vous parvenez miraculeusement à gagner les matchs et vous hisser jusqu’à la finale du championnat.
    Toi, tu rêves de remporter le titre de champion. Tu n’as jamais pensé une seule fois que la défaite était possible. Mais ce jour là, vous perdez d’un point contre le lycée Saga Kita.

    A l’époque, c’était la plus grande déception de ta vie. Comme beaucoup de jeunes joueurs de ton âge, tu arrêtes brusquement le baseball pour te consacrer à l’obtention de ton diplôme de fin d'étude. Tu gardes peu de bons souvenirs de la fin de ton lycée, entre un sentiment d’inachevé et la tristesse de devoir quitter tes amis ainsi qu'une vie qui comptait beaucoup pour toi.
    Tu ne te vois pas tout arrêter et rentrer dans le rang en cherchant un bon travail d’employé de bureau, ce que souhaiteraient implicitement tes parents. Mais avant que tu n’aies eu le temps de t’inquiéter réellement, la chance te sourit de nouveau. Tu apprends qu’une université est prête te payer une bourse d’étude pour que tu les rejoignes. Il ne faudra pas te le dire deux fois, tu n’as jamais eu de problème avec l’école et reporter de quatre ans tes choix d’avenir te parvient être la solution idéale.

    Désormais complètement autonome et habitué à vivre seul, tu quittes Hiroshima. Tu trouves un petit boulot pour te garantir ton autonomie financière en plus de ta bourse d’étude. Frustré du baseball, tu intègres l’équipe universitaire où tu retrouves quelques connaissances croisées en championnat.
    Si jusque là ta vie sentimentale n'avait pas été un désert (être sportif de haut niveau à l'adolescence, ça file un sacré coup de pouce), tu côtoyais trop peu le sexe opposé pour t’engager réellement dans quoi que ce soit. A l’université tu fais d’autres rencontres, dont celle d’Ayumi, avec qui tu as partagé ta vie et un appartement, pendant deux ans, après la fin de tes études.

    Au final, tu n’es jamais rentré dans le rang. Grâce à tes expériences et de bonnes recommandations, tu as réussi à obtenir, malgré ton jeune âge, une place en tant qu’entraîneur coach dans un équipe de collège. Tu n’es pas payé assez pour en vivre, alors tu alternes avec de petits boulots alimentaires, changeant lorsque tu trouves ton activité trop monotone. Il faut dire que ton diplôme d’université en plus de ton palmarès sportif t’ouvre beaucoup de portes dans une société où le baseball est le sport national, et où l’on respecte longtemps ceux qui accèdent à l’élite.

    Tu mènes une vie assez tranquille pour te sentir en sécurité, mais pas trop pour que tu t’y ennuies. Ton hygiène de vie est irréprochable : footing tous les matins, beaucoup de sommeil, repas équilibrés, tu avais tout pour vivre longtemps.

    Mais ça, c’était sans compter sur cette matinée d’hiver. Tu rentrais chez toi en courant un peu plus vite que d’habitude après ton jogging quotidien, parce que tu te pelais vraiment les miches. Il ne te restait plus qu’à traverser le pont pour rejoindre le quartier résidentiel dans lequel tu habitais. C’est précisément à ce moment là que tu l’aperçois, entre le pont et la surface de l’eau. La silhouette d’un être humain, en train de tomber.
    Puis le bruit de l’eau, discret, comme s’il ne voulait pas déranger. Et un corps à la dérive, qui se débat contre le courant.

    On réagit tous différemment à ce genre de situation. La majorité des gens ont un cerveau qui les stoppe. Ils restent en état de choc, ou alors appellent à l’aide, ou encore ne font rien. Toi, ton cerveau a complètement déconné.
    La première chose qui t’a traversé l’esprit, c’est de sprinter jusqu’au rebord et sauter. L’eau glacée contre ton corps chaud t’a coupé le souffle. C’était déjà un miracle que tu ne sois pas mort à ce moment là. Tout ce que tu voulais toi, c’était venir en aide à cet autre humain qui venait de tomber, et c’est tout.
    Tu étais complètement débile et inconscient. Personne ne saura jamais où était passé ton instinct de survie à ce moment là. Certainement pas avec toi en tout cas.

    Évidemment, tu t’es noyé. Le pire dans toute cette histoire ça, c’est que l’idée de ne pas réussir de n’a jamais traversé l’esprit.
    Pourtant, tu t’es démené, corps et âme. Tu as réussi à rejoindre le corps de la jeune femme - apparemment, c'était une femme - dans l’eau vaseuse. Elle était jeune, plus jeune que toi. Son visage commençait à disparaître dans l’eau. Tu as essayé de lui parler avant de te rendre compte que tes vêtements entravaient tes mouvements et t’attiraient vers le fond. Ton corps transi de froid et inefficace a évidemment fatigué trop vite, tu as commencé par boire la tasse puis ta tête a heurté quelque chose de dur, finissant de t’assommer.


    Tu t’es réveillé avec un mal de crane monstre. Un sifflement dans les oreilles. Tu étais trempé et plein de vase. D’abord abasourdi puis paniqué, tu as suivi le mouvement jusqu’à ce qu’on t’amène dans un bureau où un type t’explique ce qui venait de se passer.
    Apparemment, tu es mort. Mais ta vie continue quand même un peu.
    Bon, ok soyons honnête, tu n’as absolument rien compris de ce qu’on venait de te raconter. Tu peines à croire que tu es dans le réel. Et tu n’arrives pas à te faire à l’idée que ce que tu pensais réel ne l’est peut être pas vraiment.
    Tu ne réalises pas encore. Et il te faudra bien quelques jours pour réaliser.
    Réaliser que ta vie sur terre est bien terminée. Réaliser que tu ne reverras plus ceux que tu aimais. Tes amis, tes parents, ta grand-mère. Tu es même mort avant elle. Si elle savait que la mort ressemblait à ça et qu’elle avait dépensé une petite fortune en offrande dans tous les temples de Kyoto pour pas grand-chose…
    Penser à la tristesse dans laquelle tes parents doivent être plongés. Réaliser toutes les opportunités de ta vie que tu n’as pas saisies. Tous les regrets que tu as. Te rendre compte que, sur un coup de tête, tu viens de mettre fin à une vie que tu pensais heureuse, et qui aurait dû être bien plus longue que cela.

       
       derrière l'écran
       PRÉNOM :  
    AGE : 23 ans
    COMMENT T'AS TROUVE LE FORUM ? On m'a invité et j'avoue que le forum l'a plu ~
    Le smiley que tu préfères ici ? Y'en a tellement trop, mais celui là est magique
    Tes mangas préférés ? FMA, Jésus et Buddha, AoD, MobPsycho 100, et beaucoup trop d’autres #bonpublic
       

       

       ©️️joshua rokuro pour peek a boo!
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 31 Féminin
    × Age post-mortem : 116
    × Avatar : Nico Robin (One Piece)
    × Croisée avec : un rorqual bleu.
    × Appartement : SDF
    × Péripéties vécues : 295
    × Øssements366
    × Age IRL : 16 Féminin
    × Inscription : 08/11/2017
    × Présence : réduite
    × Surnom : l'oie
    × DCs : Haru le muet & Angel le chieur
    31Féminin116Nico Robin (One Piece)un rorqual bleu.SDF29536616Féminin08/11/2017réduitel'oieHaru le muet & Angel le chieur
    avatar
    J'écris ma fiche !
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2590-anna-her-eyes-and-words-are-so-icy-but-she-burns-like-rum-on-a-firehttp://carnetspectral.pab
    31Féminin116Nico Robin (One Piece)un rorqual bleu.SDF29536616Féminin08/11/2017réduitel'oieHaru le muet & Angel le chieur
    J'écris ma fiche !
    Terminé
    #2 le 01.12.17 17:18
    Ce style d'écriture ! Cet avatar ! Ce personnage !
    Un grand bienvenu à toi petit poulpe /paf!/
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 24 Féminin
    × Age post-mortem : 24
    × Avatar : Akane Tsunemori - Psycho Pass
    × Appartement : Kiss
    × Péripéties vécues : 10
    × Øssements40
    × Age IRL : 23 Féminin
    × Inscription : 20/11/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/15  (0/15)
    24Féminin24Akane Tsunemori - Psycho PassKiss104023Féminin20/11/2017complète
    avatar
    lémure
    http://fiche.pabhttp://carnetspectral.pab
    24Féminin24Akane Tsunemori - Psycho PassKiss104023Féminin20/11/2017complète
    lémure
    Terminé
    #3 le 01.12.17 17:36
    *déverse des litres de bave*

    Bienvenue Tadao

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 193
    × Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
    × Pouvoir : absolu /PAN/
    × Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
    × Métier : Roi ♛
    × Péripéties vécues : 3668
    × Øssements1799
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 08/02/2014
    × Présence : complète
    × Surnom : le koala
    × DCs : Luap Jones

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    38/15  (38/15)
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3668179921Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    avatar
    Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
    http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3668179921Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
    Terminé
    #4 le 01.12.17 18:50
    Je viens lire ! J'enchaine la lecture de la fiche de Kaho et la tienne, du coup elle attend que j'ai fini la tienne pour avoir sa couleur

    Identité Oh bah, toi aussi t'es mort y'a 5 jours dis donc Ca c'est du jeûnot Anyway les calculs pour l'âge sont bons, les langues cohérentes, l'avatar est chouette même si t'as pas mis d'autres zimages de lui dans ta fiche ;w;
    Physique Il a un super physique, ça va plaire à @Capouccino cette histoire de barbe bien shampooinée Rien à redire, j'le kiffe, c'est un jap musclé
    précisions C'est un peu dégueulasse mais ok
    caractère C'est littéralement l'opposé de Kaho (ui du coup j'vous compare dans le plus grand des calmes), c'est fou J'aime beaucoup le fait que ce qu'il perçoit comme ses qualités soient des défauts pour autrui Rien d'incohérent par ici, c'est ok !
    histoire Avec cette histoire de baseball il me fait penser à un type baraqué dans Silver Spoon aussi
    Au final son évolution est super réaliste et bien que ce soit le récit d'un sportif "raté" ça m'a beaucoup plus et c'était limite plus sympa de voir ce qu'il a fait pour s'en sortir dans la vie sans le chemin tout tracé de star du baseball J'sais pas si c'est parce que je suis sadique mais j'ai préféré le voir fail
    JE SAIS QUI EST LA PERSONNE QUI TOMBE DANS L'EAU AAAAH.
    Bon eh beh tout est là aussi, je n'ai rien à redire et la lecture était bien agréable donc merci bien


    tu es validé !
    On enchaîne 2 sans fautes dis donc


    Félicitations, tu peux désormais aller rp !
    A son arrivée dans l'au-delà, ton personnage aura également été placé pendant une semaine dans un des appartements de l'agence Azazel :

    L'appartement Brossard
    En te rendant dans le sous-forum qui y correspond, tu trouveras un sujet de "flood privé" réservé pour la discussion avec tes colocataires, n'hésite pas à t'y présenter pour nouer de premiers liens sur le forum o/

    En parallèle, pense à aller recenser ton avatar dans le bottin pour ne pas qu'un futur nouveau te le pique, et à remplir les différents champs de ton profil ♥️.

    Tu pourras éventuellement aussi te créer un carnet spectral pour qu'on vienne te demander des liens et des rps, et surtout qu'on sache où tu en es dans ta vie sur le forum !

    Enfin, même si on n'a pas envie d'y penser à peine validé, tu peux aussi passer faire un tour dans ce sujet afin de prévoir une éventuelle disparition de personnage en cas de reboot, de départ ou d'inactivité future

    Je pense que tu es assez submergé de liens pour le moment, je te laisse profiter du forum, étant donné que tu es officiellement un Lémure !
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires