ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Ao Ishidaru recherches plusieurs liens menant à des rps.

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    "Je cherche un poisson nommé-" "Wanda?" "Euh non, Christina et elle a les écailles marrons et roses" - Christina Parmentier

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 0 Féminin
    × Age post-mortem : 0
    × Avatar : Neopolitan (Neo) - Rwby
    × Appartement : SDF
    × Péripéties vécues : 2
    × Øssements39
    × Age IRL : 23 Autre
    × Inscription : 21/11/2017
    × Présence : complète
    0Féminin0Neopolitan (Neo) - RwbySDF23923Autre21/11/2017complète
    avatar
    J'écris ma fiche !
    http://fiche.pabhttp://carnetspectral.pab
    0Féminin0Neopolitan (Neo) - RwbySDF23923Autre21/11/2017complète
    J'écris ma fiche !
    #1 le 21.11.17 23:34


    Faaaabuleuuux tellemment fabuleuuuuux ♫


    identité
    NOM : Parmentier
    PRÉNOM : Christina
    DATE DE NAISSANCE : 13/07/1913
    DATE DE MORT : 24/12/1939 (âge du décès: 26 et âge post-mortem: 104 ans)
    NATIONALITÉ : Française (d'origine Franco-italienne)
    LANGUE(S) PARLÉE(S) :
    [x] Anglais: Parle couramment l'anglais et comprends aisément. Son accent reste malgré tout désastreux.
    [~] Japonais: Seule langue qu'elle a apprise après sa mort. Elle se trompe encore sur les homonymes, homophones, homographes, sans parler du fait qu'elle ne formule pas toujours bien ses phrases... BREF c'est compliqué.
    [x] Autre(s) : Français et Italien
    RACE : Aucune Lémure
    PERSONNAGE DE L'AVATAR : Neopolitan - RWBY






    physique
    Couleur des cheveux : Fais comme Luke, utilise la force (de tes yeux, de préférence) et tu verras que l'avatar parle de lui-même. Mais pour aider un peu, c'est une brune d'origine qui a une "légère" tendance à teindre son scalpe.
    Longueur des cheveux : Sa chevelure descends jusqu'au milieu du dos, voir presque aux reins.
    Couleur des yeux : Hep hep monsieur, ses yeux sont un peu plus haut. (vous remarquerez qu'elle n'a qu'une seule lentille, mais laquelle? Hmhmm...)
    Style vestimentaire : Miss Parmentier s'habille généralement en mélangeant les styles de plusieurs époques. Enfin "plusieurs époques"... elle combine toujours le look des années 20 à 50 avec ce qu'on trouverait actuellement chez les vivants. Petite veste classieuse, manches décorées, souvent avec des gants sombres, des colliers et des boucles d'oreilles que n'aurait pas rechigné vos grands-mamans, corsets et chemises de tout poil, des pantalons sur-mesure (elle déteste les larges), le tout ponctué par des bottes ou des chausses à talons. Oh et avec des couleurs, elle aime les couleurs.
    Taille : 1m70
    Piercing(s) : C'était déjà une grosse épreuve de se percer les oreilles alors le reste...
    Tatouage(s) : Vous pouvez essayer mais le processus l'effraie tellement qu'elle risque de tomber en poussière avant la fin.
    Corpulence : Christina, c'est la silhouette svelte qu'on cherche volontiers chez les actrices populaires. Mince mais pas sans formes relativement bien proportionnés (Noraj les moches). Je pourrais aussi vous révéler son poids mais je ne tiens pas à me réveiller demain avec un couteau malencontreusement planté dans une de mes artères. Tout compte fait, je tiens à me réveiller tout court.
    Habitudes : Au vu de son allure quelque-peu excentrique, on n'insultera pas votre intelligence en vous disant qu'elle est une consommatrice d'objets cosmétiques chevronnée. Lentilles, teintures, perruques, lunettes, bijoux, potions, bref tout y passe ! Si elle a tendance à papillonner aussi bien dans la mode que dans la vie, cela fait déjà quelques temps qu'elle semble rester sur son look actuel (certainement pas pour les besoins du forum *tousse*).
    Autre : Elle adore se balader avec quelques accessoires sur elle: généralement des chapeaux tout aussi rétro qu'elle, des parapluies ou des cannes qu'on pourrait presque retrouver dans une convention de geek chez les vivants. En soit ça tombe bien, c'est une amatrice de déguisements.



    précisions
    Vous ne le verrez probablement pas à cause de sa longue chevelure mais, elle possède une petite cicatrice ronde au niveau du front. On peut également trouver plusieurs "balafres" à l'arrière de son crâne. "mais pourquoi le dire ici et pas plus haut?" me diras-tu. Et bien tout simplement parce que cela va nous permettre de faire une magnifique transition vers ce qui nous intéresse !

    La mort de la mademoiselle multicolore a, semble-t-il, laissée quelques séquelles. Rien qui ne soit "schizophrène amnésique qui est totalement de la double personnalité" ! En revanche, Christina est hypomaniaque. Les symptômes sont apparus quelques jours avant sa mort. Depuis sa fin "tragique", son état semble stagner. La raison derrière cet état chronique quasi-continuel reste discutable. Certains pensent qu'elle se serait approchée d'une ancienne chimère en colère, d'autres qu'aucune potion ne peut y remédier. On peut penser que son cerveau a été salement amoché à sa mort. Certains mêmes pensent qu'elle "entretient" son état actuel avec ou sans traitement.

    Elle a aussi une mauvaise habitude. Les jeux d'argent par exemple. C'est une bonne source de revenu...pour qui sait y ajouter deux-trois cartes d'As discrètement ou des dés truqués. Oh après ne médisons pas! Il y a d'autres moyens de trich-de donner du piment aux parties. Et quand elle s'est faite chasser de l'établissement décidée à partir c'est pour aller faire quelques tours de magie dans la rue. Vous savez "je fais disparaitre ta pièce eeeeet...elle réapparaitra éventuellement".

    Ah oui par ailleurs, il faut savoir que cette lémurienne (sauf si vous dites "lémure" au féminin) a quelques petits talents propre à elle. Ancienne actrice oblige, Christina a un don pour jouer la comédie (sauf faire les accents autre qu'italien). Son ancien compagnon lui a également apprise quelques tours de passe-passe que font les magiciens de bas étage.


    caractère

    Vous le savez déjà mais, si vous êtes ici, err c'est que vous êtes mort. Primo: pas de bol, deusio: pourquoi garder une triste mine? Vous avez peur de quoi? Gâcher votre vie? AH, votre vie! Bref, vous feriez mieux de prendre exemple sur les autres. Comme qui? Et bien...hmm...Hein? Un instant, on me parle dans l'oreillette. Hein? Christina? Et pourquoi pas quelqu'un d'autre? Non?...Ok. *Râcle la gorge* Et bien prenez exemple sur Christina Parmentier ventrebleu! Oui oui Parmentier c'est très drôle "ahaha" on s'enjaille bien, passons. Oui en effet ce serait un bon exemple, j'imagine. Qui est Christina exactement? Et bien c'est un peu compliqué de l'expliquer brièvement mais on peut toujours essayer. Installez-vous devant votre ordi et arrêtons de briser le 4ème mur.

    {The Pink Panther~cover}

    Le plus flagrant c'est qu'elle passe difficilement inaperçue. Même parmi nos amis fantômes, rares ont le pas aussi assuré. Peu ont ce sourire matin, midi et soir. C'est aussi assez peu courant de voir d'autres morts avec des gestes aussi exagérés et vifs qu'elle, comme une enfant toute excitée. Le tout avec un air aussi insouciant. Oui Christina transpire la mort-vie par tous les pores. C'est qu'elle veut tout voir, tout faire, tout essayer. Plus qu'un vilain défaut, la curiosité est presque une seconde nature chez elle. Peu importe ce qui passera à sa portée, elle s'y intéressera, s'y plongera et s'y passionnera...et passera à autre chose juste après. Elle papillonne ici et là sans jamais s'arrêter. Son seul repère, c'est l'art du spectacle. Ancienne actrice de théâtre, Christina est une passionnée du cinéma, de la musique et autres joyeusetés anciennes comme moderne. Par ailleurs, elle est capable d'oublier tous ses tocs le temps de se mettre dans la peau d'un autre, de jouer un rôle. Vous verrez comme cela fait du bien de ne plus la voir gigoter un moment, mais comprendrez plus tard.

    Sa vie sociale n'est pas en reste. Totalement extravertie, cette fantomette va vers les autres avec une facilité déconcertante. Peu importe l'origine, l'allure ou le niveau scolaire; elle interagit avec tous ceux et celles qu'elle croise. Ce serait une bonne chose si elle n'était pas aussi bavarde. Attention, ici on ne parle pas d'une kalachnikov vocale, noooon! C'est un minigun. Elle parle à la vitesse de l'éclair. Ses phrases, ses pensées, ses réflexions, tout va à cent à l'heure et se déverse sur les pauvres qui lui ont dit "bonjour". Vous pourriez lui demander l'heure et elle finira par vous parler de big ben puis du sempiternel pain au chocolat ou chocolatine ect... Et n'allez pas croire que ce n'est que pour les conversations. Tout ce que nous vous avons dit est couronné et accentué par ses troubles de l'humeur.

    En effet, Christina "souffre" d'Hypomanie. Hyperactive à en faire pâlir des piles électriques. Elle est incapable de se tenir tranquille. Au mieux elle aura des tics énervants comme tapoter des doigts, bouger ses pieds, changer de position; la belle affaire. Même le sommeil a du mal à l'arrêter durablement. Pour ne rien arranger, Christina est non seulement d'une confiance excessive mais carrément dangereuse pour tout le monde. Dès lors qu'elle se lance dans quelque-chose (souvent au quart de tour) elle s'y jette sans se dire que votre avis pourrait compter. Bonne chance à vos nerfs et à votre patience. Son caractère et son dynamisme débordant pourraient bien inonder votre vie jusqu'à vous faire boire la tasse de trop. Ne vous y méprenez pas, Christina n'est pas méchante. A vrai dire, elle a beaucoup de mal avec la violence. Elle a d'ailleurs une peur bleue des armes à feu, du moins, elle a peur de porter une arme à feu. Depuis son arrivée dans le monde des morts, cela ne lui est arrivée qu'une seule fois. C'était non seulement la première fois qu'on la voyait en panique mais aussi hors d'elle-même. Plus étrange encore, après la tempête elle est restée calme et "normale" pendant un certain moment. Par ailleurs, sa bonne humeur n'est pas sans limites. Plus elle se rapproche des gens, plus elle se révèle "sensible". Parfois même peut-elle sortir de son attitude habituelle mais...cela, mes amis, c'est une autre histoire...

    Vous avez bien compris qu'elle n'était pas sans défauts. Vous voulez une bonne nouvelle? Oui? Dommage y en a pas. Parce qu'elle a d'autres défauts flagrants. Vous vous doutez bien que, volatile comme elle est, elle doit être dépensière et OH MON DIEU elle l'est. Elle vide son porte-feuille pour tout les caprices et fantaisies imaginables. Et pourtant, paradoxalement, Christina aime l'argent...vraiment. Elle aimerait tellement en gagner toujours plus et pour ça, elle est prête aux 400 coups. Si cela lui arrive de travailler honnêtement (mais jamais longtemps), la fantomette préfère s'adonner aux méthodes moins conventionnelles ou légales. Mais ne vous méprenez pas! Christina est une fantomette agaçante et malhonnête mais honnête malgré tout...ça sonnait bien mieux dans ma tête. Enfin disons qu'elle est d'une franchise sans faille...et sans tact. En tout cas, c'est une amie fidèle...mais pas fiable. Vous l'aimerez ou la détesterez...mais hey, c'est le jeu de la vie, et la vie ça ressemble quand même vachement à la mort !



    histoire


    Hey toi, oui toi. Félicitations ! Si tu lis ceci c'est sûrement que tu as eu le courage de tout lire avant et d'aller jusqu'au bout. La narration salue ton courage et ta patience. (PS: en revanche si tu n'as rien lu avant, j'aimerais bien savoir ce que tu fiches ici) D'ailleurs laisse-moi te poser une petite question: sais-tu dans quelle pièce nous nous trouvons? Te voici dans une salle de projection (utilise ton imagination). J'imagine que tu veux savoir pourquoi. Ma foi, as-tu envie que je te raconte cette histoire comme on le fait tout le temps ? Pourquoi pas? ...Moui c'est un opinion comme un autre. Seulement voilà, les gens à la narration avaient de l'inspiration et s'étaient dit que te conter l'histoire par le biais de ces vieilles bobines serait plus original. Comme ça tu pourras voir directement quelques événements plus ou moins important de la vie (et mort) de la seule et l'unique: Christina Parmentier. Avec en prime, mon commentary. (PS 2: De toute façon ton opinion ne compte pas tout est déjà écrit)

    Allez! Mets-toi à l'aise, prends quelque-chose à manger et prépare-toi à la juger très fort. *clap clap* Alfred! Top Magneto, la première bobine!

    3
    2
    1


    Flashback numéro 1: l'enfance

    {La vie en rose~accordéon}

    On commence assez tôt. Le 13 Juillet 1919 plus précisément.

    Oui je sais ce que tu vas me dire, cet appartement est assez vieillot avec cette tapisserie ringarde et tous ces meubles en bois grinçant mais crois-moi, pour l'époque c'était plutôt chic. Oh tu vois cette élégante dame brune quoi qu’avec un air misanthrope ? Entrain d’écrire ? C'est Lucrezia Parmentier, Calavera de son nom de jeune fille.

    Femme italienne, La señorita avait fait voile vers la France dans l'espoir de réclamer l'héritage familial du coté de sa mère. Je vais pas tout t'expliquer par contre. On a pas assez de popcorn pour ça. Disons juste que son ancienne situation n'était pas sans rappeler les émigrés du pays. Ceux qui ont tous vogué pour l'Europe ou les USA quelques années plus tôt. Charmante, éduquée et maitrisant la langue française; difficile à croire que sa dernière chance se trouvait dans l'héritage familial. Une belle somme pour tenir quelques années certes, mais l’argent seul ne fait pas tout.

    Ah tiens, tu vois l’homme rentrer du travail ? Une tête de monsieur tout-le-monde hein ? Enfin sauf pour la belle balafre sur sa joue. Un quelconque banquier à la vie barbante, enfin, jusqu’à ce qu’il ne la croise, elle. Et oui, lui-là, c’est François Parmentier, son époux. Ils se sont connus le plus naturellement du monde à l’arrivée de Lucrezia en France en 1912. Y a pas à dire, c’était le coup de foudre ! ….Enfin, pour François en tout cas. L’italienne se devait de trouver une situation stable et durable. L’héritage n’allait pas tout faire après tout. Sans parler du travail pour une femme seule avant la grande guerre. Malgré tout, difficile de se plaindre. Un type honnête pour un travail honnête et attentionné (oui de la part d’un banquier ça prête à sourire). La belle affaire pour une pseudo-émigrée.

    Ooooh mais regarde qui voilà ! Regarde là, si si là, celle qui vient le voir. La petite fillette tout brune, haute comme trois pommes, heureuse et insouciante. C’est Christina  ! Et oui, difficile de la reconnaitre avec sa petite coiffure carrée, ses vêtements traditionnels et ses dents de lapin. Aaaah comme ça fait chaud au cœur de voir une enfant prise dans les bras de son papounet. Après tout, c’est son sixième anniversaire ! Oh je sais ce que tu vas me dire. L’accueil trop formel avec son épouse a son histoire. Une histoire hélas trop banale pour l’époque.

    Comme pratiquement tous les hommes, François partit se battre pour sa patrie, laissant sa femme et leur fille seules. A son retour, tout avait changé. Lucrezia - dont l’amour était d’artifices- ne ressentait de réconfort que pour leur prospérité financière. Elle qui usa de sa fortune familiale pour subsister sans avoir à travailler. Sa toute petite Christina avait déjà commencé à grandir sans père. Et pourtant, de tous, c’était bien lui qui avait le plus changé. Ce n’était pas juste la balle qui, durant la bataille du chemin des dames, lui couta la joue et non la vie. La guerre, ça vous change un homme. Le monde regagnait ses couleurs mais ses yeux ne voyaient que du gris. Dans ce ciel tout nuageux, il lui restait malgré tout un rayon de soleil parvenant à le réchauffer : sa fille. Qu’importe s’il ne serait pas un bon père, sa Christina ne connaitrait jamais cela.

    Ahah ! Ca va etre un des moments les plus choupi ! Elle va recevoir son cadeau d’annivers-... Pourquoi y a plus d’images ? Alfred ! Qu’est-ce que c’est que ça ?! QUOI ?! LA BOBINE A UN PROBLEME ?! Ah nan ! On a raté le meilleur… Bon bah . *clap clap* Alfred! Top Magneto. Deuxième Bobine. *soupir*

    3
    2
    1


    Flashback numéro 2: l'adolescence

    {Calavera Casino~Grim Fandango}

    Cette fois, grand bond dans le futur (du passé), soit le 31 Décembre 1929.

    Ca ne se voit peut-être pas en noir et blanc mais c’est ce que donnait les rues de Marseilles de nuit, à quelques heures de la nouvelle décennie. Les rues n’ont jamais été aussi animés depuis le krach boursier survenu quelques mois plus tôt. Cette soirée-là, tout le monde ou presque s’en va s’amuser sans se soucier des problèmes de la vie. Un peu comme les vivants d’aujourd’hui…ou d’hier…ou du moyen-âg-Bref c’était quand-même un changement d’ambiance flagrant pour l’époque. Oh attends je vais te montrer ce qui nous intéresses. Oui là, le groupe de jeunes filles tout fringantes. Et ben à vrai dire, tu les verrais aujourd’hui, ce serait juste une bande de pisseuses prépubères fan de  Yaoi. Heeey, tu vois celle sur le coté droit ? Yup c’est Christina. Ah bah oui elle a changé ! Déjà 16 ans maintenant ! Charmante jeune fille hein ? Encore plus insouciante qu’elle ne l’est actuellement à porter ses derniers vêtements à la mode, adorer la culture populaire et à lire « la garçonne » (un bouquin que, s’il sortait aujourd’hui, ce serait une fanfic Yuri). A la voir si souriante et pleine de vie, on serait surpris de savoir que sa famille ne s’est jamais aussi mal portée.

    Ah ça… Pour te la faire courte, la relation entre son père et sa mère n’ont fait que se détériorer avec le temps. Entre le désintérêt de sa mère et le cynisme de son père, laisse-moi te dire que l’éducation de leur fille ne faisait qu’empirer les choses. Lucrezia était une mère terriblement stricte là où François ne refusait absolument rien à sa Christina sans jamais vraiment s’impliquer plus que cela. Je te laisse imaginer ce qu’il s’est passé quand le krach d’Octobre est arrivé. Une belle ambiance pour un banquier. Lucrezia les abandonna tous les deux pour partir avec un autre homme. A son départ, elle ne laissa qu’un mot à sa fille :

    « Évite les ennuis et ne prends jamais de risques ».  

    Et vous savez comment a réagi notre petite ? Comment je le saurais, elle n’a jamais vu la lettre ! Sa mère partie, Christina était maintenant en roue libre. Son père, incapable de lui dire non, continua à perdre toujours plus d'argent. Le pire c’est que, dans son immaturité égoïste, jamais elle n'avait réalisée que son père sombrait dans la dépression…et plus tard la boisson. Mais on verra ça plus tard.

    Oh tiens…Tu la vois là, entrain de saluer quelqu’un. Oui là maintenant on le voit, ce gugusse venant dans sa direction. Tu le trouves charmant ? Belle tête à claques oui ! Johnny, c’est son nom. Un p’tit flambeur ricain. Bon, je pense que les voir s’embrasser en dit déjà long (p’tits dévergondés à se bécoter en public). Cependant, ce n’est pas ce qui nous intéresse. Tu te doutes qu’un étranger ne se retrouverait pas en plein Sud de France sans raison hein ? Cet énergumène, c’est le fils d’un duo de magicien autrefois connu. Après quelques démêlés avec la justice dans certains états sur l'autre continent, la famille a décidé de s'installer en France. Pourquoi? Pour la même raison que les japonais adorent Alain Delon j'imagine. Bon fils qui se respecte, il a suivit la même voie que ses parents. Un joyeux luron Autant te dire que c’était le coup de foudre…enfin, pour Christina. C’est ce flambeur qui lui a apprendra ses petits tours de magie du Dimanche et, plus tard, la langue anglaise. Oh attends regarde bien la suite c’est important ! Oui là, tu vois l’enseigne ? Exact, un théâtre. C’est lui, qui lui aura faite découvrir ce milieu et, plus tard, son métier. C'est drôle comme un seul instant peut se transformer en révélation non?

    On va s'arrêter là, la suite est pas franchement intéressante. Allez, ALFRED ! COUPE LA BOBI-….NAN J’AI DIS ARRETE LA BOBINE ! Maintenant range ces ciseaux ! …Tss. Sinon toi ? Ca te dis de faire une pause pipi ? Nan ? Et bah alors on peut continuer. *clap clap* Alfred ! Troisième bobine !

    3
    2
    1


    Flashback numéro 3: l'âge adulte

    {Can't Say Goodbye To Yesterday (piano)}

    Et on est reparti pour un autre bond dans le temps. Cette fois, on reprends le 3 Février 1936.

    Sacré changement de décor hein? Oui je sais, je sais. Tu t'attendais probablement pas à revoir Christina et l'autre gugusse avec sa tête de Johnny Bravo de gouttière encore ensemble après tant d'années. Et là tu vas me demander pourquoi leur chambre est aussi petite et ce que font ces bagages ici. Tu te dis sûrement qu'ils sont entrain de déménager hein? Et bien tu as partiellement raison. A vrai dire, ils sont en plein déménagement. Leur deuxième, pour être plus précis. C'est qu'il s'est passé bien des choses depuis la dernière bobine. Attends, ça pourra faire pas mal d'infos à digérer.

    En grandissant, Christina et Johnny ont continué de se coller l'un à l'autre. Quoi de mieux pour une excentrique gâtée et insouciante qu'un homme dont les pieds n'étaient jamais atterris sur terre? Plutôt que d'avoir le même parcours que toutes les autres filles de son époque, Christina préféra vivre dans le même monde que son américain. Théâtre, cinéma, concert et autres spectacle, c'était ce qui la fascinait le plus. Sous l'influence de son Johnny, elle se tourna alors vers le théâtre. Cela avait débuté dans un conservatoire à Marseille. Motivée, inspirée et volontaire, elle s'en sortait bien, très bien même. Quelques années plus tard, Christina et Johnny partirent  pour Paris. Elle continuait son apprentissage et lui...et ben...il se contentait de petits boulots de coursier, enfin quand il ne jouait pas à des petits jeux d'argent. Eeeet forcément, tu te doutes qu'elle n'aurait pas eu un appartement à Paname comme ça hein? Encore un petit coup de pouce de son père, plongé en dépression (mais ça, elle ne le remarquait pas). Christina, désormais dans une petite troupe, avait débuté sa carrière à 21 ans (soit dès sa majorité à l'époque). Pas de succès grandiloquent mais tout se passait plutôt bien. Un vrai petit nuage en somme. Mais un jour, Johnny eut un rêve, le rêve américain. Beh oui, pourquoi rester vivre dans la ville des lumières quand on pouvait tout plaquer pour l'inconnu.

    Et maintenant tu dois comprendre, ils ne sont pas dans un appartement mais sur un bateau. Il avaient tout vendu pour s'installer à Chicago. C'était irréfléchi, et Christina n'a même pas hésité. Elle pourrait devenir une étoile montante et lui un magicien comme ses parents. Foncer tête la première pour un projet sans programme...un peu comme un président franç-MAIS ON S’ÉGARE !

    Plus sérieusement, tu ne remarques rien de particulier dans cette scène? Roh si, c'est flagrant. Regarde Christina, elle ne sourit pas, le regard est ailleurs en parfaite opposition avec l'attitude de son ricain. Ricain déjà parti dehors se balader sans elle. Regarde sa main, elle tient une lettre. Le genre de lettre pesant suffisamment lourd pour te faire redescendre sur Terre. Le jour-même de son départ, c'est par le biais d'une missive de quasi-dernière minute qu'elle apprends la nouvelle. Son père a été retrouvé chez lui, pendu. C'était un choc. Pour la première fois depuis déjà quelques années, une étrange sensation lui venait. Ce "creux" dans la poitrine descendant jusqu'à l'abdomen, la gorge qui se serre, le visage qui se retient de grimacer, ce picotement du nez jusqu'au yeux et, enfin, débordent. Triste de se dire qu'il aura fallu attendre presque 20 ans pour qu'elle grandisse un peu.

    BON, je crois qu'on a eu assez d'histoire pour cette bobine hein? On ferait mieux de prendre une petite pause café. Je te retrouve à la prochaine ligne de texte.

    HEY, alors? Paré à reprendre le visionnage, enfin la lecture (bref on s'en fiche)? Allez tiens-bon! Ça va être la dernière bobine que je commenterais. Les deux dernières auront le son, tu comprends bien que je ne servirais à rien. Allez, prêt? *clap clap* ALBERT? -ouibonAlfredpeuimportehein- Dernière bobine !

    3
    2
    1


    Dernier Flashback:

    {Gangsta's Paradise vintage al capone style}

    C'est marrant comme la vie n'est, au final, qu'une succession de décisions. Parfois bonnes, parfois moins, parfois non. Notre duo de fanfarons ont-il prit la bonne décision? Tout plaquer pour l'inconnu? Et bien c'est à dire que c'est probabl-Ok non. La vie est bien différente à Chicago, 'fin tu le vois bien à son appart'. Oui c'est pas très hospitalier comme logement. T'inquiètes pas, Christina va débarquer dans un instant. En attendant, j'imagine que tu te demandes comment s'est passé sa nouvelle vie hein? Et bieeeen...comme beaucoup d'autres, Christina et son prince charmant ont découvert, à défaut du rêve américain, la réalité.

    Trouver un logement, c'était la partie facile. C'est lorsqu'il a fallu se dégoter un job que les ennuis ont commencés. Non pas que personne ne cherchait d'actrices mais, comment dire.  Il y a eu un...déclic en quelque sorte, pas celui du génie avec l'ampoule au dessus de sa tête. A vrai dire, la lampe aurait court-circuité. La passion était toujours là, mais écrasé par d'autres pensées. Ses prestations n'ont rien arrangés. L'actrice était encore là mais distraite, trop distraite sans parler des trous de mémoire. Pire encore, l'accent. Quand elle s'essayait à l'anglais, elle avait cette maudite tendance à sortir un accent italien et quand ce n'était pas italien c'était le français et quand ce n'était pas le français alors c'était incompréhensible. Disons qu'on ne la foutait pas à la porte, c'était plutôt sa main qui glissait sur la poignée pour ouvrir la porte. Et tout ça c'était sans compter Johnny.

    Et ben il était fidèle à lui-même. Devenu magicien professionnel, il avait fini par se faire un nom dans tout Chicag-Naaaah je te charie! Il a continué à rien glander mais cette fois avec tout ce que pouvait lui offrir la cité. Et pendant ce temps, c'était la française qui ramenait l'argent à la maison. Des petits boulots de rien du tout. Cependant, avec son nouvel entrain (et une incompétence fourni avec) difficile de rester bien longtemps au même endroit. Cette fois c'était l'homme qui dépensait le plus. Tu te demandes probablement comment Christina a pu laisser passer ça? Au début, elle n'osait pas puis, en trois ans, elle était devenue passive. Et ça, c'était pas juste avec son escroc. Elle voyait les autres femmes dans la rue, aux habits bien trop cher "mais bon c'est à la mode", elle observait la ville s'illuminer la nuit tandis que chaque rue grouillait de vie. Elle avait encore envie de s'y mêler mais l'énergie n'y était pas. Elle ne s'en rendait pas compte mais c'était la dépression, comme son père avant elle.

    AH bah enfin la voilà sur l'écran! C'est pas trop tôt...attends je te racontes ça et on la voit débarquer comme une hyperactive sortie d'une comédie musicale. Et pourquoi toute ces valises d'ailleurs? Une petite minute... HUBERT! -ouiouiAlfredc'estkifkif- Tu t'es pas trompé de bobine là?! Non? ...Une minute laisse-moi voir le dos de la boite de la bobine... Oh. Oh d'accord d'accord. Nan nan autant pour moi j'ai confondu avec quelque-chose ENFIN BREF c'est pas important! Alors oui je sais ça va te paraitre incohérent ce qui est montré et ce que je t'ai dis y a 5 minutes. A vrai dire, il y a une explication assez simple. Johnny, dans ses magouilles, à l'écart de sa colocataire femelle, s'était dit que prends des "médicaments" en plus des bouteilles et clopes était une bonne idée. Forcément, Christina avait fini par trouver où il planquait tout ça. Enfin...planqué...le tiroir quoi. Oh au début elle s'était dit de pas y toucher...mais bon, elle a toujours été le genre à vite changer d'avis. Au début, ce n'était qu'un tout petit peu pour finalement devenir une habitude. Au bout de quelques-temps, elle évoluait, enfin si on veut. Des manies de plus en plus fréquentes, périodes d'euphorie sans véritables raisons et même cette énergie qu'elle avait perdue refaisait surface. Elle débordait d'énergie, parfois même trop. Évidemment, l'entourage n'avait pas tardé pour se rendre compte qu'il y avait comme un poil de changement. Et, sans surprise, Johnny avait bien fini par découvrir le pot-aux-roses. Il l'aurait bien engueulé sans concession mais c'était sans compter sur l'humeur et l'égo grandissant de Christina. Ouh attends regarde bien sur la scène, tu le vois ce truc dans ses mains? Non tu rêves pas, c'est un petit revolver. Revolver qu'elle range bien dans sa poche avant de  mettre son manteau pour enfin quitter ce petit salon moisi. Ça tombe bien, avec ça on va pouvoir enchainer avec la suite.

    Parce que oui, comme je le suggérais vaguement; elle et Johnny ont fini par s'engueuler. Seulement voilà, le caractère (et gestuelle) grandissant de la voleuse, ça il l'avait sous-estimé. Et, au même moment, des gens qui frappent à la porte. Le genre de personnes plus pressés que patients. Deux types patibulaire mais presque s'étaient pointés pour régler quelques affaires avec le ricain. Et, forcément, dans le feu de l'action, Christina les a méchamment renvoyer balader. Limite si elle n'était pas à les trainer jusqu'à la sortie en les tenant par l'oreille. Je me demande si elle aurait fait pareil si on lui aurait dit avant que c'étaient des hommes de Frank Nitti. Le genre de zigoto à qui il ne fallait pas chercher des noises...et accessoirement une des grandes pompes de la mafia à Chicago...et aussi l'ancien exécuteur d'Al Capone C'est là tout le twist. A force de perdre son temps partout sans rendre de compte, Johnny ne s'est pas fait que des amis. Ce qui s'était passé et ben c'était un petit peu comme signer un arrêt de mort. Que la soirée ce soit achevée ainsi tenait du miracle.

    Seulement, de toutes les mauvaises décisions qu'elle ait pu faire, c'était bien celle de trop. Outre la super ambiance qui a suivi pour le reste de la soirée, Christina les pensées incessantes n'ont jamais cessés ensuite. Elle était dans la merde, et pas qu'un peu. Il fallait faire quelque-chose et vite. Le lendemain matin, Johnny était absent, pourquoi? Ça elle s'en foutait, tout ce qui lui était passée par la tête c'était d'aller piocher dans "sa" dose régulière. Peu après, c'était à nouveau une période d'euphorie, pire encore, elle avait une épiphanie. Marre de rester coincée dans ce trou paumé avec un abruti qui lui a fait perdre trop de temps. Elle allait prendre un nouveau départ, encore. Cette fois, elle serait seule mais libre. Est-qu'elle redeviendrait actrice, pas grave elle verra ça plus tard. Tout était clair, il fallait se tirer avec ce qui lui restait d'argent et vite. C'est pour ça que tu l'as vu avec cette arme dans la main.

    Et voilà, maintenant on peut juste regarder le reste de la bobine. Bon tu as des yeux donc je vais pas te dire qu'elle vient de sortir de son appartement sans se demander pourquoi l'autre Johnny n'était toujours pas là. Si elle n'est pas partie avec toutes ses affaires, c'est parce qu'elle s'en va retirer tout ce qu'elle peut à la banque. Encore une petite ellipse et la voilà devant la fameuse banque, elle traverse la rue et s'en va préparer son cadeau de noël. C'était le 24 Décembre 1939 et Christina n'est jamais partie reprendre ses bagages.

    Et bien voilà. C'était assez long hein? Bon je vais me priver de d'autres commentaires sur sa vie, la tienne était peut-être plus moisie. Maintenant, je crois bien que je n'ai plus rien d'autre à te raconter. Enfin quoique, si jamais ça t'intrigue j'ai *tousse* une cassette qui contient quelques extraits où Christina a été filmée chez les morts. Ça devrait peut-être t'expliquer un petit peu ce qu'elle est devenue depuis. Allez tiens, je sais que t'en meurs d'envie! Oh et...évite de dire où tu as eu ça d'accord? J'ai déjà assez de problèmes comme ça. Et si quelqu'un de l'agence te demande où je suis, tu ne m'as pas vu. Allez bye bye! Tcha tchao, Das vidannia, hasta luego, auf widertruc muche, bref salut!

    Archive Post-Mortem:

    Partie 1: Introduction au bureau du roi:

    {EN COURS}



    derrière l'écran
    PRÉNOM : Je suis un lavabo et je coule de source //SBAFF
    AGE : 23
    COMMENT T'AS TROUVE LE FORUM ? Euh, j'aimerais dire sur un top mais j'ai déjà un trou de mémoire là-dessus...AH mais sinon Ouai! Le fofo est pas juste zoli, il est complet et ergonomique 'fin bien fait itout, mention spé pour les liens sur la FAQ qui aident * *
    Le smiley que tu préfères ici ? Dur de choisir, ils sont tous boooOoons ♫
    Tes mangas préférés ?


    ©️️joshua rokuro pour peek a boo!
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 25 Transgenre
    × Age post-mortem : 283
    × Avatar : OCS - sack and clothes
    × Pouvoir : Genderbend
    × Croisée avec : Sa soeur
    × Appartement : Kiss
    × Métier : Peintre - Hôtesse
    × Péripéties vécues : 98
    × Øssements132
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 12/11/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Urie Kaneki

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    30/100  (30/100)
    25Transgenre283OCS - sack and clothesGenderbendSa soeurKissPeintre - Hôtesse9813224Féminin12/11/2017complèteUrie Kaneki
    avatar
    ☿ Pile et Face ☿
    D'une même pièce

    http://www.peekaboo-rpg.com/t2596-alexie-deux-ailes-eux-terminee#70661
    25Transgenre283OCS - sack and clothesGenderbendSa soeurKissPeintre - Hôtesse9813224Féminin12/11/2017complèteUrie Kaneki
    ☿ Pile et Face ☿D'une même pièce
    #2 le 22.11.17 2:44
    Bienvenue à toi et bonne écriture de fiche
    A très vite j'espère!
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 12 Masculin
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : yukine (noragami)
    × Pouvoir : télékinésie.
    × Appartement : Pucca
    × Métier : vendeur de potions truquées.
    × Péripéties vécues : 3057
    × Øssements595
    × Age IRL : 17 Neutre/Sans genre
    × Inscription : 14/01/2017
    × Présence : réduite
    × Surnom : la papaye
    × DCs : (laughs in ukrainian)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    17/100  (17/100)
    12Masculin20yukine (noragami)télékinésie.Puccavendeur de potions truquées.305759517Neutre/Sans genre14/01/2017réduitela papaye(laughs in ukrainian)
    avatar
    (despite everything, it's still y o u)
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1289-mikhail-chernenkohttp://www.peekaboo-rpg.com/t2499-je-suis-tombe-par-terre-c-est-la-faute-a-voltaire-mikhail
    12Masculin20yukine (noragami)télékinésie.Puccavendeur de potions truquées.305759517Neutre/Sans genre14/01/2017réduitela papaye(laughs in ukrainian)
    (despite everything, it's still y o u)
    #3 le 22.11.17 15:19
    Fact totalement inutile ; Ton perso a le même nom de famille que ma prof de physique de première
    Anyway, bienvenue parmi nous ! Courage pour l'écriture de ta fiche ♥️
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 193
    × Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
    × Pouvoir : absolu /PAN/
    × Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
    × Métier : Roi ♛
    × Péripéties vécues : 3668
    × Øssements1799
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 08/02/2014
    × Présence : complète
    × Surnom : le koala
    × DCs : Luap Jones

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    38/15  (38/15)
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3668179921Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    avatar
    Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
    http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3668179921Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
    #4 le 23.11.17 9:35
    Le hâchis

    (Bienvenue again )
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 193
    × Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
    × Pouvoir : absolu /PAN/
    × Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
    × Métier : Roi ♛
    × Péripéties vécues : 3668
    × Øssements1799
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 08/02/2014
    × Présence : complète
    × Surnom : le koala
    × DCs : Luap Jones

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    38/15  (38/15)
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3668179921Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    avatar
    Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
    http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3668179921Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
    #5 le 08.12.17 16:55
    C'EST BIENTOT FINI WAH ?
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires